Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Modéliste

Active

N° de fiche
RNCP36087
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 240 : Spécialites pluritechnologiques matériaux souples
  • 242 : Habillement (y.c. mode, couture)
Formacode(s) :
  • 21783 : modélisme habillement
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 88%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 79%
Date d’échéance de l’enregistrement : 15-12-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MODE ESTAH 38041279100036 - http://www.mode-estah.com
Objectifs et contexte de la certification :

En France, aujourd’hui, une entreprise industrielle sur 13 travaille dans le domaine de la mode et du luxe, le retour du “fabriqué en France” reflétant une prise de conscience tournée vers l’avenir (source : www.savoir-pourfaire.fr).

D’après l’Union des Industries Textile, avec près de 2200 entreprises, l'industrie textile française emploie plus de 61000 salariés. Ces entreprises sont en majorité des PME (63%). 

Leurs activités couvrent les nombreuses étapes de la fabrication de textile : filature, moulinage, tissage, tricotage, ennoblissement, pour n’en citer que quelques-unes.   

Le textile est utilisé dans de très divers domaines : habillement, linge de maison, matériaux médicaux ; il trouve aussi maintes applications dans le secteur industriel, en particulier sous la forme de textile à usage technique.  

Au fil des années, le marché français a subi des mutations profondes et a progressivement délocalisé sa production, phénomènes qui doivent être pris en compte.   

A compétences égales, les entreprises du prêt-à-porter toutes catégories et les Centrales d’Achat privilégient de plus en plus des candidats spécialisés en développement produits, dotés d’une maîtrise pointue dans les techniques d’industrialisation, afin de garantir aux collections le grade qualité exigé par la marque.   

Les procédures ont évolué, notamment concernant les Centrales d’Achat, où la quantité de documents nécessaires à l’industrialisation des produits a augmenté. Cela exige une grande rigueur de la part des modélistes, dont l’activité manuelle a peu à peu laissé place aux procédés par informatique comme C-design et/ou Illustrator pour les dossiers techniques (DAO), et Gerber ou Lectra-système (CAO) pour la création et la modification des modèles.   

Les modes de conception par moulage (toile sur mannequin) ou construction à plat restent encore couramment utilisés pour la réalisation des prototypes dans les maisons haut de gamme et luxe. Les opérations de pré-industrialisation (patronage, gradation), sont dorénavant exécutés par informatique CAO aussi bien pour les petites séries dans le haut de gamme Luxe que pour les grandes productions dans les Centrales d’Achat. Pour le développement de leurs produits, les entreprises de mode externalisent une partie de leurs collections, faisant de plus en plus appel aux Bureaux d’études qui, à leur tour, sous-traitent avec les modélistes, techniciens produits, favorisant ainsi les activités en free-lance. (Etude réalisée par le site Textileaddict.me le 11 juin 2019 auprès des modélistes et patronniers freelance).   

L’émergence de nouvelles définitions du métier de modéliste a exercé un impact sur le marché. Nous trouvons ainsi de plus en plus d’offres aux intitulés tels que « Technicien Produit et/ou Assistant Achat Produit », requérant au préalable une expérience indispensable en modélisme ainsi que la maîtrise de la CAO et de la DAO, un besoin du marché confirmé par les agences d’intérim. 

La certification se conforme au plus près à la demande, ce qui nous a amenés à mettre l'accent, dans les compétences requises, sur la CAO, plus adaptée au marché et aux profils attendus des candidats ; cela rend du même coup, la fonction plus attractive. Il nous a paru également indispensable souligner le besoin de compétences en anglais.   

Nous mettons au centre de notre réflexion les problématiques du développement durable et la poursuite d’une évolution profonde, plus vertueuse, dans les modes de consommation : écoresponsabilité, Responsabilité Sociétale de l’Entreprise, Made in France, recyclage, seconde main, location.   

Seulement après quelques années d’expérience, les détenteurs de la certification « Modéliste de Mode » seront des spécialistes façonnés par l’univers dans lequel ils évoluent.

Activités visées :

 ANALYSE GLOBALE DU PROJET DE COLLECTION  

- Analyse du projet de conception d’une collection de vêtements à l’appui du cahier des charges client, 

- appropriation de l’ADN de la marque (origine, historique, culture, codes, style), 

- inspection des collections passées, lookbooks, défilés, 

- recherches de sources d’inspiration, technique et ergonomique fonctionnelle,  

-réalisation de comparatifs qualité avec les modèles de la concurrence, 

- définition du nombre de vêtements à réaliser par catégories de produits, 

- proposition de moyens et matériaux technologiques innovants, 

- gestion raisonnée des moyens humains et respect des budgets,  

- définition de la charte éthique à l’échelle de l’entreprise,

 - structuration d’un document technique prenant en compte le style à partir d’informations recueillies lors du brief créatif organisé par le/la DA.       

PLANIFICATION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET DE COLLECTION 

Ces activités sont menées par le/la modéliste en collaborant avec les équipes impliquées dans la conception de la collection. - Mise en place d’un rétro-planning pour répertorier et programmer les étapes du projet de collection : 

- prévision des rendez-vous pour les achats et/ ou la sélection des matières premières,  

- évaluation du temps nécessaire à la mise en œuvre des activités de conception du produit,  

- définition du calendrier des essayages, des mises au point, des actions correctives et de contrôle des procédures qualité, des premiers modèles jusqu’aux prototypes finaux, 

- réalisation des documents techniques destinés aux acteurs impliqués dans le développement de la collection, 

- prise en compte de la participation aux opérations de pré-industrialisation et d’industrialisation incluant les déplacements en usine si nécessaire, 

- organisation du contrôle qualité des matières premières et des produits finis.      

ANALYSE DES MODELES DE LA COLLECTION 

- Analyse détaillée modèle par modèle des spécificités techniques et ergonomiques fonctionnelles des catégories de produits, 

- recueil des points forts et des points faibles des collections passées, 

- suggestions de solutions innovantes et originales pour l'amélioration esthétique et stylistique, 

- mise en application des codes de l’entreprise pour le développement durable et le respect de l’environnement, 

- évaluation des priorités et des axes de développement pour la mise en œuvre du processus de réalisation des modèles, par moulage ou par CAO, en fonction des problématiques techniques, ergonomiques et fonctionnelles,  

- respect des budgets établis, 

- rédaction d’un document d’aide à la mise en œuvre de la conception des modèles de la collection.   

SELECTION ET CONFORMITE DES MATERIAUX 

- Définition des besoins en termes de coût, de délais et de qualité auprès de futurs fournisseurs, 

- prise de rendez-vous avec les fournisseurs, pour la sélection (sourcing) et les commandes des matières premières, 

- constitution de l’échantillonnage matières des gammes par catégorie de produits, 

- vérification de l’ergonomie associée aux matières et coloris, volumes, aplombs, poids des tissus sur le logiciel 3D, 

- validation de la conformité des matériaux employés marquant l'engagement envers les valeurs et la charte RSE,  

- présentation sur logiciel 3D, 

- production d’un document récapitulatif à partir des notes établies tout au long des activités de sélection et de contrôle de conformité des matériaux. 

TESTS DE CONFECTION MATIERES 

- réalisation des tests de confection matières, conformément aux indicateurs qualité définis dans le cahier des charges, dans le respect de l’éthique RSE et du Développement durable,  

- recherche, élaboration et proposition de solutions pratiques,  - suivi des évolutions et innovations techniques, 

- évaluation des risques par des épreuves de résistance des coloris, des fils, des transferts, des broderies, des sérigraphies, des accessoirisations diverses et des éléments de décoration constitutifs des modèles, 

- suivi étape par étape des actions d’essais de finitions, d’embellissement, de lavage et de délavage,  

- formalisation des résultats attendus pour l’employabilité des matières premières par la rédaction d’un document récapitulatif à partir des notes établies tout au long des activités, 

- démonstration par projection-vidéo des activités de tests matières réalisés chez/par les sous-traitants désignés.     

GESTION DES MODELES  

- Numérisation, et organisation des modèles à réaliser par catégories de produit, 

- élaboration des modèles définis dans le plan de collection, conformément au grade qualité exprimé dans le cahier des charges client, 

- évaluation ergonomique fonctionnelle, technique et esthétique, 

 - marquage des emplacements de l’accessoirisation, tout élément constitutif des vêtements, pour la mise en forme ultérieure du patronnage destiné au coupeur, 

- modifications des mesures, volumes, ergonomie et déplacements des détails des pièces d’études si besoin, 

- finalisation des modèles par la réalisation des parementures, doublures et accessoirisation aux emplacements prédéfinis dans le dessin technique actualisé,  

- évaluation de la conformité des premiers modèles réalisés et coupés sur toile pour leur présentation au/à la DA, par modélisation 3D ou sur mannequin pour effectuer les dernières mises au point. 

ELABORATION DES PATRONS DE BASE  

Les modélistes indépendant/es opèrent manuellement, alors que la majorité des entreprises sont dotées de logiciels spécifiques pour ces activités (CAO). Les patrons servent de base aux étapes ultérieures d’industrialisation de la collection :  

- mise en plan de certains modèles à partir des toiles, 

- réglage des patrons digitalisés et dernières mises au point pour la réalisation des étapes suivantes :   élaboration des parementures, doublures, entoilages et renforts, ainsi que de tous les gabarits, indispensables aux étapes de coupe ;   

- pointage des emplacements de l’accessoirisation, ainsi que de tous les composants des vêtements ;  

- réglage des lignes d’assemblage en préparation des phases de montage ;  

- vérification des indications portées sur les patrons à l'intention du sous-traitant pour les phases de coupe au laser.   

- référencement et classement numériques de chaque pièce du patron, destinés à l’usine.   

MISE EN ŒUVRE DES OPERATIONS DE PROTOTYPAGE 

Le nombre d’essayages est limité en fonction de l’envergure et de la notoriété de la marque. Le mode d’exécution lié à ces activités reste le même (mannequin, mises au point, corrections, montage). 

- Sélection des mannequins aux mesures standard en adéquation avec les critères stylistiques et l’identité visuelle de la marque, ou à des mesures spécifiques (Luxe),  

- organisation des actions correctives suivies des modifications avec les équipes techniques du projet, 

- mise en application des consignes précisées par les équipes créatives impliquées dans le processus d’essayages, 

- optimisation du nombre d’essayages selon les préconisations édictées dans le cahier des charges conformément au budget établi, 

- élaboration des finitions et ajustements des prototypes finaux pour appréciation et validation par le/la DA avant la mise en production des premières séries, 

- rédaction de commentaires et préconisations résultant des essayages,  

- actualisation des documents techniques suite aux actions correctives.    

MISE EN PLACE DU BARÈME DE GRADATION 

- Identification des nouveaux impératifs de la marque basés sur les retours de ses clients, 

- analyse des vêtements des collections passées, 

- repérage des vêtements de la concurrence,

- étude des grilles de tailles des précédentes collections, 

- choix de la taille standard centrale de la marque, 

- élaboration d’une grille des tailles par catégorie de produit et des mesures du prototype final élaboré, 

- montage test d’un produit de chaque catégorie, sur le tissu original, 

- essayage de chaque produit décliné dans les tailles préconisées, 

- contrôle et validation des prototypes testés, 

- ajustement du barème et dernières corrections de normalisation des tailles.          

PRE-INDUSTRIALISATION DES SERIES PILOTES (PETITES SERIES) 

- vérification et mises au point des dernières modifications éventuelles des prototypes testés par taille, 

- mise au point des dossiers techniques industriels (dessins à plat et fiches techniques, documents informatifs, gammes et tests matières, barèmes de gradation des tailles), 

- mise au point de la gamme de fabrication (spécificités techniques et calcul du temps des opérations de montage) pour chaque prototype, 

- actualisation des nomenclatures réalisées par l'usine, listant les composants à mettre en œuvre aux différentes étapes de la gamme de fabrication, ainsi que leur quantité, 

- contrôle de la rentabilité du placement pour les petites séries, 

- communication avec le chef produit, en français et en anglais. 

INDUSTRIALISATION DES MODELES DE LA COLLECTION EN COLLABORATION AVEC LE/LA CHEF DE PRODUCTION. 

- Suivi du contrôle qualité des produits, des matières premières, de l’accessoirisation, des textiles techniques et procédés d’ennoblissement innovants, 

-vérification des quantités de tissus et fournitures diverses, éléments de décoration et du rapport qualité-prix des produits réceptionnés,  

- contrôle de l'association de l'accessoirisation avec les prototypes des séries pilotes, 

- suivi des informations techniques, des relances, des remontées des points d'alerte en provenance de l'usine, 

- vérification et mises au point des dernières modifications éventuelles des prototypes testés par taille, validation du lancement de la production avec le/la Chef de production (OK Production).  

Compétences attestées :

- Analyser les attentes du/de la DA pour la conception d’une commande client, en respectant les besoins et problématiques de la marque en termes de style, de technique et d'ergonomie fonctionnelle ainsi que les budgets établis, tout en se conformant à la charte éthique et aux valeurs éco-responsables de l’entreprise, par une étude globale du projet de collection (collections passées, lookbooks, défilés) afin d’établir une synthèse de définition des vêtements à réaliser.    

- Etablir un rétro-planning en planifiant toutes les étapes de développement et de conception des modèles de la collection, les responsabilités respectives des activités de prototypage (essayages, actions correctives et contrôle des procédures qualité), en réservant le temps requis pour les dossiers techniques et les multiples étapes d’ajustement et de mise au net, en programmant les présentations, le suivi des phases de production et les éventuels déplacements en usine en tenant compte des périodes de congés ou de baisse d’activité des différentes régions du monde intervenant dans le process de sourcing matières et outillage, ainsi que les dates-butoir où les éléments concourant à la mise en œuvre de la conception des modèles devront être communiqués, en vue de maintenir les délais définis dans le cahier des charges client.

- Analyser modèle par modèle les informations communiquées dans le cahier des charges du réceptionnaire de la commande (DA), complétées par le brief créatif et par une incursion dans les collections passées (technique et ergonomie fonctionnelle), en déterminant les priorités et axes de développement des méthodes de travail à mettre en œuvre (CAO ou manuel), en mettant en application la charte RSE à l’échelle de l’entreprise, dans le respect des budgets établis, en vue de rédiger un document d’aide synthétisant l'ensemble des données afin de faciliter la phase de conception des modèles de la collection.                   

- Sélectionner les matières premières auprès des fournisseurs adéquats afin de constituer l’échantillonnage matières des différentes gammes par catégorie de produits, dans un souci de qualité et d'ergonomie centré sur les besoins des utilisateurs, conformément aux projections établies dans le cahier des charges, en vue de maintenir une cohérence dans la composition des différentes gammes matières définies par thèmes et sous-thèmes dans le moodboard d’inspiration de la collection.    

- Effectuer, en collaboration avec le/la responsable de production, des tests de confection matières conformément aux indicateurs qualité définis dans le cahier des charges, en respectant la charte RSE ainsi que les principes du Développement durable, en évaluant les risques, en proposant des solutions et des innovations techniques afin d'atteindre le résultat opérationnel attendu en termes d'employabilité des matières premières de la collection, l'ensemble des évolutions techniques étant synthétisé dans un support numérique à l'intention des équipes.    

- Elaborer les modèles des collections par informatique CAO ou par moulage en s'appuyant sur les dessins techniques, en modifiant les modèles des collections passées de sorte à assurer leur conformité avec les impératifs stylistiques, techniques et ergonomiques, en concevant les gabarits et les éléments complémentaires aux modèles, en évaluant et ajustant les rendus afin que le tout corresponde au grade qualité du secteur ciblé en vue de les faire valider par le/la DA avant de procéder aux opérations ultérieures de patronnage.    

- Concevoir les patrons par informatique (CAO), à partir des modèles validés en intégrant les pièces internes et les gabarits de tous les composants externes constituant chaque modèle, de manière à inclure les corrections et les modifications générées lors des précédentes mises au point, en effectuant les réglages et les valeurs de couture pour faciliter les assemblages, en les organisant par références en prévision des actions de prototypage avant et après les séances d’essayages, afin de communiquer ces patrons aux sous-traitants chargés de la mise en production après les phases d’industrialisation (gradation des taille, coupe et montage).   

- Collaborer avec les acteurs impliqués (DA, stylistes, techniciens) pour procéder aux mises au points et corrections des défauts du produit porté par le mannequin virtuel en modélisation 3D ou sur mannequin aux normes standard ou mesures spécifiques, en procédant aux diverses phases d’essayages en tenant compte des impératifs qualité, des contraintes de temps et de coûts en conformité avec le cahier des charges, en vue de l’industrialisation des prototypes, dans le respect de pratiques équitables pour les individus et pour l’environnement. 

- Etablir les barèmes de gradation en améliorant les cotations des mesures de la taille standard centrale, point de départ pour l’élaboration des prototypes finaux, en analysant les barèmes des collections passées, en établissant des comparatifs avec les vêtements de la concurrence présentant des standards de coupe proches de ceux de la marque, en se basant sur les retours clients et les préconisations du service commercial, en définissant le sizing le plus efficace, afin de lancer la production finale de la collection qui permettra de faire valider au client un exemplaire de chaque taille du prototype.     

- Gérer les opérations de pré-industrialisation en vérifiant les dossiers techniques, les patronnages, les barèmes de gradations, les gammes de fabrication et nomenclatures de montage, en tenant compte des moyens à disposition et des impératifs du calendrier de production et de mise sur le marché, en communiquant avec les sous-traitants en français et en anglais, en essayant les derniers prototypes testés par taille, en finalisant les documents techniques avec leurs éventuelles modifications afin que les coupeurs puissent optimiser les opérations de placement destinées à réduire les coûts dans cette phase de lancement des petites séries (séries pilotes).   

- Réaliser le suivi des étapes d’industrialisation en assurant le contrôle des nomenclatures produits, le calcul des prix, les affectations chez les façonniers, le OK production et le contrôle qualité en gérant les séries pilotes dès réception en les ajustant, en supprimant ou en rajoutant des modèles si nécessaire, en les validant en collaboration avec le/la Chef de production, en veillant à prendre en compte les différents paramètres (moyens à disposition, calendrier de mise sur le marché) et flux d'informations (informations techniques, relances, remontées des points d'alerte en provenance de l'usine, ultimes commentaires du contrôle qualité) afin de lancer la production de la collection.  

Modalités d'évaluation :

- Dossier professionnel et annexes,  

- productions personnelles,  

- présentation orale devant un Jury, présentation PowerPoint, mises en situation reconstituées.  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36087BC01

Projet de collection

-Analyser les attentes du/de la DA pour la conception d’une commande client, en respectant les besoins et problématiques de la marque en   termes de style, de technique et d'ergonomie fonctionnelle ainsi que les   budgets établis, tout en se conformant à la charte éthique et aux valeurs   éco-responsables de l’entreprise, par une étude globale du projet de   collection (collections passées, lookbooks, défilés) afin d’établir une   synthèse de définition des vêtements à réaliser.

-Etablir un rétro-planning en planifiant toutes les étapes de développement et de conception des modèles de la collection, les responsabilités respectives des activités de prototypage (essayages, actions correctives et contrôle des procédures qualité), en réservant le temps requis pour les dossiers techniques et les multiples étapes d’ajustement et de mise au net, en programmant les présentations, le suivi des phases de production et les éventuels déplacements en usine en tenant compte des périodes de congés ou de baisse d’activité des différentes régions du monde intervenant dans le process de sourcing matières et outillage, ainsi que les dates-butoir où les éléments concourant à la mise en œuvre de la conception des modèles devront être communiqués, en vue de maintenir les délais définis dans le cahier des charges client.

Deux études de cas.

RNCP36087BC02

Conception des modèles de la collection

- Analyser modèle par modèle les informations communiquées dans   le cahier des charges du réceptionnaire de la commande (DA), complétées par   le brief créatif et par une incursion   dans les collections passées (technique et ergonomie fonctionnelle), en   déterminant les priorités et axes de développement des méthodes de travail à   mettre en œuvre (CAO ou manuel), en mettant en application la charte RSE à   l’échelle de l’entreprise, dans le respect des budgets établis, en vue de   rédiger un document d’aide synthétisant l'ensemble des données afin de   faciliter la phase de conception des modèles de la collection.

- Sélectionner les matières premières auprès des fournisseurs   adéquats afin de constituer l’échantillonnage matières des différentes gammes   par catégorie de produits, dans un souci de qualité et d'ergonomie centré sur   les besoins des utilisateurs, conformément aux projections établies dans le   cahier des charges, en vue de maintenir une cohérence dans la composition des différentes gammes matières définies par thèmes et sous-thèmes dans le moodboard d’inspiration de la collection.

- Effectuer, en collaboration avec le/la responsable de production, des tests de confection matières conformément aux indicateurs qualité définis dans le cahier des charges, en respectant la charte RSE ainsi que les principes du Développement durable, en évaluant les risques, en proposant des solutions et des innovations techniques afin d'atteindre le résultat opérationnel attendu en termes d'employabilité des matières premières de la collection, l'ensemble des évolutions techniques étant synthétisé dans un support numérique à l'intention des équipes. 

Un cas pratique d'une entreprise réelle ou fictive.

Une étude de cas.

Une mise en situation professionnelle reconstituée.   

RNCP36087BC03

Processus de développement des vêtementsd'une collection

Cette phase de développement de la collection concerne la réalisation de nouveaux modèles d’une saison prochaine visant les activités prépondérantes de conception tournées vers le digital.   

- Elaborer les   modèles des collections par informatique CAO ou par moulage en s'appuyant sur   les dessins techniques, en modifiant les modèles des collections passées de   sorte à assurer leur conformité avec les impératifs stylistiques, techniques   et ergonomiques, en concevant les gabarits et les éléments   complémentaires aux modèles, en évaluant et ajustant les rendus afin que le   tout corresponde au grade qualité du secteur ciblé en vue de les faire   valider par le/la DA avant de procéder aux opérations ultérieures de   patronnage.

- Concevoir les patrons par informatique (CAO), à partir des   modèles validés en intégrant les pièces internes et les gabarits de tous les   composants externes constituant chaque modèle, de manière à inclure les   corrections et les modifications générées lors des précédentes mises au   point, en effectuant les réglages et les valeurs de couture pour faciliter   les assemblages, en les organisant par références en prévision des actions de   prototypage avant et après les séances d’essayages, afin de communiquer ces   patrons aux sous-traitants chargés de la mise en production après les phases   d’industrialisation (gradation des taille, coupe et   montage). 

- Collaborer avec les acteurs impliqués (DA, stylistes, techniciens) pour procéder aux mises au points et corrections des défauts du produit porté par le mannequin virtuel en modélisation 3D ou sur mannequin aux normes standard ou mesures spécifiques, en procédant aux diverses phases d’essayages en tenant compte des impératifs qualité, des contraintes de temps et de coûts en conformité avec le cahier des charges, en vue de l’industrialisation des prototypes, dans le respect de pratiques équitables pour les individus et pour l’environnement. 

Deux études de cas.

Une mise en situation professionnelle reconstituée.

RNCP36087BC04

Pré-industralisation et industrialisation des séries pilote

- Etablir les barèmes de gradation en améliorant les cotations   des mesures de la taille standard centrale, point de départ pour   l’élaboration des prototypes finaux, en analysant les barèmes des collections   passées, en établissant des comparatifs avec les vêtements de la concurrence   présentant des standards de coupe proches de ceux de la marque, en se basant   sur les retours clients et les préconisations du service commercial, en   définissant le sizing le plus efficace, afin de lancer la production finale de   la collection qui permettra de faire valider au client un exemplaire de   chaque taille du prototype.       

- Gérer les opérations de pré-industrialisation en vérifiant les   dossiers techniques, les patronnages, les barèmes de gradations, les gammes   de fabrication et nomenclatures de montage, en tenant compte des moyens à   disposition et des impératifs du calendrier de production et de mise sur le   marché, en communiquant avec les sous-traitants en français et en anglais, en   essayant les derniers prototypes testés par taille, en finalisant les   documents techniques avec leurs éventuelles modifications afin que les   coupeurs puissent optimiser les opérations de placement destinées à réduire   les coûts dans cette phase de lancement des petites séries (séries pilotes). 

- Réaliser le suivi des étapes   d’industrialisation en assurant le contrôle des nomenclatures produits, le   calcul des prix, les affectations chez les façonniers, le OK production et le   contrôle qualité en gérant les séries pilotes dès réception en les ajustant,   en supprimant ou en rajoutant des modèles si nécessaire, en les validant en collaboration   avec le/la Chef de production, en veillant à prendre en compte les différents   paramètres (moyens à disposition,   calendrier de mise sur le marché) et flux d'informations (informations   techniques, relances, remontées des points d'alerte en provenance de l'usine,   ultimes commentaires du contrôle qualité) afin de lancer la production de la   collection.       

Deux études de cas.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Modalités d'acquisition totale, ou partielle par capitalisation des blocs de compétences.   

Chaque bloc de compétences correspond à l’exercice d’un type d'activités autonome du métier de modéliste et peut être validé individuellement, que ce soit à l'issue d'un parcours de formation ou d'un processus de VAE.  

Secteurs d’activités :

Les Modélistes Créateurs de Mode sont présents dans toutes les entreprises de la filière Textile Habillement des secteurs de la Mode Haut de Gamme et Luxe, de la Lingerie, du Cuir, de la Fourrure, et de l’Univers de la Couture en général.   

- Marques de prêt-à-porter (créateurs, couturiers)

- Industrie de la mode (textile, habillement, habillement spécialisé) 

- Industrie du luxe (Prêt-à-Porter) 

- Les industries (vêtements techniques et professionnels).  

Type d'emplois accessibles :

• Modéliste  


• Assistant styliste   


• Assistant modéliste   


• Assistant de production  


• Technicien produit   


• Toiliste collection  

Code(s) ROME :
  • H2505 - Encadrement d''équipe ou d''atelier en matériaux souples
  • H1205 - Études - modèles en industrie des matériaux souples
  • B1803 - Réalisation de vêtements sur mesure ou en petite série
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé au moins de deux personnes représentant les activités de la profession concernée. 

Après un parcours de formation continue X

 Le jury est composé au moins de deux personnes représentant les activités de la profession concernée.  

En contrat de professionnalisation X

 Le jury est composé au moins de deux personnes représentant les activités de la profession concernée.  

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Quatre personnes composent le Jury : 

-  2 représentants de la profession, 

-  1 membre de la direction pédagogique, 

-  Le responsable de l'organisation des épreuves.   

En contrat d’apprentissage X

 Le jury est composé au moins de deux personnes représentant les activités de la profession concernée.  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 15-12-2021
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 15-12-2024
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 16 0 86 79 -
2019 10 0 90 80 -
2018 10 0 100 89 88
2017 7 0 100 100 100
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP27803 RNCP27803 - Modéliste Créateur/trice de mode
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet