Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Directeur de projets image et communication

Active

N° de fiche
RNCP35593
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 320 : Spécialites plurivalentes de la communication et de l'information
  • 320n : Conception : Etablissement de stratégies de relations publiques et de communication
Formacode(s) :
  • 46310 : relation presse média
  • 46347 : stratégie communication numérique
  • 46301 : communication entreprise
  • 46354 : communication information
  • 46341 : communication externe
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 100%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 79%
Date d’échéance de l’enregistrement : 19-05-2026
Nom légal Nom commercial Site internet
INSTITUT INTERNATIONAL DU COMMERCE ET DU DEVELOPPEMENT ISCPA INSTITUT SUPERIEUR DES MEDIAS http://www.iscpa-ecoles.com
Objectifs et contexte de la certification :

Les directions de la communication sont placées au cœur des enjeux et des décisions politiques. Afin de mieux répondre à l’ensemble des besoins en communication et d’image, les services sont renforcés dans presque toutes les directions.

On est est aujourd'hui très loin de l'information d'entreprise au service du seul management. (Source Stratégies 2018).  

Le changement dans les modes de consommation, le besoins de partage d’informations, d’opinions et d’émotions, l’évolution des outils d’information/de communication ont donné naissance à de nouveaux modèles économiques et remis en question le référentiel métier de Directeur de Projets Image & Communication.

Si la communication traditionnelle a toujours un rôle à jouer au sein des organisations, le secteur de la communication s’est nettement développé avec le format digital, la professionnalisation de  cibles bien plus averties, ses modes de consommation, ses outils d’accessibilité comme le mobile, la multiplication des messages, des canaux, des supports, la facilité d’accessibilité aux données, le partage plus étendu des informations. Une grande partie des compétences requises pour assurer cette composante essentielle du déploiement des activités de « communication » de l’entreprise reste d’actualité : être en mesure d’analyser les tendances et signaux faibles de l’environnement socio-économique et concurrentiel, de définir les lignes d’un plan d’action, de piloter un budget, de manager une équipe.  

Activités visées :

Le métier a évolué, principalement en raison du développement numérique, digital et audiovisuel, qui n’était encore qu’une option au niveau des compétences il y a 5 ans, et qui constitue maintenant un socle permettant d’asseoir la légitimité de la Communication au sein de l’organisation.   Le titre déposé, dans le cadre du renouvellement, prend ainsi en compte cette transformation par son intitulé : directeur de projets image & communication

Cette dénomination traduit la capacité à diriger de façon cohérente des projets centrifuges qui irriguent tous les canaux de communication sur différents axes : langage/image, interne/externe, national/international, online/offline. 

De ce fait, l’essentiel des activités du « dircom » consiste à définir et mettre en œuvre une partition cohérente de projets qui touchent à l'image de l'entreprise et à son mode de communication auprès des parties prenantes internes et externes à l’organisation (clients, actionnaires, gouvernance, salariés, journalistes,…) tout en intégrant la variété des modes d’expression ou de circulation du contenu informatif 

Les activités principales sont de nature stratégique, politique, technique, managériale, commerciale, communication, juridique et budgétaire, de management de projets et des hommes, de prise de risque dans le cas d’une création d’entreprise. 7 activités caractérisent la fonction :  

ACTIVITE 1 : Elaborer une stratégie d’image et de communication 

ACTIVITE 2 : Piloter le déploiement de la stratégie d’image et de communication 

ACTIVITE 3 : Concevoir, organiser et optimiser sa stratégie digitale 

ACTIVITE 4 : Manager des professionnels de la communication 

ACTIVITE 5 : Prendre la parole au nom de l’entreprise 

ACTIVITE 6 : Développer une communication interne efficace 

ACTIVITE 7 : Piloter un budget de communication    

La fonction de « directeur de projets image & communication» est directement rattachée à la Direction de l’entreprise, parfois avec une mission cumulée en marketing ou RH., d’un niveau hiérarchique supérieur aux chargé(e)s de communication, event manager, responsable presse, relations publiques, community manager, web marketer, infographistes…  

Le/la titulaire peut aussi créer son agence ou être auto-entrepreneur/euse.  Son acte de création en fait un/e entrepreneur/euse, preneur/euse de risques.  

Compétences attestées :

 BLOC 1ELABORER UNE STRATEGIE D’IMAGE ET DE COMMUNICATION

C.1.1. Consulter régulièrement des sources pertinentes et variéesafin d'identifier des tendances et des évolutions liées au secteur d'activité

 C.1.2. Identifier les "influents" (en sélectionnant médias, analystes, prescripteurs…) afin d'avoir connaissance des acteurs du marché 

C.1.3. Avoir une vision systémique des enjeux pour s'approprier la stratégie globale et de l'entreprise en étant en constante relation avec la gouvernance 

C.1.4. Mettre en place une politique RSE à partir d’une veille, de techniques et pratiques du secteur, pour construire une stratégie durable

 C.1.5. Réaliser un diagnostic "Image et Communication" de l'entreprise, à partir d’un benchmark, pour identifier la problématique de communication 

C.1.6. Formaliser les axes stratégiques d'image, au regard du positionnement de l'entreprise, pour bâtir une politique de com 

C.1.7. Argumenter la stratégie et le budget établis, en prévoyant le ROI, pour recueillir l'adhésion de la Direction générale

 BLOC 2  PILOTER LE DEPLOIEMENT DE LA STRATEGIE D’IMAGE ET DE COMMUNICATION

C.2.1. Partager avec l'équipe projet la stratégie de communication retenue afin de la mettre en œuvre, dans un objectif d’adhésion 

C.2.2. Faire émerger des propositions au regard de la stratégie d'image et communication afin d'établir un plan d'actions consolidé 

C.2.3. Définir les outils de référence (charte graphique, ligne éditoriale, process…) au regard de la politique de communication définie, pour optimiser la stratégie 

C.2.4. Assurer la conformité de l'ensemble des actions de communication afin d'être garant de la cohérence des messages dans le fond et la forme 

C.2.5. Proposer des scénarii alternatifs (actions, moyens humains, budget) en cours d'exécution du projet afin d'optimiser l'atteinte des objectifs stratégiques, en mettant en place une cellule de veille et en tenant compte des impératifs RSE 

  BLOC 3 CONCEVOIR, ORGANISER et OPTIMISER SA STRATEGIE DIGITALE

 C.3.1. Analyser l'ensemble des indicateurs de performance digitale de l'entreprise afin d'identifier les forces et les faiblesses, à la suite d’une cellule de veille des techniques et pratiques 

C.3.2. Identifier des actions digitales innovantes pour optimiser l'efficacité de la communication digitale 

C.3.3. Elaborer une recommandation stratégique et conduire une politique de communication digitale et numérique, sur un axe de différenciation 

C.3.4.. Identifier les ressources humaines et budgétaires nécessaires afin de mettre en œuvre la stratégie digitale et numérique pertinente

C.3.5. Evaluer la performance des actions mises en œuvre afin de proposer, le cas échéant, des actions correctives, en ayant défini des KPI’s

   BLOC 4 MANAGER DES PROFESSIONNELS DE LA COMMUNICATION

 C.4.1 – Organiser, coordonner en supervisant les missions de l’équipe pour contrôler le déploiement du projet 

C.4.2 – Constituer l’équipe interne et/ou externe au regard des compétences requises et du budget disponible, pour travailler en mode projet 

C.4.3 – Exprimer les besoins auprès des membres de l’équipe pour susciter des recommandations créatives et pertinentes 

C.4.4 – Etablir une feuille de route pour chaque membre de l’équipe afin de permettre de piloter l’atteinte des objectifs 

C.4.5 – Identifier des indicateurs pour évaluer l’efficacité du management, en déterminant un mode de travail collaboratif  

  BLOC 5 PRENDRE LA PAROLE AU NOM DE L’ENTREPRISE

 C.5.1. Etre en veille sur l'image de l'entreprise et de son activité afin d'identifier les situations de prises de parole, en ligne avec la culture d’entreprise 

C.5.2. Optimiser la qualité des prises de parole externes pour garantir l'image de l'entreprise, en ayant défini le format et le contenu 

C.5.3. Elaborer les moyens nécessaires (éléments de langage, plan de communication dédiés) pour gérer une situation de communication institutionnelle, sensible ou communication de crise 

C.5.4 Identifier et préparer, en leur donnant les éléments de langage, les collaborateurs représentant l'entreprise afin d'assurer une prise de parole de qualité 

C.5.5. Identifier les indicateurs, en analysant les retombées presse/web/digitales, pour mesurer l'efficacité de la prise de parole 

 BLOC 6 DEVELOPPER UNE COMMUNICATION INTERNE EFFICACE

 C.6.1. Rendre compréhensible auprès de tous la stratégie de l'entreprise afin de favoriser la conduite du changement  

C.6.2. Définir les messages et les canaux de communication en facilitant la circulation de l'information dans l'ensemble de l'entreprise, pour obtenir l’adhésion des équipes 

C.6.3 Mettre en place des indicateurs de performance, en déterminant les modes et canaux de communication, afin de mesurer l'efficacité de la communication interne 

C.6.4. Organiser un système de partage d'information, en sélectionnant des outils performants, afin d’optimiser la circularisation de l’information 

C.6.5. Superviser la mise en œuvre d'événements internes destinés à animer la vie de l'entreprise, en y associant les instances représentatives  

C.6.6. Contribuer à la politique d'accueil avec le service RH, en développant des outils d’intégration, afin de faciliter celle des collaborateurs 

C.6.7. Relayer les initiatives des collaborateurs et les événements afin de valoriser la marque, par la preuve des talents  

BLOC 7 PILOTER UN BUDGET DE COMMUNICATION

C.7.1. Etablir un budget associé au plan d'action afin de valider les objectifs avec la Direction

C.7.2. Identifier des indicateurs clés de la performance (KPI) pour constituer des outils de pilotage, en mode projet 

C7.3. Mettre en oeuvre des modalités de reporting afin d'analyser les résultats au cours du projet 

C7.4. Analyser les écarts afin d'identifier, le cas échéant, des actions correctives, en les ayant anticipées 

C7.5. Etablir un bilan afin d'informer la Direction et de provoquer, le cas échéant, des ajustements nécessaires, en les ayant anticipés 

Modalités d'évaluation :

B1 A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive), élaborer un diagnostic, des recommandations stratégiques et budgétaires et les soumettre à un jury professionnel  

B2 A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive) soumettre à un jury professionnel :
1-  les modalités et process de travail permettant un déploiement efficace de la stratégie de communication (analyse des résultats, réajustement des actions...),
2- les documents de référence permettant de garantir la cohérence de communication, le pilotage des actions.  

B3 A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive) soumettre à un jury professionnel : l'élaboration des recommandations stratégiques de communication digitale et estimations budgétaires   

B4 A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive) soumettre à un jury professionnel :
1- le dimensionnement  des moyens humains (compétences, effectif, ressources internes/externes…),
2 - les modalités de pilotage de l'équipe (objectif, résultats, animation, réajustements…)  

B5 A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive) soumettre à un jury professionnel : les formats de prise de parole (qui, quoi, quand, pourquoi, comment, où…) et en déterminer les éléments de mesure  

B6 A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive) soumettre à un jury professionnel : élaborer un plan de communication interne (messages, canaux, événements...) en cohérence avec les objectifs stratégiques de l'entreprise 

B7 A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive) soumettre à un jury professionnel : établir et mettre en forme les éléments budgétaires et le cadre de suivi des indicateurs clés (KPI)  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35593BC01

Elaborer une stratégie d'image et de communication

C.1.1. Consulter régulièrement des sources pertinentes et variéesafin d'identifier des tendances et des évolutions liées au secteur d'activité

C.1.2. Identifier les "influents" (en sélectionnant médias, analystes, prescripteurs…) afin d'avoir connaissance des acteurs du marché 

C.1.3. Avoir une vision systémique des enjeux pour s'approprier la stratégie globale et de l'entreprise en étant en constante relation avec la gouvernance 

C.1.4. Mettre en place une politique RSE à partir d’une veille, de techniques et pratiques du secteur, pour construire une stratégie durable 

C.1.5. Réaliser un diagnostic "Image et Communication" de l'entreprise, à partir d’un benchmark, pour identifier la problématique de communication 

C.1.6. Formaliser les axes stratégiques d'image, au regard du positionnement de l'entreprise, pour bâtir une politique de com 

C.1.7. Argumenter la stratégie et le budget établis, en prévoyant le ROI, pour recueillir l'adhésion de la Direction générale  

A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive), élaborer un diagnostic, des recommandations stratégiques et budgétaires et les soumettre à un jury professionnel 

RNCP35593BC02

Piloter le déploiement de la stratégie d'image et de communication

 C.2.1. Partager avec l'équipe projet la stratégie de communication retenue afin de la mettre en œuvre, dans un objectif d’adhésion

C.2.2. Faire émerger des propositions au regard de la stratégie d'image et communication afin d'établir un plan d'actions consolidé 

C.2.3. Définir les outils de référence (charte graphique, ligne éditoriale, process…) au regard de la politique de communication définie, pour optimiser la stratégie 

C.2.4. Assurer la conformité de l'ensemble des actions de communication afin d'être garant de la cohérence des messages dans le fond et la forme 

C.2.5. Proposer des scénarii alternatifs (actions, moyens humains, budget) en cours d'exécution du projet afin d'optimiser l'atteinte des objectifs stratégiques, en mettant en place une cellule de veille et en tenant compte des impératifs RSE 

A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive) soumettre à un jury professionnel :
1-  les modalités et process de travail permettant un déploiement efficace de la stratégie de communication (analyse des résultats, réajustement des actions...),
2- les documents de référence permettant de garantir la cohérence de communication, le pilotage des actions.  

RNCP35593BC03

Concevoir, organiser et opimiser sa stratégie digitale

C.3.1. Analyser l'ensemble des indicateurs de performance digitale de l'entreprise afin d'identifier les forces et les faiblesses, à la suite d’une cellule de veille des techniques et pratiques

C.3.2. Identifier des actions digitales innovantes pour optimiser l'efficacité de la communication digitale 

C.3.3. Elaborer une recommandation stratégique et conduire une politique de communication digitale et numérique, sur un axe de différenciation 

C.3.4.. Identifier les ressources humaines et budgétaires nécessaires afin de mettre en œuvre la stratégie digitale et numérique pertinente 

C.3.5. Evaluer la performance des actions mises en œuvre afin de proposer, le cas échéant, des actions correctives, en ayant défini des KPI’s  

A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive) soumettre à un jury professionnel : l'élaboration des recommandations stratégiques de communication digitale et estimations budgétaires  

RNCP35593BC04

Manager des professionnels de la communication

C.4.1 – Organiser, coordonner en supervisant les missions de l’équipe pour contrôler le déploiement du projet 

C.4.2 – Constituer l’équipe interne et/ou externe au regard des compétences requises et du budget disponible, pour travailler en mode projet 

C.4.3 – Exprimer les besoins auprès des membres de l’équipe pour susciter des recommandations créatives et pertinentes 

C.4.4 – Etablir une feuille de route pour chaque membre de l’équipe afin de permettre de piloter l’atteinte des objectifs 

C.4.5 – Identifier des indicateurs pour évaluer l’efficacité du management, en déterminant un mode de travail collaboratif  

A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive) soumettre à un jury professionnel :
1- le dimensionnement  des moyens humains (compétences, effectif, ressources internes/externes…),
2 - les modalités de pilotage de l'équipe (objectif, résultats, animation, réajustements…) 

RNCP35593BC05

Prendre la parole au nom de l'entreprise

C.5.1. Etre en veille sur l'image de l'entreprise et de son activité afin d'identifier les situations de prises de parole, en ligne avec la culture d’entreprise 

C.5.2. Optimiser la qualité des prises de parole externes pour garantir l'image de l'entreprise, en ayant défini le format et le contenu 

C.5.3. Elaborer les moyens nécessaires (éléments de langage, plan de communication dédiés) pour gérer une situation de communication institutionnelle, sensible ou communication de crise 

C.5.4 Identifier et préparer, en leur donnant les éléments de langage, les collaborateurs représentant l'entreprise afin d'assurer une prise de parole de qualité 

C.5.5. Identifier les indicateurs, en analysant les retombées presse/web/digitales, pour mesurer l'efficacité de la prise de parole  

A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive) soumettre à un jury professionnel : les formats de prise de parole (qui, quoi, quand, pourquoi, comment, où…) et en déterminer les éléments de mesure 

RNCP35593BC06

Développer une communication interne efficace

 C.6.1. Rendre compréhensible auprès de tous la stratégie de l'entreprise afin de favoriser la conduite du changement  

C.6.2. Définir les messages et les canaux de communication en facilitant la circulation de l'information dans l'ensemble de l'entreprise, pour obtenir l’adhésion des équipes 

C.6.3 Mettre en place des indicateurs de performance, en déterminant les modes et canaux de communication, afin de mesurer l'efficacité de la communication interne 

C.6.4. Organiser un système de partage d'information, en sélectionnant des outils performants, afin d’optimiser la circularisation de l’information 

C.6.5. Superviser la mise en œuvre d'événements internes destinés à animer la vie de l'entreprise, en y associant les instances représentatives  

C.6.6. Contribuer à la politique d'accueil avec le service RH, en développant des outils d’intégration, afin de faciliter celle des collaborateurs 

C.6.7. Relayer les initiatives des collaborateurs et les événements afin de valoriser la marque, par la preuve des talents  

A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive) soumettre à un jury professionnel : élaborer un plan de communication interne (messages, canaux, événements...) en cohérence avec les objectifs stratégiques de l'entreprise  

RNCP35593BC07

Piloter un budget de communication

C.7.1. Etablir un budget associé au plan d'action afin de valider les objectifs avec la Direction 

C.7.2. Identifier des indicateurs clés de la performance (KPI) pour constituer des outils de pilotage, en mode projet 

C7.3. Mettre en oeuvre des modalités de reporting afin d'analyser les résultats au cours du projet 

C7.4. Analyser les écarts afin d'identifier, le cas échéant, des actions correctives, en les ayant anticipées 

C7.5. Etablir un bilan afin d'informer la Direction et de provoquer, le cas échéant, des ajustements nécessaires, en les ayant anticipés  

A partir d'une situation d'entreprise (réelle ou fictive) soumettre à un jury professionnel : établir et mettre en forme les éléments budgétaires et le cadre de suivi des indicateurs clés (KPI)  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

 Un certificat des compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat(e) à l’issue de la validation du bloc de compétences. Tout bloc est évalué et entre dans le capital compétences du titulaire.  

- Lorsque tous les blocs sont acquis (les évaluations organisées pour tous les blocs étant passées avec succès), le titre est acquis pour la totalité de la certification.   

- L'apprenant est titulaire d'une certification partielle, lorsque la validation se fait partiellement par bloc, ou que les compétences de certains blocs ne sont pas prouvées/validées. Il doit compléter la validation des autres blocs, pour valider le titre « Directeur de Projets Image et Communication"

 La certification est valable définitivement, qu’elle soit obtenue dans le cadre d’une formation initiale, d’une formation continue, sous contrat d’apprentissage, sous contrat de professionnalisation, issue d’une démarche VAE. 

En cas d’ajournement le candidat à la certification dispose d’un délai fixé par le jury national pour répondre à ses recommandations. Ce délai permettra au candidat une fois prêt de se représenter.    

Tout candidat ayant validé partiellement la certification peut présenter un nouveau dossier de validation pour se présenter au Jury National dans le but d’obtenir la certification professionnelle complète. Le jury peut dans certains cas, prononcer un délai minimal avant que le candidat ne puisse redéposer une candidature. Le(a) candidat(e) se voit attribuer une attestation de niveau de validation des blocs de compétences.  

Secteurs d’activités :

La fonction s’exerce dans les lieux suivants : - Les agences  - Les entreprises, les annonceurs - Les Institutions - Les collectivités territoriales - Les associations - Les ONG - Les Fondations - Des groupes médias - Des stations de radio - Des chaînes de télévision

Les intitulés de postes peuvent varier selon la qualité de l’entreprise Le Directeur Projets Image & Communication est un cadre bénéficiant d’une certaine autonomie dans le cadre d’un budget déterminé, pour atteindre les objectifs fixés. Selon la taille de l’entreprise, il participe au CODIR (Comité de Direction).  

Type d'emplois accessibles :

  Les intitulés de postes peuvent varier selon l’activité de l’entreprise et sa taille. Les intitulés les plus fréquents sont :  

  • Directeur      de communication
  • Directeur général adjoint en charge de la communication  
  • Directeur adjoint à la Communication
  • Directeur marketing et communication
  • Directeur de la communication corporate  
  • Directeur de Projet Communication
  • Directeur de projets Images & Communication
  • Directeur de communication interne
  • Directeur clientèle en communication
  • Directeur Communication & RP
  • Directeur de communication digitale
  • Directeur du Planning stratégique
  • Responsable Image & Communication
  • Responsable de communication
  • Responsable Projet Communication
  • Responsable de communication internationale
  • Responsable communication interne
  • Responsable communication externe
  • Responsable de la communication événementielle
  • Responsable des relations Presse
  • Manager de la communication numérique
  • Brand Manager
  • Planner stratégique
  • Communication project manager
  • International brand manager
  • Consulting account director
  • Chef de projet communication
  • Consultant conseil en communication
  • Consultant en communication
  • Digital Account Manager
  • Chief digital Officer
  • Traffic Manager
  • Chargé de projet web
  • Responsable partenariats
Code(s) ROME :
  • E1402 - Élaboration de plan média
  • E1401 - Développement et promotion publicitaire
  • E1104 - Conception de contenus multimédias
  • E1103 - Communication
Références juridiques des règlementations d’activité :

Néant

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Les pré-requis pour accéder au dispositif de certification hors VAE sont de : 

-posséder a minima un titre de niveau 6, la validation de 180 crédits ou d’une licence universitaire en sciences humaines & sociales (info-com, lettres, économie, droit…), un bachelor de communication 

-être capable a minima de comprendre son environnement économique, culturel et social, politique, environnemental

-capacité à comprendre et s’exprimer en langue française, capacité d’écriture et d’esprit de synthèse. Notion de bases de la langue anglaise    



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 

Nombre de personnes composant le Jury National d’attribution du titre : 5 au total 

3 membres professionnels extérieurs 

1 ancien diplômé de COMMUNICATION 

1 représentant ISCPA (direction ou direction études)    

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 64%

  • 1 représentant des salariés (travaillant en  agence ou entreprise) 
  • 1 représentant des employeurs (travaillant en  agence ou entreprise)  
  • 1 président profil académique expert des médias  
  • 1 ancien de la filière COMMUNICATION 
  • 1 représentant ISCPA (direction ou direction études) dans le respect de la parité hommes/femmes autant que faire se peut    



Après un parcours de formation continue X

Nombre de personnes composant le Jury National d’attribution du titre : 5 au total 

3 membres professionnels extérieurs 

1 ancien diplômé de COMMUNICATION 

1 représentant ISCPA (direction ou direction études)    

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 64%   

  • 1 représentant des salariés (travaillant en  agence ou entreprise) 
  • 1 représentant des employeurs (travaillant en  agence ou entreprise)  
  • 1 président profil académique expert des médias  
  • 1 ancien de la filière COMMUNICATION 
  • 1 représentant ISCPA (direction ou direction études) dans le respect de la parité hommes/femmes autant que faire se peut 
En contrat de professionnalisation X

Nombre de personnes composant le Jury National d’attribution du titre : 5 au total 

3 membres professionnels extérieurs 

1 ancien diplômé de COMMUNICATION 

1 représentant ISCPA (direction ou direction études)    

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 64%   

  • 1 représentant des salariés (travaillant en  agence ou entreprise) 
  • 1 représentant des employeurs (travaillant en  agence ou entreprise)  
  • 1 président profil académique expert des médias  
  • 1 ancien de la filière COMMUNICATION 
  • 1 représentant ISCPA (direction ou direction études) dans le respect de la parité hommes/femmes autant que faire se peut 
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Nombre de personnes composant le Jury National d’attribution du titre : 5 au total 

3 membres professionnels extérieurs 

1 ancien diplômé de COMMUNICATION 

1 représentant ISCPA (direction ou direction études)    

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 64%   

  • 1 représentant des salariés (travaillant en  agence ou entreprise) 
  • 1 représentant des employeurs (travaillant en  agence ou entreprise)  
  • 1 président profil académique expert des médias  
  • 1 ancien de la filière COMMUNICATION 
  • 1 représentant ISCPA (direction ou direction études) dans le respect de la parité hommes/femmes autant que faire se peut 
En contrat d’apprentissage X

Nombre de personnes composant le Jury National d’attribution du titre : 5 au total 

3 membres professionnels extérieurs 

1 ancien diplômé de COMMUNICATION 

1 représentant ISCPA (direction ou direction études)    

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 64%   

  • 1 représentant des salariés (travaillant en  agence ou entreprise) 
  • 1 représentant des employeurs (travaillant en  agence ou entreprise)  
  • 1 président profil académique expert des médias  
  • 1 ancien de la filière COMMUNICATION 
  • 1 représentant ISCPA (direction ou direction études) dans le respect de la parité hommes/femmes autant que faire se peut  
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 19-05-2021
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 19-05-2026
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 126 0 100 82 -
2018 55 0 100 73 82
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.formationcontinue.groupe-igs.fr   -   https://wwww.iscpa-ecoles.com/nos-certifications


Liste partielle des organismes préparant à la certification :
Nom légal Rôle
VISIPLUS Habilitation pour former
GROUPEMENT D'INTERET PUBLIC FORMATION CONTINUE ET INSERTION PROFESSIONNELLE DE NORMANDIE Habilitation pour former
INSTITUT INTERNATIONAL DU COMMERCE ET DU DEVELOPPEMENT Habilitation pour former
EXCELIA GROUP Habilitation pour former
Institut Gestion sociale Habilitation pour former
Groupe IGS-CIEFA Habilitation pour former
Groupe IGS-ADIP Habilitation pour former
ISCOD Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP25521 RNCP25521 - Directeur de projet communication
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet