Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Directeur des projets informatiques

Active

N° de fiche
RNCP36009
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 31094 : conduite projet informatique
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 87%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 74%
Date d’échéance de l’enregistrement : 10-11-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
ASS. POUR DEVELOPPEMENT INSERTION PROFES IPI https://www.ipi-ecoles.com
Objectifs et contexte de la certification :

En tenant compte de l’évolution du contexte socio-économique mettant la digitalisation des entreprises au cœur des préoccupations, la certification intègre, outre la nécessaire expertise technique, la présence de compétences managériales, organisationnelles, méthodologiques basées sur les normes et méthodes de gestion de projets modernes qui sont actuellement indispensables à la définition d’une stratégie propre à développer les facteurs de réussite attendus dans les projets informatiques. Des études sur les compétences demandées, l’apparition de nouvelles demandes de compétences comme DevOps, ainsi que la disparition ou la raréfaction d’autres sont systématiquement prises en compte.  

Le processus de prise en compte des acquis de l’expérience prend une place importante dans la démarche de l'IPI. La logique de la certification n’est pas un aboutissement d’un parcours de formation, mais un processus global d’accompagnement pour le candidat à la certification. En fonction de la certification visée par le candidat, un bilan de ses compétences déjà acquises, quel qu’en soit le moyen d’acquisition, est réalisé. Un parcours de formation individualisé n’étant proposé que pour les compétences restant encore à acquérir. Cette manière de pratiquer a été un des vecteurs conduisant de nombreuses entreprises partenaires à modifier leurs habitudes en matière de recrutement.




Activités visées :

En fonction des projets à mener, le titulaire de la certification pourra endosser un rôle technique et managérial, ou fonctionnel et managérial. Le domaine informatique couvrant l’applicatif, l’infrastructure, et de nombreux sujets d’innovation, les expertises développées par chacun selon l’expérience acquise pourront être portées sur l’un ou l’autre domaine en particulier en fonction de l’évolution du marché et des technologies, et pourront être mises en avant dans leur intitulé de fonction. 

Le Directeur des projets informatiques conduit des projets de mise en œuvre et d’optimisation du Système d’Information (implémentation, digitalisation, transformation, développement, …), il peut également superviser un projet de maîtrise d’ouvrage.  Il participe à une démarche collaborative de conception et d’évaluation des services numériques en adéquation avec les réels besoins de l’entreprise en suivant les indicateurs de performance et de conformité pour l’atteinte des objectifs de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Son périmètre d’intervention peut s’étendre sur tout ou partie du projet. Expert dans son domaine, il accompagne la transformation numérique des entreprises. Sa fonction lui permet de traduire les besoins métiers en besoins fonctionnels et techniques (applications métiers, logiciels, matériels, sécurité...), tout en respectant les contraintes budgétaires, réglementaires et logistiques. Il conseille la Direction. Il supervise et pilote les projets qui lui sont confiés. Il assure la mise en œuvre des mesures d'accompagnement du changement en matière d'organisation du travail et de la formation des utilisateurs. Il assure le plus souvent l'encadrement hiérarchique d’une équipe.

Cette qualification correspond à un poste de cadre sous l’autorité d’un responsable hiérarchique. C’est un métier qui demande une grande autonomie, de la rigueur et beaucoup d’organisation. Le sens de l’initiative associé à une excellente communication sont indispensables, atouts essentiels pour manager ses équipes. Sa préoccupation principale est de savoir comment faire pour atteindre les objectifs du projet en respectant les contraintes imposées. 

Ses activités sont :

Gérer les processus et la qualité dans le périmètre d’un projet informatique en :

* Catégorisant les procédures de gestion, et les processus.

* Mettant en œuvre une démarche de business process reengineering.

* Pratiquant des audits respectant une méthode.

* Construisant des Systèmes d’Informations urbanisés.

* Coordonnant la qualité, la conception et le développement de programmes et d’applications informatiques.


Gérer les ressources d’un projet informatique en :

* Gérant les équipes projets.

* Gérant la logistique du projet.

* Élaborant le budget global du projet.

* Planifiant les ressources du projet.


Gérer les risques des projets informatiques en :

* Identifiant l'ensemble des risques du projet.

* Evaluant et hiérarchisant les risques du projet.

* Définissant les actions de couverture des risques du projet.

* Suivant l’évolution des risques du projet.


Manager des projets informatiques en :

* Coordonnant la réalisation des projets avec les études, la production, la logistique, et déterminant les ajustements nécessaires.

* Découpant les projets en phases et tâches, évaluant les charges de travail.

* Contrôlant la réalisation de la prestation ou des produits livrables. 

* Coordonnant en mode agile la Conception ou le développement de programmes et d’applications informatiques.

* Pilotant la réduction de l’empreinte environnementale.


Communiquer avec les acteurs d’un projet informatique en :

* Concevant et élaborant des solutions techniques et financières dans des cahiers des charges, avant-projets, propositions d'offres, devis (spécifications, délais, coûts, rentabilité, ...).

* Accompagnant le client dans la mise en œuvre des solutions retenues.

* Maintenant régulièrement et qualitativement l’écoute et de la communication avec les différents acteurs du projet.

* Présentant des reportings.

* Sensibilisant les acteurs de l’entreprise en matière d’engagement et de la mise en œuvre du développement durable.


Compétences attestées :

Le Directeur des projets informatiques est capable de :

- Gérer et optimiser les processus existants en respectant la norme ISO 20 000.

- Formaliser les procédures et garantir leur respect en observant les normes ISO 9000.

- Mettre en œuvre une méthode permettant d'améliorer concrètement les processus, avec le minimum de rupture de charge et les résultats opérationnels les plus rapides possibles.

- Utiliser les techniques d'audit lors de la mise en place de projet, afin de faire évoluer le SI en tenant compte de l’existant, de contraintes de coût et de délais selon les principes de la méthode COBIT.

- Choisir le référentiel d’audit adapté au domaine d’activité de l’entreprise pour produire un rapport pertinent.

- Analyser régulièrement les forces et faiblesses des méthodes et processus utilisés.

- Proposer des solutions ou des axes d'amélioration en réaction aux mutations des contraintes externes.

- Évaluer l’interopérabilité des solutions en sélectionnant des technologies, des matériels, des logiciels, des configurations assurant l’évolutivité du Système d’Informations.

- Traduire les attentes sous forme de spécifications fonctionnelles et techniques selon les besoins de l’utilisateur final et les règles de gestion et d’organisation de la structure cliente. 

- Mettre en place des tableaux de bord de pilotage de la qualité du logiciel respectant la norme CMMi.

- Définir ou mettre en œuvre une prestation de sous-traitance en respectant les normes ITIL.

- Connaître les réglementations RGAA et RGPD.

- Identifier les compétences associées à un profil de poste et les motivations individuelles.

- Animer et gérer le développement des compétences des membres de ses équipes.

- Repérer les compétences des collaborateurs, de l’équipe et identifier les profils de recrutement en conséquence dans des fiches de description de postes en tenant compte des possibilités d’intégration de collaborateurs en situation de handicap.

- Tenir compte des contraintes en anticipant la disponibilité des moyens logistiques en adoptant une démarche de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

- Construire son budget sur la base des décisions de gestion et des orientations stratégiques en extrapolant les résultats passés pour prévoir les besoins futurs.

- Gérer les priorités, en prenant compte des impondérables, mobilisant les différents acteurs. 

- Mettre en place des indicateurs de références permettant d'identifier les risques inhérents au mode projet dans un portefeuille constitué en lien avec la stratégie de l’entreprise.

- Utiliser des règles d'organisation et de gestion de la structure permettant d'identifier les risques potentiels.

- Utiliser les rapports d'audits interne ou externe pour identifier les non-conformité possible du projet.

- Combiner les informations des community managers et celles des services juridiques permettant de détecter les failles pouvant être néfastes à la notoriété du projet. 

- Associer des textes réglementaires, contractuels et des faits pour déterminer le niveau d'impact et de périodicité des risques.

- Définir sa stratégie et les plans d’actions en fonction du niveau des risques.

- Superviser et faire le suivi des livrables en anticipant les points de difficultés.

- Mesurer le niveau d’écart dans le budget entre le prévu et le réalisé.

- Évaluer les plans d’action et les incidents, décider de l’opportunité de la poursuite.

- Manager efficacement les différents acteurs des projets en faisant preuve de réactivité.

- Procéder au découpage du projet, estimer les charges de travail, affecter les moyens humains en tenant compte des collaborateurs en situation de handicap, ordonnancer les tâches.

- S’adapter à l’imprévu, modifier le prévisionnel existant en respectant la norme ISO 13053.

- Elaborer des plannings pour connaître l'état d'avancement des projets en ordonnançant les tâches prioritaires afin d'atteindre les objectifs.

- Accompagner l’utilisateur final ou la MOA pour qu’ils s’assurent que la solution livrée implémente correctement les attentes et exigences du client.

- Comparer le livrable avec le Recommandé. 

- Contrôler la conformité technique contractuelle de la réalisation du projet.

- Superviser la mise en service opérationnelle dans des conditions réelles. 

- Choisir ou contrôler la validité des jeux d’essai en tenant compte des effets de bord fonctionnels, des exigences d’architecture technique et contraintes de performances.

- Adapter son emploi du temps et sa disponibilité en coordination avec les membres des équipes.

- Choisir le membre de l’équipe adapté et disponible à la fonction.

- Comparer les caractéristiques du réalisé, de la réalisation, avec celles préconisées.  

- Evaluer l’impact des solutions informatique en terme environnemental en appliquant les recommandations ISO 14001.

- Collecter les besoins métiers, en respectant les contraintes financières, techniques, juridiques et environnementales, en déduire des solutions adaptées et les formaliser dans une proposition technico-commerciale.

- Accompagner au changement par une communication efficace tout en respectant les contraintes juridique et environnementales.

- Adapter sa communication orale et écrite à ses interlocuteurs, tant en français qu’en anglais.

- Organiser des canaux de communication fédérateurs permettant de garantir une transmission pertinente de l’information ascendante, descendante, transversale ou en réseau. 

- Identifier les informations sensibles et adapter la communication en conséquence.

- Synthétiser les informations dans une présentation efficace.

- Coordonner les ressources et la communication liée à l'événement.

- Réaliser des tests unitaires, systèmes et fonctionnels afin de garantir la satisfaction aux exigences Green IT, à la sobriété numérique.

Modalités d'évaluation :

Quel que soit le mode d’acquisition des compétences, celles-ci sont présentées dans un dossier de validation constitué d’un portefeuille de preuves et d’un compte rendu d’activités précisant le contexte et les circonstances d’acquisition des compétences en phase avec le référentiel de certification.

Un entretien complémentaire sur le dossier de validation concoure à la certitude du jury de professionnels.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36009BC01

Gérer les processus et la qualité dans le périmètre des projets informatiques

Gérer et optimiser les processus existants en respectant la norme ISO 20 000.

Formaliser les procédures et garantir leur respect en observant les normes ISO 9000.

Mettre en œuvre une méthode permettant d'améliorer concrètement les processus, avec le minimum de rupture de charge et les résultats opérationnels les plus rapides possibles. 

Utiliser les techniques d'audit lors de la mise en place de projet, afin de faire évoluer le SI en tenant compte de l’existant, de contraintes de coût et de délais selon les principes de la méthode COBIT.

Choisir le référentiel d’audit adapté au domaine d’activité de l’entreprise pour produire un rapport pertinent.

Analyser régulièrement les forces et faiblesses des méthodes et processus utilisés.

Proposer des solutions ou d'axes d'amélioration en réaction aux mutations des contraintes externes.

Évaluer l’interopérabilité des solutions en sélectionnant des technologies, des matériels, des logiciels, des configurations assurant l’évolutivité du Système d’Informations.

Traduire les attentes sous forme de spécifications fonctionnelles et techniques selon les besoins de l’utilisateur final et les règles de gestion et d’organisation de la structure cliente. 

Mettre en place des tableaux de bord de pilotage de la qualité du logiciel respectant la norme CMMi.

Définir ou mettre en œuvre une prestation de sous-traitance en respectant les normes ITIL.

Connaître les réglementations RGAA et RGPD.

Mise en situation professionnelle : À partir d’un cas réel d’entreprise le candidat doit :

Catégoriser des procédures de gestion et des processus.

Mettre en œuvre une démarche de réingénierie des processus.

Pratiquer un audit en respectant une méthode.

Construire un système d’information urbanisé.

Coordonner la qualité et la conception du développement de programmes et d’applications informatiques.


Livrable : Dossier de validation composé d’un portefeuille de preuves comprenant entre autres :

-Plan de continuité de service

-Plan de changement et d'évolution

-Fiche de présentation du processus.

-Logigramme.

-Indicateur de performance.

-Schéma des flux physiques et d'information.

-Rapport d’audit.

-Matrice SWOT.

-Schéma d'urbanisation.


Un certificat des compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat(e) à l’issue de la validation du bloc de compétences.

RNCP36009BC02

Gérer les ressources des projets informatiques

Identifier les compétences associées à un profil de poste et les motivations individuelles.

Animer et gérer le développement des compétences des membres de ses équipes.

Repérer les compétences des collaborateurs, de l’équipe et identifier les profils de recrutement en conséquence dans des fiches de description de postes en tenant compte des possibilités d’intégration de collaborateurs en situation de handicap.

Tenir compte des contraintes en anticipant la disponibilité des moyens logistiques en adoptant une démarche de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Construire son budget sur la base des décisions de gestion et des orientations stratégiques en extrapolant les résultats passés pour prévoir les besoins futurs.

Gérer les priorités, en prenant compte des impondérables, mobilisant les différents acteurs.  


Mise en situation professionnelle : À partir d’un cas réel d’entreprise le candidat doit :

Gérer les équipes projets.

Gérer la logistique d’un projet.

Elaborer le budget global d’un projet.

Planifier les ressources d'un projet.


Livrable : Dossier de validation composé d’un portefeuille de preuves comprenant entre autres :

-Profil de poste.

-Entretien annuel.

-DAR.

-Compte rendu d'entretien d'embauche.

-Inventaire des matériels et logiciels.

-Tableau de suivi logistique.

-Budget prévisionnel, devis, factures.

-Budget détaillé.

-Echéancier du projet.

-Diagramme de PERT.

-Organigramme des tâches du projet. (OTP, WBS)

-Commande commanditaire.

-Note de cadrage.


Un certificat des compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat(e) à l’issue de la validation du bloc de compétences.

 

RNCP36009BC03

Gérer les risques des projets informatiques.

Mettre en place des indicateurs de références permettant d'identifier les risques inhérents au mode projet dans un portefeuille constitué en lien avec la stratégie de l’entreprise.

Utiliser des règles d'organisation et de gestion de la structure permettant d'identifier les risques potentiels.

Utiliser les rapports d'audits interne ou externe pour identifier les non-conformité possible du projet.

Combiner les informations des community managers et celles des services juridiques permettant de détecter les failles pouvant être néfastes à la notoriété du projet. 

Associer des textes réglementaires, contractuels et des faits pour déterminer le niveau d'impact et de périodicité des risques.

Définir sa stratégie et les plans d’actions en fonction du niveau des risques.

Superviser et faire le suivi des livrables en anticipant les points de difficultés.

Mesurer le niveau d’écart dans le budget entre le prévu et le réalisé.

Évaluer les plans d’action et les incidents, décider de l’opportunité de la poursuite.

Mise en situation professionnelle : À partir d’un cas réel d’entreprise le candidat doit :

Identifier l'ensemble des risques.

Evaluer et hiérarchiser les risques.

Définir un plan d'action de couverture des risques d’un projet.

Suivre l'évolution des risques d’un projet.



Livrable : Dossier de validation composé d’un portefeuille de preuves comprenant entre autres :

-Référentiel d'évaluation des risques.

-Analyse SWOT.

-Reportings.

-Etude de faisabilité.

-Grille d’analyse des risques.

-Grille d’analyse de rentabilité.

-Matrice de criticité.

-Diagramme Causes-Effets.

-Plan d'action des risques.

-Plan de contingences.

-Plan de gestion du risque.

-Tableaux de bords de suivis des risques.



Un certificat des compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat(e) à l’issue de la validation du bloc de compétences.


RNCP36009BC04

Manager des projets informatiques.

Manager efficacement les différents acteurs des projets en faisant preuve de réactivité.

Procéder au découpage du projet, estimer les charges de travail, affecter les moyens humains en tenant compte des collaborateurs en situation de handicap, ordonnancer les tâches.

S’adapter à l’imprévu, modifier le prévisionnel existant en respectant la norme ISO 13053.

Elaborer des plannings pour connaître l'état d'avancement des projets en ordonnançant les tâches prioritaires afin d'atteindre les objectifs. 

Accompagner l’utilisateur final ou la MOA pour qu’ils s’assurent que la solution livrée implémente correctement les attentes et exigences du client.

Comparer le livrable avec le Recommandé. 

Contrôler la conformité technique contractuelle de la réalisation du projet.

Superviser la mise en service opérationnelle dans des conditions réelles. 

Choisir ou contrôler la validité des jeux d’essai en tenant compte des effets de bord fonctionnels, des exigences d’architecture technique et contraintes de performances.

Adapter son emploi du temps et sa disponibilité en coordination avec les membres des équipes.

Choisir le membre de l’équipe adapté et disponible à la fonction.

Comparer les caractéristiques du réalisé, de la réalisation, avec celles préconisées.  

Evaluer l’impact des solutions informatique en terme environnemental en appliquant les recommandations ISO 14001.

Mise en situation professionnelle : À partir d’un cas réel d’entreprise le candidat :

Coordonner la réalisation des projets avec les études, la production, la logistique et déterminer les ajustements nécessaires.

Découper un projet en phases et tâches et évaluer les charges de travail.

Contrôler la réalisation d’une prestation ou d’un produit livré.

Coordonner de manière agile la conception ou le développement d’un programme ou d’une application informatique.

Piloter la réduction de l’empreinte environnementale des projets.



Livrable : Dossier de validation composé d’un portefeuille de preuves comprenant entre autres :

-Matrice RACI.

-Plan de supervision du projet. (Charges, planning, budget)

-Planning détaillé.

-Diagramme de Gantt.

-Matrice RACI.

-Tableau de bord du projet.

-Diagramme PERT. 

-Plan de recettage.

-Plan de tests.

-Point de fonctionnement mensuel.

-Revue de projet.

-Grille de bilan.

-Compte rendu des sprints.

-Diagramme de PERT.

-Organigramme des tâches du projet. (OTP, WBS)

-Charte numérique responsable.



Un certificat des compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat(e) à l’issue de la validation du bloc de compétences.


RNCP36009BC05

Communiquer avec les acteurs des projets informatiques.

Collecter les besoins métiers, en respectant les contraintes financières, techniques, juridiques et environnementales, en déduire des solutions adaptées et les formaliser dans une proposition technico-commerciale.

Accompagner au changement par une communication efficace tout en respectant les contraintes juridique et environnementales.

Adapter sa communication orale et écrite à ses interlocuteurs, tant en français qu’en anglais.

Organiser des canaux de communication fédérateurs permettant de garantir une transmission pertinente de l’information ascendante, descendante, transversale ou en réseau. 

Identification des informations sensibles et adaptation de la communication en conséquence.

Synthétiser les informations dans une présentation efficace.

Coordonner les ressources et la communication liée à l'événement.

Réaliser des tests unitaires, systèmes et fonctionnels afin de garantir la satisfaction aux exigences Green IT, à la sobriété numérique.

Mise en situation professionnelle : À partir d’un cas réel d’entreprise le candidat :

Concevoir et élaborer une solution technique ou financière dans un cahier des charges, avant-projets, proposition d’offres, devis.

Accompagner un client dans la mise en œuvre d’une solution.

Maintenir régulièrement et qualitativement l’écoute et la communication avec une équipe.

Présenter des reportings.

Sensibiliser les acteurs de l’entreprise dans la mise en œuvre du développement durable.


Livrable : Dossier de validation composé d’un portefeuille de preuves comprenant entre autres :

-Proposition : cahier des charges, devis, présentations, dossier technique.

-Plan marketing.

-Compte rendu de réunion.

-Plan de communication.

-Matrice RACI.

-Point de fonctionnement mensuel.

-Plan de communication.

-Reporting du projet.

-Matrice SWOT.

-Kickoff projet.

-Fiche de reporting.

-Charte numérique responsable.

-Roue de Deming.


Un certificat des compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat(e) à l’issue de la validation du bloc de compétences.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L'acquisition de la certification est conditionnée par la validation de l'ensemble des blocs de compétences.

Secteurs d’activités :

Pour les entreprises de plus de 100 collaborateurs, tous les secteurs d’activités publics ou privés sont concernés.

Pour les entreprises de moins de 100 collaborateurs :

  • Entreprise de services numériques (ESN),
  • Sociétés de services en ingénierie informatique (SSII). 
  • Cabinets de conseil ou d'ingénierie

Dans le service ou le conseil, il est fréquent que l’exercice de l’activité se fasse en tant que consultant fonctionnel ou technique ou maîtrise d’ouvrage ou maîtrise d’œuvre voire en tant que Chef de projets études ou intégration logiciels (ERP, SIRH…). 

Type d'emplois accessibles :

- Chef de projet informatique.

- Consultant(e) SI CRM, SI RH, SI finances

- Chef de projets.

- Chef de projet Internet.

- Chef de projet Web.

- Chef de projet réseaux, sécurité.

- Chef de projet développement logiciel.

- Chef de projet Digitalisation.

- Responsable projets.

- Responsable projet architecture informatique.

- Responsable de projets « métiers » SI.

- Consultant MOA/MOE.

- Chef de projet Maîtrise d’Ouvrage – MOA des systèmes d’information.

Code(s) ROME :
  • M1803 - Direction des systèmes d''information
  • M1806 - Conseil et maîtrise d''ouvrage en systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :

L’exercice du métier de chef de projets informatiques n’est soumis à aucune contrainte légale ou réglementaire autre que l’obligation de sécurité face aux risques et la responsabilité qui en découle, comme tout chef d’entreprise, chef de projet ou ingénieur en charge d’un projet.

C’est la raison pour laquelle, le chef de projets informatiques a le devoir, non seulement de conduire une analyse préliminaire des risques du projet et du produit, mais également de respecter l’état de l’art, les différentes normes ainsi que les règles de prévention des risques, éléments permettant au juge, en appréciation de l’article L121-3 du code pénal de l’exonérer de sa responsabilité pénale. Par ailleurs, il doit respecter les réglementations liées à la réalisation même du projet en matière de passation des marchés et de contrôle des entreprises effectuant les travaux.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Si le métier de chef de projets informatiques est unique, la teneur des projets relève quant à elle de trois familles différentes. Nous pouvons identifier : 

- les projets portant sur la mise en place ou l’évolution des infrastructures informatiques,

- les projets portant sur la réalisation des applications informatiques,

- les projets portant sur la digitalisation des métiers de l’entreprise.


Outre les compétences liées au métier de chef de projets, les entreprises exigent du chef de projets informatiques de posséder des compétences dans l’infrastructure informatique systèmes et réseaux pour la première catégorie, des compétences dans le développement logiciel pour la seconde et des compétences dans le métier du domaine de l’entreprise utilisatrice pour la troisième catégorie. Ces compétences issues d’autres métiers qu’elles aient été acquises par l’expérience ou par formation antérieure constituent des prérequis à l’embauche et par voie de conséquence à l’accès à la certification.

Selon le profil du candidat à la certification, les éléments d’appréciation des critères de prérequis pourront être variants.

Il existe deux voies d’accès à la certification, formation continue ou initiale. 

- Pour la formation continue, les candidats doivent avoir une expérience professionnelle de trois ans et plus.

- Pour la formation initiale, les candidats doivent avoir au moins un diplôme de niveau 6 sur le métier lié à la technique de base informatique, ou sur le domaine fonctionnel d’entreprise lié à la maîtrise d’ouvrage. 




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de trois membres professionnels du secteur informatique, externes à l'organisme.

Après un parcours de formation continue X

 Le jury est composé de trois membres professionnels du secteur informatique, externes à l'organisme. 

En contrat de professionnalisation X

 Le jury est composé de trois membres professionnels du secteur informatique, externes à l'organisme. 

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Le jury est composé de trois membres professionnels du secteur informatique, externes à l'organisme. 

En contrat d’apprentissage X

 Le jury est composé de trois membres professionnels du secteur informatique, externes à l'organisme. 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 10-11-2021
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 10-11-2024
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 159 6 81 73 -
2018 104 3 97 76 88
2017 83 6 95 84 96
Lien internet vers le descriptif de la certification :



Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
ASTON INSTITUT Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CFA BUREAUTIQUE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
GROUPE IGS - CIEFA Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP25554 RNCP25554 - Chef(fe) de projets informatiques
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet