L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

200p : Méthodes industrielles

110f : Spécialités pluri-scientifiques (application aux technologies de production)

253 : Mécanique aéronautique et spatiale

Icon formacode

Formacode(s)

31620 : Conduite installation industrielle

31606 : Conduite projet industriel

31654 : Génie industriel

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-08-2024

Niveau 7

200p : Méthodes industrielles

110f : Spécialités pluri-scientifiques (application aux technologies de production)

253 : Mécanique aéronautique et spatiale

31620 : Conduite installation industrielle

31606 : Conduite projet industriel

31654 : Génie industriel

31-08-2024

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE MECANIQUE ET D'AEROTECHNIQUE DE POITIERS 19860073600021 ISAE-ENSMA https://www.ensma.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

Cette certification reconnait des ingénieurs experts en technique, méthodes et en production industrielle pour l'aéronautique et l'espace. Les diplômés assurent une interface efficiente entre le bureau d’étude et la chaîne de production. Ils possèdent une expérience industrielle significative et supervisent avec efficacité la fabrication de produits complexes dans le secteur de l’aéronautique et de l’espace. 

Ingénieur de haut niveau scientifique et technique, ils s’adaptent et accompagnent en permanence le développement de nouvelles technologies émanant des bureaux d’études et de nouvelles méthodes de production industrielle. Ils sont garants de la qualité et du respect des normes aéronautiques en vigueur dans un objectif d’amélioration continue. 

Architectes système, ils assurent la mise en place et l’optimisation des systèmes de production. En tant que managers, ils animent et encadrent au quotidien des techniciens de leurs entreprises (métallurgistes, mécaniciens, électroniciens, informaticiens etc.) et des ingénieurs sous-traitants. Ils ont le sens du contact et favorisent le travail d’équipe. 

Très bons gestionnaires de projet, ils négocient et suivent leurs budgets. Ils disposent de qualités d’analyse et de synthèse associées à un réel esprit critique du début jusqu’à la clôture de leurs programmes. 

Adaptables aux objectifs de leurs entreprises et aux évolutions du secteur, ils travaillent dans des PME, des PMI et des grands groupes industriels du secteur Aérospatial en France comme à l’étranger. 


Cette certification répond aux besoins exprimés par le secteur des industries aérospatiales (notamment via le GIFAS - Groupement des industries Françaises Aéronautiques et Spatiales) : 

- volonté d'avoir des profils ingénieurs diversifiés ; 

- importants besoins en recrutement d'ingénieurs sur ce profil "méthodes" ; 

- développement de l'apprentissage pour former en interne des ingénieurs. 

Activités visées :

 Activité 1 : Mise en œuvre des nouvelles conceptions pour l’aéronautique et l’espace En prenant en compte les exigences de la réglementation de l’aéronautique, l’ingénieur de spécialité conçoit des systèmes technologiques. A partir d’un travail de recherche, il propose de nouvelles solutions technologiques adaptées aux problématiques qui sont mises en jeux  

 Activité 2 : Définition et conception des systèmes de production pour l’aéronautique et l’espace. L' ingénieur choisit et dimensionne les moyens de productions en fonction des enjeux technologiques. Il s’adapte et accompagne en permanence le développement de nouvelles technologies émanant des bureaux d’études et de nouvelles méthodes de production industrielle. Il est garant de la qualité et du respect des normes aéronautiques en vigueur dans un objectif d’amélioration continue.  

 Activité 3 : Qualification des moyens d’essais, pré-industrialisation pour l’aéronautique et l’espace L’ingénieur de spécialité, valide les moyens de production à travers des essais de qualification. Il s’assure de la faisabilité de la mise en œuvre des moyens de production et garanti le déploiement pour de grandes séries.  

 Activité 4 :Mise en place et optimisation des systèmes de production pour l’aéronautique et l’espace. L’ingénieur de spécialité assure la mise en place et l’optimisation des systèmes de production. Il assure et vérifie les opérations de sécurité liés à la mise en place des moyens de production. Il organise, planifie et suit les projets d’amélioration continue  

 Activité 5 : Mise en place de systèmes énergétiques et de matériaux avancés. L'ingénieur conçoit, déploie, teste et met en place des systèmes énergétiques en prenant en compte les aspects thermiques, de combustion, aérodynamiques, matériaux, ainsi que les nouvelles technologies. Il sélectionne, teste et intègre des matériaux avancés suivant leur fonctionnalités techniques, en prenant en compte les nouveaux procédés et dans un démarche éco-responsable. 

Compétences attestées :

 1- Mettre en œuvre les procédures et les moyens de fabrication industrielle en respectant un cahier des charges coconstruit avec les clients et fournisseurs  

2- Réaliser des recherches appliquées, des essais, des études, des mises au point, des analyses, des mises en œuvre d’innovations et de solutions retenues pour améliorer les produits, les systèmes et les procédés existants 

 3- Encadrer, animer et diriger des équipes de spécialistes (techniciens ou de cadres)  

4- Communiquer avec des non spécialistes pour présenter et expliquer un projet  

5- Proposer une stratégie économique, négocier et gérer le budget de son service en veillant à l’utilisation optimale des ressources  

Modalités d'évaluation :

 Le référentiel de formation (ou syllabus) est organisé par Unités d’Enseignements (UE) associées à un nombre de crédits ECTS ciblant un périmètre de compétences définies. Ces UE intègrent entre 2 et 6 modules d’enseignements (ou matières) en lien avec les compétences identifiées. La validation des crédits ECTS au sein d’une UE est obtenue à partir de la note de 10/20. Chaque module d’enseignement est évalué indépendamment; avec une ou plusieurs des modalités d'évaluation suivantes : 

- Contrôle des Connaissances écrit ou oral, individuel ou à plusieurs ; 

- Bureau d'Etudes avec cas pratiques, questions, exercices et comptes rendus ; 

- Travaux Pratiques ou Travaux Dirigés sur machine ou ordinateur avec cas pratiques, questions, exercices et comptes rendus ; 

- Mises en Situation réelles lors des périodes en entreprises avec autoévaluation (à titre indicatif), entretiens évaluations co-construits par le maître d'apprentissage et le tuteur pédagogique, présentations orales et rapports écrits des missions effectuées.  

RNCP35642BC01 - Mettre en œuvre des nouvelles conceptions pour l’aéronautique et l’espace

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  1.  Analyser et construire un cahier des charges (CDC). 
  2. Concevoir un système technologique en mobilisant ces connaissances en sciences et en technologie. 
  3. Maîtriser des approches numériques et des outils informatiques.
  4. Conduire un projet : organiser et gérer les aspects techniques, humains et financiers dans un contexte international. Communiquer avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes en français et en anglais. Identifier les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable et proposer des solutions. Piloter et animer une équipe dans un contexte international.
  •  Evaluation des connaissances : contrôles continus, examens
  • Etude de cas réalisée en groupe et/ ou mise en situation réelle dans l’entreprise
  • Rapport et soutenance en présence d’industriels 
  • Fiche d’évaluation en entreprise 

RNCP35642BC02 - Définir et concevoir des systèmes de production pour l’aéronautique et l’espace

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  1. Evaluer et choisir une solution technologique. 
  2. Dimensionner les systèmes de production. 
  3. Prendre en compte les évolutions technologiques. 
  4. Pré-qualifier les moyens de production. 
  5. Élaborer un plan de maintenance. 
  6. Conduire un projet : organiser et gérer les aspects techniques, humains et financiers dans un contexte international Communiquer avec des spécialistes comme avec des non spécialistes en français et en anglais Identifier les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable et proposer des solutions Piloter et animer une équipe dans un contexte international.
  • Évaluation des connaissances : contrôles continus, examens 
  • Recherche bibliographique 
  • Présentation d’une synthèse avec des critères de choix 
  • Etude de cas réalisée en groupe et/ ou mise en situation réelle dans l’entreprise 
  • Fiche d’évaluation en entreprise 

RNCP35642BC03 - Qualifier des moyens d’essais, pré-industrialiser pour l’aéronautique et l’espace

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  1.  Établir un plan d’essais en mobilisant ses connaissances technologiques. 
  2. Analyser les résultats. 
  3. Mettre en place un plan d’actions correctives. 
  4. Mettre en conformité au regard du système qualité.
  5. Conduire un projet : organiser et gérer les aspects techniques, humains et financiers dans un contexte international Communiquer avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes en français et en anglais Identifier les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable et proposer des solutions Piloter et animer une équipe dans un contexte international. 
  • Etude de cas réalisée en groupe et/ ou mise en situation réelle dans l’entreprise 
  • Fiche d’évaluation en entreprise  

RNCP35642BC04 - Mettre en place et optimiser des systèmes de production pour l’aéronautique et l’espace

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  1. Planifier et organiser la production en prenant en compte l’organisation de la maintenance. 
  2. Piloter la production dans un souci de respect des processus qualité.
  3. Optimiser les processus de production.
  4. Conduire un projet : organiser et gérer les aspects techniques, humains et financiers dans un contexte international Communiquer avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes en français et en anglais Identifier les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable et proposer des solutions Piloter et animer une équipe dans un contexte international.
  • A partir de la qualification des moyens de productions : en situation reconstituée et/ou en situation réelle dans l’entreprise
  • Fiche d’évaluation en entreprise
  • Rapport et soutenance orale en présence d’industriels 
  • Évaluation de compétences en langue 

RNCP35642BC05 - Intégrer des systèmes énergétiques et des matériaux avancés

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  1. Analyser et construire le cahier des charges (CDC).
  2. Déployer et tester un système énergétique en prenant en compte les aspects thermiques, de combustion, aérodynamiques et matériaux, ainsi que les nouvelles technologies.
  3. Sélectionner, tester et intégrer des matériaux avancés suivant leurs fonctionnalités techniques, en prenant en compte les nouveaux procédés et dans une démarche éco-responsable.
  4. Intégrer un système propulsif dans une structure (aéronef, astronef,drone ...) et assurer un processus d'amélioration continue.
  5. Conduire un projet : organiser et gérer les aspects techniques, humains et financiers dans un contexte international Communiquer avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes en français et en anglais Identifier les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable et proposer des solutions Piloter et animer une équipe dans un contexte international.
  • Etude de cas réalisée en groupe et/ ou mise en situation réelle dans l’entreprise.
  • Fiche d’évaluation en entreprise.
  • Rapport et soutenance orale en présence d’industriels Évaluation de compétences en langue.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

 Le titre d'ingénieur en génie industriel pour l'aéronautique et l'espace est obtenu sous condition de validation :

1/ Des 5 blocs de compétences 

2/ De l'ensemble des périodes en entreprise 

3/ Du niveau B2 en anglais (pouvant être attestée par un score minimum de 785 à l’épreuve du TOEIC) 

4/ De l'aptitude à travailler à l’international, attestée par l’obligation de la mobilité à l’international (avec une durée minimum de 5 semaines) qui doit s’effectuer sur une des périodes en entreprise. 

Aucun bloc ne peut être obtenu de droit par équivalence. Chaque bloc peut faire l’objet d’une demande de validation par VAE partielle.

Secteurs d’activités :

Industries, principalement des secteurs aéronautiques et spatial, autres transports et énergies.

Type d'emplois accessibles :

Ingénieur Industrialisation

Ingénieur Méthodes industrielles

Ingénieur recherche et développement

Ingénieur de production

Code(s) ROME :

  • H1400 - Méthodes et gestion industrielles
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1404 - Intervention technique en méthodes et industrialisation

Références juridiques des règlementations d’activité :

non concerné

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Bac+2 technologique ou équivalent

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le Directeur de l'école ou son représentant

Le Directeur des Etudes et de la Formation ou son représentant

Le Responsable de formation de l'unité de formation en convention (CNAM)

Deux à quatre enseignants impliqués dans la formation

Deux personnalités extérieurs, représentants du monde industriel

Le Directeur du centre de formation d'apprentissage partenaire

Le jury est présidé par la directeur de l'école ou son représentant ; la voix du président du jury est prépondérante en cas de vote égalitaire.

Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Le Directeur de l'école ou son représentant

Le Directeur des Etudes et de la Formation ou son représentant

Le Responsable de formation de l'unité de formation en convention (CNAM)

Deux à quatre enseignants impliqués dans la formation

Deux personnalités extérieurs, représentants du monde industriel

Le Directeur du centre de formation d'apprentissage partenaire

Le jury est présidé par la directeur de l'école ou son représentant ; la voix du président du jury est prépondérante en cas de vote égalitaire.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Liste des organismes préparant à la certification :

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :