Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Responsable paie et administration des ressources humaines

Active

N° de fiche
RNCP35202
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 315 : Ressources humaines, gestion du personnel, gestion de l'emploi
Formacode(s) :
  • 33054 : ressources humaines
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 90%

Date d’échéance de l’enregistrement : 20-01-2026
Nom légal Nom commercial Site internet
IPAC - https://www.ipac-france.com
Objectifs et contexte de la certification :

Les métiers de la paie et de la gestion du personnel connaissent une véritable mutation depuis quelques années. Leurs périmètres d’interventions se sont considérablement élargi : ils touchent à la fois à la paie, au droit du travail, aux ressources humaines, à la gestion sociale et à la comptabilité.

Dans un environnement réglementaire complexe, les responsables paie et administration des ressources humaines ont, en plus de leurs missions techniques, des missions de conseils destinées aux directions opérationnelles de l’entreprise. Ils, elles doivent, en tant qu’expert, traduire de façon tangible les différentes politiques sociales entrepreneuriales, l’évolution du droit social ou les mises en application d’accords spécifiques d’entreprise.

Le développement des SIRH (systèmes d’information RH), l’automatisation des calculs de paie et les évolutions constantes de la législation sociale ont entraîné, pour les responsables de paie une radicale transformation du fond et de la forme de leur métier. 

Les compétences fonctionnelles et techniques se sont accrues car il, elle doit maîtriser l’intégralité des processus de paie et de la gestion du personnel (ex : la gestion en multi conventions collectives, renseigner et gérer les déclarations sociales...) ainsi que le logiciel SIRH.

Le responsable paie et administration des ressources humaines doit avoir une appétence pour l’informatique et maîtriser la bureautique et sa digitalisation.

Sa participation à la stratégie de l’entreprise, au titre de conseil expert, demande, non seulement de faire évoluer ses connaissances mais aussi un sens de l’analyse et de la synthèse afin de communiquer avec aisance auprès de l’ensemble des parties prenantes (salariés, direction et instances sociales).

Son goût pour les chiffres et leur manipulation lui permet, non seulement de renseigner les tableaux de bord de la gestion et du suivi de personnel, mais aussi d’assurer sa mission d’information et de conseil auprès des directions opérationnelles.

Les particularités de ce métier, à la fois d’expert, de conseil et de gestionnaire, expliquent l’exigence des recruteurs qui peinent à trouver sur le marché des profils adéquats. Les métiers liés à la paie sont en tension . Ce manque de candidats peut aussi s’expliquer par l’offre faible de cursus dédiés.

Sa maîtrise du SIRH et du logiciel de paie fait du, de la responsable paie et administration du personnel un(e) expert(e) en outil digital : la direction se réfère à son expertise dans le cadre d’une stratégie globale de l’entreprise, en apportant une vraie valeur ajoutée en termes d’analyse, de contrôle et de pilotage du service.

Activités visées :

Organiser et contrôler la gestion de la paie

  • Mise en place d'une veille sur l'évolution de la législation sociale.
  • Préparation des éléments de la paie.
  • Gestion des obligations liées à la protection sociale.
  • Contrôle de la réalisation des paiements (salaires et cotisations sociales).

Organiser la gestion administrative du personnel

  • Actualisation et prise en charge de l'ensemble des aspects administratifs liés au personnel, de l’entrée du salarié dans l’entreprise jusqu’à sa sortie.
  • Gestion du temps et de la mise en conformité des registres liés au personnel.
  • Formalisation et distribution des tâches de chacun des collaborateurs.

Participer à la politique RH de l’entreprise

  • Communication avec les salariés et les instances sociales.
  • Pilotage de la mise en place d’avantages tels que l’épargne salariale.
  • Suivi des indicateurs sociaux et financiers.
  • Reporting régulier à la direction.
  • Etablissement du bilan social.
Compétences attestées :

Compétences pour organiser et contrôler la gestion de la paie

  • Actualiser avec régularité les informations concernant la paie pour mettre à jour les tableurs Excel et les logiciels de paie afin d'être en conformité avec les évolutions règlementaires et notamment les minima sociaux et les obligations légales.
  • Elaborer une méthode pour recueillir avec fiabilité tous les éléments variables de la fiche de paie (temps de travail, absences, primes, commissions …) afin de produire une paie juste et garder la confiance des salariés.
  • Utiliser les tableurs Excel et les logiciels de paie (Ciel, Sage, EBP, PayFit) avec maîtrise en s'appuyant sur les éléments recueillis pour assurer la gestion courante de la paie et de l'administration du personnel afin de réduire les risques d'erreurs, de gagner du temps et de protéger les données RH.
  • Superviser la production de la paie réalisée par les collaborateurs en charge en utilisant sa connaissance du droit de la sécurité sociale et du fonctionnement des organismes sociaux pour détecter les anomalies afin de s'assurer que l'ensemble des process et règlementations sont appliqués et effectuer les corrections nécessaires.
  • Vérifier la DSN (Déclaration Sociale Nominative) avant envoi en utilisant ses connaissances en obligations sociales pour déclarer et payer les cotisations aux organismes sociaux afin de communiquer les informations nécessaires à la gestion de la protection sociale des salariés.
  • Coordonner l'ensemble des équipes en charge des éléments nécessaires à l'élaboration de la paie pour garantir les paiements (paies et cotisations sociales) dans le respect des règlementations afin d'éviter les conséquences néfastes d'une mauvaise gestion de la paie (contrôles de l'Urssaf, saisie des Prud'hommes …) . 

Compétences pour organiser la gestion administrative du personnel

  • Mettre en place une veille sur l’ensemble des obligations légales en matière sociale (code du travail, convention collective, lois et règlementations en vigueur …) pour surveiller l'évolution des textes qui impactent l'entreprise afin de garantir la conformité juridique de la gestion du personnel au sein de l'entreprise.
  • Ajuster le SIRH pour le mettre en conformité avec les évolutions légales et réglementaires de la GTA (gestion des temps et activités) et de la paie afin que l'ensemble des parties prenantes de l'entreprise accède à tous les documents administratifs (contrats, formations, solde congés …) mis à jour.
  • Préparer tous les documents règlementaires liés à la gestion du personnel en utilisant ses connaissances en droit social et droit du travail pour effectuer les déclarations sociales obligatoires auprès des organismes sociaux afin d'être en conformité avec les obligations des organismes extérieurs à l'entreprise (DIRECCTE, Urssaf, Médecine du travail, mutuelle …).
  • Créer les dossiers personnels des salariés, avec méthode, en prenant en compte les obligations règlementaires et les informations nécessaires à la gestion prévisionnelle de l'emploi, des effectifs et des compétences (GPEEC) pour suivre le salarié afin de construire son parcours au sein de l'entreprise dans le cadre de la GPEEC.
  • Suivre l'ensemble des process de gestion du temps en utilisant le SIRH ou le logiciel de gestion du temps pour contrôler les temps de présence des salariés afin de gérer les incidences et proposer des mesures adaptées (remplacement, mesures disciplinaires, etc.).
  • Tenir à jour régulièrement et avec rigueur les registres obligatoires à l'activité et à la taille de l'entreprise pour être en conformité avec le code du travail et la convention collective afin de présenter des registres actualisés lors d'un contrôle de l'inspection du travail et d’éviter les sanctions.
  • Répartir les rôles et les missions de chaque collaborateur en précisant de manière claire et détaillée les activités de l'administration des RH, pour formaliser les tâches afin de clarifier les responsabilités de chacun.

Compétences pour participer à la politique RH de l'entreprise

  • Dialoguer, en permanence, avec les salariés, les partenaires sociaux et les instances représentatives du personnel, dans le respect des dispositifs prévus dans la législation, pour répondre aux questions diverses afin de favoriser la mise en place de consensus entre les différentes parties
  • Piloter la mise en place des dispositifs d'épargne salariale choisis par la direction pour associer les salariés aux résultats de l'entreprise afin d'améliorer la gestion sociale par la promotion de la marque employeur.
  • Déterminer les indicateurs de suivi de la masse salariale pour construire l'ensemble des tableaux de bord sociaux permettant de suivre l'activité du personnel afin de décider des actions préventives et correctives à conduire pour respecter les objectifs de la politique RH de l'entreprise.
  • Analyser l’impact financier des orientations prises en matière de gestion sociale, en prenant en compte la connaissance de l'entreprise, de son secteur d'activité et des usages établis, pour rendre compte à la direction afin de fixer des objectifs réalistes, à surveiller et améliorer les performances sociales et environnementales de l'entreprise (RSE).
  • Etablir des statistiques à partir des données chiffrées fixées par l'article R2323-17 du code du travail pour analyser la situation de l'entreprise dans le domaine social et environnemental afin de produire le bilan social à destination du CSE (Comité Social et Economique) pour avis dans le cadre de la consultation annuelle.
  • Etablir le bilan social pour procurer une visibilité large sur la santé de l'entreprise sur une période écoulée à l'attention des parties prenantes (CSE, délégués syndicaux, salariés, inspection du travail, commissaire aux comptes) afin d'identifier les dysfonctionnements et améliorations constatés liés aux thématiques sociales de l'entreprise développées notamment dans le cadre de sa stratégie RSE et définir des actions correctives ou de développement à conduire.
Modalités d'évaluation :

Mise en situation professionnelle reconstituée écrite individuelle en centre - cas pratique écrit - mise en situation professionnelle reconstituée sous la forme d'une soutenance orale individuelle - mise en situation professionnelle reconstituée ou réelle : production d'un rapport écrit  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35202BC01

Organiser et contrôler la gestion de la paie

Actualiser avec régularité les informations concernant la paie pour mettre à jour les tableurs Excel et les logiciels de paie afin d’être en conformité avec les évolutions règlementaires et notamment les minima sociaux et les obligations légales.


Elaborer une méthode pour recueillir avec fiabilité tous les éléments variables de la fiche de paie (temps de travail, absences, primes, commissions…) afin de produire une paie juste et garder la confiance des salarié(e)s.


Utiliser les tableurs Excel et les logiciels de paie (Ciel, Sage, EBP, PayFit …) avec maitrise en s’appuyant sur les éléments recueillis pour assurer la gestion courante de la paie et de l’administration du personnel afin de réduire les risques d’erreurs, de gagner du temps et de protéger les données RH.


Superviser la production de la paie réalisée par les collaborateur(trice)s en charge en utilisant sa connaissance du droit de la sécurité sociale et du fonctionnement des organismes sociaux pour détecter les anomalies afin de s’assurer que l’ensemble des process et règlementations sont appliqués et effectuer les corrections nécessaires.


Vérifier la DSN avant envoi en utilisant ses connaissances en obligations sociales pour déclarer et payer les cotisations aux organismes sociaux afin de communiquer les informations nécessaires à la gestion de la protection sociale des salarié(e)s.


Coordonner l’ensemble des équipes en charge des éléments nécessaires à l’élaboration de la paie pour garantir les paiements (paies et cotisations sociales) dans le respect des règlementations afin d’éviter les conséquences néfastes d’une mauvaise gestion de la paie (contrôles de l’Urssaf, saisie des Prud’hommes…).

Mise en situation professionnelle reconstituée écrite individuelle en centre


Sur la base d’un cas pratique écrit présentant un contexte d'entreprise relatif à l'organisation et au contrôle de la gestion de la paie, le, la candidat(e) :


-  Sélectionne les supports d’information de législation sociale utiles à la production du bulletin de paie.


-  Organise les éléments constitutifs de la paie en vue de la production du bulletin de paie.


-  Produit le bulletin de paie grâce à un logiciel dédié et s’assure de sa justesse.


-  Analyse la déclaration sociale nominative (DSN) afin de s’assurer de sa conformité au cadre légal.


-  Identifie les collaborateurs de la filière paie et les tâches afférentes à leurs fonctions.

RNCP35202BC02

Organiser la gestion administrative du personnel

Mettre en place une veille sur l’ensemble des obligations légales en matière sociale (code du travail, convention collective, lois et règlementations en vigueur…) pour surveiller l’évolution des textes qui impactent l’entreprise afin de garantir la conformité juridique de la gestion du personnel au sein de l’entreprise.


Ajuster le SIRH pour le mettre en conformité avec les évolutions légales et règlementaires de la GTA (gestion des temps et activités) et de la paie afin que l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise accède à tous les documents administratifs (contrats, formations, solde congés…) mis à jour.


Préparer tous les documents réglementaires liés à la gestion du personnel en utilisant ses connaissances en droit social et droit du travail pour effectuer les déclarations sociales obligatoires auprès des organismes sociaux afin d’être en conformité avec les obligations des organismes extérieurs à l’entreprise (DIRECCTE, Urssaf, Médecine du travail, mutuelle…).


Créer les dossiers personnels des salarié(e)s, avec méthode, en prenant en compte les obligations réglementaires et les informations nécessaires à la gestion prévisionnelle de l'emploi, des effectifs et des compétences (GPEEC) pour suivre le, la salarié(e) afin de construire son parcours au sein de l’entreprise dans le cadre de la GPEEC.


Suivre l’ensemble des process de gestion du temps en utilisant le SIRH ou le logiciel de gestion de temps pour contrôler les temps de présence des salarié(e)s afin de gérer les incidences et proposer des mesures adaptées (remplacement, mesures disciplinaires, etc.).


Tenir à jour régulièrement et avec rigueur les registres obligatoires à l’activité et la taille de l’entreprise pour être en conformité avec le code du travail et la convention collective afin de présenter des registres actualisés lors d’un contrôle de l’inspection du travail et d’éviter les sanctions.


Répartir les rôles et les missions de chaque collaborateur(trice) en précisant de manière claire et détaillée les activités de l’administration des RH, pour formaliser les tâches afin de clarifier les responsabilités de chacun(e).

Mise en situation professionnelle reconstituée écrite individuelle en centre


Sur la base d’un cas pratique écrit présentant un contexte d’entreprise relatif à l'organisation de la gestion administrative du personnel, le, la candidat(e) :


- Préconise les méthodes et actions  pour organiser une veille juridique et règlementaire et en diffuser les résultats.


-  Sélectionne les données d’actualisation de contenu du SIRH.


-  Rédige les documents règlementaires propres à la gestion du personnel.


-  Crée le dossier personnel d’un(e) salarié(e) et en détermine les conditions d’accès.


-  Contrôle les temps de présence des salarié(e)s et met en évidence les dysfonctionnements.


-  Crée un tableau d’identification des différents registres obligatoires permettant de distinguer leurs spécificités et finalités.


-  Identifie les missions de chaque collaborateur(trice) RH et attribue les tâches correspondantes ainsi que leur niveau de responsabilité.

RNCP35202BC03

Participer à la politique RH de l'entreprise

Dialoguer, en permanence, avec les salarié(e)s, les partenaires sociaux et les instances représentatives du personnel, dans le respect des dispositifs prévus dans la législation, pour répondre aux questions diverses afin de favoriser la mise en place de consensus entre les différentes parties.


Piloter la mise en place des dispositifs d’épargne salariale choisis par la direction pour associer les salarié(e)s aux résultats de l’entreprise afin d’améliorer la gestion sociale par la promotion de la marque employeur.


Déterminer les indicateurs de suivi de la masse salariale pour construire l’ensemble des tableaux de bords sociaux permettant de suivre l’activité du personnel afin de décider des actions préventives et correctives à conduire pour respecter les objectifs de la politique RH de l’entreprise.


Analyser l’impact financier des orientations prises en matière de gestion sociale, en prenant en compte la connaissance de l’entreprise, de son secteur d’activité et des usages établis, pour rendre compte à la direction afin de fixer des objectifs réalistes, à surveiller et améliorer les performances sociales et environnementales de l’entreprise (RSE).


Etablir des statistiques à partir des données chiffrées fixées par l’article R2323-17 du code du travail pour analyser la situation de l’entreprise dans le domaine social et environnemental afin de produire le bilan social à destination du CSE (Comité Social et Economique) pour avis dans le cadre de la consultation annuelle.


Etablir le bilan social pour procurer une visibilité large sur la santé de l’entreprise sur une période écoulée à l’attention des parties prenantes (CSE, délégué(e)s des syndicats, salarié(e)s, inspection du travail, commissaire aux comptes) afin d’identifier les dysfonctionnements et améliorations constatés liés aux thématiques sociales de l’entreprise développées notamment dans le cadre de sa stratégie RSE et définir des actions correctives ou de développement à conduire.

Mise en situation professionnelle reconstituée sous la forme d'une soutenance orale individuelle


Sur la base d’un support écrit de contextualisation d'une problématique salariale, le, la candidat(e) :


-  Etablit les conditions d’un dialogue constructif avec les parties prenantes d’une problématique salariale.


- Propose des solutions  et convainc les parties prenantes de la pertinence des solutions proposées.


-  Met en place un dispositif d’épargne salariale adapté au contexte d’entreprise.



Mise en situation professionnelle reconstituée ou réelle : production d'un rapport écrit


Sur la base d’un contexte d'activité en entreprise, le, la candidat(e) produit un rapport professionnel portant sur la gestion des tableaux de bord sociaux et le bilan social. Le, la candidat(e) :


-  Crée des tableaux de bord sociaux de suivi d’activité du personnel utiles à l’analyse de la performance économique, sociale et environnementale de l’entreprise.


-  Analyse l’impact financier des orientations de l’entreprise en matière de gestion sociale et environnementale.


-  Préconise un système statistique de collecte de l’ensemble des données sociales nécessaires au bilan social.


-  Rédige le bilan social de l’entreprise.


- Rend un avis sur le bilan social intégrant des préconisations d’amélioration ou d’évolution au service de la performance sociale et environnementale de l’entreprise.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification s'obtient par la validation de tous les blocs de compétences identifiés dans votre demande.

Secteurs d’activités :

Le responsable paie et administration des ressources humaines exerce dans tous les secteurs d’activité et au sein de tous types d’organismes privés ou publics de toutes tailles.

Un certain nombre d’entreprises optent pour une gestion déléguée de la paie à des sociétés d’externalisation dont c’est le métier : ces entreprises de services embauchent donc des responsables paie et administration des ressources humaines pour assurer ce type de service auprès de leurs entreprises clientes. Travailler au sein d’une telle société, notamment en début de carrière, présente l’avantage pour un candidat de se confronter à une très grande diversité de situations de paie, favorable à une acquisition d’expérience accélérée dans le domaine.

Type d'emplois accessibles :

Les libellés de poste les plus fréquemment utilisés pour désigner le métier de responsable paie et administration des ressources humaines sont :

  • Responsable paie
  • Responsable paie et administration des ressources humaines
  • Responsable paie et administration du personnel
  • Responsable rémunérations
  • Responsable de la rémunération
  • Chargé(e) de paie
  • Gestionnaire paie et administration du personnel
  • Responsable service/département paie
  • Payroll manager
Code(s) ROME :
  • M1503 - Management des ressources humaines
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme ou d’une certification professionnelle de niveau 5 au minimum.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de 4 personnes minimum :

  • Le directrice de l’établissement IPAC
  • Le responsable IPAC de la ligne des métiers des Ressources Humaines
  • 2 professionnels externes du secteur des Ressources Humaines, en activité
Après un parcours de formation continue X

 Le jury est composé de 4 personnes minimum :

  • Le directrice de l’établissement IPAC
  • Le responsable IPAC de la ligne des métiers des Ressources Humaines
  • 2 professionnels externes du secteur des Ressources Humaines, en activité
En contrat de professionnalisation X

 Le jury est composé de 4 personnes minimum :

  • Le directrice de l’établissement IPAC
  • Le responsable IPAC de la ligne des métiers des Ressources Humaines
  • 2 professionnels externes du secteur des Ressources Humaines, en activité
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Le jury est composé de 4 personnes minimum :

  • Le directrice de l’établissement IPAC
  • Le responsable IPAC de la ligne des métiers des Ressources Humaines
  • 2 professionnels externes du secteur des Ressources Humaines, en activité
En contrat d’apprentissage X

 Le jury est composé de 4 personnes minimum :

  • Le directrice de l’établissement IPAC
  • Le responsable IPAC de la ligne des métiers des Ressources Humaines
  • 2 professionnels externes du secteur des Ressources Humaines, en activité
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
09-08-2014

Arrêté du 29 juillet 2014 publié au Journal Officiel du 09 août 2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau II, sous l'intitulé "Responsable de la gestion de la paie et du social" avec effet au 23 octobre 2012, jusqu'au 09 août 2019

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
04-01-2019

Arrêté du 27 décembre 2018 publié au Journal Officiel du 4 janvier 2019 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour un an, avec effet au 4 janvier 2019, jusqu'au 4 janvier 2020

Date de décision 20-01-2021
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 20-01-2026
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 85 5 91 81 81
2018 60 0 89 78 86
2017 48 3 88 74 88
2016 50 1 88 78 91
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.ipac-france.com/formations/bachelor-paie


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
ASS GESTION ECOLE AGRICULTURE ETABLIERES Habilitation pour former et organiser l’évaluation
AFTEC Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ESSENTIA CARAIBES Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ASSOCIATION INSTITUT LIMAYRAC Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
POLE FORMATION SUD / MAISON DE L'ENTREPRISE SUD Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP19391 RNCP19391 - Responsable de la gestion de la paie et du social
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet