Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur de l’Institut des Sciences et Techniques des Yvelines (ISTY) de l’UVSQ Université Paris-Saclay, Spécialité Mécatronique

Active

N° de fiche
RNCP34673
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 201 : Technologies de commandes des transformations industrielles
  • 250 : Spécialites pluritechnologiques mécanique-electricite
  • 255 : Electricite, électronique
Formacode(s) :
  • 50170 : Diplômes d''ingénieur
  • 24491 : programmation informatique industrielle
  • 24424 : mécatronique
  • 24454 : automatisme informatique industrielle
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
UNIVERSITE VERSAILLES ST QUENTIN YVELINE - -
Objectifs et contexte de la certification :

La Mécatronique est une démarche visant l’intégration en synergie de la mécanique, l’électronique, l’automatique et l’informatique dans la conception et la fabrication d’un produit en vue d’augmenter et/ou d’optimiser sa fonctionnalité (Cf. norme AFNOR NF E01-010, Novembre 2008).  

La mécatronique, permet, d’obtenir des performances supérieures comparées aux solutions traditionnelles, de réaliser de nouvelles fonctionnalités et de rendre plus compacts les produits ayant intégré de la mécatronique. Elle propose l’augmentation de la flexibilité des équipements et de la performance des équipements de production ainsi qu’une plus grande sûreté de fonctionnement (fiabilité, disponibilité, maintenabilité, sécurité).  

Dans le cadre de l’Industrie du Futur, cela devient essentiel. Celle-ci impose de passer d’une offre « composants » à une offre « solutions ». Cela permet aux entreprises de resserrer leurs liens avec les clients et de garder un contact client continu. Elle offre des solutions basées sur la qualité et la différenciation. 

La mécatronique dépasse largement et depuis déjà longtemps le domaine de la robotique comme en témoigne ces quelques exemples d’application mécatroniques : 

  • Automobile : Système de freinage antiblocage des roues (ABS), système d'injection, alternateur, direction assistée, serrures, lève vitre électrique, sièges ergonomiques intelligents, véhicules autonomes. 
  • Aéronautique, défense et sécurité : systèmes internes (d’injection, anti-vibration…), robotique mobile et autonome (drones), contrôle d’accès. 
  • Médical : microrobots médicaux, endoscopes intelligents, connecteurs intelligents, télématique embarquée, X-by-Wire, biomécatronique.  
  • Equipements industriel et de recherche : automatisation, robotique manufacturière, bancs de tests. 
  • Loisirs, domotique : robotique de loisirs (drones, robots), robotique de service aux particuliers (aspirateurs autonome), machines à laver intelligentes, serrures intelligentes.  

L’Apprentissage est une formule particulièrement adaptée pour la mécatronique car elle mêle théorie et projets concrets, avec une confrontation au réel. C’est pourquoi notre formation d’ingénieur par apprentissage a toute sa légitimité et valeur pour les entreprises industrielles et bureaux d’études, pour concevoir, réaliser et produire notamment. 

La spécialité Mécatronique de l’Institut des Sciences et Techniques des Yvelines (ISTY), en partenariat avec le CFA Ingénieurs2000, a vocation à former, par la voie de l’apprentissage et à certifier (certification attestée par un titre d’ingénieur diplômé, et conférant le grade de master), des ingénieurs spécialistes de la Mécatronique.  

Activités visées :

L’ingénieur Mécatronicien est amené au sein d’équipes pluridisciplinaires et le plus souvent internationales, à exercer des activités variées, allant de la conception à la réalisation en passant par l’intégration de produits mécatroniques tels que : 

• les Systèmes Embarqués Mécatroniques, notamment dans le domaine général du transport automobile, aéronautique et espace, ferroviaire et maritime, civil et militaire. 

• les Systèmes de Robotique Industrielle, Autonome ou Personnelle : machines de production, automatismes, mais également robots autonomes de défense et de sécurité, ainsi que les robots pour le grand public avec comme principales responsabilités l’écriture de spécifications, la réalisation de prototypes, préséries jusqu’à l’industrialisation et la production, l’élaboration de tests et l’analyse du contrôle qualité.    

Il est également amené à piloter un projet mécatronique, en intégrant les aspects techniques, humains et réglementaires et à mettre en place le suivi d'une démarche qualité ou d'amélioration continue de la production.  

Compétences attestées :

L’ingénieur de l’ISTY de la spécialité Mécatronique est capable de :   

• Maîtriser les technologies de base : informatique, électronique, mécanique, automatique  et les travailler en interaction.   

• Comprendre et analyser un cahier des charges fonctionnel dans sa phase analyse et sa phase conception en élaborant un cahier des charges technique.   

• Déployer un processus d’intégration en combinant les éléments technologiques et en optimisant la conception.   

• Concevoir de nouveaux éléments ou logiciels en identifiant les constituants à concevoir avec leurs interactions dans les 4 disciplines, en identifiant de nouvelles fonctionnalités afin d’optimiser la solution.   

• Mettre en œuvre une solution avec une approche industrielle (qualité, coût, délai, pérennité, maintenabilité…), se placer dans une relation client/fournisseur en appréciant la pertinence des éléments choisis dans une démarche de développement durable (économique, environnemental, social/sociétal).   

Avec ces compétences auxquelles s’ajoutent des compétences en gestion et pilotage de projet et de management d’équipes, l’ingénieur ISTY de la spécialité Mécatronique, peut facilement s’adapter aux changements de contextes professionnels tout en respectant l'éthique de l'ingénieur.  L’ingénieur mécatronicien de l’ISTY est également capable de communiquer par écrit, par oral en français et en anglais, lui permettant de mener ses activités dans un contexte international.  

Modalités d'évaluation :

La validation des blocs de compétences et des acquis d'apprentissage est établie par une combinaison des modalités suivantes : devoir écrit individuel en temps limité; soutenance orale individuelle ou collective de projet, d'études de cas, de séquence professionnelle (apprentissage, stage) ; rapport individuel ou collectif de travaux dirigés, de travaux pratiques ou de projets.   

Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du bloc de compétences et du chemin d’accès à la certification : formation en apprentissage, formation continue (FC) ou validation des acquis de l'expérience (VAE).   

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34673BC01

Conception et mise en œuvre de systèmes électroniques
  • C1 : Faire la synthèse et dimensionner des constituants d’une chaîne d’acquisition et des systèmes d’asservissement. 
  • C2 : Faire la synthèse et dimensionner des constituants d’un système électronique, permettant de transmettre, caractériser et traiter les signaux par système numérique, microprogrammé ou automate. 
  • C3 : Dimensionner et choisir des constituants de la motorisation d’une chaîne de transmission de puissance.  

L’ingénieur ISTY de la spécialité Mécatronique doit également être capable de travailler en équipe, établir un cahier de charges, rédiger des rapports, consulter et rédiger des documents techniques ; communiquer en langue française et anglaise lui permettant de travailler dans un contexte international, en respectant les valeurs sociétales et en tenant compte des enjeux du développement durable.  

  Devoir écrit individuel en temps limité ; soutenance orale individuelle ou collective de projet, d'études de cas, de séquence professionnelle (apprentissage, stage) ; rapport individuel ou collectif de travaux dirigés, de travaux pratiques ou de projets.

RNCP34673BC02

Conception et mise en œuvre de systèmes mécaniques
  • C4 : Étude préliminaire d’un produit - concevoir et choisir une solution technique relative à un mécanisme, tout en respectant les contraintes technico-économiques (qualité, coût et délai). 
  • C5 : Mettre en œuvre et exploiter une démarche de simulation numérique et/ou un système de Conception Assistée par Ordinateur (CAO), pour optimiser les performances d’un système mécanique. 
  • C6 : Exploiter et valider les modélisations mécaniques. Finaliser un dossier de définition d’un produit mécanique.  

L’ingénieur ISTY de la spécialité Mécatronique doit également être capable de travailler en équipe, établir un cahier de charges, rédiger des rapports, consulter et rédiger des documents techniques ; communiquer en langue française et anglaise lui permettant de travailler dans un contexte international, en respectant les valeurs sociétales et en tenant compte des enjeux du développement durable.  

Devoir écrit individuel en temps limité ; soutenance orale individuelle ou collective de projet, d'études de cas, de séquence professionnelle (apprentissage, stage) ; rapport individuel ou collectif de travaux dirigés, de travaux pratiques ou de projets.

RNCP34673BC03

Conception et réalisation de robots et systèmes automatisés
  • C7 : Concevoir et automatiser des systèmes de production automatisés.
  • C8 : Concevoir des installations de production en vue de l’intégration de produits d’automatisation et de robots industriels standards.
  • C9 : Mettre au-point des systèmes de contrôle et de commande dans un système de production. 

L’ingénieur ISTY de la spécialité Mécatronique doit également être capable de travailler en équipe, établir un cahier de charges, rédiger des rapports, consulter et rédiger des documents techniques ; communiquer en langue française et anglaise lui permettant de travailler dans un contexte international, en respectant les valeurs sociétales et en tenant compte des enjeux du développement durable.   

 Devoir écrit individuel en temps limité ; soutenance orale individuelle ou collective de projet, d'études de cas, de séquence professionnelle (apprentissage, stage) ; rapport individuel ou collectif de travaux dirigés, de travaux pratiques ou de projets.

RNCP34673BC04

Conception, réalisation de commandes et contrôles informatiques de systèmes mécatroniques
  • C10 : Programmer en se basant sur les concepts des Programmations Procédurale et Objet. Savoir utiliser les Bibliothèques de « Machine Learning ». 
  • C11 : Mettre en œuvre un Système Embarqué : programmation Linux (multitâche, temps réel), les réseaux locaux permettant de mobiliser les capteurs, actionneurs et IHM d’un système embarqué. 
  • C12 : Concevoir et mettre en œuvre des outils permettant de relier les bancs d’essais ou machines de production à l’informatique afin d'analyser les équipements, leurs modes de fonctionnement et leur vulnérabilité.  

L’ingénieur ISTY de la spécialité Mécatronique doit également être capable de travailler en équipe, établir un cahier de charges, rédiger des rapports, consulter et rédiger des documents techniques ; communiquer en langue française et anglaise lui permettant de travailler dans un contexte international, en respectant les valeurs sociétales et en tenant compte des enjeux du développement durable.  

  Devoir écrit individuel en temps limité ; soutenance orale individuelle ou collective de projet, d'études de cas, de séquence professionnelle (apprentissage, stage) ; rapport individuel ou collectif de travaux dirigés, de travaux pratiques ou de projets.

RNCP34673BC05

Intégration de systèmes mécatroniques
  • C13 : Identifier, modéliser et résoudre des problèmes non familiers et incomplètement définis 
  • C14 : Analyser et concevoir un cahier des charges de projets transversaux en mécatronique.  
  • C15 : Choisir les solutions technologiques répondant au mieux à un cahier des charges. 
  • C16 : Développer des produits ou composants ou services spécifiques et valider la solution technologique globale via des tests et recettes. 
  • C17 : Evaluer la fiabilité, la maintenabilité, la disponibilité et la sécurité d'un système, d'un produit ou d'un moyen pour en assurer la sûreté de fonctionnement et la qualité de service.  

L’ingénieur ISTY de la spécialité Mécatronique doit également être capable de travailler en équipe, établir un cahier de charges, rédiger des rapports, consulter et rédiger des documents techniques ; communiquer en langue française et anglaise lui permettant de travailler dans un contexte international, en respectant les valeurs sociétales et en tenant compte des enjeux du développement durable. 

  Devoir écrit individuel en temps limité ; soutenance orale individuelle ou collective de projet, d'études de cas, de séquence professionnelle (apprentissage, stage) ; rapport individuel ou collectif de travaux dirigés, de travaux pratiques ou de projets.

RNCP34673BC06

Management et pilotage d’un projet mécatronique
  • C18 : Gérer et coordonner une équipe pluridisciplinaire dans un contexte de forte intégration technologique voire dans un contexte international. 
  • C19 : Identifier les exigences règlementaires liées au projet. 
  • C20 : Dimensionner et suivre le budget afférant à un projet mécatronique au regard de la qualité, la compétitivité et la productivité, des exigences commerciales et de l’intelligence économique. 
  • C21 : Travailler dans un contexte international, consulter et rédiger des documents techniques ; communiquer en langue française et anglaise en respectant les valeurs sociétales et en tenant compte des enjeux du développement durable.  

  Soutenance orale individuelle ou collective de projet, d'études de cas, de séquence professionnelle (apprentissage, stage) ; rapport individuel ou collectif de travaux dirigés, de travaux pratiques ou de projets, validation du niveau B2 en anglais.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L’apprenant obtient le titre d’ingénieur spécialité mécatronique, sous condition de validation   

• des six (6) blocs de compétences 

• de  la  séquence  professionnelle  conjointement  par  les  représentants  académiques  de  la formation et les encadrants de l’entreprise d’accueil 

• du niveau de compétence B2 en anglais.  

Secteurs d’activités :
  • Industries Automobile, Aéronautique, Ferroviaire, Navale 
  • Constructeurs, Equipementiers, Fournisseurs 
  • Industrie Mécanique, Industrie Electronique 
  • Industries de Défense et de Sécurité 
  • Robotique et Automatisme 
  • Laboratoires de Recherche Industrielle ou Académique  
Type d'emplois accessibles :

L’ingénieur en Mécatronique de l’ISTY peut exercer l’un ou plusieurs des métiers suivants : 

  • Ingénieur systèmes mécatroniques  
  • Ingénieur conception-développement 
  • Ingénieur produit, industrialisation, Ingénieur qualité
  • Responsable de bureau d’étude : mécatronique, robotique ou automatisme 
  • Chef de projet, développement et industrialisation de produits, chef de produit, chargé d’affaires.  
Code(s) ROME :
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
Références juridiques des règlementations d’activité :

 

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Le cursus de formation conduisant au diplôme d’ingénieur en Mécatronique de l’ISTY est organisé en 6 semestres. Le recrutement est réalisé à niveau BAC+2 pour les candidats titulaires de l’un des diplômes ou titres suivants : 

  • CPI : Cycle préparatoire intégré de l’école ou du réseau GEIPI Polytech 
  • Prépa ATS : CPGE Mathématique et Physique, CPGE Physique Techno, CPGE Physique, Sciences Industrielles, CPGE Physique Chimie. 
  • DUT : Génie Electrique et Informatique Industrielle (GEII), Mesures Physiques (MP), Génie Industriel et Maintenance (GIM), Génie Mécanique et Productique (GMP).  
  • BTS : Assistant Technique Ingénieur (ATI), Conception des Processus de Réalisation de Produits, Conception et Industrialisation en Microtechniques, Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques (CRSA), Contrôle Industriel et Régulation Automatique (CIRA), Electrotechnique, Systèmes Numériques-Electronique et Communication (SN-EC), Systèmes Numériques-Informatique et Réseaux (SN-IR), Techniques Physiques pour l'Industrie et le Laboratoire. 
  • Licences Scientifiques et/ou Techniques, et en moindre mesure 
  • Licence Professionnelle Métiers de l’Industrie : Mécatronique, Robotique.    

Le recrutement est réalisé par le CFA Ingénieurs 2000, sous forme de tests de positionnement communs à toutes ses filières.  La formation d’ingénieur en Mécatronique de l’ISTY est également ouverte sur étude de dossier, aux candidats en 

  • Formation Continue (FC) 
  • Validation des Acquis de l'Expérience (VAE).  


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

  Directeur du département Mécatronique, Professionnels (CFA Ingénieurs2000), Enseignants statutaires. 

En contrat d’apprentissage X

  Directeur du département Mécatronique, Professionnels (CFA Ingénieurs2000), Enseignants statutaires. 

Après un parcours de formation continue X

 Directeur du département Mécatronique, Directeur du Centre de Formation Continue et des Relations Entreprises, Enseignants statutaires. 

En contrat de professionnalisation X

 Directeur du département Mécatronique, Directeur du Centre de Formation Continue et des Relations Entreprises, Enseignants statutaires. 

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Conformément au décret n°2002-590 du 24 avril 2002 et à la procédure votée en CFVU de l'UVSQ le 30 novembre 2017, la composition du jury VAE est la suivante :

  • Le vice-président en charge de la Formation Continue (FC) ou le directeur de la FC, président du jury ;
  • L’enseignant responsable du diplôme visé, rapporteur ;
  • Un enseignant du domaine du diplôme ;
  • Un professionnel extérieur du champ du diplôme.
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
10-07-1934

 Loi du 10 juillet 1934 relative aux conditions de délivrance et à l'usage du titre d'ingénieur diplômé  

18-01-2019

 Arrêté du 18 janvier 2019 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé – JORF n° 0031 du 06 février 2019 

26-01-1984

 Décret n°84-52 du 26 janvier 1984 modifié, fixant la classification d’établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel  

22-07-1991

 Décret n° 91-709 du 22 juillet 1991 portant création et organisation provisoire de l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines  

22-04-1992

 Décret n° 45-22 du 22 avril 1992 de l’administrateur provisoire de l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines portant création de l’Institut des Sciences et Techniques des Yvelines  

19-11-1993

 Arrêté du 19 novembre 1993 portant habilitation de l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines à délivrer le titre d’ingénieur diplômé de l’Institut des Sciences et Techniques des Yvelines (ISTY) - JORF du 27 novembre 1993  

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
02-04-2020

Arrêté du 28 janvier 2020 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé – JORF n° 0080  

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
27-11-1993

 Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel  : 27/11/1993

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

  Statistiques :En moyenne, 30 ingénieurs diplômés par an. 

  Lien internet vers le descriptif de la certification :Site de l’Institut des Sciences et Techniques des Yvelines : http://www.isty.uvsq.fr/institut-des-sciences-et-techniques-des-yvelines/langue-fr/cycle-ingenieur-mecatronique/enseignements/cycle-ingenieur-mecatronique-enseignements-231911.kjsp

Site du CFA Ingénieurs2000 : https://www.ingenieurs2000.com/ecole-ingenieur-bac2/formations/mecatronique-robotique/ 


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
ASSOCIATION INGENIEURS 2000 Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet