Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

TP - Technicien du bâtiment communicant et connecté

Active

N° de fiche
RNCP35330
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 255m : Electricité, électronique
Formacode(s) :
  • 24066 : installation électrique
  • 24086 : distribution électricité
  • 24095 : basse tension
  • 24054 : électrotechnique
Date d’échéance de l’enregistrement : 02-06-2026
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère du travail - -
Objectifs et contexte de la certification :

À partir du dossier technique de l'installation, du contrat de maintenance ou d'une demande client, et des instructions transmises par son responsable, en phase travaux le Technicien du bâtiment communicant et connecté procède à l'installation et au paramétrage des équipements de services du bâtiment communicant et connecté. Pour des interventions d'opérations de maintenance préventive ou corrective, il répare, remplace et optimise le fonctionnement des équipements de services du bâtiment communicant et connecté en exploitation.

Activités visées :

Il rend compte de son intervention oralement et par écrit à son référent technique et informe le client sur l'état de son équipement et sur les opérations à mener pour le maintenir opérationnel et performant. Il utilise fréquemment des outils portatifs. Pour mettre en œuvre les systèmes communicants à distance, le technicien utilise l'outil informatique.

Il intervient sur des installations neuves, ou réalise des adaptations, des rénovations et des extensions d'installations en exploitation. Le technicien du bâtiment communicant et connecté est le spécialiste des équipements de services. Il intervient sur les lots des services liés à l'énergie, au confort de l'utilisateur et à la sûreté du bâtiment. Il intervient pendant la phase de construction et la phase d'exploitation du bâtiment.

Le technicien du bâtiment communicant et connecté exerce en toutes saisons, en atelier, au bureau et sur site. Il intervient en coordination avec les autres corps de métier, dans des locaux vides ou occupés par des usagers ou des clients. Ses principaux interlocuteurs sont : l'encadrement de chantier, ses collègues, les fournisseurs, le client, l'usager. Dans un environnement de faible complexité, le professionnel travaille en toute autonomie, seul ou en équipe. Dans un environnement de forte complexité, le professionnel réalise les mêmes tâches sous les directives d'un référent technique.

Les déplacements sont fréquents, pour des chantiers éloignés, il peut être amené à travailler en déplacement plusieurs jours consécutifs. Il travaille selon des horaires réguliers, cependant les impératifs de délais ou des contraintes d'exploitation peuvent occasionner des adaptations d'horaires. Dans certains cas, ce technicien est affecté en permanence sur un site où il réalise des opérations de maintenance et de modification des installations.

Pour cette activité, le professionnel peut être soumis au risque électrique et au risque de chute suite à des travaux en hauteur. L'exposition à ces risques nécessite des habilitations de la part de son employeur. Le professionnel réalise cette activité dans le respect des règles de sécurité individuelle et collective du DUER et, s'il existe, en application du PPSPS, sinon du plan de prévention.

Compétences attestées :
  1. Installer, paramétrer et mettre en fonction des équipements de services du bâtiment communicant et connecté
  • installer des équipements de services dans un bâtiment communicant et connecté
  • paramétrer et mettre en fonction des équipements de services dans un bâtiment communicant et connecté

2. Optimiser et maintenir des équipements de services du bâtiment communicant et connecté :

  • assurer la maintenance préventive des équipements de services dans un bâtiment communicant et connecté
  • assurer la maintenance corrective des équipements de services dans un bâtiment communicant et connecté
  • optimiser des équipements de service dans un bâtiment communicant et connecté
Modalités d'évaluation :

Les compétences des candidats (VAE ou issus de la formation) sont évaluées par un jury au vu :

a)  D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s)

b)  d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat

c)  des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35330BC01

Installer, paramétrer et mettre en fonction des équipements de services du bâtiment communicant et connecté

installer des équipements de services dans un bâtiment communicant et connecté

paramétrer et mettre en fonction des équipements de services dans un bâtiment communicant et connecté

Les compétences des candidats (VAE ou issus de la formation) sont évaluées par un jury au vu :

a)  D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s)

b)  d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat

c)  des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation

RNCP35330BC02

Optimiser et maintenir des équipements de services du bâtiment communicant et connecté

assurer la maintenance préventive des équipements de services dans un bâtiment communicant et connecté

assurer la maintenance corrective des équipements de services dans un bâtiment communicant et connecté

optimiser des équipements de service dans un bâtiment communicant et connecté

Les compétences des candidats (VAE ou issus de la formation) sont évaluées par un jury au vu :

a)  D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s)

b)  d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat

c)  des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Le titre professionnel est composé de deux blocs de compétences dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) qui correspondent aux activités précédemment énumérées.

Le titre professionnel peut être complété par un ou plusieurs blocs de compétences sanctionnés par des certificats complémentaires de spécialisation (CCS) précédemment mentionnés.

Le titre professionnel est accessible par capitalisation de certificats de compétences professionnelles (CCP) ou suite à un parcours de formation et conformément aux dispositions prévues dans l’arrêté du 22 décembre 2015 modifié, relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

Secteurs d’activités :
  • l'électricité générale d'équipement (courants faibles)
  • la maintenance en installations d'automatismes du bâtiment
  • les agences de travail temporaire
  • les services travaux et entretien de collectivités tels que les hôpitaux, hôtels, grandes surfaces, écoles, municipalité
Type d'emplois accessibles :
  • électricien courant faible
  • technicien en automatisme du bâtiment
  • technicien de maintenance en automatisme du bâtiment
Code(s) ROME :
  • I1307 - Installation et maintenance télécoms et courants faibles
Références juridiques des règlementations d’activité :

Risque électrique

- conformément aux articles R. 4544-9 et R. 4544-10 du code du travail, l'ensemble des opérations décrites dans cet emploi sont réalisées par un professionnel désigné et habilité par son employeur. Le professionnel réalise les opérations selon les modalités définies par l'article R. 4544-3 du code du travail.

Travaux en hauteur :

- articles R. 4323-58 à R. 4323-68 du code du travail, relatifs à la prévention des risques liés aux chutes de hauteur.

- articles R. 4323-69 à R. 4323-88 du code du travail, relatifs au montage, démontage, et à l'utilisation des échafaudages, échelles, escabeaux et marchepieds.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Après un parcours de formation continue X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

En contrat de professionnalisation X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
30-12-2015

Décret n°2016-954 du 11 juillet 2016 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l’emploi

Arrêté du 22 décembre 2015 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi

Arrêté du 21 juillet 2016 portant règlement général des sessions d’examen pour l’obtention du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi

Arrêté du 21 juillet 2016 relatif aux modalités d'agrément des organismes visés à l'article R. 338-8 du code de l'éducation

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
09-02-2021

 Arrêté du 22 janvier 2021 modifiant l'arrêté du 18 novembre 2020 relatif au titre professionnel de technicien du bâtiment communicant et connecté 

26-11-2020

Arrêté du 18 novembre 2020 relatif au titre professionnel de technicien du bâtiment communicant et connecté

Date d'effet de la certification 02-06-2021
Date d'échéance de l'enregistrement 02-06-2026
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

www.travail-emploi.gouv.fr


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP9581 RNCP9581 - TP - Technicien en électricité et automatismes du bâtiment
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet