Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Responsable d’ingénierie des systèmes d’information et de communication, option "analyse et développement", option "systèmes et réseaux" et option "télécommunications"

Active

N° de fiche
RNCP35649
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 326n : Analyse informatique, conception d'architecture de réseaux
Formacode(s) :
  • 24254 : télécommunication
  • 30854 : langage informatique
  • 31032 : système exploitation informatique
  • 31036 : administration base de données
  • 24273 : architecture réseau
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 100%

Date d’échéance de l’enregistrement : 16-06-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DES ARMEES 11009001600046 - -
Objectifs et contexte de la certification :

La présente certification renforce la sécurisation des parcours professionnels, facilitant la mobilité fonctionnelle interne, en permettant le passage vers des échelons supérieurs, voire une deuxième partie de carrière.
Après examen des différents profils recrutés au sein des armées et dans le milieu privé, les préparations à un premier poste et à l'encadrement s'avèrent insuffisantes pour certains, et les connaissances techniques et théoriques manquent à d'autres.
Il a donc été décidé de développer les enseignements sur le management d’équipes, la communication, la gestion des relations humaines, notamment depuis quelques années dans la prise en compte des risques psycho-sociaux. Il a fallu également apporter et renforcer les connaissances techniques spécifiques nécessaires à la tenue d'un premier poste dans les établissements du ministère des Armées, tout comme dans le secteur privé.
En outre, l’augmentation des risques liés à la Cybersécurité et l'évolution des technologies et de la réglementation dans le domaine des SIC (Systèmes d’Information et de Communication), imposent la mise en place de postes d'encadrement dans cette spécialité.
Ces éléments et la conjoncture actuelle entraînent la multiplication des rapports d'ordre professionnel avec des responsables hiérarchiques de haut niveau (cadres supérieurs, ingénieurs).
La mise en place d'une telle certification paraît, en conséquence des faits énumérés supra, incontournable.
Les restructurations régulières des structures privées et publiques, entre-autres les Armées orientent de plus en plus les agents, certifiés et à certifier, principalement vers le management et l’ingénierie de projet ou de maintenance. La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) va permettre à certains de ces agents et militaires l’accès à des postes promotionnels ou des postes dans le cadre de reconversion.


Forts de cette certification constamment remise à jour, ses détenteurs peuvent prétendre à exercer n’importe lequel des métiers énumérés infra, que ce soit dans le secteur privé que dans le domaine public, et ce même s’il viennent à évoluer. 

Activités visées :

 Responsable d’ingénierie des systèmes d’information et de communication, option "Analyse et développement", option "Systèmes et réseaux" et option "Télécommunications"
 Au sein d’un établissement du ministère des Armées, les missions du bénéficiaire du titre consistent à :    

  • Collaborer avec la direction, les chefs de projets, les architectes techniques des SI (systèmes d’information), ainsi que les utilisateurs internes et externes. 
  • Être en relation avec les entreprises dans le cas d’externalisations de prestations. 
  • Animer et diriger des équipes. 

Option Analyse et Développement : Concevoir, développer, déployer et maintenir des applications informatiques. Appliquer les méthodes de conduite de projet et respecter la politique de sécurité des SIC (Systèmes d’Information et de Communication) ainsi que la réglementation en vigueur.
Option Systèmes et Réseaux : Concevoir l’architecture réseau, mettre en place, exploiter, administrer et maintenir les infrastructures réseaux, les serveurs et les postes de travail, selon la politique de sécurité des SIC (Systèmes d’Information et de Communication) et la réglementation en vigueur.
Option Télécommunications : Mener des études, des déploiements, le maintien en condition opérationnelle et la supervision de réseaux de télécommunications. Analyser les risques de pénétration ou d’agression liés aux phénomènes de rayonnements, de compatibilité électromagnétique inhérents à ces systèmes. S’assurer du respect de la politique de sécurité des SIC (Systèmes d’Information et de Communication) et de la réglementation en vigueur édictée par l’ANFr (Agence Nationale des Fréquences). Compétences attestées

Compétences attestées :

a. De l’organisation et du management   

  • Organise, anime, dirige et coordonne les différentes activités de son équipe, 
  • Organise et anime les réunions de projet, ou de service, 
  • Organise et fait appliquer la qualité au sein d’une équipe, 
  • Rédige les éléments techniques d’une expression de besoin avec ou sans marché public (CCTP, cahier des charges…), évalue les offres et participe aux choix techniques ou de fournisseurs, 
  • Élabore des recettes, bilans, rapports et statistiques relatifs au fonctionnement du SI, 
  • Prend en compte les RPS (Risques Psycho-Sociaux) au sein de son équipe.   

b. De la conduite de processus dans un projet du domaine des SIC
  

  • Assure la planification et le suivi de projets SIC, 
  • Conçoit, développe et déploie des architectures de SI et des logiciels (option Analyse et Développement), des architectures de systèmes et réseaux (option Systèmes et Réseaux) et des architectures de télécommunication (option Télécommunications) à partir de cahiers des charges, 
  • Réalise les opérations de maintenance évolutive et corrective des applications (option Analyse et Développement) ou les opérations de maintenance des installations (option Systèmes et Réseaux et option Télécommunications). 
  • Gère ou participe à la gestion des achats publics ou des marchés publics (option Systèmes et Réseaux et option Télécommunications). 

Option Analyse et Développement :  

  • Met en œuvre les méthodes d’analyse, de conception et de conduite de projets informatiques, 
  • Conçoit et développe les systèmes d’information, 
  • Administre et supervise les systèmes de gestion de bases de données, 
  • Paramètre et déploie des systèmes d’information à partir de cahiers des charges, 
  • Suit et maintient en condition opérationnelle les SI.

Option Systèmes et Réseaux :

  • Conçoit et réalise les architectures systèmes et réseaux,   
  • Déploie les réseaux, serveurs et postes de travail à partir de cahiers des charges,   
  • Administre et supervise les systèmes et réseaux,   
  • Maintient en condition opérationnelle et de sécurité les SIC. 

Option Télécommunications :   

  • Conçoit et réalise les infrastructures des réseaux de télécommunications, 
  • Déploie les réseaux locaux et étendus à partir de cahiers des charges,   
  • Administre et supervise les réseaux de télécommunications et de transmissions hyperfréquence, 
  • Maintient en condition opérationnelle et de sécurité les systèmes de réseaux et de télécommunications. 

c. Conseil, expertise technique et veille technologique  

  • Conseille et assiste la direction, les chefs de projets, les services et les utilisateurs des SIC, 
  • Assure la veille technologique en matière des SIC, 
  • Applique et fait appliquer la politique de sécurité des SIC en vigueur, 
  • Apporte son expertise dans la conception des SIC. 
  • Assure une veille technologique dans le domaine des SIC. 
Modalités d'évaluation :

Études de cas, mises en situation réelles ou simulées. Analyse des évaluations des formations suivies.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35649BC01

Manager une équipe

C1.1 - Intégrer les enjeux et les éléments clés de son environnement professionnel   

C1.2 - Décliner des objectifs, les communiquer et fédérer une équipe.    

C1.3 - Mener un entretien individuel.    

C1.4 - Organiser et conduire des réunions avec son équipe.    

C1.5 - Établir un diagnostic (écart de compétences, conflit émergent ou déclaré, risques professionnels…).    

C1.6 - Mettre en place des actions curatives ou préventives en fonction du diagnostic de la situation   

C1.7 - Représenter son organisation, sensibiliser, alerter et/ou prendre position    

C1.8 - Définir et affecter des moyens à l'atteinte des objectifs (humains, financiers, contractuels, matériels…).  

C1.9 - Planifier et coordonner l'activité de son équipe. Rendre compte et conseiller sa hiérarchie.    C1.10 - Repérer les axes de progression et être force de proposition.

Études de cas, mises en situation réelles ou simulées. Analyse des évaluations des formations suivies.

RNCP35649BC02

Contribuer à la conduite ou conduire un projet informatique

C2.1 - Mettre en œuvre une méthode de conduite de projet SI conformément  aux instructions ministérielles.   

C2.2 - Coordonner, planifier l'allocation des ressources.    

C2.3 - Prévoir, anticiper et garantir la disponibilité des ressources.     

C2.4 - Évaluer les risques encourus par les activités de l’organisation  et construire le(s) plan(s) d'actions.    

C2.5 - Définir et organiser le maintien en conditions opérationnelles.     

C2.6 - Formaliser ou interpréter un cahier des clauses techniques  particulières (CCTP).    

C2.7 - Mettre en œuvre les règles de base de la sécurité des systèmes  d'information et le cas échéant s'assurer de leur application.    

C2.8 - Identifier les vulnérabilités d'un système dans le cadre de son  homologation et de son maintien en condition de sécurité.    

C2.9 - Animer et contrôler la relation contractuelle avec les  prestataires.      

C2.10 - Utiliser les méthodes et outils de management appropriés.      

C2.11 - Piloter, organiser et motiver l'équipe projet.   

C2.12 - Définir et mettre en œuvre un plan d’actions pour la conduite  du changement.    

C2.13 - Connaître et savoir appliquer la réglementation en matière de  marchés publics.    

C2.14 - Connaître l'organisation du service achat et les dispositions  adoptées en interne et relatives à l'activité achat de son entité.    

C2.15 - Participer à la construction d'un processus d'achat à partir de  la connaissance et de l'analyse des scenarii possibles et des  contraintes environnementales du domaine des SIC. Apprécier le degré de  complexité d'un SI et les difficultés qui peuvent se présenter pour  procéder à l'acte d'achat.   

C2.16 - Rechercher, analyser et évaluer des acteurs économiques  susceptibles de répondre aux besoins de son entité.

Études de cas, mises en situation réelles ou simulées.  Analyse des évaluations de formations suivies.

RNCP35649BC03

Développer, analyser (Option Analyse et Développement)

C3.1 - Planifier, organiser, produire, mettre en œuvre des méthodes, des  techniques, des outils selon des procédures complexes et être capable de  repenser un élément du modèle. Être en capacité de transmettre un  savoir ou former sur des procédures simples.    

C3.2 - Se tenir à la charnière de plusieurs domaines et spécialités et  jouer un rôle d’interface, d’arbitre, de conciliateur entre les  différentes parties prenantes.   

C3.3 - Mener une analyse à partir des processus métier, de la  réglementation en vigueur afin d'identifier quelles données doivent  intégrer le SI.    

C3.4 - Appliquer les principes de la gouvernance de la qualité des  données du MinArm afin de garantir l'unicité de référence de chaque  donnée sur son périmètre.    

C3.5 - Traduire des besoins métier en spécifications fonctionnelles  générales d'un SI à concevoir.    

C3.6 - Mettre en œuvre (élaborer, maintenir et promouvoir) un  environnement méthodologique et de production des développements  informatiques. Développer dans un langage en vigueur et selon les  préconisations du référentiel technique MinArm. Produire des documents  décrivant les services, composants et applications en vue de préparer la  maintenance du SI. Réaliser la recette.    

C3.7 - Mettre en œuvre la gestion des risques en matière de sécurité  des données et de robustesse du code.    

C3.8 - Mettre au point et exécuter des procédures systématiques de test  pour s’assurer de la conformité avec les spécifications de conception.     

C3.9 - Conseiller et accompagner les équipes de développement  informatique, vérifier la conformité des développements par rapport au  référentiel technique MinArm.    

C3.10 - Participer à la conception, au déploiement puis administrer et  superviser une base de données.    

C3.11 - Appliquer les règles de sécurité et de sauvegarde des  informations.    

C3.12 - Proposer différentes solutions en effectuant des analyses  contextuelles.    

C3.13 - Effectuer les différentes tâches nécessaires au déploiement, à  la gestion et le cas échéant au retrait d'une base de données.    

C3.14 - Connaître les architectures fonctionnelles, applicatives et  techniques avec les référentiels MinArm.    

C3.15 - Participer à la mise en œuvre de l'architecture, principalement  applicative.    

C3.16 - Prendre en compte l’interopérabilité, l’adaptabilité.    

C3.17 - Connaître les référentiels, les cartographies et les cadres  techniques des SI qui décrivent la situation des standards applicables  et les échéances d’évolution des différents composants, architectures ou  services.    

C3.18 - S'assurer du maintien applicatif en condition opérationnelle  d'une application.    

C3.19 - Vérifier et analyser les impacts techniques, applicatifs des  nouvelles solutions et leur cohérence avec l'architecture existante.    

C3.20 - Définir les interfaces et les évolutions à apporter aux  composants logiciels

Études de cas, mises en situation réelles ou simulées.    Analyse des évaluations de formations suivies.

RNCP35649BC04

Déployer, configurer, superviser et gérer les systèmes et réseaux (Option Systèmes et Réseaux)

C3.1 - Établir la conformité des architectures mises en œuvre avec les  référentiels MinArm et analyser les offres des fournisseurs industriels  et les propositions d'architectures SIC des maîtrises d’œuvre externes.   

C3.2 - Vérifier et analyser les impacts techniques des nouvelles  solutions et leur cohérence avec l'architecture existante.    

C3.3 - Concevoir et superviser la mise en œuvre de l'architecture  technique des systèmes et services communs : systèmes d'exploitation,  serveurs, postes de travail, virtualisation, mobilité, messagerie,  annuaires, outils collaboratifs, portails, stockage et transfert de  données, pare-feu, passerelles, IGC, identification, administration,  supervision, métrologie.    

C3.4 - Concevoir et maintenir les référentiels, les cartographies et  les cadres techniques des SIC.    

C3.5 - Identifier les modifications nécessaires et les composants  réseau concernés : matériels, logiciels. Prendre en compte  l'interopérabilité, l'adaptabilité, la facilité d'utilisation et la  sécurité. S'assurer de la correspondance entre l'évolution de  l'entreprise et la progression technologique.    

C3.6 - Participer à la mise en place du réseau physique.    

C3.7 - Diriger ou participer à la mise en œuvre d'un réseau dans le  respect de l'architecture planifiée. Rédiger les procédures  d'installation.    

C3.8 - Effectuer les différentes tâches nécessaires au déploiement, à  la gestion et le cas échéant au retrait d'un système d'information.    

C3.9 - En s'appuyant sur une bonne connaissance des systèmes mis en  œuvre, respecter voire concevoir les règles et modes opératoires de  l'exploitation de ceux-ci.   

C3.10 - Effectuer les différentes tâches nécessaires à l'installation, à  la configuration et à la gestion des différents types de serveurs mis  en œuvre dans le cadre d'un système d'information.    

C3.11 - Effectuer les différentes tâches nécessaires au déploiement, à  la gestion et le cas échéant au retrait d'un réseau de communication.    

C3.12 - A partir de protocoles d'administration (SNMP), s'assurer du  bon fonctionnement d'un réseau et prévenir de futurs incidents    

C3.13 - Mener les opérations de maintenance préventive et corrective  d'un système d'information.    

C3.14 - Mener les opérations de maintenance préventive et corrective  d'un système de communication.    

C3.15 - Connaître le référentiel général d'interopérabilité (RGI) et le  référentiel général de sécurité (RGS). Connaître les différents textes  législatifs et réglementaires de niveau national, OTAN et UE ayant trait  à la Cybersécurité.    

C3.16 - Sélectionner et paramétrer les équipements de sécurité en  fonction de l'architecture réseau afin d'assurer une défense en  profondeur.    

C3.17 - Utiliser des protocoles de sécurité à des fins d'administration  et mettre en œuvre des solutions de chiffrement.    

C3.18 - Connaître les principes, règles et procédures d'administration  visant à maintenir, surveiller, contrôler et protéger les systèmes  informatiques durant leur phase d'exploitation. Maintenir, mettre à jour  et exploiter les journaux pour s'assurer du maintien de la sécurité des  systèmes d'information.   

C3.19 - Connaître et assimiler les fonctionnalités des firewalls.

Études de cas, mises en situation réelles ou simulées. Analyse des évaluations des formations suivies.

RNCP35649BC05

Déployer, configurer, superviser et gérer les systèmes de télécommunications (Option Télécommunications)

C3.1 - Définir les solutions d’architecture des systèmes de  communication. Identifier les composants concernés. Prendre en compte  l’interopérabilité, l’adaptabilité, la facilité d’utilisation, la  progression technologique et la sécurité.    

C3.2 - Réaliser une desserte filaire et/ou optique. Intervenir  techniquement sur un moyen filaire et/ou optique    

C3.3 - Installer, configurer, gérer un système de communication à base  de faisceaux hertziens.    

C3.4 - Diriger ou participer à la mise en œuvre d'un réseau dans le  respect de l'architecture planifiée.    

C3.5 - Effectuer les différentes tâches nécessaires au déploiement, à  la gestion et le cas échéant au retrait d'un réseau de communication.    

C3.6 - A partir de protocoles d'administration (SNMP), s'assurer du bon  fonctionnement d'un réseau et prévenir de futurs incidents.    

C3.7 - Mener les opérations de maintenance préventive et corrective  d'un système de communication.    

C3.8 - Connaître le référentiel général d'interopérabilité (RGI) et le  référentiel général de sécurité (RGS). Connaître les différents textes  législatifs et réglementaires de niveau national, OTAN et UE ayant trait  à la Cybersécurité.    

C3.9 - Sélectionner et paramétrer les équipements de sécurité en  fonction de l'architecture réseau afin d'assurer une défense en  profondeur    

C3.10 - Utiliser des protocoles de sécurité à des fins d'administration  et mettre en œuvre des solutions de chiffrement.    

C3.11 - Connaître les principes, règles et procédures d'administration  visant à maintenir, surveiller, contrôler et protéger les réseaux durant  leur phase d'exploitation. Maintenir, mettre à jour et exploiter les  journaux pour s'assurer du maintien de la sécurité des réseaux.

Études de cas, mises en situation réelles ou simulées. Analyse des évaluations des formations suivies.

RNCP35649BC06

Expertiser, conseiller et réaliser de la veille technologique

C4.1 - Comprendre les besoins et les préoccupations du commandement ou  d'autres parties prenantes. Les traduire en options techniques  compréhensibles par ces derniers et exploitables par les spécialistes.    

C4.2 - Assister et conseiller les directions de projets dans la  conception de leurs architectures. Prendre en compte l’interopérabilité,  l’adaptabilité, la facilité d’utilisation et la sécurité. S’assurer de  la correspondance entre l’évolution de l’entreprise et la progression  technologique.    

C4.3 - Entretenir une communication régulière avec les utilisateurs et  garantir que leurs besoins, leurs préoccupations et leurs réclamations  sont bien compris et traités. Faire remonter les incidents survenus,  s’assurer de leur résolution et évaluer la satisfaction qui en résulte.     

C4.4 - Étudier en détail les dernières innovations technologiques pour  aider à la compréhension des technologies en évolution. Trouver des  solutions originales pour l'intégration de nouvelles technologies dans  les produits, applications ou services ou dans la création de nouvelles  solutions.

Études de cas, mises en situation réelles ou simulées. Analyse des évaluations des formations suivies.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Les blocs de compétences 1, 2 et 6 constituent le tron commun SIC

Les blocs de compétences 3, 4 et 5 sont les 3 options "Analyse et Développement", "Systèmes et Réseaux", "Télécommunications". 


 Il existe deux voies d'acquisition possibles des blocs de compétence :  

  • La formation d’adaptation à l’emploi : Le titre est délivré aux TSEF-2 (Techniciens Supérieurs d’Études et de Fabrication, deuxième classe) du domaine SIC en formation statutaire issus de concours de la fonction publique, et ce, quelle que soit la spécialité de recrutement grâce aux trois options proposées. Les effectifs de TSEF-2 en recrutement sont en augmentation ces dernières années. De plus, cette certification est amenée à être proposée à des nouvelles populations de TSO 5b (Techniciens à Statut Ouvrier, niveau 5b) en formation statutaire.     
    • Elle comporte trois composantes :        
      • Contrôle continu sous la forme d'études de cas, de travaux pratiques et d'épreuves écrites.     
      • Projet de spécialisation : réalisation d'une étude technique, travail personnel et présentation orale.     
      • Mémoire et soutenance orale d'une étude technique menée lors du stage en entreprise d'une durée de 10 semaines.     


  • La Validation des Acquis par l'Expérience, suivant deux processus distincts :  
    • La procédure standard de VAE :    
      • Les modalités de prise en compte des accès au titre par la VAE ont été fixées par circulaire ministérielle. Elles se sont améliorées et sont mieux formalisées, tenant compte du décret 2017-1135 du 04 Juillet 2017 et de l’article L335-5 du code de l’éducation concernant la définition et les modalités d’acquisition des blocs de compétences. 
      • De par l’activité managériale du titre, les RPS (Risques Psycho-Sociaux) imposés par directive ministérielle sont désormais pris en compte. 
    • La procédure simplifiée de VAE :    
      • Elle concerne les cadres sous-officiers supérieurs de l'Armée de l'air des spécialités 8100 « spécialiste des systèmes et supports de télécommunications », 8220 « spécialiste des réseaux informatiques et sécurité des SIC », 8230 « concepteur et manager des systèmes d’information » titulaires du brevet cadre de maîtrise, qui détiennent partiellement ou totalement les blocs de compétence acquis par la formation ou par le parcours d’expérience dans le domaine de la certification visée. 
      • Ces derniers seront interviewés par l’autorité certificatrice sur un ou plusieurs récits d’expérience portant sur l’ensemble du référentiel, après avoir constitué un dossier suffisamment complet pour justifier de la procédure simplifiée. Dans l’autre cas, ils seront réorientés vers la procédure standard. 

Il est rappelé qu'en cas de validation partielle des acquis, le bénéfice des blocs de compétences acquis peut désormais être gardé à vie. 

Secteurs d’activités :

Le bénéficiaire du titre exerce au sein d'un établissement du ministère des Armées (en administration centrale ou déconcentrée), dans le domaine  des systèmes d’information et de communication (SIC). 

Il peut aussi exercer les mêmes fonctions au sein d'une autre administration ou d'un établissement privé.

Son activité se  situe sur un site unique allant de quelques personnes à plusieurs  milliers, ou sur plusieurs sites dans le cadre de coordination  d'activités.  Sur des sites de grande taille, une partie importante de  son activité peut prendre la forme de délégation et de management  d'équipes, alors que sur des sites de moindre importance, il assure  lui-même ou avec l'équipe qu'il encadre, les fonctions dévolues à son  métier.

Type d'emplois accessibles :

Sous la responsabilité d’un chef d’entité SIC, le bénéficiaire du titre encadre la plupart du temps une équipe de techniciens civils et/ou militaires  et/ou d’ouvriers du ministère des Armées, de tout autre ministère ou d'un organisme privé.  Il est autonome dans ses prises de décision tout en appliquant les directives et recommandations en vigueur. Il travaille en toute autonomie dès sa prise de fonction. 

Étant entendu que les systèmes d'information comprennent dans leur périmètre les systèmes d'exploitation, logiciels, bases de données, réseaux et télécommunications, il peut être amené à occuper les postes suivants :    

  • Administrateur de systèmes d’information 
  • Chef de projet de systèmes d’information 
  • Adjoint au directeur des systèmes d’information 
  • Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information
  • Officier de Sécurité des Systèmes d'Information
  • Correspondant de Sécurité des Systèmes d'Information 
  • Chef de service informatique
  • Chef d'équipe, de groupe
  • Expert technique en systèmes d’information
  • Chef de site isolé spécialisé SIC  
Code(s) ROME :
  • M1804 - Études et développement de réseaux de télécoms
  • M1802 - Expertise et support en systèmes d''information
  • M1801 - Administration de systèmes d''information
  • M1805 - Études et développement informatique
  • M1806 - Conseil et maîtrise d''ouvrage en systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :

Néant

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Cas de la VAE classique, Centre de Formation de la Défense et Armée de l'Air : 

Personnel issu de la formation, détenteur d’un DUT Informatique ou BTS Informatique (ou diplôme bac+2 équivalent). 


Cas de la VAE simplifiée (armée de l'air) :


Les conditions de recevabilité seront les suivantes : personnel sous-officier des spécialités 8100, 8220, 8230, détenteur du brevet de cadre de maîtrise, exerçant ou ayant exercé un poste en lien avec les activités visées par la certification. En l’absence de pièces justificatives susceptibles de répondre aux exigences de la procédure simplifiée, le candidat pourra être orienté vers une VAE classique. Les éléments de preuve seront les suivants : livret professionnel, liste des postes tenus, fiches de poste ou à défaut attestation de l’employeur, attestation des formations suivies, récit(s) d'expérience portant sur l’ensemble du référentiel et toute autre pièce susceptible de démontrer l’acquisition des compétences. L'ensemble des pièces sera examiné dans les mêmes conditions que celles d'une VAE classique (composition du jury, étude du dossier et entretien avec le candidat). 



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 Le jury comprend :  Un président : le chef du département « Systèmes d’Information et de Communications » ou son représentant désigné;  

Un collège de professionnels comprenant des représentants qualifiés de la profession concernée (Architecte des Systèmes d’Information et de Communications, Chargé d’affaires dans le domaine des Systèmes d’Information et de Communication, Expert technique des Systèmes d’Information et de Communication), pour au moins un quart du nombre total, pour moitié « employeurs » (Chef de service, le domaine des Systèmes d’Information et de Communication, Chef de projet dans le domaine des Systèmes d’Information et de Communication), pour moitié « salariés » ;  

Un collège de formateurs. 
Pourcentage de membres à l’autorité délivrant la certification :   

  • 25% (employeurs d’entreprises privées et enseignement supérieur). 

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés :  

  • 50% "employeurs", 50% "salariés". 
Après un parcours de formation continue X

 Le jury comprend : Un président : le chef du département « Systèmes d’Information et de Communications » ou son représentant désigné;  

Un collège de professionnels comprenant des représentants qualifiés de la profession concernée (Architecte des Systèmes d’Information et de Communications, Chargé d’affaires dans le domaine des Systèmes d’Information et de Communication, Expert technique des Systèmes d’Information et de Communication), pour au moins un quart du nombre total, pour moitié « employeurs » (Chef de service, le domaine des Systèmes d’Information et de Communication, Chef de projet dans le domaine des Systèmes d’Information et de Communication), pour moitié « salariés » ;  

Un collège de formateurs. 
Pourcentage de membres à l’autorité délivrant la certification :   

  • 25% (employeurs d’entreprises privées et enseignement supérieur). 

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés :  

  • 50% "employeurs", 50% "salariés". 
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Pour le Centre de Formation de la Défense :  

  •  Le jury comprend :    
    • Un président : le directeur du centre ou son représentant désigné ; 
    • Un collège de professionnels comprenant des représentants qualifiés de la profession concernée (Architecte des Systèmes d’Information et de Communications, Chargé d’affaires dans le domaine des Systèmes d’Information et de Communication, Expert technique des Systèmes d’Information et de Communication), pour au moins un quart du nombre total, pour moitié « employeurs » (Chef de service , le domaine des Systèmes d’Information et de Communication, Chef de projet dans le domaine des Systèmes d’Information et de Communication), pour moitié « salariés » ; 
    • Un collège de formateurs. 
       
  • Pourcentage de membres à l’autorité délivrant la certification :  
    • 25% (employeurs d’entreprises privées et enseignement supérieur). 


  • Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés :  
    • 50% « employeurs », 50% « salariés ». 


Pour l' École de formation des sous-officiers de l'armée de l'air – Escadre de formation - Bureau prospective évolutions – Section certification :

Selon la constitution du dossier présenté par le candidat, il sera orienté vers une procédure de VAE classique ou simplifiée, ouverte au personnel identifié selon conditions d'ancienneté et d'expérience.  La VAE classique se déroulera dans les mêmes conditions que celles prévues par le CFD. La VAE simplifiée ne comportera qu'un ou des récit(s) d’expérience portant sur l’ensemble du référentiel.  

  • Le jury comprend :  
    • pour la VAE :           
      • Un président de jury, directeur des formations de l’EFSOAA ; 
      •  Au moins deux représentants qualifiés des professions, représentant au moins un quart des membres du jury.  
    • pour la VAE simplifiée :          
      • Un président de jury, directeur des formations de l’EFSOAA ;
      •  Deux professionnels du domaine titulaires d’un niveau de certification équivalent ou supérieur.
En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
09-06-2020

 Arrêté du 9 juin 2020 créant des certifications professionnelles délivrées par le ministère des armées NOR : ARMH2014257A

Date d'effet de la certification 16-06-2020
Date d'échéance de l'enregistrement 16-06-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2017 11 - 100 100 100
2016 5 - 100 100 100
2015 1 - 100 100 100
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP18155 RNCP18155 - Responsable de l’ingénierie des systèmes d’information et de communication option systèmes et réseaux, option analyse et développement et option télécommunications
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet