Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

DipViGrM - Programme Grande Ecole

Inactive

N° de fiche
RNCP35725
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 313m : Finances, banques, assurances (non indiquée ou autre)
  • 310m : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
  • 312m : Commerce, vente
Formacode(s) :
  • 34054 : gestion commerciale
  • 32054 : direction entreprise
  • 32654 : gestion financière
  • 33054 : ressources humaines
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 71%

Date d’échéance de l’enregistrement : 01-07-2022
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
GROUPE ESC CLERMONT - AUVERGNE 81234979300016 ESC CLERMONT BUSINESS SCHOOL -
Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation 11004401300040 - -
Objectifs et contexte de la certification :

  Le Master Grande Ecole est un programme généraliste qui prépare aux métiers de la gestion des entreprises et, en dernière année, propose une ou deux spécialisations prisées dans le marché du travail, que les candidats peuvent choisir selon son projet professionnel, en France ou à l’international;

Concernant les outils, dès la première année, sont développés des enseignements amenant les candidats à comprendre les enjeux du numérique dans la transformation économique, sociale et environnementale, ainsi que leurs aspects juridiques. Ensuite, dans chaque discipline, ils acquièrent des compétences dans l’utilisation professionnelle des outils.  

Face à des problèmes complexes liés à l’environnement, à l’éthique et aux questions sociétales, les enseignements transversaux (SHS) permettent d’acquérir une grille de lecture afin de faciliter leur compréhension et arriver à un raisonnement juste.  Les méthodes pédagogiques actives, visent le développement de l’agilité et de la proactivité au sein d’une équipe pluriculturelle, mais aussi le dépassement de soi, l’engagement et la responsabilité personnelles. Par ailleurs, ces méthodes actives et des contenus précis (construire son projet professionnel) visent à développer la créativité et l’esprit d’innovation, le goût et la capacité d’entreprendre, la communication orale et écrite.  

Les stages et l’alternance permettent aux étudiants d’affiner leur projet professionnel et de mettre en pratique leurs savoirs théoriques, mais à travers ces expériences les candidats sont également capables d'analyser l'entreprise et son fonctionnement d'analyser le secteur, le métier et la fonction exercée. Le séjour à l’international, ainsi que la vie associative développent chez les candidats des compétences culturelles et d’autonomie, renforçant ainsi l’estime de soi.   ale et écrite.  Les stages et l’alternance permettent aux étudiants d’affiner leur projet professionnel et de mettre en pratique leurs savoirs théoriques, mais à travers ces expériences les candidats sont également capables d'analyser l'entreprise et son fonctionnement d'analyser le secteur, le métier et la fonction exercée. 

Le séjour à l’international, ainsi que la vie associative développent chez les candidats des compétences culturelles et d’autonomie, renforçant ainsi l’estime de soi. 

Activités visées :

 1. Développement d’une vision stratégique et de la capacité d’innover et d’entreprendre  

2. Gestion des ressources humaines et acquisition d’un cadre de référence actualisé et opérant dans ce domaine 

3. Management des hommes et des équipes et accompagnement du changement 

4. Conception et développement d’un plan de marketing et de communication.

5. Management des opérations et système d’information 

6. Pilotage du budget et la performance financière de son activité 

7. Développement de son agilité relationnelle et ses stratégies de réussite 

8. Développement de la performance commerciale   

9. Adapter ses comportements et postures au travail

10. Innovation en intrapreneuriat/entrepreneuriat et démarche startup 

Compétences attestées :

   Activité 1. Développement d’une vision stratégique et de la capacité d’innover et d’entreprendre  1. Comprendre et analyser les tendances de l’environnement global d’une entreprise et/ou d’une activité
2. Repérer et évaluer les risques et opportunités
3. Repérer les principales composantes du business model d’une entreprise ou d’une activité
4. Définir les orientations stratégiques (ou y contribuer) et s’assurer des moyens pour leur mise en œuvre
5. Proposer des recommandations stratégiques pertinentes et opérationnalisables
6. Intégrer l’éthique et la RSE dans les projets de développement de l’entreprise
7. Intégrer la dimension internationale dans l’entreprise
8. Identifier des opportunités et favoriser l’innovation en stimulant des comportements intra- et entrepreneuriaux   

Activité 2. Gestion des ressources humaines et acquisition d’un cadre de référence actualisé et opérant dans ce domaine 1. Intégrer les dimensions humaines et sociales dans l’organisation
2. Décliner la politique RH de l’entreprise en maîtrisant les outils & les processus
3. Faire respecter le cadre de la relation individuelle et collective, s’appuyer sur le droit du travail pour manager et prévenir les risques juridiques
4. Contribuer au développement des compétences et accompagner les mobilités professionnelles
5. Contribuer au dialogue social
6. Savoir communiquer sur la politique RH en interne et en externe
7. Conduire les entretiens de recrutement, d’évaluation et professionnels
8. Contribuer à la démarche de qualité de vie au travail et de prévention des RPS   

Activité 3. Management des hommes et des équipes et accompagnement du changement 1. Gérer les situations managériales individuelles et collectives
2. Construire avec son équipe une vision du futur
3. Donner et co-construire le sens 4. Mettre en place une dynamique de responsabilisation
5. Piloter la performance
6. Faire preuve d’un leadership inspirant et bienveillant
7. Communiquer avec efficacité auprès de son équipe et en transverse
8. Optimiser la gestion du temps, de ses priorités et de celle de l’équipe
9. Accompagner le développement des personnes
10. Accompagner le changement
11. Animer le collectif   

Activité 4. Conception et développement d’un plan de marketing et de communication 1. Réaliser un diagnostic marketing
2. Identifier et décoder les nouveaux usages et comportements des consommateurs
3. Définir la stratégie marketing, en termes de ciblage, de positionnement et d’objectifs
4. Concevoir son mix-marketing
5. Construire sa stratégie de communication on line et off line
6. Concevoir et piloter le plan de communication (ou y contribuer)
7. Mesurer et analyser la performance des actions marketing / communication
8. Intégrer la dimension marketing dans les prises de décision   

Activité 5. Management des flux et des opérations, du système d’information et de la transformation digitale 1. Manager un projet et son équipe
2. Identifier et évaluer la contribution du SI à la création de valeur
3. Définir le SI dans une logique intégrative en prenant en compte les perspectives techniques, organisationnelles, juridiques, éthiques et métiers
4. Contribuer à la mise en œuvre de la transformation numérique
5. Intégrer les spécificités et les enjeux des achats et du supply chain management dans son activité ; gérer les interactions
6. Comprendre et exploiter les potentialités offertes par l’analyse de données et le domaine émergent du « Big Data »   

Activité 6. Pilotage du budget et la performance financière de son activité 1. Lire et interpréter les informations financières d’une entreprise
2. Elaborer des outils d’analyse financière et de gestion appropriés au profit de l’entreprise
3. Prendre des décisions créatrices de valeur fondées sur un tableau de bord évolutif et pertinent
4. Comprendre la rentabilité en maîtrisant les principales méthodes de calcul de coûts et piloter leur gestion 5. Elaborer les budgets et interpréter les écarts entre les prévisions budgétaires et les réalisations
6. Comprendre la valorisation de son entreprise
7. Communiquer efficacement en s’appuyant sur les données financières   

Activité 7. Développement de la performance commerciale· Réaliser un diagnostic de la situation commerciale de l’entreprise et cartographier son environnement concurrentiel
· Formaliser une stratégie commerciale et définir les objectifs associés
· Concevoir un plan d’action systémique (combinant les actions marketing, communication, ventes et RH) en cohérence avec la stratégie marketing et le mettre en œuvre
· Formaliser les processus commerciaux
· Mesurer et analyser la performance des actions commerciales
· Conduire un entretien de vente/négociation, maitriser le pricing et le closing · Evaluer et développer la maitrise des techniques de négociation-vente par la force de vente
· Concevoir des outils de vente performants   

Activité 8. Développement de soi et de son potentiel pour coopérer avec l’ensemble des parties prenantes de l’organisation et mener un projet· Piloter son projet de développement personnel et/ou accompagner celui des membres de son équipe · Identifier ses points forts et ses axes d’amélioration, et/ou ceux des membres de son équipe, pour mobiliser les compétences nécessaires au projet
· Développer les compétences comportementales et métiers (les siennes ou celles de ses équipes) pour répondre à la diversité des situations professionnelles
· Analyser les actions (les siennes ou celles de ses équipes) en situation professionnelle, s’autoévaluer et définir des plans d’actions pour développer une posture agile et améliorer sa pratique
· Créer les conditions de l’intelligence collective en favorisant les partages et les transferts de compétences   

Activité 9. Adapter ses comportements et postures au travail 1. Accompagner les autres dans la compétence
2. Appliquer les méthodes et outils nécessaires à la situation de travail sans assistance
3. Sélectionner les méthodes et outils appropriés pour un processus donné
4. Bâtir et guider une approche d'assurance qualité dans l'application de la compétence
5. Être un modèle dans l'exercice de la compétence
6. Améliorer les processus, méthodes et outils de travail
7. Rationaliser et formaliser le choix des processus, des méthodes et des outils à utiliser.  
8. Évaluer le niveau des compétences et définir un plan de formation   

Activité 10. Innovation en intrapreneuriat/entrepreneuriat et démarche startup 1. Développer une posture (un état d’esprit) intra/entrepreneuriale en découvrant les mythes et réalités du succès d’un projet et en analysant son profil psycho-comportemental pour mieux se connaitre, s’entourer, s’associer et gérer une équipe
2. Définir son persona pour segmenter son marché en se centrant sur la problématique client avec une recherche et une définition des causes racines du problème pour coconstruire une proposition de valeur et une solution différenciantes et attendues
3. Développer son projet  intra ou entrepreneurial en adoptant les approches et méthodes d’entrepreneurs à succès (effectuation, lean startup, nouvelle génération de modèle économique, design thinking…)
4. Définir les hypothèses de son projet et réaliser des tests en mode agile pour évaluer et valider le modèle économique dans ses dimensions de désirabilité, faisabilité, viabilité et d’adaptabilité
5. Concevoir et déployer une politique de communication et de marketing digital pour donner de la visibilité à son projet (réseaux sociaux, Adwords, etc…) afin de valider son persona, ses hypothèses marché et sa stratégie « go to market ».
6. Manager et prendre des décisions dans un contexte d’incertitude en tenant compte de l’environnement immédiat et du caractère entrepreneurial ou intrapreneurial du projet
7. Chiffrer les scénarii stratégiques pour son projet et apprécier la faisabilité financière de chaque stratégie et les conditions financières requises pour sa/leur mise en œuvre.
8. Comprendre les différents statuts juridiques et sélectionner le plus adéquat pour sa création d’entreprise, connaitre les différentes formes de valorisation d’un projet en intrapreneuriat.
9. Elaborer un business plan en intégrant le plan financier prévisionnel
10. Présenter son projet de façon pertinente et convaincante en s’adaptant à son auditoire selon les règles du pitch et du storytelling    

Modalités d'évaluation :

  Chaque bloc de compétence est évalué à l’aide de plusieurs méthodes :
1. Etudes de cas (réels ou pas)
2. Développement des projets à la demande des entreprises
3. Présentations orales individuelles ou en groupe,  
4. Carnets de bord
5. Business game
6. Notes de synthèse
7. Analyses   Chaque modalité comporte une partie écrite et une autre orale ; Une note individuelle et une autre collective.  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35725BC01

Développer une vision stratégique, innovation et entrepreneuriat

C1. Analyser le contexte géopolitique, les opportunités et les menaces qui en découlent pour l’activité et l’entreprise concernées.
C2. Comprendre et analyser les tendances de l'environnement global d'une entreprise et/ou d'une activité.
C3. Repérer et évaluer les risques et opportunités
C4. Repérer les principales composantes du business model d'une entreprise ou d'une activité
C5. Définir les orientations stratégiques (ou y contribuer) et s'assurer des moyens pour leur mise en œuvre
C6. Proposer des recommandations stratégiques pertinentes et opérationnalisables
C7. Intégrer l'éthique et la RSE dans les projets de développement de l'entreprise
C8. Intégrer la dimension internationale dans l’entreprise
C9. Identifier des opportunités et favoriser l'innovation en stimulant des comportements intra- et entrepreneuriaux 

C1. Synthèse : contexte géoéconomique et géopolitique et préconisations.
C2. Analyse écrite : environnement socioéconomique de l’entreprise et de l’activité en question.
C3. Mise en situation : Note analyse de la situation (SWOT). Gestion de la crise et solutions. Travail d’équipe, présentation orale.
C4. Création d’un business plan et présentation devant des représentants d’entreprises partenaires.
C5, C6. Etude cas au choix. Travail de groupe et présentation devant les entreprises concernées. Formalisation d’un plan d’action et soutenance.
C7. Dossier et présentation : Comment mettre en place la démarche RSE.  
C8. Etude de cas sur le développement international d’une entreprise au choix.
C9. Projet entrepreneurial en équipe et présentation devant les entreprises du secteur concerné ; Projet intrapreneurial à la demande des entreprises et présentation sur dossier et à l’oral. 

RNCP35725BC02

Gérer les ressources humaines

C1. Intégrer les dimensions humaines et sociales dans l’organisation
C2. Décliner la politique RH de l’entreprise en maîtrisant les outils et les processus
C3. Faire respecter le cadre de la relation individuelle et collective, s’appuyer sur le droit du travail pour manager et prévenir les risques juridiques
C4. Contribuer au développement des compétences et accompagner les mobilités professionnelles
C5. Contribuer au dialogue social
C6. Communiquer sur la politique RH en interne et en externe
C7. Conduire les entretiens de recrutement, d’évaluation et professionnels
C8. Contribuer à la démarche de qualité de vie au travail et de prévention des RPS 

  C1, C2, C3, C4, C5. Etude de cas, simulation, analyse : Elaboration et mise en place de la politique RH et son insertion dans la stratégie de l’entreprise. Quiz par activité pour la mesure des connaissances.
C6. Etude de cas : Bâtir un plan de communication en interne (négociation avec les représentants du personnel) et externe (crise).
C7. Mise en situation conduire un des entretiens (embauche, professionnelles, évaluation) en binôme (professionnel et étudiant).
C8. Analyse individuelle (étude de cas) : l'appréciation des risques psycho sociaux, souffrances au travail, comportements dans le travail collaboratif et incidences ; les causes et les préconisations.

RNCP35725BC03

Manager des hommes et des équipes

 C1. Gérer les situations managériales individuelles et collectives
C2. Construire avec son équipe une vision du futur
C3. Donner et coconstruire le sens
C4. Mettre en place une dynamique de responsabilisation
C5. Piloter la performance
C6. Faire preuve d’un leadership inspirant et bienveillant
C7. Communiquer avec efficacité auprès de son équipe et en transverse
C8. Optimiser la gestion du temps, de ses priorités et de celle de l’équipe
C9. Accompagner le développement des personnes
C10. Accompagner le changement
C11. Animer le collectif 

  C1. Etude de cas. Faire le diagnostic de la situation et adapter le type de management.  Quiz pour la mesure des connaissances.
C2, C3, C4, C5, C6, C7, C8, C9, C10, C11 : Diagnostique et projet de développement de ses compétences managériales. Quiz par activité pour la mesure des connaissances 

RNCP35725BC04

Concevoir et piloter le plan marketing et de communication

C1. Réaliser un diagnostic marketing
C2. Identifier et décoder les nouveaux usages et comportements des consommateurs
C3. Définir la stratégie marketing, en termes de ciblage, de positionnement et d’objectifs
C4. Concevoir son mix-marketing
C5. Construire sa stratégie de communication online et offline
C6. Concevoir et piloter le plan de communication (ou y contribuer)
C7. Mesurer et analyser la performance des actions marketing / communication
C8. Intégrer la dimension marketing dans les prises de décision 

  C1, C2, C3. Formalisation des plans d’action marketing et commercial.  Quiz par activité pour la mesure des connaissances.
C4. Etude de cas. Création et mise en œuvre d’un modèle répondant aux défis du marché, de la marque et de l’entreprise dans le but d'atteindre les objectifs découlant de la stratégie marketing. Quiz mesure des connaissances.
C5, C6, C7, C8. Etude de cas et présentation orale. A partir d’une stratégie de développement donnée, le/la candidat(e) élaborera un plan de communication (digitale et traditionnelle), définira les actions de pilotage et évaluera les résultats, définira et mettra en place la veille stratégique. 

RNCP35725BC05

Manager les flux et les opérations, le système d’information et la transformation digitale

C1. Manager un projet et son équipe
C2. Identifier et évaluer la contribution du SI à la création de valeur
C3. Définir le SI dans une logique intégrative en prenant en compte les perspectives techniques, organisationnelles, juridiques, éthiques et métiers
C4. Contribuer à la mise en œuvre de la transformation numérique
C5. Intégrer les spécificités et les enjeux des achats et du supply chain management dans son activité ; gérer les interactions
C6. Comprendre et exploiter les potentialités offertes par l’analyse de données et le domaine émergent du « Big Data » 

C1. Etudes de cas. Management organisationnel et des systèmes d'information.
C2. C3, C4. Analyse. Identification des différentes composantes d’un SI et les usages qui peuvent être faits pour le management des organisations de toutes sortes en quête d’un avantage concurrentiel durable ou non.
C5. Exercices d’analyse des données (Microstrategy).  

RNCP35725BC06

Piloter le budget et la performance financière de son activité

C1. Savoir lire les informations financières d’une entreprise
C2. Elaborer des outils d’analyse financière et de gestion appropriés au profil de l’entreprise
C3. Prendre des décisions créatrices de valeur fondées sur un tableau de bord évolutif et pertinent
C4. Comprendre la rentabilité en maîtrisant les principales méthodes de calcul de coûts et piloter leur gestion
C5. Elaborer les budgets et interpréter les écarts entre les prévisions budgétaires et les réalisations
C6. Comprendre la valorisation de son entreprise
C7. Communiquer efficacement en s’appuyant sur les données financières 

 C1, C2, C3, C4, C5. Cas sur table. Méthodes et les outils d’analyse financière et leur utilisation au sein de l’entreprise.
C4. C5. Cas sur table Mise en exergue de la pertinence des outils de pilotage en contrôle de gestion stratégique ou opérationnel.
C6. Cas sur table. Valorisation d’une entreprise.
C7. Présentation, devant jury, d’une organisation d’un point de vue financier, d’un tableau de bord et d’un plan d’activité associé.  

RNCP35725BC07

Développer la performance commerciale

C1. Réaliser un diagnostic de la situation commerciale de l’entreprise et cartographier son environnement concurrentiel
C2. Formaliser une stratégie commerciale et définir les objectifs associés
C3. Concevoir un plan d’action systémique (combinant les actions marketing, communication, ventes et RH) en cohérence avec la stratégie marketing et le mettre en oeuvre
C4. Formaliser les processus commerciaux
C5. Mesurer et analyser la performance des actions commerciales
C6. Conduire un entretien de vente/négociation, maîtriser le pricing et le closing
C7. Evaluer et développer la maîtrise des techniques de négociation-vente par la force de vente
C8. Concevoir des outils de vente performants 

 C1, C2, C3, C4, C5. Etude de cas et présentation orale devant des représentants d’entreprises partenaires.
C6, C7. Analyse. Impact de la négociation sur la rentabilité d’une organisation. Mise en situation. Négociation
C8. Quiz pour mesurer les connaissances. Conception d’un outil de vente à partir d’un cas spécifique.

RNCP35725BC08

Développer son potentiel pour coopérer avec l’ensemble des parties prenantes de l’organisation et mener un projet

C1. Piloter son projet de développement personnel et/ou accompagner celui des membres de son équipe
C2. Identifier ses points forts et ses axes d’amélioration, et/ou ceux des membres de son équipe, pour mobiliser les compétences nécessaires au projet
C3. Développer les compétences comportementales et métiers (les siennes ou celles de ses équipes) pour répondre à la diversité des situations professionnelles
C4. Analyser les actions (les siennes ou celles de ses équipes) en situation professionnelle, s’autoévaluer et définir des plans d’actions pour développer une posture agile et améliorer sa pratique
C5. Créer les conditions de l’intelligence collective en favorisant les partages et les transferts de compétences 

Elaboration d’un carnet de bord, appétences, attitudes, compétences formelles et informelles, expérience professionnelle.
Elaboration et présentation d’un plan de développement des comportements et des compétences   

RNCP35725BC09

Adapter ses comportements et postures au travail

C1. Appliquer les méthodes et outils nécessaires à la situation de  travail, sans assistance
C2.  Sélectionner les méthodes et outils appropriés pour un processus   donné
C3. Améliorer les processus, méthodes et outils de travail
C4. Bâtir et guider une approche d'assurance qualité dans l'application de la compétence
C5. Rationaliser et formaliser le choix des processus, des méthodes et des outils à utiliser
C6. Evaluer le niveau des compétences et définir un plan de formation   
C7. Être un modèle dans l'exercice de la compétence

Elaboration d’un carnet de bord, appétences, attitudes, compétences formelles et informelles, expérience professionnelle.
Elaboration et présentation d’un plan de développement des comportements et des compétences   

RNCP35725BC10

Innover en intrapreneuriat/entrepreneuriat et initier une démarche startup

C1. Développer une posture (un état d’esprit) intra/entrepreneuriale en découvrant les mythes et réalités du succès d’un projet et en analysant son profil psycho-comportemental pour mieux se connaitre, s’entourer, s’associer et gérer une équipe
C2. Définir son persona pour segmenter son marché en se centrant sur la problématique client avec une recherche et une définition des causes racines du problème pour co-construire une proposition de valeur et une solution différenciantes et attendues
C3. Développer son projet  intra ou entrepreneurial en adoptant les approches et méthodes d’entrepreneurs à succès (effectuation, lean startup, nouvelle génération de modèle économique, design thinking…)
C4. Définir les hypothèses de son projet et réaliser des tests en mode agile pour évaluer et valider le modèle économique dans ses dimensions de désirabilité, faisabilité, viabilité et d’adaptabilité
C5. Concevoir et déployer une politique de communication et de marketing digital pour donner de la visibilité à son projet (réseaux sociaux, Adwords, etc…) afin de valider son persona, ses hypothèses marché et sa stratégie « go to market ».
C6. Manager et prendre des décisions dans un contexte d’incertitude en tenant compte de l’environnement immédiat et du caractère entrepreneurial ou intrapreneurial du projet
C7. Chiffrer les scénarii stratégiques pour son projet et apprécier la faisabilité financière de chaque stratégie et les conditions financières requises pour sa/leur mise en œuvre.
C8. Comprendre les différents statuts juridiques et sélectionner le plus adéquat pour sa création d’entreprise, connaitre les différentes formes de valorisation d’un projet en intrapreneuriat.
C9. Elaborer un business plan en intégrant le plan financier prévisionnel
C10. Présenter son projet de façon pertinente et convaincante en s’adaptant à son auditoire selon les règles du pitch et du storytelling 

 C1. Sous la forme d’un questionnaire le porteur de projet rempli un test psycho comportemental pour évaluer ses ressources et étudier son comportement en situation pour remplir le livrable « tableau d’équipe ».
C2. Dans le cadre d’un cas réel de projet entrepreneurial, le/la candidat(e) doit bâtir des hypothèses pour : établir un persona à priori de son futur client, analyser les causes racines du problème adressé, définir son marché « tête de pont », élaborer une proposition de valeur adéquate
C3. Dans le cadre d’une étude de cas basée sur une entreprise réelle, le/la candidat(e) utilisera ces nouvelles méthodes pour remplir un canevas de modèle économique adapté à son projet entrepreneurial.
C4. Dans le cadre d’un cas réel de projet entrepreneurial, le/la candidat(e) doit : bâtir des tests pour expérimenter et valider ses hypothèses, valider ses hypothèses son modèle économique
C5. Dans le cadre du projet travaillé par le/la candidat(e), il/elle doit mettre à profit son apprentissage pour établir une stratégie de marketing digital pour son projet intra/entrepreneurial.
C6. Dans le cadre d’une étude de cas basée sur une entreprise réelle, le/la candidat(e) doit  : mener une analyse réflexive de sa future posture de manager, identifier en fonction de son environnement les modes de communications interpersonnelles.
C7. Dans le cadre d’une étude de cas basée sur une entreprise réelle ou fictive, le/la candidat(e) doit établir un plan prévisionnel d’un projet entrepreneurial sur 3 années.
C8. Dans le cadre d’une étude de cas basée sur une entreprise réelle ou fictive, le/la candidat(e) doit analyser et définir le meilleur choix de valorisation de son projet intra/entrepreneurial et choisir le statut juridique le plus adéquat.
C9. En fonction du projet intrapreneurial ou entrepreneurial travaillé par le/la candidat(e), il/elle doit : créer une présentation décrivant son projet selon les règles du pitch et du storytelling, proposer sous forme d’un mémoire un retour d’expériences comprenant l’évaluation de son projet.  
C10. Le/la candidat(e) doit défendre son projet à l’oral devant un jury de professionnels. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification est délivrée après la capitalisation de la totalité des blocs. Chaque bloc de compétences peut être obtenu indépendamment des autres.

  En formation initiale : • Avoir validé 180 crédits ECTS pour les étudiants issus d’un programme Bac+ 2 dont 15 ECTS dédiés au mémoire de fin d’études et 21 ECTS dédiés aux différents stages en entreprise ou 120 crédits ECTS pour les étudiants issus d’un programme BAC +3, 4 dont 15 ECTS dédiés au mémoire de fin d’études et 18 ECTS aux stages en entreprise,
• Avoir validé un séjour d’un semestre à l’étranger,
• Avoir obtenu un score de 790 au TOEIC ou équivalent. 


En formation continue• Avoir validé 120 crédits ECTS dans le cadre du programme Executive Master en management
• ou avoir validé/capitalisé les 8 blocs de compétences Fondamentaux (70 ECTS), 1 bloc de compétences optionnel parmi les 2 proposés (15 ECTS), ainsi que la mission conseil/diagnostic stratégique d'entreprise (15 ECTS), et le mémoire de fin d’études (20 ECTS)
Pour les candidats à la VAE, la recevabilité, l’accompagnement et le jury de validation porteront sur les 8 blocs Fondamentaux de gestion et de management et un bloc optionnel au choix, pour une validation totale, et 1 ou plusieurs blocs pour une validation partielle. Le candidat devra démontrer d'une capacité à travailler dans un contexte international et/ou multiculturel.  

Secteurs d’activités :

Le diplômé peut exercer son activité dans tous les types d’entreprise (PME, ETI, grands groupes, organisations publiques ou humanitaires, associations) ou créer sa propre entreprise, dans tous les secteurs d’activité, notamment : commerce, industrie automobile, industrie agroalimentaire, sociétés de conseil, finance, banque et assurance, informatique et services d’information, audit, expertise comptable, distribution. 

Type d'emplois accessibles :

Responsable marketing, responsable e-commerce, chef de produit, chef de secteur, chef de projet digital, responsable e-CRM, chargé(e) de communication, ingénieur d’affaires, responsable commercial, responsable administratif et financier, cadre financier spécialisé, contrôleur de gestion, cadre de la gestion des ressources humaines, responsable logistique, acheteur, consultant junior, créateur d’entreprise, dirigeant de PME-PMI, analyste.  

Code(s) ROME :
  • M1205 - Direction administrative et financière
  • M1705 - Marketing
  • M1503 - Management des ressources humaines
  • M1302 - Direction de petite ou moyenne entreprise
  • M1707 - Stratégie commerciale
Références juridiques des règlementations d’activité :

L'exercice des emplois de la certification ne fait référence à aucune forme de réglementation particulière.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est validé par le Rectorat d'Académie, sur proposition du Groupe ESC Clermont :
· Le Président, professeur des universités
· Le Vice-Président, chef de la division de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (DESR)
· Le Recteur d'Académie ou son représentant au titre du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
· Le Directeur du Groupe ESC Clermont ou son représentant
· Le Directeur du Programme Master du Groupe ESC Clermont ou son représentant 

Après un parcours de formation continue X

 Le jury est validé par le Rectorat d'Académie, sur proposition du Groupe ESC Clermont : · Le Président, professeur des universités · Le Vice-Président, chef de la division de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (DESR) · Le Recteur d'Académie ou son représentant au titre du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche · Le Directeur du Groupe ESC Clermont ou son représentant · Le Directeur du Programme Master du Groupe ESC Clermont ou son représentant  

En contrat de professionnalisation X

 Le jury est validé par le Rectorat d'Académie, sur proposition du Groupe ESC Clermont : · Le Président, professeur des universités · Le Vice-Président, chef de la division de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (DESR) · Le Recteur d'Académie ou son représentant au titre du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche · Le Directeur du Groupe ESC Clermont ou son représentant · Le Directeur du Programme Master du Groupe ESC Clermont ou son représentant  

Par candidature individuelle X

 Possible pour partie du diplôme par la VAPP. Le Jury de validation des Acquis Professionnels et Personnels comprend :
· Le Directeur du Groupe ESC Clermont ou son représentant
· Le Directeur du Programme Master du Groupe ESC Clermont ou son représentant
· Le Directeur de la formation continue et référent VAPP/VAE ou son représentant Au moins 2 professionnels compétents pour apprécier la nature des acquis dont la validation est sollicitée 

Par expérience X

 Le Jury de Validation des Acquis de l'Expérience comprend :
· Le Directeur du Programme Master du Groupe ESC Clermont ou son représentant
· Deux enseignants-chercheurs conformément à l'article 5 du décret N° 2002-590 du 24 avril 2002
· Ainsi qu'au moins 2 professionnels compétents pour apprécier la nature des acquis dont la validation est sollicitée. Conformément aux dispositions de l'article R335-8 du code de l'éducation, les professionnels compétents, moitié employeurs, moitié salariés, constituent au moins un quart des membres du jury. 

En contrat d’apprentissage X

 Le jury est validé par le Rectorat d'Académie, sur proposition du Groupe ESC Clermont : · Le Président, professeur des universités · Le Vice-Président, chef de la division de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (DESR) · Le Recteur d'Académie ou son représentant au titre du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche · Le Directeur du Groupe ESC Clermont ou son représentant · Le Directeur du Programme Master du Groupe ESC Clermont ou son représentant  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

OTTO FRIEDRICH UNIVERSITAT  BAMBERG   ALLEMAGNE     UNIVERSITÄT STUTTGART  -  ALLEMAGNE
UNIVERSITE DE LAVAL - CANADA
UNIVERSITÉ DE MONCTON - CANADA
CUEB -  CHINE
ICESI - COLOMBIE
SOLBRIDGE - COREE
UNIVERSITY OF   SOUTHERN DENMARK - DANEMARK
UNIVERSIDAD DE ALCALA  - ESPAGNE
UNIVERSIDAD DE   GRANADA - ESPAGNE
UNIVERSIDAD DE OVIEDO - ESPAGNE
FLORIDA INTERNATIONAL UNIVERSITY - ETATS-UNIS
UNIVERSITY OF KANSA (en cours de renouvellement) - ETATS-UNIS
UNIVERSITY OF VAASA  - FINLANDE      

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :


Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
08-03-2001

l'arrêté du 8 mars 2001 relatif au diplômes visés au JO du 16 mars 2001 

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
15-07-2021

Arrêté du 25/06/2021 publié au Bulletin officiel n°28 du 15 juillet 2021 - Liste des établissements d’enseignement supérieur technique privés et consulaires autorisés à délivrer un diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur et pouvant conférer le grade de licence ou de master à leurs titulaires

NOR : ESRS2119841A


02-07-2009

 B.O. n°30 du 23 juillet 2009 

25-08-2010

 B.O. du 30 septembre 2010 

06-07-2015

 B.O. n°31 du 27 août 2015 

07-07-2017

 B.O n°26 du 20 juillet 2017 

Date d'effet de la certification 01-09-2021
Date d'échéance de l'enregistrement 01-07-2022
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 160 2 72 72 -
2018 145 3 71 71 -
2017 148 1 73 73 -
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.esc-clermont.fr/program/programme-master-grande-ecole-acces-bac34/ 


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
KIX TRANSFORMATION Habilitation pour former
GROUPE PACE Habilitation pour former
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP23275 RNCP23275 - DipViGrM - Diplôme Programme Grande Ecole du Groupe ESC Clermont, conférant Grade de Master
Nouvelle(s) Certification(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP36567 RNCP36567 - DipViGrM - Diplôme Programme Grande Ecole
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet