Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

DIPLOVIS - Designer

Active

N° de fiche
RNCP36175
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 200n : Conception de produits (sans autre indication); design industriel
  • 200r : Contrôle qualité de produits et procédés industriels
Formacode(s) :
  • 31676 : bureau études
  • 31686 : dessin industriel
  • 46081 : création graphique
  • 31654 : génie industriel
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
STRATE COLLEGE 39172243600030 Strate Ecole de Design https://www.strate.design/
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION 11004401300040 - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le métier de designer industriel a évolué au fil des années. Aujourd’hui, ce poste demande une véritable expertise de la conception sous les angles d’ergonomie, d’esthétique et d’efficacité. Les outils de création, de plus en plus nombreux sur le marché, permettent d’arriver à un niveau de précision et de qualité inédits. Les sources de cette évolution sont cette grande avancée technologique et une spécialisation croissante des designers dans des domaines spécifiques. 

Le chiffre d’affaires du secteur du design en 2010 est entre 1,9 et 3,4 milliards d’euros, contre 385 millions d’euros en 1991. Un chiffre croissant qui témoigne des installations d’agence de design en France : on estime environ 500 agences implantées sur le territoire, sans compter les designers qui exercent à leur compte.  

L’industrie de l’agro-alimentaire est très demandeuse de design en raison des nombreux emballages à produire. Le secteur du service est en hausse, représentant 26 % du marché. En effet, ces dernières années, on dénote une forte croissance de ce secteur avec le conseil en entreprise. Les entreprises, afin de gagner du temps et donc de l’argent dans leurs processus de production, n’hésitent plus à faire appel à une expertise externe. On estime le marché du conseil en entreprise à 7,3 milliards d’euros en 2019, soit une croissance de +12 % par rapport à 2018. Cette croissance très importante est due à la transformation digitale. En 2019, 35 % des missions sont liées au digital contre 29,5 % en 2017.  

Activités visées :

Activité 1. Phase de problématisation : esquisser un projet de design industriel à partir d'une analyse des besoins du commanditaire,

Activité 2. Phase d'idéation : identification et prototypage de solutions créatives,

Activité 3. Phase de conception : Conception détaillée du produit à partir des choix fonctionnels et techniques,

Activité 4. Pilotage du projet de design industriel jusqu'à la phase de rendu.  

Compétences attestées :
  • 1.1 Analyser la demande d'un client interne/externe en s'appuyant sur la réalisation d'interviews, le brief client, l'étude de son ADN/culture d'entreprise, de son environnement, de ses marchés, de ses clients, de ses concurrents et des enjeux rencontrés, 
  • 1.2  Elaborer un dispositif de veille scientifique, technique, technologique, règlementaire, sectorielle et concurrentielle,  
  • 1.3 Interpréter et présenter une problématique en matière de design industriel à un commanditaire (interne/externe) et aux acteurs du projet, en s'appuyant sur une analyse des sources d'information collectées au travers des recherches contextuelles avec les données et tendances issues du marché et de la technologie, 
  • 1.4 Rédiger le cahier des charges d’un projet de design industriel en vue de son appropriation par les acteurs (internes/externes), 
  • 2.1 Animer un processus créatif de production, développement et communication, auprès d'équipe pluridisciplinaire, en mobilisant des outils et méthodologies adaptés, 
  • 2.2 Présenter visuellement (dessin, maquette virtuelle en CAO ou volume façonné, animation...) différentes pistes créatives durant la phase de divergence créative en s’appuyant sur des savoirs et des techniques artistiques, les enjeux et besoins UX et parties prenantes,  
  • 2.3 Hiérarchiser les différentes pistes créatives en évaluant et comparant chacune au moyen d'indicateurs préalablement définis,  
  • 2.4 Observer les utilisateurs durant la phase test en analysant leurs comportements, leurs réactions et leur performance dans la réalisation de tâches prédéfinies par les scénarios, 
  • 2.5 Défendre la solution de design industriel sélectionnée auprès du commanditaire interne/externe et des équipes pluridisciplinaires en explicitant le choix au regard du cahier des charges et du retour utilisateur, 
  • 3.1 Concevoir des maquettes d’aspect et/ou maquette de principe d'un projet de design industriel respectant les spécifications et besoins client, 
  • 3.2 Identifier et sélectionner des partenaires (prestataires, fournisseurs, producteurs de matériaux, contributeurs…) sur la base d’une grille de critères spécifiques,  
  • 3.3 Piloter des revues de conception en identifiant et conviant les intervenants appropriés, en animant les réunions de revue de direction et en documentant et intégrant les modifications à la solution, 
  • 4.1 Coordonner des équipes pluridisciplinaires dans le respect de la méthode de projet sélectionnée et des contraintes de coût et de délai en tenant compte des spécificités et codes culturels,  
  • 4.2 Réaliser des tests de conformité (tests fonctionnels, qualitatifs, esthétiques…) sur la solution en phase amont en s’appuyant sur des plans de test préalablement définis,  
  • 4.3 Evaluer l'atteinte des objectifs du projet de design industriel en vérifiant le respect du cahier des charges, en évaluant la performance des équipes pluridisciplinaires engagées et en évaluant la satisfaction client,  
  • 4.4 Valoriser les résultats d'un projet de design industriel auprès des parties prenantes (commanditaire, équipe projet, partenaires…) en élaborant des supports de communication et en rédigeant un argumentaire pertinent.  
Modalités d'évaluation :

Dans le cadre de la validation de sa certification, le candidat passera les modalités d'évaluation suivantes :

- Plusieurs mises en situation professionnelle basé sur des cas d'entreprise réelle ou reconstituée,

- La présentation d'un mémoire.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36175BC01

Esquisser un projet de design industriel à partir d'une analyse des besoins du commanditaire
  • Analyser la demande d'un client interne/externe en s'appuyant sur la réalisation d'interviews, le brief client, l'étude de son ADN/culture d'entreprise, de son environnement, de ses marchés, de ses clients, de ses concurrents et des enjeux rencontrés, de manière à identifier la problématique du commanditaire 
  • Elaborer un dispositif de veille scientifique, technique, technologique, règlementaire, sectorielle et concurrentielle en :  - définissant les objectifs de veille, - mobilisant des méthodologies de recherche, traitement et exploitation de données,  - évaluant la fiabilité du protocole,  afin de soutenir le travail exploratoire nécessaire à la problématisation du besoin du commanditaire
  • Interpréter et présenter une problématique en matière de design industriel à un commanditaire (interne/externe) et aux acteurs du projet, en s'appuyant sur une analyse des sources d'information collectées au travers des recherches contextuelles avec les données et tendances issues du marché et de la technologie, de manière à visualiser le problème au travers d'un prisme centré sur l'élément l'humain 
  • Rédiger le cahier des charges d’un projet de design industriel en vue de son appropriation par les acteurs (internes/externes) en : - Identifiant les facteurs de succès du projet  - Structurant les différentes étapes du projet (découpage en phases et sous-phases, objectifs et exigences particulières…) - déterminant les moyens humains, matériels, financiers dans le respect des contraintes de planification  

  Mise en situation professionnelle :  Dans le cadre d’un projet de design industriel, le/la candidat doit présenter une réponse à un client interne/externeMise en situation professionnelle :  Dans le cadre d’un projet de design industriel, le/la candidat doit présenter un dispositif de veille et démontrer l’exploitation de ses résultats.Mise en situation professionnelle :  Dans le cadre d’un projet de design industriel, le candidat propose une problématique de design industriel   Mémoire  Dans le cadre de son mémoire, le candidat doit proposer une problématique en matière de design industriel. Mise en situation professionnelle :  Dans le cadre d’un projet de design industriel, le candidat rédige un cahier des charges.  

RNCP36175BC02

Identifier et prototyper de solutions créatives
  • Animer un processus créatif de production, développement et communication, auprès d'équipe pluridisciplinaire, en mobilisant des outils et méthodologies adaptés, afin de favoriser l'émergence d'idées créatives 
  • Présenter visuellement (dessin, maquette virtuelle en CAO ou volume façonné, animation...) différentes pistes créatives durant la phase de divergence créative en s’appuyant sur des savoirs et des techniques artistiques, les enjeux et besoins UX et parties prenantes afin de répondre à la problématique de manière créative 
  • Hiérarchiser les différentes pistes créatives en évaluant et comparant chacune au moyen d'indicateurs préalablement définis afin de sélectionner la solution répondant au mieux au cahier des charges 
  • Observer les utilisateurs durant la phase test en analysant leurs comportements, leurs réactions et leur performance dans la réalisation de tâches prédéfinies par les scénarios, de manière à identifier les forces et faiblesses de la solution évaluée 
  • Défendre la solution de design industriel sélectionnée auprès du commanditaire interne/externe et des équipes pluridisciplinaires en explicitant le choix au regard du cahier des charges et du retour utilisateur, de manière à convaincre son auditoire  

  Mise en situation professionnelle :  Sous la forme d’une simulation d’animation d’un atelier, le candidat doit présenter un atelier et sa mise en œuvre (outils, méthodes…)Mise en situation professionnelle :  Dans le cadre d’un projet de design industriel, le candidat présente visuellement le cheminement intellectuel, évolution de son concept à toutes les étapes clés de son projet.Mise en situation professionnelle :  Dans le cadre d’un projet de design industriel, le candidat doit expliciter ses arbitrages par rapport au cahier des charges, lors d’échanges avec le commanditaire.Mise en situation professionnelle :  Dans le cadre d’un projet de design industriel, le candidat doit mettre en place et expliciter un protocole d’études terrain.Mise en situation professionnelle :  Dans le cadre d’un projet de design industriel, le candidat doit soutenir devant un jury ses choix/solutions en matière de design industriel.  

RNCP36175BC03

Concevoir un produit à partir des choix fonctionnels et techniques.
  • Concevoir des maquettes d’aspect et/ou maquette de principe d'un projet de design industriel respectant les spécifications et besoins client, en : - intégrant l'ensemble des composants (électroniques, pièces mobiles, ergonomie, usages,…) - tenant compte des contraintes liées à l’industrialisation/diffusion, des spécificités des procédés de fabrication, environnementales et sociétales,… afin d'affiner les décisions de conception et permettre son industrialisation/déploiement.
  • Identifier et sélectionner des partenaires (prestataires, fournisseurs, producteurs de matériaux, contributeurs…) sur la base d’une grille de critères spécifiques de manière à lancer la production/diffusion du produit de design industriel 
  • Piloter des revues de conception en : - identifiant et conviant les intervenants appropriés, - animant les réunions de revue de direction, - documentant et intégrant les modifications à la solution afin de garantir la qualité de la solution de design industriel  

  Mise en situation professionnelle : Le candidat conçoit et présente une/plusieurs maquettes.Mise en situation professionnelle : Un candidat présente une cartographie l’écosystème des parties prenantes internes et externes de sa solution.Mise en situation professionnelle :  Le candidat organise des revues de projet à différentes étapes du processus de conception.  

RNCP36175BC04

Piloter un projet de design industriel jusqu'à la phase de rendu
  • Coordonner des équipes pluridisciplinaires dans le respect de la méthode de projet sélectionnée et des contraintes de coût et de délai en tenant compte des spécificités et codes culturels de manière à accompagner les équipes dans la définition et la réalisation des objectifs personnels et collectifs 
  • Réaliser des tests de conformité (tests fonctionnels, qualitatifs, esthétiques…) sur la solution en phase amont en s’appuyant sur des plans de test préalablement définis afin d'évaluer la conformité du produit/service de design industriel 
  • Evaluer l'atteinte des objectifs du projet de design industriel en vérifiant le respect du cahier des charges, en évaluant la performance des équipes pluridisciplinaires engagées et en évaluant la satisfaction client afin de présenter les résultats au commanditaire 
  • Valoriser les résultats d'un projet de design industriel auprès des parties prenantes (commanditaire, équipe projet, partenaires…) en élaborant des supports de communication et en rédigeant un argumentaire pertinent de manière à convaincre l'ensemble des parties intéressées  

  Mise en situation professionnelle :  Dans le cadre d’un projet, le candidat intègre un projet de groupe. Il doit présenter les tâches de chaque partie prenante.Mise en situation professionnelle : Dans le cadre d’un projet, le candidat réalise des tests utilisateurs, des maquettes de principe à échelle réelle, et présente les résultats.Mise en situation professionnelle : Dans le cadre d’un projet, le candidat doit évaluer l’atteinte des objectifs à partir des résultats de tests effectuésMise en situation professionnelle : Le candidat doit présenter les résultats de son projet auprès des parties intéressées.   

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L'acquisition de la certification passe par la validation de tous les blocs des compétences identifiés, ainsi que la poursuite d'un stage en milieu professionnel.

Secteurs d’activités :

Les agences de design et les bureaux de création intégrés aux grandes entreprises sont les principaux viviers d’emplois. 

Peut se spécialiser dans le design d'un ou plusieurs produits (ameublement, art de la table, automobile, ...), de services (bornes interactives ...), d'emballages ou effectuer l'identité visuelle du produit ou de l'entreprise. 

Type d'emplois accessibles :

Après le suivi d’une formation et l’acquisition d’une certification professionnelle de niveau 7, l’accès au poste ne nécessite pas d’expérience ou de formation supplémentaire. À ce niveau, le professionnel pourra prétendre aux titres suivants :   

  • Designer Industriel  
  • Designer Produit  
  • Designer Automobile intérieur/extérieur  
  • UX / UI Designer  
  • Designer de Réalité Virtuelle  
  • Designer Retail  
  • Designer Packaging  
  • Designer d’Interactions  
  • Designer Couleur et Matière  
  • Designer architecture intérieur/extérieur  
  • Designer d’édition  
  • Designer de services  
Code(s) ROME :
  • H1204 - Design industriel
Références juridiques des règlementations d’activité :

L’association syndicale des designers de France (Alliance France Design) rappelle les droits des designers. En effet, pour un designer en freelance, la connaissance de ses droits en matière de protection de la propriété intellectuelle est essentielle. Le principe de la propriété intellectuelle s’applique quelle que soit la nature de l’œuvre et quel que soit le destinataire. Un dépôt auprès de l’INPI peut être fait des lors que le dessin ou modèle est qualifié de nouveau et présente un caractère propre. (Art. L.511-2 du Code de la Propriété Intellectuelle.) 

Concernant les designers salariés, le contrat de travail fait preuve de cessation de droits à l’employeur. En d’autres termes, le designer salarié cède ses droits à l’employeur par le biais du contrat de travail, dans lequel ces termes doivent être prévus.  

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Avec effets cumulatifs :

  • Etre détenteur d'un bac+3, d'une licence, d'un titre RNCP de niveau 6, ou avoir validé à minima 180 Crédits ECTS


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

La composition des jurys respecte celle fixée par l'arrêté du 8 mars 2001 relatif aux établissements autorisés à délivrer un diplôme visé soit :

- Un enseignant-chercheur,

- Président désigné par le recteur,

- Le recteur ou son représentant,

- Directrice de l'Ecole ou son représentant,

- Directeur/-rice du Programme,

- 2 professionnels exerçant dans les métiers du Design

Après un parcours de formation continue X

La composition des jurys respecte celle fixée par l'arrêté du 8 mars 2001 relatif aux établissements autorisés à délivrer un diplôme visé soit :

- Un enseignant-chercheur,

- Président désigné par le recteur,

- Le recteur ou son représentant,

- Directrice de l'Ecole ou son représentant,

- Directeur/-rice du Programme,

- 2 professionnels exerçant dans les métiers du Design

En contrat de professionnalisation X

La composition des jurys respecte celle fixée par l'arrêté du 8 mars 2001 relatif aux établissements autorisés à délivrer un diplôme visé soit :

- Un enseignant-chercheur,

- Président désigné par le recteur,

- Le recteur ou son représentant,

- Directrice de l'Ecole ou son représentant,

- Directeur/-rice du Programme,

- 2 professionnels exerçant dans les métiers du Design

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

La composition des jurys respecte celle fixée par l'arrêté du 8 mars 2001 relatif aux établissements autorisés à délivrer un diplôme visé soit :

- Un enseignant-chercheur,

- Président désigné par le recteur,

- Le recteur ou son représentant,

- Directrice de l'Ecole ou son représentant,

- Directeur/-rice du Programme,

- 2 professionnels exerçant dans les métiers du Design

En contrat d’apprentissage X

La composition des jurys respecte celle fixée par l'arrêté du 8 mars 2001 relatif aux établissements autorisés à délivrer un diplôme visé soit :

- Un enseignant-chercheur,

- Président désigné par le recteur,

- Le recteur ou son représentant,

- Directrice de l'Ecole ou son représentant,

- Directeur/-rice du Programme,

- 2 professionnels exerçant dans les métiers du Design

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
16-03-2001

arrêté du 8 mars 2001 relatif aux établissements autorisés à délivrer un diplôme visé publié au JORF

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
27-08-2020

Arrêté du 20/07/2020 autorisant Strate Ecole de Design à délivrer le diplôme de Designer visé par le ministre chargé de l'enseignement supérieur, publié au BO n°32 le 27/08/2020

Date d'effet de la certification 01-09-2020
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2023
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.strate.design/formation


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP19215 RNCP19215 - Designer industriel
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet