Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Concepteur de jeux vidéo

Active

N° de fiche
RNCP35246
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 320v : Spécialités plurivalentes de la communication : production à caractère artistique
Formacode(s) :
  • 46251 : jeu vidéo
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 71%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 57%
Date d’échéance de l’enregistrement : 10-02-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
ETPA - ECOLES CREATIVES ETPA https://www.etpa.com
ETPA - ECOLES CREATIVES ETPA-ECOLES CREATIVES MONTPELLIER https://www.etpa.com/
ETPA - ECOLES CREATIVES ECOLES CREATIVES RENNES https://www.etpa.com/
Objectifs et contexte de la certification :

C’est dans l’univers vidéoludique (monde ludique et imaginaire du jeu vidéo) que le concepteur de jeux vidéo exerce ses talents.  

Une fois le public visé, le style de jeu et le budget définis par le directeur de création, le métier de concepteur de jeux vidéo consiste  à :   

-prendre en charge la conception d’un jeu vidéo (de la création d’un univers à l’optimisation de la production). 

-donner un cadre de jeu cohérent (personnages, univers, niveaux de jeu, interfaces…)

-optimiser l’expérience de jeu de l’utilisateur.      

Le fruit de ses réflexions et les choix qui en découlent sont compilés dans un cahier des charges (le game design document) qui servira de référence aux différents intervenants impliqués dans le développement du jeu.  

En effet, le concepteur travaille par itération en collaboration constante et étroite avec l’équipe en charge de la conception du jeu (les métiers du design), l’équipe en charge des aspects artistiques (les métiers de l’image) et l’équipe en charge de la programmation (les métiers technologiques).   


Activités visées :

Le concepteur de jeux vidéo cadre les concepts de jeu et rédige le Game concept en analysant la demande de projet de jeu, la cible, en identifiant les besoins du marché. Il traduit les attentes de ou des commanditaires en concevant les premiers éléments de gameplay et la déclinaison éditoriale du concept.  

Il conçoit et rédige le Game Design document en élaborant la structure du jeu, en gérant les ressources nécessaires, en vérifiant le prototype élaboré.    

Il élabore le concept du jeu et le prototypage fonctionnel. Pour cela il conçoit les mécaniques du jeu, il travaille sur les systèmes de gameplay, il met à jour la fiche de game concept, il réalise et il teste le prototype du projet. 

Il a également une contribution artistique et technique. Il peut participer à la création et à la réalisation des éléments visuels, à leur animation, aux effets spéciaux et à leur intégration dans le moteur de jeux. Il est amené à prendre part à l’élaboration de l’environnement logiciel, à coder le gameplay et l’environnement utilisateur.  

En outre, le concepteur de jeux pilote la réalisation du jeu. Il planifie la production et les étapes clés. Il coordonne et collabore avec les équipes artistiques et techniques tout au long du projet. Il met en place, tout au long du projet, la communication nécessaire sur l’avancement du projet auprès de la direction et des équipes. Il optimise l’expérience de jeu, il doit superviser le contrôle qualité et concevoir un plan de communication sommaire.  



Compétences attestées :

En matière de réalisation et de conception d’un prototype d’application ludique interactive les compétences attestées sont :   

 - Identifier les objectifs et les enjeux du projet

 - Préconiser des solutions en tenant compte des enjeux, des contraintes de la chaîne de  production (graphique, technique, sonore…) et du marché 

- Estimer les besoins (techniques, humains, financiers…) et cadrer le projet  

- Planifier la chaîne de production du jeu et définir une organisation et des méthodes de travail  

- Assurer la rédaction, le suivi et le contrôle du Game Design Document (bibles artistique, graphique et technique) à chaque étape de production afin de respecter l’intégrité du projet 

- Concevoir l’accessibilité du prototypage initial afin de schématiser des comportements et des situations   


En matière de réalisation de l’application ludique interactive, les compétences attestées sont :   

- Modéliser et programmer les systèmes et les mécaniques de jeu  

- Réaliser une expérience jouable cohérente avec l’intention du projet à l’aide d’un outil de prototypage  

- Identifier et piloter la correction des dysfonctionnements afin d’améliorer la boucle d’expérience 

- Mener une démarche de contrôle de la qualité du jeu afin d’aboutir à la meilleure expérience utilisateur possible  

- Coordonnée des équipes et adapter les échanges aux différents interlocuteurs  

  

Modalités d'évaluation :

Les modalités d’évaluation sont les suivantes : 

- Mise en situation professionnelles où chaque corps de métier est jugé sur les compétences transversales et spécifiques acquises et l’expérience ludique globale proposée. 

- Présentation de projets (cadrage projet, dossier conception, prototype de jeu) lors de jurys internes et externes évalués par des professionnels 

- Réalisation d’un jeu devant obligatoirement offrir une expérience complète de gameplay, suivi d’une phase de test. Présentation et soutenance orale devant un jury de professionnels.   

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35246BC01

Conception et réalisation d’un prototype d’application ludique interactive

1 Élaborer un premier référentiel d’informations orientant les choix éditoriaux, techniques, artistiques et stratégiques pour alimenter la réflexion de l’équipe de production du jeu vidéo et du commanditaire.

2 Questionner le commanditaire afin de cadrer la demande, répondre aux contraintes techniques et artistiques, révéler les besoins techniques (marché à adresser, choix des plates-formes de développement, nature de l’expérience utilisateur, orientations éditoriales, direction artistique, contraintes calendaires et budgétaires...). 

3 Dialoguer et échanger avec les commanditaires et les partenaires afin d’adapter la demande à la culture et à l’univers d’une éventuelle licence. 

4 Actualiser ses connaissances du marché et de la cible afin d’identifier et analyser la problématique soulevée par la demande du client et de savoir l’ajuster au mieux aux attentes du marché.  

5 Préconiser des solutions artistiques (direction artistique), technologiques (plates-formes de développement, contrôleurs…) et économiques (modèle économique et tarifaire) en tenant compte des enjeux, des contraintes de la chaine de production, des attentes du client et du marché pour ajuster le positionnement du projet au stade amont. 

6 Réaliser les études préalables à la valorisation du coût de mise en œuvre du projet dans le but de dimensionner les efforts à consentir dans les phases suivantes : études techniques, étude de marché et de positionnement stratégique du jeu ; et mesurer le niveau de risque inhérent à la réalisation du projet.  

7 Concevoir un budget cohérent par rapport aux objectifs du client et aux moyens octroyés pour les atteindre afin d’assurer la viabilité du projet en collaboration avec l’équipe en charge du suivi de production.  

8 Concevoir un calendrier de réalisation de projet conforme à ses objectifs et aux moyens mobilisés pour respecter les attentes du client et préparer l’organisation du travail avec l’équipe artistique (infographistes, animateurs), technique (programmeurs), l’équipe en charge du design, l’équipe en charge du suivi de production et l’équipe éditoriale. 

9 Élaborer et rédiger un cahier des charges du projet de jeu vidéo, alimentant un argumentaire convaincant sur le concept de jeu présenté au client.  

  Compétences transversales 

10 Composer et mobiliser l’équipe en charge du projet (notamment game designer, level designer, UX et narrative designer, sound designer, graphistes, animateurs, programmeurs) pour leur expliquer les objectifs du projet, de la documentation d’appui et afin de partir du même niveau d’information 

11. Coordonner les travaux des différents corps de métiers (métiers de l’image et du son, métiers du design, métiers de la technologie) dans la production de la documentation d’appui au développement du prototype, au niveau artistiques, technique et de design afin de préserver la cohérence du projet.   

12 Encadrer la production de la documentation et s’assurer de sa conformité par rapport aux attentes du client.  

  Compétences spécifiques afin de les relier aux métiers du design sont : 

13 Rédiger le game design document complété des moyens à mettre en œuvre et des objectifs techniques, artistiques et de design à atteindre. 

14 Vérifier la qualité des bibles artistiques et techniques et de son adéquation au cahier des charges. 

   Compétences spécifiques afin de les relier aux métiers de l’image : 

15 Rédiger la bible graphique et veiller à sa qualité. 

16 Expliquer les choix de direction artistique pour fédérer les autres corps de métier (design et technologie) et afin qu’ils mesurent les impacts sur leurs taches respectives.

          Compétences spécifiques afin de les relier aux métiers de la technologie : 

17 Rédiger la bible technique et veiller à sa qualité. 

18 Expliquer les choix techniques au regard des objectifs et moyens mis en œuvre.  

  Compétences transversales 

19 Coordonner et diriger les tâches des différents corps de métier (métiers de l’image, métiers de la technologie, métiers du design) et les itérations de développement du prototype pour atteindre les objectifs de qualité et la cohérence du projet.  

20 Gérer et trouver des solutions aux écueils techniques, graphiques, de design et de gestion des tâches dans la perspective de maintenir le projet dans le calendrier et au niveau de qualité attendu.

21 Réaliser une expérience jouable conforme aux intentions et à la promesse exprimée dans le cahier des charges.  

22 Utiliser les logiciels métiers dédiés aux différentes spécialités afin de parfaire leur maîtrise.   

  Compétences spécifiques afin de les relier aux métiers du design  

23 Réaliser le game design du prototype.  

24 Développer l’ergonomie générale du jeu (navigation et interface), les contrôles du jeu, le plan de vue de la caméra et l’entité jouable pour concevoir l’accessibilité du prototypage initial et son efficacité systémique. 

25 Analyser et itérer sur les retours d’expérience utilisateur afin de rédiger le bilan pour améliorer l’interactivité. 

26 Contrôler par des séquences de tests utilisateurs l’ensemble des fonctionnalités incluses dans le jeu (mécaniques, gameplay, ergonomie) dans un but de recherche de qualité optimale. 

27 Identifier des leviers de monétisation pertinents afin d’optimiser les objectifs commerciaux.  

  Compétences spécifiques afin de les relier aux métiers de l’image

28 Mettre en œuvre la direction artistique pour réaliser les contenus graphiques (personnages, décors, animations, textures, effets spéciaux, lumière) en lien avec la direction créative. 

29 Intégrer les éléments artistiques dans le moteur de jeu pour évaluer la façon dont ils s’intègrent et juger de leur efficacité.   

   Compétences spécifiques afin de les relier aux métiers de la technologie : 

30 Participer à la réflexion sur le choix du langage de programmation et du moteur de jeu (game engine) avec la direction technique du projet et afin de s’adapter au mieux aux contraintes de plates-formes et techniques du projet. 

31 Modéliser et programmer les systèmes et les mécaniques de jeu afin de tester l’expérience interactive et éventuellement d’opérer des ajustements. 

32 Optimiser l’environnement technologique (contrôleurs, plates-formes adressées, physique, intelligence artificielle, réseau) afin de gagner du temps de production.    

Mise en situations professionnelles 1

Le candidat doit rédiger des documents de travail composant in fine un cahier des charges. Il est une source de réflexions et de présentation du projet. 


     Mise en situation professionnelle 2Le candidat doit élaborer et présenter un dossier de conception de jeu comprenant l’ensemble de la documentation d’appui à la réalisation du prototype

      

Mise en situations professionnelles 3Le   candidat doit réaliser un prototype de jeu (web, PC, Mobile, VR,   AR, consoles) fonctionnels, sans bug et jouable.   

Une soutenance orale d’évaluation certifiante en condition simulée est organisée face à un jury.

RNCP35246BC02

Réalisation de l'application ludique interactive

  Compétences transversales

1 En collaboration avec le producer du jeu, le directeur du jeu / de projet, définir le planning de production, les étapes de validation et l’affectation des tâches afin de préparer la production et sa gestion. 

2 Collaborer avec le pôle production (executive producer, producer) et le pôle éditorial (notamment directeur du marketing, product manager) respectivement pour assurer une coordination optimale dans la production du jeu vidéo et assurer une cohérence entre le jeu vidéo réalisé et ses caractéristiques commerciales qui seront exploitées pour la vente. 

3 Communiquer sur le suivi de projet et son avancement auprès des équipes techniques, artistiques et en charge du design, en français et le cas échéant en anglais.  

4 Contrôler l'intégration des éléments techniques, artistiques et de design à chaque étape de production afin de respecter l’intégrité du projet.       

5 Manager les équipes artistiques et techniques en collaboration avec les cadres artistiques et techniques et s’assurer d’une collaboration optimale dans la perspective de maintenir l’énergie positive et créative du collectif.  

6 Suivre le budget engagé afin de réaliser des rapprochements avec le budget initial pour procéder aux mesures correctives. 

7 Identifier et corriger les dysfonctionnements techniques, artistiques, dans le design et dans la chaine de production pour respecter les objectifs  attendus du client. 

8 Evaluer la production finale et suggérer des ajustements améliorant l’expérience.  

9 Mener une démarche de contrôle de la qualité du jeu afin d’aboutir à la meilleure expérience utilisateur possible. 

10 Définir des axes de communication afin de promouvoir les spécificités du jeu.  


Compétences spécifiques afin de les relier aux métiers du design 

11 Réaliser le game design et le level design du jeu dans la phase de production (boucle de gameplay, courbe d’apprentissage et de difficulté, narration, développement des niveaux).   

12 Piloter et s’assurer de la qualité de la partition sonore du jeu (musique et bruitages) avec le sound designer. 

13 Réaliser la conception narrative des niveaux du jeu conformément au cahier des charges.   

14 Identifier et mettre en œuvre des leviers de monétisation pertinents afin d’optimiser les objectifs commerciaux. 

15 Effectuer les choix d’ergonomie du jeu (navigation et interface), les contrôles du jeu, le plan de vue de la caméra et l’entité jouable (3C) avec le concours de l’équipe en charge du design. 

16 Analyser et itérer sur les retours d’expérience utilisateur afin de rédiger le bilan pour améliorer l’interactivité et l’expérience utilisateur. 

17 Contrôler l’ensemble des fonctionnalités incluses dans les niveaux de jeu (mécaniques, gameplay, ergonomie) pour garantir une expérience fluide, ludique et sans erreur. 

18 Vérification de la conformité du design du jeu au regard du cahier des charges et aux éléments préparatoires. 

19 Communiquer sur les choix de design et les présenter aux autres corps de métier (métiers de l’image, métiers de la technologie) afin qu’ils gagnent en efficacité.  

  

Compétences spécifiques afin de les relier aux métiers de l’image : 

20 En collaboration avec le directeur artistique, s’assurer du respect de la direction artistique pendant la phase de production, dans la perspective de respecter l’identité visuelle du projet. 

21 Réaliser et évaluer les contenus graphiques des niveaux de jeu (interfaces, personnages, environnement décors, animation, textures, effets spéciaux, lumière) pour en vérifier la qualité. 

22 Intégrer les éléments artistiques dans les moteurs dans le but de mesurer leur intégration aux autres éléments de jeu.  

23 Communiquer et argumenter les développements artistiques dans la phase de production auprès des autres corps de métier (métiers du design et métiers de la technologie) pour que chacun garde en tête les lignes directrices du projet.   

  

Compétences spécifiques afin de les relier aux métiers de la technologie 

24 Programmer le gameplay, les systèmes et les mécaniques de jeu dans la phase de production et les différents niveaux du jeu.    

25 Assurer l’optimisation de l’environnement technologique (contrôleurs, plates-formes adressées, physique, intelligence artificielle, réseau, logiciels) et prendre part au choix des outils de programmation (IA, physique, réseau). 

26 Présenter et discuter des choix techniques avec les autres corps de métier (métiers de l’image, métiers du design).  

   Mise en situation professionnelleLe candidat doit présenter   devant un jury de professionnels, un jeu vidéo devant   obligatoirement offrir une expérience complète de gameplay, conformément aux   documents d’appui.   

Une soutenance de 45   minutes est organisée, suivi d’une phase de tests ou chaque membre du jury   prend en main le jeu réalisé.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L’obtention de la totalité de la certification est soumise à la validation des blocs de compétences suivants : 

1. Conception et réalisation d’un prototype d’application ludique interactive 

2. Réalisation de l’application ludique interactive   

La certification est composée de 2 blocs qui peuvent s’obtenir de façon indépendante.  

Une attestation de validation des compétences est délivrée et le jury de certification délivre la certification lorsque les 2 blocs sont validés, quelque soit la voie d’accès.        

Secteurs d’activités :

Plusieurs secteurs d’activité recourent au recrutement de concepteurs de jeux vidéo.   

Le secteur de la production de jeux vidéo :  

· Les studios de création de jeux vidéo  

· Les studios de création de « serious games »  

· Les éditeurs de jeux  
 

Le secteur de la production de jeux et jouets : 

· Les éditeurs de jeux de société  

· Les fabricants de jouets et de jeux électroniques  
 

Le secteur de la communication :

· Les agences de communication & marketing  

· Les agences de gamification  

Les secteurs d’activité en phase de transition numérique qui recourent à des compétences de concepteur de jeux vidéo pour développer des outils de simulation, de formation, d’information ou de communication internes ou externes :   

· La santé  

· L’éducation / formation  

· La défense et la sécurité civile  

· L’industrie 4.0  

· L’agriculture 4.0      


Les étudiants en conception de jeux vidéo exercent également leur métier en indépendant ou en freelance. En outre, il n’est désormais pas rare de voir naître des collectifs de production qui se forment le temps de la production d’un jeu. Le statut d’indépendant est sans doute le meilleur pour ce type de pratique de plus en plus répandu.     

Type d'emplois accessibles :


1.Les fonctions d’encadrement

Avec de l’expérience, le certifié peut occuper les fonctions de direction suivantes:   

  • Dirigeant créateur de studio de      développement
  • Directeur artistique 
  • Directeur créatif 
  • Chef de projet
  • Directeur de jeu (game director)

2.Les fonctions d'expertise 2.1.Les métiers de l’image

  • Artiste jeu vidéo (Game Artist)
  • Artiste environnement (Environnement artist)
  • Artiste 2D/3D
  • Artiste Effets spéciaux et visuels (VFX      artist)
  • Artiste technique (Tech Artist )
  • Designer d'interface (UI designer)

2.2.Les métiers du Design

  • Concepteur de jeu (Game Designer)
  • Concepteur de niveau (Level Designer)
  • Concepteur technique de jeu vidéo (Technical      Game Designer)

Avec de l’expérience les certifiés peuvent prétendre à encadrer le game design et le level design et occuper les fonctions suivantes :  

  • Lead Game Designer
  • Lead Level Designer


Code(s) ROME :
  • E1205 - Réalisation de contenus multimédias
  • E1104 - Conception de contenus multimédias
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Les candidats doivent être titulaires d’une certification de niveau 4. 

L’inscription se fait après examen du dossier et entretien de motivation.  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de certification est composé de 7 personnes dont 5 professionnels du secteur et de 2 représentants enseignant de l’organisme certificateur soit 71% de professionnels extérieurs à l’ETPA- écoles créatives et 29% de représentants de l’organisme. La direction de l’organisme certificateur est représentée par une personne à titre consultatif.  

Le jury est composé d’un nombre impair pour en garantir l’impartialité. 

Le jour de la délivrance du titre, les membres du jury désignent parmi eu un président. Ce président est obligatoirement un professionnel extérieur à l’ETPA.  

  


Après un parcours de formation continue X

Le jury de certification est composé de 7 personnes dont 5 professionnels du secteur et de 2 représentants enseignant de l’organisme certificateur soit 71% de professionnels extérieurs à l’ETPA- écoles créatives et 29% de représentants de l’organisme. La direction de l’organisme certificateur est représentée par une personne à titre consultatif.  

Le jury est composé d’un nombre impair pour en garantir l’impartialité. 

Le jour de la délivrance du titre, les membres du jury désignent parmi eu un président. Ce président est obligatoirement un professionnel extérieur à l’ETPA.   


   

En contrat de professionnalisation X

Le jury de certification est composé de 7 personnes dont 5 professionnels du secteur et de 2 représentants enseignant de l’organisme certificateur soit 71% de professionnels extérieurs à l’ETPA- écoles créatives et 29% de représentants de l’organisme. La direction de l’organisme certificateur est représentée par une personne à titre consultatif.  

Le jury est composé d’un nombre impair pour en garantir l’impartialité. 

Le jour de la délivrance du titre, les membres du jury désignent parmi eu un président. Ce président est obligatoirement un professionnel extérieur à l’ETPA.  


Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury de certification est composé de 7 personnes dont 5 professionnels du secteur et de 2 représentants enseignant de l’organisme certificateur soit 71% de professionnels extérieurs à l’ETPA- écoles créatives et 29% de représentants de l’organisme. La direction de l’organisme certificateur est représentée par une personne à titre consultatif.  

Le jury est composé d’un nombre impair pour en garantir l’impartialité. 

Le jour de la délivrance du titre, les membres du jury désignent parmi eu un président. Ce président est obligatoirement un professionnel extérieur à l’ETPA.  

  


   

En contrat d’apprentissage X

Le jury de certification est composé de 7 personnes dont 5 professionnels du secteur et de 2 représentants enseignant de l’organisme certificateur soit 71% de professionnels extérieurs à l’ETPA- écoles créatives et 29% de représentants de l’organisme. La direction de l’organisme certificateur est représentée par une personne à titre consultatif.  

Le jury est composé d’un nombre impair pour en garantir l’impartialité. 

Le jour de la délivrance du titre, les membres du jury désignent parmi eu un président. Ce président est obligatoirement un professionnel extérieur à l’ETPA.  


Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 10-02-2021
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 10-02-2024
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2017|2018|2019|2020
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 27 0 65 52 61
2018 28 0 77 62 85
2017 19 0 74 58 76
Lien internet vers le descriptif de la certification :

 
https://www.etpa.com/game-design/actualites/referentiel-metier-concepteur-realisateur-de-jeu-video 


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet