Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Responsable opérationnel d'activité

Active

N° de fiche
RNCP35256
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 310m : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) :
  • 32076 : gestion entreprise
  • 32047 : création entreprise
  • 32079 : gestion performance
  • 32094 : gestion PME PMI
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 72%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 42%
Date d’échéance de l’enregistrement : 10-02-2022
Nom légal Nom commercial Site internet
INSTITUT FORMATION AFFAIRES ET GESTION - https://www.ifag.com
Objectifs et contexte de la certification :

Dans un monde moderne de plus en plus complexe, l’implication de l’entreprise s’est élargie avec des conséquences directes sur le responsable opérationnel d’activité. Véritable manager intermédiaire, ce dernier se voit assumer de plus en plus de responsabilités, et ce dans un périmètre étendu. 

Ce métier devenant un poste clé dans l’organisation, les entreprises souhaitent recruter et/ou accompagner la montée en compétence de leurs salariés afin de répondre aux changements au sein de leur structure. 

L’IFAG dispose d’une implantation territoriale fortement appréciée par les entreprises, qu’elles soient de type TPE / PME, grandes entreprises ou encore branches ou groupements d’entreprises.

Le titre répond aux besoins des entreprises dans leur développement en intégrant de nouveaux modes de travail transversaux tout en développant la créativité et l’esprit entrepreneurial des collaborateurs. Il permet également aux territoires d’accompagner les porteurs de projet.

Par ailleurs, les entreprises nous ont fait part de la nécessité d’accompagner plus encore leurs collaborateurs sur le management de proximité et depuis peu sur le management à distance. Un nouveau bloc de compétences est venu enrichir la certification « Manager les collaborateurs individuellement et en équipe ».

Activités visées :

Le responsable opérationnel d’activité assure les activités suivantes : 

Dans le cadre d’un projet d’entreprise, le responsable opérationnel d’activité analyse les besoins, définit les objectifs, étudie la faisabilité du projet, constitue son équipe et rédige le cahier des charges. Après le cadrage, il identifie les risques, ordonnance les tâches, et élabore le planning et le budget du projet. En s’appuyant sur la planification et l’analyse des risques, il anime et motive son équipe en accompagnant la conduite du changement. Il s’assure de l’avancée du projet en communiquant auprès du comité de pilotage. Il finalise le projet et réalise la réunion de clôture.

Dans le cadre d’un projet de création d’activité ou d’entreprise, le responsable opérationnel d’activité doit définir son projet en utilisant les techniques de créativité et en élaborant son modèle économique ou son business model (création in extenso ou franchise). Par la suite, il est amené à établir le plan d’action commercial et à réaliser le plan financier. Grâce à ce dernier, il identifie les acteurs du conseil et les financeurs, et présente avec conviction son projet afin d’obtenir les meilleurs financements. En fonction de l’activité de l’entreprise et de son organisation, il doit s’assurer qu’il dispose de la meilleure configuration juridique pour lui et son activité. 

Afin d’adapter la stratégie marketing de l’entreprise, le responsable opérationnel d’activité met en place une veille pour observer de manière permanente les actions et produits de la concurrence actuelle ou potentielle. Il suit l’évolution des modes de consommation de sa clientèle actuelle et future, et peut ainsi adapter et positionner son offre. Il établit également le plan marketing afin de traduire les objectifs en actions concrètes sur son ou ses marché(s). Il pilote l’activité et émet des préconisations. Lors de l’établissement du plan d’action commercial, le responsable définit les objectifs et les actions à mettre en œuvre, et établit les actions correctives nécessaires. 

Afin de manager de façon efficiente, le responsable opérationnel d’activité doit se positionner et identifier son style de management. Il est nécessaire qu’il stimule sa ou ses équipe(s) et établisse une confiance avec les collaborateurs ; qu’il s’agisse d’un management de proximité ou d’un management à distance. Il identifie et évalue les besoins en recrutement et en compétences, et réalise les recrutements nécessaires. Il établit également le plan de développement de compétences afin d’actualiser les compétences de sa ou des équipe(s). Il gère et résout le ou les conflit(s) en identifiant les causes, et détermine les points forts et les difficultés rencontrées afin de mettre en place des objectifs de progrès et un plan d’action.  

Compétences attestées :

  Bloc de compétences 1 - Gérer et manager un projet

- Initialiser l’ouvrage et valider avec le donneur d’ordre l’intérêt du projet et l’enveloppe budgétaire associée. 

- Définir les objectifs du projet.

- Étudier la faisabilité et l’opportunité du projet.

- Constituer l’équipe projet.

- Rédiger le cahier des charges. 

- Identifier les risques du projet et leurs conséquences. 

- Définir les tâches et leur enchaînement. 

- Identifier les avancées ou retards et apporter les actions correctrices nécessaires. 

- Elaborer le budget global et s’assurer de son adéquation avec l’enveloppe budgétaire.

- Animer l’équipe projet, suivre et contrôler l’avancement du projet.

- Mettre en place une gestion et un accompagnement sur la conduite du changement.

- Communiquer les principaux indicateurs de performance aux différentes instances jusqu’à la validation du projet. 

- Capitaliser sur le retour d’expérience de chaque membre de l’équipe.

Bloc de compétences 2 - Créer une entreprise ou une activité

- Animer un groupe de personnes pour interagir autour de l’idée.

- Construire son modèle économique. 

- Créer et mettre en place le plan d’action commercial. 

- Etablir le plan financier sur 3 années. 

- Identifier les financeurs potentiels, présenter le projet et convaincre les financeurs ou dirigeants. 

- Négocier un financement, une aide ou un prêt au meilleur taux. 

- Identifier la forme juridique adaptée à l’activité. 

- Sélectionner une protection sociale et juridique du dirigeant. 

- S’assurer de la protection de la marque et du concept (France et international).   

Bloc de compétences 3 - Développer et piloter une entreprise ou une activité

- Mettre en place une veille sur son marché. 

- Définir et positionner l’offre en fonction d’une cible, du marché et des concurrents. 

- Définir et mettre en place le marketing mix. 

- Assurer le suivi de l’activité et émettre des préconisations d’actions correctives. 

- Définir les objectifs quantitatifs et qualitatifs. 

- Définir les actions à mettre en œuvre et les ressources allouées. 

- Mettre en place les actions correctives et assurer un suivi d’activité régulier.   

Bloc de compétences 4 - Manager les collaborateurs individuellement et en équipe

- Se positionner comme manager. 

- Identifier son style de management et l’adapter en fonction des situations rencontrées. 

- Stimuler l'esprit d'équipe et la confiance des collaborateurs. 

- Manager une ou des équipe(s) à distance. 

- Identifier et évaluer les besoins en recrutement et compétences de son activité. 

- Mettre en place une procédure idoine pour sélectionner son ou ses futurs collaborateur(s). 

- Intégrer un nouveau collaborateur et mettre en place un parcours d’intégration. 

- Définir les modalités d’actualisation et de développement des compétences individuelles et collectives de la ou des équipe(s). 

- Gérer et résoudre les conflits individuels, collectifs ou organisationnels. 

- Développer et mettre en œuvre son plan d’action de progrès par rapport aux situations conflictuelles rencontrées.  

Modalités d'évaluation :

Bloc de compétences 1 - Gérer et manager le projet 

Deux types d’évaluation certificative : 

- Dans un premier temps, une mise en situation professionnelle collective portant sur un cas d’innovation d’entreprise réelle ou fictive.

Les groupes (4 à 5 apprenants) travaillent, durant plusieurs mois, sur une même commande d’entreprise et sur une problématique réelle d’innovation, orientée produit ou service, pour laquelle ils vont développer un concept et des idées d’innovation. Tous les groupes travaillent pour un même partenaire d’entreprise.

Les apprenants doivent réaliser un compte-rendu d’activité pour chaque suivi ainsi qu’un pitch intermédiaire. 

La soutenance finale se déroule sous la forme d’un pitch devant un jury composé de professionnels et de membres de l’encadrement pédagogique. Au travers de cet exercice, les apprenants doivent convaincre l’entreprise de la réelle adéquation entre le besoin et les actions d’innovation.

- Dans un second temps, une étude de cas individuelle.

Cette évaluation se déroule par écrit (limité dans le temps) à la fin de chaque bloc de compétences.

Cette étude de cas d’entreprise présente des situations « réelles » aux apprenants et vient évaluer les capacités de ces derniers à analyser les aspects importants d'un problème donné.

Dans le cadre de cet exercice, l’apprenant prend connaissance des documents mis à sa disposition et l’analyse dans sa globalité. Ce travail doit lui permettre d’apporter des réponses aux problématiques soulevées.

Bloc de compétences 2 - Créer une entreprise ou une activité

Deux types d’évaluation certificative : 

- Dans un premier temps, une mise en situation professionnelle collective portant sur un cas d’innovation d’entreprise réelle ou fictive.

Les groupes (4 à 5 apprenants) travaillent, durant plusieurs mois, sur une création d’entreprise ou d’activité. Le projet met en avant la créativité, l’ingéniosité et la pertinence du bien ou du service développé. 

Les apprenants doivent remettre un business plan créatif ainsi qu’un spot publicitaire, et répondre à plusieurs épreuves tout au long de ce projet. 

La soutenance finale se déroule en deux étapes : un premier pitch au niveau régional qui désigne une équipe gagnante, qui représentera ensuite la région au niveau national. Ils doivent convaincre un jury composé de professionnels et de membres de l’encadrement pédagogique. Au travers de cet exercice, les apprenants doivent démontrer au jury que leur projet de création d’entreprise ou d’activité a une place sur le marché, et qu’il est viable et solide financièrement 

- Dans un second temps, une étude de cas individuelle.

Cette évaluation se déroule par écrit (limité dans le temps) à la fin de chaque bloc de compétences.

Cette étude de cas d’entreprise présente des situations « réelles » aux apprenants et vient évaluer les capacités de ces derniers à analyser les aspects importants d'un problème donné.

Dans le cadre de cet exercice, l’apprenant prend connaissance des documents mis à sa disposition et l’analyse dans sa globalité. Ce travail doit lui permettre d’apporter des réponses aux problématiques soulevées.

Bloc de compétences 3 - Développer et piloter une entreprise ou une activité

Une étude de cas individuelle.

Cette évaluation se déroule par écrit (limité dans le temps) à la fin de chaque bloc de compétences.

Cette étude de cas d’entreprise présente des situations « réelles » aux apprenants et vient évaluer les capacités de ces derniers à analyser les aspects importants d'un problème donné.

Dans le cadre de cet exercice, l’apprenant prend connaissance des documents mis à sa disposition et l’analyse dans sa globalité. Ce travail doit lui permettre d’apporter des réponses aux problématiques soulevées.

Bloc de compétences 4 - Manager les collaborateurs individuellement et en équipe

Une étude de cas individuelle.

Cette évaluation se déroule par écrit (limité dans le temps) à la fin de chaque bloc de compétences.

Cette étude de cas d’entreprise présente des situations « réelles » aux apprenants et vient évaluer les capacités de ces derniers à analyser les aspects importants d'un problème donné.

Dans le cadre de cet exercice, l’apprenant prend connaissance des documents mis à sa disposition et l’analyse dans sa globalité. Ce travail doit lui permettre d’apporter des réponses aux problématiques soulevées.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35256BC01

Gérer et manager un projet

 Activité 1 - Cadrer le projet   

C.1.1 - Initialiser l’ouvrage en identifiant les besoins du donneur d’ordre et en validant avec lui l’intérêt du projet et l’enveloppe budgétaire associée. 

C.1.2 - Définir les objectifs du projet selon le but fixé par le donneur d’ordre. 

C.1.3 - Étudier la faisabilité et l’opportunité du projet en prenant en compte les dimensions techniques et économiques (humaines, matériels, temps, financières, parties prenantes). 

C.1.4 - Constituer l’équipe projet en tenant compte des ressources et des contraintes de l’entreprise. 

C.1.5 - Rédiger le cahier des charges en identifiant les livrables et les résultats attendus.


Activité 2 - Planifier le projet   

C.2.1 - Identifier les risques du projet et leurs conséquences en utilisant une matrice d’analyse des risques. 

C.2.2 - Définir les tâches et leur enchaînement en les découpant en sous-ensembles d’activités, en s’appuyant sur le ou les outil(s) d’ordonnancement. 

C.2.3 - En s’appuyant sur les jalons préalablement définis dans le cahier des charges, identifier les avancées ou retards et apporter les actions correctrices nécessaires. 

C.2.4 - Elaborer le budget global en tenant compte des ressources humaines et matérielles, et s’assurer de son adéquation avec l’enveloppe budgétaire. 


Activité 3 - Piloter, finaliser et clôturer le projet  

C.3.1 - Animer l’équipe projet, suivre et contrôler l’avancement du projet en s’assurant du suivi des indicateurs de performance et des bilans d’étapes. 

C.3.2 - Mettre en place une gestion et un accompagnement sur la conduite du changement. 

C.3.3 - Communiquer les principaux indicateurs de performance aux différentes instances (comité de pilotage, comité de direction et/ou donneur d’ordre) jusqu’à la validation du projet. 

C.3.4 - Capitaliser sur le retour d’expérience de chaque membre de l’équipe durant le projet et lors de la réunion de clôture.  

Deux types d’évaluation certificative qui ont pour finalité d'évaluer l'ensemble des compétences du bloc : 

- Dans un premier temps, une mise en situation professionnelle collective portant sur un cas d’innovation d’entreprise réelle ou fictive. 

- Dans un second temps, une étude de cas d'entreprise (évaluation individuelle).

RNCP35256BC02

Créer une entreprise ou une activité

Activité 1 - Définir son projet d’activité à partir d’une idée et analyser son marché  

C.1.1 - Animer un groupe de personnes pour interagir autour de l’idée en utilisant les techniques de créativité afin d’imaginer des réponses innovantes et sans parti pris à des problématiques existantes. 

C.1.2 - Construire son modèle économique en réalisant une étude du marché visé et une analyse de la concurrence, et en définissant l’offre de produits et/ou de services ainsi que son positionnement marketing tout en s’assurant de la cohésion du marketing mix. 


Activité 2 - Créer le plan d’affaires ou le business plan  

C.2.1 - Créer et mettre en place le plan d’action commercial en décrivant les étapes du parcours client et en identifiant les indicateurs de suivi de l’activité commerciale. 

C.2.2 - Etablir le plan financier en réalisant le bilan prévisionnel, le compte de résultat et le plan de trésorerie sur 3 années. 


Activité 3 - Trouver les financements de l’activité  

C.3.1 - Identifier les financeurs potentiels afin de présenter le projet et convaincre les financeurs ou dirigeants (DAF, comité de direction, banques, love money, « crowdfunding », « business angels », capital-risqueurs, etc.) en adaptant la présentation au public et selon les étapes d’avancement du projet. 

C.3.2 - Négocier un financement, une aide ou un prêt au meilleur taux en tenant compte des offres du marché. 


Activité 4 - Définir le statut juridique de son activité et assurer la protection du dirigeant  

C.4.1 - Identifier la forme juridique adaptée à l’activité

C.4.2 - Sélectionner une protection sociale et juridique du dirigeant   en choisissant les organismes affiliés à l’activité.    

C.4.3 - S’assurer de la protection de la marque et du concept (France et international).    

Deux types d’évaluation certificative qui ont pour finalité d'évaluer l'ensemble des compétences du bloc :  

- Dans un premier temps, une mise en situation professionnelle collective portant sur un cas d’innovation d’entreprise réelle ou fictive. 

- Dans un second temps, une étude de cas d'entreprise (évaluation individuelle). 

RNCP35256BC03

Développer et piloter une entreprise ou une activité

Activité 1 - Assurer une veille du marché et adapter son offre.  

C.1.1 - Saisir les opportunités du marché en mettant en place une veille.     

C.1.2 - Définir et positionner l’offre en fonction d’une cible, du marché et des concurrents.   


Activité 2 - Mettre en place le plan d’action marketing.  

C.2.1 - Définir et mettre en place le marketing mix (politique produit, prix, distribution, communication) en tenant compte des éléments du marché et en identifiant les leviers d’acquisition de la cible, dans le respect de la stratégie marketing de l’entreprise.      

C.2.2 - Assurer le suivi de l’activité (suivi des indicateurs, analyse des résultats et rédaction de rapports de synthèse) en émettant des préconisations d’actions correctives.  


Activité 3 - Réaliser et suivre le plan d’action commercial en respectant la politique commerciale de l’entreprise.  

C.3.1 - Définir les objectifs quantitatifs et qualitatifs en tenant compte des indicateurs du marché et de la stratégie commerciale de   l’entreprise.     

C.3.2 - Définir les actions à mettre en œuvre et les ressources   allouées (humaines, financières) en fonction des étapes du parcours client (détection-captation, qualification, conversion et fidélisation) et en tenant compte du mode de distribution.     

C.3.3 - Mettre en place les actions correctives en analysant les indicateurs de performance tout en assurant un suivi d’activité régulier auprès   de la direction.     

Une évaluation certificative qui a pour finalité d'évaluer l'ensemble des compétences du bloc : 

- Une étude de cas d'entreprise (évaluation individuelle).  

RNCP35256BC04

Manager les collaborateurs individuellement et en équipe

Activité 1 - Réussir à impliquer, motiver et fédérer la ou les équipe(s).

C.1.1 - Se positionner comme manager en identifiant les valeurs de l’entreprise à partager et en étant impliqué dans l'action.

C.1.2 - Identifier son style de management et l’adapter en fonction des situations rencontrées.

C.1.3 - Stimuler l'esprit d'équipe et la confiance des collaborateurs en s’appuyant sur différents leviers (la rémunération, l’adhésion à la mission et aux objectifs, le contexte de travail et l’autonomie).

C.1.4 - Manager une ou des équipe(s) à distance en définissant les règles et conditions du télétravail, en mettant en place les outils collaboratifs tout en accompagnant les collaborateurs.     


Activité 2 - Définir et déployer une stratégie de gestion des compétences au sein de l’activité. 

C.2.1 - Identifier et évaluer les besoins en recrutement et compétences de son activité en prenant en compte les perspectives de développement de l’activité et de la mobilité interne ou externe des membres de l’équipe. 

C.2.2 – Mettre en place une procédure idoine pour sélectionner son ou ses futurs collaborateur(s).       

C.2.3 - Intégrer un nouveau collaborateur en mettant en place un   parcours d’intégration.     

C.2.4 - Définir les modalités d’actualisation et de   développement des compétences individuelles et collectives de la ou des   équipe(s).         


Activité.3 - Prévenir et résoudre des conflits au sein de l’activité 

C.3.1 - Gérer et résoudre les conflits individuels, collectifs ou organisationnels en identifiant ses causes réelles et en déployant les techniques de gestion des conflits.

C.3.2 - Développer et mettre en œuvre son plan d’action de progrès par rapport aux situations conflictuelles rencontrées.    

Une évaluation certificative qui a pour finalité d'évaluer l'ensemble des compétences du bloc :  

- Une étude de cas d'entreprise (évaluation individuelle).  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Le titre "Responsable opérationnel d'activité" comporte 4 blocs de compétences qui doivent être obligatoirement validés dans leur intégralité. Chaque bloc de compétences sera évalué et donnera lieu, en cas de validation, à l'établissement d'un certificat mentionnant le bloc de compétences obtenu à des fins de traçabilité. Conformément aux dispositions prévues par la loi Travail n°2016-1088 du 8 août 2016, les blocs de compétences validés sont acquis à vie.

Secteurs d’activités :

Le « Responsable opérationnel d’activité » exerce dans tous les secteurs et types d'activités :

- Dans les entreprises commerciales, industrielles et de service,

- Dans les PME-PMI et TPE,

- À son compte (création de start-up, statut d’auto-entrepreneur et micro-entrepreneur).

Type d'emplois accessibles :

• Créateur d’entreprise,

• Directeur ou responsable de centre de profit,

• Responsable d’agence, 

• Chef de projet,

• Chargé de conduite de projet, 

• Acheteur/Supply Chain, 

• Responsable du développement, 

• Responsable commercial,

• Chargé de clientèle, 

• Commercial, 

• Responsable de marketing/communication,

• Chargé de marketing/communication, 

• Chargé de recrutement.  

Code(s) ROME :
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
  • M1302 - Direction de petite ou moyenne entreprise
  • M1707 - Stratégie commerciale
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Pour accéder au dispositif de certification, le candidat doit être titulaire d'un niveau 4 ou 5. 

Si le candidat ne possède pas ce prérequis mais qu'il justifie d'une expérience professionnelle d'au moins 3 années dans un domaine similaire à la certification, il a la possibilité de déposer un dossier spécifique.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Nombre et profils de personnes composant le jury

Le jury est composé de quatre membres : 

1- Le  président en exercice de l’Association des Diplômés (IFAG ALUMNI) ou son représentant. 

2- Le  directeur du réseau IFAG.

3- Un  membre extérieur, issu du collège employeur. 

4- Un  membre extérieur, issu du collège professionnel salarié.  

 En respect de l’Article R335-8 du Code de l’Education, la composition du Jury est paritaire et respecte l’équilibre hommes-femmes.

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50%. 

Chaque jury fait l’objet de l’établissement d’un procès-verbal signé par tous les membres du jury.  

En contrat d’apprentissage X

Nombre et profils de personnes composant le jury

Le jury est composé de quatre membres : 

1- Le président en exercice de l’Association des Diplômés (IFAG ALUMNI) ou son représentant. 

2- Le directeur du réseau IFAG.

3- Un membre extérieur, issu du collège employeur. 

4- Un membre extérieur, issu du collège professionnel salarié.   

En respect de l’Article R335-8 du Code de l’Education, la composition du Jury est paritaire et respecte l’équilibre hommes-femmes.   

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50%.   

Chaque jury fait l’objet de l’établissement d’un procès-verbal signé par tous les membres du jury.  

Après un parcours de formation continue X

Nombre et profils de personnes composant le jury 

Le jury est composé de quatre membres :  

1- Le président en exercice de l’Association des Diplômés (IFAG ALUMNI) ou son représentant.  

2- Le directeur du réseau IFAG. 

3- Un membre extérieur, issu du collège employeur.  

4- Un membre extérieur, issu du collège professionnel salarié.  

En respect de l’Article R335-8 du Code de l’Education, la composition du Jury est paritaire et respecte l’équilibre hommes-femmes.  

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50%.  

Chaque jury fait l’objet de l’établissement d’un procès-verbal signé par tous les membres du jury.  

En contrat de professionnalisation X

Nombre et profils de personnes composant le jury 

Le jury est composé de quatre membres :  

1- Le  président en exercice de l’Association des Diplômés (IFAG ALUMNI) ou son représentant.  

2- Le directeur du réseau IFAG. 

3- Un membre extérieur, issu du collège employeur. 

4- Un membre extérieur, issu du collège professionnel salarié.  

En respect de l’Article R335-8 du Code de l’Education, la composition du Jury est paritaire et respecte l’équilibre hommes-femmes.  

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50%.  

Chaque jury fait l’objet de l’établissement d’un procès-verbal signé par tous les membres du jury.  

Par candidature individuelle X

Nombre et profils de personnes composant le jury 

Le jury est composé de quatre membres :  

1- Le président en exercice de l’Association des Diplômés (IFAG ALUMNI) ou son représentant.  

2- Le  directeur du réseau IFAG. 

3- Un membre extérieur, issu du collège employeur.  

4- Un  membre extérieur, issu du collège professionnel salarié.  

En respect de l’Article R335-8 du Code de l’Education, la composition du Jury est paritaire et respecte l’équilibre hommes-femmes.  

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50%.  

Chaque jury fait l’objet de l’établissement d’un procès-verbal signé par tous les membres du jury.  

Par expérience X

Nombre et profils de personnes composant le jury 

Le jury est composé de quatre membres :  

1- Le  Président en exercice de l’Association des Diplômés (IFAG ALUMNI) ou son représentant.  

2- Le directeur du réseau IFAG. 

3- Un  membre extérieur, issu du collège employeur. 

4- Un membre extérieur, issu du collège professionnel salarié.  

En respect de l’Article R335-8 du Code de l’Education, la composition du Jury est paritaire et respecte l’équilibre hommes-femmes.  

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50%.

Chaque jury fait l’objet de l’établissement d’un procès-verbal signé par tous les membres du jury.  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 10-02-2021
Durée de l'enregistrement en années 1
Date d'échéance de l'enregistrement 10-02-2022
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 393 0 81 48 46
2018 373 0 62 35 35
2017 339 0 78 42 48
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.ifag.com/programmes/bachelor-management/


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
INSTITUT FORMATION AFFAIRES ET GESTION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
INSTITUT FORMATION AFFAIRES ET GESTION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
INSTITUT FORMATION AFFAIRES ET GESTION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CCI Montlucon / IFAG Montlucon Habilitation pour former et organiser l’évaluation
POLE FORMATION DES INDUSTRIES TECHNOLOGIQUES Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CAMPUS REUNION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CESPB Habilitation pour former et organiser l’évaluation
INSTITUT FORMATION AFFAIRES ET GESTION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
INSTITUT FORMATION AFFAIRES ET GESTION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
DT STRASBOURG BAS-RHIN POLE FORMATION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CFAI DE CHAMPAGNE ARDENNE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
IGEFI Habilitation pour former et organiser l’évaluation
INSTITUT FORMATION AFFAIRES ET GESTION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ECOLE TECHNIQUE PRIVEE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
UNION METIER INDUS HOTELLERIE FORMATION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
INSTITUT FORMATION AFFAIRES ET GESTION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
GROUPE ANTOINE DE ST-EXUPERY SITE GIORGIO FRASSATI Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ENSEIGNEMENT FORMATION TOURISME Habilitation pour former et organiser l’évaluation
INSTITUT DE FORMATION A L'EXPERTISE IMMOBILIERE ET PATRIMONIALE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
COMPETENCES PRO Habilitation pour former et organiser l’évaluation
COMPETENCES PRO Habilitation pour former et organiser l’évaluation
INSTITUT FORMATION AFFAIRES ET GESTION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CENTRE FORMATION APPRENTIS ACMP Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ENSEIGNEMENT FORMATION TOURISME Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE TERRITORIALE DU VAR Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CENTRE DE FORMATION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ENSEIGNEMENT FORMATION TOURISME Habilitation pour former et organiser l’évaluation
COMPETENCES PRO Habilitation pour former et organiser l’évaluation
COMPETENCES PRO Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP29821 RNCP29821 - Responsable opérationnel d'activité
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet