L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 6

Icon NSF

Code(s) NSF

331s : préparation, analyse médicale, appareillage

Icon formacode

Formacode(s)

43494 : Prothèse dentaire

Icon date

Date d’échéance
de l’enregistrement

15-09-2023

Niveau 6

331s : préparation, analyse médicale, appareillage

43494 : Prothèse dentaire

15-09-2023

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
UNION PATRON PROTHESE DENTAIRE 78422777900039 - http://www.unppd.org
ACADEMIE D'ART DENTAIRE 38918577800021 - -
ASSOCIATION O.R.T. 77568810400196 - -
OGEC SAINT JEAN 34336336200017 - http://www.sj-formations.fr

Objectifs et contexte de la certification :

Le, la prothésiste dentaire fabrique des prothèses dentaires : couronnes, bagues Orthodontiques, appareils dentaires.  En plus des créations de prothèses dentaires, le prothésiste répare, modifie des appareils dentaires et réalise des appareils d'orthodontie. En outre, les récentes règlementations européennes sur la fabrication des dispositifs médicaux sur mesure, ont renforcé les exigences en termes de traçabilité et de compétences.   

L‘enquête de branche publiée en novembre 2020 met en avant une demande croissante concernant la formation en CAO (23%) et FAO (33%) en 2019 soit une progression de 6 % par rapport à 2018. (En % d’entreprises employant au moins 1 salarié). 

En effet, les avancées technologiques, comme l’imagerie numérique 3D et l’impression numérique, associées à l’emploi de matériaux biocompatibles nouveaux, ont totalement modifié les protocoles de fabrication et par conséquent les compétences indispensables à l’exercice de la profession. « Plus de sept entreprises sur dix (74% précisément) sont désormais équipées d’un système CAO et 55% d’un système FAO, équipement corrélé à la taille de l’entreprise ».

Activités visées :

Concevoir les DMSM (Dispositifs Médicaux Sur Mesure).   

Fabriquer des DMSM en utilisant la FAO et développer ses connaissances théoriques et ses compétences techniques orthodontique afin de proposer aux professionnels de la santé bucco-dentaire des dispositifs dento-portées et implanto-portées dans le respect de la réglementation.  

Créer, développer et pérenniser un laboratoire de prothèse dentaire numérique.  

Compétences attestées :

 Compétences liées à l'activité A1 

Rédiger la fiche d’identification du projet du DMSM

Acquérir des données numériques par prise d’empreinte physique ou virtuelle

Analyser et traiter les fichiers 3D en fonction de leurs sources et de leurs destinations 

Paramétrer et utiliser les différents logiciels de CAO

Gérer les techniques de planification implantaire  (sous contrôle d’un praticien/professionnel de santé)

Contrôler et enregistrer les éléments de traçabilité

 Compétences liées à l'activité A2 

Étudier les matériaux  et leurs  propriétés physico-chimiques et leurs applications en FAO

Maîtriser et paramétrer les logiciels et machines de FAO  

Évaluer, proposer, planifier un projet de fabrication de composants 3D 

Calculer, simuler les coûts de fabrication  

Mettre en place une veille technologique

Appliquer les réglementations professionnelles et juridiques et assurer une veille

Compétences liées à l'activité A3

Faire émerger un projet de création d’entreprise dans le secteur de la PDN

Réaliser une étude financière du projet

Planifier, coordonner et accompagner le travail des collaborateurs

Élaborer une stratégie commerciale adaptée au marché

Maîtriser et déployer les outils de communication internes et externes

Concevoir des tableaux de bord   

Modalités d'évaluation :

Mise en situation professionnelle reconstituée individuelle, à partir d’un cas pratique fourni par un professionnel, dans laquelle le candidat conçoit une pièce prothétique, en utilisant les outils appropriés et en respectant la prescription du praticien.    

Mise en situation professionnelle reconstituée individuelle. En partant d’un cas clinique le candidat fabrique une pièce de maîtrise utilisant les outils FAO appropriés et en respectant le cahier des charges, le candidat devra réaliser seul ses pièces.   

Etude de cas en groupe sur la thématique : Créer, développer et pérenniser un laboratoire de prothèse dentaire numérique. Cette étude de cas sera soutenue à l’oral en groupe.

Évaluation individuelle en contrôle continu des compétences au travers de différentes épreuves de mises en situation pratiques et théoriques.   

Contrôle terminal par épreuves ponctuelles.  

Réalisation d’un dossier de recherche en groupe sur les matériaux et techniques.  

Le candidat doit également rédiger et soutenir oralement devant un jury son mémoire professionnel.
Le mémoire écrit et la soutenance sont soumis à évaluation selon un poids identique.

Dans le cadre d’un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant, la période obligatoire pour l’obtention de la certification prendra la forme d’un stage en entreprise qui sera d’une durée minimale de 12 semaines.    

RNCP35890BC01 - Concevoir les DMSM (Dispositifs Médicaux Sur Mesure).

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Rédiger d’après la prescription et le bon de travail, la fiche d’identification du projet DMSM dans les différents systèmes CAO afin d’assurer sa traçabilité.  


Acquérir des données numériques par prise d’empreinte physique ou virtuelle, afin de planifier la conception du DMSM, en utilisant les différents éléments à sa disposition, technologies d’imagerie médicale 2D (radio, panoramique, photos visage et dents…) et 3D (CT scan, IRM, scan intra oral, scan de table, scan facial…)  


Analyser et traiter les fichiers 3D en fonction de leurs sources et de leurs destinations, en maîtrisant et en utilisant les différents logiciels de CAO, afin de concevoir le DMSM.  


Gérer les techniques de planification implantaire (sous contrôle d’un praticien/professionnel de santé) afin de proposer un plan de traitement prothétique numérique.  . 


Contrôler et enregistrer les éléments de traçabilité afin de valider la mise en conformité du DMSM et sa mise sur le marché.  

Mise en situation professionnelle reconstituée individuelle, à partir d’un cas pratique fourni par un professionnel, dans laquelle le, la candidat(e) conçoit une pièce prothétique, en utilisant les outils appropriés et en respectant la prescription du praticien. 


Évaluation individuelle en contrôle continu des compétences au travers de différentes épreuves de mises en situation pratiques et théoriques.   

RNCP35890BC02 - Fabriquer des DMSM en utilisant la FAO et développer ses connaissances théoriques et ses compétences techniques orthodontique afin de proposer aux professionnels de la santé bucco-dentaire des dispositifs dento-portées et implanto-portées dans le respect de la réglementation.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Étudier des matériaux et propriétés physico- chimiques et leurs applications en FAO afin de répondre à la prescription 


Maîtriser et paramétrer les logiciels et machines de FAO en assurant la maintenance et l’entretien du matériel afin d’optimiser la production.    


Évaluer, proposer, planifier un projet de fabrication de composants 3D en corrélation avec les différentes techniques afin d’adapter le plan de traitement. 


Contrôler la qualité post-production en mettant en place des solutions correctives qui tiennent compte des dysfonctionnements éventuels et finaliser le DMSM pour répondre à la prescription. 


Calculer, simuler les coûts de fabrication en prenant en compte les coûts de production et les besoins du marché afin d'optimiser la rentabilité et le développement de l’entreprise en lien avec les nouvelles technologies.  


Mettre en place une veille technologique pour identifier les matériaux innovants et les moyens de communication numériques et visuels afin d’optimiser les fabrications.  


Appliquer les réglementations professionnelles et juridiques et assurer une veille afin d’établir l'ensemble des documents réglementaires et scientifiques conformes à la réglementation européenne et nationale, dans le respect de l’environnement.  

En partant d’un cas clinique le, la candidat(e) réalisera une   pièce de maîtrise utilisant les outils FAO appropriés et en respectant le cahier des   charges, le, la candidat(e) devra réaliser seul ses pièces. 


Évaluation individuelle en contrôle continu des compétences. Contrôle terminal par épreuves ponctuelles.   


Réalisation d’un dossier de recherche en groupe sur les matériaux et techniques.      

RNCP35890BC03 - Créer, développer et pérenniser un laboratoire de prothèse dentaire numérique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Faire émerger un projet de création d’entreprise dans le secteur de la PDN en réalisant l’ensemble des études et démarches nécessaires dans le respect de la législation en vigueur et du droit des entreprises. Ceci afin de diriger, reprendre ou créer un laboratoire de prothèse dentaire numérique.  


Réaliser une étude financière du projet afin d’évaluer la pérennité du projet à court, moyen et long terme.  


Planifier, coordonner et accompagner le travail des collaborateurs avec agilité afin de respecter les objectifs opérationnels fixés, le respect du droit du travail, dans le maintien d’une bonne cohésion sociale. 


Élaborer une stratégie commerciale adaptée au marché afin de développer et de fidéliser sa clientèle. 


Maîtriser et déployer les outils de communication internes et externes afin d'interagir avec efficience avec les différents acteurs de la profession. 


Concevoir des tableaux de bord pour établir une stratégie économique personnalisée pour l’entreprise en utilisant des outils de gestion économique adaptés. 

À l’aide de documents fournis le, la candidate réalisera en groupe, une étude de cas sur la thématique : Créer, développer et pérenniser un laboratoire de prothèse dentaire numérique Cette étude de cas sera soutenue à l’oral en groupe.


Évaluations ponctuelles théoriques sous forme de tests écrits reprenant l’ensemble des compétences.   

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La certification "Prothésiste dentaire spécialisé en techniques numériques" est acquise par l’acquisition des 3 blocs de compétences et une soutenance de mémoire professionnel transverse aux différents blocs de compétences.  Une grille tuteur et maître d’apprentissage suite à une période d’application pratique en entreprise sera jointe au mémoire. 

Chaque bloc donne lieu à une attestation de validation.

Secteurs d’activités :

Le prothésiste dentaire spécialisé en techniques numériques exerce au sein de laboratoires de prothèse dentaire, parfois d'établissements de soins ou de cabinets dentaires en relation avec différents intervenants (chirurgien-dentiste, fournisseurs, orthodontiste, …). 

Le prothésiste dentaire spécialisé en techniques numériques intervient aussi dans les centres hospitaliers et les groupes mutualistes. 

En 2019, la profession compte 3 350 entreprises. Celles-ci sont majoritairement des structures de petites tailles (plus de la moitié emploie moins de trois salariés). 

Répartis sur l’ensemble du territoire, les laboratoires de prothèses dentaires sont particulièrement nombreux en Ile de France (qui concentre 14,5 % des entreprises), devant la Région PACA (12 %) et l’Occitanie (11,5 %). 

En fin d’année 2019, l’ensemble des entreprises de la profession emploient 18 300 actifs (salariés et non salariés),  Près de six actifs sur dix sont employés par les laboratoires de la plus grande strate (6 salariés et plus).

La part des salariés continue de se renforcer en 2019 : ils représentent désormais 81 % des actifs soit 14 800 personnes.  

Type d'emplois accessibles :

  • Prothésiste dentaire
  • Prothésiste dentaire spécialisé en techniques numériques
  • Gérant d’un laboratoire de prothèse dentaire ou d’une unité de production au cabinet dentaire
  • Responsable d’un service CFAO
  • Support technique CFAO
  • Formateur en technologie numérique  

Code(s) ROME :

  • J1410 - Prothèses dentaires

Références juridiques des règlementations d’activité :

  • Le métier de prothésiste dentaire est un métier réglementé. Pour s’installer le chef d’entreprise doit être titulaire au minimum d’un niveau 3 dans le métier concerné (Décret 98-247 du 2 avril 1998).
  • Le prothésiste dentaire est assujetti au respect d'un certain nombre d'obligations réglementaires (code du travail, Règlement (UE) 2017/745 relatif aux dispositifs médicaux, le règlement UE 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données).

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Pour accéder à la formation le candidat doit être titulaire d’un BTS ou BTMS de Prothèse Dentaire (niveau 5) ou justifier de 5 ans d’expériences professionnelles dans le métier de Prothésiste Dentaire après l’obtention du BAC Pro ou du BTM.  

La possibilité de devenir "Prothésiste Dentaire Spécialisé en Techniques Numériques"   par la VAE est accessible à toute personne ayant exercé l'activité de prothésiste dentaire salarié ou chef d’entreprise  pendant au moins 1 an d'expérience à temps complet, soit 1607 heures (continu ou non) :     

  • d'activité professionnelle salariée ou non,
  • de bénévolat ou de volontariat,
  • d'inscription sur la liste des sportifs de haut niveau,
  • de responsabilités syndicales,
  • de mandat électoral local ou d'une fonction élective locale,
  • de participation à des activités d'économie solidaire, si vous êtes accueilli(e) et accompagné(e) par un organisme assurant l'accueil et l'hébergement de personnes en difficulté.

L'expérience doit être en rapport avec la certification visée. La durée des activités réalisées en formation initiale ou continue doit représenter moins de la moitié des activités prises en compte.   

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

  Nombre de personnes composant le jury : 4

  • 2 professionnels en activité dans le secteur bucco-dentaire. 
  • 2 représentants de l’organisme de formation (co-certificateur) : le Référent de la formation et le responsable de la formation.  
    Le pourcentage de membres extérieurs est de 50% (100% en termes de voix délibératives).
    Le jury est constitué des personnalités qualifiées choisies en raison de leurs compétences professionnelles en lien avec le métier de la certification visée. Chef d’entreprise prothèse dentaire en activité depuis minimum deux ans, responsable de laboratoire, Responsable CAD CAM, prothésiste dentaire en activité depuis minimum un an.  
En contrat d’apprentissage X

 Nombre de personnes composant le jury : 4

  • 2 professionnels en activité dans le secteur bucco-dentaire. 
  • 2 représentants de l’organisme de formation (co-certificateur) : le, la Référent(e) de la formation et le (la) responsable de la formation.   Le pourcentage de membres extérieurs est de 50% (100% en termes de voix délibératives).  Le jury est constitué des personnalités qualifiées choisies en raison de leurs compétences professionnelles en lien avec le métier de la certification visée. Chef d’entreprise prothèse dentaire en activité depuis minimum deux ans, responsable de laboratoire, Responsable CAD CAM, prothésiste dentaire en activité depuis minimum un an.  
Après un parcours de formation continue X

 Nombre de personnes composant le jury : 4

  • 2 professionnels en activité dans le secteur bucco-dentaire. 
  • 2 représentants de l’organisme de formation (co-certificateur) : le, la Référent(e) de la formation et le (la) responsable de la formation.   Le pourcentage de membres extérieurs est de 50% (100% en termes de voix délibératives).  Le jury est constitué des personnalités qualifiées choisies en raison de leurs compétences professionnelles en lien avec le métier de la certification visée. Chef d’entreprise prothèse dentaire en activité depuis minimum deux ans, responsable de laboratoire, Responsable CAD CAM, prothésiste dentaire en activité depuis minimum un an.  
En contrat de professionnalisation X

 Nombre de personnes composant le jury : 4

  • 2 professionnels en activité dans le secteur bucco-dentaire. 
  • 2 représentants de l’organisme de formation (co-certificateur) : le, la Référent(e) de la formation et le (la) responsable de la formation.   Le pourcentage de membres extérieurs est de 50% (100% en termes de voix délibératives).  Le jury est constitué des personnalités qualifiées choisies en raison de leurs compétences professionnelles en lien avec le métier de la certification visée. Chef d’entreprise prothèse dentaire en activité depuis minimum deux ans, responsable de laboratoire, Responsable CAD CAM, prothésiste dentaire en activité depuis minimum un an.  
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Nombre et profils des personnes composant le jury  Nombre de personnes composant le jury : 

  • 2 professionnels en activité, dans le secteur bucco-dentaire répartis en deux collèges (1 représentant collège salariés et 1 représentant collège employeurs).
  • 2 représentants de l’organisme certificateur.   
  • Le pourcentage de membres extérieurs est de 50%.  
Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 15 0 85 85 -
2019 16 0 100 79 79
2018 7 0 100 100 80

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Historique des changements de certificateurs :

Historique des changements de certificateurs
Nom légal du certificateur Siret du certificateur Action Date de la modification
ASSOCIATION O R T 77568810400162 Est retiré 01-07-2023
ASSOCIATION O.R.T. 77568810400196 Est ajouté 01-07-2023

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :