Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

CQP Conducteur d’équipements industriels

Active

N° de fiche
RNCP35092
CCN1 : 3109 - Métallurgie
CCN2 : -
CCN3 : -
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 3
Code(s) NSF :
  • 201m : Technologies de commandes des transformations industrielles
Formacode(s) :
  • 31620 : conduite installation industrielle
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 100%

Date d’échéance de l’enregistrement : 18-11-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
UNION INDUSTRIES METALLURGIQUES MINIERES 78471719100018 - https://www.observatoire-metallurgie.fr/
Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le conducteur d’équipements industriels exerce son activité sur un système de production, composé d’un ou plusieurs équipement(s) mécanisé(s), automatisé(s) ou robotisé(s). 

A partir d’un tableau de commande, pupitre, clavier, ou écran tactile au pied de l’équipement ou à partir d’une salle de contrôle, il assure le bon fonctionnement du système de production dans le respect des objectifs de productivité (cadences, flux…) et des procédures Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement (QHSE). 

Activités visées :

   La préparation de production sur un équipement industriel   

Le conducteur d’équipements industriels réceptionne et prépare tous les moyens nécessaires à la production, ceux-ci sont vérifiés et disposés dans les emplacements adéquats de la zone de travail qui est maintenue dans un état d'ordre et de propreté, conformément aux instructions. Le conducteur d’équipements industriels applique les procédures celles-ci garantissent l’intégrité des personnes et des biens d’équipement et de production, il réalise également les opérations de maintenance de 1er niveau qui répondent aux exigences des moyens et de l’entreprise. Le conducteur d’équipements industriels réalise des contrôles afin de s’assurer de la disponibilité et de la conformité des moyens qui sont mis à sa disposition selon les documents de référence qui lui sont communiqués. 

Le suivi et la surveillance de la production sur un équipement industriel 

Le conducteur d’équipements industriels s’assure de la performance de l’équipement et de la conformité de la production réalisée en terme de délais, quantité et sécurité tout en respectant les procédures, et les exigences du client (interne ou externe), les éventuelles dérives de production sont systématiquement détectées et les documents liées à la gestion de production sont renseignés. Le conducteur d’équipements industriels contrôle la conformité de la production dans le respect des procédures et avec les moyens adaptés à chaque étapes  Les résultats de contrôles sont consignés et les non-conformités sont renseignées. Le compte-rendu du conducteur d’équipements industriels respecte les modalités de l’entreprise pour une  bonne transmission de l’information. 

 Les changements de production et les interventions sur un équipement industriel 

L’équipement de production est configuré par le conducteur conformément aux instructions qui lui sont communiquées et selon la production à réaliser. Suite aux réglages la mise en conformité de la ligne de production est confirmée, puis la conduite de l’équipement de production est assurée par le conducteur conformément à la documentation et dans les conditions de sécurité et de qualité exigées. Le conducteur d’équipements industriels assure le suivi de sa production, il identifie les éventuels écarts, il réalise également le pré-diagnostic des dysfonctionnements ce qui lui permet d’anticiper les conséquences ou les répercussions éventuelles sur la production dont il est en charge, le cas échéant il active le système d’alerte ou d’arrêt de son équipement de production. Ses actions permettent de maintenir le fonctionnement de l’équipement, afin de garantir la qualité de la production, en privilégiant la sécurité des biens et des personnes. Le conducteur d’équipements industriels formule également des propositions qui contribuent à l’amélioration de la qualité, de la sécurité et de la productivité.

Compétences attestées :

1. Approvisionner et préparer les éléments et équipements de production 

2. Démarrer/arrêter un équipement de production 

3. Réaliser la maintenance de 1er niveau du poste de travail 

4. Conduire un équipement de production 

5. Contrôler la qualité de sa production 

6. Rendre compte de son activité 

7. Régler un équipement ou réguler un process  

8. Conduire un équipement en mode de marche manuelle  

9. Intervenir suite à un dysfonctionnement de production 

10. Contribuer à l'amélioration du poste de travail     

Modalités d'évaluation :

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel d'évaluation. Chaque référentiel de CQPM peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer.

L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats...). Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE).  Les modalités d'évaluation sont les suivantes :  


a) Évaluation en situation professionnelle réelle L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur : 

- une observation en situation de travail   

- des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat      

b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel   

Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites.    

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée  

L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise : 

- par observation avec questionnements   

Ou  

- avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat 

d) Avis de l’entreprise  

L’entreprise (tuteur, responsable fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels. 

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35092BC01

La préparation de production sur un équipement industriel

 1. Approvisionner et préparer les éléments et équipements de production 

2. Démarrer/arrêter un équipement de production 

3. Réaliser la maintenance de 1er niveau du poste de travail  

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel d'évaluation. Chaque référentiel de CQPM peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer. 

L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats...). Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE).  Les modalités d'évaluation sont les suivantes :  

a) Évaluation en situation professionnelle réelle L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur :  

- une observation en situation de travail    

- des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat       

b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel    

Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites.     

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée   L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise :  

- par observation avec questionnements    

Ou   

- avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat  

d) Avis de l’entreprise   

L’entreprise (tuteur, responsable fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels. 

RNCP35092BC02

Le suivi et la surveillance de la production sur un équipement industriel

1. Conduire un équipement de production 

2. Contrôler la qualité de sa production 

3. Rendre compte de son activité  

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel d'évaluation. Chaque référentiel de CQPM peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer. 

L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats...). Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE).  Les modalités d'évaluation sont les suivantes :  

 
a) Évaluation en situation professionnelle réelle L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur :  

- une observation en situation de travail    

- des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat       

b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel    

Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites.     

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée   L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise :  

- par observation avec questionnements    

Ou   

- avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat  

d) Avis de l’entreprise   

L’entreprise (tuteur, responsable fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels. 

RNCP35092BC03

Les changements de production et les interventions sur un équipement industriel

1. Régler un équipement ou réguler un process  

2. Conduire un équipement en mode de marche manuelle  

3. Intervenir suite à un dysfonctionnement de production 

4. Contribuer à l'amélioration du poste de travail  

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQPM sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel d'évaluation. Chaque référentiel de CQPM peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer. 

L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats...). Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE).  Les modalités d'évaluation sont les suivantes :  

 
a) Évaluation en situation professionnelle réelle L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur :  

- une observation en situation de travail    

- des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat       

b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel    

Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel d'évaluation sont satisfaites.     

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée   L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise :  

- par observation avec questionnements    

Ou   

- avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat 

d) Avis de l’entreprise   

L’entreprise (tuteur, responsable fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel d'évaluation sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

 La certification professionnelle peut être obtenue par capitalisation  des blocs de compétences. En cas de validation partielle, le candidat  aura la possibilité de se présenter, dans un délai de 5 ans, à de  nouvelles actions d’évaluations au bloc de compétences qui  lui permettront de valider l’intégralité de la certification  professionnelle. La réinscription du candidat sera effectuée par  l’intermédiaire d’une entreprise ou d’un organisme de formation, ou  directement par le candidat en personne.     

Secteurs d’activités :

Le conducteur d’équipements industriels agit dans les domaines de la production (élaboration, transformation, assemblage ou conditionnement de produits...) et met en œuvre des connaissances et des savoirs faire techniques pour garantir le flux de production dans le respect des standards en vigueur. 

Il évolue dans des secteurs interprofessionnels : transformation des métaux, sidérurgie, automobile, agroalimentaire, pharmaceutique, textile, verrerie, papier-carton, cosmétique, embouteillage… 

Il exerce dans les entreprises où la production se déroule en continu ou semi-continu. Le système de production qu’il conduit alimente un client interne ou externe. Le port des équipements de protection individuelle est obligatoire et le port d’équipement d’hygiène peut être exigé selon les secteurs de production. 

Le poste peut également nécessiter l’obtention d’une autorisation interne (sécurité, outillage...), d’une habilitation externe (moyen de manutention, prévention des risques mécaniques, électriques, hydrauliques, chimiques) ou d’une permission liée aux conditions de travail (zone ATEX, travail en hauteur...).

Type d'emplois accessibles :

· Conducteur de ligne

· Conducteur d’installations

· Opérateur de production

· Conducteur de machines

· Conducteur d’équipement de production 

· Conducteur d’équipement de transformation

Code(s) ROME :
  • H2301 - Conduite d''équipement de production chimique ou pharmaceutique
  • H2404 - Conduite de machine de production et transformation des fils
  • H2102 - Conduite d''équipement de production alimentaire
  • H2406 - Conduite de machine de traitement textile
  • H2403 - Conduite de machine de fabrication de produits textiles
Références juridiques des règlementations d’activité :

Non concerné

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

Par délégation de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, le Groupe Technique Paritaire « Certifications » vérifie que la demande d’attribution transmise par l’UIMM centre d’examen, est conforme aux règles du  dispositif CQPM, et valide ou non la demande d’attribution selon les résultats obtenus par le candidat.

Le Groupe Technique Paritaire « Certifications » est composé de :

- 8 membres d'organisations syndicales de salariés 

- 8 membres d’organisations patronales

En contrat de professionnalisation X

Par délégation de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, le Groupe Technique Paritaire « Certifications » vérifie que la demande d’attribution transmise par l’UIMM centre d’examen, est conforme aux règles du dispositif CQPM, et valide ou non la demande d’attribution selon les résultats obtenus par le candidat.   

Le Groupe Technique Paritaire « Certifications » est composé de :  

- 8 membres d'organisations syndicales de   salariés      

- 8 membres d’organisations patronales 

Par candidature individuelle X

Par délégation de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, le Groupe Technique Paritaire «  Certifications » vérifie que la demande d’attribution transmise par l’UIMM centre d’examen, est conforme aux règles du dispositif CQPM, et valide ou non la demande d’attribution selon les résultats obtenus par le   candidat.   

Le Groupe Technique Paritaire « Certifications » est composé de :  

- 8 membres d'organisations syndicales de   salariés      

- 8 membres d’organisations patronales 

Par expérience X

Par délégation de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, le Groupe Technique Paritaire «  Certifications » vérifie que la demande d’attribution transmise par l’UIMM centre d’examen, est conforme aux règles du dispositif CQPM, et valide ou non la demande d’attribution selon les résultats obtenus par le   candidat.   

Le Groupe Technique Paritaire «  Certifications » est composé de :  

- 8 membres d'organisations syndicales de salariés      

- 8 membres d’organisations patronales 

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 18-11-2020
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 18-11-2023
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2019|2018|2017|2016|2015
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 56 0 100 90 90
2018 63 0 100 92 90
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste partielle des organismes préparant à la certification :
Nom légal Rôle
AGENCE NATIONALE POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES ADULTES Habilitation pour former et organiser l’évaluation
AGENCE NATIONALE POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES ADULTES Habilitation pour former et organiser l’évaluation
AGENCE NATIONALE POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES ADULTES Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP23024 RNCP23024 - CQP Conducteur d'équipements industriels (CQPM)
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet