Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

CQP Ajusteur assembleur de structures aéronefs

Active

N° de fiche
RNCP36086
CCN1 : 3109 - Métallurgie
CCN2 : -
CCN3 : -
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 3
Code(s) NSF :
  • 253 : Mécanique aéronautique et spatiale
Formacode(s) :
  • 23035 : montage assemblage
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 91%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 75%
Date d’échéance de l’enregistrement : 15-12-2026
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
UNION INDUSTRIES METALLURGIQUES MINIERES 78471719100018 Gilles SAINTEMARIE https://www.observatoire-metallurgie.fr/
Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie - -
Objectifs et contexte de la certification :

L’ajusteur assembleur réalise le montage d’éléments et/ou métalliques et/ou composites et/ou hybrides de structures aéronefs en conformité avec les instructions de travail et à l’appui de documents techniques (ordre de fabrication, plans de pièces, gammes…), il assure l’ensemble des opérations nécessaires à la réalisation de l’ajustage, de l’assemblage et des contrôles de la production dont il est en charge.


Dans ce cadre, les activités de l’ajusteur assembleur consistent à réaliser des opérations :
• D’ajustage, de perçage, d’alésage, d’ébavurage, de fraisurage, de finition et de métallisation des structures,
• D’assemblage de sous-ensembles par pose de fixations aéronautiques et/ou par collage sur des épaisseurs variables,
• De protections complémentaires (pose de mastic, métallisation, retouche peinture…) et de réparations mineurs (reprise coups et rayures, réparation cosmétique…).


Il agit dans le respect des délais impartis, de la réglementation et des normes relatives aux exigences qualité du secteur, notamment en s’assurant de la traçabilité des opérations réalisées en par renseignant les fiches de relevés et en validant les opérations effectuées.
Lors de ses interventions, il prend en compte les risques causés par un oubli ou un dommage dû à un corps étranger (FOD).    

Activités visées :

- La préparation de l'assemblage de structures aéronefs

- L'ajustage et l'assemblage de la pièce pour son intégration au sein de la structure aéronef

- La mise en œuvre des procédés de protection de structures aéronefs

- La réparation mineure sur un élément de structures aéronefs

Compétences attestées :

-Vérifier l’approvisionnement du matériel, outils, composants nécessaires aux opérations de montage d’éléments mécaniques 

-Ajuster les portées d’un élément sur une structure suivant un ou plusieurs plans 

-Réaliser l’accostage et le positionnement des pièces ou sous-ensembles à assembler 

-Réaliser un usinage par enlèvement de matière sur un ensemble métallique et / ou composite et/ou hybride  

-Réaliser un assemblage par rivetage et pose de fixations et/ou par collage 

-Réaliser les opérations de finition et de métallisation  

-Appliquer les produits d’interposition et/ou d’étanchéité  

-Déposer un élément d’un assemblage mécanique 

-Réaliser une reprise sur coups et rayures et/ou une réparation cosmétique   

Modalités d'évaluation :

Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes :  

A. Évaluation en situation professionnelle réelle : l’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles réalisées en entreprise ou en centre de formation habilité, ou tout autre lieu adapté. Celle-ci s’appuie sur : 

1. une observation en situation de travail.  

2. des questionnements avec apport d’éléments de preuve sur les activités professionnelles réalisées en entreprise par le candidat.  

B. Et/ou présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel : le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre de certification, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer selon cette modalité ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel de certification sont satisfaites.  

C. Et avis de l'entreprise : l’entreprise donne un avis au regard du référentiel d’activités.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36086BC01

La préparation de l’assemblage de structures aéronefs

1. Vérifier l’approvisionnement du matériel, outils, composants nécessaires aux opérations de montage d’éléments mécaniques
2. Ajuster les portées d’un élément sur une structure suivant un ou plusieurs plans
3. Réaliser l’accostage et le positionnement des pièces ou sous-ensembles à assembler

 Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes :      

A. Évaluation en situation professionnelle réelle       

B. Et/ou présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel       

C. Et avis de l'entreprise

RNCP36086BC02

L’ajustage et l’assemblage de la pièce pour son intégration au sein de la structure aéronef

1. Réaliser un usinage par enlèvement de matière sur un ensemble métallique et / ou composite et/ou hybride
2. Réaliser un assemblage par rivetage et pose de fixations et/ou par collage

Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes :       

A. Évaluation en situation professionnelle réelle       

B. Et/ou présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel       

C. Et avis de l'entreprise    

RNCP36086BC03

La mise en œuvre des procédés de protection de structures aéronefs

1. Réaliser les opérations de finition et de métallisation
2. Appliquer les produits d’interposition et/ou d’étanchéité

Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes :       

A. Évaluation en situation professionnelle réelle       

B. Et/ou présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel       

C. Et avis de l'entreprise    

RNCP36086BC04

La réparation mineure sur un élément de structures aéronefs

1. Déposer un élément d’un assemblage mécanique
2. Réaliser une reprise sur coups et rayures et/ou une réparation cosmétique

Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes :       

A. Évaluation en situation professionnelle réelle       

B. Et/ou présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel       

C. Et avis de l'entreprise

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification professionnelle peut être obtenue par capitalisation  des blocs de compétences. Le candidat a la possibilité de se présenter à de nouvelles actions d’évaluation sur la conservation du bénéfice des  compétences professionnelles acquises et validées, pendant un délai de 5  ans à compter de la date de la décision du jury paritaire de  délibération. La réinscription sera effectuée par l’intermédiaire d’une  entreprise ou d’un organisme de formation habilité, ou directement par  le candidat. 

Secteurs d’activités :

L’ajusteur assembleur de structures aéronefs agit dans un atelier ou dans une cellule aéronef.
Il est amené à assurer l’autocontrôle (contrôle des côtes, tolérances géométriques, relevés d’épaisseurs après ajustage, respect des applications de produits de finition, etc…) et la traçabilité de son travail à chaque étape de la fabrication (dossier de fabrication…).
Les lieux d’exercice de son activité doivent rester en permanence propres et non encombrés : les différents procédés liés à la notion d’ajustage et d’assemblage ne peuvent s’effectuer que dans un environnement adapté, notamment afin de minimiser le risque de FOD (« Foreign Object Damage » : risque d’oubli et de dommage dû à un corps étranger).
Il dispose d’outils soumis à un contrôle périodique (clé dynamométrique, micromètre, pied à coulisses visseuse, etc…) ainsi que des outillages spécifiques qui garantissent la conformité des perçages, fraisurages ou des volumes sur pièces ou ensembles.
Il vérifie l’état des outils et/ou outillages (la coupe et le diamètre des forêts, alésoirs, fraises, la plaquette d’identification du poinçon de contrôle et de la date de validité, etc…). Il doit vérifier de ne pas utiliser un moyen dont la date de contrôle ou péremption est dépassée.
L’ajusteur assembleur de structures aéronefs peut être amené à utiliser les supports numériques dédiés aux métiers (ordinateur, tablette, multi média, 3D, plan numérique…).  

Type d'emplois accessibles :
  • Assembleur monteur de systèmes mécanisés,
  • Ajusteur monteur industriel,
  • Assembleur composites.
Code(s) ROME :
  • H2901 - Ajustement et montage de fabrication
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury paritaire de délibération est constitué :  

- D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.  

- D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.  

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.  

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés. Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.  

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

En contrat de professionnalisation X

Le jury paritaire de délibération est constitué :  

- D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.  

- D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.  

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.  

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés. 

Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.  

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

Par candidature individuelle X

Le jury paritaire de délibération est constitué :  

- D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.  

- D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés. 

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.  

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés. 

Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.  

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

Par expérience X

Le jury paritaire de délibération est constitué :  

- D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.  

- D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.  

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.  

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés. 

Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.  

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 15-12-2021
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 15-12-2026
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2020
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 217 0 85 66 -
2018 160 0 99 87 63
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste partielle des organismes préparant à la certification :
Nom légal Rôle
GRETA MIDI-PYRENEES OUEST Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP24895 RNCP24895 - CQP Ajusteur(euse) monteur(euse) de structures aéronefs (CQPM)
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet