Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

CQP Chargé d’affaire en ingénierie énergétique

Inactive

N° de fiche
RNCP34713
CCN1 : 3109 - Métallurgie
CCN2 : -
CCN3 : -
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 227 : Energie, génie climatique
  • 223 : Métallurgie (y.c. sidérurgie, fonderie, non ferreux...)
Formacode(s) :
  • 23062 : métallurgie
  • 24162 : gestion énergie
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 81%

Date d’échéance de l’enregistrement : 29-06-2022
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
UNION INDUSTRIES METALLURGIQUES MINIERES 78471719100018 - https://www.observatoire-metallurgie.fr/
Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le chargé d’affaire en ingénierie énergétique intervient dans le domaine du génie énergétique (installations électriques, installation de chauffage, froid, climatisation et connexes) sur des sujets de développement d’installations ou d’amélioration de l’efficacité d’installations existantes. Le chargé d’affaire en ingénierie énergétique agit dans différents secteurs :  

  • Fabricants et distributeurs d’installations énergétiques (dans les secteurs chauds, froid, climatisation et traitement de l’air) 
  • Fabricants et distributeurs d’installations électriques 
  • Prescripteurs (Bureaux d’études, cabinets d’architectes) 
  • Installateurs associés à un bureau d’étude 
  • Secteur de l’énergie renouvelable (biomasse, éolien, photovoltaïque, géothermie..).
Activités visées :
  • Le suivi de la relation client interne ou externe
  • La proposition de solutions techniques énergétiques
  • La conduite de projet (ou d’affaire)     
Compétences attestées :
  • Préparer un rendez-vous avec un client interne ou externe
  • Identifier et formaliser le besoin client dans le domaine énergétique
  • Etablir un chiffrage sur une installation en vue d’une proposition ou solution à réaliser
  • Etablir un bilan énergétique (installation existante ou à réaliser)
  • Dimensionner une installation énergétique
  • Conseiller les clients ou services concernant la solution proposée
  • Suivre un projet (ou une affaire)
  • Animer une réunion de travail
  • Formaliser un retour d’expérience        
Modalités d'évaluation :

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel d'évaluation.   

Chaque référentiel de CQPM peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer. L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats...). Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE). 

Les modalités d'évaluation sont les suivantes :  
a) Évaluation en situation professionnelle réelle L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur :

- une observation en situation de travail 

- des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat    

b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel 

Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites.    

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise : 

- par observation avec questionnements 

Ou - avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat    

d) Avis de l’entreprise 

L’entreprise (tuteur, responsable fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels. 

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34713BC01

Le suivi de la relation client interne ou externe
  1. Préparer un   rendez-vous avec un client interne ou externe
  2. Identifier   et formaliser le besoin client dans le domaine énergétique
  3. Établir un chiffrage sur une installation en vue d’une proposition ou solution à   réaliser

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel d'évaluation. 

  
Chaque référentiel de CQPM peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer. L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats...). Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE). 


Les modalités d'évaluation sont les suivantes :   

a) Évaluation en situation professionnelle réelle L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur :
- une observation en situation de travail 
- des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat    

b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel 
Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites.    

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise : 
- par observation avec questionnements 
Ou - avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat      

d) Avis de l’entreprise 
L’entreprise (tuteur, responsable fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels. 

RNCP34713BC02

La proposition de solutions techniques énergétiques
  1. Etablir un bilan énergétique (installation existante ou à réaliser)
  2. Dimensionner une installation énergétique
  3. Conseiller les clients ou services concernant la solution proposée

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel d'évaluation. 

Chaque référentiel de CQPM peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer. L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats...). Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE).


Les modalités d'évaluation sont les suivantes :   
a) Évaluation en situation professionnelle réelle L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur : 

- une observation en situation de travail 

- des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat      

b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel  Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites.      

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise :  

- par observation avec questionnements  

Ou - avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat        

d) Avis de l’entreprise  

L’entreprise (tuteur, responsable fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels. 

RNCP34713BC03

La conduite de projet (ou d’affaire)
  1. Suivre un projet (ou une affaire)
  2. Animer une réunion de travail
  3. Formaliser un retour d’expérience

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel d'évaluation. 

Chaque référentiel de CQPM peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer. L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats...). Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE). 

Les modalités d'évaluation sont les suivantes :   
a) Évaluation en situation professionnelle réelle L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur : 

- une observation en situation de travail 

- des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat      

b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel  Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites.      

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise :  

- par observation avec questionnements  

Ou - avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat        

d) Avis de l’entreprise  

L’entreprise (tuteur, responsable fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification professionnelle peut être obtenue par capitalisation  des blocs de compétences. En cas de validation partielle, le candidat  aura la possibilité de se présenter, dans un délai de 5 ans, à de nouvelles actions d’évaluations au bloc de compétences qui lui  permettront de valider l’intégralité de la certification  professionnelle. La réinscription du candidat sera effectuée par  l’intermédiaire d’une entreprise ou d’un organisme de formation, ou  directement par le candidat en personne.   

Secteurs d’activités :

Le chargé d’affaire en ingénierie énergétique intervient dans le secteur industriel (fabricant d’installations dans le domaine énergétique ainsi que les industries utilisatrices) mais également dans le domaine du bâtiment (étude et installation d’équipement énergétiques) et dans les entreprises de l’énergie.

Type d'emplois accessibles :
  • Chargé(e) d’affaire énergie fluide thermique 
  • Chargé(e) d’affaire en climatisation, chauffage, froid 
  • Chargé(e) d’affaire thermicien 
  • Chargé(e) d’affaire en ingénierie électrique    
Code(s) ROME :
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

Par délégation de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, le Groupe Technique Paritaire « Certifications » vérifie que la demande d’attribution transmise par l’UIMM centre d’examen, est conforme aux règles du  dispositif CQPM, et valide ou non la demande d’attribution selon les résultats obtenus par le candidat. 

Le Groupe Technique Paritaire « Certifications » est composé de :

- 8 membres d'organisations syndicales de salariés

- 8 membres d’organisations patronales

En contrat de professionnalisation X

Par délégation de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, le Groupe Technique Paritaire « Certifications » vérifie que la demande d’attribution transmise par l’UIMM centre d’examen, est conforme aux règles du  dispositif CQPM, et valide ou non la demande d’attribution selon les résultats obtenus par le candidat. 


Le Groupe Technique Paritaire « Certifications » est composé de :
- 8 membres d'organisations syndicales de salariés
- 8 membres d’organisations patronales

Par candidature individuelle X

Par délégation de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, le Groupe Technique Paritaire « Certifications » vérifie que la demande d’attribution transmise par l’UIMM centre d’examen, est conforme aux règles du  dispositif CQPM, et valide ou non la demande d’attribution selon les résultats obtenus par le candidat. 


Le Groupe Technique Paritaire « Certifications » est composé de :
- 8 membres d'organisations syndicales de salariés
- 8 membres d’organisations patronales

Par expérience X

Par délégation de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, le Groupe Technique Paritaire « Certifications » vérifie que la demande d’attribution transmise par l’UIMM centre d’examen, est conforme aux règles du  dispositif CQPM, et valide ou non la demande d’attribution selon les résultats obtenus par le candidat. 


Le Groupe Technique Paritaire « Certifications » est composé de :
- 8 membres d'organisations syndicales de salariés
- 8 membres d’organisations patronales

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 29-06-2020
Durée de l'enregistrement en années 2
Date d'échéance de l'enregistrement 29-06-2022
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2019|2018|2017
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 33 0 100 68 68
2017 18 0 70 50 67
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.observatoire-metallurgie.fr/certifications/acheter-commercialiser-concevoir-rechercher/technicien-charge-daffaires-ingenierie-energetique


Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet