Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Grade_Master - Diplôme Arts et Techniques du Théâtre (ATT), parcours conception son

Active

N° de fiche
RNCP35626
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 133 : Musique, arts du spectacle
  • 323n : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle : conception
Formacode(s) :
  • 45042 : technique spectacle
  • 45004 : art spectacle
  • 45022 : art dramatique
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 100%

Date d’échéance de l’enregistrement : 25-03-2026
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES ARTS ET TECHNIQUES DU THEATRE 19750773400022 - -
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION 11004401300040 - -
Objectifs et contexte de la certification :

 La conceptrice ou le concepteur son, détient un ensemble de savoirs et de savoir-faire lui permettant d’imaginer et de mettre en œuvre des dispositifs sonores pour le théâtre et le spectacle vivant. En relation étroite avec la ou le metteur en scène, ses compositions sonores participent à l’écriture dramaturgique et à la conception d’espaces scénographiques. Spécialiste du son des arts de la scène, la prise de son (studio, classique, radiophonique, audiovisuelle), les techniques de bruitage, les traitements et transformations sonores, l’approche de l’intermédialité, la sonorisation, la régie de spectacles, l’acoustique des salles, les systèmes de multidiffusion et de spatialisation sont autant de domaines qui alimentent ses choix artistiques et technologiques.  Elle ou il est apte à occuper n’importe quel poste dans les pratiques du son pour le spectacle vivant : création, ingénierie ou exploitation, seul ou en encadrement d’équipe. Elle ou il est l’interlocuteur privilégié de l’équipe de production et sait élaborer un budget, organiser une tournée et rédiger une fiche technique.  Elle ou il est ouvert sur la grande diversité des pratiques sonores médiatiques actuelles : sites web, édition discographique, art vidéo, film d’animation, radio et productions audiovisuelles. Cette pluralité d’approches esthétiques et techniques en constante évolution, lui permet également d’accéder aux différents métiers issus de la scène (événementiel, muséographie, expositions, équipement de salles…).  

Activités visées :

Usages avancés et spécialisés des outils numériques

Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés

Communication spécialisée pour le transfert de connaissances

Appui à la transformation en contexte professionnel

Analyser les enjeux dramaturgiques et esthétiques d'un projet de spectacle

A1 – Identifier les repères dramaturgiques

A2 – Intégrer la dimension sonore 

Évaluer les besoins en logistique pour une production sonore

Concevoir les éléments sonores d'un projet artistique

A3 - Choisir les éléments sonores liés à la dramaturgie

A4 - Créer des matières sonores

Réaliser une pièce sonore pour le spectacle vivant (de la prise de son à la diffusion)

A5 – Organiser la production

A6 – Gérer les ressources

Compétences attestées :

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine - Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale

- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines  - Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines - Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux - Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation - Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation - Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère - Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles - Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe - Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif  - Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité - Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale   - Situer le projet dans son contexte (historique, filiation artistique) pour en appréhender sa nature - Chercher des références (discographiques, cinématographique, radiophonique …) afin d'esquisser une approche sonore

- Prendre en compte les esthétiques et les savoir-faire utilisés dans différents champs d'expression sonore pour imaginer des processus de mise en jeu

- Estimer les différentes options techniques possibles afin de proposer un budget prévisionnel

- Examiner les besoins techniques pour conseiller la direction technique et la direction de production dans leurs choix

- Produire les documents techniques et de planification nécessaires à l'exploitation de l'œuvre

- Proposer des éléments sonores liés à la dramaturgie de l'œuvre afin de répondre aux enjeux artistiques du projet

- Opérer des choix esthétiques et technologiques afin de réaliser toutes les étapes nécessaires à la fabrication du sonore

- Imaginer des matières sonores afin de créer des espaces scénographiques

- Avoir une écoute critique sur son travail pour interroger la pertinence des sonorités mises en jeu

- Mettre en place des systèmes de prise de son pour l'enregistrement de différentes matières sonores

- Mettre en place des systèmes de diffusion pour donner à entendre des espaces sonores

- Gérer les fonctions logicielles pour l'exploitation d'un spectacle

- Diriger les séances de prise de son et de mixage pour l'enregistrement de formations musicales

- Transmettre à l'équipe d’exploitation les intentions de la création sonore afin de mettre en jeu l'œuvre

- Prévenir les risques auditifs et mettre en place les actions nécessaires pour garantir la sécurité des auditeurs  

Modalités d'évaluation :

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.

Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.   

Réalisation d’un budget prévisionnel (avec des options éventuelles), d’une fiche technique (avec plan) incluant le planningObjectif : présenter un projet de conception incluant une conduite de travail La présentation est réalisée devant un jury de professionnels.  

Réalisation d’une composition sonorePrésentation d’une composition sonore créée autour d’un sujet proposé par le jury. Cette pièce sonore ne sera pas limitée à une diffusion stéréo et ne devra pas dépasser 30mn. La présentation est réalisée devant un jury de professionnels.  

Réalisation d’une composition sonorePrésentation d’une composition sonore créée autour d’un sujet proposé par le jury. Cette pièce sonore ne sera pas limitée à une diffusion stéréo et ne devra pas dépasser 30mn. La présentation est réalisée devant un jury de professionnels.  

Réalisation d’une conception sonoreObjectif : présenter une conception sonore. La présentation s’inscrit dans le cadre de la production d’un spectacle.  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35626BC01

Usages avancés et spécialisés des outils numériques

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine  

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.

Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue 

RNCP35626BC02

Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou   d’études, comme base d’une pensée originale

- Développer une conscience critique des savoirs dans un   domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures   et intégrer les savoirs de différents domaines

- Apporter des contributions novatrices dans   le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux

-   Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux,   les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de   proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de   la réglementation.

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.

Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue. 

RNCP35626BC03

Communication spécialisée pour le transfert de connaissances

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère  

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.

Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue. 

RNCP35626BC04

Appui à la transformation en contexte professionnel

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’auto-évaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale  

 Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.

Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue. 

RNCP35626BC05

Analyser les enjeux dramaturgiques et esthétiques d’un projet de spectacle

- Situer le projet dans son contexte (historique, filiation artistique) pour en appréhender sa nature

- Chercher des références (discographiques, cinématographique, radiophonique …) afin d'esquisser une approche sonore

- Prendre en compte les esthétiques et les savoir-faire utilisés dans différents champs d'expression sonore pour imaginer des processus de mise en jeu 

Réalisation d’un budget prévisionnel (avec des options éventuelles), d’une fiche technique (avec plan) incluant le planningObjectif : présenter un projet de conception incluant une conduite de travail.

La présentation est réalisée devant un jury de professionnels. 

RNCP35626BC06

Évaluer les besoins en logistique pour une production sonore

 - Estimer les différentes options techniques possibles afin de proposer un budget prévisionnel

- Examiner les besoins techniques pour conseiller la direction technique et la direction de production dans leurs choix

- Produire les documents techniques et de planification nécessaires à l'exploitation de l'œuvre 

Réalisation d’une composition sonorePrésentation d’une composition sonore créée autour d’un sujet proposé par le jury. Cette pièce sonore ne sera pas limitée à une diffusion stéréo et ne devra pas dépasser 30mn.

La présentation est réalisée devant un jury de professionnels. 

RNCP35626BC07

Concevoir les éléments sonores d’un projet artistique

- Proposer des éléments sonores liés à la dramaturgie de l'œuvre afin de répondre aux enjeux artistiques du projet

- Opérer des choix esthétiques et technologiques afin de réaliser toutes les étapes nécessaires à la fabrication du sonore

- Imaginer des matières sonores afin de créer des espaces scénographiques

- Avoir une écoute critique sur son travail pour interroger la pertinence des sonorités mises en jeu 

Réalisation d’une composition sonorePrésentation d’une composition sonore créée autour d’un sujet proposé par le jury. Cette pièce sonore ne sera pas limitée à une diffusion stéréo et ne devra pas dépasser 30mn.

La présentation est réalisée devant un jury de professionnels. 

RNCP35626BC08

Réaliser une pièce sonore pour le spectacle vivant (de la prise de son a la diffusion)

- Mettre en place des systèmes de prise de son pour l'enregistrement de différentes matières sonores

- Mettre en place des systèmes de diffusion pour donner à entendre des espaces sonores

- Gérer les fonctions logicielles pour l'exploitation d'un spectacle

- Diriger les séances de prise de son et de mixage pour l'enregistrement de formations musicales

- Transmettre à l'équipe d’exploitation les intentions de la création sonore afin de mettre en jeu l'œuvre

- Prévenir les risques auditifs et mettre en place les actions nécessaires pour garantir la sécurité des auditeurs 

Réalisation d’une   conception sonoreObjectif : présenter une conception sonore.

La présentation s’inscrit dans le cadre de   la production d’un spectacle.     

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Le titre de Conception son ENSATT pour le diplôme Arts et techniques du théâtre conférant le grade de master est délivré par le Jury au vu de la validation de la totalité des blocs de compétences et la validation d’un mémoire de recherche ou d’un projet de recherche-création (rapport écrit et soutenance orale devant un jury).

Chaque bloc peut faire l’objet d’une demande de validation par VAE partielle.  

Secteurs d’activités :

Le concepteur son a vocation à exercer dans le secteur du spectacle vivant (théâtres, opéras, structures chorégraphiques, cirque, musique), dans l’audiovisuel (radio, sociétés de production, télévision, cinéma), dans celui de l’évènementiel ou de la muséographie voire dans les secteurs des pratiques sonores médiatiques (édition phonographique, sites web, art vidéo, jeux vidéo). 

L’activité s’exerce généralement sous statut de salarié sous forme de contrats de travail à durée déterminée d'usage (intermittent) pour la durée d’une production ou d’une tournée ou plus rarement sous forme de contrat à durée indéterminée dans une structure de spectacle privée. Au fil des années d’exercice, davantage ancré dans le réseau professionnel, le concepteur son peut exercer en tant qu’artiste indépendant en inscrivant son activité dans des réponses à des commandes ou sur initiative individuelle comme porteur de projet. L’activité peut dans ce cas être irrégulière, suivant l'économie de prototype  qui caractérise le secteur. 

Plus rarement, partie des concepteurs sonore créent une entreprise d’expertise culturelle (bureau d’étude). L’activité s’exerce souvent en horaires décalés (soirées et week-ends) et peut supposer des déplacements ou éloignements sur plusieurs jours d’affilée (tournées ou tournages). 

Le rythme de l’activité peut être très variable sur le court et long terme, en fonction de la concrétisation des projets menés en compagnies ou collectifs et de la programmation des entreprises de diffusion de spectacles.

Le concepteur son peut également aller vers des fonctions d’enseignant dans des écoles d’art ou vers des postes de techniciens de spectacle ou d’évènementiel dans la fonction publique territoriale. 

Type d'emplois accessibles :

Ce professionnel peut prétendre à des emplois qui peuvent recouvrir les appellations suivantes dans le spectacle :
-concepteur son
-créateur son
-chef-opérateur du son
-ingénieur du son
-réalisateur son
-régisseur son  

Code(s) ROME :
  • L1508 - Prise de son et sonorisation
Références juridiques des règlementations d’activité :

- Protection auditive

- Habilitation électrique

- Sécurité CACES

- Montage   

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Les jurys sont composés d'enseignants permanents de l'équipe pédagogique de l'ENSATT, d'enseignants chercheurs, d'un représentant du service des études de l'établissement et de professionnels en activité.

Après un parcours de formation continue X

Les jurys sont composés d'enseignants permanents de l'équipe pédagogique de l'ENSATT, d'un représentant du service des études de l'établissement et de professionnels en activité. 

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X

Possibilité lors de l'accès au diplôme, des candidats en formation continue par VAP, si leur niveau d'études est inférieur à celui exigé. 

Par expérience X

Le jury est composé d'enseignants permanents de l'équipe pédagogique de l'ENSATT, d'un représentant du service des études de l'établissement et deprofessionnels en activité.

La validation se fait sur examen d'un dossier individuel et entretien devant un jury.     

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
26-03-2021

Arrêté du 15 mars 2021 du MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, DE LA RECHERCHE ET DE L’INNOVATION, relatif à l’attribution du grade de master aux titulaires du diplôme «arts et techniques du théâtre» délivré par l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre NOR : ESRS2100051A arrêté du 15/03/2021, paru dans le JO du 26/03/2021  

Date d'effet de la certification 26-03-2021
Date d'échéance de l'enregistrement 25-03-2026
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 6 - 100 100 100
2017 6 - 100 100 100
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP26985 RNCP26985 - DipViGrM - diplôme Arts et Techniques du Théâtre délivré par l'ENSATT, parcours Concepteur son
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet