Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'école nationale supérieure de techniques avancées Bretagne, spécialité systèmes embarqués

Active

N° de fiche
RNCP36093
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 255n : Etudes, dessin et projets en circuits, composants et machines électriques, électronique
  • 255 : Electricite, électronique
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 31606 : conduite projet industriel
  • 24346 : électronique embarquée
  • 31054 : informatique
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE TECHNIQUES AVANCEES BRETAGNE 19290125400016 ENSTA Bretagne http://www.ensta-bretagne.fr
Objectifs et contexte de la certification :

La présente certification vise les ingénieurs, experts du domaine des systèmes embarqués, et capables d'assurer la conception et la réalisation de systèmes complexes et innovants. 

L'ENSTA Bretagne propose depuis de nombreuses années des formations supérieures en électroniques et systèmes embarqués. Cette certification répond à la demande du monde industriel pour soutenir le développement et l'innovation dans les domaines de l’électronique.

La notion de systèmes embarqués regroupe les systèmes de pilotage électronique omniprésents dans nos sociétés. Les systèmes embarqués perçoivent en permanence leur environnement à travers l’entremise d’un ensemble de capteurs périphériques. Il s’agit ainsi pour ces systèmes de gérer des flux de données continus issus de ces capteurs, de prendre des décisions, et d’agir en retour sur ce même environnement par le biais d’actionneurs. Prises isolément, ces techniques ont un socle commun autour d’un continuum électronique. La plupart des systèmes embarqués se révèlent profondément hétérogènes incluant en particulier la maîtrise d’ensemble d’une carte électronique et la mobilisation d’un très grand nombre de concepts du champ de l’électronique analogique et numérique.

Un temps éclipsé par l’essor des technologies informatiques, l’électronique reste la clef de voûte de l’ensemble de l’ingénierie des systèmes numériques. Mieux, l’électronique connaît depuis quelques années un rebond sans précédent : objets connectés, dispositifs communicants et intelligence artificielle façonnent le futur d’une industrie qu’il faut sans cesse repenser et ré-inventer. Nous sommes aujourd’hui confrontés, d’une part à la complexité grandissante de l’électronique des systèmes embarqués, qui se manifeste par des architectures électroniques massivement hétérogènes, remplaçables, reconfigurables et résilientes, et d’autre part à la nécessité de développer, en Europe et de France en particulier, une filière industrielle devant assurer le maintien des compétences.

Ainsi, le besoin est à la fois de répondre aux impératifs industriels et technologiques dans le développement et la mise en œuvre de process, de méthodes et d'outil performants, mais également de spécifier, concevoir et développer l’électronique analogique et numérique d’un système, les logiciels embarqués sur différents matériels (microcontrôleurs, CPU, GPU, FPGA), et le traitement de l’information associé. A ces besoins scientifiques et techniques s'ajoutent les enjeux sociétaux et environnementaux dont la prise de conscience et la prise en compte dans les décisions stratégiques et organisationnelles devient aujourd'hui primordiale.

L’objet de cette certification est ainsi de soutenir le développement d’une filière industrielle appliquée à la maîtrise des matériels électroniques et du logiciel embarqué associé. Elle est le résultat d’une réflexion menée avec les partenaires industriels de l’ENSTA Bretagne, soulignée par la demande de l’UIMM Bretagne et l'ITII Bretagne de proposer des formations d’ingénieurs électroniciens qui « …. disposeront de connaissances approfondies en électronique et pourront intervenir dans différents secteurs (électronique de puissance, hyperfréquences, radiofréquences, numérique, analogique…) dans le but de concevoir, de réaliser ou de tester des ensembles électroniques. »

C'est dans ce cadre que la certification d'ingénieur de spécialité systèmes embarqués s’est construite, avec l'ambition de garantir aux diplômés et aux employeurs une véritable expertise scientifique et technologique au plus près des réalités du monde professionnel.


Activités visées :

Les ingénieurs diplômés de l'ENSTA Bretagne, spécialité systèmes embarqués, sont des ingénieurs opérationnels dans des fonctions de conception, de développement, d'intégration et de maintenance de systèmes électroniques.  

Gestion d’un projet de développement d'un système embarqué : 

- Mise en œuvre de méthodologies de gestion de projet et de gestion des ressources
- Connaissance des principes de gestion et de macro-économie de l'entreprise
- Veille et implication dans les réseaux professionnels
- Définition du périmètre et du contexte du projet
- Interaction avec un commanditaire (maitre d’ouvrage, maitre d’œuvre, clients, …)
- Interaction avec une équipe opérationnelle scientifique et technique
- Animation de réunion
- Restitution écrite et orale de l’avancement du projet, y compris en langue anglaise 

Etude technique et modélisation d'un système embarqué : 

- Proposition et/ou évaluation de solution technique
- Veille et analyse dans la littérature scientifique (académique et/ou industrielle)
- Spécification de l’électronique analogique et numérique d’un système embarqué
- Planification, réalisation et analyse  d’études et/ou de développement
- Production de rapports, établissement de la documentation et présentation oralement d'une étude, y compris en langue anglaise. 

Développement de l’électronique analogique et numérique d’un système embarqué :

-  Prototypage, Conception et Réalisation de cartes électroniques
-  Modélisation et implémentation des réseaux de capteurs
-  Conception et réalisation des interfaces RF
-  Conception d’architectures avancées temps-réels
-  Conception de systèmes de puces et d’accélérateurs de calculs
-  Implémentation de programmes informatique pour l'embarqué
-  Manipulation des outils de conception (CAO)
 

 Gestion d'équipe : 

- Spécification et mise en œuvre d'organisations
- Mise en œuvre d’actions de leadership
- Gestion des relations humaines en contexte professionnel. 

Compétences attestées :

 - Aptitude à se positionner en tant que référence dans le champ des sciences fondamentales de l'électronique numérique et analogique.

- Mise en œuvre des méthodes d'ingénierie de conception et d'ingénierie système dans le domaine des systèmes électroniques embarqués.

- Conception et réalisation de cartes électroniques (CAO, schéma, routage, câblage, tests et programmation). 

- Prototypage de systèmes embarqués avec intégration de cartes de prototypage rapide, conception et réalisation des interfaces, et architecture avancée ( Langage VHDL).

- Manipulation des outils conceptuels de l’ingénieur dans le domaine de l'électronique numérique (les microprocesseurs, la compilation) et conception d’architectures avancées temps-réels, de systèmes du puces et d’accélérateurs de calcul.

- Implémentation de logiciel pour l'embarqué via des langages de différents niveaux (la ligne de commande, interpréteurs, programmation procédurale), et de méthodes d'apprentissage automatique (machine learning), des  réseaux de neurones, des arbres de décision, ...

- Mobilisation des outils mathématiques et statistiques de base de l'ingénieur appliquée au traitement de l’information,  à l'automatique et au traitement du signal.

- Mobilisation d'outils de traitement du signal et de filtrage analogique/numérique afin de comprendre, d’analyser et de caractériser des systèmes de mesure 

 - Mise en œuvre des méthodologies de gestion de projet, de coordination de travail d’équipes d’experts scientifiques et technique, et de pilotage d’études en pouvant préciser les méthodes et outils à employer et les niveaux de qualité et de performance attendus. 

- Mobilisation les principes de gestion financière et de macro économie afin de pouvoir évaluer les bilans et appréhender ces éléments de gestion dans une stratégie d’entreprise. 

- Raisonnement critique et conscience des enjeux et des risques stratégiques liés au management de l'innovation et à la gestion de la connaissance scientifique et technique afin de prendre des décisions en étant conscient du contexte et en ayant un comportement responsable. 

- Pratique orale et écrite en langue anglais, et application des techniques de la communication propre à l'entreprise anglophone afin de comprendre et interagir avec des interlocuteurs internationaux en autonomie. 

- Mise en œuvre des actions de management (gestion des ressources, gestion d’indicateurs, gestion de crise, pilotage d’objectif, …) et faire preuve de leadership (motivation, exemplarité, …) afin d’accompagner l’entreprise et ses membres dans la définition et la mise en œuvre des décisions stratégiques et organisationnelles. 

- Application du cadre juridique des discriminations, du harcèlement et des violences sexuelles et sexistes, et appréhension de leurs réalités dans les organisations afin de pouvoir diagnostiquer des situations et agir pour y remédier. 

- Identification et analyse des comportements dans le cadre des relations humaines, y compris l’autoévaluation, et savoir mettre en œuvre des moyens d’actions afin de pouvoir intervenir dans l’optimisation du travail en équipe. 

Modalités d'évaluation :

  Les compétences académiques et les connaissances théoriques enseignées par l'école sont évaluées dans le cadre de devoirs obligatoires écrits individuels sur table ou oraux, sur la base de résolutions d'exercices et de restitution de connaissances. 

La mobilisation et la mise en œuvre des savoirs est analysée sur la base de projets et séquences en entreprise validés par des rapports et soutenances orales, et par des appréciations données par un maître d'apprentissage. Ces éléments permettent d'évaluer la montée en compétence et d'attester de la progression tout au long de la formation. 

Les compétences pratiques des domaines scientifiques et technique enseignés dans l'établissement sont évaluées sur la base de restitutions individuelles ou collectives (généralement en binôme) incluant la rédaction de rapports d'études et potentiellement une présentation Oral. Ces apprentissages pratiques sont aussi évalués par le maitre d'apprentissage, pour les compétences acquis en immersion en entreprise, sur la base de missions données à l'apprenant par le maitre d'apprentissage et évaluées avec un référentiel proposé par l'école. 

 

En cas de handicap ou problématiques de santé avérées (certificat médical, la référente handicap de l'établissement s'attache à recueillir lors d'un entretien formel avec la personne en situation de handicap, tous les éléments essentiels qui permettront de mettre en place une prise en charge individuelle de la personne  incluant, entre autres, l'adaptation des modalités d'évaluations ou les dispenses d’épreuves (majoration du temps pour des épreuves orales et écrites, adaptation des conditions matérielles, humaines, ...)Cette adaptation doit  permettre à l'étudiant(e) en situation de handicap d'étudier dans un environnement adéquat, avec l'usage d'outils facilitant son apprentissage si besoin.

Par exemple, pour répondre à un besoin d'une étudiante malentendante, une boucle magnétique a été installée dans les différents amphithéâtres de l'école.
La référente handicap peut être amenée à intervenir pour aider une personne en situation de handicap à monter un dossier de financement.

Les compétences concernant le pilotage de projet, et la prise de responsabilité stratégique et organisationnelle, sont évaluées à l'école par des restitutions individuelles ou collectives d'études de cas, et sont évaluées en entreprise par le maître d'apprentissage sur la base d'analyses de résultats intégrant l'appréciation de l'autonomie, la prise d'initiative, l'analyse de situation, le leadership, l'adaptabilité, la disponibilité, la culture d'entreprise, le travail en équipe et l'écoute.  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36093BC01

Assurer le pilotage et la mise en œuvre d’un projet de développment de tout ou partie d'un système embarqué

- Mettre en œuvre des méthodologies de gestion de projet et s’approprier et structurer la réalisation d’un projet de développement de tout ou partie d’un système électronique embarqué en prenant en compte son objectif, son contexte et les ressources humaines et matérielles disponibles afin de satisfaire l’attendu des commanditaires 


- Assurer le pilotage d’études d’un système électronique en pouvant préciser les méthodes et outils à employer et les niveaux de qualité et de performance, afin de répondre à l’attendu et coordonner le travail d’équipes d’experts du domaine 


- Identifier les objectifs et analyser les enjeux stratégiques liés au développement d'un système embarqué.


- Identifier les composants et les concepts scientifiques et techniques (prototypage   analogique et numérique, modélisation logicielle,), afin de spécifier le besoin et l'attendu d'un projet 


- Mettre en œuvre des actions de management (gestion des ressources, gestion d’indicateurs, gestion de crise, pilotage d’objectifs, …) et faire preuve de leadership (motivation, exemplarité, …), afin d’assurer le déroulement d’un projet. 


- Utiliser la langue anglaise et appliquer les techniques de la communication propre à l'entreprise anglophone, afin de pouvoir communiquer et interagir avec des interlocuteurs internationaux sur le projet, en autonomie 


- Rédiger un rapport écrit (y compris en anglais) qui présente le contexte, l’objectif, les résultats et une analyse, en respectant un format défini par un cahier des charges et en respectant des règles de style et d’orthographe. 


- Faire une présentation orale (y compris en anglais) claire, exacte, structurée et synthétique, devant un public en utilisant un support de présentation audio-visuelle respectant un cahier des charges et des modalités de présentation imposées.


- Sur un cas d'étude réel issu de l'industrie, réalisation en équipe projet d’un système embarqué complet incluant  l'architecture d'un système électronique numérique, les cartes dédiées, la conception et réalisation des interfaces, l’architecture avancée, la construction d’un OS dédié, l’implémentation des logiciels de calculs embarqués. Les élèves sont organisés en équipes projet avec un chef de projet nommé et des équipiers travaillant sur des lots techniques. L’évaluation est commune à l’ensemble du groupe d’élèves. 


- Les apprentissages académiques et les connaissances théoriques (notions scientifique et technique du domaine de l’électronique et du traitement numérique) sont évalués sur table sur la base de résolutions d'exercices et de restitution des connaissances. L'évaluation est individuelle. 


- Sur la base d'un scénario imaginaire réaliste ou d'une situation réelle documentée, mise en œuvre d'un exercice de gestion de crise réalisé en groupe sous la forme de jeux de rôles. L’évaluation est commune à l’ensemble du groupe d’élèves. 


- Évaluation individuelle multimodale de l'usage de la langue anglaise sur la base soit de restitutions écrites et orales sur des sujets de réflexions sociétales, culturelles ou professionnelles, soit de jeux de rôle. Validation d'un niveau B2 en langue anglaise par une certification indépendante. 

- la mobilisation des apprentissages académiques et les connaissances théoriques (scientifiques et techniques) sont également validées par l'appréciation du maitre d'apprentissage pendant les séquences en entreprise. La mise en œuvre des savoirs est analysée sur la base de missions en entreprise validées par des rapports et soutenances orales, et par des appréciations données par le maitre d'apprentissage sur la base de critères d'évaluation.

RNCP36093BC02

Spécifier, concevoir et développer l’électronique analogique et numérique d’un système embarqué

- Etablir le cahier des charges fonctionnel d'un système électronique embarqué en lien avec son environnement en définissant les interfaces externes, les contraintes techniques et en maintenant une testabilité permanente.

- Définir et rationaliser les interfaces numériques et analogiques des capteurs, des actuateurs et des transmetteurs d'un système électronique embarqué en lien avec les fonctions du système et en s'appuyant sur les critères fournis par l'informatique, l'automatique et le traitement du signal

- Spécifier les fonctions d'un système embarqué et proposer différentes solutions d'architecture physique en combinant électronique analogique et numérique. 

- Manipuler les outils de conception numérique (CAO) afin de concevoir une carte électronique.

- Mettre en œuvre les outils et méthode de construction de cartes électronique (schéma, routage, câblage, tests et programmation).

 - Analyser la documentation scientifique et technique, y compris en langue anglaise, afin d'assurer la veille sur des concepts théoriques et sur les outils de modélisation ou de conception.

- Maitriser les règles de publication d'un rapport d'étude et/ou technique afin d'assurer la rédaction de la documentation.

- Les apprentissages académiques et les connaissances théoriques (outils mathématiques et statistiques, traitement du signal, filtrage, électronique des circuits, Électronique des interfaces RF et hyperfréquences) sont évalués sur table sur la base de résolutions d'exercices et de restitution des connaissances. L'évaluation est individuelle. 

- Projet de conception et de réalisation de cartes électroniques sous la forme de cours et d’initiation aux outils de conception et simulation numérique, puis sur un projet individuel pour lequel les élèves conçoivent et réalisent une carte de A à Z (schéma, routage, câblage, tests et programmation). L’évaluation est individuelle.

- La mobilisation des apprentissages académiques et les connaissances théoriques (scientifiques et techniques) et pratiques (conception de cartes et de circuit) sont également validées par l'appréciation du maitre d'apprentissage sur la base de missions en entreprise validées par des rapports et soutenances orales.

RNCP36093BC03

Valider et intervenir sur des logiciels embarqués d’un système électronique embarqué sur différents matériels (microcontrôleurs, CPU, GPU, FPGA).

- Modéliser et prototyper le traitement de l'information nécessaire au système embarqué en utilisant un langage de haut niveau (Matlab, Python, Java) afin de permettre au système embarqué d’intégrer les ressources processeur, mémoire et les interfaces.

- Choisir et utiliser un environnement de développement, une forge logicielle et les technologies d'intégration continues afin de s’adapter à un système embarqué.

- Concevoir et mettre en œuvre des développements numériques avec des langages informatiques de plusieurs niveaux afin de mettre en place un développement piloté par les tests unitaires et fonctionnels, logiciels et matériels.

 - Maitriser les règles de publication d'un rapport d'étude et/ou technique afin d'assurer la rédaction d'un rapport d'étude

- Les apprentissages académiques et les connaissances théoriques (outils mathématiques et statistiques, traitement du signal, filtrage) sont évalués sur table sur la base de résolutions d'exercices et de restitution des connaissances. L'évaluation est individuelle. 

- L'utilisation des concepts algorithmiques et l'usage d'un langage informatique sont validés par l'implémentation en différents langages (ligne de commande, interpréteurs, Python, C, C++). L’'évaluation est individuelle sur la base de l'analyse des codes sources fournis par l'élève

- Des travaux pratiques évalués individuellement avec intégration de cartes de prototypage et interfaces capteurs sur étagère, et implémentation avec langage de haut niveau de type Python ou Arduino. Évaluation sur la base de rapport technique.

- La mise en œuvre des savoirs et des outils est aussi analysée sur la base de missions d’études en entreprise validées par des rapports et soutenances orales, et par des appréciations données par le maitre d'apprentissage sur la base de critères d'évaluation. Les missions en entreprise concernent des études de cas spécifiques.

RNCP36093BC04

Concevoir et implémenter un traitement de l’information éventuellement temps réel sur un système électronique embarqué (traitement du signal, automatique, machine learning embarqué).

- Utiliser les outils scientifiques de l’ingénieur (machine learning, automatique, traitement du signal, chiffres et codes) ainsi que les techniques spécifiques (OS, temps réel, architectures dédiées) afin d'implémenter le traitement de l'information lié à un système embarqué.

- Choisir et utiliser un environnement de développement, une forge logicielle et les technologies d'intégration continues afin de s’adapter à un système embarqué

- Modéliser et prototyper le traitement de l'information nécessaire au système embarqué en utilisant un langage de haut niveau (Matlab, Python, Java) afin de permettre au système embarqué d’intégrer les ressources processeur, mémoire et les interfaces

- Mobiliser les outils mathématiques et statistiques de l'ingénieur et les l'outils du traitement du signal et de filtrage analogique/numérique afin de décrire, d’analyser et de caractériser un système électronique.



- Les apprentissages académiques et les connaissances théoriques (outils mathématiques et statistiques, traitement du signal, filtrage, électronique des circuits) sont évalués sur table sur la base de résolutions d'exercices et de restitution des connaissances. L'évaluation est individuelle. 

- L'utilisation des concepts algorithmiques et l'usage d'un langage informatique sont validés par l'implémentation en différents langages (Python, C, C++). L’'évaluation est individuelle sur la base de l'analyse des codes sources fournis par l'élève. 

- Réalisation de projet de prototypage d’un système embarqué avec intégration de cartes de prototypage rapide, la conception et la réalisation des interfaces, et définition de l’architecture avancée avec le langage VHDL. Evaluation en équipe projet avec rédaction d’un rapport d’étude qui permet l'évaluation de la maitrise des règles de publication d'un rapport d'étude, ou d'une documentation technique.

- La mise en œuvre des savoirs et des outils est aussi analysée sur la base de missions d’études en entreprise validées par des rapports et soutenances orales, et par des appréciations données par le maitre d'apprentissage sur la base de critères d'évaluation. Les missions en entreprise concernent des études de cas spécifiques (rédaction d'une spécification, développement logiciel, ... ).

RNCP36093BC05

Assurer des responsabilités dans les décisions stratégiques et organisationnelles d'un service ou d'une entreprise offrant des prestations de services en électronique

- Mobiliser les principes de gestion financière, de macro économie et du droit du travail afin de pouvoir évaluer les bilans et appréhender ces éléments de gestion dans une stratégie d’entreprise.

- Maitre en œuvre des outils et méthodes de management de la qualité afin de pouvoir diagnostiquer des processus internes et proposer des axes de développement

- Faire preuve d'un esprit critique et avoir conscience des enjeux et des risques stratégiques liés au management de l'innovation et à la gestion de la connaissance scientifique et technique afin de prendre des décisions en étant conscient de la situation de la filière électronique.

- Utiliser la langue anglaise et appliquer les techniques de la communication propre à l'entreprise anglophone, afin de pouvoir communiquer et interagir avec des interlocuteurs internationaux sur des projets, en autonomie

- Mettre en œuvre des actions de management (gestion des ressources, gestion d’indicateurs, gestion de crise, pilotage d’objectif,…) et faire preuve de leadership (motivation, exemplarité, …) afin d’accompagner l’entreprise et ses membres dans la définition et la mise en œuvre des décisions stratégiques et organisationnelles.

- Utiliser le cadre juridique des discriminations, du harcèlement et des violences sexuelles et sexistes, et appréhender leurs réalités dans les organisations afin de pouvoir diagnostiquer des situations et agir pour y remédier.

- Les apprentissages académiques et les connaissances théoriques (Macroéconomie, droit social) sont évalués sur  table, sur la base d'analyse de cas et de restitution des connaissances. L'évaluation est individuelle 

 - Sur un cas d'étude simulé sous la forme d'un jeu d'entreprise, l'élève est évalué sur la prise en compte des concepts juridiques, des principes de gestion et des enjeux de qualité. L'évaluation est commune, par groupe de 4 élèves

- Un challenge de création d'entreprise est organisé lors du colloque de l'ITII pour les élèves ingénieurs de 8 écoles.

- Sur un cas d'étude réel issu d'une situation managériale repérée (vécue par un élève ou rapportée), présentation orale de l'analyse du cas et de possibilités d'actions. Évaluation pour groupe de 2 ou 3 élèves. 

- Évaluation individuelle multimodale de l'usage de la langue anglaise sur la base soit de restitutions écrites et orales sur des sujets de réflexions sociétales, culturelles ou professionnelles, soit de jeux de rôle. Validation d'un niveau B2 par un organisme indépendant.

- Les compétences liées à la prise de responsabilité sont également validées par l'appréciation du maitre d'apprentissage pendant les séquences en entreprise sur la base de mises en situation réelles. Les activités en entreprise, ainsi que le degré d'autonomie sur ces activités, sont spécifiées sur chaque période et évaluées à travers une grille de compétences, complétée le tuteur entreprise en lien avec le tuteur académique. Ces éléments permettent d'évaluer la montée en compétence de l'apprenti et d'attester de sa progression tout au long des trois années d’alternance dans ces domaines.



Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour obtenir la certification, l'apprenant doit valider 5 blocs de compétences, valider une expérience en entreprise (immersion), valider un niveau B2 en langue anglaise par une certification indépendante et valider une expérience à l'internationale de plus de 3 mois. 

La validation des blocs de compétences est faite par capitalisation des compétences attendues réparties sur l'ensemble de la scolarité en incluant des enseignements académiques et des missions en immersion en entreprise. 

Les compétences académiques sont acquises dans des cours regroupés dans des unités d'enseignement (UE), elles-mêmes inclus dans des semestres de formation. 

Les missions en entreprise sont incluses dans des séquences professionnelles qui définissent des unités d'enseignement professionnelles, elles-mêmes inclues dans les semestres de formation. 

Le projet de fin d'études est réalisé en entreprise et correspond à la réalisation d'une étude et/ou la conception de tout ou partie d'un système électronique embarqué. Ce projet cherche à faire la synthèse de plusieurs des compétences scientifiques et techniques qu'elles soient d'ordre méthodologiques ou opérationnelles. Elle doit démontrer l'aptitude du/de la candidat(e) à exposer et analyser la problématique retenue et la solution proposée, à mettre en œuvre la solution, et à la présenter de façon claire et convaincante devant un jury. 

Secteurs d’activités :

Les secteurs d’activités visés sont principalement l’électronique, la microélectronique, l'informatique industrielle, la robotique et les systèmes autonomes et intelligents. 

Les propositions d'emplois émanent de grandes entreprises et des PME répondant aux prestations de services en électronique appliqués aux domaines de la défense et de l'aéronautique, de l'énergie, du transport ou de l'espace.

Type d'emplois accessibles :

Les détenteurs de la certification occupent, dans le domaine des systèmes embarqués, des fonctions de :

- ingénieur concepteur de systèmes électroniques embarqués,  

- ingénieur développement logiciel embarqué,

- ingénieur intégrateur de systèmes embarqués,  

- ingénieur architecte système

- ingénieur manager de projets systèmes embarqués


Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1202 - Conception et dessin de produits électriques et électroniques
  • H1209 - Intervention technique en études et développement électronique
  • H2502 - Management et ingénierie de production
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Cette certification est un diplôme d'ingénieur accrédité par la CTI.

L’entrée en formation se fait après avoir validé au moins deux années d’enseignement supérieur (DUT, BTS, licence, CPGE…), dans les domaines, entre autres, du génie électrique et informatique industrielle, de la mesure physique et des systèmes numériques.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

 - Le directeur de l'ENSTA Bretagne ou son représentant ; 

- Le directeur de la formation de l'ENSTA Bretagne ou son représentant ; 

- Le responsable du cycle de formation d’ingénieurs par alternance ou son représentant ; 

- Le directeur des relations internationales et des partenariats de l'ENSTA Bretagne ou son représentant ; 

- Le responsable de la Voie d'Approfondissement Systèmes Embarqués ;

- le représentant des maîtres d'apprentissage ;

- le représentant des anciens élèves ;

 - le représentant de l'ITII ;

- le représentant de l'UIMM .

Par expérience X

 - Le directeur de l'ENSTA Bretagne ou son représentant ; 

- Le directeur de la formation de l'ENSTA Bretagne ou son représentant ; 

- Le responsable de la VAE ;

 - Le responsable du cycle de formation d’ingénieurs par alternance ou son représentant ;  

- Le responsable de la Voie d'Approfondissement Systèmes Embarqués

 - le représentant de l'ITII 

- le représentant de l'UIMM 

En contrat de professionnalisation X -
Après un parcours de formation continue X

  - Le directeur de l'ENSTA Bretagne ou son représentant ; 

- Le directeur de la formation de l'ENSTA Bretagne ou son représentant ; 

- Le responsable du cycle de formation d’ingénieurs par alternance ou son représentant ; 

- Le directeur des relations internationales et des partenariats de l'ENSTA Bretagne ou son représentant ; 

- Le responsable de la Voie d'Approfondissement Systèmes Embarqués ;

- le représentant des maîtres d'apprentissage ;

- le représentant des anciens élèves ;

- le représentant de l'ITII ;

- le représentant de l'UIMM .

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Par candidature individuelle X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
04/10/2012

Décret n°2012-1120 du 2 octobre 2012 modifiant des dispositions réglementaires du code de la défense relatives à l'Ecole nationale supérieure de techniques avancées et à l'Ecole nationale supérieure des ingénieurs des études et techniques d'armement

22/06/1975

Décret n°72-502 du 17 juin 1975 instituant une école nationale supérieure des ingénieurs des études et techniques d'armement

29/10/2021

 Décret n° 2021-1421 du 29 octobre 2021 modifiant l'organisation et le régime administratif et financier de certains établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche placés sous la tutelle du ministre de la défense ainsi que du service hydrographique et océanographique de la marine

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
25/02/2021

 Arrêté du 25 février 2021 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

02/02/2022

Arrêté du 7 décembre 2021 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé, publié au JO le 02/02/2022

 

Date d'effet de la certification 01-09-2021
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2024
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 16 0 94 94 94
2019 12 0 100 100 100
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.ensta-bretagne.fr/fr/formation-dingenieur-par-alternance


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
CFAI DE BRETAGNE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
UIMM BRETAGNE FORMATION Habilitation pour former et organiser l’évaluation
INST TECHNI INGENIEURS INDUSTRIE BRETAGN Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet