Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Cadreur - opérateur de prises de vues

Active

N° de fiche
RNCP35131
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 323t : Réalisation du service : montage, éclairage, prise de vue et prise de son
Formacode(s) :
  • 46281 : Prise vue
  • 46277 : Technique vidéo
  • 46247 : Éclairagisme
Date d’échéance de l’enregistrement : 16-12-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
3IS SUP 42879857300070 http://www.3is.fr
Objectifs et contexte de la certification :

Le cadreur-opérateur de prises de vues conçoit et créé les images pour une production cinématographique ou télévisuelle. Il est en charge de toute la chaîne de fabrication de l'image (préparation et tournage)  et de l'équipe image.   

La certification permet d'identifier clairement les compétences associées à ce métier dans des secteurs composites et en plein développement et de valider l'aptitude d'un candidat à l’exercer dans toutes ses diversifications.   

Activités visées :
  • Conception artistique et technique de la mise en image d'un film
  • Préparation des prises de vues d'un film de fiction ou d’une émission 
  • Réalisation  des essais de prise de vue d'un film de cinéma     
  •  Prise de vue d’un film et supervision du traitement de l'image après tournage        
  • Prises de vues d'émissions et de contenu pour la télévision (direct,  condition de direct et reportage)          
Compétences attestées :

 "Conception artistique et technique de la mise en image d'un film"

  • Analyser la demande artistique et évaluer les répercussions matérielles.
  • Valider un découpage 
  • Valider un storyboard
  • Concevoir un plan d'éclairage 
  • Recueillir les éléments techniques relatifs aux nouvelles pratiques et aux nouveaux outils et se positionner personnellement vis-à-vis des évolutions de son métier.        

"Préparation des prises de vues d'un film de fiction ou d’une émission" 

  • Évaluer le besoin en nombre et en qualification des techniciens nécessaires pour le tournage d’un film ou d’une émission donnés.
  •  Évaluer la qualification des techniciens proposés.
  • Définir protocole de travail de la chaîne prise de vues et le traitement en post production.
  • Identifier et lister le matériel, caméra, lumière, machinerie, nécessaire.   
  • Estimer les coûts globaux de location.
  •  Valider le choix des décors naturels
  • Évaluer et valider l'ordre de tournage des différentes scènes
  • Évaluer les délais de préparation et d'installation, ménagés pour la prise de vue dans le plan de travail, pour chacune des scènes.
  • Remanier le plan de travail prévu en cas d’impondérables. 

"Réalisation des essais de prise de vue d'un film de cinéma"

  • Vérifier chez les loueurs, le bon fonctionnement des caméras, du matériel lumière et du matériel machinerie avec tous leurs accessoires et vérifier la fiabilité du matériel de sauvegarde.
  • Éclairer et filmer une situation avec plusieurs réglages de lumière différents 
  • Concevoir un éclairage test 
  • Établir un protocole de réglages en fonction des normes du workflow.  
  • Concevoir plusieurs éclairages en  adéquation avec les choix artistiques de la mise en scène pour vérifier leur  rendu à l’image.      
  • Établir un protocole de réglage de la caméra adapté pour chacun des effets spéciaux du film. 

 "Prise de vue d’un film et supervision du traitement de l'image après tournage"

  • Coordonner l’équipe image 
  • Mettre en place le matériel de prise de vue avec l’aide des assistants et des machinistes.
  • Mesurer la lumière et la colorimétrie à l’aide des outils appropriés (cellule, spotmètre, astro ou  transvidéo, thermocolorimètre).
  • Contrôler le placement correct des sources de lumière, au vu des positions et des déplacements des comédiens pour vérifier la qualité de l’éclairage.   
  • Mettre en place le matériel de prise de vue (caméra, batterie, retour vidéo, optique), le matériel lumière et équiper les projecteurs de filtres (gélatines, diffusion).          
  • Pour chacune des scènes, contrôler la conformité finale du dispositif de prise de vue et vérifier les réglages caméra.
  • Contrôler la composition du cadre, la mise au point, l'exposition, la fluidité des mouvements de caméra.
  • Valider le travail de l'étalonneur    
  • Appliquer les règles de la photométrie et de la colorimétrie

"Prises de vues d'émissions et de contenu pour la télévision (direct, condition de direct et reportage)"

  • Identifier les différentes parties de l'émission et leur durée respective, organiser les changements de positions de caméras et établir un plan d'éclairage.        
  • Contrôler le bon fonctionnement de chaque caméra et du matériel associé.  
  • Contrôler le travail des électriciens
  • Vérifier et tester les lumières et les caméras robotisées
  • Contrôler le positionnement  des caméras et l'enchaînement des éclairages d'une partie à l'autre de l'émission
  •   Contrôler en régie, les réglages des caméras et la programmation du pupitre lumière 
  •  Identifier les derniers   ajustements à faire en prise de vue avant tournage et les rectifier dans les temps impartis
  • Concevoir la mise en image du  sujet, préparer le contenu des interviews, les différents plans  d’illustrations et rechercher les lieux de tournage.
  • Eclairer les plans en utilisant la lumière naturelle et/ou des lumières complémentaires
  • Capter les sons en utilisant un micro   
  •  Penser au découpage en tournant  des images et tourner des plans raccords et rythmés 
  •  Effectuer le dérushage des plans  d’illustrations et des interviews tournés
  •  Effectuer le montage du sujet en respectant la narration et la durée finale  et fournir un PAD dans le format de diffusion.
Modalités d'évaluation :

L’évaluation se fait en conditions professionnelles reconstituées via la prise de vues d'une série de quatre épisode, d'un court-métrage de fiction et d'une émission de plateau multi-caméra, via la réalisation d'un reportage mono-caméra et via un entretien oral avec un jury. Cette triple évaluation permet d'évaluer les compétences dans toutes leur transversalité et de couvrir toutes les étapes du processus de fabrication d'un objet audiovisuel ou cinématographique  de sa préparation à sa post-production.

RNCP35131BC01 - Coordonner l’équipe image (prises de vues, lumière, électricité, machinerie)

Liste de compétences Modalités d'évaluation

En collaboration avec le réalisateur et le directeur de production : 

C1.1. Constituer une équipe de techniciens images (prise de vue, lumière, électriciens et machinistes) pour procéder au tournage.  

En autonomie :  

C1. 2. Concevoir un workflow, tenant compte des contraintes de production et de post production pour optimiser le tournage. 

C1.3. Donner des directives précises à l'équipe machinerie et à l’équipe lumière pour mettre en place efficacement les mouvements de caméra et les éclairages.  

C1.4. Contrôler les positions et mouvements de caméra ainsi que la position des éclairages pour s’assurer de la précision de leur emplacement par rapport aux positions et déplacements des personnages.   

C1. 5.Contrôler l'enregistrement correct des images et des sauvegardes afin de permettre le bon déroulement de la post-production. 

C1. 6. Coordonner et valider l'étalonnage pour s’assurer qu’il corresponde aux intentions du réalisateur.  

L'évaluation se fait en conditions professionnelles reconstituées. Le candidat sélectionne et coordonne une équipe image (caméra, lumière, machinerie) et soumet différents réglages au réalisateur concernant la colorimétrie et la photométrie dans le cadre d'une tournage d'un court-métrage de fiction et d'une série de 4 épisodes.

RNCP35131BC02 - Concevoir artistiquement et techniquement la mise en image d'un film et effectuer les prises de vue

Liste de compétences Modalités d'évaluation

En collaboration avec le réalisateur et le directeur de production et en dirigeant l’équipe lumière :  

C2.1 Etudier un scénario et lister les paramètres artistiques et techniques directement liés à la mise en image pour établir les listes de matériel, prise de vue, lumière, machinerie. 

C2.2Valider un découpage et un storyboard pour permettre une visualisation claire des scènes prévues.  

C2.3 Concevoir un plan d'éclairage pour diriger le travail des électriciens. 

C2.4 Proposer un protocole de repérages selon des directives de production et de post production pour évaluer les contingences ou problèmes pratiques des lieux.  

C2.5 Valider un plan de travail du point de vue des contraintes de prise de vue pour optimiser le tournage.  

C2.6 Contrôler le matériel prise de vue et effectuer le protocole du keylight pour vérifier les réglages.  

C2.7 Contrôler les tests de maquillages et de costumes pour vérifier leur rendu à l’image.  

C2.8 Contrôler le protocole des effets spéciaux, liés à la prise de vue pour vérifier leur rendu.  

C2.9 Placer la caméra et effectuer les mesures et les réglages pour garantir la qualité des prises de vue.    

C2.10 Faire les ultimes réglages lumière pour garantir la qualité des images.  

C2.11 S'adapter aux ultimes directives de mise en scène pour garantir le respect des intentions de mise en scène.  

En autonomie :  

C2.12 Assurer une veille sur l’évolution de matériel pour pouvoir suivre les évolutions et les actualités du secteur et faire correspondre sa pratique professionnelle à la réalité du marché. 

L'évaluation se fait en conditions professionnelles reconstituées, le candidat prépare et assure les prises de vues d'un court-métrage de fiction et d'une série de 4 épisodes.

Soutenance à l'orale:

Le candidat présente et défend oralement un dossier de vieille reposant sur des entretiens avec des professionnels. 

RNCP35131BC03 - Effectuer les prises de vues d'émissions de télévision en direct ou conditions de direct.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C3.1 Etudier un conducteur pour lister les paramètres techniques à mettre en place et à respecter pendant le déroulement de l’émission. 

C3.2 Vérifier le bon placement des éclairages, multi caméras pour garantir la qualité des images.  

C3.3 S'assurer que le dispositif, image, lumière, machinerie soit conforme avec le déplacement des participants et des présentateurs ou journalistes pour garantir le bon déroulement de l’enregistrement.  

C3.4 Contrôler la bonne coordination des réglages entre le plateau et la régie pour garantir la fluidité du tournage.  

L'évaluation se fait en conditions professionnelles reconstituées. Le candidat assure l'éclairage et la prise de vue d'une émission de télévision multi-caméra. 

RNCP35131BC04 - Concevoir artistiquement et techniquement un reportage mono-caméra

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Prendre connaissance d’un sujet et concevoir une mise en image en respectant une durée imposée pour respecter le cahier des charges du commanditaire du sujet.  

C4.1 Préparer les questions des interviews et prévoir différents plans d’illustrations pour optimiser le tournage.  

C4.2 Rechercher des lieux de tournages, procéder aux repérages et demander les autorisations pour garantir le bon déroulement du tournage.  

C4.3 Etablir une liste de matériel et vérifier son bon fonctionnement pour optimiser le tournage.  

C4.4 Tourner dans le temps imparti en faisant preuve de réactivité face aux imprévus pour garantir la qualité du sujet.  

C4.5 Utiliser la lumière naturelle et/ou mettre en place des lumières complémentaires pour garantir la qualité des images enregistrées. 

C4.6 Tourner des plans rythmés et raccords pour optimiser le dérushage et le montage. 

C4.7 Utiliser un micro pour enregistrer les sons.  

C4.8 Effecteur le dérushage et le montage du sujet dans le temps imparti, en respectant la narration et la durée finale du sujet. 

C4.9 Fournir un PAD dans le format de diffusion.

L'évaluation se fait en conditions professionnelles reconstituées, le candidat tourne et monte un reportage sur un sujet imposé et dans une durée limitée.   

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La validation de la certification est acquise lorsque les 4 blocs de compétence sont considérés comme acquis. En Formation Initiale, le candidat devra également suivre 18 semaines de stages en situation professionnelle  (ceci étant bien entendu dispensé dans le cas des dispositifs impliquant une insertion professionnelle, comme les modalités alternantes ou les VAE).

Secteurs d’activités :
  • Production cinématographique 
  • Production audiovisuelle 
  • Publicité 
  • Chaîne de télévision 
  • Prestataire de service (loueur, production d'évènementiel) 
Type d'emplois accessibles :
  • Opérateur de prises de vues 
  • Cadreur-opérateur prises de vues 
  •  Electricien – Machiniste 
  • Data-manager  
  • DIT (Digital Imaging Technician)  

Pour acquérir les différentes compétences qui leur seront indispensables, les certifiés occuperont donc, souvent alternativement comme de premières marches, pendant les deux à quatre premières années, les fonctions de : 

  • 3ème assistant (ou assistant-vidéo)
  •  2ème assistant 
  • 1er assistant   
  • électricien- machiniste

Ils pourront ensuite évoluer vers un poste de cadreur-opérateur mais aussi chef opérateur opérateur  prises de vues.




Code(s) ROME :
  • L1505 - Image cinématographique et télévisuelle
Références juridiques des règlementations d’activité :

Aucune réglementation n'est requise. Toutefois l'habilitation électrique B1V est de plus en plus recommandée par certains organismes de la profession.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Dans le cadre d'une formation sous statut élève ou étudiant: être titulaire d'un diplôme ou d'une certification de niveau 4. 

Dans le cadre d'une VAE: pouvoir justifier d'au moins une année d'expérience (continue ou non) d’activité professionnelle en relation avec le contenu de la certification visée (opérateur de prises de vues – cadreur, assistant-opérateur, DIT (Digital Imaging Technician), data manager, machiniste, chef-machiniste, électricien, chef-électricien et chef opérateur).


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de certification est composé d’au moins 4 membres, dont la moitié est issue de l’équipe éducative et pédagogique de 3iS SUP, et dont l’autre moitié est extérieure. Une partie des membres est représentant d’un des métiers visés par la certification ; l’autre est représentant d’un employeur d’un des secteurs visés. Le président du jury est désigné parmi l’une des personnalités extérieures.  

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%. 

Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%  

Par expérience X

Le jury de certification est composé d’au moins 4 membres, dont la moitié est issue de l’équipe éducative et pédagogique de 3iS SUP, et dont l’autre moitié est extérieure. Une partie des membres est représentant d’un des métiers visés par la certification ; l’autre est représentant d’un employeur d’un des secteurs visés. Le président du jury est désigné parmi l’une des personnalités extérieures.   

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%.  

Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%

Par candidature individuelle X

Le jury de certification est composé d’au moins 4 membres, dont la moitié est issue de l’équipe éducative et pédagogique de 3iS SUP, et dont l’autre moitié est extérieure. Une partie des membres est représentant d’un des métiers visés par la certification ; l’autre est représentant d’un employeur d’un des secteurs visés. Le président du jury est désigné parmi l’une des personnalités extérieures.   

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%.  

Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%

En contrat d’apprentissage X

Le jury de certification est composé d’au moins 4 membres, dont la moitié est issue de l’équipe éducative et pédagogique de 3iS SUP, et dont l’autre moitié est extérieure. Une partie des membres est représentant d’un des métiers visés par la certification ; l’autre est représentant d’un employeur d’un des secteurs visés. Le président du jury est désigné parmi l’une des personnalités extérieures.   

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%.  

Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%

En contrat de professionnalisation X

Le jury de certification est composé d’au moins 4 membres, dont la moitié est issue de l’équipe éducative et pédagogique de 3iS SUP, et dont l’autre moitié est extérieure. Une partie des membres est représentant d’un des métiers visés par la certification ; l’autre est représentant d’un employeur d’un des secteurs visés. Le président du jury est désigné parmi l’une des personnalités extérieures.   

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%.  

Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%

Après un parcours de formation continue X

Le jury de certification est composé d’au moins 4 membres, dont la moitié est issue de l’équipe éducative et pédagogique de 3iS SUP, et dont l’autre moitié est extérieure. Une partie des membres est représentant d’un des métiers visés par la certification ; l’autre est représentant d’un employeur d’un des secteurs visés. Le président du jury est désigné parmi l’une des personnalités extérieures.   

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification : 50%.  

Répartition des représentants des salariés et des employeurs : 50%

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
21/04/2009

Arrêté du 10 avril 2009 publié au Journal Officiel du 21 avril 2009  portant enregistrement au répertoire national des certifications  professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau III, sous  l'intitulé Cadreur - opérateur de prise de vue avec effet au 21 avril  2009, jusqu'au 21 avril 2012. 

Date de décision 16-12-2020
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 16-12-2025
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2018|2019|2017
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 56 0 85 66 67
2017 63 0 85 70 67
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.3is.fr/formation/bac3-cinema-audiovisuel/


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
3IS BORDEAUX Habilitation pour former
3IS NANTES Habilitation pour former
INSTITUT INTERNATIONAL IMAGE SON Habilitation pour former
INSTIC / 3IS LYON Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP31976 RNCP31976 - Opérateur de prises de vues
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet