Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Assistant comptable

Active

N° de fiche
RNCP35057
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 314t : Etablissement des documents comptables et de gestion
Formacode(s) :
  • 35049 : secrétariat assistanat comptabilité
  • 32667 : comptabilité générale
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 77%

Date d’échéance de l’enregistrement : 18-11-2022
Nom légal Nom commercial Site internet
STUDI COMPTALIA https://www.comptalia.com/
Objectifs et contexte de la certification :

L'assistant comptable assiste le comptable d'une entreprise ou d'un cabinet d'expertise comptable. Il réalise en son nom des opérations de saisie et des traitements de dossiers basiques. 

Activités visées :

Collecter et saisir les opérations courantes de l’entreprise

Préparer et assurer la saisie et le codage de l’ensemble des éléments comptables

Effectuer et contrôler le rapprochement bancaire de l’entreprise

Effectuer et contrôler le suivi des comptes de tiers des entreprises

Préparer la clôture des comptes en effectuant les travaux d’inventaire

Réaliser la clôture des comptes

Réaliser les déclarations fiscales périodiques

Préparer et élaborer la liasse fiscale de l’entreprise

Compétences attestées :

Réaliser la saisie des pièces comptables en respectant les principes et les règles comptables afin de pouvoir établir les résultats de l’entreprise 

Saisir les pièces comptables dans le logiciel en adaptant le paramétrage aux données de l’entreprise afin de produire les documents comptables obligatoires

Editer un état de rapprochement bancaire, en suivant les comptes de banque, en vérifiant les enregistrements comptables pour identifier les éventuelles anomalies -

Procéder à la régularisation des mouvements comptables à l’aide des anomalies constatées dans le rapprochement bancaire pour déterminer les encours

Réaliser les travaux d’inventaire et les écritures de fin d’exercice, en suivant la note de travail établie avec les responsables financiers afin de préparer l’édition du bilan et du compte de résultat de l’entreprise. 

Editer les documents comptables de clôture permettant une analyse de la situation de l’entreprise afin de donner un état financier du patrimoine de l’entreprise et de son résultat à un moment précis.

Editer les déclarations fiscales périodiques de l’entreprise (CERFA) en respectant les normes et règles fiscales en vigueur afin de les transmettre aux administrations concernées. 

Éditer la liasse fiscale de l'entreprise en respectant les normes et règles fiscales en vigueur en vue de les transmettre aux administrations concernées.  

Modalités d'évaluation :

Etudes de cas et mises en situation professionnelle

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35057BC01

Traiter les opérations courantes de la comptabilité générale de l’entreprise
  • Réaliser la saisie des pièces comptables en respectant les principes et les règles comptables afin de pouvoir établir les résultats de l’entreprise
  • Saisir les pièces comptables dans le logiciel en adaptant le paramétrage aux données de l’entreprise afin de produire les documents comptables obligatoires  

Étude de cas :

  • A partir d’un cas d’entreprise, le candidat doit prendre en charge la comptabilité de celle-ci. À l’aide de nombreuses données commerciales et comptables, le candidat doit saisir les pièces comptables : saisir des factures d’achats et de ventes, des acquisitions d’immobilisations, les déclarations fiscales et sociales  

Mise en situation professionnelle :

  •  Sur un fichier d’entreprise déjà créé, le candidat doit saisir toutes les pièces comptables mises à sa disposition et éditer les documents obligatoires de synthèse  
RNCP35057BC02

Éditer des états de rapprochement bancaire et vérifier la tenue des comptes de l’entreprise
  • Editer un état de rapprochement bancaire, en suivant les comptes de banque, en vérifiant les enregistrements comptables pour identifier les éventuelles anomalies
  • Procéder à la régularisation des mouvements comptables à l’aide des anomalies constatées dans le rapprochement bancaire pour déterminer les encours  

Étude de cas :

  1. A partir d’un dossier d’une entreprise fictive, le candidat doit éditer un état de rapprochement bancaire entre le relevé du compte bancaire et l’édition du grand livre du compte banque. Il procède aux écritures de régularisation du journal de banque en fonction des données de l’état de rapprochement bancaire.   
  2. A partir d’un dossier d’une entreprise fictive, le candidat doit effectuer un lettrage de compte de tiers, rapprocher les écritures, relancer les clients et effectuer les paiements des dettes échues.  
RNCP35057BC03

Préparer l’ensemble des documents nécessaires à la clôture des comptes de l’entreprise
  • Réaliser les travaux d’inventaire et les écritures de fin d’exercice, en suivant la note de travail établie avec les responsables financiers afin de préparer l’édition du bilan et du compte de résultat de l’entreprise.
  • Editer les documents comptables de clôture permettant une analyse de la situation de l’entreprise afin de donner un état financier du patrimoine de l’entreprise et de son résultat à un moment précis.  

Étude de cas :

  1. À partir du dossier d'une entreprise fictive comprenant de nombreuses données comptables, le candidat doit produire un inventaire : il devra compléter une matrice et corriger, si nécessaire, les écritures d'inventaire. Il devra détailler les informations financières attendues.
  2. A partir du dossier d’une entreprise fictive comprenant les travaux d’inventaire et les écritures de fin d’exercice, le candidat doit éditer les documents comptables de clôture comprenant le bilan, le compte de résultat et les annexes. Le dossier de l’entreprise peut comporter des éléments ou événements impactant le résultat de l’entreprise.  
RNCP35057BC04

Préparer l’édition de déclarations fiscales de l’entreprise
  • Editer les déclarations fiscales périodiques de l’entreprise (CERFA) en respectant les normes et règles fiscales en vigueur afin de les transmettre aux administrations concernées.
  • Éditer la liasse fiscale de l'entreprise en respectant les normes et règles fiscales en vigueur en vue de les transmettre aux administrations concernées.  

Étude de cas :

  1. Dans le cadre d’une situation d’entreprise, à l’aide des données du grand livre relatif aux achats, ventes et comptes de TVA, le candidat doit réaliser une déclaration de TVA sur Cerfa et comptabiliser l’écriture. 
  2. Dans le cadre d’une situation d’entreprise et d’éléments qui lui sont communiqués sur l’entreprise, le candidat devra choisir les documents adaptés au régime fiscale pour réaliser la liasse fiscale de l’entreprise  
Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour obtenir la certification, le candidat doit valider l’ensemble des 4 blocs de compétences du titre.  

Secteurs d’activités :

L’assistant comptable peut exercer dans tous les secteurs d’activité, privé comme public, et pour tout type et taille d’entreprise. Généralement, il exerce au sein d’un cabinet d'expertise comptable et il peut aussi travailler pour le compte d’une administration. 

Selon qu’il exerce dans des PME/ETI, des grands groupes ou des cabinets comptables, ses missions varient. Son champ d’intervention sera plus étendu s’il exerce en TPE ou en cabinet comptable. Dans les grandes entreprises il exerce généralement dans un service dédié.   

Type d'emplois accessibles :

Assistant comptable

Assistant comptable paie

Assistant comptabilité clients et/ou fournisseurs

Secrétaire comptable  

Code(s) ROME :
  • M1602 - Opérations administratives
  • M1605 - Assistanat technique et administratif
  • M1203 - Comptabilité
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

En formation initiale : Être titulaire d’un titre professionnel ou d’une certification professionnelle de niveau 3 dans le domaine de la gestion ou de la comptabilité comme un BEP comptabilité ou une certification professionnelle de niveau 3

- En contrat de professionnalisation, en contrat d’apprentissage ou en formation continue : Être titulaire d’un titre professionnel, d’une certification professionnelle ou d’un diplôme de niveau 3 dans le domaine professionnel ou d’au moins 2 années d’expérience dans les activités administratives / comptables et/ou gestion (test de positionnement pédagogique)



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

- 50% de membres internes à l’organisme et comportant au moins le directeur de l’école ou son représentant et un responsable pédagogique ou un enseignant formateur

- 50% de membres externes à l’organisme et comportant au moins 2 représentants extérieurs professionnels dont le Président   

En contrat d’apprentissage X

- 50% de membres internes à l’organisme et comportant au moins le directeur de l’école ou son représentant et un responsable pédagogique ou un enseignant formateur

- 50% de membres externes à l’organisme et comportant au moins 2 représentants extérieurs professionnels dont le Président     

Après un parcours de formation continue X

- 50% de membres internes à l’organisme et comportant au moins le directeur de l’école ou son représentant et un responsable pédagogique ou un enseignant formateur

- 50% de membres externes à l’organisme et comportant au moins 2 représentants extérieurs professionnels dont le Président    

En contrat de professionnalisation X

- 50% de membres internes à l’organisme et comportant au moins le directeur de l’école ou son représentant et un responsable pédagogique ou un enseignant formateur

- 50% de membres externes à l’organisme et comportant au moins 2 représentants extérieurs professionnels dont le Président    

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

- 50% de membres internes à l’organisme et comportant au moins le directeur de l’école ou son représentant et un responsable pédagogique ou un enseignant formateur

- 50% de membres externes à l’organisme et comportant au moins 2 représentants extérieurs professionnels dont le Président     

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
19-07-2017

Arrêté du 07 juillet 2017 publié au Journal Officiel du 19 juillet 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau IV, sous l'intitulé "Assistant(e) comptable" avec effet au 31 décembre 2010, jusqu'au 19 juillet 2020.

Date de décision 18-11-2020
Durée de l'enregistrement en années 2
Date d'échéance de l'enregistrement 18-11-2022
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 16 0 70 50 -
2018 11 0 87 62 63
Lien internet vers le descriptif de la certification :

 https://www.comptalia.com/formations/comptabilite-finance/pre-graduate-assistant-comptable.php


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
ANATOL CONSEIL Habilitation pour former
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP28642 RNCP28642 - Assistant(e) comptable
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet