L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

255 : Electricite, électronique

200 : Technologies industrielles fondamentales

201 : Technologies de commandes des transformations industrielles

Icon formacode

Formacode(s)

15054 : Développement professionnel et personnel

24054 : Électricité

Icon date

Date d’échéance
de l’enregistrement

01-09-2025

Niveau 7

255 : Electricite, électronique

200 : Technologies industrielles fondamentales

201 : Technologies de commandes des transformations industrielles

15054 : Développement professionnel et personnel

24054 : Électricité

01-09-2025

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
INSTITUT NATIONAL SCIENCES APPLIQUEES LYON 19690192000013 INSA LYON -

Objectifs et contexte de la certification :

La filière électrique est au cœur des enjeux écologiques et économiques actuels et futurs. Elle doit répondre sur le long terme à un besoin d’ingénierie pour assurer la transition énergétique et la transformation numérique dans un contexte croissant d’électrification et numérisation des fonctions et des usages. 

Pour répondre à ce besoin, l’ingénieur Génie Électrique de l’INSA Lyon reçoit une formation pluridisciplinaire lui permettant d’évoluer vers un profil généraliste utilisant une approche systémique ou de se spécialiser dans une discipline du génie électrique. 

Il intervient dans le domaine de l’énergie électrique (production, distribution, stockage…), des sciences et techniques de l’information et de la communication (systèmes embarqués, électronique analogique/numérique, mécatronique, objets connectés…), de la commande et du contrôle des systèmes et actionneurs électriques et de la supervision des systèmes de production. 

Il se positionne sur tout type de métiers (recherche et développement, bureau d’études, chargé d’affaire, production, maintenance) et dans tous les secteurs de l’économie tels que l’industrie, les transports, le bâtiment, les infrastructures et équipements électriques, l’électronique. Il peut répondre aux enjeux socio-économiques liés à la transition énergétique, à l’électromobilité et à l’usine numérique.  

La certification garantit que cet ingénieur sait s'adapter pour travailler dans des contextes diversifiés en entreprise (start-up, PME, multinationale) comme en laboratoire public national et international et qu'il sait également percevoir sa place d'ingénieur en génie électrique dans l'entreprise et la société grâce à sa capacité d'analyser les enjeux sociaux, économiques et éthiques. Elle s’inscrit totalement dans la démarche d’appui aux mutations économiques des filières de l’électricité et de l’électronique, notamment définis dans les Engagements Développement et Compétences (EDEC) et dans les contrats de filières du Conseil national de l’industrie. 

Activités visées :

L’ingénieur Génie Électrique exerce des activités de conception, de réalisation, de test, de maintenance, de conseil, de supervision et de contrôle des systèmes électriques, électroniques et numériques.  

Il spécifie, conçoit et met en œuvre des dispositifs électriques de puissance liés à la production, à la distribution et au stockage de l’énergie électrique en maitrisant les exigences de sécurité et d’efficacité énergétique. 

Il conçoit, analyse et met en œuvre des dispositifs électroniques analogiques et numériques en utilisant des outils de modélisation et de simulation et en maitrisant la programmation des processeurs numériques intégrés. 

Il analyse, modélise et simule la commande et le contrôle de systèmes automatisés mettant en œuvre des automates programmable s et/ou des architectures numériques d’asservissement. 

Il propose des solutions de réalisation technologiques adaptées à des spécifications et met en place les dispositifs expérimentaux permettant d’en caractériser et évaluer les performances.  

Il élabore de nouveaux produits, de nouvelles méthodes et processus de production ou de nouveaux modèles d’analyse tout en répondant aux exigences économiques, réglementaires, sociales et environnementales. 

Pour l’ensemble de ces activités, il est appelé à interagir avec de nombreux acteurs, ce qui l’amène à gérer des projets complexes sur le plan technique et humain, dans un contexte aussi bien local qu’international.   

Compétences attestées :

L’ingénieur Génie Electrique est capable à partir des besoins exprimés de mobiliser un large panel de compétences liées au domaine de l‘ EEAIT (Electronique, Electrotechnique, Automatique, Informatique Industrielle et Télécommunications). Il est capable de modéliser et résoudre des problèmes multidisciplinaires inhérents à la conception, l’analyse et la mise en œuvre de systèmes complexes en exploitant des méthodes et des outils d’ingénierie analytiques et numériques. 

Il met en œuvre des composants électroniques analogiques, numériques, de puissance et identifier leur fonction au sein d'un montage.  

Il conçoit et réaliser des systèmes électroniques pour l'acquisition, le traitement, la commande et la communication de données 

Il met en œuvre les différents éléments de production d’énergie, de transport d’énergie électrique et de conversion d'énergie en maitrisant les propriétés physiques des matériaux.  

Il spécifie, modélise et conçoit les méthodes et algorithmes pour le traitement et la gestion de l'information et mettre en œuvre les étapes permettant le contrôle du fonctionnement d’un système discret ou continu. 

Il conçoit, développe et utilise des logiciels haut et bas niveau pour des systèmes en mettant en œuvre des principes et stratégies d’ordonnancements des taches et de gestion 

Il possède également des compétences transverses pour piloter des projets complexes intégrant des contraintes liées aux aspects normatifs et aux exigences environnementales, en totale interaction avec les autres et dans un contexte multiculturel.  

Modalités d'évaluation :

 La validation des compétences se fait sur un modèle hybride prenant en compte : 

  • la maîtrise des ressources (connaissances et capacités) au travers d’examens écrits sous forme de QCM, de problèmes guidés et de problèmes ouverts et/ou oraux et/ou pratiques. Pour chaque EC, la forme de l’examen (nature, durée) est publiée dans les modalités du contrôle continu révisées annuellement par les départements proposant aux diplômes. 
  • la mobilisation des ressources pour répondre à une mise en situation plus ou moins complexe, essentiellement pendant les projets, ou les périodes en entreprise (Stages, projets de fin d’études, alternance). L’évaluation se fait au travers de grilles d’évaluation critériées traduites en note sur une échelle de 0 à 20 ou en décision de validation et de non validation. 

Les élèves en situation de handicap sont évalués avec les mêmes exigences imposées à l’ensemble des apprenants en adaptant néanmoins les conditions logistiques et organisationnelles pour prendre en compte leur profil. L’adaptation des ressources (sujets d’examen), l’augmentation du temps de l’épreuve (tiers-temps), l’assistance d’une ressource humaine sont les principaux supports pouvant être proposés durant les évaluations.  

RNCP36162BC01 - Concevoir et analyser des systèmes électroniques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir et réaliser des systèmes électroniques pour l'acquisition, le traitement, la commande et la communication de données :

- Choisir un capteur adapté à une application et le dimensionner avec son interface 

- Evaluer les incertitudes de mesure et le bruit dans une chaîne électronique 

- Concevoir, analyser, formaliser et simplifier des systèmes en logique combinatoire et séquentielle 

- Configurer un circuit FPGA et ses périphériques 

- Identifier, expérimenter, concevoir et analyser des systèmes à base de microcontrôleurs, en maîtrisant les outils de compilation croisée 

- Concevoir et caractériser des systèmes d'émission

- réception de radiocommunication et des réseaux de capteurs autonomes en énergie

- Mettre en œuvre et optimiser des architectures de traitement numérique des signaux à base de DSP 

- Prendre en compte les contraintes thermiques dans la conception des systèmes électroniques et dans le choix des composants 

 Analyser un système réel ou virtuel   Faire preuve de créativité, innover, entreprendre

 développer une démarche créative de projet 

- innover et entreprendre en réfléchissant aux enjeux scientifiques, techniques, sociétaux, éthiques, écologiques et professionnels   

Interagir avec les autres, travailler en équipe : 

- gérer une équipe multi-compétences 

- interagir avec des interlocuteurs internes ou externes, nationaux ou internationaux.  

- gérer des conflits interpersonnels  

Les évaluations formelles des capacités et des connaissances sont effectuées sous la forme de QCM, de problèmes guidés ou de problèmes ouverts pour chaque EC qui contribue à ce bloc. 

Des évaluations écrites ou orales sont organisées pour les mises en situation en projets ou de stages. 

La forme de l’examen (nature, durée) est publiée dans les modalités du contrôle continu révisées annuellement par le département.  

Les compétences sont validées par décision de jury en fonction des résultats des évaluations 

RNCP36162BC02 - Mettre en œuvre des systèmes électroniques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

   Mettre en œuvre des composants électroniques analogiques et/ou numériques et identifier leur fonction au sein d'un montage :- Appliquer les lois fondamentales de l'électricité et mesurer des quantités électriques au sein des circuits électroniques 

- Sélectionner, dimensionner et interfacer des montages utilisant des composants analogiques et numériques pour répondre à un cahier des charges

- Simuler des circuits électroniques 

- Analyser et appliquer une documentation technique 

- Mettre en œuvre les différentes étapes du flot de conception en langage VHDL  

-   Tester et valider un système numérique et analogique 

- Dimensionner un système électronique en fonction des contraintes d'une technologie de semi-conducteur 

- Caractériser et simuler les   composants de base en radiofréquences à partir d'un cahier des charges  

- Mettre en œuvre des antennes filaires et patch  

Mettre en œuvre une démarche   expérimentale   Traiter des données   Faire preuve de créativité, innover, entreprendre

développer une démarche créative de projet 

- innover   et entreprendre en réfléchissant aux enjeux scientifiques, techniques, sociétaux, éthiques, écologiques et professionnels   

 Interagir avec les autres,   travailler en équipe : 

- gérer une équipe multi-compétences 

- interagir avec des interlocuteurs internes ou externes, nationaux ou internationaux.  

- gérer des conflits interpersonnels       

Les évaluations formelles des capacités et des connaissances sont effectuées sous la forme de QCM, de problèmes guidés ou de problèmes ouverts pour chaque EC qui contribue à ce bloc. 

Des évaluations écrites ou orales sont organisées pour les mises en situation en projets ou de stages. La forme de l’examen (nature, durée) est publiée dans les modalités du contrôle continu révisées annuellement par le département.  

L’évaluation se fait au travers de grilles d’évaluation critériées traduites en note sur une échelle de 0 à 20 ou en décision de validation et de non-validation. 

Les compétences sont validées par décision de jury en fonction des résultats des évaluations. 

RNCP36162BC03 - Concevoir et analyser des systèmes électriques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

 Concevoir les différents éléments de production d’énergie, de transport d’énergie électrique et de conversion d'énergie :

- Extraire une vue d'ensemble schématique du transfert d'énergie dans un système pluridisciplinaire 

- Modéliser un système mécatronique 

- Analyser le fonctionnement d'un convertisseur 

- Modéliser un circuit magnétique  

- Etablir les matrices de réseau à partir d’une topologie définie et réaliser un calcul de répartition de charges à l'aide d'un phaseur 

- Identifier et corriger les problèmes de transfert sur un réseau électrique 

- Lire et expliquer un schéma unifilaire d'un réseau de distribution industriel 

- Résoudre un problème simple de transfert de chaleur 

Analyser un système réel ou virtuel Faire preuve de créativité, innover, entreprendre :

-développer une démarche créative de projet 

-innover et entreprendre en réfléchissant aux enjeux scientifiques, techniques, sociétaux, éthiques, écologiques et professionnels    

 Interagir avec les autres, travailler en équipe : 

- gérer une équipe multi-compétences 

- interagir avec des interlocuteurs internes ou externes, nationaux ou internationaux.  

- gérer des conflits interpersonnels 

Les évaluations formelles des capacités et des connaissances sont effectuées sous la forme de QCM, de problèmes guidés ou de problèmes ouverts pour chaque EC qui contribue à ce bloc. 

Des évaluations écrites ou orales sont organisées pour les mises en situation en projets ou de stages. La forme de l’examen (nature, durée) est publiée dans les modalités du contrôle continu révisées annuellement par le département.  

L’évaluation se fait au travers de grilles d’évaluation critériées traduites en note sur une échelle de 0 à 20 ou en décision de validation et de non-validation. 

Les compétences sont validées par décision de jury en fonction des résultats des évaluations. 

RNCP36162BC04 - Mettre en œuvre des systèmes électriques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

     Mettre en œuvre des composants de l’électronique de puissance et identifier leur fonction au sein   d'un montage :

- Mettre en œuvre les diodes et thyristors dans un redresseur ou onduleur monophasé ou triphasé 

- Mettre en œuvre les semi-conducteurs de puissance en régime de commutation 

- Calculer des caractéristiques liées à des performances sur les convertisseurs classiques 

Mettre en œuvre les   propriétés physiques des matériaux pour le domaine du génie électrique :

- Mettre en œuvre des aimants permanents dans des circuits magnétiques 

- Mettre en œuvre des matériaux ferromagnétiques en régime continu 

- Mettre en œuvre et dimensionner une inductance 

- Mettre en œuvre les matériaux magnétiques dans les transformateurs et machines électriques tournantes

 - Mettre en œuvre les propriétés   magnétiques et semi-conductrices pour la conversion statique d'énergie 

- Choisir des matériaux pour le contrôle thermique de systèmes électriques/électroniques 

- Mettre en œuvre des matériaux couplés  pour la conversion d'énergie    

Mettre en œuvre les différents éléments de production d’énergie, de transport d’énergie électrique et de conversion d'énergie :

- Mettre en œuvre des circuits monophasés et triphasés ainsi que différents dipôles linéaires 

- Mettre en œuvre les machines à courant continu et à courant alternatif 

- Mettre en œuvre les transformateurs électriques monophasés et triphasés 

- Mettre en œuvre les architectures de conversion statique d'énergie   

 Mettre en œuvre une démarche   expérimentale   Traiter des données   Faire preuve de créativité, innover, entreprendre :

- développer une démarche créative de projet 

- innover et entreprendre en réfléchissant aux enjeux scientifiques, techniques, sociétaux, éthiques, écologiques et professionnels   

- Interagir avec les autres,   travailler en équipe : 

 - gérer une équipe multi-compétences 

- interagir avec des interlocuteurs internes ou externes, nationaux ou internationaux

- gérer   des conflits interpersonnels       

Les évaluations formelles des capacités et des connaissances sont effectuées sous la forme de QCM, de problèmes guidés ou de problèmes ouverts pour chaque EC qui contribue à ce bloc. 

Des évaluations écrites ou orales sont organisées pour les mises en situation en projets ou de stages. La forme de l’examen (nature, durée) est publiée dans les modalités du contrôle continu révisées annuellement par le département.  

Le respect des exigences réglementaires est évalué par la validation de l’ Habilitation électrique. L’évaluation se fait au travers de grilles d’évaluation critériées traduites en note sur une échelle de 0 à 20 ou en décision de validation et de non-validation. 

Les compétences sont validées par décision de jury en fonction des résultats des évaluations 

RNCP36162BC05 - Concevoir et développer des méthodes, algorithmes, logiciels pour le traitement et la gestion de l’information

Liste de compétences Modalités d'évaluation

 Concevoir et développer des logiciels haut et bas niveau pour des systèmes (traitement et gestion de l’information) :

 - Analyser les propriétés structurelles d'un système de production complexe  - Simuler un système de production et le modéliser par un réseau de Petri 

- maîtriser les outils de développement pour les systèmes embarqués 

- Concevoir et développer des logiciels de bas niveau Interruptibles et des logiciels en Orienté Objet 

- Ecrire, tester et exécuter un programme en langage C++, en langage machine interruptible  - Modéliser les constituants d’un système avec les diagrammes de classe en UML 

- Intégrer et résoudre un système linéaire par des approches directes 

- Modéliser une expérience aléatoire 

- Résoudre des systèmes d'équations linéaires et non linéaires 

- Développer un traitement utilisant une architecture de calcul spécifique (GPP, FPGA, DSP ou GPU)

 - Concevoir une Interface Homme Machine accessible via le Web 

  Modéliser et concevoir les méthodes et algorithmes pour le traitement et la gestion de l'information véhiculée par les signaux et les images :

 - Analyser le modèle linéaire en termes de stabilité, commandabilité et observabilité - Modéliser un système pluridisciplinaire 

- Evaluer et comparer des approches mathématiques et algorithmiques

 - Planifier et organiser une réalisation informatique  

- Résoudre des problèmes algorithmiques élémentaires pour l'interfaçage et le traitement des signaux 

- Analyser et exploiter le spectre d'un signal 

- Utiliser les bases de l'analyse numérique pour discrétiser et proposer une solution numérique à un problème donné. 

- Calculer des probabilités d’erreur dans des canaux de transmission, calculer une entropie 

- Déterminer différents estimateurs et calculer leurs caractéristiques 

- Calculer le débit maximal d’un réseau de communication, optimiser une stratégie de transmission 

- Comprendre et appliquer les transformées de Fourier, Laplace et Z 

  Mettre en œuvre des principes et stratégies d’ordonnancement des tâches et de gestion :

- Réaliser une application structurée en langage C/C++, structurer une application avec un programme principal et une routine d'interruption

 - Mettre en œuvre des logiciels temps réel 

- Configurer des équipements réseau 

- Etablir un plan d'adressage 

- Mettre en œuvre des protocoles de routage 

 Analyser un système réel ou virtuel   Faire preuve de créativité, innover, entreprendre :

-  développer une démarche créative de projet 

- innover et entreprendre en réfléchissant aux enjeux scientifiques, techniques, sociétaux, éthiques, écologiques et professionnels   

Interagir avec les autres, travailler en équipe : 

 - gérer une équipe multi-compétences 

- interagir avec des interlocuteurs internes ou externes, nationaux ou internationaux.

- gérer des conflits interpersonnels    

Les évaluations formelles des capacités et des connaissances sont effectuées sous la forme de QCM, de problèmes guidés ou de problèmes ouverts pour chaque EC qui contribue à ce bloc. 

Des évaluations écrites ou orales sont organisées pour les mises en situation en projets ou de stages. 

La forme de l’examen (nature, durée) est publiée dans les modalités du contrôle continu révisées annuellement par le département.  

L’enseignement optionnel comporte un projet collectif sur le traitement d’images et un projet collectif en Systèmes embarqués communicants. 

L’évaluation se fait au travers de grilles d’évaluation critériées traduites en note sur une échelle de 0 à 20 ou en décision de validation et de non-validation. 

Les compétences sont validées par décision de jury en fonction des résultats des évaluations 

RNCP36162BC06 - Utiliser les techniques/méthodes de commande et de contrôle de systèmes complexes

Liste de compétences Modalités d'évaluation

     Mettre en œuvre les étapes   permettant le contrôle du fonctionnement d’un système discret ou continu : 

- Analyser   des systèmes linéaires, schémas blocs, en boucle ouverte / boucle fermée - Modéliser des systèmes physiques par   Bond

- Graph, équations différentielles, fonctions de transfert et représentations d'état 

- Rédiger un GRAFCET et un cahier des charges sous forme d'analyse fonctionnelle (GEMMA) 

- Discrétiser un processus continu de  base 

- Synthétiser un correcteur, une   commande, des capteurs logiciels  - Implémenter la commande d'équipements industriels communicants en Modbus/TC 

- Mettre en œuvre les étapes permettant le contrôle d'un convertisseur de puissance 

- Optimiser un système d’attente non déterministe 

- Analyser le comportement interne d’un système en temps et en fréquence 

- Déterminer les propriétés d'un  système discret ou continu 

- Dimensionner des équipements en technologie pneumatique, électropneumatique 

- Développer la commande de procédés industriels de type manufacturier (API et IHM)   

Mettre en œuvre des   principes et stratégies d’ordonnancement des tâches et de gestion

- Spécifier des contraintes d'ordonnancement dans un cahier des charges 

- Modéliser un problème d’ordonnancement présentant des caractéristiques linéaires et réaliser un   ordonnancement de tâches 

- Réfléchir à l'organisation de l'entreprise en utilisant des démarches d'amélioration continue de type Lean   Management   

Mettre en œuvre une démarche   expérimentale   Traiter des données   Faire preuve de créativité, innover, entreprendre

- développer une démarche créative de projet 

- innover et entreprendre en réfléchissant aux enjeux scientifiques, techniques,   sociétaux, éthiques, écologiques et professionnels   

Interagir avec les autres, travailler   en équipe : 

- gérer une équipe multi-compétences 

- interagir avec des interlocuteurs   internes ou externes, nationaux ou internationaux.  

- gérer   des conflits interpersonnels       

Les évaluations formelles des capacités et des connaissances sont effectuées sous la forme de QCM, de problèmes guidés ou de problèmes ouverts pour chaque EC qui contribue à ce bloc. 

Des évaluations écrites ou orales sont organisées pour les mises en situation en projets ou de stages. 

La forme de l’examen (nature, durée) est publiée dans les modalités du contrôle continu révisées annuellement par le département.  En particulier, l’enseignement optionnel comporte des projets collectifs (projet industriel, projet MES et projet Lean). 

L’évaluation se fait au travers de grilles d’évaluation critériées traduites en note sur une échelle de 0 à 20 ou en décision de validation et de non-validation. 

Les compétences sont validées par décision de jury en fonction des résultats des évaluations 

RNCP36162BC07 - Conduire/piloter de projets complexes

Liste de compétences Modalités d'évaluation

  Concevoir un système répondant à un cahier des charges   planifier un projet :

 -définir les livrables et les jalons 

-organiser les tâches   

Communiquer une analyse ou une démarche liée à une activité :  - analyser des données  

- communiquer des données   

Travailler, apprendre, évoluer de manière autonome    Interagir avec les autres, travailler en équipe :  - gérer une équipe multi-compétences 

- interagir avec des interlocuteurs internes ou externes, nationaux ou internationaux. 

- gérer des conflits interpersonnels    

  Faire preuve de créativité, innover, entreprendre

- développer une démarche créative de projet -innover et entreprendre en réfléchissant aux enjeux scientifiques, techniques, sociétaux, éthiques, écologiques et professionnels   

Se situer, travailler, évoluer dans une entreprise, une organisation socio-productive 

Les évaluations formelles des capacités et des connaissances sont effectuées sous la forme de QCM, de problèmes guidés ou de problèmes ouverts pour chaque EC qui contribue à ce bloc. 

Des évaluations écrites ou orales sont organisées pour les mises en situation en projets ou de stages. La forme de l’examen (nature, durée) est publiée dans les modalités du contrôle continu révisées annuellement par le département.  

En Humanités le projet collectif HUTECH se déroule sur l’année complète. L’évaluation comporte plusieurs livrables (dossiers, présentations orales). 

Un Projet Personnel en Humanité vient compléter ces projets et est évalué par un rapport et une soutenance. L’évaluation se fait au travers de grilles d’évaluation critériées traduites en note sur une échelle de 0 à 20 ou en décision de validation et de non-validation. 

Les compétences sont validées par décision de jury en fonction des résultats des évaluations 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

L’obtention du diplôme d’ingénieur de l’INSA Lyon en spécialité génie électrique est conditionnée par la validation de tous les blocs de compétences de la formation. Outre cette validation, une mobilité internationale de 3 mois minimum est obligatoire. Elle peut prendre la forme d’un échange académique ou d’un stage. Les élèves doivent de plus satisfaire au niveau B2 européen en anglais certifié par un test externe. Enfin, conformément aux recommandations de la Commission des Titres d’Ingénieur, une période de stage en entreprise d’une durée minimale de 28 semaines est obligatoire. Cette période d’immersion en entreprise peut être amenée à 14 semaines lorsque l’élève ingénieur est inscrit dans un parcours recherche incluant un stage long (5 mois) en laboratoire de recherche. 

Secteurs d’activités :

Industrie, énergie, transports, bâtiment, infrastructures et équipements électriques, électronique, télécommunications 

Type d'emplois accessibles :

Recherche et développement, études et conseils, chargé d’affaire, production, exploitation, maintenance, qualité, sécurité  

Code(s) ROME :

  • I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Pré-jury avec les enseignants participant aux trois années de formation (les services sociaux et médicaux sont invités), présidé par le directeur de département.

Jury d’établissement avec les directeurs de départements accompagnés d’un enseignant du département et le directeur adjoint de la formation en charge des études (les services sociaux et médicaux, la directrice administrative de la scolarité sont invités), présidé par le directeur de la formation

En contrat d’apprentissage X

Pré-jury avec les enseignants participant aux trois années de formation et des représentants du CFA  (les services sociaux et médicaux sont invités), présidé par le directeur de département.

Jury d’établissement avec les directeurs de départements accompagnés d’un enseignant du département et le directeur adjoint de la formation en charge des études (les services sociaux et médicaux, la directrice administrative de la scolarité sont invités), présidé par le directeur de la formation.

Après un parcours de formation continue X

Pré-jury avec les enseignants participant aux trois années de formation et des représentants du CFA (les services sociaux et médicaux sont invités), présidé par le directeur de département.

Jury d’établissement avec les directeurs de départements accompagnés d’un enseignant du département et le directeur adjoint de la formation en charge des études (les services sociaux et médicaux, la directrice administrative de la scolarité sont invités), présidé par le directeur de la formation 

En contrat de professionnalisation X

Pré-jury avec les enseignants participant aux trois années de formation (les services sociaux et médicaux sont invités), présidé par le directeur de département.

Jury d’établissement avec les directeurs de départements accompagnés d’un enseignant du département et le directeur adjoint de la formation en charge des études (les services sociaux et médicaux, la directrice administrative de la scolarité sont invités), présidé par le directeur de la formation.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury de VAE est désigné par le directeur de l'INSA Lyon. Il est composé de 6 personnes : 

- le directeur de Département 

- un représentant de la Direction de la Formation (qui peut être un enseignant du Département)

- un enseignant du Département de la Formation Continue 

- un enseignant du Département dans la spécialité 

- un ingénieur diplômé du Département 

- un ingénieur non diplômé du Département  

Le jury de VAE désigne avant la soutenance le président du jury qui se chargera de remplir le Procès Verbal de soutenance indiquant la décision finale.     

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Nombre de diplômés, origine des diplômés, mode de formation, mixité hommes / femmes, taux de boursiers, taux d'étrangers, taux de double diplômes :  https://www.insa-lyon.fr/fr/stats_diplomes_insalyon_rncp

Site de l'INSA de Lyon :  http://www.insa-lyon.fr/

Site du département : http://ge.insa-lyon.fr/

Site du groupe INSA : http://www.groupe-insa.fr/  

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP17886 Titre ingénieur - Ingénieur de l'Institut national des sciences appliquées de Lyon, spécialité génie électrique - en partenariat avec l’ITII de Lyon
RNCP17881 Titre ingénieur - Ingénieur de l'Institut national des sciences appliquées de Lyon, spécialité génie électrique

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :