Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Administrateur systèmes, réseaux et bases de données

Active

N° de fiche
RNCP35594
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 31034 : administration système
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 84%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 71%
Date d’échéance de l’enregistrement : 19-05-2026
Nom légal Nom commercial Site internet
ASS. POUR DEVELOPPEMENT INSERTION PROFES IPI https://www.ipi-ecoles.com
Objectifs et contexte de la certification :

L’administrateur systèmes réseaux et bases de données assure l’installation, l’administration et la surveillance de l’ensemble des équipements informatiques tant physiques que virtuels. Il veille à la cohérence et la qualité des données dans le respect des dispositions et procédures en vigueur dans l'entreprise. Il est le garant de la bonne exploitation des ressources informatiques qui lui sont confiées dans un objectif de qualité, de productivité, de disponibilité, avec une préoccupation constante quant à la sécurité de son système d’information.

Activités visées :

Administrer le Système d’Information

Assurer la gestion du Système d’information

Définir la politique de sécurisation du Système d’Information

Communiquer avec tous les acteurs internes ou externes au service informatique

Compétences attestées :

Assurer l’exploitation du Système d’Information (SI) pour maintenir une opérationnalité constante grâce à un large spectre de savoir-faire associés aux systèmes

Concevoir l’infrastructure d’une plateforme virtuelle pour intégrer plusieurs machines physiques en une seule

Maintenir en conditions opérationnelles l’infrastructure de l’entreprise en utilisant des logiciels de gestion de la haute disponibilité

Identifier rapidement les systèmes qui nécessitent des correctifs et qui doivent être reconfigurés en fonction des préconisations constructeurs

Configurer les équipements réseaux pour assurer l’interconnexion physique et virtuelle des sites

Administrer les bases de données avec méthode selon la configuration requise pour leur mise en production

Mesurer et analyser les performances pour optimiser le stockage en vue de faciliter les accès

Améliorer les performances des bases de données en optimisant l’emplacement des stockages

Rationnaliser les tâches quotidiennes en rédigeant des scripts et en les intégrant dans des procédures d’exploitation automatisées

Faciliter la résolution des problèmes par une analyse des journaux d’historiques systèmes

Automatiser les procédures de sauvegarde en rédigeant des scripts et en les intégrant avec des outils d’exploitation systèmes

Gérer les évolutions des infrastructures Informatiques en appliquant les principes et les limites de la norme IT Service Management ISO/CEI 20000

Assurer l’évolution des équipements en tenant compte des technologies émergentes

Comparer les solutions pour faire des propositions de renouvellement en tenant compte des contraintes budgétaires

Ordonnancer le plan de déploiement en tenant compte des disponibilités des différents acteurs concernés

Maquetter les solutions de déploiements pour le test et la validation des solutions retenues

Attribuer les ressources informatiques nécessaires au bon déroulement du plan en fonction du budget alloué

Superviser l’infrastructure informatique et le patrimoine applicatif pour identifier les anomalies, afin d’améliorer ses performances grâce aux outils spécifiques de monitoring installés

Recenser les ressources de l’infrastructure pour fournir des informations pertinentes sur l’architecture du SI

Migrer une architecture système ou réseau en optimisant les interventions et en gérant les risques

Organiser l’infrastructure pour permettre l’intégration permanente d’évolutions logicielles

Appliquer les évolutions des applications métiers en adoptant une approche incrémentielle et automatisée des modifications en production

Centraliser le traitement des incidents en un point unique d’accès au centre de support pour mieux prioriser les interventions

Elaborer un tableau de bord sur la résolution des tickets d’incidents par niveau de support pour améliorer l’efficacité de la résolution des incidents

Résoudre les tickets de niveau 3 & 4 en intervenant sur place ou à distance à l’aide d’outils de télédistribution

Concevoir un service numérique dans le but de réduire empreinte carbone en associant la transition écologique et numérique dans un contexte professionnel

Déterminer les indicateurs à utiliser dans la gestion informatique quotidienne en vue de permettre l’évaluation des impacts des solutions informatiques en termes de responsabilités sociales et environnementales

Agir avec méthode pour faire un état des lieux des risques de sécurité identifiables au sein du SI pour permettre aux décideurs de définir leur politique de sécurité

 Connaître et appliquer les normes ISO 27001 en adoptant une vue globale du SI dont le périmètre s’étend dans un contexte de télétravail massif

Configurer des solutions de sécurité classiques

Appliquer les techniques déployées afin de sécuriser les transactions numériques de l’entreprise en protégeant les transactions électroniques

Appliquer les procédures de sécurité liées aux accès physiques et logiques des données de l’entreprise en s’appuyant sur une stratégie d’identification et de protection des données sensibles

Mettre en place une gestion unique et commune des terminaux mobiles avec les autres matériels et logiciels, interfaçable avec les opérateurs sans fil et les solutions des constructeurs

Mettre en œuvre des règles et processus de sécurité   de gestion des identités et des accès pour gérer les habilitations

Déployer des éléments passifs de protection systématique ou actifs en appliquant un plan d’urgence en cas d’infection virale

Evaluer les perturbations de services grâce aux alertes émises par les sondes, pour identifier les correctifs à apporter

Déployer des solutions automatisées de mise à jour et de correctifs pour pallier aux attaques potentielles du SI

Identifier la criticité de l’interruption d’activité en fonction des métiers de l’entreprise, pour préconiser des solutions techniques adaptées

Crypter les canaux de transmissions des sauvegardes émises via le réseau pour éviter une dépréciation de la valeur des éléments immatériels de l’entreprise

Mettre en place un plan périodique de restauration permettant de vérifier l’intégrité des données

Identifier les éléments et applications critiques de l’entreprise en vue d’assurer la continuité opérationnelle

Prévoir la chaine d’approvisionnement nécessaire au déploiement d’un télétravail de masse

Anticiper la disponibilité des ressources indispensables à la continuité minimale selon les différents métiers, garantissant la continuité du service aux utilisateurs.

Déployer des moyens de protections matériels et logiciels pour assurer la disponibilité des données et des applicatifs conformément au plan de continuité établi par la direction de l’entreprise

Mettre en œuvre un modèle opérationnel cohérent des politiques de sécurités sur site et dans le Cloud par un contrôle de l’infrastructure de bout en bout

Collecter des informations auprès de spécialistes techniques et d’utilisateurs, en analysant et synthétisant les problèmes décrits et leurs solutions 

Concevoir la documentation technique, en français et en anglais, pour répondre aux besoins d’information des techniciens et des utilisateurs internes à l’entreprise 

Former les équipes supports sur l’utilisation des outils de télédistribution en élaborant si besoin un support de formation associé

Identifier les compétences techniques attendues et le degré intégrabilité des futurs collaborateurs au sein de l’équipe afin de transmettre une fiche de poste au service RH

Conduire un entretien annuel en contrôlant l’atteinte des objectifs fixés et des besoins du collaborateur afin de proposer une montée des compétences

Mettre en place des outils collaboratifs pour transmettre des informations, des savoirs en vue d’améliorer l’efficacité et les résultats

Déléguer les tâches de niveau 1 & 2 à réaliser, en mobilisant son équipe par une estimation et une hiérarchisation les priorités

Définir les rôles en planifiant les interventions et missions de chacun pour la meilleure atteinte des objectifs par une bonne maîtrise des techniques de conduite de projet et de la législation du travail

Arbitrer les divergences ou les rivalités au sein de l’équipe par la pratique d’une écoute active pour éviter les tensions contre-productives

Diffuser les informations préparatoires nécessaires à la bonne tenue d’une réunion pour favoriser les prises de décisions en adaptant sa communication orale et écrite à ses interlocuteurs, tant en français qu’en anglais

Diffuser les informations aux utilisateurs des différents services de l’entreprise par écrit ou par l’animation d’actions de formation ou d’ateliers de travail, permettant de garantir l’engagement de tous les acteurs à la sécurité des données de l’entreprise

Mesurer les rapports qualité/prix du marché et inciter à fournir des services de qualité adaptés en tenant compte de l’étude d’opportunité et de faisabilité grâce à une maîtrise de l’environnement technique et fonctionnel

Renforcer les mesures de protection contre les erreurs humaines et opérationnelles en sensibilisant les utilisateurs aux mesures techniques de sécurité

Favoriser l’adhésion des décideurs à la protection de l’entreprise aux dangers de la cybercriminalité

Faire respecter les ententes de niveau de service par une bonne connaissance des bonnes pratiques et des aspects commerciaux et juridiques d’un contrat de location, de maintenance, de service

Obtenir des rabais, remises et ristournes ou des améliorations de délais de livraison de la part de fournisseurs grâce à une bonne maîtrise des techniques de négociation

Modalités d'évaluation :

Mises en situations, dossier professionnel et présentation orale devant jury.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35594BC01

Administrer le Système d’Information

Assurer l’exploitation du Système d’Information (SI) pour maintenir une opérationnalité constante grâce à un large spectre de savoir-faire associés aux systèmes

Concevoir l’infrastructure d’une plateforme virtuelle pour intégrer plusieurs machines physiques en une seule

Maintenir en conditions opérationnelles l’infrastructure de l’entreprise en utilisant des logiciels de gestion de la haute disponibilité

Identifier rapidement les systèmes qui nécessitent des correctifs et qui doivent être reconfigurés en fonction des préconisations constructeurs

Configurer les équipements réseaux pour assurer l’interconnexion physique et virtuelle des sites

Administrer les bases de données avec méthode selon la configuration requise pour leur mise en production

Mesurer et analyser les performances pour optimiser le stockage en vue de faciliter les accès

Améliorer les performances des bases de données en optimisant l’emplacement des stockages

Rationnaliser les tâches quotidiennes en rédigeant des scripts et en les intégrant dans des procédures d’exploitation automatisées.

Faciliter la résolution des problèmes par une analyse des journaux d’historiques systèmes.

Automatiser les procédures de sauvegarde en rédigeant des scripts et en les intégrant avec des outils d’exploitation systèmes

Mise en situation professionnelle : À partir d’un cas réel d’entreprise le candidat doit administrer l’infrastructure informatique et mettre en œuvre une infrastructure réseau, administrer des bases de données ou d’entrepôts de données en cloud ou sur site, automatiser l’administration des serveurs, les remontées d’alertes, les procédures de sauvegarde.


Livrable : Dossier  composé d’un portefeuille de preuves comprenant entre autres un journal d’exploitation, un schéma topologique du Système d’Information, un tableau statistique des taux de disponibilité, la stratégie des mises à jours, un plan d’adressage du réseau. la méthodologie d’administration des bases, une interprétation des journaux, une topologie d’architecture des bases déployées, des statistiques d’exploitation, une procédure d’exploitation et des exemples de scripts d’automatisations.


Un certificat des compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat(e) à l’issue de la validation du bloc de compétences.

RNCP35594BC02

Assurer la gestion du Système d’information

Gérer les évolutions des infrastructures Informatiques en appliquant les principes et les limites de la norme IT Service Management ISO/CEI 20000

Assurer l’évolution des équipements en tenant compte des technologies émergentes

Comparer les solutions pour faire des propositions de renouvellement en tenant compte des contraintes budgétaires

Ordonnancer le plan de déploiement en tenant compte des disponibilités des différents acteurs concernés

Maquetter les solutions de déploiements pour le test et la validation des solutions retenues

Attribuer les ressources informatiques nécessaires au bon déroulement du plan en fonction du budget alloué

Superviser l’infrastructure informatique et le patrimoine applicatif pour identifier les anomalies, afin d’améliorer ses performances grâce aux outils spécifiques de monitoring installés

Recenser les ressources de l’infrastructure pour fournir des informations pertinentes sur l’architecture du SI

Migrer une architecture système ou réseau en optimisant les interventions et en gérant les risques

Organiser l’infrastructure pour permettre l’intégration permanente d’évolutions logicielles

Appliquer les évolutions des applications métiers en adoptant une approche incrémentielle et automatisée des modifications en production

Centraliser le traitement des incidents en un point unique d’accès au centre de support pour mieux prioriser les interventions

Elaborer un tableau de bord sur la résolution des tickets d’incidents par niveau de support pour améliorer l’efficacité de la résolution des incidents

Résoudre les tickets de niveau 3 & 4 en intervenant sur place ou à distance à l’aide d’outils de télédistribution

Concevoir un service numérique dans le but de réduire empreinte carbone en associant la transition écologique et numérique dans un contexte professionnel

Déterminer les indicateurs à utiliser dans la gestion informatique quotidienne en vue de permettre l’évaluation des impacts des solutions informatiques en termes de responsabilités sociales et environnementales

Mise en situation professionnelle : À partir d’un cas réel d’entreprise le candidat doit recenser et proposer de solutions tant techniques qu’organisationnelles susceptibles de parfaire et faire évoluer le Système d’Information, concevoir un plan d’évolution des équipements informatique en tenant compte des contraintes budgétaires, superviser et contrôler la performance du Système d’information, présenter sa gestion opérationnelle au quotidien de l’urbanisation du SI guidée par les principes de l’agilité, présenter la gestion de l’assistance utilisateurs et participer à la conception responsable d’un service numérique.


Livrable : Dossier composé d’un portefeuille de preuves comprenant entre autres un  tableau de bord de suivi du parc informatique, une Etude comparative de solutions, une proposition budgétaire, un plan de déploiement, un exemple de maquettage, une procédure de déploiement, un suivi budgétaire de déploiement l'utilisation d’un outil de supervision, une cartographie du SI, une procédure de migration, un schéma de mise en production, une procédure d’intégration et de  signalement d’incidents, une statistique des résolutions d’incidents, les résultats de résolutions de tickets, les actions écoresponsables mises en place et une liste d’indicateurs retenus.


Un certificat des compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat(e) à l’issue de la validation du bloc de compétences.

RNCP35594BC03

Définir la politique de sécurisation du Système d’Information

Agir avec méthode pour faire un état des lieux des risques de sécurité identifiables au sein du SI pour permettre aux décideurs de définir leur politique de sécurité

Connaître et appliquer les normes ISO 27001 en adoptant une vue globale du SI dont le périmètre s’étend dans un contexte de télétravail massif

Configurer des solutions de sécurité classiques

Appliquer les techniques déployées afin de sécuriser les transactions numériques de l’entreprise en protégeant les transactions électroniques

Appliquer les procédures de sécurité liées aux accès physiques et logiques des données de l’entreprise en s’appuyant sur une stratégie d’identification et de protection des données sensibles

Mettre en place une gestion unique et commune des terminaux mobiles avec les autres matériels et logiciels, interfaçable avec les opérateurs sans fil et les solutions des constructeurs

Mettre en œuvre des règles et processus de sécurité   de gestion des identités et des accès pour gérer les habilitations

Déployer des éléments passifs de protection systématique ou actifs en appliquant un plan d’urgence en cas d’infection virale

Evaluer les perturbations de services grâce aux alertes émises par les sondes, pour identifier les correctifs à apporter

Déployer des solutions automatisées de mise à jour et de correctifs pour pallier aux attaques potentielles du SI

Identifier la criticité de l’interruption d’activité en fonction des métiers de l’entreprise, pour préconiser des solutions techniques adaptées

Crypter les canaux de transmissions des sauvegardes émises via le réseau pour éviter une dépréciation de la valeur des éléments immatériels de l’entreprise

Mettre en place un plan périodique de restauration permettant de vérifier l’intégrité des données

Identifier les éléments et applications critiques de l’entreprise en vue d’assurer la continuité opérationnelle

Prévoir la chaine d’approvisionnement nécessaire au déploiement d’un télétravail de masse

Anticiper la disponibilité des ressources indispensables à la continuité minimale selon les différents métiers, garantissant la continuité du service aux utilisateurs

Déployer des moyens de protections matériels et logiciels pour assurer la disponibilité des données et des applicatifs conformément au plan de continuité établi par la direction de l’entreprise

Mettre en œuvre un modèle opérationnel cohérent des politiques de sécurités sur site et dans le Cloud par un contrôle de l’infrastructure de bout en bout

Mise en situation professionnelle : À partir d’un cas réel d’entreprise le candidat doit prticiper à la définition de la politique de sécurité informatique de l’entreprise, prévenir, détecter et traiter les risques informatiques, identifier et appliquer des mesures correctives aux failles de sécurité de l’infrastructure informatique, élaborer un plan de reprise d’activité après sinistre et un plan de continuité d’activité en cas de crise et contrôler l’utilisation du cloud et du web pour les utilisateurs sur sites, mobiles et distants.


Livrable : Dossier composé d’un portefeuille de preuves comprenant entre autres un rapport d’audit, une certification Cobit, un rapport d’identification des faille, une certification ISO 27001, une procédure d’accès physique et aux données, un plan d’évaluation des risques, une solution de gestion unique des accès aux périphériques, le règlement d’attribution des droits d’accès de l’entreprise., le résultat d’un scan périodique du réseau, un plan d’urgence un rapport d’alertes de failles, une procédure de prévention des risques, le plan de reprise et plan de sauvegarde, le planning des tests de restauration, le plan de continuité et une étude comparative des offres Cloud.


Un certificat des compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat(e) à l’issue de la validation du bloc de compétences

RNCP35594BC04

Communiquer avec tous les acteurs internes ou externes au service informatique

Collecter des informations auprès de spécialistes techniques et d’utilisateurs, en analysant et synthétisant les problèmes décrits et leurs solutions

Concevoir la documentation technique, en français et en anglais, pour répondre aux besoins d’information des techniciens et des utilisateurs internes à l’entreprise 

Former les équipes supports sur l’utilisation des outils de télédistribution en élaborant si besoin un support de formation associé

Identifier les compétences techniques attendues et le degré intégrabilité des futurs collaborateurs au sein de l’équipe afin de transmettre une fiche de poste au service RH

Conduire un entretien annuel en contrôlant l’atteinte des objectifs fixés et des besoins du collaborateur afin de proposer une montée des compétences

Mettre en place des outils collaboratifs pour transmettre des informations, des savoirs en vue d’améliorer l’efficacité et les résultats

Déléguer les tâches de niveau 1 & 2 à réaliser, en mobilisant son équipe par une estimation et une hiérarchisation les priorités

Définir les rôles en planifiant les interventions et missions de chacun pour la meilleure atteinte des objectifs par une bonne maîtrise des techniques de conduite de projet et de la législation du travail

Arbitrer les divergences ou les rivalités au sein de l’équipe par la pratique d’une écoute active pour éviter les tensions contre-productives

Diffuser les informations préparatoires nécessaires à la bonne tenue d’une réunion pour favoriser les prises de décisions en adaptant sa communication orale et écrite à ses interlocuteurs, tant en français qu’en anglais

Diffuser les informations aux utilisateurs des différents services de l’entreprise par écrit ou par l’animation d’actions de formation ou d’ateliers de travail, permettant de garantir l’engagement de tous les acteurs à la sécurité des données de l’entreprise

Mesurer les rapports qualité/prix du marché et inciter à fournir des services de qualité adaptés en tenant compte de l’étude d’opportunité et de faisabilité grâce à une maîtrise de l’environnement technique et fonctionnel

Renforcer les mesures de protection contre les erreurs humaines et opérationnelles en sensibilisant les utilisateurs aux mesures techniques de sécurité

Favoriser l’adhésion des décideurs à la protection de l’entreprise aux dangers de la cybercriminalité

Faire respecter les ententes de niveau de service par une bonne connaissance des bonnes pratiques et des aspects commerciaux et juridiques d’un contrat de location, de maintenance, de service, …

Obtenir des rabais, remises et ristournes ou des améliorations de délais de livraison de la part de fournisseurs grâce à une bonne maîtrise des techniques de négociation

Mise en situation professionnelle : À partir d’un cas réel d’entreprise le candidat doit communiquer avec les acteurs internes au service informatique, encadrer et animer d’une équipe de techniciens, communiquer avec les acteurs externes au service informatique, sensibiliser l’ensemble des dirigeants et des collaborateurs sur les risques liés à la cybercriminalité, gérer les négociations auprès de ses fournisseurs.


Livrable : Dossier  composé d’un portefeuille de preuves comprenant entre autres une réalisation ou enrichissement d’une base de connaissance, une documentation technique, un plan de formation équipes internes, une demande d’autorisation de recrutement, une préparation d’un entretien annuel, un outil de répartition des tâches un  cas conflictuel résolu, une charte Informatique de l’entreprise, un rapport de préconisations, une réclamation au service client du fournisseur et un devis ou une facture remisés.


Un certificat des compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat(e) à l’issue de la validation du bloc de compétences

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L'acquisition de la certification est conditionnée par la validation de l'ensemble des blocs de compétences

Secteurs d’activités :

L'administrateur systèmes et réseaux, bases de données peut travailler dans l'ensemble des secteurs d'activité et toute taille d'entreprise. Pour les entreprises de plus de 100 collaborateurs, tous les secteurs d’activités publics ou privés sont concernés.

Type d'emplois accessibles :

Administrateur systèmes et réseaux (et sécurité)

Administrateur systèmes (et sécurité)

Administrateur réseaux (et sécurité)

Administrateur d'infrastructures

Administrateur Cloud

Administrateur des systèmes d’informations

Superviseur infrastructure et réseaux

Responsable infrastructure systèmes et réseaux 

Administrateur sécurité informatique

Administrateur de bases de données

Gestionnaire de systèmes informatiques et réseaux

Gestionnaire de réseau

Responsable réseaux et télécoms

Code(s) ROME :
  • M1810 - Production et exploitation de systèmes d''information
  • M1801 - Administration de systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Etre titulaire d’une certification professionnelle de niveau 5 Informatique ou  d’un diplôme bac+2 dans le domaine visé    

Etre titulaire d’une certification professionnelle de niveau 4 Informatique ou d’un diplôme bac dans le domaine visé avec une expérience professionnelle d’au moins un an dans les métiers informatiques (infrastructure ou développement d’applications). 

Pour la validation des acquis de l’expérience (VAE), aucun diplôme n’est exigé, le candidat doit avoir au moins un an d’expérience sur le métier lié à la certification.  

Dans le cas où un candidat/une candidate ne disposerait pas des prérequis définis, il a la possibilité de déposer un dossier de candidature qui sera examiné par une commission réunissant la direction pédagogique IPI et le responsable en charge du recrutement des candidats en vue d’une admission « exceptionnelle ».     

Tout candidat ayant validé partiellement la certification peut présenter un nouveau dossier de validation pour se présenter au jury national dans le but d’obtenir la certification professionnelle complète. Le jury peut dans certains cas, prononcer un délai minimal avant de pouvoir redéposer une candidature. Le(a) candidat(e) se voit attribué une attestation de niveau de validation des blocs de compétences.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de quatre membres professionnels du secteur informatique et externe à l'organisme.

En contrat d’apprentissage X

 Le jury est composé de quatre membres professionnels du secteur informatique et externe à l'organisme. 

Après un parcours de formation continue X

 Le jury est composé de quatre membres professionnels du secteur informatique et externe à l'organisme. 

En contrat de professionnalisation X

 Le jury est composé de quatre membres professionnels du secteur informatique et externe à l'organisme. 

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Le jury est composé de quatre membres professionnels du secteur informatique et externe à l'organisme. 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
17-10-2005

Arrêté du 17 octobre 2005 publié au Journal Officiel du 18 novembre 2005 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 18 novembre 2005, jusqu'au 18 novembre 2010. 

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
25-01-2011

Arrêté du 25 janvier 2011 publié au Journal Officiel du 02 février 2011  portant enregistrement au répertoire national des certifications  professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau II, code NSF 326r, sous l'intitulé Administrateur systèmes, réseaux et bases de données avec effet au  02 février 2011, jusqu'au 02 février 2016.

26-05-2016

Arrêté du 26 mai 2016 publié au Journal Officiel du 07 juin 2016 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau II, sous l'intitulé "Administrateur(trice) systèmes, réseaux et bases de données" avec effet au 02 février 2016, jusqu'au 07 juin 2021

Date de décision 19-05-2021
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 19-05-2026
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 235 2 89 73 71
2018 160 4 76 68 76
2017 118 3 79 72 83
Lien internet vers le descriptif de la certification :



Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
PRO-ALTERNA Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ASTON INSTITUT Habilitation pour former et organiser l’évaluation
GROUPE IGS - CIEFA Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CFA BUREAUTIQUE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP12112 RNCP12112 - Administrateur(trice) systèmes, réseaux et bases de données
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet