L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

200 : Technologies industrielles fondamentales

310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion

201 : Technologies de commandes des transformations industrielles

Icon formacode

Formacode(s)

31676 : Bureau études

31629 : Bureau méthodes

24424 : Mécatronique

24451 : Robotique

32062 : Recherche développement

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-08-2024

Niveau 7

200 : Technologies industrielles fondamentales

310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion

201 : Technologies de commandes des transformations industrielles

31676 : Bureau études

31629 : Bureau méthodes

24424 : Mécatronique

24451 : Robotique

32062 : Recherche développement

31-08-2024

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
UNIVERSITE DE BRETAGNE SUD (UBS) - ENSIBS LORIENT 19561718800485 Ecole nationale supérieure d’ingénieurs de Bretagne sud - ENSIBS https://www-ensibs.univ-ubs.fr et https://www.univ-ubs.fr

Objectifs et contexte de la certification :

  Les systèmes mécaniques et automatisés intègrent aujourd’hui des sous-systèmes électroniques de commande, supports de l’informatique et permettant des fonctions évoluées de communication qui ont permis l’émergence de concepts tels que l’internet des objets ou des systèmes dits cyber-physiques. La conception de ces systèmes demande des ingénieurs maîtrisant à la fois les dimensions mécaniques et électronique afin de faire le lien entre des équipes de spécialistes de chacun de ces domaines. 

L’ingénieur diplômé en mécatronique intervient dans la conception, le développement et la maintenance de ces systèmes en réalisant la synergie nécessaire entre la mécanique, l’électronique et l’informatique au travers des trois chaînes mécatronique que sont la chaîne de commande, la chaîne de transformation de mouvement et la chaîne d’énergie. Il sait aussi prendre en compte le développement durable dans sa conception et sa fabrication et dispose de bases solides dans les sciences fondamentales de la physique et de la mécanique lui permettant de modéliser, dimensionner et valider les sous-ensembles multiphysiques des solutions proposées. Il possède aussi une expérience du terrain lui permettant de concrétiser ses propositions par la réalisation de prototypes démonstratifs en sachant s’appuyer sur les spécialistes de chacun des domaines.    

Activités visées :

  Selon les fonctions occupées, l’ingénieur diplômé de l’ENSIBS est amené à réaliser les activités suivantes :  

- Chef de projet en développement de produit et de machines : il manage des équipes pour développer, en fonction du cahier des charges, des produits intégrant des composantes mécaniques et électronique. Il définit l’architecture de la solution et pilote le choix et l’intégration des composants permettant de la réaliser.   

- Responsable BE mécatronique, électromécanique, automatismes : en lien avec des chefs de projets ou des clients, il recherche des solutions techniques et choisit les composants dans leurs dimensions mécatroniques 

- Ingénieur en R&D : il développe et prospecte des solutions innovantes dans le but d’améliorer les solutions proposées par l’entreprise ou de proposer des nouveaux produits, en faisant une veille technologique active et en tissant des liens avec les instances académiques.  

Compétences attestées :

  L’ingénieur diplômé en mécatronique de l’ENSIBS a :  

les compétences professionnelles du socle commun ingénieur ENSIBS :  

- gérer et piloter des projets dans la durée en exploitant les pratiques managériales respectueuses ;  

- évaluer la dimension économique dans l'ensemble de ses missions ; 

- intégrer l’éthique et le développement durable dans l'ensemble de ses missions ; 

- construire son projet professionnel ;  

- discerner le bon niveau de communication selon l'interlocuteur ; 

- manager les projets, en : animant les équipes, gérant les compétences ;  

- anglais en milieu professionnel ; 

- travailler dans un contexte international ; 

les compétences professionnelles du spécialiste en mécatronique :  

- Concevoir des systèmes mécatroniques innovants avec une vision globale des différentes disciplines touchant le produit 

- Modéliser et dimensionner des systèmes multi- disciplinaires 

- Mettre en œuvre une chaîne de contrôle de mouvement mécatronique

-  Prototyper et valider une conception mécatronique 

Modalités d'évaluation :

La validation des acquis d'apprentissage et compétences est établie par une combinaison des modalités suivantes :  

- mises en situations, analyse d'articles, études de cas, examens sur table et questionnaires de vérification du savoir, travaux de groupe ; 

- évaluation des rapports séquences en entreprise : présentation des projets conduits en entreprise et évaluation par le maître d'apprentissage des savoir-faire et savoir être tout au long de la formation ; 

- rédaction et soutenance d'un projet de fin d'études.  

RNCP35798BC01 - Mettre en œuvre le management opérationnel pour le développement de systèmes industriels automatisés en contexte pluridisciplinaire et multiculturel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

  - Identifier les codes et les besoins de son écosystème professionnel et les prendre en compte pour la mise en place de solutions techniques ou organisationnelles (pour résoudre des problèmes techniques ou organisationnels)

 - Appliquer et promouvoir la culture sécurité par des pratiques managériales respectueuses pour garantir la sécurité des biens et des personnes 

- Coordonner, fédérer et faire collaborer les équipes ainsi que les parties prenantes, gérer les compétences, former les collaborateurs pour un management efficient, dans un contexte pluridisciplinaire et multiculturel   

- Communiquer en mobilisant le bon registre de communication selon l'interlocuteur pour atteindre ses objectifs 

- Être capable d'être critique, de remettre en cause ses décisions et d'anticiper pour assurer l’agilité de l’organisation 

- Adapter sa pratique pour répondre aux enjeux et besoins de la société, en intégrant le développement durable et l’éthique dans ses actions 

Modalités d’évaluation et de certification :   Travaux individuels et en groupes, mises en situation, comprenant une production écrite ou orale et validant les points ci-dessous. 

- Les parties prenantes de l’organisation sont identifiées de même que leurs interactions 

- les méthodes et outils utilisés sont pertinents au regard des objectifs et leur choix est justifié

 - la solution est dimensionnée au contexte, sa mise en œuvre intègre le facteur humain et prévoit des rétroactions 

- la production orale ou écrite, en français ou en anglais est d’un niveau professionnel, du bon registre de langage et compréhensible par le récepteur ; elle comprend une synthèse réflexive 

L’élève connaît les points clés de sa personnalité et ceux du groupe 

- Il sait exprimer ses attentes et les faire partager à l’équipe 

- Il sait écouter et tenir compte des attentes des collaborateurs et interlocuteurs 

- Il fait preuve de leadership et d’anticipation   

RNCP35798BC02 - Conduire des projets de conception ou de développement de produits ou machines complexes, de manière agile

Liste de compétences Modalités d'évaluation

  - Piloter des projets : de l’analyse du besoin à sa recette, en passant par la rédaction du cahier des charges, l’allocation des ressources, la planification, et le retour d’expérience, contribuant ainsi à la réalisation de la stratégie de l’entreprise. 

- Intégrer systématiquement la dimension économique dans l’ensemble de ses missions 

- Assurer la communication, à tous les niveaux de l’organisation, y compris institutionnelle, en français et en anglais pour être compris sans ambiguïté. 

- Identifier la démarche entrepreneurial 

Modalités d’évaluation et de certification : 

Mises en situation et réalisation de projets en groupe avec production effective, restitutions écrites et orales où sont évalués les items ci-dessous. 

- Les caractéristiques du projet sont identifiées, analysées et reformulées dans un document cadre : enjeux, objectifs, périmètre, acteurs, livrables, validation des livrables (coût, délai, qualité), risque. 

- Des indicateurs sont mis en place pour le suivi du projet ; ils sont analysés régulièrement et le rendu fait état des actions correctrices menées. 

- Les livrables sont comparés aux attendus et sont conformes 

- Un plan de communication entre les acteurs du projet est établi, suivi, évalué 

- La production écrite, orale, est conforme aux attendus 

L’élève a participé au moins à une manifestation ou un challenge sur l’entrepreneuriat 

RNCP35798BC03 - Concevoir en équipe des systèmes mécatroniques innovants avec une vision globale des différentes disciplines touchant le produit

Liste de compétences Modalités d'évaluation

 - Réaliser des études bibliographiques dans les domaines disciplinaires de la mécatronique et de ses différents champs d’applications ; 

- Utiliser des outils de travail collaboratif et des méthodes agiles dans une approche de l’ingénierie des systèmes ; 

- Utiliser les différentes approches de validations de solutions innovantes ;

- Utiliser les principes et les méthodes de la veille technologique ; 

- Utiliser les outils qui permettent de préserver la propriété intellectuelle ;  

- Communiquer et négocier, à l’oral et à l’écrit y compris en anglais et dans un contexte international 

- Adapter sa communication en fonction du contexte socio-culturel et du niveau de compétences techniques de ses interlocuteurs  

  Modalités d’évaluation et de certification :  

Évaluation par projet, mise en situation réelle ou simulée, exposé oral et rédaction de compte rendu. 

RNCP35798BC04 - Modéliser et dimensionner les composantes multiphysiques des systèmes en interaction agile avec les différentes parties prenantes de la conception

Liste de compétences Modalités d'évaluation

  - Appliquer les mathématiques de base et supports au traitement de l’information 

- Dimensionner des systèmes mécatroniques, en les modélisant et en simulant leur comportement, aussi bien au niveau mécanique qu'électrique 

- Appliquer les approches système pour la conception et l'amélioration de systèmes complexes intégrant des dimensions électronique, automatique, informatique et mécanique 

- Modéliser et simuler des phénomènes multi- physiques 

- Construire une démarche scientifique structurée et rigoureuse pour trouver des solutions à des problèmes soulevés par la recherche 

  - Communiquer et négocier, à l’oral et à l’écrit y compris en anglais et dans un contexte international 

- Adapter sa communication en fonction du contexte socio-culturel et du niveau de compétences techniques de ses interlocuteurs  

  Modalités d’évaluation et de certification :

 Évaluation des séquences académiques  

- Séquences de travaux pratiques et mini-projets en binômes. 

- Devoirs sur table portant sur des cas d’étude concrets. 

- Réalisation de projets bibliographiques. 

  Évaluation des séquences entreprises 

- Rapports présentant des projets menés en entreprise, écrits par l’élève tout au long du parcours de formation.   

- Évaluation du savoir-faire et du savoir-être de l’élève par le maître d’apprentissage tout long de la formation. 

RNCP35798BC05 - Mettre en œuvre une chaîne de contrôle de mouvement mécatronique en interaction agile avec des spécialistes des maillons de cette chaîne

Liste de compétences Modalités d'évaluation

  - Appliquer les sciences de l'ingénieur (mécanique, électronique, informatique, automatique) pour les systèmes complexes 

- Concevoir et déployer une chaîne de traitement de l'information, de la mesure du phénomène physique au contrôle et pilotage de l’action 

- Concevoir et déployer une chaîne de mise en mouvement, de l'étude des mécanismes à la transmission du mouvement en passant par les circuits de puissance et de commande (électriques, pneumatiques ou hydrauliques) associés 

- Intégrer aux produits une chaîne d'énergie, de sa production à son utilisation en passant par le stockage et pouvoir l'optimiser 

  - Communiquer et négocier, à l’oral et à l’écrit y compris en anglais et dans un contexte international 

- Adapter sa communication en fonction du contexte socio-culturel et du niveau de compétences techniques de ses interlocuteurs  


 Modalités d’évaluation et de certification :

Évaluation des séquences académiques 

- Séquences de travaux pratiques et mini-projets en binômes. 

- Devoirs sur table portant sur des cas d’étude concrets. 

- Évaluation des réalisations du projet de semestre, proposé par des entreprises ou des laboratoires de recherche.   

Évaluation des séquences entreprises 

- Rapports présentant des projets menés en entreprise, écrits par l’élève tout au long du parcours de formation. 

- Évaluation du savoir-faire et du savoir-être de l’élève par le maître d’apprentissage tout long de la formation. 

RNCP35798BC06 - Mettre en œuvre le prototypage et la validation continue de la composante mécatronique d’un produit en lien avec les autres ingénieurs responsables des autres dimensions du système

Liste de compétences Modalités d'évaluation

  - Concevoir des systèmes en utilisant les outils de conception assistée par ordinateur 

- Réaliser et prototyper une solution 

- Tester, valider des systèmes, des composants ou des matériaux 

- Fiabiliser et maintenir les systèmes 

  - Communiquer et négocier, à l’oral et à l’écrit y compris en anglais et dans un contexte international 

- Adapter sa communication en fonction du contexte socio-culturel et du niveau de compétences techniques de ses interlocuteurs  

Modalités d’évaluation et de certification :

Évaluation des séquences académiques :

 - Validation des réalisations faites en séquences de formation en atelier en binômes. 

- Participation à des événements type Hackathon permettant de proposer des solutions techniques dans un but sociétal. 

- Évaluation par projet, mise en situation réelle ou simulée, exposé oral et rédaction de compte rendu.  

Évaluation des séquences entreprises  

- Rapports présentant des projets menés en entreprise, écrits par l’élève tout au long du parcours de formation. 

- Évaluation du savoir-faire et du savoir-être de l’élève par le maître d’apprentissage tout long de la formation. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

  L’apprenant obtient le titre – Ingénieur spécialité mécatronique – sous condition de validation :  

- des 6 blocs de compétences du titre d’ingénieur de la spécialité ; 

- d’un projet individuel au sein d'une entreprise ; 

- du niveau B2 en anglais, attestée par un organisme tiers ; 

- du niveau « orthographe professionnelle » de français, attesté par un organisme tiers ; 

- de l'aptitude à travailler à l’international, attestée par un dossier de preuves.  

Secteurs d’activités :

 Mécatronique : les mécatroniciens exercent dans de nombreux secteurs d'activité : automobile, aéronautique et spatial, naval, ferroviaire, mécanique, métallurgie, électricité, électronique, numérique, informatique, équipements énergétiques... dans des grandes entreprises comme des PME (petites et moyennes entreprises). Les besoins sont particulièrement importants dans la maintenance où l'on recrute également au niveau technicien. La dernière enquête emploi du Syndicat des industriels de la mécatronique (Artema) fait état de 28 200 salariés  

Type d'emplois accessibles :

  Mécatronique : L’emploi se situe dans tous les secteurs industriels des sociétés de conseil en ingénierie et dans les entreprises de l’information et de la communication. 

• Chef de projet en développement de produit et de machines 

• Responsable bureau d’études mécatronique 

• Responsable bureau d’études électromécanique, automatismes 

• Ingénieur produit, mécatronicien roboticien, automaticien 

• Ingénieur en Recherche et Développement  

Code(s) ROME :

  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H1209 - Intervention technique en études et développement électronique
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

Références juridiques des règlementations d’activité :

Aucune référence juridique des règlementations d'activité

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

  L’organisation des jurys est placée sous la responsabilité de son président désigné par le président de l’Université de Bretagne Sud. Le jury est composé du directeur de l’école, des directeurs adjoints, des responsables de spécialités, d’au moins 1 professionnel du monde de l’entreprise. Il est complété de 2 à 3 enseignants responsables des certifications, mobilités et stages. 

En contrat d’apprentissage X

  L’organisation des jurys est placée sous la responsabilité de son président désigné par le président de l’Université de Bretagne Sud. 

Le jury est composé du directeur de l’école, des directeurs adjoints, des responsables de spécialités, d’au moins 1 professionnel du monde de l’entreprise. Il est complété de 2 à 3 enseignants responsables des certifications, mobilités et stages. Les directeurs de CFA sont invités au jury de diplôme pour les apprentis qui les concernent.

Après un parcours de formation continue X

  L’organisation des jurys est placée sous la responsabilité de son président désigné par le président de l’Université de Bretagne Sud. 

Le jury est composé du directeur de l’école, des directeurs adjoints, des responsables de spécialités, d’au moins 1 professionnel du monde de l’entreprise. Il est complété de 2 à 3 enseignants responsables des certifications, mobilités et stages.

En contrat de professionnalisation X

  L’organisation des jurys est placée sous la responsabilité de son président désigné par le président de l’Université de Bretagne Sud. Le jury est composé du directeur de l’école, des directeurs adjoints, des responsables de spécialités, d’au moins 1 professionnel du monde de l’entreprise. Il est complété de 2 à 3 enseignants responsables des certifications, mobilités et stages.

Par candidature individuelle X

  L’organisation des jurys est placée sous la responsabilité de son président désigné par le président de l’Université de Bretagne sud. 

Le jury est composé du directeur de l’école, des directeurs adjoints, des responsables de spécialités, d’au moins 1 professionnel du monde de l’entreprise. Il est complété de 2 à 3 enseignants responsables des certifications, mobilités et stages.

Par expérience X

Composition du jury VAE définie par le Code de l'éducation : article L613-3 modifié par la loi n°2015-366 du 31 mars 2015.


Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 15 0 91 91 1
2017 15 0 100 100 89
2016 12 0 1 1 100

Lien internet vers le descriptif de la certification :

www.ensibs.fr

www.univ-ubs.fr

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP14044 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Bretagne-Sud (ENSIBS), Spécialité : Mécatronique.

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :