Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Développeur Web

Active

N° de fiche
RNCP34779
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 326t : Programmation, mise en place de logiciels
Formacode(s) :
  • 31054 : informatique
Date d’échéance de l’enregistrement : 23-07-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
WEBECOM 82774341000025 - https://www.webecom-formation.com
Objectifs et contexte de la certification :

Contexte de la création de la certification: 

Développeur Web et fondateur de Webecom qui a débuté ses actions de formation de développeur Web en 2013, Éric BERTOUT, avait auparavant commencé par créer une agence de développement en 2011. 

Il a récemment fondé, avec un ancien apprenant de Webecom, M.Martinez, une agence de développement d’application Web métier (Codev-Studio). Sa double casquette lui permet d'être constamment à jour sur les nouvelles technologies, langages de développement et réglementations liées aux métiers du numériques. Cette nouvelle structure lui permet également de faire intervenir d'anciens apprenants sur des projets de développement Web.

C'est ainsi que la formations de développeur Web de Webecom évolue constamment au fil des nouvelles technologies et pratiques du métier et en employant des méthodes/outils pédagogiques innovants.

Avec les entreprises partenaires recruteuses des apprenants de Webecom en fin de parcours, il fait le constat d’un manque significatif de développeurs web suffisamment autonomes avec les compétences suffisantes pour  répondre à des projets de développement Web et plus particulièrement sur le développement d'applications métier spécifiques.

C’est ainsi qu’il décide de créer cette certification. Pour créer et faire évoluer cette certification, le fondateur de Webecom ainsi que les professionnels internes au centre de formation se sont appuyés sur les besoins exprimés par :

  • Les entreprises partenaires recruteuses des élèves sortants de Webecom avec qui le nouveau référentiel a été établi  (Agence Web Axome, CNRS de Lyon, Université Jean-Monnet, Adista...)
  • Les entreprises du secteur numérique de la région Auvergne-Rhône-Alpes rassemblées au sein du pôle de compétitivité Digital League, dont fait partie WEBECOM.  (Plus de 300 entreprises et partenaires académiques de la région ARA).
  •  Les demandes et missions confiées à son entreprise de développement "Codev-Studio" dans le cadre des missions relatives à la numérisation des entreprises.
  • Les membres du jury des soutenances ainsi que pendant les "repas des anciens" qui permettent d'aborder les différentes problématiques du métier dans leurs entreprises.
  • Au travers des offres d’emploi publiées en Région Auvergne-Rhône-Alpes et au niveau national

Le besoin économique et sociétal 

Avec plus d’un milliard de sites web en ligne, Internet fait aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien. 

Depuis les premiers usages du web au début des années 1990, nous avons assisté à la professionnalisation d’un secteur mené au départ par des passionnés autodidactes. Ainsi, ce sont plus de 70 métiers spécifiques à l’Internet qui sont nés et se sont développés depuis

De façon générale, les métiers du numérique connaissent aujourd’hui, malgré la crise, une forte croissance. Plus spécifiquement, les métiers de développement dans le secteur numérique sont très recherchés. Ils sont en effet classés au premier rang des métiers en tension selon l’Observatoire des métiers en 2016

Au niveau national, tous secteurs confondus, les métiers d’ingénieurs et cadres d’étude, recherche et développement en informatique, chefs de projets informatiques sont classés 4e au top 10 en nombre de projets de recrutement non saisonniers pour l’année 2016. 

Le métier de développeur web fait l’objet d’une demande particulièrement importante : il fait partie du « Top 5 des métiers émergents » identifiés par l’OPIIEC si l’on considère les offres d’emploi des recruteurs en 2016. 

En effet, en plus de la création de sites Internet qui constituait le cœur de métier des développeurs web, leurs compétences sont de plus en plus recherchées au sein des entreprises pour développer des applications métier sur mesure, plus faciles à déployer, corriger et entretenir grâce à l’évolution des langages de programmation web serveur tel que Javascript. 

Après l’Ile-de-France qui concentre la majorité des effectifs du numérique et des besoins en recrutement, la région Auvergne-Rhône-Alpes est le second pôle d’attractivité du secteur puisqu’elle rassemble plus de 13% des salariés du secteur numérique

Enfin, dans les métiers du numérique, et principalement dans le métier de développeur Web, les offres d’emploi montrent que les profils recherchés peuvent être faiblement expérimentés ou débutants : dans ces métiers émergents et qui évoluent constamment, ce sont les compétences qui priment. 

En effet, le métier de développeur web est amené à évoluer sans cesse, en lien avec les tendances du numérique, les évolutions et l’émergence de nouveaux outils. 

Le poids de l’expérience dans le recrutement dans les métiers du numérique Source : OPIIEC, Chiffres clés du secteur numérique, Annonces emploi multi-site (traitement Jobijoba) (mis à jour le 19/05/16) 

Ce métier connaît ainsi des besoins continus de formation, à la fois sur les nouveaux concepts, langages de programmation web, et solutions techniques. 

C’est dans ce contexte d’importants besoins en compétences que s’inscrit cette certification.

Pour conclure, cette certification répond donc a une forte demande du marché de l'emploi au sein des entreprises du numériques et plus précisément dans les métiers du développement Web. 

Elle garantie aux titulaires les compétences nécessaires pour être autonome et postuler sur des offres de :

  • Développeur Web.
  • Développeur front-end.
  • Développeur back end.
  • Développeur full stack.

Elle permet également de postuler dans les sous-catégories des métiers sus-mentionnés (Intégrateur Web, Webdesigner, développeur PHP, Webmaster...)

Les apprenants disposent en fin de formation des compétences pour développer différents types de systèmes d'information (Applications Web, applications métier, outils d’automatisation de processus d’entreprise, site internet vitrine, site E-commerce, fonctionnalités spécifiques logicielles).

Activités visées :

 Activité 1 :Développeur Web front-end 

(Création de site Web et conception graphique.)

A partir de la demande spécifique du client, formalisée dans le cahier des charges, il réalise la maquette graphique du site permettant au client de visualiser l’interface fonctionnelle et graphique de la plateforme Web. Le développeur web réalise ensuite l'intégration de la maquette graphique en utilisant du code informatique qui sera interprété par les navigateurs. Il réalise les animations, événements et les différentes interactions avec l’interface utilisateur, il optimise le référencement naturel du site et veille à ce que ce dernier s'adapte à tous les appareils et toutes résolutions. (Smartphones, tablettes, desktop). 

Activité 2 : Développeur Web back-end

En s’appuyant sur l’analyse du besoin client et le cahier des fonctionnalités, le développeur Web construit l'application et chacune de ses fonctionnalités en utilisant un ou plusieurs langage de programmation. Il doit dans un premier temps conceptualiser et schématiser chacune des fonctionnalités. Il réalise la modélisation des bases de données. Il configure l’environnement de développement. Il veille à concevoir un programme évolutif et sécurisé. Il veille à optimiser le développement et les différentes requêtes à la base de données pour minimiser la charge imposée au serveur.

Compétences attestées :

Développement Web front-end:

1a: Analyser un cahier des charges fourni par un client en appréhendant l’activité de l’entreprise et sa cible afin de proposer un site internet  adapté.

1b: élaborer une analyse du marché et de la concurrence structurée. Consulter les sites concurrent et en tirer des éléments d’inspiration. 

1c: Argumenter clairement à l'oral auprès d'un donneur d'ordre les différents choix graphiques et ergonomiques d'un projet Web réalisé.

1d: Organiser son temps de travail et les ressources à disposition pour développer un site internet en respectant les délais imposés par le client.

2a: Réaliser une maquette graphique d'un site internet grâce à un logiciel afin de permettre au client de comprendre, visualiser puis valider l’interface fonctionnelle et graphique de son futur site Web.(Ex: Adobe XD).

2b: Organiser et hiérarchiser les calques, dossiers et fichiers de la maquette graphique. 

2c: effectuer des choix graphiques et colorimétriques pertinents en adéquation avec la cible et la demande du client.

2d: Définir des choix ergonomiques pertinents (UI/UX) pour permettre une expérience/interface de navigation efficace et simple d'utilisation.

3a: Réaliser une intégration complète d'une maquette graphique avec HTML/CSS/SASS et retranscrire à l'identique cette dernière en site Web.

3b: Réaliser l'intégration Web HTML/SASS et CSS "from scratch"(Page blanche) ou utiliser un framework front-end de type Bootstrap/foundation pour réaliser l’intégration.

3c: Produire le codage informatique/intégration du site en tenant compte des différentes résolutions et périphériques afin de concevoir un site internet adaptatif sur tous les périphériques et toutes les résolutions. (Smartphone, tablette, desktop).

4a: Optimiser le référencement naturel d'un site internet en structurant les pages de façon sémantique, en hiérarchisant les contenus et en respectant les impératifs techniques recommandés par les principaux moteurs de recherche afin de bien positionner le site internet dans ces derniers.  

4b: Coder en respectant l''indentation, en réalisant la rédaction des commentaires ainsi qu'en respectant les balises sémantiques appropriées afin de rendre le code compréhensif pour les autres développeurs. 

4c: Corriger les erreurs de codage afin de rendre le site internet valide aux normes W3C. 

5a: Réaliser les animations, interactions et événements de l’interface en utilisant un langage de programmation (JavaScript, jQuery) afin de faciliter la transmission des informations importantes aux utilisateurs et de faciliter leur expérience de navigation.

5b: Utiliser des librairies Javascript/jQuery pour mettre en place des fonctionnalités front-end spécifiques

6a: Déployer les fichiers sur le serveur et mettre en ligne le site Web finalisé avec un logiciel de transfert de type "Filezilla".

Développement Web  back-end:

1a: Comprendre le besoin du donneur d’ordre, lui poser les bonnes questions, préciser les modes de fonctionnement dans l’objectif de décrire des spécifications fonctionnelles pertinentes.

1b: Construire un modèle de données cohérents, dans l’objectif de respecter l’adéquation des données et des requêtes afin d’optimiser la charge serveur consommée et les temps de réponses.

1c: Schématiser l’ergonomie des fonctionnalités définies, dans l’objectif de rendre l’interface utilisateur simple d’utilisation et efficace.

2a: Analyser les données personnelles à récolter afin de détecter les données sensibles et concernées par le RGPD.

2b: Mettre en place les fonctionnalités liées à la sécurité des données et aux droits des utilisateurs afin de préparer l’application à la gestion des normes RGPD.

3a: Configurer et utiliser un IDE pour faciliter et fiabiliser le développement.

3b: Utiliser un outil de gestion des versions (Exemple: GitLab) pour apprendre à travailler collaborativement et efficacement sur un projet au sein d’une équipe de développeurs.

3c: Organiser l’arborescence des fichiers dans l’IDE et sur le serveur dans l’objectif de rendre l’application lisible.

4a: Concevoir l’application selon le modèle MVC dans l’objectif d’avoir une application facile à maintenir et évolutive.

4b : Enrichir l’expérience utilisateur avec le langage Javascript et Ajax.

4c: Développer des programmes fiables et maintenables en enrichissant son code de commentaires.et en nommant judicieusement les différents éléments pour faciliter le travail en équipe.

4d: Gestion des événementiels avec le langage Javascript et la technologie Ajax.

4e: Utilisation de la POO (Programmation orientée objet) et les héritages pour développer des programmes structurés.

4f : Utilisation des sessions (connexion par mot de passe, gestion des droits) pour traiter la confidentialité des données.

4g: Utilisation du langage SQL pour accéder aux données.

4h: Mise en place des principes de sécurité pour empêcher l’injection de code (javascript, HTML, SQL) Protéger l’intégrité des URL et des paramètres envoyés , hashage des mots de passe.

4g: Utilisation du langage SQL pour accéder aux données.

4h: Mise en place des principes de sécurité pour empêcher l’injection de code (javascript, HTML, SQL) Protéger l’intégrité des URL et des paramètres envoyés , hashage des mots de passe.

5a: Mise en ligne de l’application développée.

5b: Tester correctement une application (recette) afin de réduire le nombre de bogues et dysfonctionnements.

5c: Fiabiliser l’application en corrigeant les bogues et les dysfonctionnements.


Modalités d'évaluation :
  • Le passage auprès du jury

Projet de développement d’un site Internet évalué par les membres du jury (4 jours de développement + 1 jour d'évaluation des jurys) :

Réalisation d’un projet de site internet dynamique développé en autonomie. Le projet est présenté individuellement devant les membres du jury ; le candidat réalise la présentation et l’argumentation orale de son projet et des choix techniques qu'il a effectués. 
 Projet de développement d’application web évalués par les membres du jury (4 jours de développement + 1 jour d'évaluation des jurys) :

Sur la base d’un cahier des fonctionnalités fourni, le candidat développe en autonomie une application web. Le projet est présenté individuellement devant le jury. Le candidat réalise la présentation du fonctionnement de l’application qu'il a développée. Il doit clairement expliquer son code, la conceptualisation définie et développée ;t il doit savoir apporter les correctifs/modifications qui lui sont demandés par les jurys.

  • Le contrôle continu

Les évaluations du contrôle continu sont réalisées par les formateurs en strict adéquation avec le référentiel enregistré auprès de France compétences. Elles sont effectuées tout au long de la formation via des exercices pratiques réalisés en autonomie par les candidats. Les grilles de notations finales sont transmises au directeur en fin de session de formation. Les formateurs de Webecom sont tous des professionnels pouvant justifier dix ans d’expérience dans les métiers du Web et plus de quatre ans d’expérience dans la formation à la date de la rédaction de cette note. Néanmoins, si une notation est jugée inadaptée par un des candidats et que les explications du formateur ne règlent pas le désaccord, le candidat peut saisir le conseil des délégués qui en informeront le directeur. Ce dernier convoquera une réunion exceptionnelle réunissant toutes les parties ( délégué, délégué suppléant, candidat plaignant et formateurs) afin d’analyser le problème remonté et vérifier la justesse du mécontentement. Une réévaluation pourra être effectuée si le problème est justifié. Un rapport de synthèse sera rédigé et signé par toutes les parties.  

  • Le stage en entreprise coefficient 

D’une durée minimale de 245 heures, le stage en entreprise est évalué par le tuteur défini dans la convention tripartie entre le candidat, l’entreprise d’accueil et le centre de formation. Les évaluations du tuteur de stage sont basées sur la grille de notation du référentiel enregistré auprès de France-Compétences et transmise à l’entreprise par Webecom. L’évaluation compte pour 20% de la note globale pour l’obtention de la certification. Le stage en entreprise est réalisé à la suite du contrôle continu et des projets de développement soutenus devant jury. Il est effectué dans une entreprise sur un poste de développeur Web. Le suivi de la période de stage est effectué par la direction de Webecom et le candidat doit rédiger un rapport des missions qui lui sont confiées ainsi que des technologies utilisées dans l’entreprise pour réaliser les missions. L’entreprise s’engage à recevoir le candidat au sein de son entreprise dans un environnement de travail adapté et à définir un tuteur justifiant d’une expérience de 3 ans dans le métier visé par la certification. Le tuteur s’engage à confier des missions au candidats qu’il évaluera sur la grille de notation transmise par Webecom et en adéquation avec le référentiel de compétences. La stratégie employée par Webecom en positionnant la période de stage en fin de formation a pour objectif de permettre aux candidats de démontrer l’étendue des compétences acquises en formation auprès de l’entreprise d’accueil afin de favoriser la conclusion d'un contrat d’embauche à l’issue de la période de stage.


N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34779BC01

Développer un site Web

 

1a: Analyser un cahier des charges fourni par un client en appréhendant l’activité de l’entreprise et sa cible afin de proposer un site internet  adapté.

1b: élaborer une analyse du marché et de la concurrence structurée. Consulter les sites concurrent et en tirer des éléments d’inspiration. 

1c: Argumenter clairement à l'oral auprès d'un donneur d'ordre les différents choix graphiques et ergonomiques d'un projet Web réalisé.

1d: Organiser son temps de travail et les ressources à disposition pour développer un site internet en respectant les délais imposés par le client.

2a: Réaliser une maquette graphique d'un site internet grâce à un logiciel afin de permettre au client de comprendre, visualiser puis valider l’interface fonctionnelle et graphique de son futur site Web.(Ex: Adobe XD).

2b: Organiser et hiérarchiser les calques, dossiers et fichiers de la maquette graphique. 

2c: effectuer des choix graphiques et colorimétriques pertinents en adéquation avec la cible et la demande du client.

2d: Définir des choix ergonomiques pertinents (UI/UX) pour permettre une expérience/interface de navigation efficace et simple d'utilisation.

3a: Réaliser une intégration complète d'une maquette graphique avec HTML/CSS/SASS et retranscrire à l'identique cette dernière en site Web.

3b: Réaliser l'intégration Web HTML/SASS et CSS "from scratch"(Page blanche) ou utiliser un framework front-end de type Bootstrap/foundation pour réaliser l’intégration.

3c: Produire le codage informatique/intégration du site en tenant compte des différentes résolutions et périphériques afin de concevoir un site internet adaptatif sur tous les périphériques et toutes les résolutions. (Smartphone, tablette, desktop).

4a: Optimiser le référencement naturel d'un site internet en structurant les pages de façon sémantique, en hiérarchisant les contenus et en respectant les impératifs techniques recommandés par les principaux moteurs de recherche afin de bien positionner le site internet dans ces derniers.  

4b: Coder en respectant l''indentation, en réalisant la rédaction des commentaires ainsi qu'en respectant les balises sémantiques appropriées afin de rendre le code compréhensif pour les autres développeurs. 

4c: Corriger les erreurs de codage afin de rendre le site internet valide aux normes W3C. 

5a: Réaliser les animations, interactions et événements de l’interface en utilisant un langage de programmation (JavaScript, jQuery) afin de faciliter la transmission des informations importantes aux utilisateurs et de faciliter leur expérience de navigation.

5b: Utiliser des librairies Javascript/jQuery pour mettre en place des fonctionnalités front-end spécifiques

6a: Déployer les fichiers sur le serveur et mettre en ligne le site Web finalisé avec un logiciel de transfert de type "Filezilla".

Projet: Développement front-end

RNCP34779BC02

Développer une application Web spécifique

1a: Comprendre le besoin du donneur d’ordre, lui poser les bonnes questions, préciser les modes de fonctionnement dans l’objectif de décrire des spécifications fonctionnelles pertinentes.

1b: Construire un modèle de données cohérents, dans l’objectif de respecter l’adéquation des données et des requêtes afin d’optimiser la charge serveur consommée et les temps de réponses.

1c: Schématiser l’ergonomie des fonctionnalités définies, dans l’objectif de rendre l’interface utilisateur simple d’utilisation et efficace.

2a: Analyser les données personnelles à récolter afin de détecter les données sensibles et concernées par le RGPD.

2b: Mettre en place les fonctionnalités liées à la sécurité des données et aux droits des utilisateurs afin de préparer l’application à la gestion des normes RGPD.

3a: Configurer et utiliser un IDE pour faciliter et fiabiliser le développement.

3b: Utiliser un outil de gestion des versions (Exemple: GitLab) pour apprendre à travailler collaborativement et efficacement sur un projet au sein d’une équipe de développeurs.

3c: Organiser l’arborescence des fichiers dans l’IDE et sur le serveur dans l’objectif de rendre l’application lisible.

4a: Concevoir l’application selon le modèle MVC dans l’objectif d’avoir une application facile à maintenir et évolutive.

4b : Enrichir l’expérience utilisateur avec le langage Javascript et Ajax.

4c: Développer des programmes fiables et maintenables en enrichissant son code de commentaires.et en nommant judicieusement les différents éléments pour faciliter le travail en équipe.

4d: Gestion des événementiels avec le langage Javascript et la technologie Ajax.

4e: Utilisation de la POO (Programmation orientée objet) et les héritages pour développer des programmes structurés.

4f : Utilisation des sessions (connexion par mot de passe, gestion des droits) pour traiter la confidentialité des données.

4g: Utilisation du langage SQL pour accéder aux données.

4h: Mise en place des principes de sécurité pour empêcher l’injection de code (javascript, HTML, SQL) Protéger l’intégrité des URL et des paramètres envoyés , hashage des mots de passe.

5a: Mise en ligne de l’application développée.

5b: Tester correctement une application (recettage) afin de réduire le nombre de bogues et dysfonctionnements.

5c: Fiabiliser l’application en corrigeant les bogues et les dysfonctionnements.

 

Projet : Développer une application Web spécifique. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

 La certification professionnelle de Développeur Web est composée de deux blocs interopérables et peut être obtenue selon les modalités suivantes:
 

1: Le candidat valide la certification complète:
Pour cela il doit alors obtenir une note supérieure ou égale à la moyenne dans chacun des 2 blocs pour valider le titre (les résultats suivant la pondération suivante : contrôle continu 30% + stage 20% + examen 50% )
 

2: Le candidat peut justifier de son expérience sur un des 2 blocs. (Expérience justifiable sur dossier dans le cadre d'un parcours mixte suite à VAE partielle) : il peut valider la certification en suivant les cours relatifs au bloc manquant. Il sera évalué au contrôle continu et devra effectuer le stage ainsi que l'examen évalué par les jurys. Il ne sera évalué que sur les compétences du bloc visé manquant.
 

3: Le candidat souhaite valider un seul bloc.  Il suivra alors les cours relatifs à ce dernier. Il sera évalué sur le contrôle continu à hauteur de 40% et sur l'évaluation des jurys à hauteur de 60%. Il pourra passer le deuxième bloc ultérieurement dans les mêmes conditions. Pour valider la certification dans son ensemble, il devra effectuer une période de stage en entreprise sur laquelle il sera alors évalué. 


4: Le candidat veut obtenir la certification complète par une validation des acquis d'expérience : le candidat devra justifier de son expérience des deux blocs sur dossiers (Voir  le processus d'accès à la certification par la V.A.E.)   

Secteurs d’activités :

 Le métier de développeur web s’exerce le plus souvent dans des petites et moyennes entreprises. 80% des entreprises de la branche des métiers du numérique ont moins de 10 salariés. Ce métier s’exerce dans plusieurs types de structures :  

  • Les agences web : spécialisées dans la communication sur Internet, qui font exclusivement de la création et de l’animation de sites web (10-20%). 
  • Les ESN (Entreprises de Services du Numérique) : sociétés de services spécialisées en génie informatique, qui ont des missions de conception de sites web et d’applications parmi d’autres activités (20-30%). 
  • Chez le client, et notamment dans les services de communication ou informatique de grandes entreprises (40-50%). 
  • En travailleur indépendant (Freelance) 

  Le développeur web peut également se spécialiser dans un secteur d’activité : jeux vidéos, développeur logiciel etc. En tout état de cause il pourra évoluer en fonction des langages et technologies qu’il appréhendera. 

Type d'emplois accessibles :
  • Développeur Web 
  • Analyste développeur 
  • Développeur back-end 
  • Développeur front-end 
  • Développeur full stack
  • Lead developer 
  • Webmaster
Code(s) ROME :
  • M1805 - Études et développement informatique
Références juridiques des règlementations d’activité :

La RGPD et l'accessibilité numérique au sens du W3C, ainsi que les normes et règles de sécurisation (appli, réseau, serveur et données) sont pris en compte

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X -
Par expérience X

Jury de professionnels constitué d'au moins 2 chefs d'entreprises externes pouvant justifier d'une expérience supérieure ou égale à 3 ans dans le développement Web et n'ayant aucun lien avec les candidats, et du Président  du jury expert du domaine

En contrat de professionnalisation X -
Après un parcours de formation continue X

Jury de professionnels constitué d'au moins 2 chefs d'entreprises externes pouvant justifier d'une expérience supérieure ou égale à 3 ans dans le développement Web et n'ayant aucun lien avec les candidats, et du Président  du jury expert du domaine

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Jury de professionnels constitué d'au moins 2 chefs d'entreprises externes pouvant justifier d'une expérience supérieure ou égale à 3 ans dans le développement Web et n'ayant aucun lien avec les candidats, et du Président  du jury expert du domaine

Par candidature individuelle X

Jury de professionnels constitué d'au moins 2 chefs d'entreprises externes pouvant justifier d'une expérience supérieure ou égale à 3 ans dans le développement Web et n'ayant aucun lien avec les candidats, et du Président  du jury expert du domaine

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 23-07-2020
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 23-07-2023
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 10 0 100 70 -
2018 13 0 100 91 -
2016 10 0 85 85 -
2015 5 0 60 60 -
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
THE HACKING PROJECT Habilitation pour former et organiser l’évaluation
JKC CONSULTING Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet