Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

DIPLOVIS - Chargé d’affaires internationales

Active

N° de fiche
RNCP34874
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) :
  • 34254 : commerce international
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 80%

Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2025
Nom légal Nom commercial Site internet
ETABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSULAIRE GRENOBLE ECOLE DE MANAGEMENT Grenoble Ecole de Management https://www.grenoble-em.com/
Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le programme Chargé d’Affaires Internationales se positionne comme un programme Bachelor en management de trois ans, ouverts aux étudiants français et internationaux. L’objectif est que chaque diplômé ait développé les savoirs et compétences nécessaires à son projet professionnel, ses aspirations comme avec les attentes du marché du travail et les besoins en compétences des entreprises. 

Le programme assure un enseignement aux étudiants sans expérience professionnelle ou connaissance du commerce international, une introduction généraliste au management et à la gestion, au commerce international, à l'interculturel et aux langues dans un contexte d'apprentissage international, qui leur permettra de travailler dans divers environnements à l'international, en France au sein des entreprises internationales.   

Le programme complet est organisé sur trois ans, avec un focus sur les fondamentaux du commerce. Il présente l’avantage de permettre aux étudiants de s’adapter à un apprentissage autonome et à un environnement pluriculturel.

Le programme permet de développer des compétences commerciales, marketing, managériales, gestion et de conduite de projet. La connaissance de l'entreprise et de son environnement international en sont un point clé. La vision transversale ou les différentes fonctions de l’entreprise sont abordées : comptabilité financière et managériale, techniques de vente, gestion des ressources humaines, achats. C’est l’occasion pour les étudiants de se focaliser sur leur savoir-être, et parfaire les dimensions interpersonnelles d’un manager international. 

A la fin de la première et de la deuxième année, les étudiants doivent effectuer un stage pour une durée minimale de 5 mois (en France ou à l'étranger). 

Enfin, les étudiants approfondissent en 3ème année la dimension internationale du commerce et du management et l’appréhendent au travers d’un domaine/secteur d’activité spécifique. Les étudiants peuvent élargir leurs horizons en effectuant un échange dans le cadre des partenariats.   

Activités visées :

Le chargé d’affaires internationales (au sens de business) effectue le suivi opérationnel d’affaires à dimension internationale (depuis un poste sis en France ou à l’étranger), et réalise de facto la gestion de projet. 

Parce qu’il s’agit d’affaires, les projets qu’il suit sont ainsi essentiellement marketing et/ou commercial. Le suivi de performance associé peut parfois amener les candidats à valoriser ce point de vue gestion/finance et ainsi occuper des postes d’analyste financier. Le chargé d’affaires internationales aura ainsi, selon son service d’appartenance dans l’entreprise, un axe d’observation prédominant de l’affaire, privilégiant une dimension plus qu’une autre. Ainsi, ses intitulés de postes mettront plus ou moins l’emphase sur la dimension commerciale, marketing ou financière. 

 Si la structure dans laquelle il exerce est petite, il peut être en situation de contribuer à chacune de ces dimensions sur un même projet. Le chargé d’affaires à l’international participe ainsi au développement de l’activité de son organisation à l’international, quelque soit la taille de l’entreprise, son secteur d’activité, ou que celle-ci soit privée, publique, voire hybride. Il peut exercer son métier au sein d’une organisation, ou en posture de consultant. 

C’est ainsi qu’en fonction des domaines, on peut le retrouver sur les postes suivants :

Commercial / marketing : Chargé de développement commercial, Chef de produit, Chef de projet, Chef de marché, Responsable de zone... 

Gestion-Finance : Analyste international, Analyste financier international, Analyste junior, Chargé de portefeuille/analyste opérations.   

Plus ponctuellement, il peut aussi occuper des postes qui relèvent de l’une des composantes de l’affaire/du projet, soit en termes de ressources impliquées (ex les ressources humaines), soit en terme de phase de l’affaire/du projet (ex achats). Pour autant, il s’appuie dans l’exercice de sa fonction sur sa vision globale de l’affaire/du projet international. 

Dans les premières années de son activité, les dimensions des affaires et des projets pris en charge sont généralement à la mesure de son niveau d’expérience. Les périmètres peuvent être plus ou moins restreints, comme les budgets impliqués plus ou moins importants, les produits et marchés plus ou moins stratégiques, ou le nombre de parties prenantes plus ou moins limitées, etc.   

Il est un acteur opérationnel de la stratégie internationale de l’entreprise.  Il agit en mode fonctionnel (exceptionnellement en mode hiérarchique). Il réalise ainsi les activités d’un chargé d’affaires/de projet à l’international.   

Ses principales activités sont :  

1. Analyse multidimensionnelle de l’environnement international et des stratégies d’entreprise 

2. Suivi opérationnel d’une affaire à l’international et conduite de projet 

3. Suivi de performances de l’affaire/du projet international(e) 

4. Animation fonctionnelle d’une équipe multiculturelle     

1. Il effectue un suivi opérationnel intimement lié à la stratégie de l’entreprise, en maintenant tout particulièrement une vigilance sur l’évolution de l’environnement international, et ce selon diverses dimensions. Pour cela, il s’appuie notamment sur une approche multidimensionnelle (économique, géopolitique, sociologique, technologique, RSE..) de l’environnement international, tout en étant attentif aux disparités locales. Il mobilise également une capacité de lecture des stratégies d’entreprises en actions sur le(s) marché(s) dont il dépend, et une lecture globale, et transversale aux différents fonctions, de l’entreprise. Proche du terrain, sa hiérarchie peut le missionner pour effectuer des analyses qui s’appuient d’une part, sur cette proximité et d’autre part, sur la vision globale de l’environnement et du positionnement concurrentiel de l’entreprise qu’il entretient. (Bloc 1).   

2. Son action opérationnelle de suivi repose sur une maitrise des différentes phases de déclinaison de la stratégie marketing en plans d’actions marketing et plan d’actions commercial. Quelque soit son service d’appartenance, le chargé d’affaires internationales veille aux nécessités de cohérence entre eux. L’inscription dans le temps et dans l’espace des affaires, comme la multiplicité des parties prenantes imposent la maitrise des principes et outils de la conduite de projet. Il porte une attention particulière à la gestion documentaire comme à la conformité réglementaire et aux questions éthiques qui peuvent survenir à l’occasion du déroulement du projet. Il participe (mène, si l’affaire est restreinte) aux négociations d’affaires internationales avec les clients internes et externes, les fournisseurs ou les partenaires. Il mobilise de nouveau sur ce champs sa connaissance de l’environnement des écosystèmes technologiques, s’appuient sur sa culture digitale et sa maitrise de l’exploitation des données pour être force de proposition sur l’amélioration de la satisfaction-fidélisation client. (Bloc 2)   

3. Le chargé d’affaires internationales suit la performance de l’affaire/du projet dont il a la charge. Pour cela, il met en place le suivi budgétaire et différents types d’indicateurs de suivi. Concernant ces derniers, il a la responsabilité de décliner les indicateurs stratégiques en indicateurs opérationnels, de suivre les indicateurs imposés par sa hiérarchie. Il peut aussi proposer des indicateurs complémentaires. Il est attentif à mixer des indicateurs de moyens et de résultats, les indicateurs quantitatifs et qualitatives. A la mesure de son périmètre, il veille à identifier et apprécier les risques financiers et de change qui pourraient venir impacter la conduite de l’affaire/du projet. Enfin, il apprécie les performances obtenues au regard de celles visés, interroge les performances choisies et la pertinence de performances plus sociétales ou environnementales dans la conduite des affaires. A partir de cette analyse, il formule un REX qu’il propose à sa hiérarchie (Bloc 3)   

4. Le chargé d’affaires internationales œuvre en étroite collaboration avec d’autres personnes, qu’elles soient de son équipe ou non, de son service ou non, de son entreprise ou non, de sa culture ou non, de la même localisation géographique ou non. La rémanence d’une opérationnalisation en mode projet l’amène à animer des équipes multiculturelles, en mode distancié ou non. Il veille à prendre en considération toute forme de diversité et à instiller une organisation de travail bienveillante et favorisant la proximité en dépit d’éloignements physiques courants. Il respecte et applique les principes fondamentaux du droit du travail. Avec l’acuité des diversités géographiques et d’applications des cadres légaux, il veille à détecter les situations de vigilance ou/et de contentieux potentiels relevant de ce domaine. Il détermine pour ses collaborateurs des objectifs de type SMART afin de clarifier les enjeux de performance qui s’imposent à l’équipe et appuyer son action sur des leviers de motivation. Il communique au quotidien et à l’occasion de différentes situations relevant de ses fonctions, tant à l’oral et à l’écrit, dans au moins 2 langues vivantes, dont l’anglais. Il veille à toujours adapter sa communication à ses interlocuteurs, au contexte, aux objectifs et vise l’assertivité. Enfin, il engage régulièrement une démarche réflexive le concernant afin d’améliorer ses pratiques, et notamment celles concernant l’animation d’équipe. Il n’omet pas de s’interroger régulièrement sur l’éthique de ses actions et décisions, comme de celles de ses collaborateurs (Bloc 4).   

L’ensemble des blocs couvre une vision transversale de l’entreprise. A eux tous, ils constituent des atouts précieux dans la capacité du chargé d’affaires internationales à relayer la stratégie de l’entreprise et à être un point névralgique du lien entre stratégie et opérationnalisation. Il y trouve ainsi une capacité à construire du sens à ses actions, et ainsi à alimenter sa capacité à agir, à être force de propositions, comme à constituer une force de mobilisation des autres membres de l’équipe.  

Compétences attestées :

 Les compétences attestées sont les suivantes :   

A1C1. Compléter les informations fournies par l’entreprise en exerçant une veille internationale – notamment dans ses dimensions géopolitique, économique, réglementaire, sociale et culturelle, - sur les marchés investis et/ou envisagés de l’entreprise afin d’optimiser le suivi opérationnel des affaires (anticipation des opportunités et contraintes) 

A1C2. Apprécier depuis son périmètre les évolutions des écosystèmes technologiques impactant les domaines d’activités de l’entreprise et plus particulièrement les siens afin d’anticiper les opportunités et contraintes liées à cette dimension  

A1C3. Mobiliser une compréhension affirmée du positionnement concurrentiel international et de la stratégie de son entreprise, en y intégrant notamment les dimensions éthiques et de RSE 

A1C4. Déployer une lecture transversale et globale de l’entreprise visant à saisir la cohérence stratégie-organisation-performance-environnement de telle manière à optimiser les analyses et actions dont il rend compte auprès de sa hiérarchie  

A1C5. Sur la demande de sa direction, produire (ou contribuer) des analyses afin de détecter et de formuler des préconisations concernant son périmètre, soit à l’aune de choix stratégiques envisagés, soit d’interrogations émanant de l’évolution de l’environnement, notamment socio-économique, géopolitique, technologique ou réglementaire (analyse de l’informations disponibles et analyse terrain)   


A2C1. S’appuyer sur les recommandations et analyses de la Direction Marketing/Commerciale pour optimiser le suivi opérationnel de son action en conformité avec le positionnement de l’offre de l’entreprise sur le périmètre qui lui est confié 

A2C2. Déterminer un plan d’action marketing et/ou commercial conforme à la stratégie globale de l’entreprise afin d’optimiser les ressources engagées et les retours sur investissements escomptés 

A2C3. Participer, en contexte international, aux négociations menées avec les clients internes et externes, les fournisseurs et les partenaires en déployant les techniques ad hoc afin de parvenir à la conclusion d’un accord 

A2C4. Maitriser les méthodes d'analyse de données afin de procéder et/ou compléter des études existantes visant à améliorer la qualité de la relation client (satisfaction-fidélisation) 

A2C5. S’appuyer sur sa maitrise des outils informatiques, sur sa culture digitale et sur sa veille des écosystèmes technologiques afin d’optimiser les préconisations marketing / commercial / communication globales qu’il est amené à formuler 

A2C6. Déployer les méthodes et outils ad hoc de la gestion de projet afin d’organiser et coordonner les acteurs internationaux et les différentes phases opérationnelles 

A2C7. Contrôler la conformité contractuelle et le respect du cadre normatif, éthique et déontologique de l’affaire/du projet dans ces différentes phases, dimensions, pays concernés, pour réaliser les éventuels ajustements nécessaires    


A3C1. Mobiliser une appréciation de la situation comptable et financière de l’entreprise afin de prendre en considération dans son suivi opérationnel les points de vigilance concernant la rentabilité, la liquidité et la solvabilité de l’entreprise 

A3C2. Mettre en place les actions du suivi budgétaire (tableur, alertes, revues intermédiaires...) qui permettent d’en assurer le respect et le cas échéant les démarches nécessaires d’alertes auprès de sa hiérarchie 

A3C3. Décliner et opérationnaliser les indicateurs de suivi de performances –financiers et non financiers, quantitatifs et qualitatifs, définis par le client interne et/ou externe 

A3C4. Anticiper -et gérer- en fonction de ses responsabilités - les problèmes financiers et de change liés à l’affaire/au projet en contexte international de telle manière à préserver la rentabilité escomptée 

A3C5. Questionner les performances de l’affaire/du projet sous ses différentes formes, y compris en termes de RSE afin, si possible- d’opérer des ajustements en cours de réalisation ou/et de réaliser un REX pour les futures réalisations similaires   


A4C1. Mettre en œuvre les bonnes pratiques de cohérence entre les modes d’animation des équipes et l'organisation du travail afin de proposer un environnement de travail visant la performance collective et la qualité de vie au travail. 

A4C2. Organiser les conditions du travail collaboratif de son équipe, en physique et en distanciel, en tenant compte des facteurs de diversité des individus (cultures, personnalités, opinions...), en vue d'instaurer une dynamique de travail efficace et privilégiant le bien-être individuel et collectif 

A4C3. Utiliser et favoriser l’usage auprès de son équipe l’utilisation des outils collaboratifs distanciels afin de s’adapter à la dispersion géographique des acteurs 

A4C4. Evalue la pertinence de réalisation à distance ou en présentiel, des différentes actions de suivi opérationnel en prenant en considération la diversité culturelle de telle manière à opérer des choix et/ou identifier les précautions à prendre 

A4C5. Appliquer et respecter, en contexte international, les règles et les principes fondamentaux du droit du travail qui s’appliquent et/ou être en mesure de déceler les situations de contentieux potentiels 

A4C6. Fixer des objectifs, à intervalles réguliers, d’atteinte de résultats de type SMART afin de tracer un cap clair et motivant à ses équipiers 

A4C7. Analyser ses actions en situations professionnelles par le moyen d'autoévaluations et d'avis de tiers permettant d'inventorier ses axes de progrès et d’apprécier l’éthique et la déontologie de ses pratiques comme de celles de ses collaborateurs 

A4C8. Communiquer aisément, à l’écrit comme à l’oral, dans au moins 2 langues vivantes (dont l’anglais) de telle manière à argumenter, convaincre, et mobiliser ses collaborateurs d’origine culturelle diverse, en veillant à s’adapter à l’auditoire et au contexte   

Modalités d'évaluation :

 Chaque bloc de compétences est évalué par une ou plusieurs études de cas, basé(es) sur un cas réel ou fictif d’entreprise ou des mises en situation. 

Chaque étude de cas se caractérise par une production écrite et/ou orale, individuelle et/ou collective. 

L’évaluation et la certification s’appuie à minima sur 60% de productions individuelles. 

Les différentes composantes des modalités d’évaluations peuvent être, selon les cas de figure, réalisées de manière globale ou scindée. 

Une expérience professionnelle minimale de 5 mois est requise.  

Une expérience internationale est obligatoire (académique/professionnelle).    

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34874BC01

Analyse multidimensionnelle de l’environnement international et des stratégies d’entreprise

A1C1. Compléter les informations fournies par l’entreprise en exerçant une veille internationale – notamment dans ses dimensions géopolitique, économique, réglementaire, sociale et culturelle, - sur les marchés investis et/ou envisagés de l’entreprise afin d’optimiser le suivi opérationnel des affaires (anticipation des opportunités et contraintes)   

A1C2. Apprécier depuis son périmètre les évolutions des écosystèmes technologiques impactant les domaines d’activités de l’entreprise et plus particulièrement les siens afin d’anticiper les opportunités et contraintes liées à cette dimension  

  A1C3. Mobiliser une compréhension affirmée du positionnement concurrentiel international et de la stratégie de son entreprise, en y intégrant notamment les dimensions éthiques et de RSE   

A1C4. Déployer une lecture transversale et globale de l’entreprise visant à saisir la cohérence stratégie-organisation-performance-environnement de telle manière à optimiser les analyses et actions dont il rend compte auprès de sa hiérarchie   

A1C5. Sur la demande de sa direction, produire (ou contribuer) des analyses afin de détecter et de formuler des préconisations concernant son périmètre, soit à l’aune de choix stratégiques envisagés, soit d’interrogations émanant de l’évolution de l’environnement, notamment socio-économique, géopolitique, technologique ou réglementaire (analyse de l’informations disponibles et analyse terrain)  

  Livrable   A1E1. (A1C1, A1C2, A1C3)

Analyse concurrentielle internationale de l’entreprise et/ou d’un secteur   d’activité comprenant:  

- Une analyse géopolitique et socio-économique des différentes formes d’expositions (opportunités et risques) à l’international de l’entreprise ou des entreprises 

-Une analyse des caractéristiques culturelles des marchés  

-Une analyse de la stratégie de l’entreprise (ou des entreprises) et du positionnement de   son offre 

-Une analyse des opportunités et contraintes de l’évolution des écosystèmes technologiques concernant l’entreprise.

 

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective  

 

Livrable   A1E2. (A1C4) 

Situation fictive ou réelle d’appréciation des interdépendances   des fonctions de l’entreprise pour le déploiement des choix stratégiques   intégrant :

- les nécessités de cohérence avec les autres fonctions et   l'analyse de leurs interdépendances 

- les incidences sur les  états financiers de l'entreprise et les performances visées 

- les principaux arbitrages à réaliser en identifiant leurs   risques et opportunités 

- et si pertinent, le potentiel de création de valeur d’un choix stratégique sur une fonction de l’entreprise 

  

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective

  

   Livrable   A1E3. (A1C5) 

Production d’une analyse d’opportunités concernant un périmètre commercial ou marketing comprenant : 

-une investigation d’études existantes et, si pertinent, de recueil d’informations terrain 

-des préconisations concernant des opportunités de marchés à l’international et leurs modalités de mise en oeuvre.

  

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective        

RNCP34874BC02

Suivi opérationnel d’une affaire à l’international et conduite de projet

A2C1.S’appuyer sur les recommandations et analyses de la Direction Marketing/Commerciale pour optimiser le suivi opérationnel de son action en conformité avec le positionnement de l’offre de l’entreprise sur le périmètre qui lui est confié   

A2C2.Déterminer un plan d’action marketing et/ou commercial conforme à la stratégie globale de l’entreprise afin d’optimiser les ressources engagées et les retours sur investissements escomptés  

 A2C3.Participer, en contexte international, aux négociations menées avec les clients internes et externes, les fournisseurs et les partenaires en déployant les techniques ad hoc afin de parvenir à la conclusion d’un accord   

A2C4.Maîtriser les méthodes d'analyse de données afin de procéder et/ou compléter des études existantes visant à améliorer la qualité de la relation client (satisfaction-fidélisation) 

  A2C5.S’appuyer sur sa maîtrise des outils informatiques, sur sa culture digitale et sur sa veille des écosystèmes technologiques afin d’optimiser les préconisations marketing/commercial/communication globales qu’il est amené à formuler   

A2C6.Déployer les méthodes et outils ad hoc de la gestion de projet afin d’organiser et coordonner les acteurs internationaux et les différentes phases opérationnelles   

A2C7.Contrôler la conformité contractuelle et le respect du cadre normatif, éthique et déontologique de l’affaire/du projet dans ces différentes phases, dimensions, pays concernés, pour réaliser les éventuels ajustements nécessaires   

     Livrable  A2E1 (A2C1, A2C2)Prévisionnel d’organisation d’un suivi opérationnel d’affaires  intégrant :  

-l’analyse de la stratégie marketing

-la déclinaison opérationnelle en plan d’actions marketing 

-la déclinaison opérationnelle en plan d’actions commercial   

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective 


  Livrable A2E2. (A2C3)Situation de négociation ou de préparation de négociation   incluant :  

- les arguments clé de sa position 

- l’identification des territoires de négociation

- la prise en considération des techniques adéquats (écoute active, reformulation, verbal et non verbal...) dans un contexte multiculturel   

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective 


  Livrable A2E3. (A2C4)Situation réelle ou fictive de recueil et d’exploitation de données comprenant : 

- les choix méthodologiques 

- la discussion des résultats 

- les préconisations qui en découlent   

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective 


  Livrable A2E4. (A2C5)Note de recommandations visant l’amélioration de la satisfaction client par la mobilisation d’outils digitaux et/ou d’optimisation des caractéristiques des écosystèmes technologiques comprenant :  

- une analyse  de contexte 

- un choix  d’outils adaptés mis en cohérence avec les cibles et objectifs clients   

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective


   Livrable A2E5. (A2C6, A2C7)Organisation d’un suivi de gestion de projet ET/OU Analyse d’un suivi intégrant :   

- le contexte (acteurs, objectifs, ...) 

- les moyens et l'organisation  

- Les outils de conduite de projet ad hoc 

- la gestion des relations avec les parties prenantes - le suivi et les ajustements 

- les risques normatifs et les questions éthiques/déontologiques 

- un retour d'expérience et les recommandations associées   

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective        

RNCP34874BC03

Suivi de performances de l’affaire/du projet à l’international

      A3C1.Mobiliser une appréciation de la situation comptable et financière de l’entreprise afin de prendre en considération dans son suivi opérationnel les   points de vigilance concernant la rentabilité, la liquidité et la solvabilité   de l’entreprise   

A3C2.Mettre en place les actions du suivi budgétaire (tableur, alertes, revues intermédiaires...) qui permettent d’en assurer le respect et le cas échéant   les démarches nécessaires d’alertes auprès de sa hiérarchie   

A3C3.Décliner et opérationnaliser les indicateurs de suivi de performances –financiers et non financiers, quantitatifs et qualitatifs, définis par le   client interne et/ou externe

   A3C4.Anticiper -et gérer- en fonction de ses responsabilités - les problèmes financiers et de change liés à l’affaire/au projet en contexte international de telle manière à préserver la rentabilité escomptée

   A3C5.Questionner les performances de l’affaire/du projet sous ses différentes formes, y compris en termes de RSE afin, si possible- d’opérer des ajustements en cours de réalisation ou/et de réaliser un REX pour les futures réalisations similaires        

      Livrable A3E1. (A3C1, A3C2, A3C3) Analyse   d’une situation de suivi de performances d’un projet d’une affaire à l’international   incluant : 

-un diagnostic de la situation financière de   l'entreprise et des points de vigilance concernant la conduite du projet/de l’affaire, notamment concernant la rentabilité, la liquidité et la   solvabilité de l’entreprise 

- les choix en termes de déclinaison des indicateurs stratégiques sur l’affaire/le projet 

-les modalités d’usage et d’actions des indicateurs quantitatifs et non  quantitatifs, d’objectifs comme de moyens, imposés et choisis.   

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective 


  Livrable A3E2. (A3C4, A3C5) Note  d’alerte et/ou de préconisations portant sur : 

 - l’identification d’une situation de risques financiers et de changes international et de ses possibles incidences sur l’affaire/le projet, voire l’entreprise 

- les contraintes et opportunités de prise en considération de différentes formes de performances, y compris en termes de RSE    

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective           

RNCP34874BC04

Animation fonctionnelle d’une équipe multiculturelle

  A4C1.Mettre en œuvre les bonnes pratiques de cohérence entre les modes d’animation des équipes et l'organisation du travail afin de proposer un environnement de travail visant la performance collective et la qualité de vie au travail. 

  A4C2.Organiser les conditions du travail collaboratif de son équipe, en physique et en distanciel, en tenant compte des facteurs de diversité des individus (cultures, personnalités, opinions...), en vue d'instaurer une dynamique de travail efficace et privilégiant le bien-être individuel et collectif  

 A4C3.Utiliser et favoriser l’usage auprès de son équipe l’utilisation des outils collaboratifs distanciels afin de s’adapter à la dispersion géographique des acteurs

   A4C4.Evalue la pertinence de réalisation à distance ou en présentiel, des différentes actions de suivi opérationnel en prenant en considération la diversité culturelle de telle manière à opérer des choix et/ou identifier les précautions à prendre

 A4C5.Appliquer et respecter, en contexte international, les règles et les principes fondamentaux du droit du travail qui s’appliquent et/ou être en mesure de déceler les situations de contentieux potentiels   

A4C6Fixer des objectifs, à intervalles réguliers, d’atteinte de résultats de type SMART afin de tracer un cap clair et motivant à ses équipiers  

 A4C7.Analyser ses actions en situations professionnelles par le moyen d'autoévaluations et d'avis de tiers permettant d'inventorier ses axes de progrès et d’apprécier l’éthique et la déontologie de ses pratiques comme de celles de ses collaborateurs 

  A4C8.Communiquer aisément, à l’écrit comme à l’oral, dans au moins 2 langues vivantes (dont l’anglais) de telle manière à argumenter, convaincre, et mobiliser ses collaborateurs d’origine culturelle diverse, en veillant à s’adapter à l’auditoire et au contexte   

  Livrable A4E1. (A4C1, A4C2, A4C3, A4C4)Analyse de situations de travail comprenant : 

-l’adéquation entre les méthodes managériales et l’organisation en place 

-l'analyse de comportements au travail et des incidences sur le travail collaboratif 

-l'appréciation des risques psycho sociaux ou de souffrances au travail,  

- les causes et les possibles actions rectificatives 

- la préconisation des outils de collaboration à distance     

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective   


Livrable A4E2. (A4C5)Analyse d’une situation de travail impliquant la mobilisation des règles de droit du travail pour justifier d'une décision, d'un mode opératoire, et/ou d’une alerte comprenant : 

- l’analyse du contexte 

- les règles de droit et principes fondamentaux concernés/à mobiliser 

- des préconisations en termes d’action à engager   

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective


     Livrable A4E3. (A4C6)Etude de cas fictive présentant une situation de gestion de projet aux enjeux RH, commerciaux, interculturels intégrant :  

- les éléments à prendre en considération dans la définition des objectifs 

- la proposition d’objectifs de type SMART 

- l’analyse des avantages et inconvénients des choix réalisés   

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective  

   

Livrable A4E4. (A4C7) Retours d'expérience sur une ou des période(s) d'activité professionnelle intégrant :  

- une analyse critique de ses pratiques  

- les axes de progrès nécessaires à court terme et à moyen/long terme  

- en s'appuyant autant que possible sur la sollicitation des avis de tiers pertinents, et d'évaluations 360° ou équivalents   

Situation réelle 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle 


   ET


Analyse d’un dilemme éthique et/ou déontologique personnel ou d’un tiers comprenant :  

- analyse du contexte 

- identification du dilemme 

- Préconisations d’actions et identification de leurs incidences      

Cas réel et/ou fictif 

Production écrite et/ou orale 

Production individuelle et/ou collective   


Livrable A4E5. (A4C8)Actions de communication en contexte professionnel, réel ou simulé, comprenant :  

- des livrables en anglais maîtrisés, à l'oral et à l'écrit,  

- des livrables à l’écrit et à l’oral dans une autre langue que l’anglais 

- à l'oral, dans au moins 2 langues dont l’anglais, des situations de communication interpersonnelle visant l'assertivité   

Situation réelle ou simulée 

Production écrite ET orale 

Production individuelle 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

 Pour obtenir la certification, le candidat doit valider la totalité des blocs. 

Chaque bloc est certifié, il donne lieu à évaluation et validation. 

Chaque bloc forme un tout et peut être acquis de façon autonome par le salarié ou le demandeur d’emploi en fonction de ses besoins. 

Le bloc de compétences validé sera un élément constitutif du dossier préparé dans le cadre de la VAE. 

En cas de validation partielle par le jury de VAE, le candidat peut obtenir les compétences qui lui manquent en suivant les modalités formatives nécessaires (remise de travaux, formations cibles).  

Secteurs d’activités :

Le titulaire du diplôme visé exerce ses fonctions principalement au sein de grands groupes ou de PME/PMI mais aussi de start-up et TPE en France, comme à l’international. 

Il évolue principalement dans tous types de secteurs d’activités des entreprises, qu’elles soient orientées services ou industries, conseil ou audit.  

Parce qu’il s’agit d’affaires, les projets qu’il suit sont ainsi essentiellement marketing et/ou commercial. Le suivi de performance associé peut parfois amener les candidats à valoriser ce point de vue gestion/finance et ainsi occuper des postes d’analyste financier. Le chargé d’affaires internationales aura ainsi, selon son service d’appartenance dans l’entreprise, un axe d’observation prédominant de l’affaire, privilégiant une dimension plus qu’une autre. Ainsi, ses intitulés de postes mettront plus ou moins l’emphase sur la dimension commerciale, marketing ou financière.  

Au sein des entreprises, en fonction de son expertise métier, il occupe des postes dans différents types de services ou départements commercial, marketing/communication, finance, conseil, etc 

Type d'emplois accessibles :

Le chargé d’affaires internationales exerce dans différentes fonctions telles que chargé de projet international / chef de projet, chargé de développement commercial, chef de produit, chef de marché, chargé de marketing international, analyste international / analyste financier international, analyste junior, consultant, responsable de comptes, responsable de zone, Chargé de portefeuille/analyste opérations.   

Code(s) ROME :
  • D1406 - Management en force de vente
  • M1703 - Management et gestion de produit
  • M1705 - Marketing
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

 - Admission en 1ère année : recrutement sur dossier, avec de bons résultats académiques (+60%), une forte motivation et des aptitudes pour étudier dans un contexte international. Les étudiants titulaires d'un baccalauréat français ou équivalent sont éligibles. Tous les étudiants doivent remplir les critères d’admission en ce qui concerne la maîtrise de l’anglais à l’entrée du programme : IELTS (6.5) ou TOELFL (94/120).    

- Admission des étudiants sur dossier, en deuxième et troisième année du programme :   En 2ème année : 60 crédits ECTS parmi lesquels 45 obtenus dans des matières liées au commerce, validés par GEM. Les candidats doivent démontrer leur aisance et leurs compétences en anglais. Le minimum requis est un score de 94/120 au TOEFL ou de 6.5 au IELTS. Les candidats doivent aussi faire preuve d’une expérience professionnelle de 2 mois minimum. Un entretien peut être demandé.   

- En 3ème année : 120 crédits ECTS parmi lesquels 90 obtenus dans des matières liées au commerce, validés par GEM. Les candidats doivent démontrer leur aisance et leurs compétences en anglais. Le minimum requis est un score de 94/120 au TOEFL ou de 6.5 au IELTS. Les candidats doivent aussi faire preuve d’une expérience professionnelle de 5 mois minimum. Un entretien peut être demandé.  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est nommé par le Recteur d’Académie. Il est composé de : 

- un président du jury appartenant à un corps d'enseignants chercheurs, professeur des universités ou maître de conférences 

- de personnels enseignants ou de personnalités qualifiées ayant contribué aux enseignements ou choisies en raison de leurs compétences 

- de personnalités extérieures à l'école 

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est nommé par le Recteur d’Académie. Il est composé de : 

- un président du jury appartenant à un corps d'enseignants chercheurs, professeur des universités ou maître de conférences 

- de personnels enseignants ou de personnalités qualifiées ayant contribué aux enseignements ou choisies en raison de leurs compétences 

- de personnalités extérieures à l'école 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
16-03-2001

 Arrêté du 8 mars 2001 publié au JORF

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
30-08-2012

 Arrêté du 20 juillet 2012 paru au Bulletin officiel du 30 Août 2012 :  Autorisation à Grenoble Ecole de Management à délivrer un diplôme visé  par le ministre chargé de l’enseignement supérieur, pour une durée de 3  ans à compter du 01/09/2012  

23-07-2020

Arrêté du 08/07/2020 – BO n°30 du 23/07/2020, autorisant Grenoble Ecole de management à délivrer un diplôme visé par le Ministère de l’enseignement supérieur. 

29-10-2015

Arrêté du 7 octobre 2015 paru Journal Officiel du 29 octobre 2015 autorisant l'établissement à délivrer un diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur, pour une durée de 5 ans à compter du 01/09/2015 

Date d'effet de la certification 01-09-2020
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 141 0 83 48 -
2017 140 0 78 60 59
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP24775 RNCP24775 - DIPLOVIS - Chargé d'Affaires Internationales
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet