L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 6

Icon NSF

Code(s) NSF

310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion

Icon formacode

Formacode(s)

32054 : Gestion organisations

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-08-2025

Niveau 6

310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion

32054 : Gestion organisations

31-08-2025

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
CCIT OUEST NORMANDIE 13002172800014 EGC Normandie -
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -

Objectifs et contexte de la certification :

L'EGC Normandie fait partie du réseau des EGC. Elle a pour mission de proposer une formation généraliste en management, gestion et commerce de niveau 6. La variété des parcours proposés par l'école, alliée à un suivi individualisé permet d'accueillir, ainsi des étudiants dont le projet professionnel est parfaitement mûri ainsi que des étudiants en phase de réflexion et de recherche personnelle en leur donnant la possibilité de découvrir leurs intérêts, de développer leurs aptitudes et de choisir ainsi la voie la plus pertinente pour eux aussi bien en termes de fonction dans l'entreprise que de secteur d'activité. 

Le cursus prévoit également une ouverture culturelle forte à l'international et permet, en fonction des attente et capacités des étudiants, un approfondissement réel dans le cadre de parcours à l'étranger, notamment une année césure entre la 2ème et 3ème année. 

Activités visées :

L'EGCien(ne) exerce son activité dans des environnements très divers, il peut être présent dans toutes les entreprises, de toutes tailles et de tous secteurs d’activités. Sa fonction est d’accroître la notoriété de l’entreprise et de contribuer au chiffre d’affaires et à sa rentabilité par le développement de la vente de produits ou de services, par la qualité de la relation client, du conseil commercial et du service.

De par sa polyvalence et son positionnement au sein de l’entreprise en encadrement intermédiaire, il est en mesure d’exercer tout ou partie des domaines d’activités suivants :
- Contribuer à la définition de la stratégie marketing de l’entreprise et assurer sa mise en œuvre;
- Participer à la définition de la politique commerciale de l’entreprise, et commercialiser l’offre de l’entreprise ;
- Maîtriser les fondements de la gestion budgétaire et de l'analyse financière;
- Piloter un projet, manager une équipe.

A l’issue de la certification, les titulaires exercent dans tous métiers de l’univers du commerce et du marketing, principalement en qualité de conseiller commercial, chargé de clientèle, chargé d’études marketing. Ils évoluent dans les 3 à 5 années suivantes vers les postes de responsable commercial, du marketing et parfois de gestionnaire d’unité ou d’entreprise et de contrôleur de gestion.

La polyvalence du Responsable en marketing, commercialisation et gestion lui permet donc de changer d’emploi ou de secteur d’activité, d’évoluer vers des postes d’encadrement ou de créer son entreprise, en France ou dans un contexte international.  

Compétences attestées :

- En utilisant les méthodes et outils du marketing, mener une analyse de l’environnement concurrentiel, pour un positionnement optimal sur son marché
- A partir d’une problématique définie et d’une stratégie arrêtée par l’entreprise, élaborer un plan marketing  qui mobilise divers réseaux, canaux et circuits.
- Afin d’atteindre les résultats fixés dans le plan marketing, préciser le calendrier et les moyens nécessaires pour le déploiement de la stratégie à mettre en œuvre.
- A partir d’une problématique définie et d’une stratégie arrêtée par l’entreprise, présenter et justifier auprès de sa direction un plan de communication qui mobilise divers réseaux, canaux et circuits
- En relation avec les services financiers, élaborer le budget prévisionnel pour l’opération en relation avec le service financier et les indicateurs du suivi.
- En tenant compte du plan marketing ainsi que des enseignements des précédents plans commerciaux et du potentiel de son portefeuille, repérer les orientations à privilégier pour l’élaboration d’un nouveau PAC, en relation avec les différentes directions de l’entreprise
- A partir des orientations retenues, planifier un plan d’actions commerciales en priorisant les actions, les moyens, et en définissant les outils de son suivi
- Afin de développer un portefeuille, mettre en œuvre un programme de prospection dans le respect du plan d’actions
- Afin de défendre un portefeuille, mettre en œuvre un programme de fidélisation dans le respect du plan d’actions
- A partir des informations recueillies sur le client et sur le marché, et dans le respect des consignes commerciales fixées par l’entreprise, préparer la négociation commerciale en identifiant l’adéquation possible entre les besoins du client et les capacités de réponses de l’entreprise
- Après avoir vérifié l’intérêt à agir, structurer une proposition commerciale et préparer les documents supports de l’argumentaire afin de défendre l’offre devant le client.
- En adaptant sa stratégie au déroulement de l’entretien conduire un entretien, en français ou dans un contexte international, pour aboutir à un résultat satisfaisant
-Seul ou avec l’appui de son supérieur, conclure une négociation en vérifiant l’accord du client sur les différents termes de la proposition commerciale
- En collaboration avec les autres services de l’entreprise, déterminer le coût réel d’un produit en identifiant toutes les charges de l’entreprise.
- Dans le respect de la politique de l’entreprise, estimer la viabilité économique d’un projet ou d’un produit à partir du calcul  de ratios-clés et d’un état prévisionnel.
- En intégrant les obligations légales et les engagements en termes de responsabilité sociale et sociétale, établir des indicateurs et tableaux de bord sur la performance générale attendue.
- Au regard des charges et recettes constatés et en lien avec les autres services de l’entreprise, analyser le fonctionnement de l’entreprise en termes de métiers, tâches, unités, afin d’en améliorer la performance
- Afin de mesurer la performance d’une activité ou d’une entreprise, contribuer à l’élaboration de rapports d’audit permettant de déterminer des actions correctives pour améliorer la rentabilité de l’entreprise.

- En fonction des objectifs fixés et des besoins en compétences identifiés, participer à la constitution de son équipe en déterminant les ressources humaines nécessaires à son activité
- Dans le respect des résultats attendus, et afin d’obtenir une validation de la direction, établir le phasage d’un projet et une analyse de faisabilité en identifiant les risques, le business plan et le chemin critique.
- Afin d’optimiser l’organisation de l’équipe, définir l’activité en répartissant les tâches et en précisant les résultats individuels attendus
- Afin d’optimiser les résultats de son équipe et d’atteindre les résultats attendus, identifier les critères d’évaluation de la performance applicable à l’équipe et à chaque individu, en fonction des objectifs fixés collectivement et individuellement
- Afin de valoriser son activité et présenter ses résultats, développer son réseau professionnel dans le respect de l’entreprise  

Modalités d'évaluation :

Pour chaque bloc de compétences et pour chaque module, les apprenants seront évalués par des contrôles continus et/ou partiels de fin de semestre. ceux-ci peuvent se passer à l'oral ou à l'écrit ou par remise de dossiers. 

RNCP35689BC01 - Contribuer à définir la stratégie marketing et assurer sa mise en œuvre

Liste de compétences Modalités d'évaluation

·Identifier les sources d’information nationale comme   internationale et les données stratégiques (marché, secteur d’activité) 

· Réaliser une analyse de segment de clientèle et de   gamme de produits pour identifier le positionnement de l’offre de   l’entreprise, ses atouts et ses faiblesses 

· Identifier les cibles marketing et proposer une   stratégie adaptée aux cibles 

· En vue de la distribution de l’offre produits / services, définir les critères   de sélection des partenaires potentiels (réseaux de distribution   traditionnels et e-business) 

· Négocier et mettre en place les modalités de partenariats (en français   et/ou dans une langue étrangère) en   accord avec la direction 

· Utiliser les méthodes et concevoir des outils   d’animation, de communication et de promotion  · Évaluer les investissements et les objectifs d’un   plan de communication 

· Effectuer son suivi analytique et qualitatif 

· Mixer les différents leviers du web marketing pour   optimiser les contenus 

· Activer les leviers web marketing, réseaux sociaux,   Mobiles / tactiles…  

· Mesurer l’apport du digital dans la stratégie   marketing 

· Assurer la présentation d’une stratégie marketing   définie, sa cohérence et sa performance attendue 

· Identifier les évènements, les réseaux susceptibles d’être actionnés et la capacité de prise de décision de ses interlocuteurs 

· Utiliser les outils et les supports de communication adaptés au   contexte (cible, objectif…) pour promouvoir l’offre de l’entreprise en France et à   l’international     

Les candidats doivent présenter les productions suivantes : Réalisation d’un dossier « Audit Marketing» comportant deux parties : 

- une analyse concurrentielle et de positionnement 

- des propositions d’évolution commentées Présentation et argumentation, en français et/ou dans une langue étrangère, d’un plan de communication préalablement élaboré. 

RNCP35689BC02 - Participer à la politique commerciale et commercialiser l'offre de l'entreprise

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Définir et quantifier des objectifs opérationnels d’un plan d’actions commerciales 

· Elaborer un mix d’actions commerciales à mettre en œuvre 

· Organiser les opérations à mener, les prioriser, les planifier, les budgétiser 

· Elaborer et mettre en place les tableaux de bord permettant de rendre compte des résultats d’activité 

· Analyser les résultats, identifier les écarts et en déduire des axes de progrès 

· Communiquer le plan d’actions commerciales en interne/externe 

· Préparer une négociation commerciale : identifier et analyser les besoins du client, le marché étranger si besoin et les risques inhérents à l’import / export 

· Elaborer une proposition commerciale · Mener une négociation commerciale en français ou dans un contexte pluriculturel 

· Conclure la vente en respectant la réglementation et la politique tarifaire de l’entreprise 

· Elaborer des documents commerciaux (réponses à cahier des charges, contrats, facture) comportant un volet juridique et intégrant la couverture des risques. 

· Expertiser un portefeuille, repérer ses grands comptes et identifier ses prospects 

· Concevoir un programme mix de fidélisation et de prospection, ainsi que les modalités de son suivi 

· Evaluer la pertinence des programmes mis en œuvre dont la mesure de la satisfaction client et la relation après-vente 

 Les candidats doivent présenter les productions suivantes : 

- Elaborer un plan de développement commercial en France et/ou à l’international 

- Mener une négociation commerciale en français et/ou en langue étrangère 

RNCP35689BC03 - Maîtriser les fondements de la gestion budgétaire et de l'analyse financière

Liste de compétences Modalités d'évaluation

· S’approprier les tableaux permettant l’analyse financière d’une entreprise, calculer les ratios-clés de mesure de sa performance, établir des états prévisionnels pour valider la faisabilité des projets présentés 

· Exploiter les données de la comptabilité générale de l’entreprise, d’une entité… 

· Analyser les charges (directes, indirectes, variables, fixes…) de l’entreprise, entité, unité… 

· Intégrer les contraintes fiscales, juridiques et comptables applicables à l’entreprise pour mettre en place des indicateurs de contrôle de la performance 

· Déployer les procédures de collecte des données, accompagner et contrôler leur application auprès des parties prenantes 

· Proposer/développer/adapter le système de calcul des coûts le plus pertinent pour l’entreprise 

· Mener une étude sur les coûts constatés, intégrant l’analyse du fonctionnement de l’entreprise en termes de métiers, tâches, centres d’analyse 

· Elaborer des rapports et rédiger des préconisations pour la mise en œuvre d’actions correctives 

· Etablir le budget de son entité, suivre son application et analyser les écarts 

· Réaliser le reporting ascendant et descendant 

 Les candidats doivent présenter les productions suivantes : 

- Calculer le coût réel d’un produit ou commenter la rentabilité d’une gamme de produit 

- Une analyse budgétaire : élaborer une note de synthèse ou établir un budget prévisionnel 

- Commenter la situation financière d’une entreprise 

RNCP35689BC04 - Manager un projet, une activité, une équipe

Liste de compétences Modalités d'évaluation

 · Comprendre le fonctionnement managérial d’une entreprise et son positionnement 

· Organiser les grandes étapes du projet : avant-projet, définition, pilotage, capitalisation 

· Etablir un phasage (planification des étapes) 

· Bâtir un business plan pour une analyse de faisabilité 

· Contrôler l’avancement et gérer les risques 

· Communiquer dans le cadre et autour du projet 

· Prendre en compte l’environnement juridique du travail pour collaborer avec le service des ressources humaines (dans les phases de recrutement d’un collaborateur, d’évaluation, pendant le parcours professionnel…) 

· Identifier les besoins en compétences et participer à la constitution de son équipe 

· Déterminer les critères d’évaluation de la performance applicable à une équipe, mesurer la contribution individuelle 

· Communiquer dans le cadre et autour du projet/ entité pour susciter l’adhésion et développer son réseau professionnel 

· Organiser le travail de l’équipe (rappel des objectifs, définition et répartition des actions et des tâches…) 

· Faire circuler l’information (planning, ordre du jour, compte rendu…) 

· Utiliser les outils de travail collaboratifs adaptés au présentiel et au non présentiel 

· Conduire des réunions et susciter l’adhésion et la motivation de son équipe 

- Développer son réseau professionnel en communiquant avec les interlocuteurs de son entité et en externe 

 Les candidats doivent présenter les productions suivantes : En formation initiale Un projet action réellement mis en œuvre au cours de la certification 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Pour valider la certification, les apprenants doivent obtenir pour chaque bloc de compétences un minimum de 8/20 de moyenne et un minimum de 10/20 de moyenne générale. 

De plus, le réseau EGC organise des examens nationaux nationaux pour la partie Marketing, Gestion et Commercialisation. les apprenants doivent obtenir une note supérieure à 6 pour chaque épreuve. 

Secteurs d’activités :

Les emplois sont occupés dans les entreprises de toutes tailles :
- Les petites et moyennes entreprises offrent 52% des emplois ;
- Les entreprises de taille intermédiaire et les grands groupes offrent 29% des emplois ;
- Les micro-entreprises regroupent 19% des emplois.
Tous les secteurs d’activités accueillent des certifiés. Les secteurs du commerce et de la distribution, des finances, de l’industrie et des services aux entreprises regroupent 56% des emplois occupés.  

Type d'emplois accessibles :

Conseiller Commercial, Chargé de clientèle,  Responsable commercial,  Chargé de mission, d’études marketing, Responsable marketing, Gestionnaire d’unité ou d’entreprise, Analyste de gestion d'entreprise, Contrôleur de gestion  

Code(s) ROME :

  • D1402 - Relation commerciale grands comptes et entreprises
  • M1704 - Management relation clientèle
  • M1705 - Marketing
  • M1204 - Contrôle de gestion
  • M1707 - Stratégie commerciale

Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

 Afin d'avoir accès à la formation EGC, la candidat doit avoir au préalable validé le baccalauréat.  

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 Le jury d'un : 

- président de jury

- représentant des employeurs 

- représentant des salariés 

- responsable de la formation 

En contrat d’apprentissage X

 Le jury d'un : 

- président de jury 

- représentant des employeurs 

- représentant des salariés 

- responsable de la formation 

Après un parcours de formation continue X

 Le jury d'un : 

- président de jury 

- représentant des employeurs 

- représentant des salariés 

- responsable de la formation 

En contrat de professionnalisation X

 Le jury d'un : 

- président de jury 

- représentant des employeurs 

- représentant des salariés 

- responsable de la formation 

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 

Le jury d'un : 

- président de jury

- représentant des employeurs 

- représentant des salariés 

- responsable de la formation 

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :