Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Responsable de projet de territoires en transition

Active

N° de fiche
RNCP35219
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 340 : Spécialites plurivalentes des services a la collectivité
  • 310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) :
  • 12523 : développement local
  • 12514 : développement rural
  • 32035 : conduite projet
  • 13021 : collectivité territoriale
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 75%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 75%
Date d’échéance de l’enregistrement : 20-01-2023
Nom légal Nom commercial Site internet
EPLEFPA DE LONS LE SAUNIER CFPPA de Montmorot https://www.projets-territoires.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Face aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux, les territoires ont l'obligation de relever de nouveaux défis. 

Les Responsables de projet embauchés aux sein des collectivités territoriales, ou dans le monde associatif du secteur de l'économie sociale solidaire sont en première lignes pour accompagner les acteurs dans leurs prises de décisions à venir.

Le Responsable de projet de territoires en transition est un généraliste qui conduit des missions et des projets en équipe, sur la base de partenariats à construire et qui s’inscrivent dans des dynamiques d'accompagnement au changement

Activités visées :

Le responsable de projet de territoires en transition, dans son contexte d'emploi, est amené à :

  • mettre en œuvre une ingénierie de projet au cœur du territoire dans toutes ses composantes (économiques, sociales et environnementales)
  • animer des réunions de collectifs de travail et de productions d'acteurs
  • piloter et évaluer la démarche de projet en :
    • mettant en œuvre une coordination de décideurs et de groupes d'acteurs
    • en évaluant la démarche de projet, tout au long du processus
    • en mettant en œuvre une conduite stratégique du projet et en raisonnant ses interventions
  • se constituer un niveau d'information pour communiquer et produire de la connaissance, à transmettre aux acteurs impliqués dans la démarche
  • mettre en œuvre une aide à la prise de décision, auprès des décideurs et de groupes d'acteurs
  • prendre du recul et avoir une posture professionnelle adaptée à la situation 
Compétences attestées :

Cinq blocs de compétences structurent la certification :

  • Faire émerger et élaborer un projet dans un contexte de territoires en transition
  • Administrer et financer un projet
  • Animer des processus participatifs dans un contexte de territoires en transition
  • Réaliser et évaluer une démarche de projet dans un contexte de territoires en transition
  • Piloter de façon stratégique un projet dans un contexte de territoires en transition
Modalités d'évaluation :

Pour chacun des blocs il s'agit de produire un écrit, soutenu lors d'un oral, de retour d'expériences. Les expériences choisies sont des situations réelles vécues, en formation, en entreprise dans le cadre de l'apprentissage, ou en emploi pour les personnes salariées en poste.


N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35219BC01

Faire émerger et conduire un projet, dans un contexte de territoires en transition

 Organiser l’émergence du projet :


Rechercher, collecter et comprendre les caractéristiques d’un territoire dans toutes ses composantes principales 


Analyser une demande, sociale, institutionnelle 


Poser le problème dans sa réalité de terrain et avec des acteurs concernés par la démarche, en accord avec sa structure de référence 


Produire et partager de l’information pour apporter des éclairages aux acteurs impliqués dans la démarche de projet 


Mettre en œuvre des démarches participatives de production et d’implication des acteurs 


Vérifier l’opportunité du projet et ses orientations 


Obtenir la validation politique et institutionnelle   



Élaborer le projet :


Définir et faire valider les finalités, les objectifs et les résultats attendus du projet en tenant compte du contexte 


Préciser les modes d’organisation et les entités (groupe référent, groupe de travail, Comité de pilotage, …) pour la mise en œuvre du projet 


Organiser un partenariat dans ses dimensions politiques, financières et techniques 


Construire le plan d’action opérationnel en prenant en compte la question du temps 


Identifier les rôles et responsabilités respectives de chacune des entités 


Élaborer le dossier projet et les différents outils de suivi du projet

Retour d’expérience


(écrit + oral)


Les candidats sont allés à la rencontre de projets (entretiens, si possible et parfois en sous-groupes, auprès de plusieurs acteurs mobilisés dans une même démarche de projet). 


Ils ont pu alors s’imprégner d’une pratique. Après avoir décrit le processus de projet rencontré, ils réalisent une analyse de la démarche afin d’en ressortir des points clés.  

RNCP35219BC02

Administrer et financer un projet

Financer un projet :


Connaitre les acteurs et sources de financement d’un projet 


Comprendre et identifier les logiques des financeurs 


Compléter un dossier technique de demande de financement 


Identifier les conditions de réussite et les points de vigilance pour obtenir un financement 


Évaluer les coûts d’un projet 


Élaborer un budget prévisionnel 


Finaliser un plan de financement d’un projet   



Administrer un projet :


Connaitre les modèles économiques des organisations 


Lire et comprendre les outils de gestion et de comptabilité 


Utiliser les outils de suivi budgétaire d’un projet 


Utiliser les outils de suivi des ressources humaines mobilisées sur le projet 


Rendre compte du projet auprès du financeur 

Mise en situation : 


Demande de financement 


(écrit + oral)


Les candidats sont invités à répondre à un cahier des charges en situation réelle. 


Le dossier projet déposé fait l’objet d'une présentation devant un binôme "financeur" (jeux de rôles) puis le candidat est invité à expliciter sa démarche d'élaboration de son dossier

RNCP35219BC03

Animer des processus participatifs, dans un contexte de territoires en transition

Conduire et animer des réunions :


Définir et identifier les objectifs et résultats attendus de réunions de travail 


Élaborer et proposer un déroulement et un programme en adéquation avec les attendus et les publics visés 


Organiser et animer des réunions pouvant être de natures différentes (expression, information, production, régulation, prise de décisions…) 


Favoriser la production collective d’informations et veiller à la dynamique des groupes 


Élaborer des synthèses et éditer des comptes rendus, diffusés aux acteurs concernés  


Mettre en œuvre des moyens d’informations et de communication   



Mobiliser des outils d’animations créatifs et participatifs :


Identifier les enjeux de la participation des acteurs pour la coopération 


Définir et identifier les objectifs et résultats attendus des démarches à proposer 


Élaborer un programme en adéquation avec les attendus et les publics visés 


Proposer des techniques spécifiques de créativité et d’animation d’ateliers 


Mobiliser des personnes ressources, témoins ou intervenants  


Conduire un atelier en favorisant la participation des acteurs 


Formaliser et diffuser un compte rendu 

Retour d'expériences :


(écrit + oral)


Les candidats réalisent ou ont réalisé une animation (dans leur contexte d'entreprise, dans le cadre d'une mission confiée, dans leur antériorité professionnelle...). 


Après avoir présenté l'animation qui a été proposée, ils portent un regard critique/évaluatif pour mettre en évidence les points clés et des marges de progression.

RNCP35219BC04

Réaliser et évaluer une démarche de projet, dans un contexte de territoires en transition

Réaliser le projet :


Mettre en œuvre le projet en utilisant des tableaux de bord (quantitatif et qualitatif), en prenant en compte les logiques partenariales, en assumant les aspects financiers, administratifs et techniques.


Organiser et planifier la réalisation du projet.


Restituer et rendre compte aux différentes entités du projet.


Communiquer (en interne / externe) sur le projet 


Réaliser tous documents de fin d’actions ou du projet, dont des documents d’évaluation, de capitalisation, de communication.

  


Référencer l’évaluation :


Pré-identifier les champs de la démarche d’évaluation 


Identifier et clarifier, en accord avec les décideurs concernés, l’ensemble du processus de la démarche d’évaluation 


Repérer et cibler les différents acteurs, partenaires et bénéficiaires concernés par l’action d’évaluation 


Constituer le groupe référent de l’évaluation



Élaborer la démarche d’évaluation :


Identifier et faire un choix sur la possibilité de mobiliser de la ressource interne ou externe 


Capitaliser un ensemble d’éléments et d’informations préalables permettant de clarifier l’évaluation 


Produire le document de référence de l’évaluation et le cahier des charges à destination de l’interne ou de l’externe 


Contractualiser l’évaluation et obtenir la validation politique et institutionnelle

  


Évaluer des actions et des projets :


Organiser et mettre en œuvre le recueil d’information 


Élaborer les grilles de dépouillement et les outils d’analyse 


Analyser la matière récoltée 


Associer les acteurs concernés et le groupe référent à l’analyse 


Produire les résultats et interpréter les enseignements de l’évaluation  

Retours d'expériences

 

(écrit + oral)


Les candidats ont conduit, seuls ou en collectif, une mission "accompagnement d'une organisation". 


Ils portent un regard critique/évaluatif sur la réalisation et la conduite de cette mission afin d'en faire ressortir des éléments d'évaluation autour de la cohérence et la pertinence

RNCP35219BC05

Piloter de façon stratégique un projet dans un contexte de territoires en transition

Clarifier sa démarche d'intervention et agir de façon stratégique :


Proposer et mettre en œuvre une démarche stratégique du projet adaptée au contexte d’intervention, aux politiques publiques, aux financeurs et autres acteurs associés 


Analyser et prendre en compte les jeux d’acteurs, les dynamiques des groupes et les cultures des organisations 


Construire un partenariat stratégique pour le projet en identifiant la place et le rôle de chacun des partenaires 


Organiser une compréhension partagée d’une situation-problème avec les acteurs en lien aux enjeux et engagements des partenaires 


Identifier des modalités de gouvernance adaptées à l’élaboration et à la réalisation du projet



Exercer une fonction d’aide à la prise de décisions :


Produire un ensemble d’informations et de connaissances contextuelles à caractère institutionnel, politique et opérationnel, articulant la lecture de besoins aux choix d’actions à mettre en place 


Élaborer des écrits et des argumentaires permettant d’éclairer la prise de décision en termes de choix politiques 


Exercer une fonction d’information et d’aide à la décision à l’interne de son organisation, sur la base d’analyses partagées 


Proposer des choix et des orientations à partir de sa propre lecture de situation 


Mettre en œuvre une communication et utiliser des supports de communication au sein de la démarche projet, à visée institutionnelle et à destination des élus   



Mettre en œuvre des approches projets de façon transversale et décloisonnée : 


Relier et distinguer des approches ou thématiques dans le but d’identifier la pertinence d’un positionnement transversal et d’un décloisonnement 


Pratiquer une ouverture aux différentes formes d’économie pour identifier leur utilité en matière de développement et de changement 


Identifier la perspective de valoriser l’action par des apprentissages individuels et collectifs 


Savoir mobiliser différents dispositifs liés au développement durable pour actionner ou soutenir le développement territorial

   


Mettre en œuvre une posture professionnelle :


Savoir se positionner dans un contexte pour agir au mieux et proposer une méthodologie pour mobiliser et impliquer 


Savoir clarifier son rôle, sa place et sa légitimité au sein du système d’action du projet afin de construire et conforter sa légitimité 


Savoir entretenir la confiance par la communication et la reconnaissance de l’autre 


Construire un réseau d’information et savoir le mobiliser suivant les besoins 


Faire une analyse de sa pratique professionnelle et de sa capacité à agir pour prendre du recul et adapter son positionnement 


Savoir agir au mieux en fonction de la connaissance de ses compétences et capacités 


Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale 

Analyse de sa pratique 


(écrit + oral)


Chaque candidat conduit une mission individuelle au sein d'une organisation (sur une durée variable). 


Après avoir décrit ce qu'a été cette mission, il porte un regard critique/évaluatif sur les conditions de réalisation et développe une analyse de sa pratique professionnelle afin de mettre en évidence les points clés, les éléments fondateurs de sa pratique de responsable de projet

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Le diplôme est obtenu lorsque les cinq blocs de compétences ont été acquis. Comme l'acquisition d'un bloc de compétence est définitive alors l'obtention du titre peut intervenir au bout de plusieurs années.

Le bloc de compétences "Piloter de façon stratégique un projet dans un contexte de territoires en transition"  ne peut être validé qu'après avoir déjà validé (par l'évaluation ou par la validation d'acquis suite au positionnement) les autres blocs constitutifs du diplôme.

Secteurs d’activités :

Les Responsables de projet de territoires en transition exercent leurs activités dans des types d'emploi différents selon le cadre : 

  • Développement territorial générique

Ce sont les techniciens généralistes et polyvalents, exerçant sur tous types de projets,  fréquemment présents sur des structures en milieu rural (Association de développement, Communautés de communes…), mais aussi en milieu urbain (Communauté d’Agglomération, ville, etc.) pour qui l’activité varie entre l’animation de projet et la gestion administrative, 

  • Développement sectoriel ou thématique

Ce sont les chargés de mission, spécialisés sur une thématique, que l’on retrouve au sein d'organismes publics ou privés (organisations professionnelles, associations, services de l'Etat et collectivités territoriales...) en milieu rural ou urbain. Ils exercent sur une thématique particulière ou des projets spécifiques.

  • Développement d’actions associatives et citoyennes

Ce sont les personnes qui s’inscrivent par choix dans du développement lié au champ associatif. C’est l’existence d’une approche plus citoyenne qui peut recouvrir plusieurs champs thématiques entre le social, l’environnement, la culture, l’accompagnement de la vie associative, les nouvelles formes d’économie comme l’économie collaborative, sociale et solidaire, circulaire, etc.

Type d'emplois accessibles :
  • Développement territorial générique (collectivités territoriales)
    • Agent de développement local, animateur de développement territorial, animateur/gestionnaire ou chargé de mission Leader (Liaison entre actions de développement de l’économie rurale), chargé de mission projet de territoire, animateur responsable de projet du Pays, chargé de mission développement urbain, chef de projet territorial.


  • Développement sectoriel ou thématique (collectivités territoriales, entreprises, associations)
    • chargé de développement économique, développeur économique, chargé de relations aux entreprises, accompagnateur de porteurs de projets ;
    • chargé de mission territoire à énergie positive, chargé de mission environnement, chargé de mission Natura 2000, chargé de mission Plan climat énergie territoire, chargé d’aménagement et de développement durable ;
    • chargé de mission économie sociale et solidaire, animateur de centre social ;
    • conseiller en création d’entreprise en milieu rural, chargé de développement rural, chargé de mission en agriculture, chargé de mission de territoire ;
    • chargé de développement touristique, Chef de projet culturel, Chargé de mission développement culturel, 
    • chargé de mission enfance jeunesse, animateur jeunesse, coordinateur extra et périscolaire ;
    • animateur de dispositifs d’insertion, chargé de projet insertion, animateur du Plan local d’insertion par l’économie. 

Développement d’actions associatives et citoyennes (associations, SCIC)

  • Chargé de développement associatif, agent de développement associatif, animateur coordinateur, animateur de projet associatif, animateur de réseaux, accompagnateur de la vie associative et de la citoyenneté...
Code(s) ROME :
  • K1404 - Mise en oeuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • K1802 - Développement local
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Un professionnel (représentant les salariés du métier) ou un élu (représentant les employeurs : association, collectivité ou entreprise) et un représentant de l’équipe pédagogique du CFPPA  

Après un parcours de formation continue X

Un professionnel (représentant les salariés du métier) ou un élu (représentant les employeurs : association, collectivité ou entreprise) et un représentant de l’équipe pédagogique du CFPPA  

En contrat de professionnalisation X

Un professionnel (représentant les salariés du métier) ou un élu (représentant les employeurs : association, collectivité ou entreprise) et un représentant de l’équipe pédagogique du CFPPA  

Par candidature individuelle X

Un professionnel (représentant les salariés du métier) ou un élu (représentant les employeurs : association, collectivité ou entreprise) et un représentant de l’équipe pédagogique du CFPPA   

Par expérience X

Deux professionnels qualifiés : technicien de collectivité, d’association ou d’entreprise de l’ESS et élu de collectivité ou dirigeant d’association ou d’entreprise de l’ESS, et un représentant de l’équipe pédagogique du CFPPA

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 20-01-2021
Durée de l'enregistrement en années 2
Date d'échéance de l'enregistrement 20-01-2023
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2020
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 11 0 70 40 60
2018 14 0 64 45 64
2017 12 1 67 42 33
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.projets-territoires.fr/medias/Dispositif_global_2020_-_doc_de_synthese.docx.pdf 


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP29831 RNCP29831 - Responsable de projet et développement des territoires
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet