Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Ingénieur réseaux et systèmes

Active

N° de fiche
RNCP36010
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 326n : Analyse informatique, conception d'architecture de réseaux
Formacode(s) :
  • 31034 : administration système
Date d’échéance de l’enregistrement : 10-11-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
INSTITUT EUROPEEN F 2I 41904518200013 - http://www.institut-f2i.fr
Objectifs et contexte de la certification :

Indispensable au fonctionnement du système d'information d'une entreprise, le réseau permet l'interconnexion des sites et des équipements informatiques. Concevoir sa structure, opérer la rénovation ou la montée en puissance d’une architecture existante, ajouter de nouvelles fonctionnalités, sont autant de missions dévolues à l’ingénieur réseaux et systèmes.  

L’ingénieur réseaux et systèmes est chargé de superviser la création ou l'amélioration des réseaux de son entreprise ou d'une entreprise cliente. Il est mobilisé sur un projet dès la phase d'étude, à travers la réalisation d’un audit du parc informatique de son entreprise ou, en tant qu’expert-consultant externe, de l'entreprise cliente.   

Dans le cadre de ses missions, l'ingénieur réseaux et systèmes relève un véritable challenge, consistant à proposer à la direction des systèmes d’information de son entreprise ou du client des solutions véritablement adaptées aux besoins des utilisateurs, ce qui impose d’être en permanence à l'affût des évolutions technologiques et des nouveaux produits.    

Activités visées :

Les activités de l’ingénieur réseaux et systèmes se répartissent en cinq ensembles :   

BLOC 1 : Auditer les réseaux et systèmes informatiques d’organisations 

a) Inventaire des réseaux et des systèmes  

b) Analyse des besoins et comportements des utilisateurs  

c) Analyse critique des architectures réseaux et systèmes existantes   

d) Evaluation de la compatibilité des matériels   

e) Formulation de recommandations pertinentes des réseaux et systèmes 

f) Elaboration d’une stratégie de développement des systèmes    


BLOC 2 : Piloter le déploiement des configurations adaptées aux besoins 

a) Configuration des connexions et des routeurs   

b) Mise en place et configuration des protocoles de routage   

c) Paramétrage des serveurs   

d) Sélection des applications et logiciels adaptés     


BLOC 3 - Elaborer la stratégie de la sécurité des réseaux et des systèmes informatiques 

a) Analyse et prévention des risques d’intrusion et de rupture   

b) Paramétrage des pare-feux   

c) Gestion des comptes et contrôle des accès  

d) Protection des services de messagerie   

e) Protection des alimentations 

f) Protection des données et transferts de données    


BLOC 4 : Manager la performance des réseaux et systèmes d’une organisation 

a) Définition des critères de mesure de la performance   

b) Analyse des résultats de mesure de la performance ; 

c) Préconisation des tests d’optimisation de la performance 

d) Management des équipes d’intervention sur les réseaux et les systèmes      


BLOC 5 - Elaborer une stratégie de gestion des solutions informatiques et réseaux d’une organisation  

a) Pilotage des projets de développement des organisations  

b) Identification des évolutions probables dans l’utilisation des réseaux de l’entreprise 

c) Evaluation des investissements nécessaires     

Compétences attestées :

 C1. Réaliser des tests et des extractions de données en s’appuyant sur une méthodologie d’audit pour déterminer et analyser les modes d’utilisation des réseaux par les parties prenantes internes et externes de son entreprise.   

C2. Réaliser des entretiens d’audit organisationnel en prenant en compte toutes les parties prenantes afin de préciser les modes de circulation de l’information au sein de l’entreprise et les échanges avec l’extérieur (clients, fournisseurs, etc.)   

C3. Evaluer les architectures réseaux et systèmes existantes au regard des besoins et comportements des utilisateurs, en exploitant les schémas et données techniques, afin d’identifier les manques en termes de services rendus et les risques de rupture. 

C4. Evaluer le parc informatique sous l’angle de ses caractéristiques techniques, en vue de déterminer l’impact des matériels sur la performance des réseaux et de repérer les incompatibilités. 

C5. Spécifier les besoins et comportements des utilisateurs pour déterminer les types de réseaux adaptés (local, à distance, sans fil, etc.). 

C6. Concevoir une stratégie de développement des systèmes et réseaux conforme aux besoins exprimés et aux objectifs de la structure, en s’appuyant sur l’audit organisationnel et technique, afin d’anticiper sur les besoins futurs des différentes parties prenantes.   

C7. Recenser les différentes catégories de postes de travail pour sélectionner des types de raccordements à des réseaux (paire torsadée, câble coaxial, fibre optique, wifi).   

C8. Déterminer les emplacements et configurations des routeurs informatiques, selon les caractéristiques de l’organisation, afin de répondre aux besoins formulés par les utilisateurs en termes de services.   

C9. Concevoir et programmer des protocoles de routage adaptés aux configurations, en se conformant aux besoins des utilisateurs et aux règles de sécurité informatique, en vue de déterminer le raccordement des postes à un ou plusieurs serveurs. 

C10. Analyser l’activité des serveurs et des réseaux, en se basant sur une analyse fonctionnelle, en vue de concevoir et réaliser un paramétrage des serveurs conforme aux configurations. 

C11. Déterminer des charges et des sollicitations prévisionnelles à partir des indicateurs définis pour anticiper les risques de rupture et garantir la disponibilité des serveurs. 

C12. Analyser la compatibilité des applications et des logiciels utilisés avec les systèmes d’exploitation et le matériel utilisé, afin de prévenir les risques de dysfonctionnement et d’assurer la continuité de l’activité. 

C13. Recenser les risques d’intrusion et de rupture, en s’appuyant sur les normes et recommandations en matière de cyber sécurité, afin d’anticiper sur tous types d’incidents sur les réseaux et systèmes informatiques de son entreprise. 

C14. Utiliser des scenarii d’attaques de réseaux pour établir des protocoles de secours et définir des modalités de bascule sur des réseaux secondaires.   

C15. Délimiter des zones de sensibilité à l’aide d’une cartographie pour concevoir et mettre en œuvre des systèmes d’alarmes et de protection intégrés au système d’information. 

C16. Analyser les besoins de connexions des différentes catégories d’utilisateurs en prenant en compte les tailles et types de données, en vue de paramétrer les accès aux réseaux de l’entreprise, dans des conditions de sécurité optimales. 

C17. Tester les possibilités d’accès à distance à partir d’un recensement exhaustif afin de sélectionner des protocoles adaptés aux besoins des utilisateurs (taille et types de données partagées etc.). 

C18. Identifier les failles du logiciel de messagerie et les risques de piratage des comptes, en vue de mettre en place les procédures de prévention et de sensibiliser les utilisateurs aux bonnes pratiques de sécurité. 

C19. Analyser et dimensionner les conditions d’utilisation des réseaux et des serveurs, afin de définir et protéger un système d’alimentation général adapté aux prévisions de charge. 

C20. Définir des formats, des modalités et des emplacements de stockage et d’archivage de données sur les réseaux, à partir de critères spécifiques, pour garantir leur sécurité et assurer leur bonne gestion. 

C21. Mettre en place des plateformes d’échange, de transfert et de partage de fichiers et de données pour répondre à des besoins logistiques et opérationnels.     

C22. Analyser les besoins de protection de données en ayant recours à la méthodologie   d'analyse     pour rechercher et mettre en œuvre des solutions de cryptage adaptées. 

C23. Elaborer des outils et des programmes en mobilisant les méthodes de tests de mesure de performance afin de mesurer les performances de réseaux et d’architectures. 

C24. Mesurer des niveaux de performance en se basant sur des capacités de commutation théoriques pour évaluer des réseaux d’organisations. 

C25. Etudier des résultats de mesures de performance pour identifier les zones de déperdition en s’appuyant sur les indicateurs des niveaux de performance définis. 

C26. Estimer des possibilités de gains de performances de réseau en se basant sur la localisation des zones de défaillance en vue de concevoir et d’organiser des interventions d’amélioration de la performance. 

C27. Analyser des coûts et des risques d’intervention sur les réseaux et les systèmes en analysant les conditions de mise en place d’axes d’amélioration pour conseiller des décisionnaires. 

C28. Etablir des programmes d’intervention sur les réseaux et les systèmes pour mobiliser des ressources compétentes sur des étapes déterminées. 

C29. Analyser des évolutions programmées de besoins ou d’activités à partir d’une méthodologie d’études pour identifier des nécessités de modification de réseaux. 

C30. Réaliser des enquêtes auprès d’utilisateurs types en respectant la méthodologie d’enquête afin d’identifier des besoins en termes d’intégration de fonctionnalités ou de possibilités d’utilisation spécifiques. 

C31. Réaliser des études de faisabilité en prenant en compte les enjeux stratégiques et financiers pour évaluer des possibilités de développement et de mise en place de solutions spécifiques. 

C32. Estimer des coûts de mise en place et de maintenance de réseaux en adéquation avec les besoins de l’entreprise pour les intégrer aux budgets prévisionnels des investissements. 

C33. Anticiper des conséquences d’interventions sur des réseaux en se basant sur la méthodologie d’accompagnement du changement pour élaborer des programmes d’accompagnement adaptés. 

C34. Identifier des besoins de formation d’utilisateurs à des systèmes spécifiques à travers une analyse des compétences pour programmer des sessions individuelles et collectives.  

Modalités d'évaluation :

Mises en situation professionnelle

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36010BC01

Auditer les réseaux et systèmes informatiques d’organisations

 C1. Réaliser des tests et des  extractions de données en  s’appuyant sur une méthodologie  d’audit pour déterminer et analyser les modes d’utilisation des réseaux  par les parties prenantes internes et  externes de son entreprise. 

 C2. Réaliser des entretiens d’audit  organisationnel en prenant en compte  toutes les parties prenantes afin de préciser les modes de circulation de l’information au  sein de l’entreprise et les échanges avec  l’extérieur (clients, fournisseurs, etc.).

 C3. Evaluer les architectures réseaux et  systèmes existantes au regard des besoins  et comportements des utilisateurs, en  exploitant les schémas et données  techniques, afin d’identifier les manques en termes de services rendus et les risques de rupture. 

 C4. Evaluer le parc informatique sous  l’angle de ses caractéristiques techniques,  en vue de déterminer l’impact des  matériels sur la performance des réseaux  et de repérer les incompatibilités. 

 C5. Spécifier les besoins et  comportements des utilisateurs pour déterminer les types de réseaux adaptés (local, à distance, sans fil, etc.). 

 C6. Concevoir une stratégie de  développement des systèmes et réseaux  conforme aux besoins exprimés et aux  objectifs de la structure, en s’appuyant sur l’audit organisationnel et technique, afin  d’anticiper sur les besoins futurs des différentes parties prenantes.  


Mise en situation professionnelle

RNCP36010BC02

Piloter le déploiement des configurations adaptées aux besoins

C7. Recenser les différentes catégories de  postes de travail pour sélectionner des types  de raccordements à des réseaux (paire torsadée, câble coaxial, fibre optique, wifi). 

C8. Déterminer les emplacements et configurations des routeurs informatiques, selon  les caractéristiques de l’organisation, afin de  répondre aux besoins formulés par les utilisateurs en termes de services. 

C9. Concevoir et programmer des protocoles de routage adaptés aux configurations, en se  conformant aux besoins des utilisateurs et aux  règles de sécurité informatique, en vue de  déterminer le raccordement des postes à un ou plusieurs serveurs. 

C10. Analyser l’activité des serveurs et des  réseaux, en se basant sur une analyse  fonctionnelle, en vue de concevoir et réaliser  un paramétrage des serveurs conforme aux configurations. 

C11. Déterminer des charges et des  sollicitations prévisionnelles à partir des  indicateurs définis pour anticiper les risques de rupture et garantir la disponibilité des serveurs. 

C12. Analyser la compatibilité des  applications et des logiciels utilisés avec les  systèmes d’exploitation et le matériel utilisé,  afin de prévenir les risques de  dysfonctionnement et d’assurer la continuité de l’activité.  


Mise en situation professionnelle

RNCP36010BC03

Elaborer la stratégie de la sécurité des réseaux et des systèmes informatiques

C13. Recenser les risques d’intrusion et de  rupture, en s’appuyant sur les normes et  recommandations en matière de cyber sécurité,  afin d’anticiper sur tous types d’incidents sur les réseaux et systèmes informatiques de son entreprise. 

C14. Utiliser des scenarii d’attaques de réseaux pour établir des protocoles de secours et définir  des modalités de bascule sur des réseaux secondaires. 

C15. Délimiter des zones de sensibilité à l’aide  d’une cartographie pour concevoir et mettre en  œuvre des systèmes d’alarmes et de protection  intégrés au système d’information. 

C16. Analyser les besoins de connexions des différentes catégories d’utilisateurs en prenant  en compte les tailles et types de données, en  vue de paramétrer les accès aux réseaux de  l’entreprise, dans des conditions de sécurité optimales. 

C17. Tester les possibilités d’accès à distance à  partir d’un recensement exhaustif afin de sélectionner des protocoles adaptés aux besoins  des utilisateurs (taille et types de données partagées etc.). 

C18. Identifier les failles du logiciel de messagerie et les risques de piratage des  comptes, en vue de mettre en place les procédures de prévention et de sensibiliser les utilisateurs aux bonnes pratiques de sécurité. 

C19. Analyser et dimensionner les conditions  d’utilisation des réseaux et des serveurs afin de  définir et protéger un système d’alimentation  général d’alimentation général adapté aux  prévisions de charge.

C20. Définir des formats, des modalités et des emplacements de stockage et d’archivage de données sur les réseaux, à partir de critères  spécifiques, pour garantir leur sécurité et 11 assurer leur bonne gestion. 

C21. Mettre en place des plateformes  d’échange, de transfert et de partage de fichiers et de données pour répondre à des besoins logistiques et opérationnels. 

C22. Analyser les besoins de protection de  données, en ayant recours à la méthodologie  d’analyse, pour rechercher et mettre en  œuvre des solutions de cryptage adaptées.  

Mise en situation professionnelle

RNCP36010BC04

Manager la performance des réseaux et systèmes d’une organisation

C23. Elaborer des outils et des programmes en mobilisant les  méthodes de tests de mesure de performance afin de mesurer les performances de réseaux et d’architectures. 

C24. Mesurer des niveaux de performance en se basant sur des capacités de commutation  théoriques pour évaluer des réseaux d’organisations. 

C25. Etudier des résultats de mesures de performance pour identifier les zones de déperdition en  s’appuyant sur les indicateurs des niveaux de  performance définis. 

C26. Estimer des possibilités de gains de  performances de réseau en se basant sur la localisation des zones de défaillance en vue  de concevoir et d’organiser des interventions d’amélioration de la performance. 

C27. Analyser des coûts et des risques d’intervention sur les réseaux et les systèmes en analysant les conditions de mise en place  d’axes d’amélioration pour conseiller des décisionnaires. 

C28. Etablir des programmes d’intervention  sur les réseaux et les systèmes pour mobiliser  des ressources compétentes sur des étapes déterminées.



Mise en situation professionnelle

RNCP36010BC05

Elaborer une stratégie de gestion des solutions informatiques et réseaux d’une organisation

C29. Analyser des évolutions programmées de besoins ou d’activités à partir d’une  méthodologie d’études pour identifier des  nécessités de modification de réseaux.

C30. Réaliser des enquêtes auprès d’utilisateurs types en respectant la  méthodologie d’enquête afin d’identifier des  besoins en termes d’intégration de fonctionnalités ou de possibilités d’utilisation spécifiques. 

C31. Réaliser des études de faisabilité en  prenant en compte les enjeux stratégiques et  financiers pour évaluer des possibilités de  développement et de mise en place de solutions spécifiques. 

C32. Estimer des coûts de mise en place et de maintenance de réseaux en adéquation avec  les besoins de l’entreprise pour les intégrer aux budgets prévisionnels des investissements. 

C33. Anticiper des conséquences d’interventions sur des réseaux en se basant sur  la méthodologie d’accompagnement du  changement pour élaborer des programmes d’accompagnement adaptés. 

C34. Identifier des besoins de formation d’utilisateurs àdes systèmes spécifiques à  travers une analyse des compétences pour  programmer des sessions individuelles et collectives.  

Mise en situation professionnelle

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La validation des cinq blocs de compétences est obligatoire pour l’obtention de la certification professionnelle. La validation partielle d’un bloc de compétences n’est pas possible. La validation partielle de la certification est constituée des blocs dont la totalité des compétences à évaluer est reconnue. 

Secteurs d’activités :

Les ESN (Entreprises de Services du Numérique); les moyennes et grandes entreprises des secteurs tertiaire (banques, distribution) et industriel possédant plusieurs sites (réseaux d'agences, d'établissements, de points de vente, usines) ;  chez les constructeurs de matériels informatiques où il aura davantage un rôle de support technique en avant-vente et après-vente ou développement de nouveaux produits. 

Type d'emplois accessibles :

Ingénieur/ Expert systèmes et réseaux ;  ingénieur/Expert réseaux ;  ingénieur/Expert systèmes ;  architecte réseaux informatiques ;  expert en communication et réseaux ;  expert réseaux et télécoms ;  ingénieur/expert en sécurité informatique ; ingénieur plateformes de services ;  ingénieurs sécurité web ;  consultant réseaux informatiques ;  responsable sécurité informatique.  

Code(s) ROME :
  • M1802 - Expertise et support en systèmes d''information
  • M1804 - Études et développement de réseaux de télécoms
Références juridiques des règlementations d’activité :

Le métier d’ingénieur réseaux et  systèmes n'impose pas de réglementation.  Néanmoins, des contraintes réglementaires peuvent s’exercer dans son quotidien (RGPD, droits et obligations des normes de sécurisation des réseaux et des systèmes, plan de sécurisation du SI, obligations réglementaires et normatives du marché, etc.) .

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

 Certification de niveau 6    



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

 Le jury de certification est constitué de cinq personnes : 

• Un président extérieur à l’autorité de certification, désigné par la directrice générale de l’Institut F2i ;  

• Deux formateurs F2i (qui sont des professionnels du secteur n’ayant aucun lien avec les candidats présentés devant le jury de certification) ;  

• Deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification. 

Par expérience X

 Le jury de certification est constitué de cinq personnes : 

• Un président extérieur à l’autorité de certification, désigné par la directrice générale de l’Institut F2i ;  

• Deux formateurs F2i (qui sont des professionnels du secteur n’ayant aucun lien avec les candidats présentés devant le jury de certification) ;  

• Deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification. 

En contrat de professionnalisation X

 Le jury de certification est constitué de cinq personnes : 

• Un président extérieur à l’autorité de certification, désigné par la directrice générale de l’Institut F2i ;  

• Deux formateurs F2i (qui sont des professionnels du secteur n’ayant aucun lien avec les candidats présentés devant le jury de certification) ;  

• Deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification. 

Après un parcours de formation continue X

Le jury de certification est constitué de cinq personnes : 

• Un président extérieur à l’autorité de certification, désigné par la directrice générale de l’Institut F2i ;  

• Deux formateurs F2i (qui sont des professionnels du secteur n’ayant aucun lien avec les candidats présentés devant le jury de certification) ;  

• Deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification. 

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de certification est constitué de cinq personnes : 

• Un président extérieur à l’autorité de certification, désigné par la directrice générale de l’Institut F2i ;  

• Deux formateurs F2i (qui sont des professionnels du secteur n’ayant aucun lien avec les candidats présentés devant le jury de certification) ;  

• Deux professionnels extérieurs à l’autorité de certification. 

Par candidature individuelle X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 10-11-2021
Durée de l'enregistrement en années 2
Date d'échéance de l'enregistrement 10-11-2023
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 14 0 100 64 78
2018 21 0 100 76 91
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
ORSYS Habilitation pour former
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP27059 RNCP27059 - Expert(e) en ingénierie réseaux et systèmes
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet