L'essentiel

Icon de certification

Certification
remplacée par

RNCP37440 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut Catholique d'Arts et Métiers, spécialité mécanique et automatique

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

220 : Spécialités pluritechnologiques des transformations

110f : Spécialités pluri-scientifiques (application aux technologies de production)

250 : Spécialites pluritechnologiques mécanique-electricite

Icon formacode

Formacode(s)

31606 : Conduite projet industriel

23654 : Mécanique construction réparation

24454 : Automatisme informatique industrielle

31654 : Génie industriel

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-08-2023

RNCP37440 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut Catholique d'Arts et Métiers, spécialité mécanique et automatique

Niveau 7

220 : Spécialités pluritechnologiques des transformations

110f : Spécialités pluri-scientifiques (application aux technologies de production)

250 : Spécialites pluritechnologiques mécanique-electricite

31606 : Conduite projet industriel

23654 : Mécanique construction réparation

24454 : Automatisme informatique industrielle

31654 : Génie industriel

31-08-2023

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
ICAM INSTITUT CATHOLIQUE D'ARTS ET METIERS 43994642700044 Icam -

Objectifs et contexte de la certification :

Etre ingénieur.e Icam c'est être un.e ingénieur.e généraliste et polyvalent.e, capable de résoudre des problèmes techniques et organisationnels, seul.e ou en équipe dans de très nombreux domaines. 

C'est aussi être ingénieur.e manager partageant des valeurs humaines, aussi à l'aise dans la gestion de projets que dans le management d'une entreprise. Motiver, mobiliser les femmes et les hommes autour d'un projet commun est l'une des qualités que l'on reconnaît à l'ingénieur.e Icam. Voilà pourquoi la formation scientifique et technique est doublée d'une solide formation humaine tout au long du parcours de formation.  

Maîtriser la complexité du monde qui nous entoure, savoir prendre du recul et innover sans cesse sont trois éléments clés pour contribuer à inventer le monde de demain, selon la contribution de chacun.e.  

Activités visées :

Les activités de l’ingénieur.e Icam :

- Concevoir et tester de nouveaux produits ou services dans le cadre de projets pluritechnologiques.  
- Animer, assurer le suivi des relations, coordonner une équipe dans un contexte multiculturel et multi-spécialités.
- Définir des méthodologies, objectifs et ressources nécessaires au bon déroulement d’un projet à réaliser.
- Organiser les méthodes de production/fabrication.
- Industrialiser des produits ou services.
- Organiser, optimiser et superviser des moyens et des équipes de production, dans un objectif de production de biens ou de services, en gérant les impératifs de sécurité, d’environnement, de qualité, de coûts, de délais, de responsabilité sociétale de son entité.
- Piloter des changements organisationnels en mobilisant les équipes et partenaires
- Coordonner un projet d’innovation au sein de son entreprise, collaborer avec des spécialistes et adapter à un contexte de marché  dans un objectif de développement commercial et d’innovation en milieu industriel. Mettre en place un business plan.
- Veiller et contribuer à la bonne articulation entre les moyens et la finalité des actions entreprises aux niveaux personnel, professionnel et  sociétal.
 

Compétences attestées :

L'ingénieur.e Icam conçoit des solutions, systèmes et produits à partir d’un large champ de connaissances théoriques et expérimentales qu’offre une formation d’ingénieur généraliste Arts et Métiers.

L'ingénieur.e Icam maîtrise les outils et méthodes de l’ingénieur - dont les outils numériques - pour gérer des projets complexes et pluritechnologiques. Il interagit avec chacun des spécialistes. 


L'ingénieur.e Icam développe une posture de pilote d'activité industrielle ou de service, maîtrisant sens du client, coût, qualité et délai. Il intègre la stratégie de l'entreprise.

L'ingénieur.e Icam manage les équipes dans le souci de la réussite collective, dans le respect du bien commun en veillant en particulier aux enjeux de sécurité et santé au travail. Il intègre les enjeux et les besoins de la planète et de l'humanité dans tout point de son action selon la devise "Penser global, agir local". 


L'ingénieur.e Icam aborde chaque personne avec bienveillance, sans a priori. Il contribue au développement de chacun et à la dynamique du projet d'équipe. Alliant sens du concret, agilité et créativité, il est capable d'entreprendre et d'initier le changement. 


L'ingénieur.e Icam est apte à exercer son métier d'ingénieur, en anglais comme en français, en situation interculturelle, par sa connaissance des systèmes culturels et par les expériences menées durant son parcours de formation.


L'ingénieur.e Icam est réfléchi.e et donne du sens à son action. Il sait discerner, affiner ses désirs, identifier ses valeurs pour décider et assumer ses choix professionnels, personnels et sociétaux.

 

Modalités d'évaluation :

 Chaque semestre, les connaissances acquises ou les réalisations dans le cadre des activités de formation sont évaluées par des épreuves obligatoires, écrites (devoirs surveillés, mémoire de projets ou de missions en entreprise), orales (soutenance de projets, langues) ou pratiques (comptes rendus de travaux pratiques, évaluations en entreprise). Un système de notation et de seuils permet d'attribuer d'une part des crédits ECTS et d'autre part des grades associés.  

Les compétences visées sont in fine évaluées :  

* par les évaluations sur les connaissances et les raisonnements. Celles ci se font essentiellement en institut,   

* par les évaluations à partir de situations concrètes (projets / responsabilités / missions en entreprise ou en laboratoire). Celles ci sont l'occasion de vérifier la bonne mise en œuvre des connaissances  et la validation des savoirs faire et savoir être en situation professionnelle.   

* par des mémoires écrits et des entretiens individuels pour la capacité à prendre du recul et discerner pour mieux décider. 

RNCP34664BC01 - Conception technique dans le cadre de projets pluri- technologiques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C1 : Aborder des projets complexes et pluritechnologiques à partir d’un socle de connaissances théoriques et expérimentales d'un large champ scientifique et technique, et des capacités d'analyse et de synthèse. 


C2 : S'adapter à différents domaines techniques et scientifiques, même nouveaux pour lui. Identifier les différents champs de connaissances présents dans les projets, notamment industriels, et interagir avec chacun des spécialistes. 


C3 : Posséder un sens pratique et critique pour caractériser un problème, concevoir et élaborer des solutions, systèmes et produits. 


C13 (transversale à tous les blocs) : Identifier ses besoins d’acquisition de connaissances pour répondre aux attentes techniques tout au long de sa vie professionnelle.
 

* évaluations sur les connaissances et les raisonnements. Celles ci se font essentiellement en institut,

* évaluations à partir de situations concrètes (projets /responsabilités).

Celles ci sont l'occasion de vérifier la bonne mise en oeuvre des connaissances et la validation des savoirs faire et savoir être en situation proche du monde professionnel.


La compétence transversale s’évalue dans ce bloc par la réalisation d’un  entretien individuel.
 

RNCP34664BC02 - Maîtrise de la mise en oeuvre des connaissances scientifiques et techniques ainsi que leur transposition dans de nouvelles situations

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C4 : Entreprendre un travail d'innovation dans une pensée de rupture en faisant appel aux outils et méthodes de l'ingénieur et à une agilité numérique. 


C5 : Dans le cadre d’activités de recherche et de développement, mener une démarche scientifique en mode collaboratif. 


C6 : Exercer son sens critique pour extraire les informations pertinentes à partir d'outils de veille. Reformuler et adapter celles ci à sa problématique.


C13 (transversale à tous les blocs) : Identifier ses besoins d’acquisition de connaissances pour répondre aux attentes techniques et méthodologiques  tout au long de sa vie professionnelle.
 

* évaluations sur les connaissances et les raisonnements. Celles ci se font essentiellement en institut,

* évaluations à partir de situations concrètes (projets /responsabilités).

Celles ci sont l'occasion de vérifier la bonne mise en oeuvre des connaissances et la validation des savoirs faire et savoir être en situation proche du monde professionnel.


La compétence transversale s’évalue dans ce bloc par la réalisation d’un  entretien individuel.
  

RNCP34664BC03 - Pilotage d'activité dans un contexte industriel ou de service, avec une conscience sociétale

Liste de compétences Modalités d'évaluation

 C7 : Développer une posture de pilote d'activité industrielle ou de service, maîtrisant sens du client, coût, qualité et délai. Intègrer la stratégie de l'entreprise et être force de proposition et d’initiatives responsables. 


C8 : Manager les équipes dans le souci de la réussite collective, dans le respect du bien commun en veillant en particulier aux enjeux de sécurité et santé au travail.  Mobiliser sa capacité d'influence et se positionner en conséquence dans son environnement professionnel. 


C9 : Intègrer les enjeux et les besoins de la planète et de l'humanité dans tout point de son action selon la devise "Penser global, agir local". Agir ainsi suivant les principes de l'écologie intégrale.


C13 (Transversale à tous les blocs) : Être réfléchi et donner du sens à son action. Discerner, affiner ses désirs, identifier ses valeurs pour décider et assumer ses choix professionnels, personnels et sociétaux.
 

* évaluations sur les connaissances et les raisonnements. Celles ci se font essentiellement en institut,

* évaluations à partir de situations concrètes (projets /responsabilités / missions en entreprise ou en laboratoire).

Celles ci sont l'occasion de vérifier la bonne mise en oeuvre des connaissances et la validation des savoirs faire et savoir être en situation professionnelle.


La compétence transversale s’évalue dans ce bloc à partir de Mémoires écrits et d’entretiens individuels.
 

RNCP34664BC04 - Renforcement de ses talents propres par le développement des savoir être, du leadership et de la communication

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C10 : Aborder chaque personne avec bienveillance, sans a priori.  Mobiliser individus et groupes par sa capacité de communication et son sens des hommes et des situations. Contribuer au développement de chacun et à la dynamique du projet d'équipe. 


C11 : Prendre des risques, entreprendre et initier le changement en alliant sens du concret, agilité et créativité. Aller au bout de ses engagements à l'échelle de l'entreprise, de la société, et de sa vie personnelle. 


C12 : Exercer son métier d'ingénieur, en anglais comme en français, en situation interculturelle : par sa capacité de communication, par sa connaissance des systèmes culturels et par les expériences menées durant son parcours de formation.


C13 (Transversale à tous les blocs) : Être réfléchi et donner du sens à son action. Discerner, affiner ses désirs, identifier ses valeurs pour décider et assumer ses choix professionnels, personnels et sociétaux.
 

* évaluations sur les connaissances et les raisonnements (en institut)

* évaluations à partir de situations concrètes (projets / responsabilités / missions en entreprise ou en laboratoire - dont une mission à l’étranger de durée minimale de 11 semaines (formation initiale uniquement)

Celles ci sont l'occasion de vérifier la bonne mise en oeuvre des connaissances et la validation des savoirs faire et savoir être en situation professionnelle.


Un certificat en anglais dans le cadre européen de référence des langues est validé (minimum 785 points de TOEIC ou équivalent pour la formation initiale - minimum 650 points de TOEIC ou équivalent pour la formation continue)


La compétence transversale s’évalue dans ce bloc à partir de Mémoires écrits et d’entretiens individuels.
 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

 La certification est acquise suite à  :

* la validation de la totalité des blocs de compétences 

* la validation d'un total suffisant de crédits Icam basés sur les mentions obtenues dans les blocs (il est nécessaire de rechercher les niveaux supérieurs de validation de chacun des blocs de compétences)

* la validation de la compétence transversale 

* l'obtention d'un certificat en anglais dans le cadre européen de référence des langues (équivalent à 785 de points Toeic par la  formation initiale - 650 pour la formation continue)

* la réalisation d'un séjour à l'étranger d'au moins 11 semaines continues pour la formation initiale

* la validation de la période en entreprise pour la formation initiale. Pour la formation continue, la validation d'une mission en entreprise ou en laboratoire d'une durée d'au moins 630 heures. 

Secteurs d’activités :

 

Secteurs d'activités  Les secteurs où exercent les Icam, toutes promotions confondues :  

L'automobile, le ferroviaire, le naval.

Sociétés de conseil et d'ingénierie.

Aéronautique et Spatial.

Fabrication de machines et équipements.

Batiment travaux publics.

Activité informatiques. 

Energie.

Chimie, Pharmacie, Cosmétique.

Agroalimentaire.

Type d'emplois accessibles :

Description des emplois et activités visées

  Les diplômés Icam sont en mesure d'occuper les postes :  

1. En production, exploitation, logistique, maintenance, QSE, Amélioration Continue 

      44,7% des ingénieur.e.s Icam y travaillaient en 2017, toutes promotions confondues  

2. En ingénierie, études et conseil : recherche et innovation, conception, essais, optimisation, développement produit, process, organisations ou systèmes d'informations, conseil technique 

      32,9% des ingénieur.e.s Icam y travaillaient en 2017, toutes promotions confondues.  

3. En management d'entreprise industrielle ou de services ou en Conseil stratégie

       10,4 % des ingénieur.e.s y travaillaient en 2017, toutes promotions confondues.  

4. Autres postes (gestion, commercial, marketing, formation, autres)

       4,8% des ingénieur.e.s y travaillaient en 2017, toutes promotions confondues.    

Code(s) ROME :

  • H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production

Références juridiques des règlementations d’activité :

N.A.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

La directrice générale déléguée en charge du pôle enseignement supérieur  et recherche du Groupe Icam, ainsi que les directeurs des études et les  directeurs des sites Icam concernés par la formation. 

En contrat d’apprentissage X

La directrice générale déléguée en charge du pôle enseignement supérieur  et recherche du Groupe Icam, ainsi que les directeurs des études et les  directeurs des sites Icam concernés par la formation. 

Après un parcours de formation continue X

La directrice générale déléguée en charge du pôle enseignement supérieur  et recherche du Groupe Icam, ainsi que les directeurs des études et les  directeurs des sites Icam concernés par la formation. 

En contrat de professionnalisation X

La directrice générale déléguée en charge du pôle enseignement supérieur et recherche du Groupe Icam, ainsi que les directeurs des études et les directeurs des sites Icam concernés par la formation 

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

La directrice déléguée en charge du pôle enseignement supérieur et  recherche du Groupe Icam, le directeur des études pour la formation  continue , un représentant des alumnis, le tuteur du candidat, un  représentant de la profession. 

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :


Liste des organismes préparant à la certification :

Historique des changements de certificateurs :

Historique des changements de certificateurs
Nom légal du certificateur Siret du certificateur Action Date de la modification
ICAM INSTITUT CATHOLIQUE D'ARTS ET METIERS 43994642700028 Est retiré 01-03-2023
ICAM INSTITUT CATHOLIQUE D'ARTS ET METIERS 43994642700044 Est ajouté 01-03-2023

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP25596 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut catholique d'arts et métiers, spécialité mécanique et automatique, en partenariat avec l'ITII Midi-Pyrénées
RNCP13829 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut Catholique d'Arts et Métiers, spécialité mécanique et automatique
RNCP25591 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut Catholique d'Arts et Métiers, spécialité mécanique et automatique. En partenariat avec l'ITII Bretagne
RNCP24485 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut Catholique d'Arts et Métiers, spécialité mécanique et automatique,en partenariat avec l'ITII Nord-Pas de Calais
RNCP25595 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut catholique d'arts et métiers, spécialité mécanique et automatique, en partenariat avec l'IST Vendée
RNCP25623 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut catholique d'arts et métiers, spécialité mécanique et automatique, en partenariat avec l'ITII Ile-de-France

Nouvelle(s) Certification(s) :

Nouvelle(s) Certification(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP37440 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut Catholique d'Arts et Métiers, spécialité mécanique et automatique

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :