Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Chargé de productions audiovisuelles, cinéma et plurimédia

Active

N° de fiche
RNCP35860
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 323p : Organisation, gestion : Production et régie
Formacode(s) :
  • 46244 : gestion production audiovisuelle
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 95%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 70%
Date d’échéance de l’enregistrement : 15-09-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
MediaSchool Paris SUPDEPROD Paris https://supdeprod.com/
Objectifs et contexte de la certification :

Les industries culturelles et créatives, dont la contribution à l’économie nationale est majeure, sont fortement exportatrices. En effet, la France est le premier marché européen de production et de consommation de fictions et jouit d’un écosystème de financement privé et public efficient, pérennisant la vivacité du secteur économique. L’avènement des technologies numériques, loin d’avoir affaibli le secteur en concurrençant ses acteurs historiques, a ouvert à la fois de nouveaux canaux de diffusion et de nouvelles opportunités de format, contribuant au développement de l’activité de production audiovisuelle en France, avec un impact positif sur l’emploi. 

Dans ce contexte, les sociétés de production et les grands groupes médias se diversifient dans la gestion de leur catalogue de projets plurimédia. Ils ont à leur tête des producteurs et des départements, responsables de trouver des projets éditoriaux et des solutions financières permettant leur réalisation.  Pour mener à bien ces nouveaux défis, ces producteurs indépendants ou de filiales, ont besoin de disposer de professionnels capables de les assister dans toutes étapes de fabrication et de mise sur le marché des formats audiovisuels. 

Ces professionnels, fortement recherchés, doivent être en mesure d’assurer la préparation financière des projets et d’organiser puis de coordonner leur mise en œuvre sur les plans techniques, logistiques, administratifs, et d’accompagner la distribution des œuvres, dans le respect des règlementations et des solutions éco-responsables. 

C’est à ces besoins que la certification professionnelle de « Chargé de productions audiovisuelles, cinéma et plurimédia » entend répondre en préparant des professionnels en mesure de satisfaire les exigences du marché.   

Activités visées :

 Le Chargé de productions audiovisuelles, cinéma et plurimédia exerce les grands domaines d’activité suivants : 

- préparation d’un projet de production audiovisuelle sur le plan financier ;

- organisation technique, logistique et administrative d’une production audiovisuelle ;

- gestion et suivi logistique, administratif et budgétaire du tournage et de la post-production d’une production audiovisuelle (gestion et suivi du déroulement du tournage et de la post-production ; gestion budgétaire et administrative d’une production audiovisuelle) ;

- gestion de la distribution et de la diffusion d’une œuvre audiovisuelle.  

Compétences attestées :

1. Préparer un projet de production audiovisuelle sur le plan financier :

- analyser les documents de référence du projet audiovisuel (cahier des charges, scénario, « bible ») ;

-  identifier les besoins et estimer les moyens à mobiliser pour la réalisation du projet audiovisuel ;

- identifier les sources de financement et établir le plan de financement du projet audiovisuel ;

- constituer les dossiers de demande de subvention.

2. Assurer l’organisation technique, logistique et administrative d’une production audiovisuelle

- planifier le déroulement du tournage et de la post-production ;

- sécuriser les conditions de mise en œuvre du tournage ;

- réserver les moyens humains, techniques et logistiques nécessaires à la production ; 

- négocier et contractualiser l’engagement des moyens humains, techniques et logistiques nécessaires à la production.

3.Gérer et organiser le suivi logistique, administratif et budgétaire du tournage et de la post-production d’une production audiovisuelle

 3.1 Gérer et suivre le déroulement du tournage et de la post-production :

- contrôler le déroulement du tournage et des étapes de post-production ;

- vérifier la conformité des conditions de travail ;

- gérer et résoudre les impondérables sur le tournage et la post-production ;

- assurer la communication et le partage d’information entre les différentes parties prenantes du tournage et de la post-production, et le reporting auprès du producteur.

3.2 Gérer le budget et l’administration d’une production audiovisuelle :

- engager et contrôler les dépenses ;

- suivre l’état du budget et reporter régulièrement la situation auprès du producteur ;

- établir la paie et les documents et déclarations administratifs en lien avec le tournage et la post-production.

4. Gérer la distribution et la diffusion d’une œuvre audiovisuelle :

- gérer et suivre les opérations administratives et techniques préparatoires à la diffusion et à l’exploitation de l’œuvre audiovisuelle ;

- opérer une veille sur les marchés, les festivals et les événements professionnels du secteur audiovisuel ;

- gérer la livraison des supports de diffusion de l’œuvre audiovisuelle ;

- assurer le suivi des recettes et la redistribution des droits de l’œuvre audiovisuelle.

Modalités d'évaluation :

Les modalités d’évaluation sont réalisées soit à partir d'études de cas (rédaction d’un dossier préparatoire à l’exploitation du format audiovisuel, par exemple), soit à partir de mises en situation individuelles et collectives (ex. : un rapport de production - suivi opérationnel du tournage d’une production audiovisuelle et l’évaluation de sa conformité).

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35860BC01

Préparation d’un projet de production audiovisuelle sur le plan financier

Examiner un projet audiovisuel restitué par son document de référence (cahier des charges, scénario, synopsis ou « bible »),  en  identifiant  ses  caractéristiques  techniques et artistiques/éditoriales et en clarifiant son positionnement (objectifs, publics cibles...), afin d’évaluer sa faisabilité
financière et son opportunité au regard – notamment – de son potentiel commercial.


Analyser de façon itérative et approfondie un projet audiovisuel, en procédant au dépouillement minutieux de son document de référence, généralement matérialisé par un cahier des charges, un scénario ou une « bible », afin d’identifier de  façon exhaustive  et  d’anticiper les besoins techniques, humains, matériels et logistiques nécessaires à sa réalisation. 


Évaluer les différents coûts de production générés par la mise en œuvre d’un projet audiovisuel, en prenant en considération les facteurs relevant de son positionnement et en produisant l’estimation de son temps de réalisation et des moyens techniques, humains et logistiques à mobiliser, afin de les traduire en postes budgétaires. 


Établir le budget prévisionnel détaillé de production d’un projet  audiovisuel, en récapitulant l’ensemble des dépenses nécessaires à sa réalisation compte tenu de son positionnement, de son ampleur et de ses besoins techniques, logistiques et humains, afin de le présenter au producteur pour validation.  


Repérer les potentielles sources de financement publiques, privées ou participatives du projet audiovisuel, en collectant les informations permettant l’identification du calendrier de subvention, des éléments à constituer et des critères de décision, afin de vérifier l’éligibilité du projet. 


Établir le plan de financement du projet audiovisuel, en répertoriant ses sources de financement potentielles et avérées en regard du budget prévisionnel, afin de formaliser sa stratégie de financement et de constituer un outil de suivi et de gestion des capacités et de la situation financières du projet audiovisuel.  


Composer les dossiers de demande de financement public du projet audiovisuel, en s’assurant de la conformité, de la  complétude et de la suffisance de ses pièces constitutives, afin d’obtenir les subventions nécessaires à la mise en œuvre de la  production. 


Construire (préparer) un argumentaire à destination des potentielles sources de financement privé du projet audiovisuel, en s’assurant de leur intérêt possible à son égard en fonction de ses caractéristiques et de son potentiel  économique, afin  de faciliter le démarchage des bailleurs privés par le producteur.

Étude de cas et mise en situation professionnelle reconstituée.

Dossier de développement de production.

Production écrite et orale.

RNCP35860BC02

Organisation technique, logistique et administrative d’une production audiovisuelle

Contribuer à l’élaboration du plan de travail du tournage, en vérifiant  la complétude des informations et en analysant les implications  financières  des  choix  et  évaluations  opérés  par  l’assistant  réalisateur  (notamment  concernant  la  gestion  du temps),  afin  d’organiser  la  temporalité  du  déroulement  du  tournage  dans  le  respect  des  impératifs  budgétaires  et  de  délai. 


Planifier  la  mise  en  œuvre  du  tournage  et  de  la  post-production, en établissant le calendrier précis des opérations en  regard  des  moyens  humains,  techniques  et  logistiques  à   mobiliser, afin d’optimiser l’organisation des différentes phases de production et de fabrication du format audiovisuel.  


Sécuriser les conditions de mise en œuvre du tournage au regard des risques et obligations liés au contexte particulier de la production, en obtenant les autorisations de tournage et en négociant des contrats d’auteurs et d’assurance adéquats, afin de  garantir  la  conformité  et la  légalité  du  déroulement  des opérations.  


Organiser  le  processus  de  recherche  et  de  sélection  des  
professionnels à recruter pour le tournage et la post-production, en définissant des modalités adaptées aux différents  corps  de  métier  et  en  établissant  ses  critères  de  choix,  afin  de  pourvoir  aux  besoins  techniques  et  artistiques  de la production.  


Organiser  le  processus  de  recherche  et  de  sélection  des  fournisseurs et moyens techniques à mobiliser pour le tournage et la post-production, en déterminant les modalités à mettre en œuvre et en définissant des standards de qualité et critères de choix s’inscrivant dans une logique de développement durable, afin d’optimiser la sélection.  


Négocier les conditions d’engagement des différents professionnels,  prestataires  et  fournisseurs  sélectionnés  et  à impliquer  sur  le  tournage  et  la  post-production,  en  tenant  compte des limites fixées par le budget de production et des contraintes  imposées  par  le  droit  du  travail  et  la  convention  collective de l’audiovisuel, afin de parvenir à un accord conciliant  maîtrise  budgétaire  et  qualité d’implication  des professionnels recrutés.  


Contractualiser l’engagement des professionnels, prestataires  et  fournisseurs  impliqués  sur  le  tournage  et  la post-production,  en  veillant à  la  légalité  et  la  conformité des différentes clauses au regard du droit du travail et du commerce,  afin  de  garantir  leurs  disponibilité  et  implication  sur  le  tournage  et  la  post-production,  selon  des  dispositions  conformes à la règlementation. 

Étude de cas et mise en situation professionnelle reconstituée.

Dossier de pré-production.

Production écrite et orale.

RNCP35860BC03

Gestion et suivi logistique, administratif et budgétaire du tournage et de la post-production d’une production audiovisuelle

Contrôler quotidiennement la bonne organisation du tournage et de la post-production, en s’assurant de la mise à disposition de tous les moyens humains, techniques et logistiques prévus, afin de fournir à l’équipe de réalisation des plateaux techniques fonctionnels et suffisants.  


Vérifier la conformité des conditions de travail, d’hygiène et de sécurité durant le tournage et la post-production, en veillant notamment à assurer l’accessibilité pour les professionnels  et  publics  en  situation  de  handicap,  afin  de  garantir l’intégrité et l’implication des professionnels mobilisés.  


Suivre  les  différentes  étapes  du  tournage  et  de  la  post-production, en s’assurant du respect du plan de travail et des échéances fixées et en déterminant, le cas échéant, les ajustements à opérer avec le réalisateur (ou l’équipe de réalisation), afin d’anticiper, prévenir ou résoudre tout retard  se traduisant par un surcoût et menaçant la date de livraison en temps voulu.  


Résoudre  les  problèmes  et  aléas  pouvant  survenir,  qu’ils  soient d’ordre mineur ou majeur, en analysant la situation et en identifiant la solution à mettre en œuvre – en concertation avec le  producteur, le  cas  échéant  –, afin de garantir la continuité des opérations.  


Assurer la communication et le partage d’informations avec les parties prenantes de la production audiovisuelle – équipes de  réalisation,  techniques  et  artistique,  producteur,  client  et  diffuseur  le  cas  échéant  –  tout  au  long  du  tournage  et  de  la  post-production, en rendant compte de l’avancée des opérations  et  de  tout  événement  ayant  un  impact  sur  la  production, afin de permettre la prise de décisions collégiales assurant la continuité du projet.  


Organiser la gestion du budget de production, en définissant les  modalités  de  validation,  de  suivi  et  de  contrôle  de  la  facturation et de l’engagement des dépenses, afin d’en garantir le bon ordonnancement.  


Engager les dépenses liées à la mise en œuvre de la production audiovisuelle, en contrôlant et validant les factures  et  éléments  justificatifs)  comptables  et  en  s’assurant  de  la suffisance de la trésorerie disponible.  


Suivre l’état budgétaire de la production, en s’appuyant sur la  mise  à  jour  régulière  et  l’examen  des  tableaux  de  bord  financiers  au  moyen  de  logiciels  dédiés,  afin  de  contrôler  le  respect  des  coûts  prévisionnels  et  de  repérer  d’éventuels  écarts.  


Reporter régulièrement à la direction du projet (producteur et directeur de production) la situation budgétaire de la production, afin de la tenir informée de son évolution et, le cas échéant, de l’alerter des risques menaçant son équilibre.  


Procéder  à  la  gestion  de  la  paie  et  à  l’établissement  des  documents  et  déclarations  administratives  obligatoires,  en  vérifiant  notamment  l’état  des  heures  faites  par  les  salariés intermittents  et  en  veillant  au  respect  des  procédures  et  obligations règlementaires, afin de les transmettre aux services fiscaux et sociaux concernant l’emploi des personnels employés par la production.  


Préparer  la  documentation  de  synthèse  du  bilan  financier  d’une  production  audiovisuelle,  en  formalisant  la  restitution  des  résultats  comptables  de  recettes  et  dépenses,  afin  de  fournir à la direction (producteur et directeur de production) les éléments leur permettant d’en produire une analyse. 

Mise en situation simulée.

Étude de cas.

Rapport de production sur l'organisation et le suivi d'un tournage.

Dossier de gestion budgétaire de production audiovisuelle.

Productions écrites et orales.

RNCP35860BC04

Gestion de la distribution et de la diffusion d’une œuvre audiovisuelle

Accomplir les démarches nécessaires à la mise sur le marché de  l’œuvre  audiovisuelle,  en  constituant  la  documentation  attendue par les instances chargées de la gestion de sa diffusion (CNC, ISAN), afin d’obtenir les autorisations permettant sa diffusion et son exploitation. 


Suivre  la  finalisation  des  supports  techniques  de  diffusion  de l’œuvre audiovisuelle, en assurant la relation avec le laboratoire  chargé  de  sa  réalisation,  afin  de  permettre  leur  transmission aux diffuseurs et de garantir son exploitation. 


Opérer une veille sur les marchés, les festivals et les événements professionnels du secteur audiovisuel, en identifiant les potentialités de mise sur le marché et de vente de  l’œuvre  audiovisuelle,  afin  de  proposer  au  producteur  les  actions à mettre en œuvre pour favoriser sa promotion auprès des distributeurs et diffuseurs.  


Identifier  les  potentiels  canaux  de  communication  et  de  promotion de l’œuvre audiovisuelle, en tenant compte de ses caractéristiques  artistiques/éditoriales  et  de  son  public  cible, afin de proposer au producteur ceux auxquels recourir.  


Opérer  la  livraison  des  supports  de  l’œuvre  audiovisuelle  
auprès de ses diffuseurs et exploitants, en veillant à   l’adaptation de leur format et, le cas échéant, à la fourniture des  éléments  de  communication/promotion  conformément  aux engagements de la production, afin de permettre la diffusion de l’œuvre au public.  


Assurer  le  suivi  des  recettes  de  l’œuvre  audiovisuelle,  en  contrôlant notamment la redistribution des droits aux partenaires  de  la  production  audiovisuelle  conformément  au  droit d’auteur et, le cas échéant, aux termes des contrats de co-production, afin de permettre le calcul des bénéfices nettes du producteur.  

Étude de cas.

Dossier préparatoire à l’exploitation du format audiovisuel.

Production écrite.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour obtenir la certification, le candidat doit valider cumulativement les 4 blocs de compétences constitutifs de la certification. Chaque bloc fait l’objet d’une certificat de compétences et peut être capitalisé. Les compétences validées sont valables de façon illimitée.   

Toutefois, dans le cadre d’un retour en formation et en cas d’évolution du dispositif de certification et de ses référentiels, les blocs de compétences capitalisés pourront être considérés comme partiels au regard des nouveaux référentiels.  

Secteurs d’activités :

Le Chargé de productions audiovisuelles, cinéma et plurimédia travaille principalement pour des sociétés de production audiovisuelle et cinéma, soit en tant que salarié permanent, soit en tant que prestataire indépendant (sous statut de micro-entrepreneur ou d’intermittent du spectacle). 

Type d'emplois accessibles :

Le Chargé de productions audiovisuelles, cinéma et plurimédia peut exercer son métier en tant qu’indépendant ou être salarié permanent d’une société de production ou d’une agence de publicité. 

Dans un cas comme dans l’autre, il est comptable de son action vis-à-vis de l’entité s’engageant financièrement dans le projet audiovisuel. Il peut s’agir du producteur, dans le cas de la création d’une œuvre cinématographique ; du producteur et du diffuseur, dans le cas d’un documentaire ou du développement d’un format télévisuel (téléfilm, série, programme de divertissement); d’un annonceur, dans le cas de la réalisation d’un film publicitaire.  

Code(s) ROME :
  • L1302 - Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

L’accès au dispositif de certification est conditionné à la détention par les candidats d’un titre ou diplôme de niveau 5. 

A titre dérogatoire, les candidats ne pouvant attester de ce niveau de diplôme ou de certification mais justifiant d’au moins 3 années d’expérience professionnelle peuvent postuler à l’entrée dans le dispositif de préparation à la certification.  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

  Le jury est composé de 4 membres :  

- 2 personnalités extérieures à l’établissement certificateur et étant des professionnels qualifiés dans le domaine de la production audiovisuelle et cinématographique et ayant exercé ou travaillé avec des professionnels exerçant des fonctions de production,  

- 2 représentants de l’établissement faisant partie de l’encadrement pédagogique.  

Le président est un représentant du monde professionnel désigné par l’ensemble des membres du jury. 

50 % du jury sont des membres extérieurs à l’établissement certificateur. 

En contrat d’apprentissage X

  Le jury est composé de 4 membres :  
- 2 personnalités extérieures à l’établissement certificateur et étant des professionnels qualifiés dans le domaine de la production audiovisuelle et cinématographique et ayant exercé ou travaillé avec des professionnels exerçant des fonctions de production,  
- 2 représentants de l’établissement faisant partie de l’encadrement pédagogique.  
Le président est un représentant du monde professionnel désigné par l’ensemble des membres du jury.
50 % du jury sont des membres extérieurs à l’établissement certificateur. 

Après un parcours de formation continue X

  Le jury est composé de 4 membres :  
- 2 personnalités extérieures à l’établissement certificateur et étant des professionnels qualifiés dans le domaine de la production audiovisuelle et cinématographique et ayant exercé ou travaillé avec des professionnels exerçant des fonctions de production,  
- 2 représentants de l’établissement faisant partie de l’encadrement pédagogique.  
Le président est un représentant du monde professionnel désigné par l’ensemble des membres du jury.
50 % du jury sont des membres extérieurs à l’établissement certificateur. 

En contrat de professionnalisation X

  Le jury est composé de 4 membres :  
- 2 personnalités extérieures à l’établissement certificateur et étant des professionnels qualifiés dans le domaine de la production audiovisuelle et cinématographique et ayant exercé ou travaillé avec des professionnels exerçant des fonctions de production,  
- 2 représentants de l’établissement faisant partie de l’encadrement pédagogique.  
Le président est un représentant du monde professionnel désigné par l’ensemble des membres du jury.
50 % du jury sont des membres extérieurs à l’établissement certificateur. 

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé de 4 membres :
- 2 personnalités extérieures à l’établissement certificateur et étant des professionnels qualifiés dans le domaine de la production audiovisuelle et cinématographique et ayant exercé ou travaillé avec des professionnels exerçant des fonctions de production,  
- 2 représentants de l’établissement faisant partie de l’encadrement pédagogique.  
Le président est un représentant du monde professionnel désigné par l’ensemble des membres du jury.
50 % du jury sont des membres extérieurs à l’établissement certificateur. 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 15-09-2021
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 15-09-2024
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2018|2019|2020
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 22 0 95 71 62
2018 20 0 95 68 65
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://mediaschool.eu/supdeprod/ecole-production-audiovisuelle/certification


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet