Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

BTS - Métiers de la mode : vêtements

Inactive

N° de fiche
RNCP35468
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 241 : Textile
  • 242 : Habillement (y.c. mode, couture)
Formacode(s) :
  • 21754 : Habillement
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-09-2022
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le Brevet de Technicien Supérieur « Métiers de la Mode - Vêtements »  dégage les différentes étapes du cycle de vie d’un produit à dominante mode et positionne les activités des acteurs de la chaîne « conception – industrialisation – production » ainsi que les activités partagées.

Les nouvelles technologies, dans un espace industriel mondialisé, en bouleversant les modes de production, transforment les métiers et induisent des compétences d'un type nouveau. Nous ne sommes plus seulement sur une logique de délocalisation mais sur une logique d’approvisionnement, de "sourcing" et de cotraitance. Les emplois sont plus qualifiés. Les évolutions et fluctuations des marchés conduisent les entreprises à être réactives et à disposer de moyens et d’organisation flexibles. Les nouvelles technologies sont largement intégrées chez les sous-traitants. Le niveau de sollicitation et d’exigence s’est accentué ; les démarches de conception et d’industrialisation leur sont aujourd’hui de plus en plus confiées à l’exception des marques de luxe et de création qui ont des départements dédiés intégrés. Cela exige davantage de polyvalence pour les salariés, les conduisant à s’adapter constamment aux nouvelles situations de travail. 

Les pratiques professionnelles actuelles tendent à réunir autour de la conception de produit, une équipe à caractère pluridisciplinaire. Chaque spécialiste doit comprendre et intégrer les domaines représentés et développer des attitudes et des comportements ouverts.

La plupart des entreprises s’engage dans le respect de l’éthique et du développement durable, pour tout ou partie de leur production. Ces nouvelles contraintes doivent être connues des futurs techniciens et ils doivent pouvoir y répondre.

Activités visées :

-  Conception et développement total des produits, dans le respect des réglementations 

- Industrialisation des produits, préparation de la production

- Communication avec les partenaires  

Compétences attestées :

Concevoir et développer les produits :
- Analyser et exploiter les données du styliste.  
- S’approprier les données économiques juridiques et managériales de l’entreprise.  
- Établir le dossier de définition du produit.
- Concevoir les patrons et patronnages de tous les éléments du produit.  
- Contrôler les prototypes, caractériser leurs performances, et contrôler leur conformité au cahier des charges
- Vérifier la conformité (physique et mécanique) des composants au regard du cahier des charges.
- Juger et valider la conformité d’un produit au porter
- Concevoir la gradation à partir des tableaux de mesures normalisés ou spécifiques.     


Industrialiser le produit, préparer la production :
- Contrôler des gradations. 
- Choisir les procédés et optimiser les processus de fabrication des produits. 
- Déterminer les coûts prévisionnels des composants du produit.
- Réaliser le dossier d'industrialisation. 
- Contrôler la conformité du produit, caractériser leurs performances, au regard cahier des charges. 
- Participer à la stratégie de maîtrise de la qualité des produits. 


Communiquer avec les partenaires :
- Participer à la veille technologique relative, aux produits, aux procédés, aux matériaux, aux techniques exploitables dans le champ d’intervention de l’entreprise.
- Argumenter au sein d’une équipe en vue de valider une étude. 
- Assurer les échanges d’informations internes et externes concernant les processus de production et les niveaux de qualité. 
- Établir la traçabilité du produit dans un contexte de développement durable


Culture générale et expression

Langue vivante étrangère 1

Mathématiques

Sciences Physiques et Chimiques Appliquées

Langue vivante 2 facultative

Modalités d'évaluation :

Les modalités d'évaluation sont décrites dans les annexes de l'arrêté définissant le diplôme (voir, notamment, les règlements d'examen et les définitions d'épreuves) : forme ponctuelle ou contrôle en cours de formation. Le diplôme est aussi accessible par la VAE.

RNCP35468BC01 - Construction et définition du produit en CAO

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Établir le dossier de définition du produit

- Construire et/ou modifier un patron de base en CAO

- Industrialiser un patron

- Valider la conformité d’un prototype

- Vérifier la conformité physique et mécanique des composants du produit au regard du cahier des charges

- Concevoir la gradation à partir des tableaux de mesures normalisés ou spécifiques

- Contrôler les gradations

- Réaliser les essais techniques nécessaires à la mise au point du produit

- Contrôler la conformité des produits, caractériser leurs performances au regard du cahier des charges

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).


CCF



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).


CCF



Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.


Ponctuelle pratique et orale 40h dont 30 min oral 

RNCP35468BC02 - Conception d’un produit par moulage

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Construire un patron par moulage

- Réaliser des essayages

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).


CCF



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).


CCF



Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.


Ponctuelle pratique 12h 

RNCP35468BC03 - Traduire les spécifications esthétiques et fonctionnelles d’un produit.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Analyser et exploiter les données du styliste

- Procéder à des investigations prospectives

- Discerner les fonctions du vêtement féminin, masculin, et enfant

- Engager un choix de création

- Maîtriser les techniques d’expression

- Maîtriser les composants graphiques – chromatiques - volumiques

- Connaître et utiliser le langage publicitaire propre aux domaines de la mode

- Mettre en relation les connaissances historiques avec les grands mouvements de création

- Décoder un cahier des charges esthétique et fonctionnel

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).


CCF



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).


CCF



Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.


Ponctuelle écrite 3h

RNCP35468BC04 - Élaboration et validation économique du processus de production

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Mettre en évidence le rôle des politiques de sourcing et d’approvisionnement 

- S’informer du cadre juridique de la protection industrielle

- S’informer du cadre juridique de la relation du travail

- Appréhender les données d’exploitation, d’investissement et de financement de l’entreprise

- Choisir les procédés et optimiser les processus de fabrication des produits.

- Exploiter les banques de données de solutions technologiques informatisées

- Proposer et adapter les solutions technologiques au grade de qualité, aux matériels, aux matériaux, aux coûts et aux lieux de production

- Définir les procédés de fabrication des solutions technologiques retenues 

- Réaliser les essais techniques nécessaires à la mise au point du produit

- Valider les procédés

- Définir le processus de réalisation du produit

- Déterminer les coûts prévisionnels des composants du produit

- Exploiter les placements des patrons en vue de déterminer les consommations matières prévisionnelles du produit

- Estimer les temps de fabrication en utilisant les outils informatiques adaptés 

- Définir les coûts : matières, fournitures, main d’œuvre directe de coupe et de fabrication

- Réaliser le dossier d'industrialisation

- Élaborer et rédiger les documents de mise en production 

- Participer à la stratégie de maîtrise de la qualité des produits

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).


Ponctuelle écrite 6h



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).


CCF



Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.


Ponctuelle écrite 6h 

RNCP35468BC05 - Étude de cas en milieu industriel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- S’approprier les données économiques et managériales de l’entreprise

- Identifier et caractériser une entreprise et son environnement dans leurs aspects organisationnels, juridiques et économique

- Identifier les éléments clés de la politique mercatique.

- Participer à la veille technologique relative, aux produits, aux procédés, aux matériaux, aux techniques exploitables dans le champ d’intervention de l’entreprise

- S’informer en permanence des évolutions et des innovations techniques.    

- S’informer auprès des sourceurs de leurs possibilités de fabrication, matériels et spécialités des entreprises de sous/co traitance  

- Argumenter au sein d’une équipe en vue de valider une étude

- Caractériser l’étude

- Apporter des solutions

- Soumettre des réponses  

- Assurer les échanges d’informations internes et externes concernant les processus de production et les niveaux de qualité.

- Rationaliser les échanges techniques en français et en anglais

- Transmettre les informations en français et en anglais 

- Établir la traçabilité du produit prenant en compte l’éthique et le développement durable

- S'informer des normes et législation en cours

- Participer à l’analyse du cycle de vie du produit

- Participer à la réduction de l’empreinte écologique du produit

- Consigner les informations recueillies sur un support adapté

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat),

Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités),

Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).


Ponctuelle orale  45 min



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).


Ponctuelle orale  45 min 



Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.


Ponctuelle orale  45 min 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Le référentiel de certification est organisé en unités constitutives d'un ensemble de compétences et connaissances cohérent au regard de la finalité du diplôme. Il peut comporter des unités dont l'obtention est facultative. Chaque unité correspond à un bloc de compétences et à une épreuve.

Les candidats s'inscrivent à l'examen du diplôme. Ceux qui ont préparé le diplôme dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l'expérience reçoivent de manière automatique, pour les unités du diplôme qui ont fait l'objet d'une note égale ou supérieure à 10 sur 20 ou d'une validation des acquis de l'expérience, une attestation reconnaissant l'acquisition des compétences constitutives de ces unités du diplôme, et donc des blocs de compétences correspondants. Ceux qui ont préparé le diplôme par une autre voie reçoivent cette attestation s’ils en font la demande.

Le diplôme est obtenu par l'obtention d'une note moyenne supérieure à 10/20 à l'ensemble des épreuves. Le candidat ayant déjà validé des blocs de compétences peut être dispensé des épreuves correspondantes. 

Secteurs d’activités :

Le métier s’exerce dans les entreprises de mode et d’habillement, notamment au sein des bureaux recherche et développement des modèles. En raison de tailles d’entreprises très hétérogènes, des formes d’organisation très diverses peuvent élargir le niveau d’autonomie, de responsabilité et de spécialisation des titulaires du brevet de technicien supérieur.

Type d'emplois accessibles :

Les principaux emplois après une période d'adaptation, sont : 

- Modéliste (Conception et développement des modèles) 

- Chargé d’industrialisation (Définition des procédés et processus ;  élaboration du dossier de fabrication)

Code(s) ROME :
  • B1805 - Stylisme
  • H2412 - Patronnage - gradation
  • H1205 - Études - modèles en industrie des matériaux souples
  • H1404 - Intervention technique en méthodes et industrialisation
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :



Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

En contrat d’apprentissage X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Après un parcours de formation continue X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

En contrat de professionnalisation X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Par candidature individuelle X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Par expérience X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l'éducation : Articles D643-1 à D643-35-1

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
28/02/2012

Arrêté du 7 février 2012 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur « métiers de la mode-vêtements »

Première session en 2014

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/LEGITEXT000025412092/2021-01-17/

Date de publication de la fiche 17-03-2021
Date de début des parcours certifiants 01-01-2014
Date d'échéance de l'enregistrement 01-09-2022
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP1071 RNCP1071 - BTS - Industries matériaux souples option : modélisme industriel
Nouvelle(s) Certification(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP36777 RNCP36777 - BTS - Métiers de la mode – vêtements »
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet