Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

BTS - Conception et réalisation de systèmes automatiques

Inactive

N° de fiche
RNCP35385
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 201 : Technologies de commandes des transformations industrielles
Formacode(s) :
  • 31676 : bureau études
  • 24472 : automatisation
  • 24431 : maintenance système automatisé
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2022
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le technicien supérieur en Conception et réalisation de systèmes automatiques (CRSA) exerce son métier dans des entreprises de toutes tailles concevant, réalisant, ou exploitant des systèmes automatiques. Son expertise technique et sa polyvalence lui permettent de s’adapter aux évolutions technologiques permanentes et de s’intégrer plus facilement aux nouvelles organisations des services techniques. Il peut intervenir dans de nombreuses activités du cycle de vie technique d’un système, de sa conception à son amélioration continue, dans un contexte réglementaire et normatif fortement contraint, tout en intégrant à la fois des préoccupations commerciales, économiques, de développement durable et de consommation énergétique. Il est un agent de maîtrise régulièrement amené à travailler dans le cadre de projets ou d’interventions techniques où ses compétences sont utilisées pour conduire en autonomie une équipe. En contact avec les utilisateurs, les clients, les services de l’entreprise, il met en œuvre des compétences relationnelles et de communication.

Activités visées :

Étude – Conception 

Le technicien supérieur participe à la définition des limites d’une étude, il est généralement conduit à reformuler le besoin exprimé par un client et parfois à décoder un cahier des charges. Il contribue au sein d’une équipe à la conception préliminaire de tout ou partie d’un système automatique, à la définition de l’architecture globale et à l’estimation de la faisabilité en partageant ses intentions de conception avec le client. Lors de la conception détaillée, il élabore le dossier de réalisation en s’appuyant sur les outils de conception assistée par ordinateur et sur les outils de simulation pour aboutir dans les meilleurs délais à la définition de solutions technologiques validées par le client. 


Réalisation - Installation - Mise en service 

L’activité principale du technicien supérieur consiste à : intégrer des systèmes, implanter des constituants, réaliser les câblages et interconnexions, programmer la commande d’un système automatique. Afin de garantir la qualité de la réalisation, il réalise les tests, les réglages et la mise au point du système en respectant des procédures garantissant la sécurité des personnes et des biens, les recettes intermédiaires (procédures et procès-verbaux des résultats). L’installation du système chez le client nécessite une organisation rigoureuse du chantier, la phase de mise au point et les essais en fonctionnement sont des préalables indispensables à la recette finale avec le client. La formation des utilisateurs après installation et mise en service du système fait partie du service rendu. 


Maintien en conditions opérationnelles  – Amélioration des performances 

Dans le cadre d’un suivi de production, le technicien supérieur prend toutes les mesures nécessaires pour garantir le fonctionnement du système automatique, il analyse les évolutions des indicateurs de performance et, si besoin, propose une optimisation ou une amélioration des performances du système. 


Conduite de projets 

Après quelques contributions à des projets, le technicien supérieur peut être amené à en piloter un, en toute responsabilité. Dans le respect des contraintes exprimées par le client et du contexte de réalisation du projet, il va assurer le lancement du projet, animer ou contribuer à l’animation d’une équipe, renseigner les indicateurs de suivi de projet ou les exploiter pour prendre ses décisions. 


Relations clients - fournisseurs 

Durant ces diverses activités, le technicien supérieur est amené à échanger avec des clients externes ou internes à son entreprise, ainsi qu’avec des fournisseurs ou des sous-traitants. Ses qualités relationnelles sont alors essentielles. 

Compétences attestées :

Conception préliminaire d’un système automatique 

- Choisir, justifier un procédé et un processus technique.

- Organiser les fonctions opératives afin de proposer une architecture fonctionnelle, comparer des architectures.

- Définir et organiser les chaînes fonctionnelles, les fonctions techniques et les technologies associées.

- Évaluer les coûts et les délais, estimer une enveloppe budgétaire, rédiger une offre commerciale.


Conception détaillée d’une chaîne fonctionnelle

- Dimensionner et choisir les constituants d’une chaîne fonctionnelle.

- Définir la chaîne fonctionnelle et son comportement, vérifier par simulation ses performances.


Conception détaillée d’un système automatique

- Définir une solution permettant l’intégration et l’animation des chaînes fonctionnelles.

- Définir les constituants d’intégration des chaînes fonctionnelles.

- Formaliser, puis vérifier par simulation le comportement  spatial et temporel d’un système automatique


Rapport d’activité en entreprise

- Rechercher, analyser, structurer, synthétiser des informations.

- Rédiger, élaborer un document.

- Échanger avec un interlocuteur en utilisant les moyens adaptés.

- Décoder un cahier des charges, reformuler un besoin.

- Analyser un existant, proposer des améliorations-


Conduite et réalisation d’un projet

- Organiser une réunion de travail.

- Présenter un travail personnel, un travail d’équipe et transmettre un savoir-faire.

- Élaborer tout ou partie du dossier de réalisation, du dossier de tests et du dossier système remis au client.

- Réaliser, tester, intégrer tout ou partie d’un système automatique.

- Mettre en service et valider la conformité d’une solution par rapport à son cahier des charges fonctionnel.

- Mettre en œuvre des outils de la conduite de projet.

- Rendre compte sur les dispositions prises en matière de sécurité et de développement durable


Culture générale et expression

- Appréhender et réaliser un message écrit

- Respecter les contraintes de la langue écrite

- Synthétiser des informations : fidélité à la signification des documents, exactitude et précision dans leur compréhension et leur mise en relation, pertinence des choix opérés en fonction du problème posé et de la problématique, cohérence de la production

- Répondre de façon argumentée à une question posée en relation avec les documents proposés en lecture

- Communiquer oralement

- S’adapter à la situation : maîtrise des contraintes de temps, de lieu, d’objectifs et d’adaptation au destinataire, choix des moyens d’expression appropriés, prise en compte de l’attitude et des questions du ou des interlocuteurs

- Organiser un message oral : respect du sujet, structure interne du message


Langue vivante anglais

Compréhension et expression orales au niveau B2 :

- Comprendre des productions orales ou des documents enregistrés 

- S’exprimer à l’oral en continu et en interaction


Compréhension de l’écrit au niveau B2 :   

- Assurer une veille documentaire dans la presse et la documentation spécialisée de langue anglaise


Modalités d'évaluation :

Les modalités d'évaluation sont décrites dans les annexes de l'arrêté définissant le diplôme (voir, notamment, les règlements d'examen et les définitions d'épreuves) : forme ponctuelle ou contrôle en cours de formation. Le diplôme est aussi accessible par la VAE.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35385BC01

Conception préliminaire d’un système automatique

- Choisir, justifier un procédé et un processus technique.


- Organiser les fonctions opératives afin de proposer une architecture fonctionnelle, comparer des architectures.


- Définir et organiser les chaînes fonctionnelles, les fonctions techniques et les technologies associées.


- Évaluer les coûts et les délais, estimer une enveloppe budgétaire, rédiger une offre commerciale.

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).

Forme écrite de 4h30 



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).

CCF 2 situations d’évaluation 



Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.

Forme écrite de 4h30

RNCP35385BC02

Conception détaillée d’une chaîne fonctionnelle

- Dimensionner et choisir les constituants d’une chaîne fonctionnelle.


- Définir la chaîne fonctionnelle et son comportement, vérifier par simulation ses performances.

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).

CCF 2 situations d’évaluation 



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).

CCF 2 situations d’évaluation 



Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.


Forme écrite de 4 heures

RNCP35385BC03

Conception détaillée d’un système automatique

- Définir une solution permettant l’intégration et l’animation des chaînes fonctionnelles.


- Définir les constituants d’intégration des chaînes fonctionnelles.


- Formaliser, puis vérifier par simulation le comportement Spatial et temporel d’un système automatique.

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).

CCF 2 situations d’évaluation 



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).

CCF 2 situations d’évaluation 



Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.

Forme écrite de 4 heures

RNCP35385BC04

Conduite et réalisation d’un projet

- Organiser une réunion de travail.


- Présenter un travail personnel, un travail d’équipe et transmettre un savoir-faire.


- Élaborer tout ou partie du dossier de réalisation, du dossier de tests et du dossier système remis au client.


- Réaliser, tester, intégrer tout ou partie d’un système automatique.


- Mettre en service et valider la conformité d’une solution par rapport à son cahier des charges fonctionnel.


- Mettre en œuvre des outils de la conduite de projet.


- Rendre compte sur les dispositions prises en matière de sécurité et de développement durable.

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).

Forme orale de 50 minutes 



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).

Forme orale de 50 minutes 



Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.

Forme orale de 1h10 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Le référentiel de certification est organisé en unités constitutives d'un ensemble de compétences et connaissances cohérent au regard de la finalité du diplôme. Il peut comporter des unités dont l'obtention est facultative. Chaque unité correspond à un bloc de compétences et à une épreuve.

Les candidats s'inscrivent à l'examen du diplôme. Ceux qui ont préparé le diplôme dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l'expérience reçoivent de manière automatique, pour les unités du diplôme qui ont fait l'objet d'une note égale ou supérieure à 10 sur 20 ou d'une validation des acquis de l'expérience, une attestation reconnaissant l'acquisition des compétences constitutives de ces unités du diplôme, et donc des blocs de compétences correspondants. Ceux qui ont préparé le diplôme par une autre voie reçoivent cette attestation s’ils en font la demande.

Le diplôme est obtenu par l'obtention d'une note moyenne supérieure à 10/20 à l'ensemble des épreuves. Le candidat ayant déjà validé des blocs de compétences peut être dispensé des épreuves correspondantes. 

Secteurs d’activités :

Le technicien supérieur CRSA peut exercer ses activités essentiellement dans trois types d’entreprises : 

- les entreprises utilisatrices de systèmes automatiques et d’équipements automatisés, 

- les entreprises réalisatrices de systèmes automatiques et d’équipements automatisés, 

- les sociétés de services en automatismes. 


Les compétences du futur titulaire du diplôme lui permettent de travailler dans des secteurs aussi variés que : 

- l’exploitation de ressources naturelles, 

- la production d’énergies, 

- la transformation des matières premières, 

- le traitement de l’eau, des déchets, 

- l’agroalimentaire, 

- l’industrie pharmaceutique, 

- l’industrie cosmétique et de luxe, 

- la robotique, 

- la réalisation d’équipements pour les handicapés et pour les services à la personne, 

- le pilotage d’installations de spectacle et de loisirs, 

- la fabrication de produits manufacturés (mécanique, automobile, aéronautique, etc.), 

- la distribution de produits manufacturés, 

- l’industrie automobile, 

- les transports, 

- la manutention, 

- l’emballage, le conditionnement, 

- etc.

Type d'emplois accessibles :

Le technicien supérieur CRSA exerce ses activités sous l’autorité d’un responsable de service (études, maintenance, etc.) dans de grandes entreprises et souvent en toute autonomie dans les petites ou moyennes entreprises. 

Selon le type d’entreprise et le secteur d’activité, il peut être employé en tant que : 

- technicien chargé d’études au sein d’une équipe de projet, 

- concepteur de systèmes automatiques ou d’équipements automatisés dans le cadre de travaux neufs ou de rénovations, 

- technicien de maintenance, 

- technicien d’exploitation d’installations complexes, 

- technicien régleur de lignes, 

- technicien d’essais, de mise au point avant installation, 

- technicien d’amélioration continue, 

- technicien installateur, 

- technicien de chantier, réalisateur, 

- technicien de support technique à distance, 

- chargé d’affaires, acheteur, 

- technico-commercial, 

- chef de projet technique après quelques années d’expérience professionnelle.


Code(s) ROME :
  • H1210 - Intervention technique en études, recherche et développement
  • H1208 - Intervention technique en études et conception en automatisme
  • I1302 - Installation et maintenance d''automatismes
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Par expérience X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

En contrat de professionnalisation X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Après un parcours de formation continue X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Par candidature individuelle X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l'éducation : Articles D643-1 à D643-35-1

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
09/07/2011

Arrêté du 23 juin 2011 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur « conception et réalisation de systèmes automatiques »

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000024326873

Date d'effet de la certification 01-09-2018
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2022
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP12808 RNCP12808 - BTS - Conception et réalisation de systèmes automatiques
Nouvelle(s) Certification(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP37115 RNCP37115 - BTS - Conception et réalisation de systèmes automatiques
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet