Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur de l'Ecole CentraleSupélec

Active

N° de fiche
RNCP34751
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 300 : Spécialites plurivalentes des services
  • 110 : Spécialités pluri-scientifiques
Formacode(s) :
  • 32062 : recherche développement
  • 32010 : maîtrise
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
CENTRALESUPELEC 13002076100016 - -
Objectifs et contexte de la certification :

L’ingénieur CentraleSupélec est un ingénieur-entrepreneur de haut niveau scientifique. Il maîtrise la science et la technique en ayant une forte capacité de conceptualisation et d'abstraction, ainsi qu'une forte compétence dans le domaine des systèmes complexes. Il est un innovateur et un leader qui se réalise dans la prise d'initiative et dans l'action, en créant de la valeur économique et sociale et ce, au plan international. Il est à l'aise et innovant dans les grandes mutations technologiques et sociétales et, en particulier, dans le monde numérique. Il est sensible aux enjeux de société, a le sens des responsabilités et le respect d'autrui. Ces caractéristiques sont de nature à lui permettre des trajectoires de réussite remarquables à l'échelle internationale.  

Activités visées :

Les activités visées qu’il sera amené à développer sont les suivantes. Ces activités peuvent s'exercer dans un grand nombre de secteurs relevant de thématiques différentes compte tenu du caractère généraliste de la formation.

-Recherche : Chercheur et ingénieur de recherche en secteur privé ou public, enseignant-chercheur en milieu académique, chargé de valorisation/médiation scientifique, manager de recherche 

-Innovation : Ingénieur d’études produit et/ou process, ingénieur développement (logiciel ou autre), product manager, chef de produit, ingénieur innovation 

-Conception : Architecte/ingénieur système, ingénieur IVVQ (Intégration / Vérification / Validation / Qualification), ingénieur méthodes  

-Management de projet :project manager, responsable ou membre d’un Project Management Office, assistance à maitrise d’ouvrage ou d’œuvre, gestionnaire d’un portefeuille de projets, responsable Qualité Projet 

-Management opérationnel :chef d’atelier, coordinateur chantier, responsable d’équipe, de service, d’agence, responsable de production, d’exploitation, de maintenance 

-Analyse et aide à la décision :business analyst, analyste marché, chef de produit marketing, ingénieur financier, analyste financier, data analyst, actuaire, auditeur financier ou auditeur informatique, consultant en sécurité informatique 

-Commercial et développement d’affaires :Ingénieur technico-commercial, ingénieur d’affaire, business developper, responsable commercial 

-Entreprenariat :Dirigeant / créateur d’entreprise   

Compétences attestées :

- Etudier un problème dans sa globalité, la situation dans son ensemble, identifier, formuler et analyser un problème dans ses dimensions scientifiques, économiques et humaines 

- Mobiliser un large socle scientifique et technique dans le cadre d’une approche transdisciplinaire 

- Identifier et acquérir rapidement des nouvelles connaissances et compétences nécessaires dans les domaines pertinents, qu'ils soient techniques, économiques ou autres 

- Etre proactif, prendre des initiatives, s'impliquer 

- Agir, entreprendre, innover en environnement scientifique et technologique, être à l'aise et innovant dans le monde numérique 

- Prendre des décisions dans un environnement partiellement connu, gérer l’imprévu, prendre des risques 

- Identifier la valeur apportée par une solution pour un client, le marché, discerner les opportunités, les bonnes occasions d’affaire et les saisir, avoir le sens de la création de valeur pour son entreprise et ses clients 

- Concevoir, réaliser et passer à l'industrialisation 

- Élaborer, mener à terme, diriger, conduire un projet scientifique et technique  

- Prendre en compte la dimension internationale d’un projet 

- Travailler en mode projet en mettant en œuvre les méthodes de gestion de projet adaptées à la situation 

- Travailler en équipe et en collaboration, en réseau, en environnement international, pluridisciplinaire et multiculturel 

- Etre à l’aise et convaincant en maîtrisant les techniques de base de communication 

- Etre clair sur les objectifs et les résultats attendus, rigoureux sur les hypothèses et la démarche, structurer ses idées et son argumentation, mettre en évidence la valeur créée. 

- Manager des hommes - Manager des organisations 

- Mobiliser et entraîner un collectif (faire preuve de leadership) 

- Agir en professionnel responsable, avec éthique, intégrité et dans le respect d'autrui et de la sécurité des personnes 

- Faire preuve d’indépendance, de créativité et d’enthousiasme, de persévérance 

- Faire preuve de rigueur et d’esprit critique dans l’approche des problèmes sous tous les angles, scientifiques, humains, économiques, dans le respect des aspects liés au développement durable   

Modalités d'évaluation :

Les modalités d’évaluation permettent de vérifier l'acquisition de l'ensemble des aptitudes, connaissances, compétences et blocs de compétences constitutifs du diplôme. 

Elles se déclinent sous les formes suivantes : 

- Contrôle continu et/ou examen de fin de module. Ces modalités individuelles peuvent prendre la forme de QCM, d’examen écrit, d’interrogation orale 

- Travaux dirigés si besoin avec mise en œuvre informatique, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Travaux pratiques avec mise en œuvre expérimentale, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Rédaction de note de prise de recul dans le cadre d’ateliers professionnalisants 

- Etude de cas réalisée en groupe, avec remise d’un rapport écrit, avec un partenaire industriel 

- Mise en situation dans le contexte d’une approche métier (création d’entreprise par exemple) 

- Projet court et long (d’une durée d’une semaine ou d’un semestre, selon les activités) avec mise en œuvre informatique et/ou expérimentale, avec remise d’un rapport écrit et présentation orale, en relation avec un partenaire industriel qui propose le sujet et participe à l’évaluation, réalisé en groupe 

- Stages individuels opérateur et de fin d’étude, avec remise d’un rapport écrit et présentation orale en présence des tuteurs en entreprise 

- Dans le cas de la filière en alternance (apprentissage et contrats de professionnalisation), remise de rapports et soutenances dans le cadre des missions entreprise. Il s’agit d’une modalité individuelle réalisée en liaison avec le tuteur académique et le tuteur en entreprise

Chaque ensemble d'enseignements a une valeur définie en crédits européens (ECTS).     

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34751BC01

Piloter et développer des activités de recherche

- Etudier un problème dans sa globalité, la situation dans son ensemble, identifier, formuler et analyser un problème dans ses dimensions scientifiques, économiques et   humaines 

- Mobiliser un large socle scientifique et technique dans le   cadre d’une approche transdisciplinaire 

- Identifier et acquérir rapidement des nouvelles connaissances et compétences nécessaires dans les domaines pertinents, qu'ils soient techniques, économiques ou autres 

- Faire preuve d’indépendance, de créativité et d’enthousiasme,  de persévérance 

- Faire preuve de rigueur et d’esprit critique dans l’approche des problèmes sous tous les angles, scientifiques, humains,   économiques, dans le respect des aspects liés au développement durable     

- Contrôle continu et/ou examen de fin de   module. Ces modalités individuelles peuvent prendre la forme de QCM, d’examen   écrit, d’interrogation orale 

- Travaux dirigés si besoin avec mise en   œuvre informatique, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Travaux pratiques avec mise en œuvre   expérimentale, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Rédaction de note de prise de recul dans le   cadre d’ateliers professionnalisants 

- Etude de cas réalisée en groupe, avec   remise d’un rapport écrit, avec un partenaire industriel 

- Mise en situation dans le contexte d’une   approche métier (création d’entreprise par exemple) 

- Projet court et long (d’une durée d’une   semaine ou d’un semestre, selon les activités) avec mise en œuvre   informatique et/ou expérimentale, avec remise d’un rapport écrit et   présentation orale, en relation avec un partenaire industriel qui propose le   sujet et participe à l’évaluation, réalisé en groupe 

- Stages individuels opérateur et de fin   d’étude, avec remise d’un rapport écrit et présentation orale en présence des   tuteurs en entreprise 

- Dans le cas de la filière en alternance   (apprentissage et contrats de professionnalisation), remise de rapports et   soutenances dans le cadre des missions entreprise. Il s’agit d’une modalité   individuelle réalisée en liaison avec le tuteur académique et le tuteur en   entreprise    


Les jurys de fin d’année valident l’acquisition des compétences de chaque bloc.  Les compétences sont acquises par jalons à travers les évaluations de l’année selon les modalités propres à chaque module d’enseignement. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34751BC02

Initier et porter un projet innovant dans toutes ses dimensions (techniques, économiques, sociale …)

- Etre proactif, prendre des initiatives, s'impliquer 

- Agir, entreprendre, innover en environnement scientifique et technologique, être à l'aise et innovant dans le monde   numérique 

- Prendre des décisions dans un environnement partiellement connu, gérer l’imprévu, prendre des   risques 

- Identifier la valeur apportée par une solution pour un client, le marché, discerner les opportunités, les bonnes occasions d’affaire et les saisir, avoir le sens de la création de valeur pour  son entreprise et ses clients 

- Etre à l’aise et convaincant en maîtrisant les techniques de base de communication 

- Faire preuve de rigueur et d’esprit critique dans l’approche des problèmes sous tous les angles, scientifiques, humains, économiques, dans le respect des aspects liés au développement  durable     

- Contrôle continu et/ou examen de fin de   module. Ces modalités individuelles peuvent prendre la forme de QCM, d’examen   écrit, d’interrogation orale 

- Travaux dirigés si besoin avec mise en   œuvre informatique, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Travaux pratiques avec mise en œuvre   expérimentale, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Rédaction de note de prise de recul dans le   cadre d’ateliers professionnalisants 

- Etude de cas réalisée en groupe, avec   remise d’un rapport écrit, avec un partenaire industriel 

- Mise en situation dans le contexte d’une   approche métier (création d’entreprise par exemple) 

- Projet court et long (d’une durée d’une   semaine ou d’un semestre, selon les activités) avec mise en œuvre informatique   et/ou expérimentale, avec remise d’un rapport écrit et présentation orale, en   relation avec un partenaire industriel qui propose le sujet et participe à   l’évaluation, réalisé en groupe 

- Stages individuels opérateur et de fin   d’étude, avec remise d’un rapport écrit et présentation orale en présence des   tuteurs en entreprise 

- Dans le cas de la filière en alternance   (apprentissage et contrats de professionnalisation), remise de rapports et   soutenances dans le cadre des missions entreprise. Il s’agit d’une modalité   individuelle réalisée en liaison avec le tuteur académique et le tuteur en   entreprise     

  Les jurys de fin d’année valident l’acquisition des compétences de chaque bloc.  Les compétences sont acquises par jalons à travers les évaluations de l’année selon les modalités propres à chaque module d’enseignement. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.   

RNCP34751BC03

Concevoir des systèmes complexes et piloter leur mise en œuvre

- Etudier un problème dans sa globalité, la situation dans son ensemble, identifier, formuler et analyser un problème dans ses dimensions scientifiques, économiques et   humaines 

- Mobiliser un large socle scientifique et technique dans le cadre d’une approche transdisciplinaire 

- Agir, entreprendre, innover en environnement   scientifique et technologique, être à l'aise et innovant dans le monde   numérique 

- Identifier la valeur apportée par une solution pour un client, le marché, discerner les opportunités, les bonnes occasions d’affaire et les saisir, avoir le sens de la création de valeur pour son entreprise et ses clients 

- Élaborer, mener à terme, diriger, conduire un projet scientifique et technique  

- Travailler en équipe et en collaboration, en   réseau, en environnement international, pluridisciplinaire et multiculturel 

- Etre à l’aise et convaincant en maîtrisant les techniques   de base de communication     

- Contrôle continu et/ou examen de fin de   module. Ces modalités individuelles peuvent prendre la forme de QCM, d’examen   écrit, d’interrogation orale 

- Travaux dirigés si besoin avec mise en   œuvre informatique, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Travaux pratiques avec mise en œuvre   expérimentale, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Rédaction de note de prise de recul dans le   cadre d’ateliers professionnalisants 

- Etude de cas réalisée en groupe, avec   remise d’un rapport écrit, avec un partenaire industriel 

- Mise en situation dans le contexte d’une   approche métier (création d’entreprise par exemple) 

- Projet court et long (d’une durée d’une   semaine ou d’un semestre, selon les activités) avec mise en œuvre   informatique et/ou expérimentale, avec remise d’un rapport écrit et   présentation orale, en relation avec un partenaire industriel qui propose le sujet et participe à l’évaluation, réalisé en groupe 

- Stages individuels opérateur et de fin   d’étude, avec remise d’un rapport écrit et présentation orale en présence des   tuteurs en entreprise 

- Dans le cas de la filière en alternance (apprentissage   et contrats de professionnalisation), remise de rapports et soutenances dans   le cadre des missions entreprise. Il s’agit d’une modalité individuelle   réalisée en liaison avec le tuteur académique et le tuteur en entreprise     

  Les jurys de fin d’année valident l’acquisition des compétences de chaque bloc.  Les compétences sont acquises par jalons à travers les évaluations de l’année selon les modalités propres à chaque module d’enseignement. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.   

RNCP34751BC04

Manager des projets

- Agir, entreprendre, innover en environnement scientifique et technologique, être à l'aise et innovant dans le monde numérique 

- Identifier la valeur apportée par une solution pour un client, le marché, à discerner les opportunités, les bonnes occasions d’affaire et à les saisir, à avoir le sens de la création de valeur pour son entreprise et ses clients 

- Élaborer, mener à terme, diriger, conduire un projet scientifique et technique  

- Prendre en compte la dimension internationale d’un projet 

- Travailler en mode projet en mettant en œuvre les méthodes de gestion de projet adaptées à la situation 

- Travailler en équipe et en collaboration, en réseau, en environnement international, pluridisciplinaire et multiculturel 

- Etre à l’aise et convaincant en maîtrisant les techniques de base de communication 

- Contrôle continu et/ou examen de fin de   module. Ces modalités individuelles peuvent prendre la forme de QCM, d’examen   écrit, d’interrogation orale 

- Travaux dirigés si besoin avec mise en   œuvre informatique, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Travaux pratiques avec mise en œuvre   expérimentale, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Rédaction de note de prise de recul dans le   cadre d’ateliers professionnalisants 

- Etude de cas réalisée en groupe, avec   remise d’un rapport écrit, avec un partenaire industriel 

- Mise en situation dans le contexte d’une   approche métier (création d’entreprise par exemple) 

- Projet court et long (d’une durée d’une   semaine ou d’un semestre, selon les activités) avec mise en œuvre   informatique et/ou expérimentale, avec remise d’un rapport écrit et   présentation orale, en relation avec un partenaire industriel qui propose le   sujet et participe à l’évaluation, réalisé en groupe 

- Stages individuels opérateur et de fin   d’étude, avec remise d’un rapport écrit et présentation orale en présence des   tuteurs en entreprise 

- Dans le cas de la filière en alternance   (apprentissage et contrats de professionnalisation), remise de rapports et   soutenances dans le cadre des missions entreprise. Il s’agit d’une modalité   individuelle réalisée en liaison avec le tuteur académique et le tuteur en   entreprise     

  Les jurys de fin d’année valident l’acquisition des compétences de chaque bloc.  Les compétences sont acquises par jalons à travers les évaluations de l’année selon les modalités propres à chaque module d’enseignement. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.  

RNCP34751BC05

Manager les équipes et les organisations

- Travailler en équipe et en collaboration, en réseau, en environnement international, pluridisciplinaire et multiculturel 

- Etre à l’aise et convaincant en maîtrisant les techniques de base de communication 

- Manager des hommes 

- Manager des organisations 

- Mobiliser et entraîner un collectif (faire preuve de leadership) 

- Faire preuve de rigueur et d’esprit critique dans l’approche des problèmes sous tous les angles, scientifiques, humains, économiques, dans le respect des aspects liés au développement durable   

- Contrôle continu et/ou examen de fin de   module. Ces modalités individuelles peuvent prendre la forme de QCM, d’examen   écrit, d’interrogation orale 

- Travaux dirigés si besoin avec mise en   œuvre informatique, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Travaux pratiques avec mise en œuvre   expérimentale, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Rédaction de note de prise de recul dans le   cadre d’ateliers professionnalisants 

- Etude de cas réalisée en groupe, avec   remise d’un rapport écrit, avec un partenaire industriel 

- Mise en situation dans le contexte d’une   approche métier (création d’entreprise par exemple) 

- Projet court et long (d’une durée d’une   semaine ou d’un semestre, selon les activités) avec mise en œuvre   informatique et/ou expérimentale, avec remise d’un rapport écrit et   présentation orale, en relation avec un partenaire industriel qui propose le   sujet et participe à l’évaluation, réalisé en groupe 

- Stages individuels opérateur et de fin   d’étude, avec remise d’un rapport écrit et présentation orale en présence des   tuteurs en entreprise 

- Dans le cas de la filière en alternance   (apprentissage et contrats de professionnalisation), remise de rapports et   soutenances dans le cadre des missions entreprise. Il s’agit d’une modalité   individuelle réalisée en liaison avec le tuteur académique et le tuteur en   entreprise   

Les jurys de fin d’année valident l’acquisition des compétences de chaque bloc.  Les compétences sont acquises par jalons à travers les évaluations de l’année selon les modalités propres à chaque module d’enseignement. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.    

RNCP34751BC06

Analyser, diagnostiquer et aider à la prise de décision

- Etudier un problème dans sa globalité, la situation dans son ensemble, identifier, formuler et analyser un problème dans ses dimensions scientifiques, économiques et humaines 

- Mobiliser un large socle scientifique et technique dans le cadre d’une approche transdisciplinaire 

- Agir, entreprendre, innover en environnement scientifique et technologique, être à l'aise et innovant dans le monde numérique 

- Identifier la valeur apportée par une solution pour un client, le marché, discerner les opportunités, les bonnes occasions d’affaire et les saisir, avoir le sens de la création de valeur pour son entreprise et ses clients 

- Etre à l’aise et convaincant en maîtrisant les techniques de base de communication 

- Etre clair sur les objectifs et les résultats attendus, rigoureux sur les hypothèses et la démarche, structurer ses idées et son argumentation, mettre en évidence la valeur créée. 

- Contrôle continu et/ou examen de fin de   module. Ces modalités individuelles peuvent prendre la forme de QCM, d’examen   écrit, d’interrogation orale 

- Travaux dirigés si besoin avec mise en   œuvre informatique, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Travaux pratiques avec mise en œuvre   expérimentale, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Rédaction de note de prise de recul dans le   cadre d’ateliers professionnalisants 

- Etude de cas réalisée en groupe, avec   remise d’un rapport écrit, avec un partenaire industriel 

- Mise en situation dans le contexte d’une   approche métier (création d’entreprise par exemple) 

- Projet court et long (d’une durée d’une   semaine ou d’un semestre, selon les activités) avec mise en œuvre   informatique et/ou expérimentale, avec remise d’un rapport écrit et   présentation orale, en relation avec un partenaire industriel qui propose le   sujet et participe à l’évaluation, réalisé en groupe 

- Stages individuels opérateur et de fin   d’étude, avec remise d’un rapport écrit et présentation orale en présence des   tuteurs en entreprise 

- Dans le cas de la filière en alternance   (apprentissage et contrats de professionnalisation), remise de rapports et   soutenances dans le cadre des missions entreprise. Il s’agit d’une modalité   individuelle réalisée en liaison avec le tuteur académique et le tuteur en   entreprise     

 Les jurys de fin d’année valident l’acquisition des compétences de chaque bloc.  Les compétences sont acquises par jalons à travers les évaluations de l’année selon les modalités propres à chaque module d’enseignement. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34751BC07

Mener des actions de vente et de développement d’affaires avec une vision technico-commerciale

- Identifier la valeur apportée par une solution pour un client, le marché, discerner les opportunités, les bonnes occasions d’affaire et les saisir, avoir le sens de la création de valeur pour son entreprise et ses clients 

- Prendre en compte la dimension internationale d’un projet 

- Travailler en équipe et en collaboration, en réseau, en environnement international, pluridisciplinaire et multiculturel

− Etre à l’aise et convaincant en maîtrisant les techniques de base de communication

- Agir en professionnel responsable, avec éthique, intégrité et dans le respect d'autrui et de la sécurité des personnes 

- Faire preuve de rigueur et d’esprit critique dans l’approche des problèmes sous tous les angles, scientifiques, humains, économiques, dans le respect des aspects liés au développement durable  

- Contrôle continu et/ou examen de fin de   module. Ces modalités individuelles peuvent prendre la forme de QCM, d’examen   écrit, d’interrogation orale 

- Travaux dirigés si besoin avec mise en   œuvre informatique, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Travaux pratiques avec mise en œuvre expérimentale,   réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Rédaction de note de prise de recul dans le   cadre d’ateliers professionnalisants 

- Etude de cas réalisée en groupe, avec   remise d’un rapport écrit, avec un partenaire industriel 

- Mise en situation dans le contexte d’une   approche métier (création d’entreprise par exemple) 

- Projet court et long (d’une durée d’une   semaine ou d’un semestre, selon les activités) avec mise en œuvre   informatique et/ou expérimentale, avec remise d’un rapport écrit et présentation   orale, en relation avec un partenaire industriel qui propose le sujet et   participe à l’évaluation, réalisé en groupe 

- Stages individuels opérateur et de fin   d’étude, avec remise d’un rapport écrit et présentation orale en présence des   tuteurs en entreprise 

- Dans le cas de la filière en alternance   (apprentissage et contrats de professionnalisation), remise de rapports et   soutenances dans le cadre des missions entreprise. Il s’agit d’une modalité   individuelle réalisée en liaison avec le tuteur académique et le tuteur en   entreprise     

Les jurys de fin d’année valident l’acquisition des compétences de chaque bloc.  Les compétences sont acquises par jalons à travers les évaluations de l’année selon les modalités propres à chaque module d’enseignement. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.      

RNCP34751BC08

Créer et développer une entreprise

- Agir, entreprendre, innover en environnement scientifique et technologique, être à l'aise et innovant dans le monde numérique 

- Prendre des décisions dans un environnement partiellement connu, gérer l’imprévu, prendre des risques 

- Identifier la valeur apportée par une solution pour un client, le marché, discerner les opportunités, les bonnes occasions d’affaire et les saisir, avoir le sens de la création de valeur pour son entreprise et ses clients 

- Travailler en équipe et en collaboration, en réseau, en environnement international, pluridisciplinaire et multiculturel 

- Etre à l’aise et convaincant en maîtrisant les techniques de base de communication 

- Etre clair sur les objectifs et les résultats attendus, rigoureux sur les hypothèses et la démarche, structurer ses idées et son argumentation, mettre en évidence la valeur créée 

- Contrôle continu et/ou examen de fin de module. Ces modalités individuelles peuvent prendre la forme de QCM, d’examen écrit, d’interrogation orale 

- Travaux dirigés si besoin avec mise en œuvre informatique, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Travaux pratiques avec mise en œuvre expérimentale, réalisés en groupe, avec remise d’un rapport écrit 

- Rédaction de note de prise de recul dans le cadre d’ateliers professionnalisants 

- Etude de cas réalisée en groupe, avec remise d’un rapport écrit, avec un partenaire industriel 

- Mise en situation dans le contexte d’une approche métier (création d’entreprise par exemple) 

- Projet court et long (d’une durée d’une semaine ou d’un semestre, selon les activités) avec mise en œuvre informatique et/ou expérimentale, avec remise d’un rapport écrit et présentation orale, en relation avec un partenaire industriel qui propose le sujet et participe à l’évaluation, réalisé en groupe 

- Stages individuels opérateur et de fin d’étude, avec remise d’un rapport écrit et présentation orale en présence des tuteurs en entreprise Dans le cas de la filière en alternance (apprentissage et contrats de professionnalisation), remise de rapports et soutenances dans le cadre des missions entreprise. Il s’agit d’une modalité individuelle réalisée en liaison avec le tuteur académique et le tuteur en entreprise 

Les jurys de fin d’année valident l’acquisition des compétences de chaque bloc.  Les compétences sont acquises par jalons à travers les évaluations de l’année selon les modalités propres à chaque module d’enseignement. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.      

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Les modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence sont définies par les jurys de fin d’année qui mettent en œuvre les dispositifs qu’ils jugent adaptés. Ces modalités peuvent être modulées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue. 

Tous les blocs de compétences doivent être validés. Les conditions suivantes doivent aussi être validées :

- Au minimum le niveau C1+ en anglais, B2 en français langue étrangère (FLE) et B1 dans une autre langue vivante. Pour les non anglophones natifs, le niveau C1+ en anglais est validé par l’obtention minimale de « band 7.5 » au IELTS ou une autre certification externe équivalente reconnue par la Direction des Etudes. Pour les non francophones natifs, le niveau B2 en FLE est validé par un examen externe (TFI, TCF, …) dont les résultats devront être communiqués au plus tard lors de la commission de diplomation. La validation du niveau de la deuxième langue se fait par un examen interne au plus tard à la fin de la troisième année, ou, pour les élèves qui ne seraient pas présents à CentraleSupélec en troisième année. 

- Expérience à l’international d’un semestre.  

- Valider 28 semaines de stage  

Secteurs d’activités :

  L’Ingénieur de CentraleSupélec est appelé à exercer ses activités dans de multiples domaines, et en particulier dans les secteurs suivants : 

- construction automobile, navale, aérienne, ferroviaire 

- SSII, services informatiques, éditeurs logiciels 

- industries mécanique, chimique, agro-alimentaire 

- équipements électriques et électroniques 

- télécommunications 

- bâtiment, travaux publics 

- santé/pharmacie 

- énergie (production, transport, distribution) 

- eau, gestion des déchets 

- transports et logistique 

- services bancaires, finance et assurances 

- éducation, R&D scientifique - audit et conseil  

Type d'emplois accessibles :

Les métiers d’ingénieurs et cadres liés à l’ingénierie, à la recherche, aux bureaux d’études et au conseil, à l’innovation et développement de produit ou service, à la conception des systèmes complexes, à la transformation et conduite de projet, au management des opérations incluant les aspects liés à la production et à la maintenance, à l’analyse et à l’aide à la décision, à la vente sont fortement représentés dans les fonctions exercées à la sortie de l’école. 

Ces emplois sont exercés au sein de grands groupes internationaux, mais aussi de PME et PMI, existantes ou fondées par des diplômés qui ont suivi le cursus spécifique conduisant à la création d’une entreprise.   

Code(s) ROME :
  • M1301 - Direction de grande entreprise ou d''établissement public
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • M1302 - Direction de petite ou moyenne entreprise
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 Personnes ayant contribué aux enseignements (cf loi n° 84-52 du 26 janvier 1984), le Directeur des Etudes, le Directeur des Programmes, le Directeur de la Scolarité. Le président du jury est le Directeur des Etudes.  

Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X

 Personnes ayant contribué aux enseignements (cf loi n° 84-52 du 26 janvier 1984), le Directeur des Etudes, le directeur des programmes, le directeur de la scolarité. Présence du Responsable de l’Alternance. Le président du jury est le Directeur des Etudes.   

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Représentants académiques et professionnels du domaine de   spécialisation/métiers auquel se rattache le diplôme visé, le directeur des   Etudes, le directeur des programmes, le directeur de la scolarité. Le président du jury est le Directeur des   Etudes.        

En contrat d’apprentissage X

 Personnes ayant contribué aux enseignements (cf loi n° 84-52 du 26 janvier 1984), le Directeur des Etudes, le Directeur des Programmes, le Directeur de la Scolarité. Présence du responsable de l’alternance. Le président du jury est le Directeur des Etudes.  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

  Le diplôme d’ingénieur donne accès au grade de master.
Des accords de dual diplôme sont possibles avec d’autres écoles suivant des modalités propres à chaque école. Les élèves ont à la fin de leur formation le double diplôme de CentraleSupélec et de l’autre école. Les élèves ont la possibilité de partir à l’étranger pour compléter leur formation dans une université partenaire de par le monde (Etats Unis, Amérique du Sud, Canada, Europe, Asie, Australie).  La liste des universités partenaires est disponible sur le site www.centralesupelec.fr
Pour obtenir le double diplôme, les élèves doivent avoir passé 4 semestres à CentraleSupélec.   

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :


Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
31-12-2014

Décret de création de CentraleSupélec : décret n°2014-1679 du 30 décembre 2014 portant création de CentraleSupélec paru au JORF n°0302 du 31 décembre 2014  

18-01-2019

Arrêté du 18 janvier 2019 fixant la liste des Ecoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé 

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
05-12-2018

Arrêté du 18 janvier 2020 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé 

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
31-12-2014

  Décret de création de CentraleSupélec : décret n°2014-1679 du 30 décembre 2014 portant création de CentraleSupélec paru au JORF n°0302 du 31 décembre 2014  

Date d'effet de la certification 01-09-2018
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

  www.centralesupelec.fr 

Le Titre d’ingénieur CentraleSupélec remplace  

-  le Titre Ingénieur diplômé de l'Ecole Centrale des Arts et Manufactures (ECP) enregistré au  RNCP sous le numéro 19527  

-  et le Titre Ingénieur diplômé de l’École supérieure d’électricité enregistré au RNCP sous le  numéro 4353.   


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet