Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Directeur artistique image et média

Active

N° de fiche
RNCP35876
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 320v : Spécialités plurivalentes de la communication : production à caractère artistique
Formacode(s) :
  • 46217 : conception réalisation transmédia
  • 46081 : création graphique
  • 46301 : communication entreprise
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 100%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 63%
Date d’échéance de l’enregistrement : 15-09-2026
Nom légal Nom commercial Site internet
ACADEMIE JULIAN RIVE GAUCHE PENNINGHEN https://www.penninghen.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Analyse du secteur 

Les entreprises françaises investissent massivement et de façon régulière dans le secteur de la communication, avec près de 46,2 milliards d’euros investis en 2015.

Parallèlement, le secteur connaît de profondes évolutions dans son organisation et ses métiers. Différents facteurs sont à prendre en compte dans ces mutations. Pour l’Observatoire COM Media, « l’arrivée du numérique, l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux, la distinction de plus en plus floue entre médias et hors médias et l’arrivée de nouveaux supports de communication entraînent des changements majeurs dans les habitudes des consommateurs, provoquent des mutations parmi les entreprises de la filière de la communication et l’arrivée de nouveaux métiers ». Dans le même temps, le secteur français excelle « sur les fondamentaux techniques » mais manque encore d’innovation : c’est la partie conception qu’il s’agit d’améliorer, et c’est précisément ce rôle que joue le directeur artistique image et média.

Selon un sondage IPSOS réalisé pour l’Observatoire des métiers du marketing et de la communication de mars 2020, la digitalisation compte parmi les principales transformations relevées par les professionnels du secteur, qui sont 56% à la mentionner. L’intelligence artificielle et la gestion de la donnée ont également un impact significatif sur l’évolution de ces métiers et le recrutement des jeunes diplômés.

Impact de la conjecture sur le métier et l’insertion et perspectives post crise

Une étude réalisée au mois de mai 2020 publiée par Cision, faite auprès de 552 directeurs du marketing et de la communication, permet de soutenir l’idée que le secteur a su innover rapidement dans quelques domaines comme la communication sur les réseaux sociaux ou encore les relations presse. 

Néanmoins, il est resté des secteurs où la réorientations et l’adaptation face à la pandémie à été plus difficile notamment dans le domaine de la publicité en ligne. Il est à noter que la crise n’est passé inaperçue nulle part dans le secteur de la communication, à savoir qu’un nombre petit de campagnes ont suivi le programme qui leur était prévu.

En ce qui concerne les retombés économiques des campagnes, il y eut une augmentation dans tous les domaines de communication excepté les médias de diffusion traditionnel.

Toutefois, beaucoup prévoient que la crise sanitaire permettra notamment l’augmentation de l’importance des métiers de communication et de marketing.

Le besoin en compétences des entreprises

L’esprit d’initiative et la capacité d’adaptation, particulièrement plébiscités pour être capable d’évoluer dans un contexte professionnel en transformation permanente, sont en tête de liste des compétences recherchées par les recruteurs. Si la créativité reste quant à elle une compétence largement dominante dans les offres d’emploi en représentant 48% des besoins exprimés, l’orientation digitale et informatique du métier prend de plus en plus de poids et nécessite une importante veille prospective. On peut également noter la présence de la « capacité à gérer des projets complexes », qui figure en bonne position (32%) et qui est prise en compte dans le référentiel.

Activités visées :

Analyse des tendances et des évolutions techniques, technologiques et juridiques du secteur.

Accompagnement du client dans l’identification et la description de son contexte, ses problématiques et ses objectifs.

Développement d‘un processus d’idéation et de concepts créatifs.

Conceptualisation et promotion d’un projet image et média auprès d’un commanditaire.

Échanges avec le commanditaire jusqu’à validation du projet (idée créative, budget et devis).

Réalisation du cahier des charges.

Choix des collaborateurs, des prestataires, des fournisseurs.

Communication des choix artistiques et techniques auprès d’une équipe d’intervenants (maquettiste, illustrateur, photographe, infographiste, webdesigner, responsable de fabrication …).

Organisation du travail de l’ensemble de l’équipe.

Mise en forme du projet artistique.

Présentation auprès du commanditaire du projet finalisé sur un dossier d’avant-production.

Vérification du respect de la ligne graphique et visuelle, et contrôle des formats des médias utilisés.

Suivi de la production.

Compétences attestées :

C.1.1 Élaborer un système de veille dans les domaines culturel, technique, technologique, scientifique, artistique, juridique et professionnel, en optimisant et diversifiant son réseau et ses références professionnelles, afin de réaliser une étude comparative : un Benchmark.

C.1.2 Qualifier la demande du commanditaire en analysant le contexte dans lequel s’inscrit la demande, en identifiant les objectifs et besoins du commanditaire et en tenant compte du fonctionnement et de l’ADN de l’entreprise afin de proposer des axes de création cohérents au commanditaire.

C.1.3 Présenter une direction de création à un commanditaire en lui remettant une note d’intention accompagnée d’un cahier d’inspiration, de manière à fixer le cadre conceptuel du projet.  

C.2.1 Élaborer un projet d’image et média sur la base du brief client et de l’analyse de ses besoins et contraintes (organisationnelles, financières, délai) afin de choisir une proposition adéquate. 

C.2.2  Définir le projet image et média sous forme d’un dossier créatif, incluant les contraintes techniques, temporelles et budgétaires, afin d’obtenir l’accord du commanditaire. 

C.2.3 Évaluer le coût de la prestation d’un projet image et média pour l’élaboration d’un devis, en prenant en compte l’ensemble des contraintes organisationnelles, fiscales et matérielles, de manière à obtenir l’approbation finale du  commanditaire. 

C.3.1 Établir le cahier des charges en décrivant les différentes phases du projet en fonction des exigences et contraintes techniques, des besoins fonctionnels et en détaillant les livrables attendus, afin de cadrer le projet.

C.3.2 Sélectionner les membres de l’équipe projet en définissant des groupes de travail pluridisciplinaires permettant de susciter des synergies lors du déploiement du projet. 

C3.3 Identifier et sélectionner les prestataires et les fournisseurs adaptés aux besoin du projet en tenant compte de critères tels que le rapport qualité/prix, leurs spécialités et spécificités sur le secteur, leur fiabilité et leur délai de paiement afin de veiller à la réalisation des objectifs du projet.

C.3.4 Piloter une équipe projet composée d’intervenants internes et externes, en communicant sur ses choix artistiques et techniques, dans le respect des délais impartis pour s’assurer de la bonne conduite du projet.

C.4.1 Réaliser le projet image et média en le déclinant sur les supports médias diversifiés prévus afin de faire valider le projet par le commanditaire. 

C.4.2 A chaque étape de projet, contrôler la qualité des livrables du projet décliné sur différents médias, en veillant au respect du concept original, des délais et de la maîtrise des coûts, afin de garantir la direction de création du projet. 

C.4.3 Gérer les incidents survenus lors du déploiement du projet en identifiant les causes racines, proposant des actions correctives et communiquant auprès des parties prenantes (équipes, fournisseurs) et commanditaire afin de permettre la réalisation d’un produit finalisé et conforme au projet.

Modalités d'évaluation :

Mises en situation professionnelle : 

- réalisation d’un Benchmark, d'une proposition artistique (cahier d’inspiration, note d'intention), élaboration d’un livret de définition, réalisation d'un devis, d'un cahier des charges et d'un bilan de production ;

- aménagement d'un stand et présentation du dossier devant jury.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35876BC01

Élaborer un système de veille et analyser la demande d’un commanditaire dans le cadre d’un projet de direction artistique image et media

Élaborer un système de veille dans les domaines culturel, technique, technologique, scientifique, artistique, juridique et professionnel, en optimisant et diversifiant son réseau et ses références professionnelles, afin de réaliser une étude comparative : un Benchmark.


Qualifier la demande du commanditaire en :

- analysant le contexte dans lequel s’inscrit la demande,

- identifiant les objectifs et besoins du commanditaire,

- tenant compte du fonctionnement et de l’ADN de l’entreprise,

afin de proposer des axes de création cohérents au commanditaire.


Présenter une direction de création à un commanditaire en lui remettant une note d’intention accompagnée d’un cahier d’inspiration, de manière à fixer le cadre conceptuel du projet.

Mises en situation professionnelle


Réalisation d’un Benchmark : le candidat réalisera un benchmark afin de bien identifier la concurrence et ses caractéristiques. Il récoltera pour ce faire un maximum de données pertinentes liées au secteur d’activité du cas proposé.


Le candidat doit défendre une proposition artistique répondant aux besoins d’un commanditaire. Cette proposition sera formalisée sous la forme d’une présentation d’un Cahier d’inspiration et d'une note d’intention. La note doit être rédigée en français et en anglais.


RNCP35876BC02

Définir le projet image et media

Élaborer un projet d’image et média sur la base du brief client et de l’analyse de ses besoins et contraintes (organisationnelles, financières, délai) afin de choisir une proposition adéquate. 


Définir le projet image et média sous forme d’un dossier créatif, incluant les contraintes techniques, temporelles et budgétaires, afin d’obtenir l’accord du commanditaire.


Évaluer le coût de la prestation d’un projet image et média pour l’élaboration d’un devis, en prenant en compte l’ensemble des contraintes organisationnelles, fiscales et matérielles, de manière à obtenir l’approbation finale du  commanditaire. 


Mises en situation professionnelle


Élaboration d’un livret de définition. Il présente le projet, son contexte, son public, la réflexion, l’approche d’un point de vue conceptuel, artistique et socio-économique, les aspects techniques liés à son édition et à sa communication.


Le candidat doit réaliser un devis.

RNCP35876BC03

Assurer le déploiement d’un projet image et media en pilotant les membres (interne/externe) de l’équipe projet

Établir le cahier des charges en décrivant les différentes phases du projet en fonction des exigences et contraintes techniques, des besoins fonctionnels et en détaillant les livrables attendus, afin de cadrer le projet.


Sélectionner les membres de l’équipe projet en définissant des groupes de travail pluridisciplinaires permettant de susciter des synergies lors du déploiement du projet. 


Identifier et sélectionner les prestataires et les fournisseurs adaptés aux besoins du projet en tenant compte de critères tels que :

- le rapport qualité/prix,

- leurs spécialités et spécificités sur le secteur,

- leur fiabilité,

- leur délai de paiement,

afin de veiller à la réalisation des objectifs du projet.


Piloter une équipe projet composée d’intervenants internes et externes, en communicant sur ses choix artistiques et techniques, dans le respect des délais impartis pour s’assurer de la bonne conduite du projet.

Mises en situation professionnelle


Réalisation d’un cahier des charges qui doit comporter :

- le contexte ;

- la présentation du projet ;

- les besoins et contraintes liées au projet et les résultats attendus ;

- le retroplanning ;

- les activités imparties à chacun.


Réalisation d’un bilan de production comprenant :

- les critères de choix des prestataires, collaborateurs et fournisseurs ;

- la justification des choix au regard des phases de réalisation du projet ;

- les éléments de négociation commerciales ;

- l’organisation des tâches imparties à chacun ; 

- l’explication des choix des prestataires et fournisseurs ;

- une synthèse des échanges ou des réunions d’équipe inhérentes au projet.

RNCP35876BC04

Produire le projet image et media et en assurer la qualité

Réaliser le projet image et média en le déclinant sur les supports médias diversifiés prévus afin de faire valider le projet par le commanditaire.


A chaque étape de projet, contrôler la qualité des livrables du projet décliné sur différents médias, en veillant au respect du concept original, des délais et de la maîtrise des coûts, afin de garantir la  direction de création du projet.


Gérer les incidents survenus lors du déploiement du projet en :

- identifiant les causes racines,

- proposant des actions correctives,

- communiquant auprès des parties prenantes (équipes, fournisseurs) et commanditaire,

afin de permettre la réalisation d’un produit finalisé et conforme au projet.

Mise en situation professionnelle


Présentation du projet : le candidat dispose d’un stand qu’il doit aménager en fonction de son projet afin de présenter les éléments visuels créés sur des panneaux qui lui sont fournis et d’autres supports qu’il choisit. 


A l’issue de la réalisation du stand, le candidat présente son dossier au jury dans un temps imparti.


Dans le cadre de la présentation de son projet, le candidat est amené à contrôler que l’ensemble des éléments produits est en cohérence avec les codes qu’il à lui-même définis et le cas échéant avec la charte graphique, le livre de norme ou le Brand book du commanditaire.


Le candidat assure un suivi de production dans le cadre de sa présentation de projet concernant l’ensemble des médias choisis (mise en page, photographie, site internet, animation …) correspondant aux standards d’édition professionnels et à celui de la marque en lien avec son sujet le cas échéant.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L'obtention des 4 blocs de compétences permet la délivrance de la certification, sans aucune autre évaluation.

Secteurs d’activités :

Communication, marketing.

Type d'emplois accessibles :

Le directeur artistique image et media peut parfois être mentionné sous les appellations suivantes : « directeur artistique internet », « art director » ou « web art director ».

Il s’agit d’un poste exigeant, qui nécessite souvent plusieurs années d’expérience professionnelle en tant que graphiste.

Code(s) ROME :
  • E1205 - Réalisation de contenus multimédias
  • H1204 - Design industriel
  • E1104 - Conception de contenus multimédias
  • B1101 - Création en arts plastiques
Références juridiques des règlementations d’activité :

Aucune.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

En formation initiale : avoir effectué les 4ème et 5ème années préparant au titre à Penninghen, Académie Julian Rive Gauche.  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de 4 personnes : 

- pour moitié de membres internes à l’organisme et comportant le directeur de l’école ou son représentant et un responsable pédagogique ou un enseignant formateur ;

- pour moitié de membres externes à l’organisme et comportant 2 représentants extérieurs professionnels (dont le Président).

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50 %.

Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de 4 personnes : 
- pour moitié de membres internes à l’organisme et comportant le directeur de l’école ou son représentant et un responsable pédagogique ou un enseignant formateur ;
- pour moitié de membres externes à l’organisme et comportant 2 représentants extérieurs professionnels (dont le Président).
Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50 %.

En contrat de professionnalisation X

Le jury est composé de 4 personnes : 
- pour moitié de membres internes à l’organisme et comportant le directeur de l’école ou son représentant et un responsable pédagogique ou un enseignant formateur ;
- pour moitié de membres externes à l’organisme et comportant 2 représentants extérieurs professionnels (dont le Président).
Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50 %.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé de 4 personnes : 
- pour moitié de membres internes à l’organisme et comportant le directeur de l’école ou son représentant et un responsable pédagogique ou un enseignant formateur ;
- pour moitié de membres externes à l’organisme et comportant 2 représentants extérieurs professionnels (dont le Président).
Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50 %.

En contrat d’apprentissage X

Le jury est composé de 4 personnes : 
- pour moitié de membres internes à l’organisme et comportant le directeur de l’école ou son représentant et un responsable pédagogique ou un enseignant formateur ;
- pour moitié de membres externes à l’organisme et comportant 2 représentants extérieurs professionnels (dont le Président).
Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50 %.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
13-11-2008

Arrêté du 3 novembre 2008 publié au Journal Officiel du 13 novembre 2008 (cf. arrêté du 14 novembre 2008 publié le 21 novembre 2008 modifiant  l'arrêté du 3 octobre 2008) portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour deux ans, au niveau II, sous l'intitulé Graphiste concepteur - Directeur  artistique, avec effet au 13 novembre 2008, jusqu'au 13 novembre 2010. (En vertu de l'arrêté du 19 janvier 2012 les titulaires de la certification obtenue à compter du 25 juin 2007 peuvent se prévaloir du niveau I.) 

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
19-01-2012

Arrêté du 11 janvier 2012 publié au Journal Officiel du 19 janvier 2012 portant enregistrement au répertoire national des certifications   professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau I, sous l'intitulé "Directeur artistique en art graphique et design numérique" avec effet au 25 juin 2007, jusqu'au 19 janvier 2015. 

21-04-2017

Arrêté du 07 avril 2017 publié au Journal Officiel du 21 avril 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour quatre ans, au niveau I, sous  l'intitulé "Directeur(trice) artistique image et média" avec effet au 19 janvier 2015, jusqu'au 21 avril 2021. 

Date de décision 15-09-2021
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 15-09-2026
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 63 0 100 66 -
2018 63 0 100 60 72
2017 61 0 100 54 67
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.penninghen.fr/formation/direction-artistique


Liste partielle des organismes préparant à la certification :
Nom légal Rôle
STUDI Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ESGCV Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP28201 RNCP28201 - Directeur(trice) artistique image et média
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet