Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

CQP Conducteur d'engin de damage

Active

N° de fiche
RNCP35732
CCN1 : 3122 - Téléphériques et engins de remontées mécaniques
CCN2 : -
CCN3 : -
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 3
Code(s) NSF :
  • 311 : Transports, manutention, magasinage
Formacode(s) :
  • 50003 : Certifications/diplômes/titres niveau 3
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 95%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 90%
Date d’échéance de l’enregistrement : 08-07-2023
Nom légal Nom commercial Site internet
SCES NOUVEAUX AUX TELEPHERIQUES FRANCE DOMAINES SKIABLES DE FRANCE http://www.domaines-skiables.fr
CPNEFP Branche des remontées mécaniques et domaines skiables - -
Objectifs et contexte de la certification :

Il s'agit d'un renouvellement, les référentiels de ce CQP ont été enregistrés au RNCP en 2017. Le conducteur d’engin de damage agit dans le respect des règles de sécurité, de qualité et de prévention liées à l’environnement. Sous l’autorité du chef d’exploitation ou d’un de ses représentants, le conducteur est chargé de préparer et entretenir les pistes pour le domaine skiable, en étant attentif à la qualité des pistes, aux degrés de difficultés et à la sécurisation des pistes pour la satisfaction et la sécurité des usagers.  

Activités visées :

A.1 - Le renseignement de la clientèle, en début de mission de damage, ou en fin de mission de damage (lors de la fermeture ou de l'ouverture des pistes) sur  les spécificités du milieu montagnard et les particularités des domaines skiables

A.2. Le contrôle et l'entretien des engins de damage avant la prise de poste , dans le garage, pour s'assurer de leur bon état de fonctionnement et assure leur durabilité dans le respect des procédures en vigueur 

A.3. Démarrage et conduite d'un engin de damage en sécurité, jusqu’aux procédures de fin de poste pour la réalisation de travaux quotidiens sur le manteau neigeux en utilisant les accessoires de travail de la neige    

Compétences attestées :

C.1.1 - Renseigner sur les massifs montagneux et domaines skiables pour   optimiser la qualité du séjour de la clientèle et ce en apportant des   réponses précises et adaptées 

C.1.2 - Renseigner la clientèle sur les caractéristiques de la   neige, neige naturelle et neige de culture pour répondre à toutes   interrogations liées au manteau neigeux et ce en apportant des réponses   précises et argumentées    

C.1.3 - Renseigner sur le travail de la neige et la préparation   des pistes en permettant des informations utiles et précises sur le balisage,   la signalétique ou le travail des pistes, le damage, mais aussi le risque avalanche pour éviter tout   incident     

C.2.1   -Contrôler un engin de damage en assurant son petit entretien en cas de   besoin pour optimiser le bon état et la durabilité de la machine dans le   respect des procédures et recommandations    

C.2.2 - Réaliser les procédures de prise de poste pour sécuriser et assurer la qualité de son   travail, dans le respect de l’organisation de l'entreprise et des consignes   

C.2.3 - Renseigner des rapports d’activité (un carnet de bord,   une fiche d’activité) en respectant   les procédures de l’entreprise 

C.3.1   -Démarrer un engin de damage en sécurité (pour soi et les autres) avec une   parfaite maîtrise des consignes et réglementations en vigueur afin d'éviter tout accident    

C.3.2 -Conduire l’engin de damage en toute sécurité en   utilisant ses accessoires (lame et   fraise) dans le respect de l’environnement et des consignes d’éco-conduite    

C.3.3 - Réaliser un travail quotidien de la neige avec les   accessoires pour des travaux spécifiques en contrôlant visuellement le résultat de son travail    

C3.4 -Arrêter sa machine en toute sécurité dans le respect des   procédures et consignes de l'entreprise pour optimiser la qualité   de la prise de poste de ses collègues.     

Modalités d'évaluation :

Le candidat sera évalué par le biais d'une épreuve théorique mais aussi d'une épreuve pratique sous forme de mise en situation professionnelle au plus proche de la réalité de terrain, sur un engin de damage.

Épreuve théorique 

L'épreuve sous forme de questionnaire à choix multiples cette épreuve est encadrée par un Président de session, issu de la profession, formé et désigné par la branche professionnelle. Ce dernier encadre l'épreuve et assure le respect des règlements par les candidats qui ont été convoqués et informés de ces règlements par la branche.      

Système de notation : réponse juste : 1 point, Réponse fausse : 0 point, sur le thème « sécurité du travail » : -1 point  

Réussite : moyenne minimale équivalente à 11/20 

(Bénéfice de la partie théorique pendant 2 ans avant l'épreuve pratique sous forme de mise en situation)

L'ensemble des questions ont été construites par un groupe de travail mobilisé par la branche, issu de la profession, et les questions ont été validées par la Cpnefp 

Épreuve pratique 

Sous forme de mise en situation au plus proche des réalités de terrain, cette épreuve est encadrée par un Président de session, issu de la profession, formé et désigné par la branche professionnelle. Ce dernier encadre l'épreuve et assure le respect des règlements par les candidats qui ont été convoqués et informés de ces règlements par la branche.   L'évaluation est conduite par deux membres de jury  issus de la profession, formés et évalués par la branche, sans lien hiérarchique avec le candidat. 

Réussite : moyenne minimale équivalente à 13/20

Chaque compétence est évaluée et fait l’objet d’une appréciation par les membres de jury (acquis - moyennement acquis – insuffisamment acquis - non acquis), ces appréciations sont transformées en notation sur 20 selon des coefficients proposés par un groupe de travail mobilisé par la branche et validés par la CPNEFP.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35732BC01

Le renseignement de la clientèle sur les spécificités du domaine skiable et du milieu montagnard

C.1.1 - Renseigner sur les massifs montagneux et domaines skiables pour   optimiser la qualité du séjour de la clientèle et ce en apportant des   réponses précises et adaptées 

C.1.2 - Renseigner la clientèle sur les caractéristiques de la   neige, neige naturelle et neige de culture pour répondre à toutes   interrogations liées au manteau neigeux et ce en apportant des réponses   précises et argumentées    

C.1.3 - Renseigner sur le travail de la neige et la préparation   des pistes en permettant des informations utiles et précises sur le balisage,   la signalétique ou le travail des pistes, le damage, mais aussi le risque avalanche pour éviter tout   incident     

Le candidat sera évalué par le biais d'une épreuve théorique mais aussi d'une épreuve pratique sous forme de mise en situation professionnelle au plus proche de la réalité de terrain, sur un engin de damage.


Épreuve théorique 
L'épreuve sous forme de questionnaire à choix multiples cette épreuve est encadrée par un Président de session, issu de la profession, formé et désigné par la branche professionnelle. Ce dernier encadre l'épreuve et assure le respect des règlements par les candidats qui ont été convoqués et informés de ces règlements par la branche.      
Système de notation : réponse juste : 1 point, Réponse fausse : 0 point, sur le thème « sécurité du travail » : -1 point  
Réussite : moyenne minimale équivalente à 11/20 
(Bénéfice de la partie théorique pendant 2 ans avant l'épreuve pratique sous forme de mise en situation)
L'ensemble des questions ont été construites par un groupe de travail mobilisé par la branche, issu de la profession, et les questions ont été validées par la Cpnefp.


Épreuve pratique 
Sous forme de mise en situation au plus proche des réalités de terrain, cette épreuve est encadrée par un Président de session, issu de la profession, formé et désigné par la branche professionnelle. Ce dernier encadre l'épreuve et assure le respect des règlements par les candidats qui ont été convoqués et informés de ces règlements par la branche.   L'évaluation est conduite par deux membres de jury  issus de la profession, formés et évalués par la branche, sans lien hiérarchique avec le candidat. 
Réussite : moyenne minimale équivalente à 13/20
Chaque compétence est évaluée et fait l’objet d’une appréciation par les membres de jury (acquis - moyennement acquis – insuffisamment acquis - non acquis), ces appréciations sont transformées en notation sur 20 selon des coefficients proposés par un groupe de travail mobilisé par la branche et validés par la Cpnefp. 

RNCP35732BC02

Le contrôle et l'entretien des engins de damage avant la prise de poste

C.2.1   -Contrôler un engin de damage en assurant son petit entretien en cas de   besoin pour optimiser le bon état et la durabilité de la machine dans le   respect des procédures et recommandations    

C.2.2 - Réaliser les procédures de prise de poste pour sécuriser et assurer la qualité de son   travail, dans le respect de l’organisation de l'entreprise et des consignes   

C.2.3 - Renseigner des rapports d’activité (un carnet de bord,   une fiche d’activité) en respectant   les procédures de l’entreprise 

 

Le candidat sera évalué par le biais d'une épreuve théorique mais aussi d'une épreuve pratique sous forme de mise en situation professionnelle au plus proche de la réalité de terrain, sur un engin de damage.


Épreuve théorique  

L'épreuve sous forme de questionnaire à choix multiples cette épreuve est encadrée par un Président de session, issu de la profession, formé et désigné par la branche professionnelle. Ce dernier encadre l'épreuve et assure le respect des règlements par les candidats qui ont été convoqués et informés de ces règlements par la branche.       Système de notation : réponse juste : 1 point, Réponse fausse : 0 point, sur le thème « sécurité du travail » : -1 point   Réussite : moyenne minimale équivalente à 11/20  (Bénéfice de la partie théorique pendant 2 ans avant l'épreuve pratique sous forme de mise en situation) L'ensemble des questions ont été construites par un groupe de travail mobilisé par la branche, issu de la profession, et les questions ont été validées par la Cpnefp.

Épreuve pratique  

Sous forme de mise en situation au plus proche des réalités de terrain, cette épreuve est encadrée par un Président de session, issu de la profession, formé et désigné par la branche professionnelle. Ce dernier encadre l'épreuve et assure le respect des règlements par les candidats qui ont été convoqués et informés de ces règlements par la branche.   L'évaluation est conduite par deux membres de jury  issus de la profession, formés et évalués par la branche, sans lien hiérarchique avec le candidat.  Réussite : moyenne minimale équivalente à 13/20 Chaque compétence est évaluée et fait l’objet d’une appréciation par les membres de jury (acquis - moyennement acquis – insuffisamment acquis - non acquis), ces appréciations sont transformées en notation sur 20 selon des coefficients proposés par un groupe de travail mobilisé par la branche et validés par la Cpnefp. 

RNCP35732BC03

Le démarrage et la conduite en sécurité d'un engin de damage pour optimiser la qualité du domaines skiables pour les usagers

C.3.1   -Démarrer un engin de damage en sécurité (pour soi et les autres) avec une   parfaite maîtrise des consignes et réglementations en vigueur afin d'éviter tout accident    

C.3.2 -Conduire l’engin de damage en toute sécurité en   utilisant ses accessoires (lame et   fraise) dans le respect de l’environnement et des consignes d’éco-conduite    

C.3.3 - Réaliser un travail quotidien de la neige avec les   accessoires pour des travaux spécifiques en contrôlant visuellement le résultat de son travail    

C3.4 -Arrêter sa machine en toute sécurité dans le respect des   procédures et consignes de l'entreprise pour optimiser la qualité   de la prise de poste de ses collègues.     

Le candidat sera évalué par le biais d'une épreuve théorique mais aussi d'une épreuve pratique sous forme de mise en situation professionnelle au plus proche de la réalité de terrain, sur un engin de damage.


Épreuve théorique 

L'épreuve sous forme de questionnaire à choix multiples cette épreuve est encadrée par un Président de session, issu de la profession, formé et désigné par la branche professionnelle. Ce dernier encadre l'épreuve et assure le respect des règlements par les candidats qui ont été convoqués et informés de ces règlements par la branche.       Système de notation : réponse juste : 1 point, Réponse fausse : 0 point, sur le thème « sécurité du travail » : -1 point   Réussite : moyenne minimale équivalente à 11/20  (Bénéfice de la partie théorique pendant 2 ans avant l'épreuve pratique sous forme de mise en situation) L'ensemble des questions ont été construites par un groupe de travail mobilisé par la branche, issu de la profession, et les questions ont été validées par la Cpnefp.
 

Épreuve pratique

Sous forme de mise en situation au plus proche des réalités de terrain, cette épreuve est encadrée par un Président de session, issu de la profession, formé et désigné par la branche professionnelle. Ce dernier encadre l'épreuve et assure le respect des règlements par les candidats qui ont été convoqués et informés de ces règlements par la branche.   L'évaluation est conduite par deux membres de jury  issus de la profession, formés et évalués par la branche, sans lien hiérarchique avec le candidat.  Réussite : moyenne minimale équivalente à 13/20 Chaque compétence est évaluée et fait l’objet d’une appréciation par les membres de jury (acquis - moyennement acquis – insuffisamment acquis - non acquis), ces appréciations sont transformées en notation sur 20 selon des coefficients proposés par un groupe de travail mobilisé par la branche et validés par la Cpnefp. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

 Par la validation de tous les blocs des compétences de la certification

Secteurs d’activités :

Remontées mécaniques et domaines skiables

Type d'emplois accessibles :

Conducteur d'engin de damage

Code(s) ROME :
  • N4402 - Exploitation et manoeuvre des remontées mécaniques
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

- Avoir reçu le support de préparation à l’examen au moins 15 jours avant l’épreuve  

- Avoir réussi le CQP agent des remontées mécaniques et domaines skiables  

- Avoir 3 mois d’expériences de conduite (consécutif ou non)  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Deux membres de jurys formés évalués et mobilisés par la Branche 100% de  professionnels des domaines skiables, expérimentés et occupant des  fonctions à responsabilités .  Epreuve encadrée par un Président de  session formé.  

Après un parcours de formation continue X

Deux membres de jurys formés évalués et mobilisés par la Branche 100% de  professionnels des domaines skiables, expérimentés et occupant des  fonctions à responsabilités .  Epreuve encadrée par un Président de  session formé.  

En contrat de professionnalisation X

Deux membres de jurys formés évalués et mobilisés par la Branche 100% de  professionnels des domaines skiables, expérimentés et occupant des  fonctions à responsabilités .  Epreuve encadrée par un Président de  session formé.  

Par candidature individuelle X

Deux membres de jurys formés évalués et mobilisés par la Branche 100% de  professionnels des domaines skiables, expérimentés et occupant des  fonctions à responsabilités .  Epreuve encadrée par un Président de  session formé.  

Par expérience X

Deux membres de jurys formés évalués et mobilisés par la Branche 100% de  professionnels des domaines skiables, expérimentés et occupant des  fonctions à responsabilités .  Epreuve encadrée par un Président de  session formé.  

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 08-07-2021
Durée de l'enregistrement en années 2
Date d'échéance de l'enregistrement 08-07-2023
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2020|2019|2018
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 76 0 95 90 90
2018 66 0 95 90 90
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.domaines-skiables.fr/fr/formations-dsf/certificats/


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
Maison Familiale Rurale L'ARCLOSAN Habilitation pour organiser l’évaluation
LYCEE PROFESSIONNEL Général Ferrié Habilitation pour organiser l’évaluation
SCES NOUVEAUX AUX TELEPHERIQUES FRANCE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP31513 RNCP31513 - CQP Conducteur d'engin de damage
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet