Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Chef d'équipe électrotechnicien de maintenance d'installations électriques et d'infrastructures aéronautiques

Active

N° de fiche
RNCP35184
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 255r : Contrôle, essais, maintenance en électricité, électronique
Formacode(s) :
  • 24069 : maintenance installation électrique
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 68%

Date d’échéance de l’enregistrement : 24-07-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DES ARMEES 11009001600046 Ministère des Armées -
Objectifs et contexte de la certification :

Dans le secteur économique civil, la demande en main d’œuvre qualifiée dans le secteur dans les domaines de l’énergie, de la maintenance, du bâtiment est forte. Les compétences des spécialistes « électrotechnicien opérationnel des infrastructures aéronautiques » du ministère des armées sont transposables dans les métiers des domaines du secteur civil : 

  • de la maintenance d’installations électriques ;
  • des chantiers électriques d’infrastructure.
Activités visées :

Le chef d’équipe électrotechnicien de maintenance d’installations électriques et d’infrastructures aéronautiques :

  • Assure une production et une distribution électrique en tout temps.Il organise et coordonne les différentes missions concourant à la production et la distribution électrique en haute et basse tension. Le réseau de distribution alimente aussi bien des installations courantes que prioritaires. Ces installations prioritaires ne doivent subir aucune perturbation électrique ;
  • Garantit les capacités opérationnelles des systèmes d’infrastructures aéronautiques.Il élabore les plans de maintenances préventives et correctives des installations d'infrastructures aéronautiques. Ces installations sont prépondérantes dans le fonctionnement d'une piste aéroportuaire. Elles sont soumises à une réglementation particulière ;
  • Conduire des travaux électriques d’infrastructure.Il mène des études sur des réalisations ou des interventions d’installations électriques basse tension. Il pilote des chantiers sur les installations d’infrastructures courantes en assurant une responsabilité hiérarchique sur son équipe.  
Compétences attestées :

 Bloc 1 : assurer une production et une distribution électrique en tout temps.
Superviser la maintenance d’une centrale électrique ainsi que son réseau haute tension.  

  • Superviser la maintenance d’une centrale électrique ainsi que son réseau haute tension.
  • Faire respecter les règles d'hygiène, sécurité et conditions de travail dans un environnement électrique haute et basse tension.
  • Approvisionner les stocks, en matériel et en outillage de rechange nécessaires.
  • Contrôler et analyser les données de maintenance remontées par les équipiers et coordonner des actions curatives. 
  • Développer les compétences des équipiers, en assurant la mise à jour des outils de suivi, la conformité des titres d'habilitation et en proposant des formations adaptées.
  • Programmer les actions de maintenance de la centrale et des groupes électrogènes.

Optimiser la production de l’énergie électrique de secours.

  • Optimiser l’utilisation des   groupes électrogènes en fonction de leurs caractéristiques et de leur emploi.
  • Prendre en compte la puissance réactive des   installations (cos phi).

Bloc 2 : garantir les capacités opérationnelles des systèmes d’infrastructures aéronautiques.
Faire entretenir les moyens opérationnels d'une plateforme aéronautique.

  • Approvisionner les stocks, en matériel et en outillage de rechange nécessaires.
  • Concevoir des procédures de travail en exploitant la documentation technique conformément à la réglementation aéronautique.
  • Garantir le respect de la réglementation d’accès une plateforme aéronautique.
  • Développer les compétences des équipiers, en assurant   la mise à jour des outils de suivi et en proposant des formations adaptées.

Bloc 3 : conduire des travaux électriques d’infrastructure.
Assurer une responsabilité hiérarchique dans le cadre d'un chantier.  

  • Approvisionner les stocks, en matériel, en outillage de rechange et en besoins spécifiques en vue de la réalisation d'un chantier.
  • Analyser la demande d’un client et identifier ses besoins.
  • Réaliser le diagnostic technique d’une installation complexe.
  • Garantir les capacités d’utilisation des appareils de mesure et de l'outillage. 
  • Développer les compétences des équipiers, en assurant la mise à jour des outils de suivi et en proposant des formations adaptées. 
  • Participer à l'élaboration de cahiers des clauses techniques particulières dans le cadre d'un marché public.

Superviser et contrôler l’intervention technique.

  • Optimiser l’utilisation des groupes électrogènes en fonction de leurs caractéristiques et de leur emploi.
  • Planifier et répartir les actions des équipiers (électriciens).
  • Piloter la réalisation d'installations ou d'interventions électriques en BT.
  • Vérifier la conformité de la réalisation, dans le respect de normes de sécurité en vigueur, du cahier des charges et des délais.
  • Adapter les procédures de travail au suivi des préconisations de la règlementation en vigueur.     
Modalités d'évaluation :

Descriptif et modalités d’évaluation par bloc :


Bloc 1 : Assurer une production et une distribution électrique en tout tempsVoie formative, évaluations théoriques, orales et pratiques sur un sujet d'étude suivi d'une mise en situation portant :

  • sur une simulation d'une centrale électrique et son réseau HT constituée de matériels en conformité avec les normes en vigueur,
  • sur des groupes électrogènes mobiles de secours,
  • sur l'accompagnement des équipiers dans le développement de leurs compétences.

Certaines compétences seront évaluées par l’employeur.
VAE :

  • étude de du livret 2 ;
  • entretien avec le jury ;
  • mise en situation, si nécessaire.  

Bloc 2 : Garantir les capacités opérationnelles des systèmes d’infrastructures aéronautiques Voie formative, évaluations théoriques, orales et pratiques sur un sujet d'étude suivi d'une mise en situation portant :

  • sur une piste aéroportuaire simulée, constituée de matériels en conformité avec le guide   maintenance du service technique de l'aviation civile ;
  • sur la documentation technique en lien avec la sécurité aéronautique ;
  • sur l'accompagnement des équipiers dans le développement de leurs compétences.

Certaines compétences seront évaluées par l’employeur.
VAE :

  • étude de du livret 2 ;
  • entretien avec le jury ;
  • mise en situation, si nécessaire.

Bloc 3 : Conduire des travaux électriques d’infrastructureVoie formative, évaluations théoriques, orales et pratiques sur un sujet d'étude suivi d'une mise en situation portant :

  • sur la détermination des principaux courants d'une installation BT conformément à la norme ;
  • sur les différents types de marchés public ;
  • sur l'accompagnement des équipiers dans le développement de leurs compétences.

Certaines compétences seront évaluées par l’employeur.
VAE :

  • étude de du livret 2 ;
  • entretien avec le jury ;
  • mise en situation, si nécessaire.  
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35184BC01

Assurer une production et une distribution électrique en tout temps

  A1. Superviser la maintenance d’une centrale électrique ainsi que son réseau haute tension. 

  •  Faire respecter les règles d'hygiène, sécurité et conditions de travail dans un environnement électrique haute et   basse tension. *
  • Approvisionner les stocks, en matériel et en outillage de rechange nécessaires. *
  • Contrôler et analyser les données de maintenance remontées par les équipiers et coordonner des actions curatives.
  • Développer les compétences des équipiers, en assurant la mise à jour des outils de suivi, la conformité des titres   d'habilitation et en proposant des formations adaptées.
  • Programmer les actions de maintenance de la centrale et des groupes électrogènes.

A2. Optimiser la production de l’énergie électrique de secours.

  • Optimiser l’utilisation des groupes électrogènes en fonction de leurs caractéristiques et de leur emploi.
  • Prendre en compte la puissance réactive des installations (cos phi). 

  Voie formative :Évaluations théoriques, orales et pratiques sur un sujet d'étude suivi d'une mise en situation portant :

  • sur une simulation d'une centrale électrique et son réseau HT constituée de matériels en conformité avec les normes en vigueur ;
  • sur des groupes électrogènes mobiles de secours ;
  • sur l'accompagnement des équipiers dans le développement de leurs compétences.

 * :  compétences évaluées par l’employeur.


VAE :

  • étude du livret 2 ;
  • entretien avec le jury ;
  • mise en situation, si nécessaire.
RNCP35184BC02

Garantir les capacités opérationnelles des systèmes d’infrastructures aéronautiques

 B1 Faire entretenir les moyens opérationnels d'une plateforme aéronautique. 

  •  Approvisionner les stocks, en matériel et en outillage de rechange nécessaires. *
  • Concevoir des procédures de travail en exploitant la documentation technique conformément à la réglementation aéronautique. 
  • Garantir le respect de la réglementation d’accès une   plateforme aéronautique.
  • Développer les compétences des équipiers, en assurant la mise à jour des outils de suivi et en proposant des formations adaptées.

 Voie formative :Évaluations théoriques, orales et pratiques sur un sujet d'étude suivi d'une mise en situation portant :

  • sur une piste aéroportuaire simulée, constituée de matériels en conformité avec le guide maintenance du service technique de l'aviation civile ;
  • sur la documentation technique en lien avec la sécurité aéronautique ;
  • sur l'accompagnement des équipiers dans le développement de leurs compétences.

 * :   évaluées par l’employeur. 


VAE :

  • étude du livret 2 ;
  • entretien avec le jury ;
  • mise en situation si nécessaire. 
RNCP35184BC03

Conduire des travaux électriques d’infrastructure

 C1. Assurer une responsabilité hiérarchique dans le cadre d'un chantier.

  • Approvisionner les stocks, en matériel, en outillage de rechange et en besoins spécifiques en vue de la réalisation d'un chantier. *
  • Analyser la demande d’un client et identifier ses besoins.
  • Réaliser le diagnostic technique d’une   installation complexe.
  • Garantir les capacités d’utilisation des appareils de mesure et de l'outillage.
  • Développer les compétences des équipiers, en assurant la mise à jour des outils de suivi et en proposant des formations adaptées.
  • Participer à l'élaboration de cahiers des clauses techniques particulières dans le cadre d'un marché public.

C2. Superviser et contrôler l’intervention technique.

  • Optimiser l’utilisation des groupes électrogènes en fonction de leurs caractéristiques et de leur emploi.
  • Planifier et répartir les actions des équipiers (électriciens).
  • Piloter la réalisation d'installations ou d'interventions électriques en BT.
  • Vérifier la conformité de la réalisation, dans le respect de normes de sécurité en vigueur, du cahier des charges et des délais.
  • Adapter les procédures de travail au suivi des préconisations de la règlementation en vigueur.     

  Voie de formation :Évaluations théoriques, orales et pratiques sur un sujet d'étude suivi d'une mise en situation portant :

  • sur la détermination des principaux courants d'une installation BT conformément à la norme ;
  • sur les différents types de marchés public ;
  • sur la mise en place d'un chantier ;
  • sur l'accompagnement des équipiers dans le développement de leurs compétences.

* :   évaluées par l’employeur.
VAE :


  • étude du livret 2 ;
  • entretien avec le jury ;
  • mise en situation, si nécessaire.      
Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

 L'acquisition de la certification de "Chef d'équipe électrotechnicien de maintenance d'installations électriques et d'infrastructures aéronautiques" est assujettie à la validation totale des  blocs  de  compétences suivants :

1.  Assurer une production et une distribution électrique en tout temps 

2.  Garantir les capacités opérationnelles des systèmes d’infrastructures aéronautiques.

3. Conduire des travaux électriques d’infrastructure .

Secteurs d’activités :

Au sein du ministère des armées, le détenteur de la certification exerce généralement ses activités au sein des services de soutien ou des services généraux chargés de fournir l’énergie électrique à l’unité ou l’organisme.Selon l’importance, l’infrastructure (site enterré ou pas) et la mission, l’effectif total des spécialistes en électrotechnique varie de 10 à 30 sur un site comptant 500 à 2500 personnes. Ils sont répartis dans les divers emplois.Il peut être un technicien supérieur qualifié:

  • en centrale électrique, réseau de production et de distribution d’énergie ;
  • en atelier d’entretien des installations frigorifiques et de conditionnement d’air ;
  • en atelier d’entretien des installations et équipements électriques communs ;
  • en atelier électrique de maintenance des matériels d’environnement.

Ils changent de poste d’emploi, au gré des affectations et selon le besoin. Il peut exercer en horaires décalés, par roulement et être soumis à des astreintes.Ces activités d'intervention peuvent engendrer des contraintes physiques importantes :

  • environnements à risques nécessitant de porter des équipements de protection individuelle plus ou moins contraignants;
  • travail en hauteur et accessibilité réduite;
  •  bruits, intempéries,...

Dans le secteur civil, ce métier s’exerce en qualité de techniciens supérieurs de maintenance industrielle au sein de PME (petites et moyennes entreprises), de grandes entreprises industrielles (automobiles, aéronautiques, ferroviaires, navales…).Ce technicien occupe un poste clé dans toutes les entreprises industrielles et dans les sociétés spécialisées en maintenance. Son objectif : garantir la continuité de la production et fiabiliser les équipements.Indispensable dans tous les secteurs industriels : automobile, aéronautique, construction mécanique, transports, agroalimentaire, chimie, biomédical, nucléaire... La maintenance recrute. Les entreprises de production sont les principaux recruteurs, suivies des sociétés sous-traitantes.    

Type d'emplois accessibles :
  •  Chef d'équipe électricien
  • Électrotechnicien d'installation
  • Électricien en balisage
  • Technicien en automatismes
  • Chef d'équipe technicien de maintenance industrielle
  • Technicien de dépannage d'équipements électriques 
Code(s) ROME :
  • I1302 - Installation et maintenance d''automatismes
  • F1602 - Électricité bâtiment
  • I1309 - Maintenance électrique
  • F1605 - Montage de réseaux électriques et télécoms
Références juridiques des règlementations d’activité :
  •  Détention d’une habilitation électrique en adéquation avec son emploi et la norme NF C 18-510 (recueil d’instructions générales de sécurité d’ordre électrique).
  • Obtention du statut militaire (sous réserve des conditions de recrutement en vigueur) est exigée par le ministère des armées pour exercer cet emploi en tant que militaire.
  • Permis B.

Réglementation relative à la protection du secret :

  • Arrêté du 30 novembre 2011 portant approbation de l’instruction générale interministérielle sur la protection du secret de la défense nationale.  
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Par la voie de la formation :

La certification est accessible par les sous officiers spécialistes "électrotechniciens opérationnels des infrastructures aéronautiques" à la suite d'un parcours mixte composée d'expériences professionnelles et d'une formation continue : 

- Être titulaire de la sélection de niveau 2 ;

- Être titulaire du brevet supérieur de  « Électrotechnicien Opérationnel des infrastructures Aéronautiques » et pour cela avoir validé :

. le stage de formation à l'encadrement,

. le stage de formation professionnelle de perfectionnement correspondant.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

 Nombre et profils de personnes composant le jury :

  • Président de jury : directeur des formations de l’EFSOAA ;
  • 1 représentant jury VAE de la certification concernée (extérieur ou non au certificateur) ;
  • 1 chargé de certification de l’EFSOAA.

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés15 à 30 %   

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Nombre et profils des personnes composant le jury  Au minimum : 

  • Président de jury : directeur des formations de l’EFSOAA ;
  • 1 expert formation du domaine ;
  • 1 professionnel expérimenté employé dans le domaine, extérieur au certificateur.

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés :30 %   

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
17-05-2020

Décret no 2020-576 du 14 mai 2020 relatif à la certification professionnelle délivrée par le ministre des armées

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
24-07-2020

Arrêté du 17 juillet 2020 créant des certifications professionnelles délivrées par le ministère des armées

Date d'effet de la certification 24-07-2020
Date d'échéance de l'enregistrement 24-07-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 17 0 100 100 -
2018 9 0 9 9 9
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
Ecole de formation des sous-officiers de l'armée de l'air Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet