Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

TP - Agent de maintenance des bâtiments

Active

N° de fiche
RNCP35510
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 3
Code(s) NSF :
  • 230r : Entretien général des bâtiments
Formacode(s) :
  • 22357 : restauration réhabilitation
Date d’échéance de l’enregistrement : 19-04-2026
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère du travail - -
Objectifs et contexte de la certification :

L'agent de maintenance des bâtiments réalise la maintenance courante multi techniques à l'intérieur des bâtiments.
Le  périmètre des activités de l'agent de maintenance des bâtiments varie  fortement selon l'organisation propre à chaque établissement dont il  dépend et se caractérise par la polyvalence de ses interventions (du  contrôle visuel à la remise en état).
Ses missions :
Assurer la  maintenance préventive courante des menuiseries et fermetures, de  l'installation électrique, de l'installation thermique et sanitaire dans  les bâtiments afin de prévenir tout désordre.
Etablir le diagnostic  lors d'un dysfonctionnement ou d'un dégât constaté et réaliser le  dépannage dans la limite de ses compétences, sinon faire intervenir une  entreprise spécialisée.
Effectuer la maintenance améliorative  courante (aménagements divers, finitions, électricité, plomberie, etc.),  dans le cadre de travaux de réhabilitation d'une pièce, d'un local,  etc. 

Activités visées :

 L'emploi d'agent de maintenance des bâtiments s'exerce majoritairement  dans des établissements recevant du public (ERP), composés de plusieurs  bâtiments en cours d'exploitation, mais également dans des structures  multiservices d'aide à la personne (personnes âgées, personnes en  situation de handicap, etc.). L'agent de maintenance des bâtiments  intervient en site occupé et cela nécessite de sa part un « réflexe  prévention » permanent en ce qui concerne la protection des personnes  pendant et après son intervention. Il travaille généralement seul ou en  binôme, suivant le poids et l'encombrement des matériaux et équipements  utilisés et doit avoir une connaissance des bases techniques et  opérationnelles pour réaliser des interventions de premiers niveaux dans  plusieurs métiers (carreleur, électricien, peintre, plaquiste, plombier  chauffagiste, menuisier, solier, etc.).
L'agent de maintenance des  bâtiments est en relation avec le personnel des différents services de  l'établissement, son responsable hiérarchique, les autres  collaborateurs, les intervenants extérieurs et les résidents  (établissements hospitaliers, maisons de retraite, etc.). Il doit être  attentif à sa manière de communiquer avec ces derniers. Il tient compte  de ce contexte dans la préparation et ses interventions de maintenance  courante de premiers niveaux.
En fin d'opération, il renseigne les  fiches d'intervention sur support papier ou numérique (smartphone,  tablette ou ordinateur), et informe son responsable hiérarchique des  désordres divers constatés nécessitant une intervention urgente.
Conformément aux articles R. 4544-9 et R. 4544-10 du code du travail, l'agent de maintenance des bâtiments qui réalise  des travaux d'ordre électrique, des essais après travaux ou des  interventions générales, tels que définis dans ce référentiel, est  habilité B1 et BR par son employeur.
L'agent de maintenance des  bâtiments, dans sa pratique, tient compte des règles concernant le tri  des déchets de chantier, l'utilisation rationnelle des matériaux, des  liants et de l'eau. Avant toute intervention sur différents supports  (murs/sols), pour percer, poncer, etc., il doit prendre connaissance,  par l'intermédiaire de son responsable hiérarchique, de la nature et de  la composition de ces derniers, afin d'être informé de la présence  éventuelle d'amiante (et/ou de plomb).
Enfin, il participe à la  démarche d'amélioration continue de la qualité, de la gestion des  risques et des conditions de sécurité des autres collaborateurs, des  occupants, résidents, etc.
L'agent de maintenance des bâtiments a  l'obligation d'appliquer et de respecter les normes d'hygiène et de  sécurité (suivi du cahier sanitaire, suivi du cahier de sécurité et de  prévention incendie), de son établissement (ERP). 

Compétences attestées :

 1. Assurer la maintenance courante des aménagements intérieurs d'un bâtiment
- effectuer la maintenance améliorative courante des aménagements intérieurs d'un bâtiment ;
- effectuer la maintenance améliorative courante des revêtements intérieurs d'un bâtiment ;
- effectuer la maintenance préventive courante des menuiseries et fermetures d'un bâtiment ;
- effectuer la maintenance corrective courante des aménagements intérieurs d'un bâtiment.
2. Assurer la maintenance courante de l'installation et des équipements électriques d'un bâtiment
- effectuer la maintenance améliorative courante d'une installation électrique monophasée d'un bâtiment ;
- effectuer la maintenance préventive courante de l'installation et des équipements électriques d'un bâtiment ;
- effectuer la maintenance corrective courante de l'installation et des équipements électriques d'un bâtiment.
3. Assurer la maintenance courante de l'installation et des équipements thermiques et sanitaires d'un bâtiment
- effectuer la maintenance améliorative courante d'une l'installation sanitaire d'un bâtiment ;
- effectuer la maintenance préventive courante de l'installation et des équipements thermiques et sanitaires d'un bâtiment ;
- effectuer la maintenance corrective courante de l'installation et des équipements thermiques et sanitaires d'un bâtiment. 

Modalités d'évaluation :

  Les compétences des candidats (VAE ou issus de la formation) sont évaluées par un jury composé de deux professionnels habilités au vu : 

a) d’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s) ; 

b) d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat ; 

c) des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation ; 

d) d’un entretien final.  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35510BC01

Assurer la maintenance courante des aménagements intérieurs d'un bâtiment

Effectuer la maintenance améliorative courante des aménagements intérieurs d'un bâtiment ;
Effectuer la maintenance améliorative courante des revêtements intérieurs d'un bâtiment ;
Effectuer la maintenance préventive courante des menuiseries et fermetures d'un bâtiment ;
Effectuer la maintenance corrective courante des aménagements intérieurs d'un bâtiment. 

Les compétences des candidats (VAE ou issus de la formation) sont évaluées par un jury au vu : a) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s) ; 

b) d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat ; 

c) des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation. 

RNCP35510BC02

Assurer la maintenance courante de l'installation et des équipements électriques d'un bâtiment

Effectuer la maintenance améliorative courante d'une installation électrique monophasée d'un bâtiment ;
Effectuer la maintenance préventive courante de l'installation et des équipements électriques d'un bâtiment ;
Effectuer la maintenance corrective courante de l'installation et des équipements électriques d'un bâtiment. 

Les compétences des candidats (VAE ou issus de la formation) sont évaluées par un jury au vu : a) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s) ; 

b) d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat ; 

c) des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation. 

RNCP35510BC03

Assurer la maintenance courante de l'installation et des équipements thermiques et sanitaires d'un bâtiment

Effectuer la maintenance améliorative courante d'une l'installation sanitaire d'un bâtiment ;
Effectuer la maintenance préventive courante de l'installation et des équipements thermiques et sanitaires d'un bâtiment ;
Effectuer la maintenance corrective courante de l'installation et des équipements thermiques et sanitaires d'un bâtiment. 

Les compétences des candidats (VAE ou issus de la formation) sont évaluées par un jury au vu : a) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s) ;

 b) d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat ; 

c) des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

  Le titre professionnel est composé de 3 blocs de compétences dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) qui correspondent aux activités précédemment énumérées.  Le titre professionnel est accessible par capitalisation de certificats de compétences professionnelles (CCP) ou suite à un parcours de formation et conformément aux dispositions prévues dans l’arrêté du 22 décembre 2015 modifié, relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.  

Secteurs d’activités :

 Structures ou institutions d'accueil pour personnes âgées ou personnes en situation de handicap ;
Etablissements de soins ;
Hôtels et pensions de famille ;
Etablissements d'éveil, d'enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement ;
Etablissements de plein Air ;
Administrations, banques, bureaux

Magasins de vente, centres commerciaux ;
Entreprises : 

Type d'emplois accessibles :

Agent de maintenance et d'entretien polyvalent des locaux ;
agent de maintenance multi techniques immobilières ;

agent polyvalent d'entretien ;

agent polyvalent du service de maintenance ;
factotum ;
ouvrier de maintenance polyvalent des bâtiments ;
ouvrier qualifié de maintenance dans l'hôtellerie de plein air. 

Code(s) ROME :
  • I1203 - Maintenance des bâtiments et des locaux
Références juridiques des règlementations d’activité :

 Electricité :
Articles R.4544-9 et R.4544-10 du code du travail, relatifs à l'habilitation électrique. 

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Les compétences des candidats (VAE ou issus de la formation) sont évaluées par un jury au vu : a) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s) ; 

b) d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat ; 

c) des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation. 

Après un parcours de formation continue X

Les compétences des candidats (VAE ou issus de la formation) sont évaluées par un jury au vu : a) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s) ; 

b) d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat ; 

c) des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation. 

En contrat de professionnalisation X

Les compétences des candidats (VAE ou issus de la formation) sont évaluées par un jury au vu : a) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s) ; 

b) d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat ; 

c) des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation. 

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Les compétences des candidats (VAE ou issus de la formation) sont évaluées par un jury au vu : a) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s) ; 

b) d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat ; 

c) des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation. 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
26-07-2016

  Arrêté du 21 juillet 2016 portant règlement général des sessions d’examen pour l’obtention du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi 

Arrêté du 21 juillet 2016 relatif aux modalités d'agrément des organismes visés à l'article R. 338-8 du code de l'éducation  

30-12-2015

Arrêté du 22 décembre 2015 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi   

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
17-03-2021

Arrêté du 4 mars 2021 relatif au titre professionnel d'agent de maintenance des bâtiments

16-03-2003

Arrêté du 4 septembre 2003 relatif au titre professionnel d'agent d'entretien du bâtiment

Date d'effet de la certification 20-04-2021
Date d'échéance de l'enregistrement 19-04-2026
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

 www.travail-emploi.gouv.fr 


Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP316 RNCP316 - TP - Agent d'entretien du bâtiment
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet