Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs en Agroalimentaire de Bretagne atlantique de l’Université de Brest, spécialité Agroalimentaire

Active

N° de fiche
RNCP35789
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 221r : Contrôle de qualité alimentaire
  • 221p : Gestion de production dans les industries agro-alimentaires
  • 221 : Agro-alimentaire, alimentation, cuisine
Formacode(s) :
  • 31606 : Conduite projet industriel
  • 31652 : Gestion production
  • 21570 : Qualité sécurité agroalimentaire
  • 32062 : Recherche développement
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-07-2026
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
UNIVERSITE BREST BRETAGNE OCCIDENTALE (UBO) 19290346600014 Ecole Supérieure d’Ingénieurs en Agroalimentaire de Bretagne atlantique https://www.univ-brest.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

 L’ingénieur diplômé de l’École Supérieure d'Ingénieurs en Agroalimentaire de Bretagne atlantique de l'université de Brest, spécialité Agroalimentaire, en partenariat avec l'IFRIA Ouest, occupe un large spectre de fonctions répondant, au niveau technique comme au niveau managérial, aux besoins des petites et moyennes entreprises et à ceux des grands groupes : concevoir et réaliser un produit ou un procédé alimentaire ou biologique, piloter une production alimentaire ou biologique, définir et mettre en œuvre une politique qualité-hygiène-sécurité-environnement, voire occuper des fonctions dans le champ du marketing, de la vente de produits et de la direction d’entreprises. Il possède des compétences pluridisciplinaires de l’ingénieur le rendant apte à évoluer dans les secteurs des industries de l’agroalimentaire mais aussi des industries connexes (biotechnologie, cosmétique,…).  

Activités visées :

 L'ingénieur en agroalimentaire conçoit et met en place de nouveaux produits,  de nouvelles technologies dans un objectif de développement commercial et d'innovation en milieu industriel (humains, technologiques, financiers, informatiques, démarche qualité, sécurité, ...). Il analyse et comprend des problèmes de nature complexe pour définir les objectifs et le cadre de l’intervention. Il conçoit, développe et teste de nouveaux produits ou procédés. 

L'ingénieur en agroalimentaire optimise et organise l'ensemble des solutions techniques (faisabilité, capacité, fiabilité, rentabilité) et des méthodes de production/fabrication de biens ou de produits, selon les impératifs de sécurité, de qualité et de productivité. Il planifie la production et organise les méthodes de fabrication et assure la gestion, le suivi et l’amélioration continue de la production.

L'ingénieur en agroalimentaire coordonne et conduit l'évolution d'une équipe ou d'un service, gère le budget, dans le respect de la santé, de l’éthique et des responsabilités sociétales de l’entreprise. Il conduit et développe des projets industriels, manage des systèmes Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement et assure un rôle de manager des équipes. Il sait communiquer et prendre en compte la dimension internationale dans son travail. 

Compétences attestées :
  1.  Évaluer et résoudre une problématique complexe rencontrée dans le secteur agroalimentaire, en s'appuyant sur un large champ de connaissances scientifiques  notamment en analyse des risques, numérisation de l’entreprise et biotechnologie.
  2. Définir et mettre en place des stratégies de veille réglementaire et de protection de la propriété industrielle sur l'ensemble des processus et des structures de l'entreprise.
  3. Définir les objectifs de production et mettre en place les moyens pour les réaliser (hommes, prestataires, sous-traitants, outillages, machines, etc.) en tenant compte des aspects scientifiques,  techniques,  humains, sociaux et environnementaux.
  4.  Définir et mettre en place des stratégies de management de la performance industrielle et de l’amélioration continue, mettre en place les indicateurs qualifiant l’hygiène, la sécurité, la qualité et l’impact environnemental, le respect des objectifs, des coûts et des délais 
  5. Animer et coordonner les activités d’une équipe de production par un management participatif, et échanger avec les différentes équipes du marketing, la production, la qualité, voire la direction d'usine ou les utilisateurs.
  6. Répondre aux enjeux industriels et aux contraintes de compétitivité et de productivité en privilégiant des procédures éco-respectueuses, intégrer ces dimensions à l’échelle des échanges mondialisés.
  7. Connaître les différentes dimensions de la diversité culturelle et maîtriser la communication  avec l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise interne et externe, dans un contexte international. 
Modalités d'évaluation :

L’évaluation est un mix collectif/individuel, basé sur:

- Contrôle continu, examen sur table (études de cas)

- Présentations orales

- Elaboration de dossiers écrits

- Mises en situations professionnelles reconstituées

- Mémoires et soutenances liées à l'expérience professionnelle 

RNCP35789BC01 - Proposer et mettre en oeuvre des produits, des processus et méthodologies nouvelles dans les différents domaines (production, R&D, HQSE, marketing, vente, management) des industries agroalimentaires et industries connexes (biotechnologies et comestiques)

Liste de compétences Modalités d'évaluation

 - Évaluer tous les aspects d’une problématique, en s'appuyant sur la connaissance et la compréhension d'un large champ en sciences.  

- Rechercher sur un sujet particulier des données, de la documentation scientifique et technique, ou la documentation réglementaire en vigueur, analyser et faire un résumé, une synthèse à des fins de décision, d’information de la hiérarchie, du service.  

- Traduire des besoins fonctionnels en cahier des charges, étudier les spécifications et la faisabilité technologique du produit ou du procédé.  

- Tester, identifier et traiter les dysfonctionnements éventuels du produit ou du procédé développé.  

-  Valider la protection industrielle par le dépôt de brevet une fois le concept abouti. 

  - Contrôle continu, examen sur table (études de cas)  

- Présentations orales  

- Elaboration de dossiers écrits  

- Mises en situations professionnelles reconstituées  

- Mémoires et soutenances liées à l'expérience professionnelle  

RNCP35789BC02 - Organiser et gérer une production alimentaire ou biologique et accompagner son évolution

Liste de compétences Modalités d'évaluation

  - Déterminer les objectifs de production, les moyens (hommes, prestataires, sous-traitants, outillages, machines, etc.) nécessaires pour les réaliser.  

- Définir les méthodes de travail, implantation des postes de travail (besoins en matières premières, matériel, pièces de sous-traitance...).  

- Définir, mettre en place les indicateurs (analyse physique, biologique, statistiques) nécessaires à l'analyse des données d'activité d'une production ou de la qualité, en assurer le reporting à la direction.  

- Contrôler l'application des procédures de règles d'hygiène, sécurité, qualité et environnement, le respect des objectifs, des coûts, des délais. 

- Manager la performance industrielle.  

- Organiser et coordonner la veille réglementaire, sur l'ensemble des processus et des structures de l'entreprise industrielle. 

 - Contrôle continu, examen sur table (études de cas)  

- Présentations orales  

- Elaboration de dossiers écrits  

- Mises en situations professionnelles reconstituées  

- Mémoires et soutenances liées à l'expérience professionnelle  

RNCP35789BC03 - Gérer des projets industriels, les ressources humaines dans le respect des valeurs, de l’éthique et des responsabilités sociétales de l’entreprise

Liste de compétences Modalités d'évaluation

 - Mettre en œuvre la stratégie de l’entreprise, la décliner en actions au niveau de son service pour garantir la production attendue, la performance économique, le respect de la qualité et de la réglementation. 

 - Animer et coordonner les activités d’une équipe de production par un management participatif, et échanger avec les différentes équipes du marketing, la production, la qualité, voire la direction d'usine ou les utilisateurs.  

- Améliorer les processus organisationnels et managériaux et accompagner leur évolution.  

- Répondre aux enjeux industriels et aux contraintes de compétitivité et de productivité en privilégiant des procédures éco-respectueuses, intégrer ces dimensions à l’échelle des échanges mondialisés.  

- Maîtriser suffisamment l’anglais pour évoluer dans des groupes à dimension internationale, établir des contacts avec des fournisseurs étrangers, exploiter les notices techniques.  

- Maîtriser la communication interne et externe avec l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise.  

- Connaître les différentes dimensions de la diversité culturelle, de la diversité des alimentations et leur importance dans les échanges internationaux. 

 - Contrôle continu, examen sur table (études de cas)  

- Présentations orales  

- Élaboration de dossiers écrits  

- Mises en situations professionnelles reconstituées  

- Mémoires et soutenances liées à l'expérience professionnelle

- Certification du niveau B2 en Anglais 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
  • Validation de tous les blocs de compétences
  • Validation d'un niveau B2 en Anglais, attestée par un organisme tiers
  • Réalisation et validation d'une période  en entreprise d'au moins 42 semaines (FISE) à 94 semaines (FISA)
  • Réalisation et validation d'une période d'au moins 1 mois (FISE) à 2 mois (FISA) à l'étranger 
Secteurs d’activités :

 Les ingénieurs diplômés seront en mesure de valoriser leur spécialisation en agroalimentaire en valorisant leurs activités dans les secteurs suivants :

- Industries agro-alimentaires 

- Restauration collective/hors-foyer 

- Industrie chimique, pharmaceutique, biotechnologique et cosmétique

- Sociétés de service aux entreprises 

- Commerce et distribution 

- Administration d’Etat et collectivités territoriales

- Enseignement et/ou recherche  

Type d'emplois accessibles :

 - Responsable production, achat, approvisionnement, logistique

- Ingénieur recherche et développement

 - Responsable qualité, hygiène, sécurité, environnement et développement durable

 - Responsable formation, audit, réglementation

- Marketing, technico-commercial, gestion, chargé d’affaires  

Code(s) ROME :
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
Références juridiques des règlementations d’activité :

Sans objet

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

 Admission en 1ère année : 

Les étudiants de classes préparatoires de type BCPST, TB ou PC/MP/PSI sont recrutés, sous statut étudiant, par la voie du concours Polytech.Les étudiants titulaires d’un niveau L2 (Chimie, Sciences de la Vie) ou d’un niveau BTS ou prépa post-BTS (Biologie, Sciences et Techniques des Aliments) ou d'un DUT (Génie Biologique ou Génie Chimique et Génie des Procédés, Génie industriel et maintenance, Génie électrique et informatique industrielle, Automatisme et Mesures Physiques) ou d’une formation jugée équivalente sont sélectionnés sur dossier propre. Les dossiers sont disponibles sur le site internet de l’ESIAB, ou sur demande à la Scolarité de l’ESIAB. Les candidats retenus sont soit immédiatement admis sur liste principale par la Commission d'Admission, soit convoqués à un entretien de motivation, à l'issue duquel la Commission d'Admission prononce l'inscription (ou non) sur les listes principale et complémentaire. 

Les candidats étrangers sont sélectionnés sur dossier et entretien de motivation. 

Admission en 2ème année : 

Des places sont ouvertes pour une admission directe en deuxième année sous statut d’étudiant, elles sont réservées à des étudiants de niveau L3, M1 ou M2. Les modalités de sélection et d’admission de ces candidats sont du même type que celles des étudiants recrutés sur dossier en 1ère année. 

Les candidats étrangers sont sélectionnés sur dossier et entretien de motivation. 

Niveau de français : 

Les candidats étrangers devront justifier en sus, par une attestation émise par un organisme officiel reconnu, d’une connaissance minimale de la langue française pour postuler. Le niveau B1 est exigé pour l’entrée en première année et le niveau B2 pour l’entrée en deuxième année. Une formation complémentaire en français préalable à l’entrée et/ou postérieure à l’entrée pourra être prescrite par l’école. Les étudiants étrangers peuvent aussi être amenés à suivre des cours complémentaires de FLE (Français comme Langue Etrangère) durant leur cursus de 2ème et 3ème année. 

Formation continue :

L’accès à cette formation est également possible par la voie de la formation continue et de la validation des acquis de l’expérience (VAE) : Bureau REVA, 02 98 01 83 97 ; reva@univ-brest.fr

Cette offre de formation s’adresse à toutes personnes disposant d’au minimum trois années d’expérience professionnelle en rapport avec le titre visé. 


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Jurys semestriels d’année :

Le Directeur de l’Ecole est Président du jury.

Les autres membres sont le responsable de l'année de formation, des enseignants et enseignant-chercheurs intervenant au cours de l’année ainsi que le directeur et l'ingénieur coordonnateur de formation du CFA de l'IFRIA Ouest. 

Jury de fins d’études :

Le Directeur de l’Ecole est Président du jury.

Les autres membres sont le responsable de la formation, les trois responsables d’année ainsi que le directeur et l'ingénieur coordonnateur de formation du CFA de l'IFRIA Ouest. 

En contrat d’apprentissage X

Jurys semestriels d’année :

Le Directeur de l’Ecole est Président du jury.

Les autres membres sont le responsable de l'année de formation, des enseignants et enseignant-chercheurs intervenant au cours de l’année ainsi que le directeur et l'ingénieur coordonnateur de formation du CFA de l'IFRIA Ouest. 

Jury de fins d’études :

Le Directeur de l’Ecole est Président du jury.

Les autres membres sont le responsable de la formation, les trois responsables d’année ainsi que le directeur et l'ingénieur coordonnateur de formation du CFA de l'IFRIA Ouest. 

Après un parcours de formation continue X

Composition du jury suivant les règles en vigueur à l’UBO. 

En contrat de professionnalisation X

Jurys semestriels d’année :

Le Directeur de l’Ecole est Président du jury.

Les autres membres sont le responsable de l'année de formation, des enseignants et enseignant-chercheurs intervenant au cours de l’année ainsi que le directeur et l'ingénieur coordonnateur de formation du CFA de l'IFRIA Ouest. 

Jury de fins d’études :

Le Directeur de l’Ecole est Président du jury.

Les autres membres sont le responsable de la formation, les trois responsables d’année ainsi que le directeur et l'ingénieur coordonnateur de formation du CFA de l'IFRIA Ouest. 

Par candidature individuelle X

VAP/VES : composition du jury suivant les règles en vigueur à l’UBO. 

Par expérience X

VAE : composition du jury suivant les règles en vigueur à l’UBO. 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

 Certifications reconnues en équivalence :


L’obtention du diplôme d’ingénieur entraîne l’attribution du grade de Master.
Le diplôme d’ingénieur Agroalimentaire de l’ESIAB bénéficie du label EUR-ACE qui est attribué aux formations d’ingénieur satisfaisant des critères de qualité élaborés à l’échelle européenne.


Autres certifications :

En parallèle de leur 3ème année, les élèves ingénieurs retenus pour suivre l’option « Biotechnologie Marine » sont inscrits en Master « Biotechnologie », Parcours « Master International en Biotechnologies Marines » (M2). En cas de réussite, ils obtiennent ce second diplôme.


Le titre d’Ingénieur permet l’accès à la préparation d’une thèse de doctorat. 

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :


Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
18/01/2014

 Arrêté du 13 janvier 2014 fixant la liste des écoles habilitées à   délivrer un titre d’ingénieur diplômé paru au JORF n°0015 du 18 janvier   2014.  

06/02/2019

 Arrêté du 18 janvier 2019 fixant la liste des Ecoles accréditées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé 

02/02/2022

Arrêté du 7 décembre 2021 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé, publié au JO le 02/02/2022

Date de publication de la fiche 19-07-2021
Date de début des parcours certifiants 01-09-2021
Date d'échéance de l'enregistrement 31-07-2026
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 27 - 100 100 -
2018 25 - 100 100 91
2017 28 - 100 100 100
2016 29 - 96 96 100
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.univ-brest.fr/esiab/menu/Formations/Formation-d_ingenieurs-agroalimentaire-ESIAB/Presentation


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
INSTITUT DE FORMATION REGIONAL DES IAA Habilitation pour organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP26595 RNCP26595 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’École supérieure d'ingénieurs en agroalimentaire de Bretagne atlantique de l'université de Brest, spécialité procédés industriels, en partenariat avec l'IFRIA
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet