Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Technicien en systèmes de génie climatique (BTM)

Active

N° de fiche
RNCP34925
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 227s : Montage d installations de génie climatique, sanitaires et de chauffage
Formacode(s) :
  • 22654 : génie climatique
  • 22671 : chauffage
  • 22685 : installation thermique sanitaire
  • 23530 : aéraulique
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 59%

Date d’échéance de l’enregistrement : 14-09-2022
Nom légal Nom commercial Site internet
ASSEMBLEE PERMANENTE CHAMBRES DE METIERS ET DE L ARTISANAT - http://deconfinetonavenir.artisanat.fr///www.artisanat.fr
Objectifs et contexte de la certification :

La création du Brevet Technique des Métiers (BTM) Technicien en systèmes de génie climatique - option Installateur de systèmes de génie climatique et option Technicien de maintenance en systèmes de génie climatique - s’inscrit dans une démarche proactive et volontariste de la profession destinée à satisfaire les besoins en compétences des entreprises artisanales du secteur.   

Les titulaires seront capables d’organiser le travail d’une équipe et de le superviser dans le cadre de la gestion d’un chantier. 

Activités visées :

  Autonome, le Technicien en systèmes de génie climatique est amené à :

- participer à la commercialisation et à l’adaptation de l’offre de génie climatique (chauffage-climatisation) au sein de son entreprise, 

- organiser la production, la sienne et celle de son/ses équipe(s), en identifiant et mobilisant les moyens, humains et matériels, requis, en définissant les axes prioritaires de travail, ainsi qu’en veillant au respect des normes et règles liées à la prévention et à la sécurité des personnes et de l’environnement, 

- assurer le suivi des chantiers,

- encadrer une équipe d’installateurs et/ou de dépanneurs de systèmes de génie climatique, - chiffrer les coûts et les temps de production dans une perspective d’optimisation.   

Au-delà de ses missions de gestion de la production, le Technicien en systèmes de génie climatique est amené à exercer, selon la spécialité, les activités suivantes :  

 Option Installateur de systèmes de génie climatique : 

- préparer son intervention d’installation (analyse du projet transmis par le donneur d’ordre, application des techniques de traçage des tuyauteries et gaines, implantation des repères matériels, coordination avec les autres corps de métier présents sur le chantier…), 

- exécuter le chantier d’installation dans le respect des normes d’hygiène, de sécurité et environnementales, en réalisant les travaux nécessaires à l’exécution du chantier, 

- implanter les systèmes (chaudière, climatisation de confort, pompe à chaleur…), 

- effectuer le raccordement électrique, le câblage des chaudières et la mise en route, 

- assurer la livraison du chantier, 

 - assurer le service après-vente et la petite maintenance des installations et des systèmes climatique

Option Technicien de maintenance en systèmes de génie climatique : 

- préparer à distance l’intervention de dépannage ou d’entretien dans un souci d’efficacité et de rentabilité, en adaptant le planning aux urgences, 

- réaliser l’intervention de dépannage ou de maintenance des systèmes de génie climatique en réalisant un état des lieux de l’installation et de son environnement, en assurant la maintenance ou la recherche de dysfonctionnement, avant la remise en état de fonctionnement de l’installation,

- optimiser l’installation existante par la pose et le paramétrage d’un système de régulation complexe (domotique, télégestion…), 

- contrôler l’intervention (vérification du bon fonctionnement des éléments dépannés, remplacés ou entretenus, contrôle de la teneur en monoxyde de carbone…), 

- conseiller le client en matière d’installations de systèmes de génie climatique et de régulation thermique.  

Compétences attestées :

- Organiser et gérer l’activité d’une équipe d’installateurs et/ou de dépanneurs de systèmes de génie climatique (commune aux 2 options)

- Préparer, organiser et suivre le chantier d’installation d’un système de génie climatique (option Installateur de systèmes de génie climatique)

- Réaliser les travaux d’installation d’un système de génie climatique dans le respect des normes d’hygiène, de sécurité et environnementales (option Installateur de systèmes de génie climatique)

- Préparer et organiser les opérations de dépannage et/ou de maintenance des installations et des systèmes climatiques (option technicien de maintenance en système de génie climatique)

- Réaliser l’intervention de dépannage et/ou de maintenance des installations et des systèmes climatiques ( option technicien de maintenance en système de génie climatique)  

Modalités d'évaluation :

Alternance de mises en situation professionnelle dans chacune des options et d'épreuves écrites, en épreuves terminales

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34925BC01

Organiser et gérer l’activité d’une équipe d’installateurs et/ou de dépanneurs de systèmes de génie climatique (commun aux deux options)

  Participer à la commercialisation, au développement et à l’adaptation de l’offre de génie climatique de l’entreprise (chauffage-climatisation)

  •  assurer une veille technologique et fiscale pour identifier les installations et/ou compléments d’installations respectant les critères de performance et écologiques 
  • référencer les fournisseurs et étudier les conditions et les volumes d’achat en vue de la phase de négociation  

  Assurer une relation commerciale de qualité avec le client, y compris en langue étrangère

  • recueillir et analyser les attentes et besoins du client en matière de confort climatique 
  • conseiller le client techniquement et fiscalement -formuler un avis et/ou une préconisation technique 
  • renseigner le client sur la durabilité des installations, leurs limites et les alertes nécessitant une intervention/réparation  

  Animer une équipe d’installateurs et/ou de dépanneurs de systèmes de génie climatique

  • définir et informer l’équipe des objectifs quantitatifs et qualitatifs à atteindre 
  • planifier et répartir les interventions en fonction de la charge de travail et des compétences des collaborateurs, dans le respect du droit du travail 
  • identifier les risques particuliers du chantier et veiller à la sécurité individuelle et collective des collaborateurs (port des EPI, conditionnement des outils et de la matière d’œuvre à véhiculer…) 
  • attribuer les moyens matériels nécessaires aux activités d’installation et/ou de maintenance des systèmes de génie climatique, tout en les optimisant 
  • contrôler la production et les réalisations des collaborateurs dans le respect des procédures et processus inhérents à la démarche qualité en place au sein de l’entreprise  

  Définir les coûts de production dans une perspective d’optimisation et de rationalisation

  • évaluer le coût unitaire des approvisionnements 
  • contrôler la variation du stock ou des achats, du temps et de la fréquence d’utilisation des outils, ainsi que du coût horaire de la main d’œuvre  
  • définir le procédé de production le plus adapté en termes financier, dans une optique d’optimisation de la gestion des coûts et de respect des critères qualité 
  • établir et communiquer un devis de prestation à partir du coefficient de marge appliqué par l’entreprise 
  • établir une facture conforme au règlement en place au sein de l’entreprise et suivre son paiement 

  Adapter le planning aux impondérables, aux urgences  

  Étude de cas - Épreuve écrite

    Langue étrangère - Épreuve orale

   Mémoire professionnel et soutenance orale   

RNCP34925BC02

Préparer, organiser et suivre le chantier d’installation d’un système de génie climatique (option Installateur de systèmes de génie climatique)

  Préparer l’intervention d’installation d’un système de génie climatique au regard des éléments transmis par le donneur d’ordre

  • identifier les informations nécessaires à la préparation du travail ou du chantier 
  • analyser et étudier les plans et schémas du projet 
  • mettre en œuvre les techniques de traçage des tuyauteries et gaines -implanter les repères matériels -établir le planning de réalisation 
  • assurer la coordination avec les autres corps de métier présents sur le chantier   

Assurer le suivi technique des chantiers d’installation

  • établir et suivre l’état d’avancement du chantier (feuille d’attachement) 
  • gérer les travaux en régie et l’outillage sur le chantier 
  • traiter les modifications ou les travaux supplémentaires en cours de chantier 
  • transmettre les informations aux différents interlocuteurs et intervenants du chantier : rapports journaliers, réunions de chantier  

  Étude de projet d’installation - Épreuve écrite  

RNCP34925BC03

Réaliser les travaux d’installation d’un système de génie climatique dans le respect des normes d’hygiène, de sécurité et environnementales (option Installateur de systèmes de génie climatique)

  Réaliser les travaux techniques nécessaires à l’exécution du chantier dans le respect des règles de conformité des installations (gaz, fioul…)

  • mettre en œuvre les différentes techniques de soudure 
  • exécuter les travaux sur tubes : piquage, développement, cintrage, assemblage, thermo-fusion  

  Installer le système de génie climatique

  • implanter le système : chaudière, conduit de raccordement, brûleur, pompe, traitement d’eau, régulation, émetteur, tuyauterie, vase d’expansion, équilibrage, climatisation (chaud et froid) de confort, systèmes utilisant les énergies nouvelles et renouvelables, VMC…  

  Réaliser le raccordement électrique et le câblage des chaudières  Assurer la mise en route des installations de systèmes de génie climatique  Assurer la livraison du chantier   Assurer le service après-vente et la petite maintenance des installations de génie climatique (dépannage et entretien)       

  Pratique professionnelle - Mise en situation professionnelle    1. une réalisation impliquant la maîtrise des différentes techniques mises en œuvre sur les chantiers (soudure, cintrage, piquage…)

 2. une mise en service d’un brûleur fioul  

  Étude technologique - Épreuve écrite

   Évaluation des acquis en entreprise (pour les alternants uniquement)   

RNCP34925BC04

Préparer et organiser les opérations de dépannage et/ou de maintenance des installations et des systèmes climatiques (option Technicien de maintenance en systèmes de génie climatique)

  Préparer à distance l’intervention de dépannage ou d’entretien dans un souci d’efficacité et de rentabilité

  • vérifier et valider le motif de l’intervention avec le client 
  • identifier et évaluer à distance la nature de l’intervention et sa complexité 
  • rechercher et étudier le dossier de l’installation (historique) 
  • réunir les documents techniques relatifs à l’installation sur laquelle l’intervention est prévue
  • établir un premier diagnostic à distance 
  • recueillir à distance les codes erreur et guider le client dans la démarche de résolution de panne   

Réaliser un état des lieux de l’installation et de son environnement avec le client

  • vérifier la conformité de l’installation au regard de la réglementation  
  • identifier les risques et mettre en œuvre les moyens de sécurité appropriés 
  • repérer les éléments de sécurité et de coupure 
  • organiser une signalétique de sécurité 
  • protéger le lieu d’intervention 
  • mesurer le monoxyde de carbone ambiant   

  Étude de dimensionnement - Épreuve écrite  

RNCP34925BC05

Réaliser l’intervention de dépannage et/ou de maintenance des installations et des systèmes climatiques (option Technicien de maintenance en systèmes de génie climatique)

  Assurer la maintenance de tout type d’installation de génie climatique

  • procéder au nettoyage de l’appareil et des échangeurs 
  • vérifier et procéder éventuellement au remplacement des pièces d’usure (filtre, gicleur, sonde…) 
  • régler les éléments d’une installation de chauffage et/ou de rafraîchissement, au regard du diagnostic de performance 
  • optimiser la combustion et les rendements dans le respect des recommandations des constructeurs et des normes environnementales (test de combustion) 
  • contrôler le fonctionnement d’un automatisme ou d’une régulation simple 
  • récupérer les fluides caloporteurs dans le respect de la réglementation et les fluides frigorifiques dans le respect de la réglementation  

  Réaliser un diagnostic de dysfonctionnement et procéder à la remise en état de fonctionnement de l’installation  Poser un système de régulation complexe sur une installation existante (domotique, télégestion…) et le paramétrer     Réaliser les essais, les réglages et les contrôles dans le respect des règles environnementales  Conseiller le client en matière d’installations climatiques 

Réaliser les opérations administratives

  • renseigner la fiche d’intervention réglementaire à l’attention du client et de l’entreprise   
  • émettre  l’attestation d’entretien      

  Pratique professionnelle - Mise en situation professionnelleCette épreuve se compose de trois sous-épreuves :  

  1.  Modification d’une partie d’une installation de génie climatique  
  2. Optimisation du fonctionnement d’une installation   
  3.  Dépannage d’une installation     

  Étude technologique - Épreuve écrite

   Évaluation des acquis en entreprise (pour les alternants uniquement)   

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Les blocs de compétences sont capitalisables, sous réserve d'obtenir à chacun d'eux une moyenne générale supérieure ou égale à 10/20, sans note éliminatoire

Secteurs d’activités :

Le Technicien en systèmes de génie climatique exerce principalement en entreprise artisanale du bâtiment, dont la taille est variable. Il peut aussi être salarié d’une structure/société assurant le service après-vente d’un constructeur ou distributeur d’équipements thermiques ou encore, au sein du service entretien/maintenance d’une entreprise industrielle ou publique, quand la spécialisation choisie est l’option Technicien de maintenance en systèmes de génie climatique.  

Type d'emplois accessibles :

Technicien en systèmes de génie climatique, Chauffagiste, Technicien de maintenance en chauffage, Technicien d’entretien et d’exploitation de chauffage 

Le Technicien en systèmes de génie climatique qualifié peut évoluer sur une fonction de chef d’équipe ou chef de chantier.  

Code(s) ROME :
  • I1308 - Maintenance d''installation de chauffage
  • F1603 - Installation d''équipements sanitaires et thermiques
  • I1306 - Installation et maintenance en froid, conditionnement d''air
Références juridiques des règlementations d’activité :

Le métier d’Installateur de systèmes de génie climatique est, selon la loi n°96-603 du 5 juillet 1996 - article 16.I, soumis à qualification professionnelle.

Des habilitations sont nécessaires à l’exercice du métier : 

- attestation de capacité pour la manipulation des fluides frigorigènes catégorie 2 (sera validée dans le cursus), 

- habilitations électriques : habilitation BR (Chargé d’interventions générales uniquement en basse tension pour la maintenance chauffage), habilitation BC (Chargé de consignation) et habilitation B2V (Chargé de travaux d’ordre électrique et travaux au voisinage de pièces nues sous tension), 

- Conseillées mais non obligatoires, attestations « professionnel du gaz ». 

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Être titulaire d’un diplôme ou d’un titre technique de niveau 3 dans le métier concerné.  

Tout autre profil sera évalué au cas par cas après un test de positionnement.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Un jury d’examen est composé de 5 à 6 membres :

- 2 représentants de la profession chefs d’entreprise titulaires du Brevet de Maîtrise, 

- 1 professionnel salarié au moins titulaire d’un titre ou diplôme de niveau 4 du secteur professionnel, 

- 1 Formateur du domaine professionnel et 1 ou 2 Formateurs des domaines généraux/transverses.  

Après un parcours de formation continue X

Un jury d’examen est composé de 5 à 6 membres :


- 2 représentants de la profession chefs d’entreprise titulaires du Brevet de Maîtrise, 


- 1 professionnel salarié au moins titulaire d’un titre ou diplôme de niveau 4 du secteur professionnel, 


- 1 Formateur du domaine professionnel et 1 ou 2 Formateurs des domaines généraux/transverses.  

En contrat de professionnalisation X

Un jury d’examen est composé de 5 à 6 membres :


- 2 représentants de la profession chefs d’entreprise titulaires du Brevet de Maîtrise, 


- 1 professionnel salarié au moins titulaire d’un titre ou diplôme de niveau 4 du secteur professionnel, 


- 1 Formateur du domaine professionnel et 1 ou 2 Formateurs des domaines généraux/transverses.  

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury VAE est composé de :

- 1 représentant professionnel Chef d’entreprise, 

- 1 représentant professionnel salarié, 

- 1 Formateur du domaine transversal, 

- 1 Formateur professionnel.  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
13-11-2008

Arrêté du 3 novembre 2008 publié au Journal Officiel du 13 novembre 2008 (cf. arrêté du 14 novembre 2008 publié le 21 novembre 2008 modifiant l'arrêté du 3 octobre 2008) portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous l'intitulé Installateur de systèmes de génie climatique (BTM) avec effet au 13 novembre 2008, jusqu'au 13 novembre 2013.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
04-01-2019

Arrêté du 27 décembre 2018 publié au Journal Officiel du 4 janvier 2019 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour un an avec effet au 4 janvier 2019 jusqu'au 4 janvier 2020.

29-11-2014

Arrêté du 19 novembre 2014 publié au Journal Officiel du 29 novembre 2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Technicien en systèmes de génie climatique : option installateur de systèmes de génie climatique, option technicien de maintenance en systèmes de génie climatique (BTM)" avec effet au 13 novembre 2013, jusqu'au 29 novembre 2019.

Date de décision 14-09-2020
Durée de l'enregistrement en années 2
Date d'échéance de l'enregistrement 14-09-2022
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 18 0 97 87 100
2017 24 0 97 100 87
2016 24 0 97 93 87
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP20270 RNCP20270 - Technicien en systèmes de génie climatique : option installateur de systèmes de génie climatique, option technicien de maintenance en systèmes de génie climatique (BTM)
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet