Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Assistant de régulation médicale

Active

N° de fiche
RNCP34679
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 331 : Santé
Formacode(s) :
  • 43454 : santé secteur sanitaire
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-09-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
Ministère chargé de la santé - https://solidarites-sante.gouv.fr/
CFARM CHU de Nîmes-Montpellier-Nice-Toulouse - - http://chu-nimes.fr
CFARM NOUVELLE AQUITAINE CHU de POITIERS - - http://chu-poitiers.fr
CFARM CHU d'AMIENS - - http://chu-amiens.fr
CFARM CHU REIMS et STRASBOURG - - http://chu-reims.fr
CFARM des 8 SAMU d'Ile de france et du CFDC de l'AP-HP - - http://cfdc.aphp.fr
CFARM AP-HM - - http://aphm.fr
CFARM GH Brocéliande Atlantique - - http://ch-bretagne-atlantique.fr
CFARM GCS HUGO DIEF - - http://chu-angers.fr
CFARM CHU de GRENOBLE - - http://chu-grenoble.fr
CFARM CHRU NANCY - - http://chru-nancy.fr
ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS 26750045200011 - -
CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE REIMS 26510005700487 - -
Objectifs et contexte de la certification :

La certification d'assistant de régulation médicale est délivrée par le CFARM au nom du ministère chargé de la santé. Pour renforcer la qualité de la régulation médicale au sein des centres régulant les appels d’urgence médicale (SAMU-Centres 15), une formation diplômante est obligatoire pour exercer la profession d’assistant de régulation médicale. Cette nouvelle certification marque la volonté de sécuriser la régulation médicale avec des professionnels disposant d’une formation harmonisée et renforcée.

Activités visées :

L'assistant de régulation médicale participe à l’acte de régulation médicale sous la responsabilité du médecin régulateur, avec lequel il travaille en étroite collaboration. Il accueille, écoute et analyse chaque appel dans les plus brefs délais et procède à leur hiérarchisation  par un interrogatoire précis et dirigé,  Il mobilise les moyens opérationnels nécessaires au traitement de la demande sur décision du médecin régulateur. Il vient en appui dans la gestion des moyens mis en œuvre en situation sanitaire exceptionnelle. Ce professionnel doit savoir saisir des informations en temps réel sur un logiciel informatique spécifique. Il maîtrise les outils informatiques et téléphoniques (téléphonie, informatique et radiocommunication) et assure la maintenance des matériels.

Compétences attestées :

Réception et traitement des appels adressés aux SAMU – Centre 15

Mobilisation et suivi des moyens opérationnels nécessaires au traitement de la demande sur décision médicale

Activités liées à la gestion administrative, la qualité, la sécurité et la vie du service

Appui à la gestion des moyens lors de la mise en œuvre de dispositifs prévisionnels de secours, en situation dégradée et en situation sanitaire exceptionnelle

Modalités d'évaluation :

Le diplôme d’assistant de régulation médicale s’obtient par l’acquisition en formation théorique et pratique des quatre blocs de compétences. Les modalités d'évaluation utilisées sont des évaluations des connaissances, des études de cas, des mises en situation simulée, des évaluations des compétences en stage.  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34679BC01

Traitement d’un appel dans le cadre du SAMU-C15
  • Accueillir l’appelant de façon adaptée et écouter la demande verbale et para verbale 
  • Analyser l’environnement sonore et le contexte de l’appel 
  • Etablir une relation permettant la mise en confiance de l’appelant 
  • Questionner avec précision pour obtenir les informations permettant de caractériser la situation 
  • Utiliser les techniques de communication adaptées en fonction de l’appel, de l’appelant et de l’outil de communication 
  • Adapter sa communication à la situation en gérant son stress et ses émotions 
  • Prendre en compte un grand nombre d’informations de natures différentes communiquées simultanément 
  • Recueillir les informations utiles et adapter sa communication dans le cas d’un appel d’un établissement de santé 
  • Distinguer l’urgence à partir des indications recueillies  
  • Hiérarchiser le degré d’urgence à partir de données et d’outils validés (guide de régulation, règles opératoires : échelles de tri, algorithmes, …)  
  • Guider l’appelant pour une mise en œuvre des gestes d’urgence, dans le cadre de protocoles pré établis, dans l’attente de la régulation médicale 
  • Transmettre au médecin régulateur les informations caractérisant la situation par les outils d’information appropriés

Evaluation des connaissances  : étude de cas et mise en situation simulée 

Evaluation des compétences en stage : Attestation de formation aux gestes et soins d’urgence (AFGSU) de niveau 2


RNCP34679BC02

Mobilisation et suivi des moyens opérationnels nécessaires au traitement de la demande sur décision médicale
  • Identifier la disponibilité des effecteurs et des capacités d’accueil 
  • Déclencher et ajuster les moyens opérationnels adaptés à la nature de l’intervention 
  • Transmettre les informations appropriées aux effecteurs et aux structures d’accueil 
  • Prioriser les bilans reçus et transmettre les informations au médecin régulateur 
  • Vérifier le bon déroulement de la mise en œuvre de la décision médicale, identifier les anomalies, alerter et intervenir dans son champ de compétences 
  • Collecter toutes les informations nécessaires à la traçabilité des interventions 
  • Contrôler le bon fonctionnement des matériels des salles de régulation, identifier les dysfonctionnements et prendre les mesures appropriées dans son champ de compétences

Evaluation des compétences en milieu professionnel en situation réelle et simulée

RNCP34679BC03

Traitement des informations associées à la régulation, la qualité, la sécurité et à la vie du service
  • Renseigner le dossier de régulation et le dossier de régulation médicale 
  • Utiliser les fonctionnalités des outils informatiques et des logiciels métiers 
  • Utiliser les fonctionnalités des différents outils de communication 
  • Actualiser la base de données sur les ressources liées aux interventions  
  • Rechercher en continu toute information susceptible d’impacter l’activité
  • Traiter et transmettre de manière appropriée les informations reçues des interlocuteurs du Samu-Centre 15
  • Organiser sa propre activité  en prenant en compte le travail en équipe, sa propre charge émotionnelle et la nécessité de réactivité 
  • Transmettre les données utiles pour la continuité de service 
  • Repérer les événements indésirables et les non-conformités et transmettre les informations appropriées 
  • Evaluer sa pratique, identifier les axes d’amélioration et ses besoins en formation 
  • Proposer des actions d’amélioration contribuant à la qualité et à la sécurité dans son champ de compétences

Evaluation des compétences en milieu professionnel en situation réelle et simulée

Etude de cas avec application de procédure en cas d’événement indésirable Evaluation des compétences en stage

RNCP34679BC04

Appui à la gestion des moyens lors de la mise en œuvre de dispositifs prévisionnels de secours, en situation dégradée et en situation sanitaire exceptionnelle
  • Repérer ces situations dans son champ de compétences et appliquer les procédures appropriées en intra et en extrahospitalier 
  • Identifier les moyens spécifiques opérationnels mobilisables lors de ces situations  
  • Collecter en continu les informations liées aux patients, aux victimes et aux opérations sanitaires pour en assurer la traçabilité  
  • Collecter et actualiser en continu les informations liées à la situation 
  • Transmettre les informations appropriées sur la situation au bon interlocuteur 
  • Utiliser les outils d’information et de communication spécifiques à ces situations 
  • Apporter un appui logistique et technique à l’organisation médicale sur le terrain et aux différents postes de commandement et cellules opérationnelles

Mise en situation simulée permettant l’évaluation sur l’ensemble des critères Evaluation des compétences en stage

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Chaque bloc de compétences s’obtient par la validation : 1° De la totalité des modules de formation en relation avec ce bloc de compétences ; 2° De l’ensemble des éléments de compétence évalués lors de la formation pratique. La validation de la totalité des blocs de compétences permet l’obtention de la certification professionnelle.

Des dispenses de suivi et de validation de certains enseignements de la formation d’assistant de régulation médicale sont accordées aux titulaires de certains diplômes ou titres professionnels dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la santé.

Secteurs d’activités :

SAMU-Centres 15. Plateforme de rapatriement sanitaire, régulation permanence des soins 

Type d'emplois accessibles :

Assistant de régulation médicale, assistant de plateforme de rapatriement sanitaire 

Code(s) ROME :
  • D1408 - Téléconseil et télévente
Références juridiques des règlementations d’activité :

Décret N°2011-660 du 14/06/2011 portant statuts particuliers des personnels administratifs de la catégorie B de la fonction publique hospitalière et décret N°2011-661 du 14 juin 2011 portant dispositions statutaires communes à divers corps de fonctionnaires de la catégorie B de la fonction publique hospitalière. 

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de certification, présidé par le directeur du CFARM, comprend : 

1° deux médecins pratiquant régulièrement la régulation médicale dans un centre de réception et de régulation des appels en service d’aide médicale urgente, dont au moins un médecin intervenant dans un centre de formation d’assistant de régulation médicale ; 

2° deux assistants de régulation médicale titulaires ou permanenciers auxiliaires de régulation médicale, tous deux en activité et disposant d’une expérience professionnelle minimale de cinq ans, dont au moins un assistant intervenant dans un centre de formation d’assistant de régulation médicale.

Après un parcours de formation continue X

Le jury de certification, présidé par le directeur du CFARM, comprend : 

1° deux médecins pratiquant régulièrement la régulation médicale dans un centre de réception et de régulation des appels en service d’aide médicale urgente, dont au moins un médecin intervenant dans un centre de formation d’assistant de régulation médicale ; 

2° deux assistants de régulation médicale titulaires ou permanenciers auxiliaires de régulation médicale, tous deux en activité et disposant d’une expérience professionnelle minimale de cinq ans, dont au moins un assistant intervenant dans un centre de formation d’assistant de régulation médicale.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X

Le jury de certification, présidé par le directeur du CFARM, comprend : 

1° deux médecins pratiquant régulièrement la régulation médicale dans un centre de réception et de régulation des appels en service d’aide médicale urgente, dont au moins un médecin intervenant dans un centre de formation d’assistant de régulation médicale ; 

2° deux assistants de régulation médicale titulaires ou permanenciers auxiliaires de régulation médicale, tous deux en activité et disposant d’une expérience professionnelle minimale de cinq ans, dont au moins un assistant intervenant dans un centre de formation d’assistant de régulation médicale.

Par expérience X

Le jury de certification, présidé par le directeur du CFARM, comprend : 

1° deux médecins pratiquant régulièrement la régulation médicale dans un centre de réception et de régulation des appels en service d’aide médicale urgente, dont au moins un médecin intervenant dans un centre de formation d’assistant de régulation médicale ; 

2° deux assistants de régulation médicale titulaires ou permanenciers auxiliaires de régulation médicale, tous deux en activité et disposant d’une expérience professionnelle minimale de cinq ans, dont au moins un assistant intervenant dans un centre de formation d’assistant de régulation médicale.

En contrat d’apprentissage X

Le jury de certification, présidé par le directeur du CFARM, comprend : 

1° deux médecins pratiquant régulièrement la régulation médicale dans un centre de réception et de régulation des appels en service d’aide médicale urgente, dont au moins un médecin intervenant dans un centre de formation d’assistant de régulation médicale ; 

2° deux assistants de régulation médicale titulaires ou permanenciers auxiliaires de régulation médicale, tous deux en activité et disposant d’une expérience professionnelle minimale de cinq ans, dont au moins un assistant intervenant dans un centre de formation d’assistant de régulation médicale.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
21-07-2019

Décret N° 2019-747 du 19 juillet 2019 modifié relatif au diplôme d'assistant de régulation médicale et à l'agrément des centres de formation d'assistant de régulation médicale (notamment son article 8)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
21-07-2019

Arrêté du 23 novembre 2009 modifié fixant la liste des diplômes et certificats du secteur sanitaire et social acquis en fin d'études promotionnelles par les agents des établissements énumérés à l'article 2 de la loi n°86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière (ajout du diplôme d'assistant de régulation médicale à la liste des diplômes par arrêté modificatif du 19/07/2019).

21-07-2019

Arrêté du 19 juillet 2019 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d'assistant de régulation médicale et à l'agrément des centres de formation d'assistant de régulation médicale

21-07-2019

Arrêté du 19 juillet 2019 modifié fixant la liste des centres agréés pour délivrer la formation d'assistant de régulation médicale

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
21-07-2019

Liste des annexes de l'arrêté du 19 juillet 2019 relatif à la formation conduisant au diplôme d'assistant de régulation médicale (précité) et consultables sur le site internet du ministère chargé de la santé : Annexe I : référentiel de certification Annexe II : référentiel de formation Annexe III : convention de stage type Annexe IV : livret de stage Annexe V modifiée : maquette du diplôme d'assistant de régulation médicale Annexe VI : modèle d'attestation d'activités salariées et d'attestation d'activités bénévoles pour la VAE Annexe VII : demande de validation des acquis de l'expérience (livret 2) Annexe VIII : guide du jury d'évaluation des blocs de compétences pour la VAE Annexe IX : livret de positionnement des compétences pour l'accès des assistants de régulation médicale en poste Annexe X : livret du jury d'évaluation des blocs de compétences pour la certification des assistants de régulation médicale en poste

Date d'effet de la certification 02-09-2019
Date d'échéance de l'enregistrement 01-09-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://solidarites-sante.gouv.fr/professionnels/se-former-s-installer-exercer/article/samu-centres-15-vers-une-formation-diplomante-pour-les-assistants-de-regulation



Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet