Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Expert analyste en relations internationales, intelligence stratégique et diplomatique

Active

N° de fiche
RNCP36089
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 320 : Spécialites plurivalentes de la communication et de l'information
  • 315p : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion (organisation, gestion)
  • 312n : Etudes de marchés et projets commerciaux
Formacode(s) :
  • 13183 : économie internationale
Date d’échéance de l’enregistrement : 15-12-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
PROMOTION DES TECHNIQUES INTERNATIONALES DE MANAGEMENT 33138377800031 ILERI http://www.ileri.fr
Objectifs et contexte de la certification :

Dans uncontexte international complexe, mouvant, interdépendant et interconnecté, l'Expert analyste en relations internationales, intelligence stratégique et diplomatique joue un rôle clé dans toute organisation ayant une dimension internationale. Son expertise est d'autant plus recherchée que l'accroissement des relations entre les nations ne les rend pas moins complexes, bien au contraire. La prise en compte de l’évolution des configurations internationales (gouvernance supranationale…) et l'analyse des contextes et des enjeux transnationaux sont primordiaux pour mener à bien toute mission ou action à portée internationale.  Il n’est pas aisé de définir avec précision les contours du métier car l’Expert analyste en relations  internationales, intelligence stratégique et diplomatique doit tenir compte de tous les aspects évoqués plus haut (l’économique, le politique, la géopolitique, le social, la culture….) dans la plupart de ses missions, voire d’enjeux plus pointus tels que l’industrie de l’armement, la politique de développement international, la cybersécurité… C’est dire la multidisciplinarité de son périmètre métier. L'Expert analyste en relations internationales, intelligence stratégique et diplomatique a des champs d’intervention aussi divers que la diplomatie, l'intelligence économique, la sécurité, la défense, la gestion des risques ou encore le management des crises. Toutes ces activités, certes spécifiques, ont en commun un besoin d'analyse de situations complexes à l'échelle internationale, la gestion d’une situation donnée, la prévention et la gouvernance des risques et des crises, l’élaboration et la présentation d’axes stratégiques et de préconisations, afin d'aider les Organisations à la prise de décisions.  

Activités visées :

Analyser les orientations stratégiques de l’organisation en matière de coopération européenne et internationale et formaliser des propositions stratégiques en tenant compte de l’évolution des environnements et des objectifs à atteindre    

Contribuer à implanter une culture de l’intelligence économique afin de pérenniser l’activité de l’Organisation tout en augmentant ses capacités et ses résultats par l’anticipation et la maîtrise des marchés nationaux et internationaux (publics et privés) et de ses acteurs, et de peser sur les organisations internationales   

Mettre en place un processus de détection et gestion des principaux risques nationaux et/ou internationaux auxquels sont confrontés les organisations (entreprises, Etats, organisations internationales, ONG, collectivités….) afin de contribuer à l’amélioration de leurs performances et de leur efficacité, et de déployer les exigences de sécurité nécessaires à la réalisation de leurs objectifs   

Concevoir et piloter des projets de développement d’affaires à l’international en relation avec un ou plusieurs pays étrangers afin de détecter de nouveaux relais de croissance, de promouvoir l’innovation et susciter de nouvelles sources de revenus (création de valeur)   

Préparer un plan de gestion de crise nationale et/ou internationale et planifier la continuité des activités afin de garantir la résilience de l’organisation  

Développer, animer et mobiliser un réseau de partenaires nationaux et/ou internationaux en veillant à respecter, à concilier et à sauvegarder les intérêts respectifs de chacun des acteurs afin de soigner le capital-confiance de l’organisation auprès de ses différents interlocuteurs, et de performer en réseau   

Compétences attestées :

Développer et promouvoir la politique de coopération internationale de l’Organisation (Etats, organisations internationales, ONG, collectivités territoriales, grands groupes privés….). 

Définir (voire contribuer selon les contextes professionnels) et mettre en œuvre des projets stratégiques de relations internationales, assister et conseiller sa hiérarchie, stimuler et évaluer  la politique internationale de l’Organisation, et assurer une veille prospective sectorielle. 

Développer et mobiliser un réseau relationnel ainsi qu’une stratégie de communication institutionnelle ; il doit concevoir et organiser des événements internationaux et développer des relations avec les médias  

Anticiper les évolutions en matière de relations internationales et analyser l’incidence des évolutions de l’environnement (politique, juridique, économique, etc.) sur les relations internationales de l’Organisation. 

Elaborer des notes analytiques de cadrage des projets et actions internationales et suivre l’exécution budgétaire. Interpréter des documents budgétaires et comptables, rechercher des financements et monter et négocier des consortia internationaux et contrôler la gestion et les engagements de dépense. 

Evoluer dans des environnements interculturels (équipes internationales….) au sein desquels il doit adapter son style au contexte multiculturel

Dans le cadre de son activité professionnelle, l’Expert analyste en relations internationales, intelligence stratégique et diplomatique doit pratiquer plusieurs langues étrangères. 

Modalités d'évaluation :

Mises en situations professionnelles -  Exercices pratiques individuels - Jeu de rôle (individuel et/ou en groupe) - Cas pratiques en binôme - dossier pratique en groupe 

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36089BC01

Analyse des relations et des opportunités stratégiques internationales

Établir une analyse diagnostic exhaustif des dispositifs, acteurs et   bénéficiaires potentiels présents sur le champ (Pays, zone…) en récoltant et   recoupant les bases d’informations et de données concernant les relations   européennes et internationales en lien avec les projets/enjeux stratégiques   de l’Organisation     

Contribuer, en liaison avec les différentes directions concernées de   l’Organisation, à qualifier et analyser l’évolution du contexte et sa   dynamique au niveau de la stratégie européenne et/ou internationale   spécifique au secteur visé   

Identifier les opportunités ou   nécessités de collaborations et de réponses à des appels d'offres/ à projets   européens et/ou internationaux en incitant à la mobilisation des équipes de   l’Organisation      

Collaborer à la négociation de la   stratégie de mise en œuvre opérationnelle du programme/projet avec le (ou   les) partenaire(s) et les institutions européennes et/ou internationales en   assurant la cohérence avec les orientations stratégiques de l’Organisation et   rendre compte     

Contribuer à définir et à mettre en   œuvre une stratégie d’influence de l’organisation afin   de faciliter l’action de l’Organisation et sa protection auprès des   instances et réseaux internationaux et européens       

Travailler en langues étrangères à l’écrit et à l’oral (au moins 3 dont le français et l’anglais)

 Cas pratique individuel

Jeu de rôle (individuel et/ou en groupe)

Cas pratiques en binôme      

RNCP36089BC02

Mise en oeuvre et déploiement d'une veille économique et stratégique internationale

Déterminer les objectifs prioritaires de l’intelligence économique et stratégique au regard de la politique générale de   la Structure et de la maîtrise des risques (évolution   de l’environnement) afin d’élever en lien avec la Gouvernance de   l’Organisation, la pertinence des processus de décision à court et moyen   terme      

Piloter une veille stratégique afin de rechercher des informations clés   relatives aux pays et/ou entreprises concurrentes, les analyser et les   exploiter en vue d'accroître la connaissance pays et/ou la compétitivité de   l’Organisation et d’agir en conséquence    

Protéger, en lien avec la DSI et la   Direction juridique, le patrimoine informationnel de l’Organisation pour   rester compétitive vis-à-vis de ses concurrents et/ou sauvegarder un avantage   concurrentiel clé et garantir ainsi sa pérennité (sécurité économique)       

Faire évoluer et bénéficier, en lien avec la DSI, l’Organisation   de nouvelles technologies de l’information, de traitement de données (Smart   Data) et d’intelligence artificielle (IA) en exploitant les flux de données   numériques afin de mettre au jour de nouvelles   sources de développement/d’affaires et identifier des opportunités      

Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre d’une stratégie   d’influence en interne et en externe de l’Organisation afin de convaincre de   peser sur ses cibles et parvenir à négocier avec ses partenaires au mieux de   ses intérêts (être visible et influent dans un monde de plus   en plus interconnecté)      

S’assurer, en lien avec la direction juridique, de la conformité   des pratiques d’intelligence économique au regard des cadres réglementaires   européens et internationaux afin de limiter les risques juridiques et   préserver la réputation/e-réputation de l’Organisation        

Travailler en langues étrangères à l’écrit et à l’oral (au moins 3 dont le français et l’anglais) 

Mise en situation professionnelle 

Dossier pratique en groupe  

RNCP36089BC03

Détection et gestion des principaux risques internationaux

Sensibiliser et   diffuser au sein de l’Organisation une culture du risque (risk management)   afin de renforcer la vigilance collective, écouter et détecter les signaux   faibles       

Identifier les risques inhérents aux activités de l’Organisation   qui menacent potentiellement l’atteinte de ses objectifs stratégiques et   opérationnels afin   de formuler les énoncés de risques et d’identifier leur information   contextuelle       

Définir une stratégie de mitigation et   de pondération pour chaque risque afin de décider des mesures appropriées à   prendre                           

Déployer des plans de continuité des affaires afin de   réduire au minimum les impacts d’un incident majeur sur la pérennité des activités de l’Organisation       

Mettre en œuvre un processus de sélection du pays  Réaliser une   analyse politico-sécuritaires sur une zone géographique donnée Etablir des fiches de mesure du risque pays (facteurs politiques, économiques, sociaux…) à partir de cotations   réalisées par des organismes internationaux / assureurs-crédit (le COFACE,   l’OCDE, Ducroire…)        

Identifier les cyber-risques potentiels pour toute l’organisation Réaliser le plan de prévention et justifier les solutions à envisager Accompagner   l’organisation dans la mise en place de nouvelles mesures, de nouvelles pratiques,   et dans le déploiement d’une sécurité renforcée concernant les vols de   données, les atteintes externes au système  Assurer une   gestion rigoureuse des procédures de sécurité concernant les biens de   l’organisation Mesurer le coût du plan de prévention       

Implanter une démarche de couverture du risque cyber (cybercriminalité / cyber sécurité) afin de limiter les risques financiers (amendes, dommages et intérêts versés, procédures   judiciaires, investissements en urgence pour renforcer la sécurité   informatique, frais de restauration des systèmes, etc.), sur l’image de   l’organisation (perte de confiance du public et des partenaires commerciaux,   etc.), sur le fonctionnement de l’organisation (déni de service, paralysie de   l’activité, etc.).        

Travailler en langues étrangères à l’écrit et à l’oral (au moins 3 dont le français et l’anglais

Mise en situation professionnel - Dossier pratique en groupe

RNCP36089BC04

Conception et pilotage de projets de développement d’affaires internationaux

Définir la stratégie et la structure internationale des acteurs   du projet à mettre œuvre au sein de l’Organisation afin   d’assurer la cohérence et la congruence de l’action à l’étranger         

Déployer le projet d’internationalisation en mettant en œuvre une méthodologie de projet dynamique, réactive et adéquatement   dimensionnée afin de respecter la triple contrainte   du temps, de coûts et de portée du projet       

Organiser et piloter la mise en œuvre des stratégies de   prospection et de négociation dans un contexte international en lien avec les   équipes afin d’en assurer la cohérence     

Piloter, en lien avec les directions financière et   juridique, les opérations financières du projet afin d’en contrôler la   conformité et d’en assurer la légalité       

Construire, structurer et développer un réseau de   partenaires internationaux lié directement ou indirectement au projet afin de disposer d’appuis   fiables et de compétences valables pour le développement de l’Organisation       

Animer des équipes internationales et installer un dispositif d’accompagnement et de contrôle des   collaborateurs adapté aux différences culturelles afin de valoriser de   nouveaux modes de collaboration (et de création de valeur) et détecter les   variations/écarts par rapport aux résultats attendus, et d’effectuer les   ajustements nécessaires Assurer le reporting auprès des directions   concernées       

Travailler en langues étrangères à l’écrit et à l’oral (au moins 3 dont le français et l’anglais) 

Les modalités d’évaluation (à l’écrit et à l’oral) sont proposées en  français, en anglais et selon les cas dans une troisième langue.   

Chantier conseil en groupe. 

Livrable présenté à l'oral devant un jury de professionnels d’une durée de 30 minutes.   

Jeu d’entreprise : Simulation - Développement et gestion d’un projet d’affaires à l’international d’une durée de 3 jours. 

RNCP36089BC05

Management des situations de crise et de tensions diplomatiques

Conduire   des missions d’audit des capacités de gestion de crise afin d’évaluer les   aptitudes de l’organisation à opérer et résister dans des environnements   spécifiques et/ou dégradés (la dislocation par exemple)      

Organiser la cellule de crise selon différents scénarios de   risque en identifiant les réseaux d’expert à mobiliser afin de piloter et   d’informer la cellule de crise       

Identifier et préparer les moyens logistiques de la gestion de   crise afin de limiter la   propagation de la crise et en sortir       

Bâtir, en lien avec les plus hauts   responsables habilités à prendre des décisions rapides de l’Organisation, le dispositif et le plan de communication de   crise (interne et externe) à partir du recueil d’informations valides afin de préserver la stratégie de la   Structure      

Déployer les plans d’action et les procédures de gestion de crise   afin de répondre à l’urgence de la situation et de prévenir les crises de   réputation de l’Organisation       

Anticiper le processus de sortie de crise et de normalisation pour   permettre   à l’organisation de limiter la part d’improvisation et de se mobiliser   immédiatement dès la survenance d’un évènement à caractère   exceptionnel ; et mieux préparer et   ajuster (si besoin) les mesures d’accompagnement à mettre en œuvre      

Hors de temps de crise, identifier et définir les dispositifs de   veille, de repérage et pilotage des signes annonciateurs de crises et assurer   la maintenance en condition opérationnelle du dispositif de crise afin de s’assurer que les mécanismes mis en place sont opérationnels et en mesure de   faire face à tous types de situations de crise  

Analyser les directives internes de l’Organisation en matière de gestion de crise et les transposer dans des documents opérationnels afin de s’assurer de leur compréhension, de leur conformité et de leur mise en œuvre       

Travailler   en  langues étrangères à l’écrit et à   l’oral (au moins 3 dont le français et l’anglais)

Dossier pratique en groupe de 3/4 personnes. Le choix de l'Organisation de tous secteurs d'activité est à l’initiative de l’intervenant. Travail effectué sous la supervision de l’intervenant. Travail effectué en temps limité. 

Dossier soutenu à l’oral devant un jury de professionnels d’une durée de 30mn   

Jeu d’entreprise en groupe       

Simulation: Gestion de crise d’une durée de 2 jours. 

RNCP36089BC06

Développement, animation et mobilisation d'un réseau de partenaires nationaux et/ou internationaux

Promouvoir la démarche de responsabilité sociétale (RSE),   auprès de partenaires potentiels, levier de création de valeur dans le cadre   de la stratégie de l’Organisation, afin de renforcer la valeur et la réputation de la structure      

Constituer un réseau de relations médias dans l’optique   d’asseoir la notoriété de l’organisation et assurer son image et sa promotion       

Assurer une veille afin d’identifier tous les partenaires   potentiels selon les « profils » recherchés et l’expression de besoins de   l’organisation Evaluer leurs attentes       

Définir et déployer la stratégie, le contenu et les axes des   programmes de partenariats à partir des objectifs poursuivis par   l’organisation       

Analyser l’environnement   socio-économique et politique des partenaires stratégiques afin   d’évaluer les différents éléments susceptibles d’affecter leurs activités et  d’identifier les opportunités et menaces environnementales 

Représenter l’organisation dans ses prérogatives auprès de ses   différentes parties prenantes (Etats, institutions publiques, organisations nationales et internationales,   associations, fondations, actionnaires, collaborateurs, prospects, clients,   fournisseurs, partenaires, prescripteurs, ou médias…) et mettre   en place une stratégie de communication institutionnelle afin d’accroître sa   lisibilité, d’asseoir et d’entretenir son image (en interne et à l’externe)       

Mettre en œuvre une stratégie de   fidélisation des partenaires afin de pérenniser la collaboration, garantir le   respect des engagements mutuels et assurer les objectifs de développement      

 Travailler en  langues étrangères à l’écrit et à l’oral (au moins 3 dont le français et l’anglais)      

Exercice pratique réalisé en binôme à   l’initiative de l’intervenant en temps limité concernant   une   organisation de tous secteurs d’activités et de toutes tailles  

Jeu   de rôle (individuel et/ou en groupe) proposé par l’intervenant en temps   limité Simulation :       

Négociation   d’un contrat de partenariat      

Préparation à la prise de parole lors de colloques internationaux   

Exposés de diverses politiques mises en œuvre par différentes organisations   devant des  publics distincts   

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La validation s'obtient par la validation des 6 blocs de compétences et par validations complémentaires d'un mémoire de recherche et d'une expérience professionnelle (stage ou alternance)

Secteurs d’activités :

Organisations gouvernementales en France ou à l’étranger (ministères, ambassades….) 

Structures offrant des services spécialisés dans les activités des pouvoirs publics nationaux ou territoriaux.

Collectivités territoriales (conseils régionaux, mairies )

Organisations non gouvernementales et humanitaires  

Organisations internationales (ONU, OSCE…) et Fonction publique européenne

PME, PMI, grandes entreprises ou groupes privées  
Les domaines d’activité sont des plus variés : administration publique, services, politique, défense, banques, industrie, commerce…  

Type d'emplois accessibles :

Analyste défense / risque pays / intelligence économique/ risques internationaux et gestion de crises 

Anti-corruption analyst 

Business analyst 

Chargé d’études internationales / intelligence économique 

Chargé de mission procédure 

Chargé de développement à l’international 

Chargé de projet/programme international  

Chef analyste 

Collaborateur diplomatique 

Chargé d’opérations internationales 

Communications and policy advisor Consultant en sécurité système d’information 

Consultant en relations internationales 

Export control manager 

International business development 

Market intelligence analyst 

Political affairs officer 

Project officer 

Responsable des relations internationales 

Responsable de veille stratégique et économique 

Research analyst 

Responsable export 

Specialist control export   

Code(s) ROME :
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
  • K1401 - Conception et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • K1404 - Mise en oeuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • E1103 - Communication
  • M1403 - Études et prospectives socio-économiques
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Etre titulaire au minimum d’un diplôme ou titre de niveau 6 ou avoir validé au moins trois années de formation post baccalauréat dans le cadre de diplômes reconnus par l’Etat, titre école justifiant de 180 crédits validés ou diplôme étranger admis en équivalence ou avoir validé trois années de formation dans le cadre de diplômes ou titres reconnus par l’Etat et avoir occupé pendant au moins trois ans des responsabilités en particulier dans l’environnement des relations internationales au cours de sa vie professionnelle.   

Les candidats sont traditionnellement issus des filières suivantes : droit, économie, AES, sciences politiques, management, gestion, histoire, géographie, etc. 



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

Le jury est composé de 5 personnes: Le Président du Jury, chef /  dirigeant d’entreprise représentant du monde économique, politique,  diplomatique ou du monde des affaires internationales; 2 cadres experts  en stratégie et relations internationales (sécurité internationale et  défense, intelligence économique….);  2 représentants d’ILERI  ASSOCIATION dont le directeur de l'école  

Par expérience X

Le jury de VAE est composé de 5 personnes: Le Président du Jury,  directeur de l'école ILERI+  1 représentant de l'association ILERI et 3  professionnels qualifiés extérieurs à l'autorité délivrant la  certification    

En contrat de professionnalisation X

 Le jury est composé de 5 personnes: Le Président du Jury, chef /  dirigeant d’entreprise représentant du monde économique, politique,  diplomatique ou du monde des affaires internationales; 2 cadres experts  en stratégie et relations internationales (sécurité internationale et  défense, intelligence économique….);  2 représentants d’ILERI  ASSOCIATION dont le directeur de l'école   

Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de 5 personnes: Le Président du Jury, chef /  dirigeant d’entreprise représentant du monde économique, politique,  diplomatique ou du monde des affaires internationales; 2 cadres experts  en stratégie et relations internationales (sécurité internationale et  défense, intelligence économique….);  2 représentants d’ILERI  ASSOCIATION dont le directeur de l'école  

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de 5 personnes: Le Président du Jury, chef /  dirigeant d’entreprise représentant du monde économique, politique,  diplomatique ou du monde des affaires internationales; 2 cadres experts  en stratégie et relations internationales (sécurité internationale et  défense, intelligence économique….);  2 représentants d’ILERI  ASSOCIATION dont le directeur de l'école  

Par candidature individuelle X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 15-12-2021
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 15-12-2024
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2018|2019|2021|2020|2017
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 32 0 85 81 95
2017 41 0 87 78 94
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
COMPETENCES COMMERCE ET INTERNATIONAL Habilitation pour former et organiser l’évaluation
COMPETENCES COMMERCE ET INTERNATIONAL Habilitation pour former et organiser l’évaluation
COMPETENCES COMMERCE ET INTERNATIONAL Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet