Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

BTS - Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle

Inactive

N° de fiche
RNCP35334
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 254 : Structures métalliques (y.c. soudure, carrosserie, coque bateau, cellule avion)
Formacode(s) :
  • 22387 : Construction métallique
  • 23054 : Travail matériau
  • 23083 : Chaudronnerie
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-09-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le titulaire du brevet de technicien supérieur « Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle » est un spécialiste des ouvrages, des équipements et des procédés relevant des domaines de la chaudronnerie, de la tôlerie, de la tuyauterie industrielle et des structures métalliques. Il intervient à tous les niveaux depuis la conception jusqu’à l’obtention (conception – organisation de la fabrication – réalisation, assemblage et contrôle) d’ensembles chaudronnés et de tuyauterie (ouvrages chaudronnés, ouvrages de tôlerie, tuyauteries industrielles, structures métalliques …).

 

Il intervient alors au niveau :

- de l’étude de pré-industrialisation ;

- de l’industrialisation (conception des processus de fabrication, d’assemblage et de contrôle ainsi que des outillages associés) ;

- de la qualification et de l’optimisation des moyens de fabrication ;

- du suivi des moyens de fabrication.

Activités visées :

Les activités du titulaire du brevet de technicien supérieur « Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle » consistent :

- à la participation à une réponse à un appel d’offres ;

- à la conception et au dimensionnement d’ensembles chaudronnés ;

- à la conception des processus de réalisation d’ensembles chaudronnés ;

- à l’organisation et au suivi de la réalisation, préfabrication, installation et de la maintenance.

Compétences attestées :

Le titulaire du BTS « Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle » a toutes les compétences pour s’adapter aux exigences de l’usine du futur.

Il utilise le numérique à des fins de communication, de conception d’équipements ou d’ouvrages (CAO, bibliothèques d’éléments standard, simulation des comportements et calculs), d’intégration dans le cas de l’ingénierie collaborative (PDM), d’élaboration des processus de fabrication (FAO, simulation des processus, assistance à la détermination des développements et des débits d’éléments, intégration des bases de données métiers) et d’exploitation de logiciels spécialisés dans la gestion de projets.

Il est également un acteur de l’assurance qualité : il fiabilise chaque étape du processus de réalisation et de contrôle jusqu’à la livraison. Il conduit des actions spécifiques (revues, contrôles, actions correctives...) et participe à la rédaction et à la mise en œuvre des procédures.

Il comprend une demande rédigée en langue anglaise et peut dialoguer dans cette langue pour résoudre un problème technique avec un interlocuteur étranger.

Il est capable de rédiger et diffuser des notes en français, en interne et à l’externe, en respectant les standards de l’entreprise.


  • Participation à une réponse à un appel d’offres

- Élaborer et/ou participer à l’élaboration d’un cahier des charges

- Prédéterminer les éléments de tout ou partie d'un ensemble chaudronné

- Choisir et spécifier des technologies et des moyens de réalisation


  • Conception et dimensionnement d’ensembles chaudronnés

- Conception des processus de réalisation d’ensembles chaudronnés

- Rechercher une information dans une documentation technique, en local ou à distance

- S’impliquer dans un groupe projet et argumenter des choix techniques

- Concevoir et définir, en collaboration ou en autonomie, tout ou partie d'un ensemble chaudronné

- Élaborer des processus de réalisation

- Définir et mettre en oeuvre des essais réels et/ou simulés ; préparer la qualification d’un mode opératoire de soudage

- Définir et organiser les environnements de travail

- Proposer des améliorations technico-économiques et environnementales d’un processus de réalisation

- Définir un protocole de contrôle


  • Organisation et suivi de la réalisation, préfabrication, installation et de la maintenance

- S'intégrer dans un environnement professionnel, assurer une veille technologique et capitaliser l’expérience

- Formuler et transmettre des informations, communiquer sous forme écrite et orale y compris en anglais

- Planifier une réalisation (une fabrication, une installation, une maintenance)

- Lancer et suivre une réalisation (une fabrication, une installation, une maintenance)

- Appliquer un plan qualité, de sécurité et de respect de l’environnement

- Mettre au point et qualifier tout ou partie d'un ensemble chaudronné


  • Culture générale et expression

- Rendre compte d’une culture acquise en cours de formation

- Apprécier un message ou une situation

- Communiquer par écrit ou oralement

- Appréhender un message

- Réaliser un message 


  • Langue vivante étrangère : anglais

Compétences de niveau B2 du CECRL

- S’exprimer oralement en continu

- Interagir en anglais

- Comprendre un document écrit rédigé en anglais

- S’exprimer par écrit en anglais


  • Mathématiques

- Maîtriser les connaissances figurant au programme de mathématiques

- Employer des sources d’information

- Trouver et mettre en œuvre une stratégie adaptée à un problème donné

- Utiliser de manière appropriée des savoir-faire figurant au programme de mathématiques

- Analyser la pertinence d’un résultat

Modalités d'évaluation :

Les modalités d'évaluation sont décrites dans les annexes de l'arrêté définissant le diplôme (voir, notamment, les règlements d'examen et les définitions d'épreuves) : forme ponctuelle ou contrôle en cours de formation. Le diplôme est aussi accessible par la VAE.

RNCP35334BC01 - Réponse à une affaire

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Élaborer et/ou participer à l’élaboration d’un cahier des charges


- Prédéterminer les éléments de tout ou partie d'un ensemble chaudronné


- Choisir et spécifier des technologies et des moyens de réalisation

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).


CCF 1 situation 



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).


Forme ponctuelle pratique



Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.


Forme ponctuelle pratique de 6 heures. 


RNCP35334BC02 - Conception d’un ensemble chaudronné et de sa réalisation

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Rechercher une information dans une documentation technique, en local ou à distance


- S’impliquer dans un groupe projet et argumenter des choix techniques


- Concevoir et définir, en collaboration ou en autonomie, tout ou partie d'un ensemble chaudronné


- Élaborer des processus de réalisation


- Définir et mettre en œuvre des essais réels et/ou simulés ; préparer la qualification d’un mode opératoire de soudage


- Définir et organiser les environnements de travail


- Proposer des améliorations technico-économiques et environnementales d’un processus de réalisation


- Définir un protocole de contrôle

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).


Forme ponctuelle orale de 45 minutes. 



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).


CCF 1 situation 



Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.


Forme ponctuelle orale de 45 minutes. 


RNCP35334BC03 - Organisation et suivi de la réalisation, préfabrication, installation et de la maintenance

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- S'intégrer dans un environnement professionnel, assurer une veille technologique et capitaliser l’expérience


- Formuler et transmettre des informations, communiquer sous forme écrite et orale y compris en anglais


- Planifier une réalisation (une fabrication, une installation, une maintenance)


- Lancer et suivre une réalisation (une fabrication, une installation, une maintenance)


- Appliquer un plan qualité, de sécurité et de respect de l’environnement


- Mettre au point et qualifier tout ou partie d'un ensemble chaudronné

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat),

Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).


Forme ponctuelle orale de 30 minutes. 



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).


CCF 1 situation 



Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.


Forme ponctuelle orale de 30 minutes. 


Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le référentiel de certification est organisé en unités constitutives d'un ensemble de compétences et connaissances cohérent au regard de la finalité du diplôme. Il peut comporter des unités dont l'obtention est facultative. Chaque unité correspond à un bloc de compétences et à une épreuve.

Les candidats s'inscrivent à l'examen du diplôme. Ceux qui ont préparé le diplôme dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l'expérience reçoivent de manière automatique, pour les unités du diplôme qui ont fait l'objet d'une note égale ou supérieure à 10 sur 20 ou d'une validation des acquis de l'expérience, une attestation reconnaissant l'acquisition des compétences constitutives de ces unités du diplôme, et donc des blocs de compétences correspondants. Ceux qui ont préparé le diplôme par une autre voie reçoivent cette attestation s’ils en font la demande.

Le diplôme est obtenu par l'obtention d'une note moyenne supérieure à 10/20 à l'ensemble des épreuves. Le candidat ayant déjà validé des blocs de compétences peut être dispensé des épreuves correspondantes. 

Secteurs d’activités :

  Le titulaire du BTS « Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle » trouve des débouchés dans des entreprises très diversifiées (entreprises artisanales, PMI, PME, grandes entreprises industrielles). Elles ont comme principaux marchés :
- les constructions aéronautiques et spatiales ; 

- les constructions ferroviaires ;
- les constructions navales ;
- l’industrie agroalimentaire ;
- l’industrie chimique, pétrochimique et pharmaceutique ; - l’industrie papetière ;
- l’industrie nucléaire et de production d’énergie ;
- le bâtiment et les travaux publics ;
- le secteur de l’environnement et du développement durable ; 

Type d'emplois accessibles :

Technicien de bureau d'études en conception industrielle en mécanique
Technicien en conception industrielle en mécanique
Technicien en ouvrages chaudronnés  

Code(s) ROME :
  • H1506 - Intervention technique qualité en mécanique et travail des métaux
  • H2902 - Chaudronnerie - tôlerie
  • H1203 - Conception et dessin produits mécaniques
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :



Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.


En contrat d’apprentissage X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.


Après un parcours de formation continue X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.


En contrat de professionnalisation X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.


Par candidature individuelle X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.


Par expérience X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.


Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l'éducation : Articles D643-1 à D643-35-1

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
03/03/2018

Arrêté du 19 février 2018 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur « Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle »

Première session en 2020

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000036666371/2021-01-11/

Date de publication de la fiche 08-03-2021
Date de début des parcours certifiants 01-09-2019
Date d'échéance de l'enregistrement 01-09-2023
Date de dernière délivrance possible de la certification 01-09-2023
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://enqdip.sup.adc.education.fr/bts/index.htm


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP7364 BTS - conception et réalisation en chaudronnerie industrielle
Nouvelle(s) Certification(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP37405 BTS - Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet