Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Chargé de production en audiovisuel, cinéma et événement culturel

Active

N° de fiche
RNCP34708
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 323p : Organisation, gestion : Production et régie
  • 323n : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle : conception
  • 323w : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle - commercialisation.
Formacode(s) :
  • 46244 : Gestion production audiovisuelle
Date d’échéance de l’enregistrement : 29-06-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
3IS SUP 42879857300070 - http://www.3is.fr
Objectifs et contexte de la certification :

Le chargé de production  est responsable de la bonne gestion des projets qui lui sont confiés. Dans ce cadre,  il assure la planification, le suivi et la gestion financière et juridique des projets et il coordonne et manage des équipes mixtes (personnels permanents et intermittents). Il détient également une responsabilité en matière de sécurité (application des plans de préventions). 

La certification répond au besoin exprimé par la profession en profils qualifiés en gestion et en conduite de projets audiovisuels, cinématographiques et culturels, formés aux évolutions de la production (internationalisation des tournages, croissance exponentielle de YouTube et des plateformes vidéos…). 

                                                                               

Activités visées :
  • Établir les conditions techniques, humaines, financières et juridiques de réussite du projet.
  • Assurer la pré production d'un projet
  • Assurer la production et la post production d'un projet 
  • Suivre la commercialisation de la réalisation 
Compétences attestées :

Bloc "Établir les conditions techniques, humaines, financières et juridiques de réussite du projet".

  • Identifier le cadre et les spécificités du projet ainsi que les demandes et l’univers du réalisateur.  
  • Identifier les profils techniques, artistiques et administratifs.
  • Elaborer le budget prévisionnel RH, en français et en anglais. 
  • Identifier et répertorier les besoins en matériels, liés à l’image, à la lumière, au son, à la machinerie et au montage. 
  • Provisionner les droits de tous les éléments de la chaine des droits d’auteur (adaptation, scénario, musique …) ainsi que les droits liés (en français et en anglais.
  • Evaluer la probabilité d’apparition des incidents et leur impact sur le tournage. 
  • Identifier des solutions alternatives et évaluer la provision nécessaire.
  • Arrêter les choix techniques.   
  • Elaborer le devis technique.        
  • Constituer le devis global et rédiger les documents de financement (en français et en anglais). 
  • Composer un dossier de production complet, en réunissant tous les documents préparatoires.   
  • Organiser et animer une réunion de production.


Bloc "Assurer la pré production d'un projet"

  • Réserver les comédiens principaux et les équipes techniques principales (Chef opérateur prise de vues, Chef opérateur son, Chef Monteur) et constituer l’équipe de production : assistant de production, régisseur général, chargé de post production.  
  • Créer un esprit d’équipe et faire adhérer l’équipe au projet.  
  • Identifier les besoins RH du reste des équipes techniques (1er assistant, 2ème assistant, stagiaires…).  
  • Procéder au dépouillement avec les équipes artistiques et technique.
  • Effectuer les repérages des décors et des lieux, les essayages de costumes et les essais de maquillage. 
  • Préparer les contrats de location et les bons de commandes pour la réservation du matériel.  
  • Assurer la légalité et la sécurité du tournage (obtenir les autorisations de tournage, veiller au respect des règles HSCT et préparer les contrats d’assurance).  
  • Etablir un planning de production (en français et en anglais).

Bloc "Assurer la production et la post production d'un projet"

  • Coordonner les différents intervenants.
  • Repérer les signaux faibles de dérives et les dysfonctionnements probables. 
  • Ajuster le budget selon les demandes traitées et les risques identifiés.
  • Etablir le parallèle entre la facture, le devis et le réalisé.
  • Rendre compte du déroulé, de l’analyse des causes des écarts et des solutions mise en œuvre.

Bloc "Suivre la commercialisation de la réalisation"

  • Assurer le suivi technique des supports de diffusion : DCP, PAD, etc. 
  • Identifier les diffuseurs potentiels et les canaux de promotion (en France et à l’étranger). 
Modalités d'évaluation :

L’évaluation se fait en condition professionnelles reconstituées via l'organisation du tournage d'une série de quatre épisode, d'un court-métrage de fiction et d'une émission de plateau multi-caméra, la rédaction d'un dossier de production complet et la présentation orale de ce dossier devant un jury. 

Cette triple évaluation permet d'évaluer les compétences dans toutes leur transversalité et de couvrir toutes les étapes du processus de fabrication d'un objet audiovisuel, cinématographique ou culturel de sa préparation à sa diffusion.

RNCP34708BC01 - Organisation technique et artistique d’un projet audiovisuel ou cinématographique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

En autonomie et/ou en collaboration avec l’assistant-réalisateur et les chefs de postes techniques : 

C1.1 Identifier le cadre, les spécificités du projet et les demandes du réalisateur à partir d’un document fourni par le producteur (synopsis, scénario, note d’intention etc.), afin de d’identifier ses besoins de mise en scène et de garantir le respect de ses intentions techniques et artistiques.

C1.2 Identifier et lister les besoins en matériels, liés à l’image, à la lumière, au son, à la machinerie, au montage, avec les chefs de poste concernés et lister les prestataires envisagés afin de procéder à la location du matériel.  

C1.3 Procéder au dépouillement avec les équipes artistiques et technique, en veillant à respecter à la fois les contraintes budgétaires et les intentions de mises en scène, pour lister les décors, costumes, besoins HMC et les lieux et arriver à un consensus artistico/technico/économique. 

C1.4 Identifier les besoins humains, en respectant les intentions artistiques et techniques du réalisateur, organiser le recrutement et faire les démarches administratives liées aux contrats de travail (dans le respect de la réglementation et des conventions collectives) afin de constituer les équipes techniques et artistiques, en veillant à intégrer, dans la mesure du possible, des profils en situation de handicap. 

C1.5 Réserver les comédiens principaux avec leurs agents grâce à la connaissance des réseaux professionnels et des agences afin d’assurer le bon déroulement du tournage.

En collaboration avec le régisseur général :   

C1.6 Assurer le suivi technique des supports de diffusion : DCP, PAD, etc.  Identifier les diffuseurs potentiels et les canaux de promotion (en France et à l’étranger)  - Evaluer les besoins logistiques (réservation des transports, du catering, de l’hébergement), en veillant à opter pour les solutions les plus écologiques possibles, afin d’assurer le bon déroulement du tournage et de limiter son impact sur l’environnement.   

C1.7 Préparer puis effectuer les repérages, négocier les décors naturels, obtenir les autorisations nécessaires pour l’utilisation des décors naturels retenus pour le tournage des scènes en extérieur.   

L’évaluation se fait en condition professionnelles reconstituées, le candidat joue le rôle d’un chargé de production et prépare le tournage d'un court-métrage de fiction et d'une série (définition du cadre du projet, constitution des équipes, réservation du matériel, réalisation du dépouillement, démarches pour obtenir les autorisations de tournage). 

Le bloc fait l'objet d'un certificat de validation.     

RNCP34708BC02 - Administration de productions audiovisuelles et cinématographiques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

En autonomie et/ou en collaboration avec l’administrateur de   production :

C2.1 Estimer les coûts de production afin d’établir un budget   prévisionnel selon le plan comptable CNC puis négocier les devis et suivre les prestations.  

C2.2 Elaborer le budget prévisionnel RH, en français et en   anglais, selon le modèle du CNC et vérifier sa validité pour préparer le   recrutement d’un point de vue financier. 

C2.3 Provisionner les droits de tous les éléments de la chaine des droits d’auteur (adaptation, scénario,   musique …) ainsi que les droits liés (en français et en anglais) pour assurer   la légalité du projet. 

C2.4 Préparer les contrats de location et les bons de commandes, dans le respect de la règlementation pour pouvoir les soumettre à   l’administrateur de production et au producteur pour validation. 

C2.5 Préparer les contrats d’assurance en utilisant la nomenclature en vigueur pour assurer la légalité du projet. 

C2.6 Rédiger les documents de financement (en français et en  anglais) en s’assurant qu’ils correspondent bien à la nomenclature spécifique de l’objet audiovisuel ou de l’événement culturel afin d’assurer la légalité du projet

 C2.7 Composer un dossier de production complet  (en français en anglais), en réunissant tous les documents   préparatoires : budget, devis des   prestataires, copies des contrats artistiques et techniques, devis des   décors, maîtrise des imprévus, structure du financement…pour permettre au producteur de prendre connaissance de tous les aspects du projet.  

C2.8 Renseigner au jour le jour le tableau de bord financier et rendre compte du déroulé, de l’analyse des causes des écarts et des solutions mise en œuvre pour tenir les objectifs auprès du producteur et procéder au bilan à fin d'affaire.      

- Un  devis technique, les contrats de location et les bons de commande pour la réservation du matériel.atif et juridique du tournage d'un court-métrage de fiction et d'une série.    

Travaux écrits:

Le candidat rédige un dossier de production complet comprenant notamment: 

- Un  devis technique, les contrats de location et les bons de commande pour la réservation du marériel.

- Un budget RH prévisionnel.

- Un budget provisionnel global 

- Un  devis technique, les contrats de location et les bons de commande pour la réservation du matériel. 

Le bloc fait l'objet d'un certificat de validation.     

RNCP34708BC03 - Animation et coordination de projets audiovisuels et cinématographiques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

 En autonomie :  

C3.1 Etablir un planning de production (en français et en anglais) en fonction de la date du livrable et en identifiant le chemin critique nécessaire pour optimiser la planification des activités et respecter les délais. 

C3.2 Identifier les risques (techniques, humains, météorologiques) et établir un plan de prévention des risques pour identifier les besoins en termes d’assurance et évaluer leur impact sur le planning.  

C3.3 Animer et coordonner l’équipe sur toute la durée du projet (prévention et résolution des conflits, maintien de l’équilibre entre les exigences artistiques, techniques et budgétaires, contrôle de l’avancement des travaux) afin de maintenir une bonne qualité de vie au travail.  

C3.4 Transmettre et diffuser les informations et les feuilles de service aux équipes concernées via une communication orale et écrite pour garantir le bon déroulement du tournage. 

 C3.5 Repérer les signaux faibles de dérives et les dysfonctionnements probables, en s’appuyant sur les rapports de la scripte et en se rendant régulièrement sur le tournage, pour pouvoir anticiper et maitriser les risques.  

C3.6 Analyser et évaluer rapidement la validité des nouvelles demandes technico-artistiques émanant de l’équipe technique ou du réalisateur en négociant un compromis, en proposant une solution alternative ou en intégrant la demande dans le budget pour trouver un consensus final. 

C3.7 Faire appliquer les règles d’hygiène, de qualité, de sécurité,  environnementales (HQSE) pour assurer la sécurité du tournage.  

C3.8 Rédiger et faire appliquer une charte écologique, en s’appuyant sur les recommandations du CNC, afin de limiter l’impact environnemental du tournage.  

C3.9Etablir un planning de post-production puis animer et coordonner le travail des prestataires jusqu’à la livraison du master 

C3.10 Effectuer un suivi technique des supports de diffusion (DCP, PAD…) et identifier les diffuseurs et les canaux de promotion afin d’assurer la diffusion et la promotion du projet.  

L’évaluation se fait en condition professionnelles reconstituées, le candidat coordonne et anime le tournage et la post-production d'un court-métrage de fiction, une série et d'une émission de télévision.

Travaux écrits: 

Le candidat rédige:  

- Une analyse de risques argumentée 

 -  Des plans de prévention et  une charte écologique 

- Un planning de production, des feuilles de service et un plan de travail (en anglais en français). 

- Un plan de diffusion et de communication (en France et à l'étranger).

Le bloc fait l'objet d'un certificat de validation.      


 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La validation de la certification est acquise lorsque les 3 blocs de compétence sont considérés comme acquis. En Formation Initiale, le candidat devra également suivre 18 semaines de stages en situation professionnelle  (ceci étant bien entendu dispensé dans le cas des dispositifs impliquant une insertion professionnelle, comme les modalités alternantes ou les VAE).

Secteurs d’activités :

- la production pour le cinéma

- la production audiovisuelle : émissions de flux, séries, téléfilms, documentaires, séries d'animation, captation de spectacles vivants, production institutionnelle et plateformes vidéos.


Type d'emplois accessibles :

- assistant de production

- auxiliaire de régie

- régisseur général

- administrateur de production

- chargé de production 

- directeur de production


Code(s) ROME :
  • L1302 - Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Dans le cadre d'une formation sous statut élève ou étudiant: être titulaire du baccalauréat ou de tout autre diplôme ou certification de niveau 4.

Dans le cadre d'une VAE: pouvoir justifier d'au moins une année d'expérience à l'un des postes suivants: chargé de production, assistant de production, régisseur.


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de certification est composé d’au moins 4 membres, dont la moitié est issue de l’équipe éducative et pédagogique de 3iS SUP, et dont l’autre moitié est extérieure. Une partie des membres est représentant d’un des métiers visés par la certification ; l’autre est représentant d’un employeur d’un des secteurs visés. Le président du jury est désigné parmi l’une des personnalités extérieures. 

 Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50% 

Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%  

Par expérience X

Le jury de certification est composé d’au moins 4 membres, dont la moitié est issue de l’équipe éducative et pédagogique de 3iS SUP, et dont l’autre moitié est extérieure. Une partie des membres est représentant d’un des métiers visés par la certification ; l’autre est représentant d’un employeur d’un des secteurs visés. Le président du jury est désigné parmi l’une des personnalités extérieures. 

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%

 Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%  

Par candidature individuelle X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury de certification est composé d’au moins 4 membres, dont la moitié est issue de l’équipe éducative et pédagogique de 3iS SUP, et dont l’autre moitié est extérieure. Une partie des membres est représentant d’un des métiers visés par la certification ; l’autre est représentant d’un employeur d’un des secteurs visés. Le président du jury est désigné parmi l’une des personnalités extérieures. 

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50% 

Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%  

En contrat de professionnalisation X

Le jury de certification est composé d’au moins 4 membres, dont la moitié est issue de l’équipe éducative et pédagogique de 3iS SUP, et dont l’autre moitié est extérieure. Une partie des membres est représentant d’un des métiers visés par la certification ; l’autre est représentant d’un employeur d’un des secteurs visés. Le président du jury est désigné parmi l’une des personnalités extérieures. 

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%

 Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%  

Après un parcours de formation continue X

Le jury de certification est composé d’au moins 4 membres, dont la moitié est issue de l’équipe éducative et pédagogique de 3iS SUP, et dont l’autre moitié est extérieure. Une partie des membres est représentant d’un des métiers visés par la certification ; l’autre est représentant d’un employeur d’un des secteurs visés. Le président du jury est désigné parmi l’une des personnalités extérieures. 

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50% 

Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
28/04/2002

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du  26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications  professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La  validité du titre est prorogée jusqu’au 31 décembre 2005.  

Arrêté du 3 octobre 2002 publié au Journal Officiel du 12 octobre  2002 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement  technologique. Observations : L'homologation prend effet à compter du  1er juin 1992 et jusqu'au 31 décembre 2003. 

Arrêté du 26 mars 1998 publié au Journal Officiel du 18 avril 1998  portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement  technologique. Observations : Homologation à compter de 1990. 

Date de décision 29-06-2020
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 29-06-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 13 0 92 92 73
2017 17 0 82 63 71
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
INSTITUT INTERNATIONAL IMAGE SON Habilitation pour former
INSTIC / 3IS LYON Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP29401 RNCP29401 - Chargé de production en audiovisuel, cinéma et événements culturels
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet