Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Responsable audit et gestion

Active

N° de fiche
RNCP35095
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 314 : Comptabilite, gestion
  • 313p : Organisation des services financiers
  • 314r : Analyse financière, contrôle de gestion, expertise comptable
Formacode(s) :
  • 32626 : Analyse financière
  • 32695 : Audit comptabilité
  • 32652 : Contrôle gestion
  • 32667 : Comptabilité générale
Date d’échéance de l’enregistrement : 18-11-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
LA COMPAGNIE DE FORMATION - DIRECTION NATIONALE PIGIER 32922456200812 LCF-PIGIER https://www.pigier.com/
Objectifs et contexte de la certification :

Le responsable audit et gestion est un spécialiste de l’analyse du fonctionnement des organisations. 

Il maîtrise deux aspects essentiels à la direction de toute organisation : la représentation de son fonctionnement en processus fiables et interconnectés (phase d’audit) et les modes de calcul des coûts et des marges liées à chacune des activités de l’organisation (phase de contrôle de gestion).  

Activités visées :

Réaliser l’analyse comptable et financière de l’entreprise

Piloter l’activité par le contrôle de gestion

Réaliser l’audit de l’entreprise

Manager les équipes comptables et financières

Compétences attestées :

Identifier les informations stratégiques de l’entreprise en utilisant des outils (SWOT, carte perceptuelle…)

Apprécier la croissance de l’entreprise et sa capacité à dégager des profits

Étudier les investissements en immobilisation et leur mode de financement

Interpréter les ratios de rentabilité économique et financière

Mener une analyse de la structure financière 

Réaliser la synthèse de l’analyse comptable et financière de l’entreprise

Élaborer des systèmes d’aide à la décision automatisés en utilisant les outils de Business Intelligence
Étudier les investissements en immobilisation et leur mode de financement

Utiliser avec maîtrise les outils de bureautique et les systèmes d’information indispensables à l’activité (tableur, base de données, logiciels comptables, ERP)

Sélectionner une méthode de calcul des coûts

Élaborer les budgets prévisionnels sur 3 ou 5 ans

Analyser mensuellement les performances de l’entreprise

Déterminer des zones d’optimisation pour proposer des actions correctives

Intégrer les éléments budgétaires aux tableaux de bord de suivi des résultats mensuels

Modéliser les perspectives financières de l’entreprise pour les intégrer au balanced scorecard (BSC)

Élaborer et mettre en place les outils pour piloter la performance de l’entreprise

Mettre en œuvre des procédures de contrôle interne assurant la qualité de l’information financière et la sécurité de l’actif

Élaborer une cartographie des risques pour hiérarchiser les risques internes et externes

Choisir les procédures cibles, les méthodes et outils de contrôle pour programmer le plan d’audit

Réaliser des missions d’audit

Analyser les dysfonctionnements identifiés

Proposer des recommandations d’amélioration des processus existants

Décider en utilisant la méthode adaptée au contexte d’entreprise

Fixer les objectifs pour donner les directions à suivre

Pratiquer l’écoute active pour comprendre les attentes, les besoins et les freins des salariés

Communiquer de manière assertive en français et en anglais pour exprimer les décisions prises

Organiser l’activité des équipes pour répartir la charge de travail

Accompagner les équipes en mode projet pour mettre en place les changements


Modalités d'évaluation :

 Etudes de cas, dossier professionnel et soutenance orale devant jury

RNCP35095BC01 - Réaliser l’analyse comptable et financière de l’entreprise

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Identifier les informations stratégiques de l’entreprise en utilisant des outils (SWOT, carte perceptuelle…) pour analyser l’environnement interne et externe afin de réaliser un diagnostic stratégique permettant d’évaluer le potentiel de l’entreprise sur son marché.


Apprécier la croissance de l’entreprise et sa capacité à dégager des profits en analysant le compte de résultat, les soldes intermédiaires de gestion et le détail des comptes pour faire l’analyse de l’activité afin de comprendre le modèle économique de l’entreprise.


Étudier les investissements en immobilisation et leur mode de financement pour réaliser une analyse du cycle d’investissement et de financement afin d’identifier le besoin en fonds propres nécessaires au soutien du développement de l’entreprise.


Interpréter les ratios de rentabilité économique et financière pour analyser la rentabilité de l’entreprise et son évolution afin de la comparer au secteur et aux objectifs de l’entreprise et de ses actionnaires.


Mener une analyse de la structure financière à partir de ratios pour vérifier la bonne adéquation des emplois et des ressources à court et long termes afin d’identifier d’éventuels déséquilibres.


Réaliser la synthèse de l’analyse comptable et financière de l’entreprise pour avoir une vision claire de sa solvabilité et de sa rentabilité afin de formuler des préconisations dans le cadre de la stratégie financière en intégrant les risques encourus et les perspectives de croissance en respectant les pratiques de la RSE.

Étude de cas : le/la candidat(e) analyse l’ensemble de l’environnement externe de l’entreprise et réalise une matrice SWOT et une carte perceptuelle.


Dossier écrit à réaliser suite à une période en entreprise. Le/la candidat(e) rédige un dossier d’expertise comprenant : un diagnostic financier, une analyse financière des projets de développement, une proposition de stratégie de développement et des préconisations. Le/la candidat(e) soutient oralement son dossier d’expertise.


RNCP35095BC02 - Piloter l’activité par le contrôle de gestion

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Élaborer des systèmes d’aide à la décision automatisés en utilisant les outils de Business Intelligence pour améliorer la prise de décisions de la direction générale afin d’augmenter la performance de l’entreprise dans le respect d’une bonne gouvernance.


Utiliser avec maîtrise les outils de bureautique et les systèmes d’information indispensables à l’activité (tableur, base de données, logiciels comptables, ERP) pour mettre en place les procédures et les outils de gestion afin de gagner en rapidité et en fiabilité quant à l’analyse des données.


Sélectionner une méthode de calcul des coûts en comparant plusieurs méthodes pour l’adapter à l’entreprise afin de calculer les coûts, les marges et les résultats de l’entreprise à l’aide d’un tableur.


Élaborer les budgets prévisionnels sur 3 ou 5 ans en arbitrant avec les différents services et acteurs de l’entreprise pour chiffrer le coût et les impacts financiers des projets afin d’établir des états financiers prévisionnels permettant de valider ou non les projets.


Analyser mensuellement les performances de l’entreprise par l’étude des écarts des résultats par rapport aux objectifs en utilisant les tableaux de bord de suivi pour réaliser le reporting afin d’identifier les actions correctives à mettre en place.


Déterminer des zones d’optimisation pour proposer des actions correctives aux responsables opérationnels afin de les aider à réaliser des économies et à améliorer les performances de l’entreprise dans le respect d’une bonne gouvernance.


Intégrer les éléments budgétaires aux tableaux de bord de suivi des résultats mensuels des départements opérationnels pour réaliser les documents de synthèse à destination de la direction générale afin de piloter le processus budgétaire.


Modéliser les perspectives financières de l’entreprise pour les intégrer au balanced scorecard (BSC) afin de participer au pilotage de la stratégie générale d’entreprise et à sa mise en œuvre opérationnelle.


Élaborer et mettre en place les outils pour piloter la performance de l’entreprise afin de comparer les prévisions avec les actions réalisées et leurs coûts réels.


Mettre en œuvre des procédures de contrôle interne assurant la qualité de l’information financière et la sécurité de l’actif selon les recommandations de l’AMF, pour valider et fiabiliser les procédures afin d’éviter les risques de fraudes.

Étude de cas : le, la candidat(e) présente une analyse financière approfondie des différentes mises en situations, établit les tableaux de bord et outils de pilotage adaptés au cas. Il/elle présente différents scénarios permettant de mettre en place une stratégie financière d’entreprise.

RNCP35095BC03 - Réaliser l’audit de l’entreprise

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Élaborer une cartographie des risques pour hiérarchiser les risques internes et externes susceptibles d’affecter l’ensemble des activités de l’entreprise afin de préparer la mise en place d’un contrôle permettant d’évaluer leur niveau.


Choisir les procédures cibles, les méthodes et outils de contrôle pour programmer le plan d’audit afin de mettre en œuvre les démarches de contrôle interne.


Réaliser des missions d’audit en utilisant ses connaissances de la démarche de l’audit externe et interne, le rôle et les missions du CAC et de l’expert-comptable pour contrôler le fonctionnement de l’ensemble des services de l’entreprise (méthodes utilisées, formalisation des procédures) afin d’identifier les dysfonctionnements éventuels et leurs conséquences sur la maîtrise des risques.


Analyser les dysfonctionnements identifiés pour évaluer les risques financiers, comptables et organisationnels afin de séparer les fonctions et/ou situations incompatibles.


Proposer des recommandations d’amélioration des processus existants, en prenant en compte les principes de la RSE, pour diminuer le niveau de risque afin de les transmettre à la direction générale.

Étude de cas : sur la base d’un ensemble de documents comptables (liasse fiscale), juridique (liasse sociale) et organisationnels (flux de production, flux d’information, etc.), le/la candidat(e) identifie les anomalies dans le fonctionnement du système comptable, juridique et organisationnel, leurs causes et conséquences puis élabore des recommandations. Il/elle rédige un rapport d’audit qu’il soutient oralement.

RNCP35095BC04 - Manager les équipes comptables et financières

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Décider en utilisant la méthode adaptée au contexte d’entreprise pour mettre en œuvre les solutions les plus adéquates afin de répondre aux problématiques complexes posées.


Fixer les objectifs pour donner les directions à suivre afin de mobiliser l’équipe sur les résultats à atteindre.


Pratiquer l’écoute active pour comprendre les attentes, les besoins et les freins des salariés afin de dialoguer et d’éviter les situations conflictuelles ou de les gérer si elles apparaissent.


Communiquer de manière assertive en français et en anglais pour exprimer les décisions prises afin de susciter l’adhésion des équipes et de préserver les relations sociales.


Organiser l’activité des équipes pour répartir la charge de travail en prenant en compte les compétences de chacun et leurs souhaits d’évolution afin d’optimiser l’efficacité du service dans le respect de la QVT.


Accompagner les équipes en mode projet pour mettre en place les changements suite aux évolutions techniques et règlementaires dans un souci permanent d’efficience et de bien-être au travail.


Étude de cas : le/la candidat(e) propose des solutions adaptées au contexte, fixe des objectifs et organise l’activité


Soutenance orale : au cours d’un entretien, le/la candidat(e) démontre sa capacité à communiquer, en français et en anglais, en tant que manager

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La certification globale est délivrée lorsque les quatre blocs de compétences sont validés

Secteurs d’activités :

Tous les secteurs d’activités économiques sont concernés par la fonction de Responsable audit et gestion ainsi que toutes les formes d’organisation (entreprises privées ou publiques, cabinets d’expertise comptable, d’audit et de conseil, associations...). 

Le Responsable audit et gestion est généralement l’homme/la femme clé des PME. Il/elle peut également exercer ses fonctions au sein d'une entreprise privée ou d'un établissement public communal, départemental ou régional.

Type d'emplois accessibles :

Auditeur interne

Auditeur externe

Business analyst

Chef comptable

Chef de mission

Collaborateur comptable (expert)

Consolideur

Consultant senior en audit informatique

Contrôleur de gestion, contrôleur financier, contrôleur budgétaire

Responsable comptable

Responsable comptable, administratif et financier

Réviseur des comptes

Risk manager

Trésorier

Code(s) ROME :
  • M1205 - Direction administrative et financière
  • M1202 - Audit et contrôle comptables et financiers
  • M1207 - Trésorerie et financement
  • M1204 - Contrôle de gestion
Références juridiques des règlementations d’activité :

Néant

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Etre titulaire d'un titre ou diplôme de niveau 6 minimum issu du secteur de la comptabilité, de la gestion ou de la finance.


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

  Le jury est composé de six membres dont trois professionnels du secteur d'activité  

En contrat d’apprentissage X

 Le jury est composé de six membres dont trois professionnels du secteur d'activité 

Après un parcours de formation continue X

  Le jury est composé de six membres dont trois professionnels du secteur d'activité  

En contrat de professionnalisation X

  Le jury est composé de six membres dont trois professionnels du secteur d'activité  

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

  Le jury est composé de six membres dont trois professionnels du secteur d'activité  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Date de décision 18-11-2020
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 18-11-2023
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2018|2019
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 10 0 100 70 90
2018 18 0 83 71 89
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste partielle des organismes préparant à la certification :
Nom légal Rôle
PIGIER Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet