Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

BTS - Conseil et commercialisation de solutions techniques

Active

N° de fiche
RNCP35801
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
Formacode(s) :
  • 34581 : technico-commercial
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2026
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION 11004401300040 - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le titulaire du BTS Conseil et Commercialisation de solutions techniques conseille et vend des solutions (produits et services associés) qui requièrent obligatoirement la mobilisation conjointe de compétences commerciales et technologiques. Au sein d’une équipe commerciale, il prospecte pour développer son portefeuille d’affaires sur un territoire ou un secteur d’activité. Il identifie et analyse les besoins de son client et l’accompagne dans la formulation de ses attentes. Il élabore, présente et négocie une solution technique, commerciale et financière adaptée à chaque situation en intégrant les évolutions technologiques, juridiques et normatives. Il prend en compte les préoccupations sociétales et environnementales.   Expert de la relation client et fort de ses compétences techniques, il est capable d’assurer un rôle d’intégrateur de solutions technologiques. Il développe une relation de confiance avec sa clientèle dans une logique commerciale durable, personnalisée et créatrice de valeur.   Il assure l’interface entre l’entreprise, ses clients et ses fournisseurs ; il travaille en équipe dans un contexte cross-canal. Il anime ses réseaux et interagit avec les différents acteurs internes et externes dont il est l’interlocuteur privilégié.   Sa pratique commerciale requiert la maîtrise et l’utilisation pertinente d’outils numériques qu’il contribue à implanter, diffuser et enrichir. Il assure une veille technologique, accompagne sa clientèle et son équipe dans les transformations numériques et organisationnelles.   Il participe au suivi et à l’évaluation de la performance commerciale individuelle et collective  

Activités visées :

  Ces emplois relèvent de la fonction commerciale-vente essentiellement dans un environnement « B to B ». Sont concernés dans cette fonction les emplois qui nécessitent obligatoirement la mobilisation de compétences techniques et commerciales, c’est-à-dire de savoirs et savoir-faire techniques relatifs aux marchés considérés, ainsi que de savoirs et savoir-faire commerciaux.
Quatre pôles d’activités essentielles caractérisent son métier :
- Conception et commercialisation de solutions technico-commerciales
- Management de l’activité technico-commerciale
- Développement de clientèle et de la relation client
- Mise en œuvre de l’expertise technico-commerciale.  

Compétences attestées :

 Concevoir et négocier des solutions technico-commerciales

- Préparer une négociation technique et commerciale
- Conseiller, prescrire et communiquer tout au long du processus de négociation
- Gérer le risque affaire et le risque client
- Mettre en œuvre l’entretien de vente technico-commercial
- Assurer le suivi d’une affaire

Manager l’activité technico-commerciale  
- Recruter et former des collaborateurs
- Animer un réseau
- Analyser les parcours pour optimiser l’expérience client
- Évaluer la performance commerciale

Développer la clientèle et la relation client  
- Préparer, conduire et évaluer une action de prospection
- Participer à la définition et à la valorisation de l’offre
- Contribuer à la réalisation d’actions promotionnelles et/ou évènementielles
- Créer et développer une relation client durable

Mettre en œuvre l’expertise technico-commerciale  
- Réaliser une veille concurrentielle et sectorielle
- Analyser les besoins d’un secteur/d’un segment cible
- Produire des solutions technico-commerciales pour un segment cible
- Mettre en œuvre une formation technique pour le segment cible

Appréhender et réaliser un message écrit :
- Respecter les contraintes de la langue écrite
- Synthétiser des informations
- Répondre de façon argumentée à une question posée en relation

Langue vivante étrangère 1. Niveau B2 du CECRL pour les activités langagières suivantes :  
- Compréhension de documents écrits
- Productions écrites

Langue vivante étrangère 1
- Compréhension de l’oral
- Production et interactions orales

Culture économique, juridique et managériale. Analyser des situations auxquelles l’entreprise est confrontée :  
- Exploiter une base documentaire économique, juridique ou managériale
- Proposer des solutions argumentées et mobilisant des notions et les méthodologies économiques, juridiques ou managériales
- Établir un diagnostic (ou une partie de diagnostic) préparant une prise de décision stratégique
- Exposer des analyses et des propositions de manière cohérente et argumentée

Modalités d'évaluation :

Les modalités d'évaluation sont décrites dans les annexes de l'arrêté définissant le diplôme (voir, notamment, les règlements d'examen et les définitions d'épreuves) : forme ponctuelle ou contrôle en cours de formation. Le diplôme est aussi accessible par la VAE.  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35801BC01

Concevoir et négocier des solutions technico-commerciales

- Préparer une négociation technique et commerciale
- Conseiller, prescrire et   communiquer tout au long du processus de négociation
- Gérer le risque affaire et le risque client
- Mettre en œuvre l’entretien de vente technico-commercial
- Assurer le suivi d’une affaire       

Unité U4
Conception et négociation de solutions technico-commerciales
CCF pour les établissements publics, privés sous contrat et CFA habilités
Sinon ponctuel

RNCP35801BC02

Manager l'activité technico-commerciale

- Recruter et former des collaborateurs
- Animer un réseau
- Analyser les parcours pour optimiser l’expérience client
- Évaluer la performance commerciale  

Unité U 5
Management de l’activité technico-commerciale
Unité U 61
Ponctuel  

RNCP35801BC03

Développer la clientèle et la relation client

- Préparer, conduire et évaluer une action de prospection
- Participer à la définition et à la valorisation de l’offre
- Contribuer à la réalisation d’actions promotionnelles et/ou évènementielles
- Créer et développer une relation client durable  

Développement de la clientèle et de la relation client   CCF pour les établissements publics, privés sous contrat et CFA habilités
Sinon ponctuel  

RNCP35801BC04

Mettre en œuvre l’expertise technico-commerciale

- Réaliser une veille concurrentielle et sectorielle
- Analyser les besoins d’un secteur/d’un segment cible
- Produire des solutions technico-commerciales pour un segment cible
- Mettre en œuvre une formation technique pour le segment cible 

Unité U 62
Mise en œuvre de l’expertise technico-commerciale   CCF pour les établissements publics, privés sous contrat et CFA habilités
Sinon ponctuel  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Le référentiel de certification est organisé en unités constitutives d'un ensemble de compétences et connaissances cohérent au regard de la finalité du diplôme. Il peut comporter des unités dont l'obtention est facultative. Chaque unité correspond à un bloc de compétences et à une épreuve. Les candidats s'inscrivent à l'examen du diplôme. Ceux qui ont préparé le diplôme dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l'expérience reçoivent de manière automatique, pour les unités du diplôme qui ont fait l'objet d'une note égale ou supérieure à 10 sur 20 ou d'une validation des acquis de l'expérience, une attestation reconnaissant l'acquisition des compétences constitutives de ces unités du diplôme, et donc des blocs de compétences correspondants. Ceux qui ont préparé le diplôme par une autre voie reçoivent cette attestation s’ils en font la demande. Le candidat ayant déjà validé des blocs de compétences peut être dispensé des épreuves correspondantes.   

Secteurs d’activités :

 Le titulaire du BTS Conseil et commercialisation de solutions techniques exerce prioritairement son activité dans une entreprise industrielle, dans une entreprise prestataire de services pour les professionnels ou dans une entreprise de négoce de biens et services.
Dans le négoce, et à titre d’exemples, le titulaire du BTS Conseil et commercialisation de solutions techniques peut travailler dans les domaines suivants :
- Fournitures et équipements industriels
- Matériel électrique
- Fournitures pour la plomberie et le sanitaire
- Fournitures et équipement pour les solutions énergétiques
- Bois et matériaux de construction
- Produits d’aménagement et de finition
- Textiles techniques
- Machines-outils
- Équipements de sécurité
- Produits d’hygiène industrielle
- Matériel d’emballage
- Matériels et fournitures pour le transport et la manutention
- Équipements pour le nautisme
- Etc.
Il s’adresse à une clientèle professionnelle. Il peut aussi s’adresser à une clientèle de particuliers dès lors que la prise en compte de la dimension technique du produit est nécessaire à la conclusion de la négociation, ce qui exclut les situations de vente en libre-service.

Type d'emplois accessibles :

Ces emplois en première insertion peuvent avoir des appellations diverses :
- Technico-commercial
- Attaché commercial
- Attaché technico-commercial
- Commercial sédentaire
- Commercial itinérant
- Vendeur comptoir
- Vendeur négociateur
- Conseiller commercial, conseiller technico-commercial.

Après quelques années d’expérience, le titulaire du diplôme peut accéder à des emplois à responsabilité dont les appellations varient selon l’entreprise ou le secteur d’activité :
- Chargé de clientèle
- Chargé d’affaires
- Négociateur industriel
- Responsable commercial
- Responsable d’achats
- Responsable “ grands comptes ”
- Responsable d’agence
- Acheteur
- Chef des ventes
- Chef de secteur
- Responsable pôle expert
- Ingénieur technico-commercial
- Responsable prescripteur...  

Code(s) ROME :
  • D1402 - Relation commerciale grands comptes et entreprises
  • D1407 - Relation technico-commerciale
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales :
- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage.
- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.  

Après un parcours de formation continue X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales :
- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage.
- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.  

En contrat de professionnalisation X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales :
- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage.
- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.  

Par candidature individuelle X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales :
- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage.
- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.  

Par expérience X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales :
- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage.
- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.  

En contrat d’apprentissage X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales :
- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage.
- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 Code de l'éducation : Articles D643-1 à D643-35-1 

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
28-02-2021

JO n°051

Arrêté du 25 novembre 2020 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur « conseil et commercialisation de solutions techniques »

Date d'effet de la certification 01-09-2021
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2026
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP4617 RNCP4617 - BTS - Technico-commercial
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet