Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

CQP Technicien sportif d’athlétisme options « Stade » Et « Demi-fond / marche / Running / trail »

Active

N° de fiche
RNCP35898
CCN1 : 3328 - Sport
CCN2 : -
CCN3 : -
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 335 : Animation sportive, culturelle et de Loisirs
Formacode(s) :
  • 15454 : Activité physique et sportive
Date d’échéance de l’enregistrement : 15-09-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
Organisme Certificateur de la branche du Sport - - -
CPNEF Sport - - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le CQP technicien sportif d’athlétisme répond à un besoin d’emploi identifié non couvert correspondant à une situation professionnelle spécifique au secteur visé par la qualification : l’encadrement sportif des pratiquants de l’athlétisme essentiellement dans les structures « club ». Le CQP contribue à la structuration et à la professionnalisation du secteur. Il facilite l’accès aux diplômes professionnels de niveau 5 et supérieurs. Le renouvellement du CQP Technicien Sportif d’Athlétisme correspond à un contexte caractérisé notamment par : 

  • La diversité et la spécificité des pratiques athlétiques  
  • La petite taille des associations ou structures d’accueil  
  • La superposition des besoins d’intervention à des moments identiques  
  • Le faible nombre d’heures de travail proposées par les structures  
  • Une baisse de l’encadrement traditionnellement bénévole  
  • La concentration des demandes de pratique sur une saison sportive  
  • L’éclatement de l’effectif à former sur l’ensemble du territoire  
  • Un déficit de qualifications existantes au regard des besoins d’emploi particuliers identifiés.  

L’ensemble de ces éléments correspond à un besoin d’intervention du titulaire du CQP sur du temps partiel (majoritairement sur des créneaux en soirée, en semaine, les mercredis et les samedis) sur l’ensemble de la saison sportive.

Activités visées :

Le technicien sportif d’athlétisme a vocation à prendre en charge un groupe de compétiteurs et à contribuer à la performance sportive du club et à son développement.  

  • Programmer et planifier des entraînements au regard des caractéristiques des sportifs et des objectifs déterminés 
  • Transmettre une technicité en vue d’améliorer la performance individuelle ou collective  
  • Assurer le suivi des compétitions des personnes en charge  
  • Garantir des conditions de pratique sécuritaire et propre à préserver la santé des pratiquants   
Compétences attestées :

Conception d'un projet d'entrainement en athlétisme dans le "groupe de spécialités" Établir un diagnostic de l'Athlète et de son environnement dans le cadre du « groupe de spécialités »  

  • Evaluer les athlètes de  son groupe d’entrainement à travers les observations et tests adéquats  afin d’établir le niveau de départ et les besoins particuliers.
  • Analyser les éléments de  l'environnement pouvant avoir un impact sur la performance de ses athlètes  (Infrastructures à disposition, calendrier, conditions socio-économiques…)  à travers une observation et un questionnement afin d’établir un constat  des conditions d’entrainement

Définir une stratégie individualisée d'entraînement en athlétisme en relation avec le contexte (plan de formation de l'athlète, niveaux de pratique/compétition, calendrier des compétitions...) et le « groupe de spécialités "  

  • Définir le projet d’entraînement des athlètes au regard du diagnostic établi afin de fixer  des objectifs
  • Associer, consulter et  communiquer avec les athlètes pour les fédérer et les impliquer autour du  projet de performance

Planifier le programme d'entrainement des athlètes dans le « groupe de spécialités »  

  • Planifier les contenus  d'entrainement (objectifs opérationnels et moyens d'action) en utilisant  ces connaissances, son expérience des disciplines du groupe de spécialité  et au regard des échéances compétitives et du plan de formation de      l’athlète afin d’organiser efficacement l’entrainement dans le temps
  • Élaborer et mettre en   œuvre des outils d'évaluation des effets et résultats de son plan  d’entrainement afin de le réguler et l’adapter (Batterie de tests  physiques périodiques, évaluation en lien avec les objectifs  intermédiaires, entretien périodique avec l’athlète et avec les autres  intervenants…interprétation et conclusion)

Conduite des séances d'entrainement des athlètes dans le "groupe de spécialité" Concevoir des séances d'entrainement en adéquation avec les ressources des athlètes et les objectifs fixés dans le « groupe de spécialités »  

  • Mobiliser les informations  utiles à la définition de sa séance, utiliser les éléments de contexte    (période, conditions, ressource des athlètes…) afin de proposer un contenu  de séance en adéquation.
  • Définir et proposer des   situations d'apprentissage et/ou de développement des qualités athlétiques   en lien avec les objectifs attendus pour générer un progrès technique ou   physique.

Mener la séance d’entrainement dans le « groupe de spécialités » et procéder aux adaptations nécessaires  

  • Faire partager les objectifs  de la séance par des explications et de l’échange afin d’obtenir  l’adhésion, la mobilisation et une plus grande autonomie des athlètes
  • Proposer et mettre en  place des situations d'échauffement et d'entrainement en gérant, en  organisant, et en conduisant la séance dans une recherche d'efficacité et  en respectant la sécurité des pratiquants et des tiers
  • Aider les athlètes à  acquérir des savoir-faire dans le « groupe de spécialités » en mettant en  œuvre des situations d’apprentissage, en donnant des repères, des  consignes, des feed-back, en illustrant, et en adaptant sa pédagogie
  • Favoriser l'appropriation      des comportements attendus par l’athlète (tâches et processus) par  l’aménagement des situations
  • Analyser et adapter la  séance en cours et les futures séances par une remédiation ajustant les      contenus en y associant activement les athlètes

Optimiser les différents facteurs de la performance en athlétisme (technique spécifique au groupe de spécialités, aspects psychologiques, préparation physique, développement des qualités athlétiques générales …)  

  • Mettre en œuvre une  préparation physique en utilisant les différentes pratiques, exercices et  charges d’entrainement pour qu’elle soit adaptée à l’athlète
  • Perfectionner les  habiletés techniques de l’athlète en repérant les points de progression et  en proposant des consignes pertinentes
  • Développer la capacité de  l'athlète à analyser ses performances en sollicitant son retour, ses   sensations, sa verbalisation et en partageant des temps de debriefing

Vérifier et assurer la sécurité des pratiquants et des tiers  

  • Respecter les principes de  la sécurité physique et psychologique des athlètes sur tous les moments en  ne les exposant pas à des exercices ou charges d’entrainement mettant en danger leur intégrité et en ayant une pédagogie valorisante et étique

Evaluer et réguler la séance d'entraînement dans le groupe de spécialités"  

  • Connaitre et analyser les  facteurs de la performance des spécialités afin d’avoir un cadre de  référence
  • Evaluer et identifier les  performances et capacités des athlètes au regard des déterminants de la  performance des spécialités (observer et avoir un regard pertinent, faire  les évaluations/tests appropriés) et ainsi analyser, réguler et réorienter la séance/le cycle de séance

Assurer la gestion des incidents et intervenir pour restaurer une situation normale  

  • Repérer les situations  d'incident et leur possible évolution par une vigilance permanente et en étant capable de les caractériser.
  • Intervenir pour restaurer une situation normale en adaptant ou corrigeant la situation matériel,  l’espace ou les modalités d’encadrement/surveillance.

Préparation et optimisation la performance lors des compétitions en athlétisme dans le "groupe de spécialités" Envisager les aspects liés à la préparation mentale en compétition et la gestion des déviances  

  • Fixer et faire partager le projet sportif et ses objectifs pour impliquer et motiver les athlètes
  • Etablir une relation instaurant du respect et un climat de confiance réciproque permettant des  feed-back objectifs et favorable au progrès et aux ajustements immédiats
  • Utiliser une approche (un  coaching) permettant à l’athlète d’être plus performant à travers sa  gestion et sa concentration (pensées parades 
  • Gérer et anticiper les      risques et déviances liés à la pratique sportive : Incivilité et/ou  attitude non sportive (fair-play), prise de risque/sécurité/santé, dopage, éthique

Gérer l'échauffement et l'approche immédiate de la compétition  

  • Concevoir, réguler et  conduire l'échauffement avant la compétition pour mettre l’athlète dans  les meilleures dispositions physiques et mentales avant l’épreuve
  • Organiser l’avant  compétition et la journée de compétition dans le temps et l'espace : gérer  les aspects logistiques (matériels, repas, déplacement…), gérer  l’inscription et la chambre d’appel, gérer les temps d’attente 
  • Communiquer les  stratégies et préparer l'engagement et la motivation des athlètes lors  d'une compétition

Apporter un coaching favorable à la performance durant la compétition  

  • Soutenir l'engagement et   la motivation des athlètes
  • Analyser la prestation  physique et savoir proposer des adaptations à l'athlète (adaptation de la stratégie, de la tactique…)
  • Guider et accompagner les  athlètes dans leurs prises de décision et dans leur gestion de la   compétition.

Gérer l'après compétition  

  • Proposer un débriefing  comparant et analysant la prestation réalisée par rapport à l'objectif  fixé
  • Mener une analyse  distanciée de la performance au regard des objectifs visés de l’athlète
  • Gérer la récupération  des athlètes

Intégration de son activité dans le fonctionnement de la structure S'intégrer dans sa structure et participer à son fonctionnement  

  • Se situer dans l'organigramme et dans le projet de la structure afin de s’y intégrer et d’être en accord avec le projet et sa hiérarchie.
  • Participer au  fonctionnement général de sa structure en s’associant et en collaborant aux taches transversales pour contribuer au projet global et à l’esprit  d’équipe.

Auto évaluer ses interventions  

  • Evaluer l'atteinte de ses  objectifs par la mesure et l’analyse des résultats obtenus afin de pouvoir  proposer une éventuelle remédiation de son action.
  • Apprécier la satisfaction  des pratiquants à travers leurs feed-back informels ou organisés pour  pouvoir ajuster ces interventions. 

Rendre compte des actions menées auprès des responsables  

  • Etablir un bilan de ses  actions à travers une observation, une mesure et des documents dédiés si  nécessaire afin d’être en mesure de rendre compte aux responsables de sa  structure.
  • Communiquer les résultats  de son activité et recueillir les observations des responsables en rendant  compte par écrit ou par oral et en instaurant un dialogue et une écoute avec ses collaborateurs et ses responsables en vue d'améliorer la qualité      de son intervention.

Gérer et entretenir le matériel  

  • Préparer et vérifier les  espaces et/ou matériels afin de contrôler leur bon état et de permettre  une pratique dans de bonne condition et en sécurité.
  • Assurer l'entretien  courant du matériel en y apportant le soin et les petites réparations  nécessaires et permettre de maintenir des conditions d’intervention en  sécurité et dans de bonnes conditions.

Protéger les blessés et le groupe, alerter les secours et prévenir en cas d'accident en fonction des procédures existantes  

  • Mettre en place des mesures de protection des personnes en adoptant les gestes de sécurité  courante.
  • Alerter les secours et  transmettre les informations pertinentes par le biais des procédures   courantes
  • Gérer la situation  d'accident en apaisant le stress, en répartissant les rôles, en alertant  les parents et le responsable du club, en gérant le groupe.
Modalités d'évaluation :


Les évaluations sont organisées selon les modalités suivantes :   

- rédaction d'un dossier  sur le projet  l’entrainement, présentant l’action technique menée tout au long de la  saison auprès du public dans le groupe de disciplines défini par l’option  au sein de la structure, suivi d'un entretien.

- une mise en situation professionnelle menée avec un public témoin ou habituel,   consistant à conduire une séance d’entrainement d’un ou plusieurs athlètes  dans l'option, suivie d'un entretien. 

- une fiche d’observation du  candidat remplie par le tuteur professionnel durant le stage et notamment  à l’occasion d’une compétition pendant laquelle le stagiaire accompagne et  encadre un ou plusieurs athlètes dans le groupe de spécialité (option)

- un entretien pendant lequel le candidat répond à 2 questions tirées au sort  portant sur la préparation et l’optimisation de la performance lors des  compétitions en athlétisme dans l’option. 

- un dossier concernant la    structure d’accueil ainsi que la description et l’analyse de l’action de    dynamisation entreprise durant l’année au sein du club suivi d'un entretien. 

Les évaluateurs font la synthèse de la fiche d’observation du tuteur professionnel et de l'entretien pour finaliser leur appréciation.

Secteurs d’activités :

Le titulaire du CQP Technicien Sportif d’Athlétisme exerce principalement une activité salariée au sein d’associations sportives affiliées à la Fédération Française d’Athlétisme, ainsi qu’au sein d’autres structures privées du secteur marchand, non marchand tel qu’au sein de fédérations multisports et affinitaires, centre de loisir… Dans le cadre de ses activités, il peut également être amené à se déplacer avec ses athlètes sur des lieux de rencontres athlétiques traditionnelles (stades ou salles spécialisées) mais aussi dans un cadre naturel permettant la pratique de la marche ou de la course à pieds.  

Type d'emplois accessibles :

Le CQP technicien sportif d’athlétisme vise le métier d’encadrant sportif, d’entraineur, dans les spécialités de l’athlétisme, au titre d’une activité accessoire ou complémentaire.  Le titulaire du CQP technicien sportif d’athlétisme trouve sa place dans des situations professionnelles qui sont variées. Cela pourra aller de l’encadrement en soirée, du mercredi ou du samedi pour un club, jusqu’à la présence de ce cadre au sein d’une équipe technique sous la responsabilité d’un professionnel à temps plein. L’encadrant a vocation à prendre en charge un groupe de compétiteurs et contribuer à la performance sportive du club et à son développement en : 

  • programmant et planifiant des entraînements au regard des caractéristiques des sportifs et des objectifs déterminés 
  • transmettant une technicité en vue de l’amélioration de la performance individuelle ou collective 
  • assurant le suivi des compétitions garantissant des conditions de pratique sécuritaire et propre à préserver la santé des pratiquants. 

Le CQP technicien sportif d’athlétisme peut également trouver un emploi à temps plein sur des postes à profil polyvalent. Sa qualification lui permet d’exercer, pour partie de son temps de travail, sur la partie spécifique liée à l’encadrement sportif. Ces autres fonctions sont alors associées à des tâches administratives et/ou de développement. Les emplois accessibles sont donc principalement auprès des associations sportives (clubs) d’athlétisme qui ont besoins d’un encadrement sportif qualifié professionnel pour structurer leur activité orienté vers la compétition.  

Code(s) ROME :
  • G1204 - Éducation en activités sportives
Références juridiques des règlementations d’activité :

L'encadrement contre rémunération des activités physiques et sportives est une profession réglementée dont le cadre législatif est défini par l'article L.212-1 du code du sport 

I.-Seuls peuvent, contre rémunération, enseigner, animer ou encadrer une activité physique ou sportive ou entraîner ses pratiquants, à titre d'occupation principale ou secondaire, de façon habituelle, saisonnière ou occasionnelle, sous réserve des dispositions du quatrième alinéa du présent article et de l'article L.212-2 du présent code, les titulaires d'un diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle :   

1° Garantissant la compétence de son titulaire en matière de sécurité des pratiquants et des tiers dans l'activité considérée ; 

2° Et enregistré au répertoire national des certifications professionnelles dans les conditions prévues à l'article L.6113-5 du code du travail.  

 



 

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le candidat au CQP Technicien Sportif d’Athlétisme doit répondre aux exigences à l’entrée dans le processus de formation. Le délégataire est garant de la vérification de ces exigences. Les prérequis sont les suivants :   

· Avoir 18 ans au 1er jour de la formation 

· Être titulaire d’une attestation de premiers secours (PSC1) ou d’une autre qualification admise en équivalence (AFPS, BNS,…) 

· Présenter un certificat médical de non contre-indication à la pratique de l’athlétisme de moins de 3 mois ou une licence FFA en cours de validité 

· Présenter une attestation de résultats en compétition du niveau R3 établi par la Fédération Française d’Athlétisme ou une attestation de maîtrise technique correspondant au niveau des performances R1 délivrée par le DTN, selon le barème de performance établis par la Fédération Française d’Athlétisme.  


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Par expérience X

   Les jurys pléniers sont composés de 4 à 8 personnes ainsi réparties :   

  • Un ou deux représentant(s) de la CPNEF et/ou OC Sport collège salariés,
  • Un ou deux représentant(s) de la CPNEF et/ou OC Sport collège employeurs,
  • Le responsable pédagogique de la formation concernée et si nécessaire un représentant supplémentaire, 
  • Un représentant du délégataire et si nécessaire un représentant supplémentaire,    

Le quorum est fixé à 75% des membres composant le jury désigné  

Par candidature individuelle X -
En contrat d’apprentissage X -
En contrat de professionnalisation X

   Les jurys pléniers sont composés de 4 à 8 personnes ainsi réparties :   

  • Un ou deux représentant(s) de la CPNEF et/ou OC Sport collège salariés,
  • Un ou deux représentant(s) de la CPNEF et/ou OC Sport collège employeurs,
  • Le responsable pédagogique de la formation concernée et si nécessaire un représentant supplémentaire, 
  • Un représentant du délégataire et si nécessaire un représentant supplémentaire,    

Le quorum est fixé à 75% des membres composant le jury désigné  

Après un parcours de formation continue X

  Les jurys pléniers sont composés de 4 à 8 personnes ainsi réparties :   

  • Un ou deux représentant(s) de la CPNEF et/ou OC Sport collège salariés,
  • Un ou deux représentant(s) de la CPNEF et/ou OC Sport collège employeurs,
  • Le responsable pédagogique de la formation concernée et si nécessaire un représentant supplémentaire, 
  • Un représentant du délégataire et si nécessaire un représentant supplémentaire,    

Le quorum est fixé à 75% des membres composant le jury désigné 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
29/11/2014

Arrêté du 19 novembre 2014 publié au Journal Officiel du 29 novembre  2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications  professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, sous l'intitulé  « Certificat de qualification professionnelle Technicien sportif  d’athlétisme » avec effet au 29 novembre 2014, jusqu'au 29 novembre  2019. 

Date de décision 15-09-2021
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 15-09-2024
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2019|2020
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 20 4 78 46 -
2018 56 22 79 43 52
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP20627 RNCP20627 - CQP Technicien sportif d’athlétisme
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet