Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’école nationale supérieure en génie des technologies industrielles de l’université de pau et des pays de l’adour, spécialité génie électrique et informatique industrielle

Active

N° de fiche
RNCP35695
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 201 : Technologies de commandes des transformations industrielles
  • 115 : Physique
  • 255 : Electricite, électronique
Formacode(s) :
  • 24472 : automatisation
  • 24427 : commande processus
  • 24158 : énergie électrique
  • 24066 : installation électrique
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
UNIVERSITE DE PAU ET DU PAYS DE L'ADOUR - ECOLE NLE SUP GENIE TECH INDUSTR ENS GTI 19640251500239 ENSGTI https://ensgti.univ-pau.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Le métier de base de l’ingénieur consiste à poser et résoudre de manière toujours plus performante des problèmes souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre, au sein d’une organisation compétitive, de produits, de systèmes ou de services, éventuellement à leur financement et à leur commercialisation. A ce titre, l’ingénieur doit posséder un ensemble de savoirs techniques, économiques, sociaux et humains, reposant sur une solide culture scientifique.

De façon plus spécifique, les ingénieurs diplômés de l’École Nationale Supérieure en Génie des Technologies Industrielles, spécialité génie électrique et informatique industrielle, sont amenés à gérer les aspects organisationnels, économiques, financiers, humains et techniques dans les principaux champs d’action de la production, de l’utilisation, de la transformation et de la gestion de l’énergie électrique. 

Nationalement ou internationalement, les besoins des acteurs de l’ingénierie de l’énergie électrique sont en forte croissance et se situent dans les secteurs des transports électrifiés, dans les contrôles de production propres aux industries agro-alimentaires, pharmaceutiques, hydroélectriques, etc. et dans la conversion et la distribution de l’électricité durable potentiellement en haute tension.   

Activités visées :

L’ingénieur diplômé de l’ENSGTI, spécialité Génie Electrique et Informatique Industrielle : 

- développe des produits manufacturés industriels de très haute technologie, potentiellement innovante, qui s’inscrivent et contribuent aux enjeux sociétaux autour du transport et des mobilités, de la transition énergétique, de la santé et de la transition écologique. 

- réalise et assure, dans le cadre des impératifs de qualité et de délais, l’assistance et le support technique auprès des clients (industries des transports, BTP, grande distribution…) en vue de prévenir et de résoudre les problèmes techniques des outils de production et de gestion de l’énergie électrique (transformateurs, automatismes, distribution électrique, protection électrique, …) 

- conçoit et réalise de nouveaux procédés de distribution d’électricité, voire de stockage, fait évoluer les procédés existants, en organise et en supervise la maintenance, en optimise le fonctionnement selon les impératifs de règlementation (veille juridique, normes ISO…), sécurité, environnement durable, impact sociétal, qualité, coût, délai, etc.  

- contribue, dans le cadre de construction de bâtiments industriels, à en optimiser l’efficacité de l’utilisation de l’énergie électrique et le confort d’usage (gestion centralisée de bâtiment, réseau informatique industriel, éclairage, …) 

- conçoit, contrôle et commande des systèmes de production à très forte capacité en prenant en compte les spécificités de tels systèmes : fiabilité, qualité, déterminisme, autonomie, diagnostic, consommation d’énergie et impact sur l’environnement. 

- collabore avec des équipes de recherche privées ou publiques, dans le cadre de transfert de technologies ou de projets de recherche et développement, dans les secteurs de la haute tension impulsionnelle et de son utilisation civile ou de défense.  

Compétences attestées :

Développer des dispositifs électriques industriels de haute technologie

 - en adoptant une approche globale intégrant les innovations technologiques en lien avec la stratégie de l’entreprise pour répondre à des besoins actés et anticipés 

- en optimisant les solutions proposées au regard des enjeux économiques, environnementaux et règlementaires de la société 

- en communiquant de façon adaptée avant et pendant la procédure de développement 

- en validant les solutions avec l’ensemble des équipes impliquées  


Etudier et concevoir des équipements de fourniture et de conversion d’énergie électrique

 - en prenant en compte les enjeux environnementaux et les besoins de la société, en appliquant les principes du développement durable 

- en assurant la sécurité des biens et des personnes 

- en optimisant la qualité de service 

- en documentant la mise en œuvre et la maintenance  


Concevoir et exploiter des systèmes automatisés en environnements industriels

 - en garantissant un accompagnement dans le cadre d’une démarche qualité 

- en s’appuyant sur les réseaux industriels de communication pour une sécurité optimisée  

- en communiquant avec les différents acteurs impliqués dans le processus de production 

- en tenant compte des contraintes de maintenance   


Concevoir et réaliser des systèmes en génie électrique supervisé, potentiellement en haute tension

 - en mettant en jeu des dispositifs expérimentaux associés à des activités de recherche appliquée voire fondamentale 

- en s’appuyant sur une recherche bibliographique, en l’évaluant et en l’exploitant 

- en communiquant sur les avancées scientifiques au niveau international 

- en analysant et exploitant les informations produites par des résultats expérimentaux ou de simulation 


Gérer des projets pluridisciplinaires dans un contexte international

 - en animant une équipe tout en prenant en compte l’ensemble des responsabilités managériales, éthiques, professionnelles, et des enjeux de la diversité, de sécurité et de santé au travail 

- en mobilisant les ressources de plusieurs champs disciplinaires scientifiques et techniques 

- en maîtrisant les différents registres d’expression écrite et orale nécessaires à la transmission de l’information 

- en communiquant par oral et par écrit, de façon claire et précise, dans au moins une langue étrangère   


S’intégrer dans une structure professionnelle

 - en faisant preuve de responsabilité 

- en développant un esprit d’équipe 

- en adaptant sa communication à son auditoire 

- en développant sa capacité à entreprendre et innover 

- en autoévaluant son identité, son travail et ses compétences  

- en opérant des choix professionnels  

Modalités d'évaluation :

, Examens écrits individuels, comptes rendus de travaux pratiques.

Evaluation de l'expression et la compréhension orale pour les langues vivantes.

Projets de conception réalisés en groupe et en centre de formation. 

Apprentissages par problèmes, études de cas.  

Rapports écrits avec soutenance orale. 

La mise en situation professionnelle obtenue par immersion dans un  environnement industriel de 92 semaines minimum est évaluée à travers un  encadrement professionnel au sein  de l’entreprise, une analyse de  l'acquisition progressives des compétences  et le retour réflexif de l’apprenant sur sa pratique à travers la qualité scientifique et technique du rapport, l'appréciation de l’entreprise sur les aptitudes professionnelles et comportementales, la pertinence du livret électronique de l'apprenant en entreprise, la qualité du rapport, la qualité de la soutenance orale. 

Rapports et soutenances orales d’acquis d’expériences professionnelles (VAE)   

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35695BC01

Développer des dispositifs électriques industriels de haute technologie

Spécifier des dispositifs manufacturés industriels mettant en jeu du génie électrique et de l’informatique industrielle, sur la base de besoins actés et anticipés, afin d’en établir des exigences indispensables à la conception.

Simuler le fonctionnement des modules constitutifs à l’aide d’outils numériques hautes performances, afin d’en valider a priori le bon dimensionnement et d’en orienter le design.

Concevoir des dispositifs manufacturés industriels mettant en jeu du génie électrique et de l’informatique industrielle, à partir d’exigences préalablement définies, afin de proposer une solution technique conforme.

Valider les dispositifs préalablement conçus et réalisés afin d’attester du respect de l’ensemble des exigences du cahier des charges.

Communiquer de manière adaptée à la situation et aux interlocuteurs internes et externes.  

Bloc de compétences capitalisable, obligatoire pour l'obtention du diplôme d'ingénieur.

1. Evaluation par examens écrits individuels et comptes rendus de travaux pratiques.

2. Evaluation aux cours des différentes périodes en entreprise par rédaction de rapports écrits et de soutenances orales.

3. Evaluation à la fin des périodes semestrielles en entreprise par le tuteur industriel d’apprentissage.

4. Dans le cadre de projets réalisés en groupe et en centre de formation, l’étudiant :

- Sur la base d’un cahier des charges, spécifier le système étudié.

- Proposer une conception structurale du dispositif.

- Réaliser une conception détaillée.

- Présenter un rapport écrit avec toutes les données du projet.

- Présenter et défendre les résultats du projet lors d’une soutenance orale face à un jury pluridisciplinaire.

5. Evaluation des apprentissages par problèmes en ingénierie.

RNCP35695BC02

Etudier et concevoir des équipements de fourniture et de conversion d’énergie électrique

Appréhender le fonctionnement général d’équipements de fourniture ou de conversion d’énergie électrique, afin d’en déterminer les contraintes de continuité de service et de sécurité.

Etudier des dispositifs spécifiques de fourniture ou de conversion d’énergie électrique, à partir d’un cahier des charges, afin d’assurer un service continu sécurisé, dans le respect des normes environnementales, en accord avec les enjeux du développement durable, et garantissant la sécurité des biens et des personnes.

Régler, paramétrer des systèmes de contrôle-commande spécifiques au domaine de l’énergie électrique afin d’optimiser la qualité du service fourni.

Documenter l’étude et la conception de l’équipement concerné afin d’en expliquer le fonctionnement, d’en suivre la mise en œuvre ou d’en faire assurer la maintenance.

Communiquer de manière adaptée à la situation et aux interlocuteurs internes et externes.  

Bloc de compétences capitalisable, obligatoire pour l'obtention du diplôme d'ingénieur.

1. Evaluation par examens écrits individuels et comptes rendus de travaux pratiques.

2. Evaluation aux cours des différentes périodes en entreprise par rédaction de rapports écrits et de soutenances orales.

3. Evaluation à la fin des périodes semestrielles en entreprise par le tuteur industriel d’apprentissage.

4. Dans le cadre de projets réalisés en groupe et en centre de formation, l’étudiant :

• Sur la base d’un cahier des charges, spécifier le système étudié.

• Proposer une conception structurale du dispositif.

• Réaliser une conception détaillée.

• Présenter un rapport écrit avec toutes les données du projet.

• Présenter et défendre les résultats du projet lors d’une soutenance orale face à un jury pluridisciplinaire.

5. Evaluation des apprentissages par problèmes en ingénierie.

RNCP35695BC03

Concevoir et exploiter des systèmes automatisés en environnements industriels

Développer des moyens automatisés sur la base de spécifications, afin de valider des modules ou de piloter des dispositifs industriels mettant en jeu du génie électrique et de l’informatique industrielle.

Valider des fonctions de processus industriels de haute technologie afin d’en qualifier le fonctionnement.

Rédiger des rapports de conception et de validation afin d’assurer une traçabilité indispensable à un processus d’amélioration continue.

Communiquer de manière adaptée à la situation et aux interlocuteurs internes et externes.  

Bloc de compétences capitalisable, obligatoire pour l'obtention du diplôme d'ingénieur.

1. Evaluation par examens écrits individuels et comptes rendus de travaux pratiques.

2. Evaluation aux cours des différentes périodes en entreprise par rédaction de rapports écrits et de soutenances orales.

3. Evaluation à la fin des périodes semestrielles en entreprise par le tuteur industriel d’apprentissage.

4. Dans le cadre de projets réalisés en groupe et en centre de formation, l’étudiant :

· Sur la base d’un cahier des charges, spécifier le système étudié.

· Proposer une conception structurale du dispositif.

· Réaliser une conception détaillée.

· Présenter un rapport écrit avec toutes les données du projet.

· Présenter et défendre les résultats du projet lors d’une soutenance orale face à un jury pluridisciplinaire.

5. Evaluation des apprentissages par problèmes en ingénierie.

RNCP35695BC04

Concevoir et réaliser des systèmes en génie électrique supervisé potentiellement en haute tension

Appréhender le fonctionnement général des systèmes en génie électrique supervisé potentiellement sous haute tension, afin d’en comprendre les contraintes de fonctionnement et de sécurité.

Développer des moyens de pilotage ou de diagnostic en adéquation avec les performances attendues afin d’assurer un fonctionnement fiable et sécurisé.

Mettre en œuvre les moyens de pilotage ou de diagnostic développés afin d’exploiter l’ensemble des fonctionnalités spécifiées. 

Exploiter les résultats des moyens de diagnostic développés afin de superviser les fonctions et les résultats attendus.

Communiquer de manière adaptée à la situation et aux interlocuteurs internes et externes.  

Bloc de compétences capitalisable, obligatoire pour l'obtention du diplôme d'ingénieur.

1. Evaluation par examens écrits individuels et comptes rendus de travaux pratiques.

2. Evaluation aux cours des différentes périodes en entreprise par rédaction de rapports écrits et de soutenances orales.

3. Evaluation à la fin des périodes semestrielles en entreprise par le tuteur industriel d’apprentissage.

4.  Dans le cadre d’un projet de conception, potentiellement en haute tension, réalisé en groupe et en centre de formation, l’étudiant :

· Sur la base d’un cahier des charges, spécifier le système étudié.

· Proposer une conception structurale du dispositif.

· Réaliser une conception détaillée.

· Présenter un rapport écrit avec toutes les données du projet.

· Présenter et défendre les résultats du projet lors d’une soutenance orale face à un jury pluridisciplinaire.

5. Evaluation des apprentissages par problèmes en ingénierie.

RNCP35695BC05

Gérer des projets pluridisciplinaires dans un contexte international

Développer une vision interdisciplinaire pour assurer l’interface entre les différentes parties prenantes du projet, internes ou externes.

Communiquer de manière adaptée à la situation et aux interlocuteurs afin de conduire le développement d’un projet en accord avec la stratégie de la société.

Structurer un travail collectif dans un contexte international, en maîtrisant une ou plusieurs langues étrangères, en ayant une ouverture culturelle, en tenant compte de l’ensemble des contraintes (RH, managériales, environnementales, RSE…) afin de favoriser la synergie dans l’équipe. 

Animer une équipe multiculturelle en s’adaptant aux contraintes et spécificités de chacun, en tenant compte de la mixité culturelle dans ses interactions, en utilisant des outils et méthodes de communication adaptés, afin d’établir un environnement propice à la réussite du projet dans le respect des réglementations, de l’éthique, de la sécurité et de la santé.

Bloc de compétences capitalisable, obligatoire pour l'obtention du diplôme d'ingénieur.

1. Evaluation par examens écrits individuels et rapports.

2. Evaluation aux cours des différentes périodes en entreprise par rédaction de rapports écrits et de soutenances orales.

3. Evaluation à la fin des périodes semestrielles en entreprise par le tuteur industriel d’apprentissage.

4.  Dans le cadre d’un projet de conception réalisé en groupe pluridisciplinaire  et en centre de formation, l’étudiant :

· Sur la base d’un cahier des charges, spécifier le système étudié.

· Proposer une conception structurale du dispositif.

· Réaliser une conception détaillée.

· Présenter un rapport écrit avec toutes les données du projet.

· Présenter et défendre les résultats du projet lors d’une soutenance orale face à un jury pluridisciplinaire.

5. Evaluation du niveau d’anglais B2 (certification).

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L’acquisition de la certification est validée par capitalisation des cinq blocs de compétences obligatoires. 

La spécialité Génie Electrique et Informatique Industrielle est  construite sur une expérience longue en milieu industriel, associée à  l’acquisition de compétences « métiers » spécifiques. 

Une expérience internationale est requise pour la validation du bloc 5. 

L’élève-ingénieur doit pouvoir certifier d’un niveau minimal (B2) en anglais avant la fin du cycle.  

Secteurs d’activités :

Ces professionnels travaillent dans les secteurs : Électricité tertiaire et industrielle, Énergie et réseaux d’énergie électrique, Industrie électronique, Aéronautique, Automobile, Ferroviaire, Industrie pétrolière, Informatique, Recherche publique ou privée

Type d'emplois accessibles :

Ce professionnel peut prétendre aux emplois suivants :

- Ingénieur(e) en conception et développement

- Ingénieur(e) assistance technique

- Ingénieure(e) support technique

- Ingénieur(e) d’études-recherche-développement en industrie

- Ingénieur(e) d’affaires en énergie électrique

- Ingénieur(e) technico-commercial(e) en affaires industrielles 

- Enseignant(e)/Chercheur(e) après poursuite d’études en Doctorat

Code(s) ROME :
  • I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle
  • H1208 - Intervention technique en études et conception en automatisme
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H2502 - Management et ingénierie de production
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury de VAE, présidé par le directeur de l'ENSGTI ou son représentant, est composé du Directeur des Etudes, du Directeur des Etudes adjoint de la spécialité GEII, de deux enseignants de la spécialité, d'un enseignant de langue vivante et d'un représentant du tissu socio-économique.

En contrat d’apprentissage X

Le jury de diplôme, présidé par le directeur de l'ENSGTI ou son représentant, est composé du Directeur des Etudes, du Directeur des Etudes adjoint de la spécialité GEII, du responsable de l'apprentissage, de deux enseignants de la spécialité et d'un enseignant de langue vivante.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
02-02-2022

Arrêté du 7 décembre 2021 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé, publié au JO le 02/02/2022

Date d'effet de la certification 01-09-2021
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet