Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

MASTER - Culture, patrimoine et médiation (fiche nationale)

Active

N° de fiche
RNCP35804
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 134g : Art et patrimoine ; Art et communication
  • 342n : Etudes et projets d expositions et de musées
  • 335p : Direction des centres de loisirs ou culturels
Formacode(s) :
  • 46382 : documentation audiovisuelle et multimédia
  • 44035 : médiation socioculturelle
  • 32096 : gestion entreprise culturelle
  • 14215 : sciences et techniques patrimoine
Date d’échéance de l’enregistrement : 15-07-2026
Nom légal Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION - -
UNIVERSITE PARIS-SACLAY - https://www.universite-paris-saclay.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Le master est un diplôme national de l'enseignement supérieur conférant à son titulaire le grade universitaire de master. Il confère les mêmes droits à tous ses titulaires, quel que soit l'établissement qui l'a délivré. Le master atteste l'acquisition d'un socle de connaissances et de compétences majoritairement adossées à la recherche dans un champ disciplinaire ou pluridisciplinaire. Le master prépare à la poursuite d'études en doctorat comme à l'insertion professionnelle immédiate après son obtention et est organisé pour favoriser la formation tout au long de la vie.  
Les parcours de formation en master tiennent compte de la diversité et des spécificités des publics accueillis en formation initiale et en formation continue.   

Activités visées :

- Administration (gestion financière et budgétaire) des projets multi partenariaux culturels, de médiation des savoirs artistiques, scientifiques en France et à l’international.
- Gestion des projets multi partenariaux culturels, de médiation des savoirs artistiques, scientifiques en France et à l’international.  
- Elaboration, planification et conduite des actions visant à créer des passerelles entre culture et public, ou entre différents publics dont les publics empêchés.
- Production et mise en œuvre d’actions de médiation culturelles, artistiques et scientifiques. Conduite des actions de diffusion et de communication de projets culturels, artistiques et scientifiques.
- Valorisation des savoirs scientifiques culturels et patrimoniaux, médiation et communications internes et externes.
- Synthèse de documents, maitrise et pratique du discours didactique et critique, communication dans une langue étrangère (anglais).   

Compétences attestées :

  Compétences transversales
 - Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine
- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale  
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines  
- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation
- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère
- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif  
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale   

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

Compétences spécifiques
- Analyser les relations arts-sciences sous l'angle des processus de recherche, de découverte et de création.
- Étudier la médiation culturelle dans ses aspects les plus généraux (historique de la médiation ; médiation et territoires sensibilisateurs et sociétaux ; médiation, médiateurs et espaces intermédiaires).
- Médier les savoirs (approches formelles et informelles) et sensibiliser aux connaissances spécifiques.
- Analyser la faisabilité et concevoir un projet culturel, l'argumenter, construire une médiation, construire des interventions face public, en définir les phases, le calendrier et les moyens de mise en œuvre.
- Valoriser, sensibiliser et communiquer sur les patrimoines matériels et immatériels versus la diversité des publics (jeunes publics, publics adultes, publics empêchés...).
- Développer une médiation scientifique adaptée et souvent spécifique de la médiation scientifique en vue d’une « mise en culture des Sciences » (JM Levy-Leblond) (approche historique et problèmes théoriques, dispositifs contemporains de médiation de la science et leurs enjeux).
- Concevoir et organiser un cycle de conférences et de débats, une animation, un atelier, un dispositif de médiation, et mettre en œuvre un dispositif d'évaluation.
- Identifier les différents types de médias, spécialisés dans la culture, les arts, les sciences.
- Analyser les publics de la culture et les pratiques culturelles (conditions de production et de réception des biens culturels, publics éloignés et publics empêchés en se concentrant sur les dispositifs de médiation).
- Disposer d’une solide culture générale, notamment en matière de mouvements culturels et artistiques, d’histoires des politiques et institutions culturelles.
- Identifier la structuration, les acteurs principaux et l’actualité du monde de la culture.
- Maîtriser l’environnement juridique, économique, politique et organisationnel des métiers de la culture, du patrimoine et de la médiation.
- Maîtriser les savoirs et les compétences en matière d’administration, de production, de gestion d’équipes, de gestion budgétaire, de pilotage et de diffusion (recherche de partenaires, élaboration de planning, élaboration d’un plan de communication).
- Maîtrise les méthodologies de la recherche universitaire.
- Analyser un objet de recherche.
- Conduire un projet de recherche.
- Communiquer sur son objet de recherche.
- Rédiger un mémoire de recherche.
- Rédiger des synthèses de document.
- Maîtriser le discours critique.
- Produire, planifier et mettre en œuvre des actions culturelles ou artistiques.
- Produire des évènements culturels.
- Maîtriser les étapes du montage d’un projet culturel, d’un plan de médiation culturelle et d’un plan de valorisation.
- Produire et collaborer au montage de projets culturels (recherche de partenaires, de lieux) en France et à l’international.
- Administrer et gérer des projets.
- Elaborer et conduire des actions de médiation culturelle, de médiation des savoirs artistiques ou scientifiques en France ou à l’étranger.
- Conduire des actions de diffusion et de communication de projets culturels.
- Maîtriser l’anglais.
- Evoluer dans un milieu professionnel interculturel.
- Utiliser de façon autonome et créative des outils de graphisme et du multimédia en usage dans le secteur culturel.   

Modalités d'évaluation :

 Les modalités du contrôle permettent de vérifier l'acquisition de l'ensemble des aptitudes, connaissances, compétences et blocs de compétences constitutifs du diplôme. Ces éléments sont appréciés soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés.  Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.
Chaque ensemble d'enseignements a une valeur définie en crédits européens (ECTS). Pour l’obtention du grade de master, une référence commune est fixée correspondant à l'acquisition de 120 ECTS au-delà du grade de licence.   

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35804BC01

Usages avancés et spécialisés des outils numériques

-  Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou   les domaines concernés par la mention
-  Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou  plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine      

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue. 

RNCP35804BC02

Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du  savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée  originale
- Développer une conscience critique des savoirs dans un  domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines  
- Résoudre des problèmes pour développer de  nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de  différents domaines  
- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation          

 Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue. 

RNCP35804BC03

Communication spécialisée pour le transfert de connaissance

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation   
- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère      

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue. 

RNCP35804BC04

Appui à la transformation en contexte professionnel

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe   
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif    
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale  

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue. 

RNCP35804BC05

Administration et gestion de structures

- Analyser la faisabilité et concevoir un projet culturel, l'argumenter, construire une médiation, construire des interventions face public, en définir les phases, le calendrier et les moyens de mise en œuvre   
- Valoriser, sensibiliser et communiquer sur les patrimoines matériels et immatériels versus la diversité des publics (jeunes publics, publics adultes, publics empêchés...)   
- Analyser les publics de la culture et les pratiques culturelles (conditions de production et de réception des biens culturels, publics éloignés et publics empêchés en se concentrant sur les dispositifs de médiation)      

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue. 

RNCP35804BC06

Conception, élaboration et planification de projets de médiation culturelle

- Identifier les différents types de médias, spécialisés dans la culture, les arts, les sciences   
- Analyser les relations arts-sciences sous l'angle des processus de recherche, de découverte et de création   
- Étudier la médiation culturelle dans ses aspects les plus généraux (historique de la médiation ; médiation et territoires sensibilisateurs et sociétaux ; médiation, médiateurs et espaces intermédiaires)  

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue. 

RNCP35804BC07

Valorisation des patrimoines culturels et médiation

- Médier les savoirs (approches formelles et  informelles) et sensibiliser aux connaissances spécifiques   
- Développer une  médiation scientifique adaptée et souvent spécifiques de la médiation  scientifique en vue d’une « mise en culture des Sciences » (JM Levy-Leblond) (approche historique et problèmes théoriques, dispositifs contemporains de   médiation de la science et leurs enjeux)   
- Concevoir et organiser un cycle de conférences et de débats, une animation, un atelier, un dispositif de  médiation, et mettre en œuvre un dispositif d'évaluation      

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

 Les modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence sont définies par chaque certificateur accrédité qui met en œuvre les dispositifs qu’il juge adaptés. Ces modalités peuvent être modulées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.   

Secteurs d’activités :

90.0 : Activités créatives, artistiques et de spectacle
91 : Bibliothèques, archives, musées et autres activités culturelles
Section P : Enseignement
Section J : Information et communication   

Secteur culturel et patrimonial : grands organismes, entreprises (services d’archives, services culturels ou services de communication, de médiation artistique, scientifique et culturelle), administrations publiques centrales et territoriales, établissements publics, institutions culturelles, bibliothèques, archives nationales ou départementales, musées, salles de spectacles, maisons d’édition
Secteur de l'éducation et de la formation : éducation nationale, enseignement supérieur, éducation privée
Secteur de l'information et de la communication : entreprises (service documentation, communication multimédia, diffusion, archivage, médiation culturelle, artistique ou scientifique)  

Type d'emplois accessibles :

Chargé de médiation culturelle dans des structures privées ou publiques
Responsable relations publiques, presse et médiation scientifique
Au sein de Centres de culture scientifique, technique et industrielle : responsable des activités scolaires et des formations, médiateur scientifique, direction ou adjoint de direction  
Chef de service communication institutionnelle privée ou publique
Animateur scientifique Animateur pédagogique Régisseur des expositions  
Chargé de coordination auprès des ministères
Chargé de mission éducation artistique et culturelle
Adjoint à la direction de l'accueil et des relations avec les publics  
Chargé de développement culturel,  
Chargé de communication scientifique
Chef de projet artistique, scientifique et de médiation
Chargé de projets arts-sciences et de médiation scientifique
Administrateur de festival ou d’équipement culturel
« Regissor » culturel
Consultant en ingénierie culturelle
Chargé de valorisation des patrimoines    

Code(s) ROME :
  • E1106 - Journalisme et information média
  • K1602 - Gestion de patrimoine culturel
  • K1601 - Gestion de l''information et de la documentation
  • L1302 - Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel
  • G1202 - Animation d''activités culturelles ou ludiques
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation  
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements  

En contrat d’apprentissage X

Leur composition comprend :  
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation  
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements  

Après un parcours de formation continue X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation  
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements  
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements  

En contrat de professionnalisation X

Leur composition comprend :  
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation   
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements  
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements  

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Composition définie par le Code de l'éducation : article L613-4 modifié par la loi n°2016-1088 du 8 août 2016 - art. 78 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

- Arrêté du 22 janvier 2014 fixant les modalités d'accréditation d'établissements d’enseignement supérieur  
- Arrêté du 22 janvier 2014 fixant le cadre national des formations conduisant à la délivrance des diplômes nationaux de licence, de licence professionnelle et de master  
- Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master, publié au J.O du 27 avril 2002  
- Arrêté du 4 février 2014 fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de master
- Arrêté du 30 juillet 2018 modifiant l'arrêté du 22 janvier 2014 fixant le cadre national des formations conduisant à la délivrance des diplômes nationaux de licence, de licence professionnelle et de master   

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Université Paris-Saclay, arrêté du : 27/07/2020   

Date d'effet de la certification 16-07-2021
Date d'échéance de l'enregistrement 15-07-2026
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet