Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Manager de l'ingénierie système de la navigation aérienne (MS)

Active

N° de fiche
RNCP35128
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
  • 110 : Spécialités pluri-scientifiques
Formacode(s) :
  • 32012 : gestion processus
  • 32035 : conduite projet
  • 23613 : construction aéronautique
  • 24346 : électronique embarquée
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 90%

Date d’échéance de l’enregistrement : 16-12-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ECOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE 19311256200015 ENAC http://www.enac.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Le  « Manager de l’Ingénierie Système de la Navigation Aérienne » est un professionnel en ingénierie des systèmes dont la mission est de développer et de mettre en œuvre les systèmes de navigation répondant aux défis du transport aérien futur ; en s’appuyant sur ses connaissances et compétences techniques. Il sera capable d’assurer des responsabilités au sein d’équipes interdisciplinaires en charge d’améliorer le système technique de la navigation aérienne, que ce soit au niveau de ses sous-systèmes (avion, sol, gestion du trafic aérien) ou au niveau plus global des interactions de ces sous-systèmes. 

Ce système du Transport Aérien s’insère au centre d’un dispositif extrêmement complexe de systèmes techniques inter-opérants, qu’ils soient au sol, embarqués ou satellitaires.  

La nécessité d’aborder l’ingénierie du système global de navigation aérienne d’un point de vue systémique est renforcée par la croissance du transport aérien commercial qui devrait doubler d’ici 2040 selon l’OACI, ainsi que par les exigences de sécurité et de réduction des impacts écologiques de plus en plus élevées.  

Les besoins des acteurs de l’ingénierie du système de navigation aérienne sont croissants, tant du fait de l’arrivée à maturité de technologies puissantes (domaine du traitement de l’information, des réseaux de communications, des puissances de calcul, des technologies d’interaction homme - machine) que du fait de la croissance du trafic aérien dans le monde. 

La certification "Manager de l'ingénierie des systèmes de la navigation aérienne" est dédiée à l’ingénierie du système de la navigation aérienne et construit autour d’un programme unique et intégrant les grandes options : 

  • L’infrastructure technique de la navigation aérienne (CNS /gnss - Communications,   Navigation and Surveillance / Global Navigation Satellite System)
  • Les échanges sol-bord (Avionique)
  • La gestion du trafic aérien (ATM – Air Traffic Management)  
Activités visées :

Composante Socle Commun : 

  • Bloc 1 - Analyse des besoins & rédaction de documents de spécifications
    de systèmes techniques de la navigation aérienne.
  • Bloc 2 - Définition d'une stratégie V&V (Vérification & Validation) - Maintenance évolutive de systèmes techniques de la navigation aérienne".
  • Bloc 3 - Conduite de projets de développement ou d'évolution de systèmes techniques de la navigation aérienne.   

Composante de spécialisation optionnelle (1 seule option obligatoire)  

  • Bloc 4 - Conseil technique dans le domaine du CNS /gnss, (Communications,  Navigation and Surveillance / Global Navigation Satellite System) ; sur des projets de développement ou d'évolution des systèmes techniques de la navigation aérienne.
  • Bloc 5 - Conseil technique dans le domaine de l’avionique sur des projets de développement ou d'évolution des systèmes techniques de la navigation aériennes.
  •  Bloc 6 - Conseil technique dans le domaine de l'ATM  (Air Traffic Management), sur des projets de développement ou d'évolution des systèmes techniques de la navigation aérienne.   
Compétences attestées :

C1 – Elaborer un cahier des charges en recueillant et en consolidant le besoin utilisateur du système (ATM ou CNS ou AVI), en développement ou en cours d'évolution.

C2 - Déterminer le cadre réglementaire applicable au projet en conformité avec les normes et pratiques recommandées issues des organisations nationales et internationales qui régissent les activités d’ingénierie système de la navigation aérienne.

C3 - Appliquer une méthode d'ingénierie pour formaliser le besoin opérationnel dans le cahier des charges ou l'énoncé des travaux.

C4 - Analyser les standards pour les exprimer en exigences afin de rédiger les spécifications, à destination des équipes de développement et d’intégration.

C5 - Appliquer une méthode d'ingénierie pour formaliser précisément les spécifications des constituants du système à partir de l'expression du besoin opérationnel.

C6 - Définir une stratégie V&V du système (ATM ou CNS ou AVI), en développement ou en cours d'évolution.

C7 - Superviser la réalisation de la stratégie V&V du système (ATM ou CNS ou AVI), en développement ou en cours d'évolution.

C8 – Délivrer et maintenir un service de support aux utilisateurs, grâce à sa connaissance des métiers opérationnels (les méthodes de travail et l'utilisation des moyens techniques).

C9 - Analyser le besoin contractuel du client  et clarifier les objectifs du système à développer ou à faire évoluer en communiquant avec le client et les utilisateurs, et/ou les autres équipes du projet.

C10 – Cadrer le projet (production de l’organigramme des tâches, identification des livrables, définition du calendrier) et définir les moyens d'évaluation.

C11 - Assurer le suivi des activités de vérification : respect du planning, des délais, des coûts et en évaluant les risques.

Option "Conseil technique dans le domaine CNS/gnss, sur des projets de développement ou d'évolution des systèmes techniques de la navigation aérienne".

C12 - Intégrer les exigences et contraintes du domaine technique des systèmes en charge des services de COM, NAV et SUR pour l'ATM dans la rédaction des documents de spécifications fonctionnelles et/ou techniques.

C13 - Conduire une veille sur les évolutions technologiques (technologies, concepts, niveau de développement, faisabilité opérationnelle) et règlementaires (normes, contraintes de sécurité) associées aux systèmes en charge des services de COM, NAV et SUR pour l'aviation civile.

C14 - Intégrer les contraintes d'utilisation des systèmes GNSS pour la spécification de nouveaux systèmes de NAV et SUR pour l'aviation civile, en s'appuyant sur un socle de connaissances techniques spécifique au domaine CNS et à la navigation par satellite, en particulier.

C15 - Mettre en œuvre un socle de connaissances techniques spécifique au domaine CNS et plus particulièrement à la navigation par satellite :

- les principes de la navigation par satellite

- les principes des systèmes d'augmentation définis par l'OACI (GBAS, ABAS et SBAS) et leurs évolutions

- les technologies avancées des systèmes COM et SUR pour l'aviation civile.

C16 - Superviser la réalisation de la stratégie V&V et analyser les résultats des tests V&V du système en développement chargé d'assurer les services de COM, NAV et SUR, en s'appuyant sur un socle de connaissances techniques, opérationnelles et règlementaires spécifiques au domaine CNS.

Option "Conseil technique dans le domaine de l’avionique, sur des projets de développement ou d'évolution des systèmes techniques de la navigation aérienne".

C17 - Identifier et caractériser les exigences et contraintes du domaine technique des systèmes avioniques pour superviser la rédaction du cahier des charges.

C18 -Déterminer les preuves de conformité à produire en vue de l’approbation du système avionique par le régulateur, en décrivant le fonctionnement et les fonctionnalités des systèmes embarqués (y compris bus avioniques associés).

C19 - Discriminer les systèmes avioniques embarqués (pilotage, guidage, navigation, communication) et leurs composants (commandes de vol manuelles et automatiques).

C20 - Déterminer et modéliser des choix techniques d’architecture matérielle et logicielle (cycle de vie du système avionique).

C21 - Mettre en place un outil de gestion de la sécurité, en appliquant les standards et les normes en vigueur et coordonner le suivi des activités en vue de sa certification par le régulateur (OACI, EASA, CAA…).

C22 - Prendre en compte les facteurs humains pour la conception de techniques d'interactions destinées au pilote (IHM, commande de vol, communication sol / bord).

C23- Définir les activités de conception ou de vérification / validation d'un système avionique et coordonner le suivi (Cycle en V).

Option "Conseil technique dans le domaine de l’Air Traffic Management (ATM), sur des projets de développement ou d'évolution des systèmes techniques de la navigation aérienne".

C24 - Intégrer les exigences et contraintes du domaine opérationnel de la gestion du trafic aérien à la spécification d'un système.

C25 - Combiner les nouveaux enjeux de la gestion du trafic aérien (ex. développement durable) et les évolutions règlementaires Européennes et mondiales avec ceux des systèmes ATM existants, pour les faire évoluer vers un système répondant aux nouvelles exigences.

C26 - Conduire une veille sur les évolutions technologiques (concepts, niveau de développement, faisabilité opérationnelle) et règlementaires (normes, contraintes de sécurité)

C27 - Identifier les évolutions nécessaires aux sujets ATM actuels pour répondre à de nouveaux enjeux (développement durable, augmentation du trafic aérien, …).


Modalités d'évaluation :

Les compétences sont évaluées à travers différentes modalités pédagogiques :

  • Evaluations théoriques (quiz, tests de connaissances, productions écrites)
  • Travaux dirigés / pratiques
  • Rédaction de notes de synthèse
  • Etude de cas (restitution en groupe / par binôme) 
  • Présentation orale d'un mini-projet (devant les pairs, les enseignants et les professionnels)
  • Long Projet (Projet applicatif réalisé par groupes de 3 ou 4 apprenants)
  • Travail personnel préparé dans le cadre d'une mission en entreprise et débouchant sur la soutenance d'une thèse professionnelle (la durée minimale de la mission est de 4 mois)
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35128BC01

Analyse des besoins & rédaction de documents de spécifications de systèmes techniques de la navigation aérienne.

C1 – Elaborer un cahier des charges en recueillant et en consolidant le besoin utilisateur du système (ATM ou CNS ou AVI), en développement ou en cours d'évolution.

C2 - Déterminer le cadre réglementaire applicable au projet en conformité avec les normes et pratiques recommandées issues des organisations nationales et internationales qui régissent les activités d’ingénierie système de la navigation aérienne.

C3 - Appliquer une méthode d'ingénierie pour formaliser le besoin opérationnel dans le cahier des charges ou l'énoncé des travaux.

C4 - Analyser les standards pour les exprimer en exigences afin de rédiger les spécifications, à destination des équipes de développement et d’intégration.

C5 - Appliquer une méthode d'ingénierie pour formaliser précisément les spécifications des constituants du système à partir de l'expression du besoin opérationnel.

Long Project  Evaluation des compétences C1, C2 

"Note de cadrage" Par groupes de 3 ou 4 apprenants. A partir d’une problématique qui définit le sujet du Long Project les apprenants doivent élaborer une note de cadrage du projet qui contient notamment les éléments suivants :

- Reformuler la demande pour l’exprimer sous forme d’un besoin

 - Définir le planning

 - Identifier les indicateurs de succès, les risques

  - Identifier les contraintes techniques et réglementaires  

Cette note est un élément du rapport de gestion de projet qui   constitue l’un des cinq éléments évalués lors de la soutenance devant un jury académique et professionnel.             

QCMEvaluation de la compétence C2

Test de 34 questions + 1 exercice portant sur le cadre   réglementaire applicable aux activités du secteur de l’aérien civil (CNS / gnss, Avionique, ATM)          

Etude de casEvaluation des compétences C3, C4, C5

A partir de « l’énoncé des travaux », les apprenants doivent réaliser les étapes de spécification d’un système d’observation et de   télécommunications utilisant un drone pour détecter les incendies de forêt.   Ce travail est évalué lors d’une soutenance orale devant un jury   académique et professionnel.                

RNCP35128BC02

Vérification & Validation (V&V) - Maintenance évolutive de systèmes techniques de la navigation aérienne"

C6 - Définir une stratégie V&V du système (ATM ou CNS ou AVI), en développement ou en cours d'évolution.

C7 - Superviser la réalisation de la stratégie V&V du système (ATM ou CNS ou AVI), en développement ou en cours d'évolution.

C8 – Délivrer et maintenir un service de support aux utilisateurs, grâce à sa connaissance des métiers opérationnels (les méthodes de travail et l'utilisation des moyens techniques).

 Etude de casEvaluation des compétences C6 à C8

A partir de « l’énoncé des travaux », les apprenants doivent définir les méthodes de validation et de vérification.   Ce travail est évalué lors d’une soutenance orale devant un jury académique et professionnel. 

RNCP35128BC03

Conduite de projets de développement ou d'évolution de systèmes techniques de la navigation aérienne.

C9 - Analyser le besoin contractuel du client  et clarifier les objectifs du système à développer ou à faire évoluer en communiquant avec le client et les utilisateurs, et/ou les autres équipes du projet.

C10 – Cadrer le projet (production de l’organigramme des tâches, identification des livrables, définition du calendrier) et définir les moyens d'évaluation.

C11 - Assurer le suivi des activités de vérification : respect du planning, des délais, des coûts et en évaluant les risques.

  Long Project Evaluation des compétences C9 à C11

Mise en place d'une méthodologie de gestion de projet Rédaction d'un rapport de gestion de projet qui contient :

- La note de cadrage

- Les mises à jour du planning au fur et à mesure de l’avancement du projet

- Les comptes-rendus des réunions de suivi de projet

- L’explication et la justification de la méthodologie mise en œuvre 

RNCP35128BC04

Conseil technique dans le domaine CNS/gnss, sur des projets de développement ou d'évolution des systèmes techniques de la navigation aérienne - Bloc Optionnel

C12 - Intégrer les exigences et contraintes du domaine technique des systèmes en charge des services de COM, NAV et SUR pour l'ATM dans la rédaction des documents de spécifications fonctionnelles et/ou techniques.

C13 - Conduire une veille sur les évolutions technologiques (technologies, concepts, niveau de développement, faisabilité opérationnelle) et règlementaires (normes, contraintes de sécurité) associées aux systèmes en charge des services de COM, NAV et SUR pour l'aviation civile.

C14 - Intégrer les contraintes d'utilisation des systèmes GNSS pour la spécification de nouveaux systèmes de NAV et SUR pour l'aviation civile, en s'appuyant sur un socle de connaissances techniques spécifique au domaine CNS et à la navigation par satellite, en particulier.

C15 - Mettre en œuvre un socle de connaissances techniques spécifique au domaine CNS et plus particulièrement à la navigation par satellite :

- les principes de la navigation par satellite

- les principes des systèmes d'augmentation définis par l'OACI (GBAS, ABAS et SBAS) et leurs évolutions

- les technologies avancées des systèmes COM et SUR pour l'aviation civile.

C16 - Superviser la réalisation de la stratégie V&V et analyser les résultats des tests V&V du système en développement chargé d'assurer les services de COM, NAV et SUR, en s'appuyant sur un socle de connaissances techniques, opérationnelles et règlementaires spécifiques au domaine CNS.

Long Projet Evaluation des compétences C12 à C16

Les   apprenants doivent résoudre une problématique définie dans l’énoncé des   travaux du projet en mettant en œuvre les éléments adéquats du socle de   connaissances techniques spécifique au domaine CNS global.   

Les   apprenants sont amenés à :

  - Appréhender une problématique, réaliser un état de l’art et   analyser la situation initiale

 - Implémenter une démarche technique pour proposer, et   éventuellement concevoir et réaliser, une solution appropriée (la solution   peut être composée d’éléments matériels et/ou logiciels).

 - Justifier, analyser et évaluer les limites de la solution       

L’évaluation du travail réalisé se base sur un rapport de projet contenant un état de l’art, les présentations et les justifications des méthodologies mises en œuvre et de la solution (de la problématique à l’analyse critique du résultat), ainsi qu’une soutenance devant un jury académique et professionnel. 

En cas de réalisation d'un système final, l’évaluation se base également sur la démonstration de ce système devant le jury. 

QCM / Questions ouvertes
Compte-rendu de TP
Evaluation de la compétence C15

8 tests  sous forme de QCMs et / ou questions ouvertes et 2 comptes-rendus de   TPs : évaluation du socle de connaissances techniques spécifique au   domaine CNS et plus particulièrement à la navigation par satellite.  

     Long ProjectEvaluation de la compétence C16 (Voir  au-dessus)     

     

     

RNCP35128BC05

Conseil technique dans le domaine de l’avionique, sur des projets de développement ou d'évolution des systèmes techniques de la navigation aérienne - Bloc optionnel

C17 - Identifier et caractériser les exigences et contraintes du domaine technique des systèmes avioniques pour superviser la rédaction du cahier des charges.

C18 -Déterminer les preuves de conformité à produire en vue de l’approbation du système avionique par le régulateur, en décrivant le fonctionnement et les fonctionnalités des systèmes embarqués (y compris bus avioniques associés).

C19 - Discriminer les systèmes avioniques embarqués (pilotage, guidage, navigation, communication) et leurs composants (commandes de vol manuelles et automatiques).

C20 - Déterminer et modéliser des choix techniques d’architecture matérielle et logicielle (cycle de vie du système avionique).

C21 - Mettre en place un outil de gestion de la sécurité, en appliquant les standards et les normes en vigueur et coordonner le suivi des activités en vue de sa certification par le régulateur (OACI, EASA, CAA…).

C22 - Prendre en compte les facteurs humains pour la conception de techniques d'interactions destinées au pilote (IHM, commande de vol, communication sol / bord).

C23- Définir les activités de conception ou de vérification / validation d'un système avionique et coordonner le suivi (Cycle en V).

Long Project Evaluation des compétences C17 à C23

Les   apprenants doivent résoudre une problématique définie dans l’énoncé des   travaux du projet en mettant en œuvre les éléments adéquats du socle de   connaissances techniques spécifique au domaine des systèmes avioniques.   Les   apprenants sont amenés à :

  - Appréhender une problématique, réaliser un état de l’art et analyser la situation initiale

 - Implémenter une démarche technique pour proposer, et   éventuellement concevoir et réaliser, une solution appropriée (la solution   peut être composée d’éléments matériels et/ou logiciels).

 - Justifier, analyser et évaluer les limites de la solution

L’évaluation du travail réalisé se base sur un rapport de projet contenant un état de   l’art, les présentations et les justifications des méthodologies mises en   œuvre et de la solution (de la problématique à l’analyse critique du   résultat), ainsi qu’une soutenance devant un jury académique et   professionnel. 

En cas de réalisation d'un système final, l’évaluation se base   également sur la démonstration de ce système devant le jury.      

RNCP35128BC06

Conseil technique dans le domaine de l’Air Traffic Management (ATM), sur des projets de développement ou d'évolution des systèmes techniques de la navigation aérienne - Bloc optionnel

C24 - Intégrer les exigences et contraintes du domaine opérationnel de la gestion du trafic aérien à la spécification d'un système.

C25 - Combiner les nouveaux enjeux de la gestion du trafic aérien (ex. développement durable) et les évolutions règlementaires Européennes et mondiales avec ceux des systèmes ATM existants, pour les faire évoluer vers un système répondant aux nouvelles exigences.

C26 - Conduire une veille sur les évolutions technologiques (concepts, niveau de développement, faisabilité opérationnelle) et règlementaires (normes, contraintes de sécurité)

C27 - Identifier les évolutions nécessaires aux sujets ATM actuels pour répondre à de nouveaux enjeux (développement durable, augmentation du trafic aérien, …).

Long Projet Evaluation des compétences C24 à C27

Les  apprenants doivent résoudre une problématique définie dans l’énoncé des   travaux du projet en mettant en œuvre les éléments adéquats du socle de   connaissances techniques spécifique au domaine des ATM. 

Les  apprenants sont amenés à : 

- Appréhender une problématique, réaliser un état de l’art et   analyser la situation initiale

 - Implémenter une démarche technique pour proposer, et   éventuellement concevoir et réaliser, une solution appropriée (la solution   peut être composée d’éléments matériels et/ou logiciels).

 - Justifier, analyser et évaluer les limites de la solution  L’évaluation   du travail réalisé se base sur un rapport de projet contenant un état de   l’art, les présentations et les justifications des méthodologies mises en   œuvre et de la solution (de la problématique à l’analyse critique du   résultat), ainsi qu’une soutenance devant un jury académique et  professionnel. 

En cas de réalisation d'un système final, l’évaluation se base   également sur la démonstration de ce système devant le jury.  

QCM Evaluation   de la compétence C24

Test de 40 questions portant sur les exigences et contraintes du   domaine opérationnel

Etude de cas Evaluation   des compétences C25, C26   

A partir d’un énoncé fictif, les apprenants doivent :

 - Analyser les besoins, le cadre réglementaire, les objectifs 

- Prioriser les actions

 - Analyser les propositions de solutions - 

Sélectionner la solution la plus adaptée aux besoins            

QCM  Evaluation  de la compétence C27

Test de 40 questions portant sur les exigences et contraintes du  domaine opérationnel.        

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

 La certification comporte 6 blocs de compétences. 

4 blocs de compétences doivent être validés pour obtenir la certification conformément à la structure suivante  : 3 blocs (composante Tronc Commun) + 1 bloc (composante optionnelle).

Les blocs 1,2,3 constituent le "tronc commun" de la certification auquel vient s'ajouter un" bloc optionnel" (4,5,6) en fonction de l'option choisie.   

Une composante Socle Commun avec 3 blocs de compétences :

Bloc 1 - Analyse des besoins & rédaction de documents de spécifications
de systèmes techniques de la navigation aérienne. 

Bloc 2 - Définition d'une stratégie V&V (Vérification & Validation) - Maintenance évolutive de systèmes techniques de la navigation aérienne" 

Bloc 3 - Conduite de projets de développement ou d'évolution de systèmes techniques de la navigation aérienne.   

Une composante de spécialisation optionnelle (1 seule option obligatoire)

Bloc 4 - Conseil technique dans le domaine du CNS /gnss, sur des projets de développement ou d'évolution des systèmes techniques de la navigation aérienne.

Bloc 5 - Conseil technique dans le domaine de l’avionique sur des projets de développement ou d'évolution des systèmes techniques de la navigation aériennes.

Bloc 6 - Conseil technique dans le domaine de l’Air Traffic Management (ATM), sur des projets de développement ou d'évolution des systèmes techniques de la navigation aérienne.

 Une composante professionnelle/recherchesous la forme d’une thèse professionnelle constitutive de la certification et présentée ci-après Thèse Professionnelle  La thèse professionnelle permet d’évaluer l’acquisition de compétences de conceptualisation et de prise de recul par rapport à la pratique des blocs 1, 2 et 3 + 1 bloc optionnel (bloc 4 ou 5 ou 6).  

Voies d'accès - hors VAE

Conformément aux modalités d'évaluation fixées par la CGE, le candidat devra respecter les  modalités d'admission du label Mastère Spécialisé de la CGE et valider :

  • La réalisation d'une mission professionnelle en entreprise de 4 à 6 mois
  • La rédaction d'une thèse professionnelle
  • L'oral de soutenance

Parcours VAE

Le candidat devra valider 4 blocs de compétences pour obtenir la certification conformément à la structure suivante :

Tronc commun (3 blocs) +1 option (1 bloc)

Les blocs 1,2,3 constituent le "tronc commun" de la certification auquel vient s'ajouter un" bloc optionnel" (4,5,6) en fonction de l'option choisie.


Secteurs d’activités :

Le principal secteur d’activité concerné est le secteur aérien et plus précisément la navigation aérienne.

Les principaux types d’organisations de ce secteur sont : 

  • Les industriels réalisateurs d’équipements embarqués ou sol 
  • Les industriels systémiers 
  • Les prestataires de service de la navigation aérienne (ANSP) et en particulier leurs services d’ingénierie 
  • Les compagnies aériennes 
  • Les autorités de l’Aviation Civile en charge de régulation 
  • Les autorités de l’Aviation Civile en charge de la supervision et du contrôle 
  • Les autorités de l’Aviation Civile en charge de la standardisation et de la normalisation en matière de navigation aérienne  


Type d'emplois accessibles :
  • Ingénieur Systèmes
  • Ingénieur Système Avionique
  • Ingénieur spécialisé dans la gestion de la sécurité des systèmes
  • Ingénieur spécialisé dans la rédaction et la réponse à appel d’offres
  • Ingénieur spécialisé dans la vérification et validation des systèmes
  • Chef de projet domaine ATM / Project Manager Officer
  • Ingénieur de projet ATM / CNS
  • Architecte système suite AVIONIQUE


Code(s) ROME :
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • N2102 - Pilotage et navigation technique aérienne
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
Références juridiques des règlementations d’activité :

Sans objet

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Les pré-requis sont réglementés par la Conférence des Grandes Ecoles pour l'admission au programme de Mastère Spécialisé®.    

Sont recevables les candidatures d'étudiants titulaires d'un des diplômes suivants :

  • Diplôme d’ingénieur habilité par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI)
  • Diplôme de 3ème cycle habilité par les autorités universitaires (DEA, DESS, Master ...) ou diplôme professionnel de niveau Bac+5
  • Diplôme M1 ou équivalent + 3 années d’expérience professionnelle 
  • Titre Inscrit au RNCP niveau 7 
  • Diplôme étranger équivalent aux diplômes français exigés ci-dessus (exemple Master of Science in Aeronautics, Aeronautical Engineering, Electrical Engineering, Telecommunication and signal processing).

Conditions d’accès dérogatoires :

   Conformément au règlement de la Conférence des Grandes Ecoles :   

→ dans la limite de 40% de l’effectif global   Sont recevables après une procédure VAPP, les candidatures de personnes justifiant a minima de 10 années d’expérience professionnelle (hors stage, césure, cursus initial en alternance).  →20% maximum des effectifs Sont recevables les candidatures d’étudiants titulaires d’un des diplômes suivants : - Niveau M1 validé ou équivalent sans expérience professionnelle

- Diplôme de L3 justifiant d’une expérience adaptée de 3 ans minimum

→30% maximum des effectifs   

     



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de la certification est composé à 50 % de membres n'ayant pas pris part à la formation de la certification.

Celui-ci est composé comme suit : 

  • Le Directeur des Etudes et de la Recherche ou son représentant (en qualité de Président du Jury) 
  • Les Chefs de Départements de la Direction des Etudes et de la Recherche (ATM, TA, SINA, LH) ou leurs représentants
  • Le Responsable de Formation des Mastères Spécialisés®
  • L’Inspecteur des Etudes du Mastère Spécialisé® ANSEO ou son représentant

ATM : Air Traffic Management

TA : Transport Aérien

SINA : Sciences et Ingénierie de la Navigation Aérienne

LH : Langues, Sciences Humaines et Sociales

Après un parcours de formation continue X

Le jury de la certification est composé à 50 % de membres n'ayant pas pris part à la formation de la certification.

Celui-ci est composé comme suit : 

  • Le Directeur des Etudes et de la Recherche ou son représentant (en qualité de Président du Jury) 
  • Les Chefs de Départements de la Direction des Etudes et de la Recherche (ATM, TA, SINA, LH) ou leurs représentants
  • Le Responsable de Formation des Mastères Spécialisés® 
  • L’Inspecteur des Etudes du Mastère Spécialisé® ANSEO ou son représentant
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Le jury de la certification est composé à 50 % de membres n'ayant pas pris part à la formation de la certification.

Celui-ci est composé comme suit : 

  • Le Directeur des Etudes et de la Recherche ou son représentant (en qualité de Président du Jury)
  • Les Chefs de Départements de la Direction des Etudes et de la Recherche  (ATM, TA, SINA, LH) ou leurs représentants
  • Le Responsable de Formation des Mastères Spécialisés® ou son représentant
  • L’Inspecteur des Etudes du Mastère Spécialisé ANSEO ou son représentant
  • Un « Manager de l’Ingénierie Système de la Navigation Aérienne » titulaire d’une certification équivalente 
  • Un employeur / industriel dans le domaine du Management de l’Ingénierie Système de la Navigation Aérienne.    



En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 16-12-2020
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 16-12-2025
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2017|2018|2019
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 13 0 92 83 83
2017 14 0 90 60 60
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.enac.fr/fr/advanced-master-air-navigation-system-engineering-and-operations

https://www.cge.asso.fr/formations-labellisees/liste-formation-ms/


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet