Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Réalisateur numérique

Active

N° de fiche
RNCP34932
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 323n : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle : conception
Formacode(s) :
  • 46264 : conception réalisation audiovisuelle
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 90%

Date d’échéance de l’enregistrement : 14-09-2025
Nom légal Nom commercial Site internet
ARTFX - http://www.artfx.fr
Objectifs et contexte de la certification :

La transition de la production cinématographique vers le numérique a fait émerger de nouveaux besoins en termes de compétences tant créatives que techniques. De nouveaux usages sont apparus avec l’arrivée d’un part des téléphones intelligents soutenues par les réseaux de téléphonie mobile haut débit et d’autre part les développements d’offres de télévision Haute-définition et Très haute définition (4K) à la demande et diffusion en ligne (streaming et cloud). 

Depuis 2014 de nouveaux acteurs Netflix, Apple, Amazon, Google ou Disney investissent massivement le marché de la production de contenus. Ces acteurs imposent de nouvelles pratiques commerciales, en particulier des cahiers des charges inédits aux sociétés de production de contenu, accompagnés d’audits particulièrement contraignants : qualité de l’encadrement et gestion des équipes, procédures visant à assurer la qualité des livrables, normes techniques de diffusion du contenu produit, … 

Afin de garantir le niveau de qualité exigé tout en maîtrisant les coûts, nous assistons à des rapprochements technologiques des différents secteurs de la création numérique : jeux vidéo, réalité virtuelle et augmenté (VR/AR), les services “cloud” ou des Intelligences Artificielles. L’utilisation, par exemple des moteurs de jeux vidéo temps réel pour produire des films se démocratise et devient un enjeu majeur de l’industrie de l’animation et de la production cinématographique. 

Dans ce contexte, les besoins des studios évoluent vers de nouveaux métiers d’encadrement possédant tant une vision stratégique des projets qu’une expertise technique. La valeur ajoutée des productions françaises mise sur l’excellence créative et technique et requiert en encadrement de haut niveau et des décideurs préparés aux évolutions rapide du marché.  

Pour répondre à ces nouvelles exigences la certification a évolué en intégrant des compétences dédiées aux spécifications techniques et aux méthodes de travail et d’encadrement permettant d’assurer le niveau de qualité attendu. Les compétences liées au jeu vidéo sont désormais intégrées à la certification.  

Activités visées :

Le réalisateur numérique conçoit une œuvre audiovisuelle, cinématographique et/ou vidéoludique utilisant l’image de synthèse. Sur des projets de grandes envergures (long métrage, série animée, jeu vidéo, …) il intègre un département spécifique en tant qu’expert technique et artistique. Il prend en charge la réalisation partielle de l’œuvre (plans, séquences, niveaux de jeu, …) et dirige une équipe technique. 

Selon sa spécialisation on le trouve : 

- Au département « Animation », où il définir un style graphique, un univers, des références d’animation. Il organise son équipe en fonction du type d'animation à produire, vérifie la cohérence des styles d'animation entre les différentes séquences et le rythme de production. 

 - Au département « Technique » où il élaborer l’architecture de la production (pipeline), détermine les outils à développer et organise les échanges des données entre les services. 

- Aux effets spéciaux, il gérer la prise de vue numérique (tournage fond vert, motion capture, …), l’incrustation, la retouche et la composition d’images hybrides.

 - A la supervision des images de synthèses 3D ou 2D, il segmente la production des éléments visuels et répartie les tâches au sein de son équipes d’infographistes. Il supervise l’homogénéité de la production et s’assure du respect des contraintes techniques. 

 - Sur la production d’un jeu vidéo ou immersif, son rôle consiste à intégrer les contraintes d'expérience utilisateur, d'ergonomie et d'accessibilité dans les processus de production. Il suit les retours utilisateur et s’assure de la mise en conformité technique du projet.   

Compétences attestées :

  Bloc 1 : Concevoir et coordonner les phases de développement visuels préalables à la réalisation d'un projet de création numérique.

-Mobiliser ses capacités créatives, sa culture et ses connaissances pour imaginer et conceptualiser un projet de création numérique à l'attention d'un public cible à divertir.  

-Soutenir son projet au moyen d'une présentation argumentée et illustrée par des supports convaincants. 

-Définir les attendus d'un commanditaire en analysant le projet à travers les ressources documentaires fournies pour élaborer un cahier des charges. 

-Superviser le développement visuel et la direction artistique d'un projet de film d'animation ou de jeu vidéo. 

-Encadrer la production des documents de références nécessaires aux étapes de production créative du projet. 

Dans le cadre d'un projet cinéma:

-Assurer les phases de mise en scène du projet de cinéma d'animation ou d'effets visuels en élaborant les supports visuels de pré-production traduisant le développement de l'histoire et les intentions du réalisateur. 

Dans le cadre d'un jeu vidéo ou immersif 

-Assurer les phases de conception d'expérience utilisateur à travers la spécification des mécaniques et des environnements de jeu.

Bloc 2 : Recruter et manager une équipe pluridisciplinaire. 

-Rédiger un cahier des charges permettant d'évaluer les ressources nécessaires et les contraintes techniques de faisabilité. 

-Organiser et structurer l'utilisation des ressources nécessaires à un projet de film d'animation, d'effets spéciaux ou de jeu vidéo pour s'assurer de sa livraison dans les temps impartis, le budget alloué et la qualité souhaitée. 

-Amener les équipes de production à atteindre leurs objectifs en les accompagnant grâce à son expertise et à ses connaissances de la chaîne de production en français et en anglais. 

  Bloc 3 : Réaliser un projet d'animation, d'effets spéciaux ou de jeu vidéo.

-Organiser et encadrer l'équipe de tournage, les conditions de prise de vue sur le plateau assurant la fabrication des effets visuels en temps réel ou en post-production. 

-Superviser la fabrication des objets, des personnages, des accessoires en 3D et leur mise en lumière à partir des models sheets et documents de références fournis en définissant les logiciels et outils adaptés à la production. 

-Définir les actions et mouvements qui donneront vie aux personnages pour les communiquer aux animateurs artistes en restant fidèle au scénario. 

-Piloter la réalisation de l'expérience interactive d'un projet immersif ou d'un jeu vidéo jusqu'à une version publiable. 

-Rechercher et développer des outils innovants pour un projet spécifique de jeu vidéo, animation ou effets visuels, dans le but de gagner en ergonomie pour les artistes et rentabilité pour les producteurs.

   Bloc 4 : Superviser la finalisation d'un projet.

-Piloter la création de différentes sources numériques pour composer une scène conforme à la direction artistique et en adéquation avec les ressources allouées. 

-Optimiser le processus de rendu grâce à des solutions techniques existantes ou au développement d'outils innovants.

- Garantir la qualité de livraison du projet répondant aux exigences du diffuseur ou éditeur en supervisant l'assemblage des différentes sources visuelles.   

Bloc 5 : Développer une expertise à l'international.

-Valoriser ses compétences à travers un montage vidéo didactique et rythmé dans l'objectif d'obtenir un emploi.

-Conduire une discussion avec spontanéité et aisance sur des sujets complexes, abstraits ou dans sa spécialité technique.

-Intégrer une équipe pluridisciplinaire dans le cadre professionnel s'adaptant aux personnalités qui la composent et à ses habitudes.  

Modalités d'évaluation :

Dans le cadre du parcours complet, le candidat valide les compétences à travers un projet de fin d'études. 

Dans le cas d'un parcours fractionné et d'une validation bloc à bloc le candidat doit répondre à des mises en situation professionnelle, des études de cas ou des jeux de rôles.   

Projet de fin d'étude :Travail à caractère professionnel permettant au candidat de mener un projet de film ou de jeu vidéo de A à Z durant une période déterminée. Les différentes composantes de ce projet correspondent aux compétences visées par la certification. 

Mise en situation professionnelle :A partir d'une situation donnée aux conditions identiques à un contexte professionnel, le candidat démontre, en pratique, ses capacités et compétences. 

Étude de cas :A partir d'une source existante mais problématisée dans un but évaluatif, le candidat étudie de manière approfondie le sujet et propose des solutions ou des méthodes ou une approche ou une organisation. 

Jeu de rôle :A partir d'une situation reconstituée, le candidat incarne le rôle qui lui est attribuée afin de prendre conscience de ses responsabilités et de ses actions.  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34932BC01

Pré-production : Conception et mise en place des phases de développement visuels préparatoires à la réalisation d'un projet de création numérique : cinéma d'animation, d'effets visuels ou jeu vidéo

-Mobiliser ses capacités créatives, sa culture et ses connaissances pour imaginer et conceptualiser un projet de création numérique à l'attention d'un public cible à divertir. 

-Soutenir son projet au moyen d'une présentation argumentée et illustrée par des supports convaincants. 

-Définir les attendus d'un commanditaire en analysant le projet à travers les ressources documentaires fournies pour élaborer un cahier des charges.


-Superviser le développement visuel et la direction artistique d'un projet de film d'animation ou de jeu vidéo.


-Encadrer la production des documents de références nécessaires aux étapes de production créative du projet. 

-Assurer les phases de mise en scène du projet de cinéma d'animation ou d'effets visuels en élaborant les supports visuels de pré-production traduisant le développement de l'histoire et les intentions du réalisateur. 

-Assurer les phases de conception d'expérience utilisateur à travers la spécification des mécaniques et des environnements de jeu.   

  Mise en situation professionnelle ou projet de fin d'études:

Chaque stagiaire doit développer au minimum un projet de création numérique sur un support choisi : film d'animation, d'effets visuels ou jeu vidéo.  Les attendus :
- Il doit le soutenir devant un jury composé des autres stagiaires et de l'équipe pédagogique.
- Il doit, dans un temps limité : faire une présentation en anglais du synopsis, du concept, du genre, du médium, de la cible, et des références visuelles et sonores. Il doit également indiquer les principales ressources nécessaires à la production.
- Il s'accompagne de supports visuels, dont un moonboard, pour appuyer son argumentation et du scenario écrit. 

Mise en situation professionnelle ou projet de fin d'étude :


Constitution d'un cahier des charges à partir de leur high concept ou de leur scénario comportant : concept art, character design, lightboard / colorboard.

Travail collectif, évaluation réalisée dans le cadre d'une situation professionnelle de développement d'un projet de court métrage, sur une durée de 2 mois en organisme de formation.


Les productions sont évaluées par deux formateurs experts en identité visuelle et le responsable pédagogique du cursus.

Les sujets sont proposés par les étudiants eux-mêmes sous la supervision de l'équipe pédagogique qui valide la faisabilité et la pertinence par rapport aux compétences visés.

 Mise en situation professionnelle ou projet de fin d'étude :
Livraison d'un storyboard et d'une animatique (ou prévisualisation) à partir d'un scénario , des concepts art et character design réalisés. 

Mise en situation professionnelle ou projet de fin d'étude :

Constitution d'un cahier des charges précis comportant :
- situations de jeu (game play)
- mécaniques de jeu (game design)
- niveaux de jeu (level design)
- progression (game loop).  

RNCP34932BC02

Direction de production : Management d'équipe pluridisciplinaire, organisation et mise en place du budget et du planning

Rédiger un cahier des charges permettant d'évaluer les ressources nécessaires et les contraintes techniques de faisabilité. 

Organiser et structurer l'utilisation des ressources nécessaires à un projet de film d'animation, d'effets spéciaux ou de jeu vidéo pour s'assurer de sa livraison dans les temps impartis, le budget alloué et la qualité souhaitée. 

Amener les équipes de production à atteindre leurs objectifs en les accompagnant grâce à son expertise et à ses connaissances de la chaîne de production en français et en anglais.  

  Etude de cas ou Projet de fin d'études :A partir d'un scénario ou de son scenario, le candidat devra effectuer le dépouillement et quantifier les besoins en ressources et préconiser les outils nécessaires à son développement. 

Etude de cas ou Projet de fin d'études :A partir d'un concept de jeu ou de son concept de jeu, le candidat devra effectuer son analyse afin de quantifier les besoins en ressources et préconiser les outils nécessaires à son développement. 

Mise en situation professionnelle :On donne un scénario et des contraintes de livraison et de budget dans le cadre d'une mise en situation professionnelle.


Projet de fin d'études :A partir de son scénario et de ses contraintes,
le candidat doit établir un planning de livrables et d'allocation des ressources. Il doit proposer des modalités de reporting (à qui, quand, comment), des critères et des indicateurs. 

Jeu de rôle : 1 manager, 2 superviseurs
Dans le cadre de la réalisation d'un projet collectif, des contraintes et/ou dysfonctionnements sont identifiées, le candidat doit trouver des solutions avec ses superviseurs.  

RNCP34932BC03

Production : Réalisation d'un projet d'animation, d'effets spéciaux ou de jeu vidéo

Spécialisation 1 :Organiser et encadrer l'équipe de tournage, les conditions de prise de vue sur le plateau assurant la fabrication des effets visuels en temps réel ou en post-production.  

Spécialisation 2 :Superviser la fabrication des objets, des personnages, des accessoires en 3D et leur mise en lumière à partir des models sheets et documents de références fournis en définissant les logiciels et outils adaptés à la production. 

Spécialisation 3 :Définir les actions et mouvements qui donneront vie aux personnages pour les communiquer aux animateurs artistes en restant fidèle au scénario. 

Spécialisation 4 : Piloter la réalisation de l'expérience interactive d'un projet immersif ou d'un jeu vidéo jusqu'à une version publiable. 

Spécialisation 5 :Rechercher et développer des outils innovants pour un projet spécifique de jeu vidéo, animation ou effets visuels, dans le but de gagner en ergonomie pour les artistes et rentabilité pour les producteurs.  

 Spécialisation 1 :

Mise en situation professionnelle ou projet de fin d'étude : Sur un plateau :
A partir d'un projet de film venant d'un commanditaire externe ou de son projet de film nécessitant des effets spéciaux, le candidat définit les méthodes de tournage, le matériel nécessaire, sa logistique, sa mise en place. Il supervise l'équipe de tournage pour assurer la fabrication des effets spéciaux numériques en post-production ou sur le plateau.   

Spécialisation 2 :

Mise en situation professionnelle ou projet de fin d'étude : A partir de model sheet ou documents de références réalisés par le candidat ou fournis, celui-ci définit les méthodes de fabrication, choix de logiciel et process afin de créer en 3D le personnage, les objets, les accessoires le plus fidèlement possible. 

Spécialisation 3 :

Mise en situation professionnelle ou projet de fin d'étude : A partir du storyboard et de l'animatique réalisés ou fournis, le candidat doit définir les mouvements et actions du personnage en respectant l'histoire, les intentions du réalisateur, et la durée du plan. Il doit également les transmettre à son équipe et en superviser la réalisation.   

Spécialisation 4 :

Mise en situation professionnelle ou projet de fin d'étude : A partir des documents de spécification d'expérience utilisateur réalisés ou fournis, le candidat doit définir les méthodes de travail, les communiquer à son équipe afin de concevoir une version publiable.
Le candidat engage une démarche de contrôle qualité du jeu : vérification des points de contrôle, solutions aux dysfonctionnements. 

Spécialisation 5 :

Mise en situation professionnelle ou projet de fin d'étude : A partir d'un projet identifié (jeu vidéo, projet immersif, animation ou effets visuels) réalisé ou fourni, le candidat développe des méthodes et des processus de travail en utilisant un langage de programmation spécifique (python, C++...).  

RNCP34932BC04

Post-production : Supervision de la finalisation d'un projet

Piloter la création de différentes sources numériques pour composer une scène conforme à la direction artistique et en adéquation avec les ressources allouées.

Optimiser le processus de rendu grâce à des solutions techniques existantes ou au développement d'outils innovants. 

Garantir la qualité de livraison du projet répondant aux exigences du diffuseur ou éditeur en supervisant l'assemblage des différentes sources visuelles.  

  Mise en situation professionnelle ou projet de fin d'étude :
A partir d'une séquence d'un projet, réalisé ou fourni dépourvue d'effets et d'un cahier des charges, le candidat doit finaliser une seconde version intégrant les effets visuels attendus. 

Mise en situation professionnelle ou projet de fin d'étude :
A partir d'un fichier de travail comportant tous les éléments numérique d'une scène, réalisé ou fourni, la candidat doit réaliser le calcul des images : il doit effectuer des tests d'optimisation afin de paramétrer les outils de rendu, il doit trouver des solutions et les argumenter. 

Mise en situation professionnelle ou projet de fin d'étude :
Le candidat doit assembler les différents plans rendus (cf ci-dessus) pour garantir la qualité technique et artistique du plan final et sa narration.  

RNCP34932BC05

Professionnalisation et personal branding pour le secteur français et à l'international

Valoriser ses compétences à travers un montage vidéo didactique et rythmé dans l'objectif d'obtenir un emploi. Conduire une discussion avec spontanéité et aisance sur des sujets complexes, abstraits ou dans sa spécialité technique. Intégrer une équipe pluridisciplinaire dans le cadre professionnel s'adaptant aux personnalités qui la composent et à ses habitudes.  

  Mise en situation professionnelle :
Le candidat propose sa candidature en Job dating auprès du jury professionnel.
Le candidat présente à l'oral une bande démo rassemblant ses compétences artistiques, techniques. Il explique à l'oral son expérience managériale. 

Jeu de rôle :
Le candidat passe un entretien d'embauche reconstitué en anglais
Le candidat présente un projet de court métrage en anglais devant un public professionnel. 

En entreprise :Le candidat répond à des missions précises tout en devant s'adapter à une équipe, ses outils, son pipeline(process de travail).
Sur une période entre 6 et 10 semaines, le maitre de stage missionnera, supervisera et évaluera le candidat.  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L’acquisition de la certification s’obtient par la validation de tous les blocs de compétences. 

Le bloc 3 est validé lorsqu’une des 5 spécialisations proposées est validée.  

Secteurs d’activités :

 Le réalisateur numérique travaille dans différents types de structures audiovisuelles : 

- Les studios d’animation produisant séries ou longs métrages d’animation. 

 - Les studios d’effets spéciaux numériques, pour le long métrage, les séries ou la publicité.  

- Les sociétés de création de jeux vidéo.   

Type d'emplois accessibles :

 La réalisation numérique est une appellation générique qui regroupe des postes tels que :  

- Superviseur animation 3D appelé également chef animateur ou directeur d’animation 

- Superviseur lighting/rendu 3D  

- Superviseur effets spéciaux  

- Superviseur compositing 

- Superviseur matte painting - Character designer  

- Directeur artistique ou concept artist 

- Directeur technique programmation 

- Responsable pré-visualisation 

- Directeur de production ou de post production 

- Réalisateur  

- Game designer 

- Level designer 

- Créateur d’entreprise spécialisée dans le domaine de l’image de synthèse 

- Infographiste 3D.  

Code(s) ROME :
  • L1510 - Films d''animation et effets spéciaux
  • E1205 - Réalisation de contenus multimédias
  • E1104 - Conception de contenus multimédias
  • L1304 - Réalisation cinématographique et audiovisuelle
Références juridiques des règlementations d’activité :

Néant

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury délivrant la certification est composé de 4 membres désignés ainsi :  

 - Un membre de la direction de l’école ArtFx (président, directeur général ou direction pédagogique) 

- 3 professionnels travaillant dans des studios d’animation, de jeu vidéo ou d’effets visuels en France ou à l’international. Chacun doit avoir une expérience minimum de 5 ans dans le domaine   

75%de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés. 

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury de certification est composé de 4 membres désignés ainsi :  

- Un membre de la direction de l’école ArtFx (président, directeur général ou direction pédagogique) 

- 3 professionnels travaillant dans des studios d’animation, de jeu vidéo ou d’effets visuels en France ou à l’international. Chacun doit avoir une expérience minimum de 5 ans dans le domaine     

75%   de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 14-09-2020
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 14-09-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 97 10 94 64 79
2017 55 17 98 72 84
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://artfx.school/


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
ECOLE DES NOUVELLES IMAGES Habilitation pour former
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet